Libanais_75

Armée de l'air des E.A.U

Recommended Posts

du JL, rien de vraiment neuf

http://www.arabianaerospace.aero/rafale-saga-takes-a-new-turn-in-the-uae.html

Rafale saga takes a new turn in the UAE

Posted 12 May 2012 · Add Comment

Jon Lake looks at the on-going soap opera of Dassault's campaign to sell its Rafale 'omni-role' fighter to the UAE.

The long-running saga that is the UAE fighter contract has taken another turn.

The story finally seemed to have ended for Dassault in January when it was reported that the general staff of the UAE Air Force and Air Defence (UAE AF&AD) had proposed limiting its consideration of new fighters to the Boeing F-15, Lockheed Martin’s F-16 and the Eurofighter Typhoon, effectively shutting Rafale out of the competition.

This came on top of a series of knocks delivered by the UAE before and during the Dubai Airshow last November.

First it emerged that the UAE had been in contact with Boeing and had been seriously examining and evaluating the F-15 and the F/A-18E/F Super Hornet. Then, on the eve of the show, it emerged that the UAE had issued a request for proposal (RFP) to Eurofighter, further opening up the competition.

Finally Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, crown prince of Abu Dhabi and deputy supreme commander of the country’s armed forces, praised French president Nicolas Sarkozy for the role that he had played in keeping Dassault at the forefront of the UAE’s considerations (saying that Sarkozy “could not have done more diplomatically or politically to secure the Rafale deal”), but condemned Dassault, who, he said, seemed regrettably “unaware that all the diplomatic and political will in the world cannot overcome uncompetitive and unworkable commercial terms”.

Behind the scenes, though, contacts between the UAE and the French side continued, and Charles Edelstenne chairman of Dassault’s board of directors and chief executive officer, returned to Abu Dhabi after the show to try to repair the breach.

And in the wake of India’s selection of the Rafale as the L1 (lowest) bidder in its medium multi-role combat aircraft (MMRCA) competition on January 31 2012, Rafale’s prospects in the Emirates suddenly seem to have been resurrected.

“Good news reports are like worries, they fly in squadrons,” commented French defence minister Gerard Longuet after the Indian announcement.

Buoyed by its success, and with a massive 126 aircraft order virtually guaranteed, Dassault and the French government presented a new offer to the UAE, making unspecified changes to its previous commercial bid, presumably bettering its price, and perhaps agreeing to some of the upgrades which the UAE is understood to require.

French newspaper La Tribune reported that there were still a few technical details to be ironed out but claimed that the deal could be finalised in early March. This report was followed by an article in The National in which Khalid Al Buainnain, a former commander of the UAE Air Force, stated that “discussions never stopped”, and that “the technical and financial and contractual discussions have been completely finished”.

But Buainnain is not an entirely impartial source, as he is the chairman of the Baynuna Group, which has a joint venture with Dassault, and which is working on “how we can smooth out this contract”.

France’s Air & Cosmos magazine has also reported that all of the technical and financials terms of the Rafale sale to the UAE have been settled, and that contract signature is awaiting the signing of a broader state-to-state defence agreement. This could be signed with President Sarkozy due to visit the UAE as Arabian Aerospace went to press.

But despite these optimistic reports, BAE Systems is continuing to work with the UAE on its offer of the Eurofighter Typhoon and UK industry sources were quick to sound a cautionary note.

One said: “The French were in a bad position in the UAE but MMRCA turned things round for them and they’re now in a good position, but I’m confident that as things stand, the Typhoon now offers a better solution for the UAE’s needs, and I think there’s a way to go before any decision.”

The UAE process is being watched with interest elsewhere in the GCC, as both Qatar and Kuwait have similar fighter requirements, and both Rafale and Typhoon are under consideration in both nations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

JL ne fait que pomper les articles des journalistes qui ont de vraies infos... c'est assez pathétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A priori les membres de l'équipe technique qui se rend en France régulièrement sont pour leur part triés sur le volet, ce sont des pilotes chevronnés.

Le reste ... tout ce qui a été dit sur les armées de l'air et les armées tout court des pays du Golfe est certains. Tout comme est certain le fait que souvent le noyau dur est pakistanais. Pour ce qui est du niveau général effectivement les exemples existent semblent-ils assez nombreux y compris lors des vols de livraison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

JL ne fait que pomper les articles des journalistes qui ont de vraies infos... c'est assez pathétique.

C'est quasiment la reprise d'un article lu il y a quelques semaines, auquel il ajoute la dernière touche maison tout droit de chez BAE, avec vous l'aurez remarqué l'anonymisation des sources:

But despite these optimistic reports, BAE Systems is continuing to work with the UAE on its offer of the Eurofighter Typhoon and UK industry sources were quick to sound a cautionary note.

One said: “The French were in a bad position in the UAE but MMRCA turned things round for them and they’re now in a good position, but I’m confident that as things stand, the Typhoon now offers a better solution for the UAE’s needs, and I think there’s a way to go before any decision.”

Ces articles sont justes insupportables à lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être qu'il ne veut pas répéter des propos très dures de ce pilote instructeur qui a aussi peut-être utilisé des termes racistes.

Non, non, sinon je n'aurais meme pas prete attention si c'etait le cas.

Bon, en fait, il les a traite de clowns, car comme certain l'on deja fait ecrit, la motivation n'est pas la, ils font des caprices de stars (refus de monter dans autre chose que des voitures allemandes) et quand on commence a rentrer dans le vif du sujet, ben il faut etre patient quoi.

A priori les membres de l'équipe technique qui se rend en France régulièrement sont pour leur part triés sur le volet, ce sont des pilotes chevronnés.

Le reste ... tout ce qui a été dit sur les armées de l'air et les armées tout court des pays du Golfe est certains. Tout comme est certain le fait que souvent le noyau dur est pakistanais. Pour ce qui est du niveau général effectivement les exemples existent semblent-ils assez nombreux y compris lors des vols de livraison.

Cela ne pose t il pas un soucis au niveau de la vente de Rafale en Inde ?

Bon, ok, cet argument ressort surtout lorsque des Indiens ou des Pakistanais s'insultent sur des forums, mais cela ne reste  t il pas une inquietude relle pour Bombay ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, non, sinon je n'aurais meme pas prete attention si c'etait le cas.

Bon, en fait, il les a traite de clowns, car comme certain l'on deja fait ecrit, la motivation n'est pas la, ils font des caprices de stars (refus de monter dans autre chose que des voitures allemandes) et quand on commence a rentrer dans le vif du sujet, ben il faut etre patient quoi.

Cela confirme donc ce que j'ai écrit plus haut .

Ils n'ont pas été sélectionné sur le mérite mais plutôt sur leur sang et le rang de leur famille au sein de la monarchie Emiratie.

Seul une minorité de pilotes émiraties sont de "vraies" pilotes , c'est à dire des mecs fans d'avions de chasse qui ont rèvé de ça depuis qu'ils étaient tout petit et qui ont passé plein de tests complexes , bref des mecs qui en ont chié pour obtenir leur place de pilote comme tout les pilotes des autres armées de l'air.

Pour le reste, cela doit être des fils, des cousins, des neveux , des petits neveux, des beau-frères des membres de la famille royale qui ont été pistonés.

Ou pour eux piloter un Mirage 2000-9 est une forme de "loisir" sans plus...

Du coup, pas étonnant qu'ils font des caprices de DIVA. Ces personnes vivent dans un autre monde...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah oui, ça fait plus d'un an. C'est pas vraiment frais comme news.

Ah bon? ça a été annoncé officielement ou et quand ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'on en croit les brèves du dernier Air et Couscous l'un des derniers points d'achoppement avec les EAU c'est l'intégration du pod Sniper sur le Rafale, les émirats en feraient une condition sine qua non ... Le plus emmerdant c'est pour Thalès qui pousse à la roue pour Damoclès NG. C'est assez étrange car le périmètre technique était figé mais le client semble avoir changé d'avis... Ce qui faisait dire "ils nous font un peu le tracassin sur des points de détail"

Vérifier également que Sniper est intégrable sans modifications de structure de l'avion (question de masse) je n'ai plus les chiffres en tête.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'avais lu ça moi aussi il y a un mois... "une breve"... et c'etait pas il y a "un an"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au temps pour moi, je voulais dire qu'on en parlait depuis (au moins) un an chez DA et LMCO...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fallait s'y attendre. j'ai l'impression que notre PR ne sera pas un homme pressé vu tout ce qu'il a sur le dos. Cela va mettre le fil en sommeil pendant quelques temps.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120528trib000700643/rafale-les-negociations-au-point-mort-aux-emirats-arabes-unis.html

Abu Dhabi ne semble plus aussi pressé de s'offrir l'avion de combat de Dassault Aviation. Qui n'a pas pour autant perdu toutes ses chances. Mais il faudra attendre un peu plus de temps qu'espéré.

C’est la panne pour le Rafale aux Emirats arabes unis (EAU). Selon plusieurs sources concordantes industrielles et étatiques, les négociations sur la vente de 60 Rafale (Dassault Aviation) sont actuellement au point mort. Non pas en raison de nouvelles crispations – bien que les dernières ne sont encore complètement digérées notamment avec Dassault Aviation - mais parce que Abu Dhabi ne serait plus aussi pressé pour s’offrir de nouveaux avions de combat. Depuis quelques jours, "latribune.fr" avait noté une inquiétude grandissante dans les milieux industriels sur ce dossier majeur pour l’aéronautique militaire française.

Il est vrai que l’ancien chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, n’est plus là pour mettre une pression énorme pression sur les Emiratis ainsi que sur son entourage pour finaliser coûte que coûte ce contrat. Ce qui ne veut pas dire non plus que le Rafale a perdu toutes ses chances. Loin de là. "La France a redécouvert que le client n’avait pas forcément besoin de ces avions de combat tout de suite mais plutôt à un horizon un peu plus lointain", explique-t-on à "latribune.fr".

Les capitales du Moyen-Orient attendent un geste de Paris

Pour autant, Abu Dhabi, tout comme les capitales de la région Ryad et Doha, attend un signe des autorités français avec la venue du nouveau président de la République, François Hollande, ou du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, voire du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Que fera François Hollande sur ces dossiers d'exportations de systèmes d'arme? Sera-t-il actif ou pas ? Car plusieurs prospects importants dans la région sont en bonne voie, susceptibles de peser dans la balance commerciale et sur l’emploi en France dans un secteur technologique… En fera-t-il une obsession comme Nicolas Sarkozy ? Ce dernier en avait une, déclenchée par l'échec cuisant du Rafale au Maroc, qui avait préféré acheter à l'automne 2007 des F16 américains. Une défaite inenvisageable et un véritable affront pour le nouveau président qu'il était.

Nicolas Sarkozy s’est battu jusqu'au dernier moment pour convaincre les EAU de signer un contrat dans le courant du premier trimestre 2012. En vain. Une visite de Nicolas Sarkozy avait même été programmée le 12 février, puis en mars. Il était prêt à sauter dans un avion pour signer à Abu Dhabi cette commande de 60 appareils. Un petit Etat du Golfe, situé à quelques kilomètres des rives iraniennes, à qui Nicolas Sarkozy a beaucoup donné, dont notamment la base interarmées tricolore doublée d'un renforcement de l'accord de défense de 1995 liant les deux pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le F35 est opérationnel et mature en 2023 (en restant optimiste), on a le temps, mais les M2000 auront perdus beaucoup de leur valeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[box title=TitleBox]MIRAGE 2000 FRANÇAISE avec des F.16 des Emirates air force durant un exercice commun dans le dessert d'Abu dhabi le 02 mai 2012[/box]

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Des unites des forces des emirates arbes unies on pris part dans l'exercice avec l’armée française

Image IPB

Image IPB

Image IPB

[box title=TitleBox]

le prince Sheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan suit de prêt l'exercice[/box]

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

[box title=TitleBox]MIRAGE 2000 FRANÇAISE avec des F.16 des Emirates air force durant un exercice commun dans le dessert d'Abu dhabi le 02 mai 2012[/box]

Les mirage 2000 ressemblent beaucoup aux -9 des EAU. Des biplaces bleu (et avec drapeau EAU si j'ai bien vu, y compris sur le monoplace) il n'y en as pas beaucoup en France et on évite de les sortir.

Bon maintenant concernant la nationalité des pilotes ou navigateurs, je ne m'avancerais pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les "2000-9" qu'ils ont, ils tirent quoi ? Dans mes documents j'ai:

- MICA IR et EM

- une source parle de l'intégration des ASRAAM

- Black Shadeen

- pod Damoclès

- PGM-500 (limitée à une/avion, en emport point d'épaule gauche avec le Damoclès à droite)

- bidons largables de 1 700l

Tout ça me semble un peu faible en air-surface... J'aurai raté un épisode ? Les EAU ne communiquent pas beaucoup sur le sujet, contrairement aux F-16 dont on a des photos avec des JDAM par exemple, sans compter que les US ont divulgué les contrats de support opérationnels.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après le site de Dassault :Des bombes conventionnelles, des bombes à guidage laser et à guidage vidéo jour/nuit, des missiles de croisière de type "Black Shaheen", un pod de reconnaissance à longue distance, ainsi que le pod de désignation laser "SHEHAB".

En air-sol le 2000-9 est plutôt performant. Maintenant pour les EAU, ce n'est peut-être pas une priorité de s'en servir comme bombardier léger si leurs F16 peuvent le faire. Les 2000 sont leurs seul vecteur de missiles de croisière et ils sont aussi ce qu'ils ont de plus performant en BVR (à confirmer, mais ce n'est pas sur que les EAU puissent faire ce qu'ils veulent avec leurs AMRAAM)

Share this post


Link to post
Share on other sites

- MICA IR et EM

- une source parle de l'intégration des ASRAAM

- Black Shadeen

- pod Damoclès

- PGM-500 (limitée à une/avion, en emport point d'épaule gauche avec le Damoclès à droite)

- bidons largables de 1 700l

L'Asraam c'est du bidon.

Depuis peu la GBU-12 a aussi été intégrée par Dassault (EDIT : en bibombe ventral? à vérifier).

Et la PGM peut également être emportée en pylônes sous voilure, mais au détriment des bidons j'imagine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

Donc en air-surface les 2000-9 peuvent emporter 3 PGM + un Damoclès mais pas de bidons, ou encore 1 PGM, 1 Damoclès et 2 x 1 700l ou encore des GBU-12 en lieu et place des PGM, avec possiblement un adaptateur bibombe ventral. C'est honnête ! Est-ce qu'on a des photographies de "2000-9" dans ces configurations ? Les seules photos que je connaisse montrent des appareils avec 2 x 1700l, 2 MICA, 1 Damoclès, 1 PGM-500 ou de vieilles configurations avec des "Magic".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les mirage 2000 ressemblent beaucoup aux -9 des EAU. Des biplaces bleu (et avec drapeau EAU si j'ai bien vu, y compris sur le monoplace) il n'y en as pas beaucoup en France et on évite de les sortir.

Bon maintenant concernant la nationalité des pilotes ou navigateurs, je ne m'avancerais pas.

sur cette photo ce sont tous des avions des EAU : Mirage 2000-9 et F-16 ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

Donc en air-surface les 2000-9 peuvent emporter 3 PGM + un Damoclès mais pas de bidons, ou encore 1 PGM, 1 Damoclès et 2 x 1 700l ou encore des GBU-12 en lieu et place des PGM, avec possiblement un adaptateur bibombe ventral. C'est honnête ! Est-ce qu'on a des photographies de "2000-9" dans ces configurations ? Les seules photos que je connaisse montrent des appareils avec 2 x 1700l, 2 MICA, 1 Damoclès, 1 PGM-500 ou de vieilles configurations avec des "Magic".

Ces images sont très rares. Tu en trouveras quelques-unes sur les brochures commerciales de MBDA pour le PGM.

A noter que l'une des versions de cette munition nécessite aussi l'emport en latéral fuselage avant d'un pod de transmission de données.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,542
    Total Members
    1,550
    Most Online
    salvaggioc
    Newest Member
    salvaggioc
    Joined
  • Forum Statistics

    20,992
    Total Topics
    1,348,980
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries