Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

M88, histoire... et tout ce que vous savez !


Recommended Posts

Le 25/10/2016 à 12:03, seb24 a dit :

Et la différence de conso entre des moteurs d'ancienne génération et de nouvelle générations doit être d'au moins 10% voir 15%.

C'est du même ordre de grandeur que l'augmentation du diamètre entre un Trent 700 et un Trent 7000.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

En fait, un moteur simple flux est déjà d'une architecture complexe ...

La problématique du double flux est surtout que son diamètre est plus grand à cause de sa soufflante pour le flux secondaire.

La traînée étant un élément essentiel de la capacité au passage en supersonique, de tels moteurs à grand maître couple sont incompatible avec les chasseurs.

En fait, la soufflante est en fait une hélice caréné comme celle d'un turbopropulseur.

Dans un avion de ligne, la poussée vient majoritairement de la soufflante au décollage (flux important à basse vitesse) et vient du flux primaire chaud à haute vitesse (flux plus faible mais à grande vitesse).

Noter d'ailleurs bien que les avions de ligne plus récents ont des moteurs de plus grand diamètre mais des vitesses de croisière un peu plus faibles.

Link to post
Share on other sites
Le 25/10/2016 à 11:35, DEFA550 a dit :

Non. Elles sont par définition accordées au moteur qui est derrière. Et dans le cas d'un M88 sur-vitaminé, c'est lui qui serait accordé aux entrées d'air existantes en jouant à la fois sur un gain en poussée spécifique et un comportement différent dans le domaine de vol.

En tout cas les entrées d'air actuelles du Rafale ne semble pas supporter le M88 de 9 tonnes (la version survitaminée qu'on a essayé de vendre en 2010/2011 au UAE intégrait une modification des veines et entrées d'air, ce qui contribuait à rendre la facture des plus lourdes) alors qu'un 8.2 tonnes visiblement si.

Edited by Bon Plan
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

la version 8.2 tonne existe déjà, c'est l'actuelle version M88-4, avec des réglages différents*.

Mais... il y a un mais.

On a le choix entre utiliser les nouvelles technologies (nouveaux matériaux en particulier) du M88-4 pour augmenter la poussée (en augmentant de la température des parties chaudes, version M88-4P), ou alors pour augmenter la durée de vie des parties chaudes (les matériaux résistant mieux à la température actuelle, version M88-4E).

L'armée de l'air n'étant pas particulièrement demandeuse de plus de poussée, mais particulièrement friande de tout ce qui peux entrainer des économies (économies qui peuvent permettre de faire faire plus d'heures de vols à des avions très demandés), le choix a été vite fait.

*qui ne sont pas simplement logicielles, ça nécessite des modifications du moteur, mineure, mais qui ne permettent pas de passer d'un mode à l'autre simplement.

Edited by Arka_Voltchek
  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, mgtstrategy a dit :

et pourtant les M88 indiens vont recevoir plus de poussée, donc je me demande bien quelles modifs vont arriver... 

Délivrer ? Pas recevoir ...

Je n'ai vu ça nulle part, officiellement ... les termes de l'IGA signé par JYLD et décrivant finement le produit retenu n'ont pas été publiés, il me semble ...

Et si c'est bien le cas, cela va finir par se voir que ce n'est plus si "off the shelf" que ça !

Link to post
Share on other sites

Le seul truc qu'on connait sur le démonstrateur M88 9t ECO c'est la déclaration du PDG de Safran pour demander qu'on travaille sur la nouvelle motorisation du rafale qui aurait tendance à devenir de plus en plus lourd avec les évolutions, le reste sont du niveau de la rumeur. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour.

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
On 11/4/2016 at 4:46 PM, Arka_Voltchek said:

la version 8.2 tonne existe déjà, c'est l'actuelle version M88-4, avec des réglages différents*.

Mais... il y a un mais.

On a le choix entre utiliser les nouvelles technologies (nouveaux matériaux en particulier) du M88-4 pour augmenter la poussée (en augmentant de la température des parties chaudes, version M88-4P), ou alors pour augmenter la durée de vie des parties chaudes (les matériaux résistant mieux à la température actuelle, version M88-4E).

L'armée de l'air n'étant pas particulièrement demandeuse de plus de poussée, mais particulièrement friande de tout ce qui peux entrainer des économies (économies qui peuvent permettre de faire faire plus d'heures de vols à des avions très demandés), le choix a été vite fait.

*qui ne sont pas simplement logicielles, ça nécessite des modifications du moteur, mineure, mais qui ne permettent pas de passer d'un mode à l'autre simplement.

Est il envisageable que les indiens recoivent deux versions selon la localisation des bases?

Link to post
Share on other sites

Théoriquement, oui, pratiquement, ça serait une horreur logistique et pratique (les pilotes eux mêmes devrait gérer les appareils différemment).

Franchement je ne vois pas ça arriver, et je ne vois pas les indiens, visiblement prêt de leurs sous et qui veulent un appareil fiable demander une version du moteur non validée (elle n'a tournée qu'au banc !) qu'il faut fabriquer en "petite série" et donc plus coûteuse, déverminer (coûts et risques à la clé, à l'usage ça pourrait couter plus cher qu'en théorie) et qui est forcément (par conception) moins durable que la version "classique" qui elle est en service et ne demande aucune adaptation.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, mgtstrategy a dit :

@Picdelamirand-oil pourra infirmer ou confirmer, mais je crois bien avoir lu en long et en large que les rafale indiens seront + puissants.

C'est ce qui se dit, mais le pack haute altitude c'est pas ça, c'est le cold start.

Il y a 2 heures, Arka_Voltchek a dit :

Théoriquement, oui, pratiquement, ça serait une horreur logistique et pratique (les pilotes eux mêmes devrait gérer les appareils différemment).

Franchement je ne vois pas ça arriver, et je ne vois pas les indiens, visiblement prêt de leurs sous et qui veulent un appareil fiable demander une version du moteur non validée (elle n'a tournée qu'au banc !) qu'il faut fabriquer en "petite série" et donc plus coûteuse, déverminer (coûts et risques à la clé, à l'usage ça pourrait couter plus cher qu'en théorie) et qui est forcément (par conception) moins durable que la version "classique" qui elle est en service et ne demande aucune adaptation.

La version 8.3 t semble prévue pour le Qatar aussi, ça fait déjà 60 avions, donc 120 moteurs + les spares.

Link to post
Share on other sites

Après recherche je vois uniquement une commande M88-4E pour ces deux clients.

J'ai aussi trouvé une demande de safran pour une subvention de l'état pour lancer l'étude d'une nouvelle version à poussée augmentée "dans les années à venir" (info de septembre 2016) donc ça a pas l'air du tout d'être pour tout de suite. Mais pas de réponse de l'état pour l'instant, ils viennent à peine de commencer des discutions, aucun trace de demande des clients à ce sujet, à part des rumeurs. Le demandeur n'étant pas l'état mais l'industriel, pas certain que se soit suivi d'effet, on sait tous où à fini le M53-PX3 (pour ceux qui ont pas suivis : aux oubliettes)

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...
Le 04/11/2016 à 23:11, mgtstrategy a dit :

et pourtant les M88 indiens vont recevoir plus de poussée, donc je me demande bien quelles modifs vont arriver... 

Rien ne permet de le confirmer à ce jour.  C'est même plutôt le statu quo qui prévaut. Y compris pour les avions Qataris.

Le M88 de 8.3T c'est pour le moment une légende.

Bonne journée.

Edited by Full Metal Jacket
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Le 04/11/2016 à 16:46, Arka_Voltchek a dit :

la version 8.2 tonne existe déjà, c'est l'actuelle version M88-4, avec des réglages différents*.

C'est dommage.

On pourrait imaginer, en particulier pour les Rafale M, un M88 poussant 8.2 tonnes au catapultage et jusqu'à disons la complète rétraction du train puis un retour à 7.5 tonnes.   L'avion pourrait décoller un peu plus lourds ou avec plus de marge sans trop abimer le potentiel du moteur, puisque cette phase ne dure qu'une dizaine ou quinzaine de secondes.

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Si le besoin, c'est juste d'augmenter la masse max au catapultage depuis le CdG, il y a d'autres solutions. L'installation d'un petit tremplin serait probablement suffisant.

Et puis, il faudrait vraiment en avoir besoin. Tant qu'il n'y a pas de CFT, on n'a pas de configurations qui justifient de décoller avec une masse plus élevée donc le réacteur plus puissant n'est pas du tout une priorité. 

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Bon Plan a dit :

On pourrait imaginer, en particulier pour les Rafale M, un M88 poussant 8.2 tonnes au catapultage et jusqu'à disons la complète rétraction du train puis un retour à 7.5 tonnes.   L'avion pourrait décoller un peu plus lourds ou avec plus de marge sans trop abimer le potentiel du moteur, puisque cette phase ne dure qu'une dizaine ou quinzaine de secondes.

 

Ou alors, on booste la production de vapeur vers la catapulte et on la laisse fuir : ça donnera une ambiance Top Gun sur le pont d'envol, et ça augmentera la densité de l'air traversé par le Rafale catapulté, saturé de vapeur d'eau, augmentant ainsi la poussée jusqu'à la sortie de pont.

Bon, d'accord ... pas certain que la catapulte soit si efficace si elle fuit ... :blush:

Et puis le hammam de plein air, ce n'est peut être pas top pour les ponev.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...
On ‎11‎/‎6‎/‎2016 at 10:20 PM, Picdelamirand-oil said:

C'est ce qui se dit, mais le pack haute altitude c'est pas ça, c'est le cold start.

La version 8.3 t semble prévue pour le Qatar aussi, ça fait déjà 60 avions, donc 120 moteurs + les spares.

A ce sujet.

En vue du developement de nouvelles technologies aux USA, s'arreter a 7.5t en ne se concentrant que sur l'economie ne pourait-il pas se montrer contre-productif sur la duree?

Au sujet de l'augmentation de poid, Picdelamirand-oil, toi qui semble tres au courant, n'est-il pas possible que la technologie GaN permete une reduction de masse et volume de l'avionique a performance egale, y-compris consomation et refroidissement?

Chez Dassault, ils ne sont pas niais non plus, ils savent tres bien que les performances de l'avion reposent aussi bien sur son rapport pousse-poid que sur ses systemes, a mon avis, ils vont chercher le meilleur compromis entre les performances des systemes et celui de la cellule/moteurs.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,091
    Total Topics
    1,376,507
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...