Philippe Top-Force

Aéronavale US

Recommended Posts

Posted (edited)

EcyVaFNWAAAlUoz?format=jpg&name=medium

Ecx23fMXoActHLO?format=png&name=large

Aux dernières nouvelles, 57 blessés, le bâtiment serait penché vers tribord, les cheminés / superstructure arrière / CIWS..etc se seraient effrondrés. A confirmer.

@ARMEN56 Ton expertise, Maître ?

Henri K.

Edited by Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Si les structures sont touchés cela veut dire que sa crame dur dans le bâtiment, pour ce qui est du gite , probablement l’accumulation d'eau , mais je crains effectivement que le navire soit perdu a ce stade , même s'il ne coule pas , sa coutera des centaines de millions de dollars pour le remettre en état ,  c'est malheureux , même pour un navire de 20 ans qui aurait certainement fait le double la perte dans ces circonstances c'est pas bon pour l'image de la Navy qui depuis quelques années accumule les conneries en cascade ... 

Edited by Am39Exocet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le navire peut être considéré comme perdu à ce stade.
Curieux hein ces bateaux qui brûlent un peu partout ces temps-ci, non? :dry:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

selon le dernier rapport du contre amiral Sobeck , une super structure c 'est effondrée

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Henri K. a dit :

Maître ?

mètre 73 seulement copain ^_^

Tout le monde ici pense que vu la durée du sinistre , constats divers et  visuel en retour ( fumées blanches , fumées noires , fumées grises)  tout brûle  dans le  spectaculaire désespérant  . Bref ce constat milite  vers un pronostique vitale fortement engagé , et les mots sont faibles .

Entendu parler d’explosions , j’ai pensé aux soutes gazole et JP5   peut être partiellement dégazées …etc  

Une pensée pour les blessés  bien entendu ; pour le reste  faut il  démarrer au quart de tour pour pointer du doigt  ….sachant que l’incendie de l’USS Miami avait été initié par un acte de malveillance

  • Thanks 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Patrick a dit :


Curieux hein ces bateaux qui brûlent un peu partout ces temps-ci, non? :dry:

Oui 

On a eu droit au PR italien vulcano, au PH Turc; au SNA à Toulon

Que du classique   

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

https://news.usni.org/2020/07/13/fire-fight-intensifies-on-uss-bonhomme-richard-5-sailors-still-hospitalized

SAN DIEGO, Californie - Les équipes de lutte contre les incendies de la Marine et du gouvernement fédéral ont continué de combattre les incendies à l'intérieur du USS Bonhomme Richard (LHD-6) lundi après-midi alors que les hélicoptères et les bateaux de la Marine versaient de l'eau sur le navire pour la deuxième journée consécutive pour sauver le navire d'assaut amphibie, malgré toujours -des rapports croissants de dommages importants.

"La superstructure et les ponts supérieurs continuent de brûler et de subir des dommages, et le mât avant s'est effondré", a déclaré le contre-amiral Philip Sobeck, commandant du groupe expéditionnaire 3, lors d'un point de presse lundi matin à la base ", et le navire est la liste. Cependant, l'assèchement est en cours. »

Plus de 400 marins de divers commandements sur le front de mer "tentent de sauver le USS Bonhomme Richard", a déclaré Sobeck, qui a pris le commandement du corps expéditionnaire basé à San Diego en avril.

À partir de 16 h Lundi, heure locale, les cinq marins qui sont restés hospitalisés pendant la nuit ont été libérés, ont indiqué des responsables de la Naval Surface Force Pacific dans un communiqué. Deux marins supplémentaires ont été traités pour des blessures mineures, ce qui porte le total à 36 marins et 23 civils qui, selon les autorités, ont été traités pour des blessures «mineures», notamment l'inhalation de fumée et l'épuisement dû à la chaleur.

Un hélicoptère du Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 3 combat un incendie à bord du navire d'assaut amphibie USS Bonhomme Richard (LHD-6) le 13 juillet 2020. US Navy Photo

Environ 160 marins sur les 1 000 membres d'équipage du navire étaient à bord du Bonhomme Richard lorsque l'incendie s'est déclaré. Le navire était en cours de maintenance sur le quai 2 de la base navale de San Diego, à la suite d'une disponibilité de maintenance de 249 millions de dollars au chantier naval General Dynamics NASSCO à proximité, qui comprenait des mises à jour pour prendre en charge l'avion de combat interarmées avancé F-35B Lightning II du Marine Corps.

L'incendie, qui a été signalé vers 8 h 30 lundi, s'était intensifié pendant la nuit et a continué de se propager alors même que la Marine déployait des hélicoptères MH-60S avec les «Merlins» de l'Escadron d'hélicoptère de combat maritime 3 pour larguer de l'eau et diminuer l’intensité des incendies. efforts des embarcations et des camions-pompiers fédéraux et locaux. Une photographie de la Marine a montré des flammes orange vif brûlant dans la superstructure, englouties par la fumée lundi soir.

"Il y a évidemment des brûlures sur toute la surface du vaisseau", a déclaré Sobeck, "et nous évaluons cela en parcourant chaque compartiment pour voir exactement quelle est l'étendue."

"L'incendie s'est propagé à travers le navire en différentes étapes, et nous évaluons donc l'étendue des dégâts, et cela va se poursuivre", a-t-il déclaré. "Une fois que nous aurons éteint le feu, ce qui est une priorité, nous procéderons ensuite à une évaluation complète de ce que nous pensons être les dommages."

Les équipages s'efforçaient d'atteindre et de combattre divers incendies qui continuent de clignoter sur tout le navire, dont un "plus près de la proue, nous essayons de l'obtenir également", a-t-il ajouté. Ajoutant à la difficulté, a-t-il noté, le fait que Bonhomme Richard était en cours de maintenance, donc beaucoup d'échafaudages et d'équipements pour soutenir ces travaux ont été fixés au navire et créent des débris supplémentaires qui gênent et brûlent.

Les soupçons initiaux indiquent qu'un incendie s'est déclaré quelque part dans la grande zone de rangement du navire dans ses ponts inférieurs, "Des fournitures ont été stockées là-bas, et c'est ce que je pense avoir allumé et déclenché l'incendie", a déclaré Sobeck lundi.

Les premiers rapports de l'incendie «sont venus des membres d'équipage à bord. C’est ainsi que nous savons qu’il s'est initié au niveau du pont V inférieur », a-t-il ajouté. «Et dès que nous en avons été informés et que des rapports ont été rédigés, nous avons commencé à lutter contre les incendies.»

Aucun entretien n'était effectué dans ce domaine "au meilleur de nos connaissances", a-t-il déclaré. "Mais c'est évidemment là que nous croyons - du moins c'est là que cela a été signalé comme la source du début de l'incendie."

"Nous allons donc faire une enquête complète pour savoir exactement ce qui a pu causer l'incendie", a-t-il dit, ajoutant: "il y a différents chiffons et tout ce que nous utilisons pour entretenir et nettoyer le navire, et nous assurer que nous soutenons le navire. "

La fumée et les éventuelles toxines provenant d'éléments comme les plastiques et les câbles qui brûlent à l'intérieur du navire continuent de se propager, car la fumée s'échappe du navire, même si les efforts de lutte contre les incendies se poursuivent des hélicoptères de largage de la Marine dans l'air, des bateaux de pompiers sur l'eau et des camions de pompiers sur la jetée. "Nous vérifions tout ce que nous savons et nous respectons les normes de l'EPA", a déclaré Sobeck.

Les efforts se sont poursuivis pour mettre un «tampon» entre les incendies et environ un million de gallons de carburant dans les réservoirs de stockage du navire, a déclaré Sobeck. "Selon les estimations actuelles, nous avons au moins deux ponts entre la source de chaleur et le combustible."

Sobeck a salué les efforts de l'équipage du navire et des marins d'autres navires impliqués dans l'effort de lutte contre l'incendie. "La réponse de la première action est basée sur la formation que vous venez de recevoir", a déclaré Sobeck, notant la formation que les marins reçoivent dès le premier jour. "S'il y a un sentiment d'incendie ou de danger, ils répondront, réagiront et s'assureront, encore une fois, de la sécurité de soi, du navire et de ses compagnons de bord, et c'est exactement ce qu'ils ont fait."

«Au cours des premières étapes (de l'incendie), il s'est étendu au-delà de leurs capacités. C’est à ce moment-là que nous avons appelé les pompiers de San Diego et Federal Fire, et ils sont venus nous soutenir », a déclaré Sobeck. "À ce moment-là, il se déplaçait déjà, et c'est à ce moment-là que l'explosion s'est produite."

«Nous avons dû réinitialiser, assurez-vous qu'ils obtiennent la sécurité des compagnons de bord. Ils l'ont fait, et nous sommes revenus et nous nous sommes mis à combattre », a-t-il ajouté.

Deux autres navires sur le quai 2, les destroyers de classe Arleigh Burke USS Russell (DDG-59) et USS Fitzgerald (DDG-62), ont été déplacés à différents accostages dimanche après-midi alors que le feu augmentait sur le navire.

Alors que l'incendie se propageait, les autorités locales de San Diego et les services d'incendie à proximité ont envoyé des camions et du matériel de lutte contre les incendies à la base pour accroître les efforts initiaux des marins du navire et des équipes de contrôle des dommages qui répondent généralement aux urgences à bord.

La base navale est appuyée par les pompiers fédéraux et également par le service d'incendie de San Diego, qui a répondu à l'incendie initial à trois alarmes et s'est retiré trois heures plus tard.

"Nous avons travaillé, à des efforts d'équipe équilibrés, à l'endroit où nous apportons le meilleur ensemble de compétences à l'époque", a déclaré Sobeck lors du briefing. "Et ils (SDFD) ont estimé que, encore une fois, ils pourraient être en faveur de Federal Fire", a déclaré Sobeck. "Federal Fire a pris le rôle principal dans la lutte contre les incendies."

"Nous allons après et nous prévoyons le pire des scénarios tout le temps", a-t-il ajouté.

Après une journée de lutte contre l'incendie à bord, les marins et les pompiers à l'intérieur du navire font face à un environnement difficile et chaud, travaillant à travers des espaces enfumés et des compartiments endommagés.

«Le feu, au fur et à mesure qu'il continue, vous devez évaluer la stabilité dans les compartiments que vous traversez, comprendre la source de chaleur. Les températures peuvent atteindre 1 000 degrés. Vous devez le faire en équipe - entrez, évaluez, comprenez où vous vous trouvez - en même temps, vous avez un navire qui flotte. Vous devez peser l'équilibre de la quantité d'eau à bord du navire et assurez-vous d'avoir un bon équilibre là-bas. La stabilité est donc un gros problème. »

Des responsables locaux ont déclaré à CNN que l'incendie pourrait brûler pendant plusieurs jours.

"Aujourd'hui, nous avons subi une terrible tragédie à bord du USS Bonhomme Richard (LHD-6) lorsqu'un incendie s'est déclaré à bord du navire alors qu'il se trouvait dans le port de San Diego", a déclaré dimanche le chef des opérations navales, l'amiral Mike Gilday.
«Nous sommes reconnaissants de la réponse rapide et immédiate des pompiers locaux, des bases et des navires à bord du USS Bonhomme Richard. Nos pensées et nos prières accompagnent nos marins BHR, leurs familles et nos intervenants d'urgence qui continuent de lutter contre l'incendie. Godspeed. "

L'USS Bonhomme Richard", mis en service en 1998, est revenu à San Diego en 2018 après avoir été déployé vers l'avant au Japon pendant six ans.

200714090044280620.png

Edited by ARMEN56
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Henri K. a dit :

MIEOQAf.jpg

@ARMEN56

Henri K.

Quand bien même il serait techniquement récupérable, ce qui reste à démontrer d'autant que l'incendie est toujours en cours, je demande à voir si c'est économiquement viable.

Impressionnants les dégâts...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 39 minutes, Henri K. a dit :

Henri K.

Ok roof supérieur de l’ilot à partiellement fondu en pied de mât d’où son effondrement . On dirait que la superstructure est en alliage léger ( à vérifier) , en tout cas  fort probable que l’incendie ( initié pont 5 ) ait cheminé en vertical par les tambours d’échappement …puis horizontalement par les nappes de câbles, grands espaces appel d'air ( c'est de l'open space en entretien ) et coursives ....

amen !

On voit bien le navire à quai sur « google earth »

Je regardais tôt ce matin le direct tv new de SDiego , en observant le balai des hélico en noria qui larguaient leur seau en pied de mât sur l’ilot et donc  vu présence de ces brèches béantes  je comprends maintenant pourquoi .

200714093939143725.png

Edited by ARMEN56
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, penaratahiti a dit :

Quand bien même il serait techniquement récupérable, ce qui reste à démontrer d'autant que l'incendie est toujours en cours, je demande à voir si c'est économiquement viable.

Ca doit leur mettre la pagaille au niveau programme déploiement des F 35, puisque le navire était en phase d'adaptation au F35.  

Mais, ils ne sont pas à court de navires, même sans compter les réserves.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une video nostalgique du F14 Tomcat, qui reste mon jet prefere :chirolp_iei:

Dommage qu'a l'epoque on en ait pas commande pour remplacer nos Crusader

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir a tous

il semblerait qu'une trou enorme serait apparu sous la ligne de flotation , quelqu'un peut confirmer l'info  si c'est vrai la navire est cuit , ils pourront difficilement evacuer l'eau

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas nos Marins pompiers ont l'air d'avoir du meilleur matos que les Marins Pompiers US qui resssemblent plus à des pompiers ordinaire.  

 

 107816150_10158786921907608_852879580632

109083305_10158786921607608_185355089384

108833166_10158786921312608_818394477480

109122060_10158786921472608_124981784152

 

107814811_3365094240177800_2462702556234

 

Un binome marin pompier chez nous et bien plus compacte en progression que les pompier US 

exercice-incendie-a-cherbourg-3-c-freder   

exercice-incendie-a-cherbourg-2-c-freder

 

 

Sur les dernieres photos les investigation continue le feu semble être toujours actifs  

As of 06:00 a.m. Pacific time July 15, firefighting teams continue operations on board USS Bonhomme Richard (LHD 6), 63 personnel, 40 Sailors and 23 civilians, have been treated for minor injuries including heat exhaustion and smoke inhalation. Currently, there are no personnel hospitalized. HSC-3 has conducted more than 1,500 helicopter water bucket drops, which is cooling the super structure and flight deck enabling fire crews to get onboard internally to fight the fire.

107944957_10158789684787608_847684418112      

 

107877058_10158789684847608_696621658506

108826863_10158789684817608_353020477511

Les gars ont du morfflés quant même 

107584154_10158789684887608_110582023899

107930360_10158782637042608_658898488628

 

107795762_10158782637097608_781881078720

 

108144137_10158784599992608_747226741365

 

108832162_10158784600127608_470096864112

 

107708365_10158784816097608_889080484396

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Scarabé a dit :

En tout cas nos Marins pompiers ont l'air d'avoir du meilleur matos que les Marins Pompiers US qui resssemblent plus à des pompiers ordinaire.  

Les pompiers des bases US (federal firefighter) ne sont pas militaires, ce sont des civils sous contrat pour le département de la défense.  Mais, je suis comme toi, un peu étonné du matos, apparemment ils n'ont pas des ténues équivalentes à nos pompiers lourds, cependant ces ténues feu us sont faites pour résister au feu. Il doit y avoir aussi des équipes Navy des bords, j'ai vu des photos où des équipes des autres navires à quai qui se préparaient à intervenir 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

107872195_10158788263052608_822435129151

 

108470662_10158788262972608_392469413125

 

109294293_10158788262817608_887242104795

108148137_10158788261577608_179219125164

Rear Admiral Philip Sobeck 

Press Conference

"Good morning. My name is Rear Admiral Philip Sobeck, and I am the Expeditionary Strike Group THREE commander. I’d like to start by thanking the people of San Diego, National City, Coronado, and all the other communities in San Diego County for their continued support. For more than 48 hours brave Sailors from commands all across San Diego have been working tirelessly alongside Federal Fire San Diego to get this fire under control and I want to thank them for their efforts. I want to provide you with some updates on the progress we have made: First, we have investigated the four main engineering spaces and found no major damage. There is no threat to the fuel tanks, which is well-below any active fires or heat sources. The ship is stable and the structure is safe. We still have an active fire, which we are combatting from both within and outside the ship from multiple access points. HSC 3 helicopters have conducted more than 1,000 helicopter water bucket drops, which is cooling the super structure and flight deck enabling fire crews to get onboard internally to fight the fire. Tugs are also provide firefighting support from the waterline. I’m proud of the toughness of the Sailors and Federal Firefighters for making this significant progress possible. At this time there are 61 personnel, 38 U.S. Navy Sailors and 23 civilians, have been treated for minor injuries including heat exhaustion and smoke inhalation. Currently, there are no personnel hospitalized. Going forward, the Navy will do a thorough investigation of the incident to include assessing the cause of the fire and damage to the ship, but right now our focus remains on putting out the fire and keeping people safe. I’d like to also thank our partners from state and county as well as the Coast Guard for monitoring the potential impacts to the environment. As we continue to fight the fire, we remain cognizant of environmental concerns regarding the water and air quality. We recommend residents follow county advisories for safety out of an abundance of caution. Thank you again for your being here and we are now ready to take your question."

Il y a 1 heure, Am39Exocet a dit :

bonsoir a tous

il semblerait qu'une trou enorme serait apparu sous la ligne de flotation , quelqu'un peut confirmer l'info  si c'est vrai la navire est cuit , ils pourront difficilement evacuer l'eau

 

La Salle des machines d'apres le communiquer de presse de l'amiral semble intacte ainsi que les moteurs   

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Am39Exocet a dit :

bonsoir a tous

il semblerait qu'une trou enorme serait apparu sous la ligne de flotation , quelqu'un peut confirmer l'info  si c'est vrai la navire est cuit , ils pourront difficilement evacuer l'eau

 

Un trou "énorme" aurait généré une voie d'eau entraînant une gîte sensible ou une assiette longitudinale positive ou négative très marquée or là çà n'est pas le cas

Share this post


Link to post
Share on other sites

A priori le souci des pompiers c'est qu'ils n'arrivent pas a étouffer le feu en le privant d'oxygene ... les hangar notament ne sont pas isolable ou fractionnable du tout

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, g4lly a dit :

les hangar notament ne sont pas isolable ou fractionnable du tou

 

Comparaison avec clichés de fin juin ( celui de l'intérieur hangar )

200716085650922389.png

200716085652798758.png

La ferraille d’un coté et les combattants du feu de l’autre ;  je trouve ces clichés très humanistes et donc beaux

20071609301746638.jpg

200716093017411980.jpg

200716093018656521.jpg

200716093022378412.jpg

https://fr-fr.facebook.com/SurfaceWarriors/photos/pcb.10158788265007608/10158788259892608/?type=3&theater

En terme de remis en état ; 700 millions de dollars ( 2013) convertis ( 2020 ) serait peut être la barre à ne pas franchir ? A moins d’une décision "irrationnelle" (?)  de vous savez qui ……..

https://news.usni.org/2014/03/28/navy-decommission-fire-damaged-uss-miami-today

Propulsion des derniers LHD

https://www.researchgate.net/profile/Norbert_Doerry/publication/229643821_LHD_8_A_step_toward_the_all_electric_warship/links/5a0450b6aca272b06ca977ea/LHD-8-A-step-toward-the-all-electric-warship.pdf

 

Edited by ARMEN56
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il peuvent toujours s'en servir de piéces de rechange vu que la salle des machines n'a pas subit de gros dégâts car "water tie door close"   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,576
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries