Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Aéronavale US


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

The Pentagon's 'Concurrency Myth' Is Now Available In Supercarrier Size

Le "mythe de la concurrence" du Pentagone est désormais disponible en format super porte-avions

Citation

 

L'EMALS remplace les systèmes de catapulte à vapeur apparemment archaïques (mais incroyablement éprouvés) qui sont en service depuis l'aube de l'ère des jets.

Pour dire les choses simplement, la catapulte d'un porte-avions doit être très fiable, car un "coup de catapulte froid", qui ne produit pas assez d'élan vers l'avant pour mettre l'avion dans un profil de vol soutenu, peut entraîner la perte d'un jet de plus de 50 millions de dollars, ou dans le cas du F-35C, environ le triple de ce prix, dans l'eau. Ajoutez à cela un équipage potentiellement mort et un arrêt complet de ce qui pourrait être une opération de combat critique, et vous pouvez voir l'ampleur du problème.

En l'état, l'EMALS, qui a été testé en grandeur réelle pendant près d'une décennie, ne semble pas fiable, même si le concept était censé être beaucoup plus fiable et moins exigeant en main-d'œuvre que son prédécesseur à vapeur.

En outre, l'EMALS est censé être plus petit, plus léger et moins complexe que son homologue à vapeur, tout en offrant une plus grande poussée vers l'avant et une plus grande enveloppe de lancement pour des poids d'avion sensiblement différents. Cela permettra théoriquement de lancer des chasseurs à pleine charge vers des avions sans pilote relativement légers.
En 2013, le triste record de l'EMALS a parlé de lui-même. 201 des 1 967 lancements avaient échoué.

Cela représente plus de 10 % des lancements d'essai.

En tenant compte de l'état actuel du système, les chiffres les plus généreux disponibles montrent que le taux moyen de "temps entre deux échecs" d'EMALS est de 1 sur 240. En d'autres termes, un lancement sur 240 échoue.

Si l'on considère le nombre d'avions pouvant décoller d'un supercarrier lors d'opérations cycliques, en particulier en temps de guerre, ce chiffre est très problématique. Il faut garder à l'esprit que ces chiffres ne reflètent pas un système déployé, qui est constamment malmené par le dur environnement d'eau salée et la punition de cycles continus, le tout étant entretenu par de jeunes marins en mer.

En mars 2015, le Congressional Research Service a fait le point sur les progrès du USS Gerald R. Ford, et l'EMALS reste un facteur très incertain dans la conception du navire. Le rapport indique que

Sur la base de la croissance prévue de la fiabilité, le taux de défaillance pour les derniers cycles moyens entre défaillances critiques rapportés était cinq fois plus élevé que ce qui aurait dû être prévu. En août 2014, la Marine a indiqué que plus de 3 017 lancements avaient été effectués sur le site d'essai de Lakehurst, mais n'a pas fourni au ministère des transports et de l'énergie une mise à jour des défaillances. La Marine a l'intention de fournir au DOT&E une mise à jour des échecs en décembre 2014.

Les données mises à jour de l'EMALS restent insaisissables et le rapport de la CRS, qui a été compilé en mars dernier, n'a pas non plus de chiffres actualisés.

On ne sait pas pourquoi la Marine n'a pas soumis de mesures de base actualisées sur les performances de l'EMALS.

La question de la fiabilité d'EMALS n'est pas le seul problème flagrant du système. Dans sa configuration actuelle, EMALS ne peut pas lancer des avions de chasse avec des réservoirs de carburant externes montés, ce qui est un obstacle aux opérations modernes des porte-avions américains. Apparemment, même si l'EMALS est censé avoir un contrôle beaucoup plus fin de son accélération que ses homologues à vapeur, il impose actuellement une contrainte supplémentaire aux chasseurs transportant des réservoirs de carburant (et éventuellement d'autres gros et lourds stocks extérieurs). Cette anomalie n'a été découverte qu'en novembre dernier, et on dit qu'une correction logicielle est en cours, bien qu'il soit incertain que cette correction résoudra le problème une fois pour toutes et qu'elle soit encore loin d'être testée.

La marine cherche également des moyens d'atténuer le problème sur les avions eux-mêmes, selon Bloomberg, très probablement comme un handicap à leurs performances si la solution logicielle ne fonctionne pas.

 

 

La partie en gras me fait penser que ça doit être encore plus difficile avec des CFT et que c'est peut être pour cela que l'idée a été abandonnée de mettre des CFT sur le SH F-18 blk 3  :laugh:

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,  

J'espère ne pas être trop HS, je vois souvent le terme "concurrency", traduit par "concurrence". Que ce soit en traducteur automatique ou traduction reprise dans certains articles en français. De ce que je comprend du principe, vu la "mise en oeuvre" qu'on peut observer sur le F35 par exemple:laugh: je me demande si une traduction plus appropriée ne pourrait pas être "concomitance", existence de 2 choses simultanées. Je tire l'exemple de l'automobile où on observe chez certains, le développement des sous-ensembles en même temps que l'architecture globale qui conduit à des cahier des charges non finalisés et un développement "au fil de l'eau" avec parfois de grosses modifications à des niveaux de développement où il n'est plus possible revenir en arrière à moindre coût et des plannings....glissants. Puis l'existence simultanée des prototypes et de la production...(ça par contre jamais vraiment connu dans l'automobile de superposition aussi nette que pour le F35) Production qui sera corrigée "plus tard" en fonction des retex des protos... enfin... si le proto atteint un développement nominal...:dry::biggrin:

Si ce mot peut coller au principe ça éviterais ce sentiment de "qu'est-ce qu'ils sont forts ces anglo-saxons, ils ont développé des concepts dont on n'a même pas les mots !!! (sous-entendu avec notre langue latine toute compliquée on est vraiment des t**ches)" :laugh: 

Je peut me tromper sur la pertinence de cette traduction, à vos avis ? (À développer ailleurs que sur ce fil?)

il y a 25 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

The Pentagon's 'Concurrency Myth' Is Now Available In Supercarrier Size

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Rom1_ a dit :

J'espère ne pas être trop HS, je vois souvent le terme "concurrency", traduit par "concurrence". Que ce soit en traducteur automatique ou traduction reprise dans certains articles en français. De ce que je comprend du principe, vu la "mise en oeuvre" qu'on peut observer sur le F35 par exemple:laugh: je me demande si une traduction plus appropriée ne pourrait pas être "concomitance", existence de 2 choses simultanées. Je tire l'exemple de l'automobile où on observe chez certains, le développement des sous-ensembles en même temps que l'architecture globale qui conduit à des cahier des charges non finalisés et un développement "au fil de l'eau" avec parfois de grosses modifications à des niveaux de développement où il n'est plus possible revenir en arrière à moindre coût et des plannings....glissants.

C'est bien ça. Simultanéité, concomitance.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Rom1_ a dit :

Bonjour,  

J'espère ne pas être trop HS, je vois souvent le terme "concurrency", traduit par "concurrence". Que ce soit en traducteur automatique ou traduction reprise dans certains articles en français. De ce que je comprend du principe, vu la "mise en oeuvre" qu'on peut observer sur le F35 par exemple:rire: je me demande si une traduction plus appropriée ne pourrait pas être "concomitance", existence de 2 choses simultanées. Je tire l'exemple de l'automobile où on observe chez certains, le développement des sous-ensembles en même temps que l'architecture globale qui conduit à des cahier des charges non finalisés et un développement "au fil de l'eau" avec parfois de grosses modifications à des niveaux de développement où il n'est plus possible revenir en arrière à moindre coût et des plannings....glissants. Puis l'existence simultanée des prototypes et de la production...(ça par contre jamais vraiment connu dans l'automobile de superposition aussi nette que pour le F35) Production qui sera corrigée "plus tard" en fonction des retex des protos... enfin... si le proto atteint un développement nominal...:sec:: grand sourire:

Si ce mot peut coller au principe ça éviterais ce sentiment de "qu'est-ce qu'ils sont forts ces anglo-saxons, ils ont développé des concepts dont on n'a même pas les mots !!! (sous-entendu avec notre langue latine toute compliquée on est vraiment des t**ches)" :rire: 

Je peut me tromper sur la pertinence de cette traduction, à vos avis ? (À développer ailleurs que sur ce fil?)

 

On parle aussi d'ingénierie simultanée, ou de développement concourant/ingénierie "concourante", enfin de développement parallèle avec plusieurs taches commençant simultanément, plutôt que de procéder plus séquentiellement. 

L'industrie automobile en est effet très friande pour comprimer les temps de développement, mais historiquement, la 1er fois que ça a été appliqué à un système militaire au EU, c'est avec l'ICBM Atlas qui avait des allures de crash program.

 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...

RETOUR AUX FONDAMENTAUX ...

"Soixante-dix-sept ans au compteur et pourtant l’avion est toujours opérationnel ! Il y a quelques jours la Naval Air Warfare Center Aircraft Division de l’ US Navy annonçait mettre en service le Basler BT-67 immatriculé N161PR. Cet ancien Douglas C-47 Skytrain vola sous marquages militaires de 1944 à 1968 inclus. Sa transformation remonte à moins de cinq ans.

L’US Navy vient juste de terminer ses modifications au sein de ses ateliers de la Naval Air Warfare Center Aircraft Division. Elle lui a ajouté des équipements propres à sa future mission : le soutien aux essais de missiles air-air pour les Boeing F/A-18E/F Super Hornet et les Lockheed-Martin F-35B/C Lightning II." 

https://www.avionslegendaires.net/2021/03/actu/lus-navy-adopte-un-ex-dakota-de-la-royal-canadian-air-force/

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Bechar06 a dit :

RETOUR AUX FONDAMENTAUX ...

"Soixante-dix-sept ans au compteur et pourtant l’avion est toujours opérationnel ! Il y a quelques jours la Naval Air Warfare Center Aircraft Division de l’ US Navy annonçait mettre en service le Basler BT-67 immatriculé N161PR. Cet ancien Douglas C-47 Skytrain vola sous marquages militaires de 1944 à 1968 inclus. Sa transformation remonte à moins de cinq ans.

L’US Navy vient juste de terminer ses modifications au sein de ses ateliers de la Naval Air Warfare Center Aircraft Division. Elle lui a ajouté des équipements propres à sa future mission : le soutien aux essais de missiles air-air pour les Boeing F/A-18E/F Super Hornet et les Lockheed-Martin F-35B/C Lightning II." 

https://www.avionslegendaires.net/2021/03/actu/lus-navy-adopte-un-ex-dakota-de-la-royal-canadian-air-force/

Évidemment rien à voir avec l’US Navy, mais voici un autre turbo-dakota trèèès modifié, avec notamment ce qui ressemble à une perche MAD implantée sur le nez, pour faire de la cartographie des champs magnétiques à ce que j’ai compris.

spacer.png

spacer.png

spacer.png

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cet avion-renifleur, c’est là https://www.spectrem.co.za/

Et le conçurent, c’est là https://www.lakecentral.com/product_cate/dc-3-bt-67/

 

edit

Et pour finir avec ce HS, voici 2 schémas de ce que représente la conversation en turbopropulseur, et ses options :

spacer.png

spacer.png

Fabuleux non ? Un DC3 ressort de ça avec un potentiel remis à zéro !

Edited by Hirondelle
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bon l'US NAVY avait communiqué concernant le F-18 SH et ASH mais çà avait oublié pourtant çà a mis la pression sur les Allemands et plein d'autres dont les indiens, les Finlandais , les Suisses ...  :

https://breakingdefense.com/2021/03/navys-emerging-plans-call-for-new-drones-to-shoot-spy-jam/

"Last year, the Navy said it would close out the Super Hornet production line after 2021 to instead fund the Navy’s NGAD program, a move which puts some pressure on the service to get their plans in order."

“As we look at it right now, the Next-Gen Air Dominance is a family of systems, which has as its centerpiece the F/A-XX – which may or may not be manned – platform. It’s the fixed-wing portion of the Next-Gen Air Dominance family of systems.”

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Patrick a dit :

Bon signe par rapport à quoi? Une confrontation avec l'Iran?

Les us ont besoin de nous mais on est les seules a pouvoir leur proposer quelques semaines par an avec un seul pan. Il en faudrait au moins trois tous avec un guet aérien.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 31/03/2021 à 14:36, herciv a dit :

C'est juste le signe qu'ils reconnaissent qu'on est aussi compétent qu'eux. Donc ils nous font confiance pour prendre un commandement.

Si on regarde bien, les marins français sont considérés presque au même niveau de compétence que les américains qui acceptent de nous confier des missions et responsabilités alors que ce n'est pas le cas de la quasi totalité des autres pays même s'ils sont aussi bien voir mieux équipés que nous (pour les frégates, évidemment pour le PA, la comparaison n'est pas possible)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 31/03/2021 à 14:36, herciv a dit :

Ce n'est pas la première fois en décembre 2015 c'était déjà le CDG qui était à la tête de la task force 50. Les américains ont confiance en la France pour le commandement delà TF et eux sa les arrangeaient car le déploiement de USS Dwight D. Eisenhower a été retardé.

Mais dans tout les cas si il n'y avait pas le CDG l'USS makin island était en méditerranée. Il aurai pu prendre la tête de la tf 50 sa leur a juste éviter une traversé du canal de Suez 

Edited by Vince88370
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Odieusement pompé sur C6: un SM6 vole sous l’aile d’un Superbug.

https://www.checksix-forums.com/viewtopic.php?f=279&t=212261

Problème : le machin, destiné à taper depuis loin du CVN, et sur des cibles encore plus lointaines, vue l’autonomie de cet énorme missile (sacré rival pour le Meteor!), avait besoin des réservoirs conformes pour allonger les pattes de son avion tireur. Or la Navy n’en veut plus, des conformal tanks!

 

 

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 4 weeks later...
Posted (edited)

L'USN veut remplacer tous ses f-18 legacy dans ses escadron d'AGRESSOR par des f-16 VIPER.

https://www.thedrive.com/the-war-zone/40846/navy-details-its-plans-to-add-ex-air-force-f-16s-to-its-fleet

 

La marine américaine poursuit son projet d'introduire davantage de chasseurs F-16 Viper pour remplacer les anciens F/A-18 Hornet utilisés dans le rôle d'adversaire. The War Zone a déjà fait état par le passé de l'aspiration de la marine à accueillir dans ses rangs d'anciens Viper de l'armée de l'air, et a publié l'article à l'époque où il ne s'agissait encore que d'une rumeur dans les salles d'équipage. Ce projet fait désormais partie de la demande officielle de budget du Pentagone pour l'année fiscale 2022, que vous pouvez lire ici.

La demande vise à accélérer le retrait des derniers F/A-18A/B/C/D Hornet de la Marine et l'acquisition de jets d'agression de remplacement pour une partie de ces jets devrait y contribuer. Déjà exploités exclusivement par des unités de réserve, les Hornets "hérités" doivent maintenant être retirés du service d'ici 2022, soit deux ans plus tôt que prévu, et environ 55 exemplaires devraient être retirés au cours des 12 prochains mois. Parmi eux figurent certaines des cellules adverses les plus importantes de la marine, qui poussent souvent les pilotes de la flotte à leurs limites.

Selon les documents publiés aujourd'hui dans le cadre de la demande de budget, la marine souhaite acquérir 26 F-16 supplémentaires, qu'elle prévoit de transférer de l'armée de l'air à partir de 2022. Ces appareils comprendront 20 F-16C monoplaces du bloc 32 et six F-16D biplaces du bloc 25. Les F-16C "seront mis à niveau pour maintenir une configuration commune avec le programme de l'USAF", selon la marine, et seront soutenus par des mainteneurs sous contrat, dans un souci d'économie.

Dans le cadre des derniers plans budgétaires, l'armée de l'air prévoit de se séparer de 47 de ses plus vieux F-16C/D, dans le cadre d'un plan plus large visant à retirer 124 Vipers d'ici 2026. L'objectif de cette initiative est de doter l'armée de l'air d'une flotte composée uniquement de modèles Block 40 et ultérieurs. Cité dans le Seapower Magazine au début de l'année, le vice-amiral John Mustin, chef de la réserve de la marine, a déclaré que les F-16 d'occasion seraient puisés dans les stocks de l'Air Force et de l'Air National Guard.

En complément des moyens haut de gamme, les adversaires bas et moyens comprennent 43 F-5 Tiger II (40 F-5N monoplaces et trois F-5F biplaces), tandis que 22 autres F-5 (16 F-5E monoplaces et six F-5F) achetés l'année dernière au gouvernement suisse doivent être modernisés avant d'entrer en service.

Il reste donc à remplacer les Hornets "hérités" par la VFA-204, les "River Rattlers", basée à la base aéronavale de réserve commune (NAS JRB) de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Bien que cet escadron puisse sembler être le candidat évident pour les F-16, des sources indiquent à The War Zone que ces Vipers rejoindront le VFC-13, les "Saints", à Fallon, car ce type d'appareil est déjà exploité sur la base du Nevada, qui offre en outre un espace de tir considérable. La NAS Fallon est également l'endroit où se déroulent les entraînements essentiels pour la préparation des escadres de porte-avions et l'instruction des tactiques de chasse, ainsi que le développement des tactiques, entre autres. Dans le processus, les F-5 actuels du VFC-13 iront à la VFA-204.

La demande de budget confirme les plans d'exploitation des F-16 et des F-5 jusqu'en 2035, car ils continuent de constituer une menace aérienne rouge pour les programmes d'entraînement de l'escadron de remplacement de la flotte, du groupe d'attaque de porte-avions, de l'escadre aérienne de porte-avions et du plan de déploiement d'unités.

Bien entendu, les F-16 agresseurs de la Marine ne sont pas un concept entièrement nouveau. Au milieu des années 1980, le service a acquis 26 exemplaires de la version F-16N sur mesure dans le cadre d'une refonte de sa flotte d'adversaires pour mieux reproduire des menaces plus récentes comme le MiG-29 Fulcrum et le Su-27 Flanker. Vous pouvez en savoir plus sur ces Vipers particulièrement performants dans ce précédent article, mais leur carrière a été brève, puisqu'ils ont été retirés du service au milieu des années 1990.

La Marine a de nouveau fait appel aux Vipers en 2002-2003, lorsque 14 F-16A/B ont été transférés au Naval Strike and Air Warfare Center (NSAWC), principalement pour le programme Topgun. Ces jets avaient été fabriqués pour le Pakistan avant qu'un embargo n'empêche leur livraison.

Le F-16, en général, a actuellement le vent en poupe en tant que moyen d'agression aux États-Unis. Outre le 18e escadron d'agression (AGRS) de l'armée de l'air à la base aérienne d'Eielson, en Alaska, et le 64e AGRS à la base aérienne de Nellis, au Nevada, ce type d'appareil est également utilisé par un entrepreneur privé, Top Aces, dont les anciens F-16 israéliens sont présentés ici et ici.

Maintenant que le Super Hornet rejoint le VFC-12, l'ajout de F-16 à la flotte de "bandits" de la Marine permettra également aux pilotes de chasseurs d'attaque d'être exposés à des types d'appareils haut de gamme différents.

La Marine étant déterminée à acquérir un nombre important de F-16 supplémentaires, et le calendrier de leur mise en service étant très serré, nous ne devrions pas tarder à voir comment ces Vipers d'agression seront utilisés.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)


 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

La Navy avait reçu il y a 20 ans ou plus 24 F-16 N neufs (des C) pour tenir ce rôle qui si ma mémoire est bonne avaient plus tard été "refourgés" à Bahrein ...

On revient au point de départ ?

Le SH manquerait-il de quelque chose pour jouer ce rôle ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, pascal a dit :

La Navy avait reçu il y a 20 ans ou plus 24 F-16 N neufs (des C) pour tenir ce rôle qui si ma mémoire est bonne avaient plus tard été "refourgés" à Bahrein ...

On revient au point de départ ?

Le SH manquerait-il de quelque chose pour jouer ce rôle ?

La navy, l'USMC et l'USAF veulent accélérer leur renouvellement et peut-être que certaines queues sont simplement usées jusqu'à l'os et le temps de trouver une solution l'USN prend ces VIPER ?

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Le 13/07/2021 à 18:11, MH a dit :

Retrait du dernier S-3B Viking à la NASA à une date indéterminé. Avec lui ce sera la fin du dernier des avions de lutte anti-sous-marine de l'US Navy.

S'il est affecté à la NASA, il ne doit plus faire de lutte anti-sous-marine de toute façon...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

[b]Sea Air Space 2021 - Day 2: EMALS, SeaGuardian, JPALS, CMV-22B[/b]

Day 2 video coverage at the Sea Air Space 2021 exposition near Washington DC. In this video we focused on Naval Aviation. We discussed the EMALS and MQ-9B SeaGuardian programs with General Atomics, JPALS with Raytheon and CMV-22B with Bell Helicopters.

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

http://www.opex360.com/2021/09/17/un-sous-marin-chilien-a-reussi-deux-attaques-simulees-contre-un-groupe-aeronaval-americain/

Mais, visiblement, le sous-marin chilien CS Carrera [de type Scorpène, de conception française, :tongue:ndlr] a fait forte impression lors de sa participation à DESI 2021. Associé au SNA USS Alexandria, il a notamment été sollicité pour la préparation opérationnelle [COMPTUEX – Composite Training Unit Exercise] du groupe aéronaval constitué autour du porte-avions USS Carl Vinson, actuellement en mission dans la région Indo-Pacifique.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...