Saladin

Sur l’état de l’armée américaine

Recommended Posts

L'armée américaine inscrit le couteau militaire suisse de Victorinox sur sa liste officielle

Tous les membres de l'armée américaine peuvent désormais commander le couteau militaire de Victorinox. Il a été inscrit sur la liste officielle des couteaux recommandés par Washington. Un joli coup de pub pour la firme schwytzoise.

300px-Swiss_army_knife_open_20050612_(cr

Le fabricant de couteaux Victorinox devient pour la première fois un fournisseur officiel de l'armée américaine. L'entreprise schwyzoise en mains familiales espère mieux faire connaître la marque aux Etats-Unis.

La Defense Logistics Agency (DLA), une agence du Département de la défense des Etats-Unis, a inscrit le couteau militaire Victorinox dans sa liste officielle, a indiqué lundi une porte-parole de l'entreprise, confirmant une information parue précédemment dans la Luzerner Zeitung.

Les membres de l'armée américaine peuvent désormais commander les couteaux recommandés par la DLA, mais ne sont pas obligés de le faire. "Financièrement, la collaboration est limitée, mais il s'agit d'un gain d'image important", souligne dans le journal Paul Camenzind, responsable de la division couteaux militaires.

Le couteau à usages multiples recommandé ressemble à celui que reçoit le soldat de l'armée suisse dans son équipement personnel et qui coûte environ 50 francs dans le commerce. La version américaine ne diffère que par la surface brune et l'inscription US apposée dessus.

Victorinox ne dévoile pas le nombre de commandes effectuées depuis la recommandation de l'armée américaine. Les quantités commandées sont toutefois encore faibles. "D'expérience, il peut s'écouler un certain temps entre l'inscription sur une liste et une utilisation généralisée", explique Paul Camenzind.

L'entreprise est en outre en train d'évaluer la possibilité de proposer le couteau dans les magasins de l'armée américaine. Le couteau suisse traditionnel est déjà disponible dans ces magasins, où les militaires peuvent acheter des objets de la vie quotidienne à prix réduits.

Les ventes de couteaux militaires ne représentent qu'une très faible part des ventes de Victorinox. "L'activité civile est nettement plus importante", relève Paul Camenzind. L'entreprise sise à Ibach (SZ) espère néanmoins accroître sa notoriété aux Etats-Unis, grâce à cette collaboration.

LaCôte.ch

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Kiriyama a dit :

L'armée américaine inscrit le couteau militaire suisse de Victorinox sur sa liste officielle

Tous les membres de l'armée américaine peuvent désormais commander le couteau militaire de Victorinox. Il a été inscrit sur la liste officielle des couteaux recommandés par Washington. Un joli coup de pub pour la firme schwytzoise.

300px-Swiss_army_knife_open_20050612_(cr

 

Le fabricant de couteaux Victorinox devient pour la première fois un fournisseur officiel de l'armée américaine. L'entreprise schwyzoise en mains familiales espère mieux faire connaître la marque aux Etats-Unis.

La Defense Logistics Agency (DLA), une agence du Département de la défense des Etats-Unis, a inscrit le couteau militaire Victorinox dans sa liste officielle, a indiqué lundi une porte-parole de l'entreprise, confirmant une information parue précédemment dans la Luzerner Zeitung.

Les membres de l'armée américaine peuvent désormais commander les couteaux recommandés par la DLA, mais ne sont pas obligés de le faire. "Financièrement, la collaboration est limitée, mais il s'agit d'un gain d'image important", souligne dans le journal Paul Camenzind, responsable de la division couteaux militaires.

Le couteau à usages multiples recommandé ressemble à celui que reçoit le soldat de l'armée suisse dans son équipement personnel et qui coûte environ 50 francs dans le commerce. La version américaine ne diffère que par la surface brune et l'inscription US apposée dessus.

Victorinox ne dévoile pas le nombre de commandes effectuées depuis la recommandation de l'armée américaine. Les quantités commandées sont toutefois encore faibles. "D'expérience, il peut s'écouler un certain temps entre l'inscription sur une liste et une utilisation généralisée", explique Paul Camenzind.

L'entreprise est en outre en train d'évaluer la possibilité de proposer le couteau dans les magasins de l'armée américaine. Le couteau suisse traditionnel est déjà disponible dans ces magasins, où les militaires peuvent acheter des objets de la vie quotidienne à prix réduits.

Les ventes de couteaux militaires ne représentent qu'une très faible part des ventes de Victorinox. "L'activité civile est nettement plus importante", relève Paul Camenzind. L'entreprise sise à Ibach (SZ) espère néanmoins accroître sa notoriété aux Etats-Unis, grâce à cette collaboration.

LaCôte.ch

Merci à Victorinox d'introduire sournoisement le tir bouchon chez les buveurs de Coca.

Modifié par capmat
  • J'aime (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon des sources autorisées, les pilotes de F35 auront accès à un approvisionnement prioritaire et exclusif pendant les 6 premiers mois.

Ils pourront ainsi découper la canopy, après une formation spéciale, ce qui leur permettra de quitter l'avion sans aide lorsque celle-ci refusera de s'ouvrir...:sleep::tongue:

Selon les déclarations d'un proche du dossier il s'agirait d'une avancée majeure pour le programme F35.:bloblaugh:

La livraison du super décapsuleur suisse aurait été autorisée après déblocage par le département d'état de l'upgrade F18 de l'armée de l'air suisse.:sinterrogec:

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Complètement taré? Un général des Marines, avocat de profession, aux arrêts à Guantanamo sur un point de droit et d'éthique complexe:

http://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/guantanamo/article182031196.html

Tout tourne autour de la défense du "cerveau" de l'attentat contre l'USS Cole (Abd Al Rahim Al Nashiri) et des conditions dénoncées par l'équipe d'avocats du terroriste (notamment en ce qui concerne la haute probabilité que les échanges entre avocats et client soient écoutées, et le produit des écoutes accessible au juge et à l'accusation). Le général en charge de la revue juridique, John Baker, juge leurs critiques valables et les autorise à se retirer (forme de protestation), alors que le juge militaire en charge (un colonel de L'Air Force, Vance Spath) dit que ce n'est pas de son ressort.... D'où conflit. Et le juge met le général aux arrêts. L'affaire est d'autant plus problématique qu'il s'agit de Gitmo, où un système judiciaire spécifique a été mis en place dans le cadre de la guerre contre le terrorisme, où beaucoup de points sont plus nébuleux/indéterminé qu'ailleurs. Les 3 avocats civils qui se sont retirés formaient l'essentiel de la défense de l'accusé; il lui reste un avocat militaire (un ex-SEAL) qui n'a jamais plaidé dans une affaire d'homicide, et encore moins dans une affaire impliquant la peine de mort, à qui le juge militaire a ordonné de poursuivre le cas, seul. L'avocat a évidemment refusé, invoquant ses limites flagrantes sur un tel sujet (qui ne pourraient correspondre aux standards judiciaires d'un procès équitable), engageant lui aussi un face-à-face avec ce juge qu'on pourrait décrire comme quelqu'un qui entend être à la fois un officier en charge et un arbitre "impartial". L'avocat refuse donc de plaider. L'arrestation du général en charge de la revue de la défense (responsable donc de ce qui se passe côté défense) fait donc suite à cette guerre de positions, ce qui crée un épineux problème juridique. Plus encore, le juge entend faire envoyer des US Marshalls sur le continent pour ramener de force les 3 avocats qui se sont retirés de l'affaire, et les faire plaider, ce qui, là, devient quelque chose d'encore plus sans précédent: il s'agit de citoyens américains, qui plus est hors de la juridiction (physique et légale) du dit juge. 

Modifié par Tancrède

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Tancrède a dit :

Complètement taré? Un général des Marines, avocat de profession, aux arrêts à Guantanamo sur un point de droit et d'éthique complexe:

http://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/guantanamo/article182031196.html

La situation n'est pas si complexe: les avocats (civils) de la défense pensent être mis sous écoute, et donc ne peuvent pas préparer la défense de leur client. Du coup ils ont démissionné. Le juge en tient rigueur à l'avocat militaire de la défense, qui lui est resté.

Comme quoi la justice militaire est à la justice ce que le musique militaire est à la musique: Le procès en question devant la commission militaire de Gauntanamo traine depuis 8 ans, alors que devant les cours de justice les terroristes sont condamnés à la perpétuité en 1 an ou 2 en général.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les transgenres pourront intégré les forces armées des États-Unis le 1er janvier malgré l'opposition de Trump. Mais il y aura combien de volontaires osant se présenter ?.. :

https://www.courrierinternational.com/article/larmee-americaine-se-prepare-accueillir-les-transgenres-malgre-trump?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5150
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    (.....)
    Membre le plus récent
    (.....)
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20193
    Total des sujets
    1109629
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets