Saladin

Sur l’état de l’armée américaine

Recommended Posts

Il y a 2 heures, cracou a dit :

Tu changes de sujet. Je te dis qu'une MEU a une capacité très réduite; Tu me réponds d'une MEB peut faire mieux. Certes mais ce n'est pas le sujet.

Je ne change pas de sujet, c'est toi qui veut à tout prix transformer une MEU en force d'invasion de la Chine ou de Tarawa  Je t'ai mis plus haut un lien officiel qui décrit les missions  d'une  MEU  https://www.marines.mil/Portals/1/Amphibious Ready Group And Marine Expeditionary Unit Overview.pdf   que puis-je dire de plus qu'eux...

Si tu poses le problème de "prendre Tarawa aujourd'hui",  la force des Marines peut déployer la MEU de la zone, voir deux,  une MEB  et une MEF  au même temps  (sans mobiliser la 3e division ni la 4e de réserve) et ils ont les moyens de les transporter et les faire débarquer; Et ça serait une force bien plus puissante que celle débarquée à Tarawa à l'époque,  avec une puissance de feu sans comparaison. Sans oublier les deux GAN (pratiquement  la totalité de l'AdA à eux seuls)  les FS,  l'Air Force,  et l'Army, puisque l'Amiral commandant le Pacifique est le commandant inter-armées de zone. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
23 minutes ago, Fusilier said:

Je ne change pas de sujet, c'est toi qui veut à tout prix transformer une MEU en force d'invasion de la Chine ou de Tarawa  Je t'ai mis plus haut un lien officiel qui décrit les missions  d'une  MEU  https://www.marines.mil/Portals/1/Amphibious Ready Group And Marine Expeditionary Unit Overview.pdf   que puis-je dire de plus qu'eux...

Si tu poses le problème de "prendre Tarawa aujourd'hui",  la force des Marines peut déployer la MEU de la zone, voir deux,  une MEB  et une MEF  au même temps  (sans mobiliser la 3e division ni la 4e de réserve) et ils ont les moyens de les transporter et les faire débarquer; Et ça serait une force bien plus puissante que celle débarquée à Tarawa à l'époque,  avec une puissance de feu sans comparaison. Sans oublier les deux GAN (pratiquement  la totalité de l'AdA à eux seuls)  les FS,  l'Air Force,  et l'Army, puisque l'Amiral commandant le Pacifique est le commandant inter-armées de zone. 

 

Sans compter le petit détail que constitute le passage d'une force de conscrits à une force de combattants professionnels.

Edited by mehari

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Je ne change pas de sujet, c'est toi qui veut à tout prix transformer une MEU en force d'invasion de la Chine ou de Tarawa 

Non plus. Je te dis que la MEU a des moyens limités et ne peut pas faire grand chose seule à partir du moment où elle n'est pas devant des forces de 4eme ordre ou devant pas grand chose. Et là tu commences à digresser sur plein de trucs. Donc on reste sur le sujet: j'affime que la MEU n'a pas assez de moyens pour faire un débarquement en grand style devant presque quoi que ce soit de sérieux. Ils vont avoir l'air malin leurs 15 LAV, et 4 M1 devant des AT-11, AT-12 etc etc. Plus grave, 1000 pelos ça fait léger si en face ils sont nombreux (et même si très très mal équipés).

Alors oui c'est une super force d'interposition, d'évacuation, de première intervention etc etc... mais strictement incapable par elle même à mener un débarquement contre de l'opposition.

Donc pour faire une évacuation en Afrique, oui. Pour faire du contre terrorisme / raid dans les Célèbes, oui. Mais pour se poser en Corée du Nord où que ce ce soit, pour se poser en Iran etc, c'est même pas en rêve.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/08/2019 à 16:50, cracou a dit :

Ca a fait pendant 10 ans l'objet de débats délirants aux USA.

En gros

le SAW est meilleurs pour du tir continu de supression à longue distance et ça fait mitrailleuse et il faut un servant (plus ou moins)

le M27 est plus précis (objectivement) mais a au plus 20-30 balles (chargeur comme dans un BAR!) et pas de servant.

Donc le débat est "on tire plus mais moins précis ou bien on tire moin mais plus précis". Le premier est meilleurs pour du barrage ou une position défendue (car là on a les bandes sur place), le deuxième est bien plus léger , "fait plus peur aux troupes expérimentés"... mouhai.... Le principal problème là dedans c'est que sans SAW on a maintenant 47 mecs sans aucune mitrailleuse "réelle". Donc en mouvement c'est mieux mais pour tenir une position ou avoir une base de feu, je le sens moins.

En fait les deux camps ont raison: les deux armes sont bien mais ne répondent pas au même besoin. C'est comme si je te proposais un micro onde ou un transat. Tu prends quoi?

 

 

 

 

Je pense qu'on oubli une chose, dans un article d'un organe de communication des marines, j'ai lu que la SAW serait gardée en stock, afin de pouvoir les ressortir et ainsi garder une marge selon les besoins, vu que rien est écrit à l'avance. 

Ça me fait pensait à l'Afghanistan ou l'on a ressorti les LRAC de 89 mm chez les fantassins vu que les AT4 était limite sur certaines cibles , idem pour l'ANF1 afin de completez la puissance de feu de la Minimi. 

De facto on a adapté selon les besoins. Reste à savoir combien de temps seront gardée les armes anciennes en stock. 

Chez les marines on a aussi le SMAW, l'équivalent du LRAC de 89 mm. 

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Mk_153_Shoulder-Launched_Multipurpose_Assault_Weapon

Pour rappel, les marines étaient en mode combat en jungle au Vietnam, et quand il y a eu l'offensive du Têt, ils ont ressorti les armes d'appuis et divers matos pour faire face à un combat urbain, vu que le combat en jungle ne permettait pas de se trimballer des canons sans recul and Co. 

Je pense que c'est donc un faux débat, vu qu'il y a une possibilité via le stockage d'armes retiré du format en place d'être ressortit selon l'air du temps. 

Donc ils ne sont pas à poils, et si besoin la SAW sera donc de sortie si besoin est. 

Maintenant chacun à besoin d'un format qui s'adaptera selon les missions. Le débat de la taille du groupe de combat est parfois agaçant car on voudrait qu'un modèle soit considéré comme le meilleur , mais en oubliant toujours de côté les spécificités de chacun... 

On voit très bien que les marines sont sur un modèle adapté à leur besoin, mais cela ne veut pas dire que pour autant d'autres modèles seraient moins pertinent, ou que celui des marines n'est pas pertinent. 

Tout dépendra de l'adversaire en face, le type de combat etc... Le principe devra toujours être le même pour tout le monde, la capacité à adapter et à densifier l'effectif, ressortir l'armement nécessaire, d'où l'importance de ne pas vite remiser des armements spécifique d'appui trop tôt en les sortant carrément de la dotation des unités et qui sont  en stockage en armurerie. 

Moi je par du principe qu'à tout les niveaux, équipe, groupe, section, compagnie, régiment/bataillons, brigades l'optique est que chacune de ces entités aura un format de base , mais qu'il faudra être capable de les moduler en interne en ayant en tête que le pion tactique devra apporter un effet de 3 contre 1, que ce soit en mode effectif ou puissance de feu, et toujours avoir un 4ème pion pouvant agir comme réserve, soit pour combler les pertes, soit pour être dans la continuité de l'action, quelles soient offensive ou défensive. L'ajout des spécialistes non infanterie faisant bien évidemment parti de l'équation, via l'interarmes et l'inter-armées. 

La problématique de nos jours comme avant et dans le futur sera toujours de ne pas resté figé sur le modèle basique du format, mais de l'adapter selon le besoin. 

Quand je vois le format en effectif français, il est commun pour tous dans l'Infanterie, peu importe la spécificité montagne, paras, classique, on évite la spécialisation qui au final finirait par limiter la capacité dans les déploiements car trop léger ou trop lourd . Mais se format n'est pas non plus un handicap si on sait employer nos boîtes à outils qui commence déjà au niveau de la section, compagnie, régiment, brigades. 

Se qui est pertinent c'est d'être dans la capacité à utiliser tout ses outils dans la caisse et non d'avoir un outil qui peut faire tout mais au final ne fera rien. Donc le format US des marines est adapté à ces besoins, pouvant renforcer hors cadres amphibie à l'occasion comme on a put le voir, mais avec des limites logique puisque ce n'est pas leur mission principale. 

Après on verra que d'autres ont des organisations et moyens spécifique pour leur capacité amphibie adapté aux intérêts de leurs pays, suffisant à leur niveau mais limité pour de la grosse affaire dépassant le cadre d'opération au niveau national , mais pouvant quand même compléter via leur capacité dans un cadre inter-allié, apportant du plus même auprès des US. 

Donc au final, le côté universalisme à une certaine échelle sur le format de base via le groupe de combat est une chimère quand on veut transposer un modèle sur les uns et les autres, alors que la réalité restera toujours l'adaptation, la modularité, tout en étant capable de casser la structure  du format de base et toujours en étant capable d'intégrer les éléments nécessaire via l'interarmes. 

Donc se qui est utile en format de base pour un domaine, ne le sera pas forcément pour toute autre domaine. 

En fait c'est l'idée de comparaison entre types de groupe de combat par pays qui est à mon avis pas pertinente, mais plutôt comment on sait utilisé la boîte à outil à laquelle appartient le groupe qui fera la différence. 

Le format MEU reste pertinent au vu des intérêts et de l'optique de grande puissance US ,  mais de la à le sous estimer en terme de puissance n'est pas non plus logique, car il est évident qu'il aura des limites pour des affaires ou il faudra faire face à un adversaire d'un certain niveau. 

Mais ça reste une pointe, une unité d'urgence, de démonstration de force car c'est aussi une de ces missions, être un outil utile de la diplomatie sans forcément l'utiliser . Mais la MEU c'est aussi un format qui permet de perpétuer la forme basique d'entraînement amphibie pour ne jamais être surpris, de facto déployer les capacités via leur tank, artillerie, etc... Permet de toujours gardé le savoir faire tout en étant capable de connaître les avantages ou inconvénients des différents littorales, côtes durant la projection, être un outil de coordination auprès de pays allié prenant en compte les plus ou les moins de leurs alliés. 

Et puis tout est toujours une évolution de montée en puissance progressive sur des crises majeures, mais l'avantage reste de pouvoir faire le plus sur du ponctuel que d'être trop limité en format trop léger. Donc se qui fait la force de la MEU c'est de toujours être en train de travailler l'amphibie tout le long de l'année, avec toujours les moyens de base. Quand on sait faire débarquer 4 Abrams, les 155 mm, les quelques LAV etc... On a déjà pas de soucis à se faire pour la maîtrise des techniques de débarquement a plus grande échelle. 

Maintenant, si on observe les dernières opérations amphibie, même l'USMC à éviter l'assaut frontal sur une plage hyper fortifiée comme à Koweït city, en 2003, ou déjà en 1983 avec l'opération sur l'île de la Grenade. L'esprit étant plutôt à leurrer, déborder. 

Maintenant pour l'USMC il y a comme un retour vers leurs zones de prédilection via la zone Asie Pacifique, et on observe qu'ils reprennent de vieilles vision ou le léger aussi fait parti de l' equation sans pour autant remplacer le format de choc , donc un format plus souple mais qui reste évolutif pour faire face à l'évolution de la Chine. L'idée étant d'être aussi capable de déployer du monde bien avant que les chinois puissent avoir le temps de créer des bases importante  sur des îlots ou petit archipel positionné à des endroits stratégique permettant le déploiement de capacité anti navale ou anti aérienne via des batteries de missiles . 

Donc on voit l'optique de capacité qui sont moins dans l'optique de choc être de mise, mais sans qu'elles soient mise de côté. La différence c'est que contrairement à la 2ème guerre mondiale il y a des capacités de prepositionnement, pas un hasard que l'Australie accueille une base navale et de l'USMC, le renforcement de base comme à Guam and Co, un paquet d'exercices en commun avec les pays du coin, que ce soit en mode assaut de choc, ou assaut type raid, maîtrise des zones, défense de zone etc...

Enfin voilà, la MEU reste l'outil de puissance basique, permettant de garder un savoir faire amphibie qui ne peut être de mise que par du permanent, et qui dans le contexte de la zone Asie Pacifique qui est je pense très spécifique vu l'étendue de la zone question maritime. On est plus dans les limites de la Méditerranée, Mer rouge, Golfe Persique etc... limite océan indien. 

Enfin voilà en gros mon avis sur le sujet. 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Les commentaires sont ultra-rigolos. Je les mets pas tous ça risquerait d'être pas très politiquement correct.

D'ailleurs il y en a qui ont sauté, on se demande bien pourquoi. :rolleyes:

 

Citation

Scott Sigurdson‏ @CorkySigurdson 8 hil y a 8 heures

En réponse à @starsandstripes

He better hope he never suffers a biological gas attack. Fashion comes at at a cost.

Étrangement dans les SF US il y a plein de barbus... Pourtant pas mal ont opéré dans des zones où le risque chimique était avéré. Ici en Syrie.

DTI4OOLYZRGVHNWYELQ2OHIDWQ.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Tancrède

Au travers du décès de ces 2 marines raiders au combat en Irak , on a un aperçu très intéressant de leur profil de carrière via leur biographie sur le Marine times. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

@Tancrède

Il y a une série de documentaires de plusieurs épisodes relatant les histoires d'ex soldat et de soldats et de leur unité ( infanterie, paras) ils relatent les images qu'ils ont eux même filmé. J'ai put les visionner mais via des épisodes doublé en espagnol, et c'est pas mal réussi le doublage, ça m'a simplifié la compréhension et analyse de se programme US " my fighting season" qui met beaucoup en avant l'optique soldat et guerrier. 

On sent au travers des témoignages que l'état d'esprit est très bon, idem au niveau de la manière de s'adapter au terrain. 

Un truc qui m'a intrigué est que c'est comment une unité US  en mode binôme a géré les kareks afghan, ces tunnels où circulent l'eau et que utilisent les talibans pour se déplacer ou planquer des armes etc... 

Alors bien évidemment les kareks afghan ne sont pas les tunnels vietnamien comme a Cu Chi en terme de milieu étroit ( on se déplace debout et avec de l'espace autour dans ses canaux sous terrains afghan) , mais l'optique de descendre fouiller en mode ambiance rat de tunnel, avec juste un PA et une lampe torche, un couteau sans protection pare balle ni casque, ça reste quand même pas rien au vu de l'ère du temps ou la protection via pare balle est de mise, cette prise de risque est quand même intéressante sur l'état d'esprit. Alors on reste au niveau d'une section, mais bon je trouve que ça reflète quand même un état d'esprit intéressant. 

Enfin voilà je pense que ça apporte un autre regard, et je trouve que même si il faut en parler il ne faut pas non plus que le côté PTSD soit toujours en fond et sur la forme, se qui peut parfois être pesant avec certains documentaires... Ici j'ai trouvait que c'était bien équilibré donc que ça se regarde bien, tout en évitant le pathos. Enfin voilà Tancrède ça va peut être t'intéresser cette série, qui je pense peut être trouvable en version originale. 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Tancrède

Un article intéressant sur la problématique de la reconnaissance dans L'US Army. 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un soldat américain préparait un attentat contre sa propre unité

A lire ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant ce système, j'espère que les hautes autorités vont aller dans ce sens

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, kalligator a dit :

Très intéressant ce système, j'espère que les hautes autorités vont aller dans ce sens

Ben si on est sérieux et qu'on se prépare à un conflit de haute intensité comme le veut le CEMAT, il va falloir qu'on y passe aussi. Sinon on aura pas grand chose pour fournir des cibles au CIFS.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, kalligator a dit :

CIFS ?c'est les méchants ?

Common Indirect Fire System, le futur système d'artillerie avec les Allemands

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'US Army teste des lunettes permettant de guider un chien à distance.

Jusqu'ici les chiens étaient guidés par signes ou pointeur laser, ce qui oblige le maître à rester à proximité. Là, l'idée est d'afficher un indicateur visuel sur les lunettes du chien pour le guider. Et le chien est équipé d'une caméra pour que le maître voit ce qu'il voit.

Tellement évident qu'on se demande pourquoi on n'y a pas pensé plus tôt.

https://www.bbc.com/news/technology-54465361

Edited by Rob1
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,535
    Total Members
    1,550
    Most Online
    perso69man
    Newest Member
    perso69man
    Joined
  • Forum Statistics

    20,966
    Total Topics
    1,341,394
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries