Sign in to follow this  
Sidelfi

La dissuasion nucléaire britannique

Recommended Posts

Euh, peut-on vraiment dire que la GB est une puissance nucléaire indépendante, vu que leur missiles nucléaires sont US, sont entretenus chez les US, et je crois que les ordres de tirs passent par les satellites US???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh, peut-on vraiment dire que la GB est une puissance nucléaire indépendante, vu que leur missiles nucléaires sont US, sont entretenus chez les US, et je crois que les ordres de tirs passent par les satellites US???

Quelques armes nucléaires britanniques de la guerre froide transportées par bombardier (la bombe H est d'origine américaine mais construite en Grande Bretagne) :

http://en.wikipedia.org/wiki/Blue_Danube_%28nuclear_weapon%29

http://en.wikipedia.org/wiki/Blue_Peacock

http://en.wikipedia.org/wiki/Yellow_Sun

http://en.wikipedia.org/wiki/Blue_Steel_missile

http://en.wikipedia.org/wiki/Red_Beard_%28nuclear_weapon%29

http://en.wikipedia.org/wiki/Violet_Club

http://en.wikipedia.org/wiki/WE.177

Les "V bombers" :

http://en.wikipedia.org/wiki/V_bomber

La Grande Bretagne était donc autonome durant la première partie de la guerre froide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Rob

Euh, peut-on vraiment dire que la GB est une puissance nucléaire indépendante, vu que leur missiles nucléaires sont US, sont entretenus chez les US, et je crois que les ordres de tirs passent par les satellites US???

  • L'ordre de tir est controlle 100% par le Royaume-Uni et utilise 100% chooses britanniques comme les satellites Skynet.
  • Les missiles sont US, mais nous avons 100% "operational control", il ne besoin pas GPS.
  • Les "warheads" sont developper et produit (ils utilisent des part non nuclear US) par AWE en le Royaume-Uni, mais en tout cas comme pour des missiles des "nukes" sont des armes qui ont ne besoin produire pour une guerre parce que quand 200 "nukes" ne sont pas assez on a un probleme.

Le gouvernement du Royaume-Uni.

The UK’s current nuclear

deterrent is fully operationally independent

of the US:

• decision-making and use of the system

remains entirely sovereign to the UK;

• only the Prime Minister can authorise

the use of the UK’s nuclear deterrent,

even if the missiles are to be fired as part

of a NATO response;

• the instruction to fire would be

transmitted to the submarine using only

UK codes and UK equipment;

• all the command and control

procedures are fully independent; and

• the Vanguard-class submarines can

operate readily without the Global

Positioning by Satellite (GPS) system and

the Trident D5 missile does not use GPS

at all: it has an inertial guidance system.

There is nothing in the planned Trident

D5 life extension programme that will

change this position.

[...............................]

Warheads

7-3. The UK produced a new nuclear

warhead to coincide with the introduction

into service of the Trident system. This

warhead was designed and manufactured

in the UK by AWE, although it was decided

that it would be more cost effective to

procure certain non-nuclear components of

the warhead from the United States.

Link.

http://www.mod.uk/NR/rdonlyres/AC00DD79-76D6-4FE3-91A1-6A56B03C092F/0/DefenceWhitePaper2006_Cm6994.pdf

Et meme quand les USA veut produire un Trident "mauvaise" pour le Royaume-Uni, ca n'est pas possible, seulement quand les USA veulent risquer d'avoir ces.

The 1963 Polaris Sales Agreement

between the United Kingdom and the

United States was amended in 1982 to

establish a unique system of ‘mingled asset’ ownership and management for

Trident missiles. Those to be loaded in

UK submarines are randomly selected

from the stockpile at the US Navy

Trident facility in Kings Bay, Georgia.

The submarines then go to the Royal

Naval Armaments Depot at Coulport

near Faslane in Scotland where the

missiles are fitted with warheads that are

designed and manufactured in the UK

at the Atomic Weapons Establishment

(AWE), Aldermaston.

Link.

http://www.mod.uk/NR/rdonlyres/AE97B570-0E9A-48BC-9405-857F5E962507/0/Cm6994_Factsheet4.pdf

En ce moment le gouvernement investe beaucoup d'argent en AWE pour developper nouveaux "warheads". Par exemple on construit le nouveau "Orion Laser" pour simuler des "nuclear explosions". Le "Orion Laser" cout 147 million d'euros. On a donne AWE un plus grand budget en les dernier temps et beaucoup des personnes pensent que le Royaume-Uni deja travaille sur nouveaux "warheads".

Link.

http://news.bbc.co.uk/1/hi/uk/6223218.stm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Rob

Quelques armes nucléaires britanniques de la guerre froide transportées par bombardier (la bombe H est d'origine américaine mais construite en Grande Bretagne) :

C'est faux aussi. Notre premier "nuke" etait totallement britannique. Nous avons aider les USA en le "Manhattan Project" mais apres la conclusion ils n'ont pas donner des informations et nous avons developper des "nukes" en seul. Pour le systeme maintenant, voire mon dernier post.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'avais lu les memes choses, les Britanniques ont participé à la mise au point de la bombe A mais apres les americains ont été tres avare sur les infos, ils faisaient tout pour conserver leur monopole.

Oui le Royaume Un est une puissance nucléaire puisque elle a developpé la bombe (par ses recherches) ainsi que les vecteurs necessaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est faux aussi. Notre premier "nuke" etait totallement britannique. Nous avons aider les USA en le "Manhattan Project" mais apres la conclusion ils n'ont pas donner des informations et nous avons developper des "nukes" en seul.

Cela n'a pas duré très longtemps, et n'a abouti a rien d'opérationnel, car le Royaume-Uni manquait de "certaines" informations essentielles à la poursuite de ce genre de projet. Londres s'est retrouvé incapable de "transformer l'essai" et de construire des armes réellement fonctionnelles de façon autonome. L'opération Grapple en 1957 a ainsi consommé toutes les connaissances britanniques et s'est soldé par un échec lamentable avec une explosion de 300 kilotonnes au lieu d'une mégatonne prévue; la dernière du genre, la Purple Granite, a obtenu un résultat encore pire.

Le programme nucléaire britannique s'est à ce moment retrouvé dans une impasse totale. Londres a obtenu l'aide américaine l'année suivante, en 1958, mais le prix à payer est que le Royaume-Uni ne dispose plus de programme nucléaire autonome depuis cette date. Le montage des Red Snow, la première tête UK réellement opérationnelle, n'était ainsi qu'une version "anglicisée" de la W28 US. Il se murmure même qu'une grande partie de l'échec du programme nucléaire britannique vient du fait que les Anglais se sont trouvés devant un mur théorique et se sont alors basés sur le design des "mines atomiques" (engins de démolition) fournies par les US dans le cadre de l'OTAN dans les années 50 ; mais le reverse-engineering sur ce type d'engin ne pouvait de toute façon pas les mener trés loin en terme de puissance et de capacité. :lol:

La dissuasion britannique est ainsi devenue dans les faits totalement dépendante des USA non seulement pour les têtes nucléaires, mais aussi, par la suite, pour les vecteurs (Polaris, Trident). :'(

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est faux aussi. Notre premier "nuke" etait totallement britannique. Nous avons aider les USA en le "Manhattan Project" mais apres la conclusion ils n'ont pas donner des informations et nous avons developper des "nukes" en seul. Pour le systeme maintenant, voire mon dernier post.

Robert, je t'attendais au tournant !  =D

Je n'ai jamais dit que les premières bombes A britanniques n'étaient pas de conception purement britanniques !

Seulement, il apparait que la première bombe H britannique Red Snow est une copie de la tête nucléaire W28 américaine...

http://en.wikipedia.org/wiki/Red_Snow

D'ailleurs puisqu'on a dévié sur la dissuasion, il y a cet article de wikipédia qui décrit "l'aide déterminante" de la Grande Bretagne dans la construction de la force de dissuasion française dans les années 1950...  :P

http://en.wikipedia.org/wiki/France_and_weapons_of_mass_destruction info, intox ?  :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouais avec aucune reference concernant cette pretendue aide.....

soit à documenter plus avant que du Wikipedia

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs puisqu'on a dévié sur la dissuasion, il y a cet article de wikipédia qui décrit "l'aide déterminante" de la Grande Bretagne dans la construction de la force de dissuasion française dans les années 1950...  :P

http://en.wikipedia.org/wiki/France_and_weapons_of_mass_destruction info, intox ?  :rolleyes:

En grande partie intox ; il faut savoir, et il est évident à la lecture, qu'il y a un biais négatif voire très négatif sur nombre d'articles concernant la France sur la wikipedia english, tout comme il y a un biais nationaliste évident jusqu'au ridicule sur une grande part des articles concernant le Royaume-Uni.

On cherche ainsi vainement le rapport dans l'article que tu pointes entre la guerre d'Indochine et le nucléaire français, pour la bonne raison qu'il n'y a strictement aucun rapport entre ces deux thèmes qui ne sont en rien liés ; on cherche aussi vainement des sources crédibles sur cet "apport essentiel" imaginaire comme la "shopping list" et autres foutaises.

A lire cet article, on se dit presque, finalement, que cet "apport déterminant" de la Grande-Bretagne existe surtout dans l'esprit du rédacteur, probablement un collégien de 14 ans un peu frustré. C'est vraiment du grand n'importe quoi ! :lol:

Si tu veux une autre vision des choses : http://www.stratisc.org/partenaires/ihcc/ihcc_nuc1_Lebaut.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

En grande partie intox ; il faut savoir, et il est évident à la lecture, qu'il y a un biais négatif voire très négatif sur nombre d'articles concernant la France sur la wikipedia english, tout comme il y a un biais nationaliste évident jusqu'au ridicule sur une grande part des articles concernant le Royaume-Uni.

On cherche ainsi vainement le rapport dans l'article que tu pointes entre la guerre d'Indochine et le nucléaire français, pour la bonne raison qu'il n'y a strictement aucun rapport entre ces deux thèmes qui ne sont en rien liés ; on cherche aussi vainement des sources crédibles sur cet "apport essentiel" imaginaire comme la "shopping list" et autres foutaises.

A lire cet article, on se dit presque, finalement, que cet "apport déterminant" de la Grande-Bretagne existe surtout dans l'esprit du rédacteur, probablement un collégien de 14 ans un peu frustré. C'est vraiment du grand n'importe quoi ! :lol:

Si tu veux une autre vision des choses : http://www.stratisc.org/partenaires/ihcc/ihcc_nuc1_Lebaut.html

Dans la même veine, j'avais lu que les anglais nous avaient apporté leur aide bienveillante dans la réalisation de nos bombes H en échange de notre accord pour leur entrée dans la CEE...

Miam ! Stratisc, un site qui se lit et se relit, merci Dario !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Rob

Cela n'a pas duré très longtemps, et n'a abouti a rien d'opérationnel,

Faux. 1952 la premiere tire, et le "free fall nuke Blue Danube" a ete operational en 1953.

Image IPB

car le Royaume-Uni manquait de "certaines" informations essentielles à la poursuite de ce genre de projet. Londres s'est retrouvé incapable de "transformer l'essai" et de construire des armes réellement fonctionnelles de façon autonome.

Premier essai nuclear etait en 1952 avant la France.

L'opération Grapple en 1957 a ainsi consommé toutes les connaissances britanniques et s'est soldé par un échec lamentable avec une explosion de 300 kilotonnes au lieu d'une mégatonne prévue; la dernière du genre, la Purple Granite, a obtenu un résultat encore pire.

Faux. C'etait la premiere essais. Grapple X a obtenu 1.8 MT. Grapple Z a obtenu 2 MT. Flagpole 1 a obtenu 2.5 a 3 MT. Halliard a obtenu 3 MT. Je sais que tu est "Anti-British", mais peut-etre tu peut poster des facts.

This was Britain's first truly successful thermonuclear bomb test in that the design yield was successfully reached. The test seems to have been hastily arranged. The bomber squadron was only notified about the test in September, followed by four weeks of intensive training in preparation. Documents indicate this test had not even been contemplated prior to the spring Grapple shots. The probable reason for this was that it was a rushed redesign following the disappointing Short Granite and Purple Granite shots, spurred on by British fears of an imminent test ban. Only one device, designated Round C, was tested with a yield of 1.8 Mt. This was Britian's first megaton-class explosion, showing that the UK had achieved mastery of H-bomb design.

Test: Grapple X/Round C

Time: 8 November 1957 (17:47 GMT)

Location: Off Christmas Island

Test Height and Type: Air drop, 2250 m

Yield: 1.8 Megatons

Dropped by a Valiant bomber (XD824) piloted by Squadron Leader Barney Millett. Detonated after 52 sec of free fall.

Image IPB

Further development work on high yield thermonuclear weapons continued in 1958, with an international test moratorium rapidly approaching. Several high yield tests were conducted:

    * 28 April 1958, Grapple Y, 2 Mt

    * 2 September 1958, Grapple Z/Flagpole 1, 2.5-3 Mt

    * 11 September 1958, Grapple Z/Halliard, 2.5-3 Mt

Link.

http://nuclearweaponarchive.org/Uk/UKTesting.html

Image IPB

Le programme nucléaire britannique s'est à ce moment retrouvé dans une impasse totale. Londres a obtenu l'aide américaine l'année suivante, en 1958,

La success de Grapple Z a donne le Royaume-Uni la savoir pour etre un bon partnaire pour les USA. Meme aujourdhui on travaille ensemble. Il etait un bon article en le Times, la derniere annee ou les Americaines ont dit qu'ils sont impressione par les capabilities britanniques et ou une source britannique a dit que une choose comme " we are ahead of the Americans", ca peut-etre un peu trop mais il est claire a mon avis que nous avons la capabilite.

mais le prix à payer est que le Royaume-Uni ne dispose plus de programme nucléaire autonome depuis cette date.

AWE est capable de developper un bombe nuclaire. Ils ont plus de 4300 ingenieurs et autres personnes, et il gagne 700 personnes jusqu'a 2008. Ils ont des nouveaux supercomputers et un nouveau laser.

La dissuasion britannique est ainsi devenue dans les faits totalement dépendante des USA non seulement pour les têtes nucléaires, mais aussi, par la suite, pour les vecteurs (Polaris, Trident).

Ton mot contre ca du gouvernement du Royaume-Uni. Les vecteurs, oui, la tete non, pas totallement, mais la choose importante est l'independence d'operation, parce que quand dans une guerre on ne besoin pas produit plus de "nukes".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Rob

L'investement en AWE.

The 750-acre site still felt like the set from Dr Strangelove; most buildings date from the 1950s and 1960s.

But that steel skeleton on the western perimeter, soon to become a £180 million laser facility called Orion, tells a different story. It is part of a £1 billion, three-year refurbishment programme that will run until 2008, with the same again to be spent on running costs.

The workforce is being expanded from 4,300 to almost 5,000 - and it is getting younger, too; from an average age of 43 four years ago, to 39 today.

[............................]

By 2011 Helen will be replaced by Orion, which is 1,000 times more powerful. When it is fired, a millimetre-sized target will be bombarded with laser light from 10 angles. Almost simultaneously, two other laser beams will fire shorter pulses, heating the sample to up to 10 million degrees, and compressing it to 100 times the density of water.

The action will take place behind five-foot thick concrete walls to shield staff from the pulses of gamma radiation.

Next door, a £70 million building called Gemini is under construction. By 2009, it will house 1,400 scientists and engineers who will use the latest computer visualisation methods to work on nuclear warheads.

Jonathan Brown, Aldermaston's director of infrastructure, said that a new hydrodynamic test facility was also planned, along with refurbished plutonium and uranium handling facilities. And, on a separate 225-acre site, at Burghfield, seven miles east, AWE is to build more plants, including one to assemble and disassemble warheads.

AWE has also invested in a £20 million Cray XT3 "Redwood" supercomputer, which provides the power of six billion people doing 7,000 calculations a second. With it, virtual nuclear weapons can be endlessly detonated to test and hone designs.

Link.

http://www.telegraph.co.uk/earth/main.jhtml?xml=/earth/2007/06/26/scibomb126.xml

Share this post


Link to post
Share on other sites

La panoplie nucléaire britannique est constituée de 4 SSBN armés de 48 missiles balistiques Trident-2 (avec une dotation variable) UK affirme que cette force est pleinement indépendante ;mais ce terme n'a pas le même sens à Londres et à Paris .Il existe effectivement une planification UK indépendante et une chaîne de commandement nationale autonome .Et sur le plan technique ,il n'existe aucun doute sur le fait que Gordon Brown pourrait ouvrir le feu nucléaire sans l'accord formel de Washington. Mis la force britannique est affectée par défaut à l'OTAN depuis les accords de Nasseau (1962). Et il n'y a pas de véritable indépendance britannique en terme d'acquisition des systèmes de forces. Il existe une forte coopération technique entre Londres et Washington dans tous les domaines. Les SSBN sont de construction britannique ,mais avec une contribution US sur la propulsion. Les 50 missiles Trident-2 dont dispose aujourd'hui la GB ont été achetés aux USA et sont maintenus en condition sur la base de Bangor ,dans le Maine (USA). Les armes fabriquées à l'établissement d'Aldermaston ont été testées dans le Névada. UK a supprimé sa composante aéroportée au début des années 90, estimant que la précision du missile Trident-2 ainsi que le maintien à l'OTAN d'un dispositif aérien lui autorisaient un tel geste (le coût de la centrale de navigation du T2 est réputé égal à celui de l'ensemble du M51). Il faut voir la dissuasion britannique dans une logique de complémentarité avec les forces nucléaires des autres alliés intégrés.

Le livre blanc 2006 apportant des précisions intéressantes concernant la doctrine britannique. A lire.

Le 4 décembre 2006 au parlement était présenté le livre blanc 2006 ,l'option de modernisation choisie est celle du renouvellement de la composante océanique qui restera dotée du Trident-2/D5 puis de son successeur ,la question du nombre de SNLE/SSBN est posée. S'il était avérée que la permanence à la mer puisse être maintenue avec 3 SSBN ,le gouvernement ne s'interdirait pas de se limiter à ce nombre.

Le Trident est prévu pour durer >2025. Le nombre d'armes opérationnelles disponibles est de moins de 200.

Sorry Rob mais mes sources ne sont pas wikipédia !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Rob

Les SSBN sont de construction britannique ,mais avec une contribution US sur la propulsion.

Quel? Rolls-Royce a develope et produit le PWR2 Core H. Oui il y a eu une cooperation entre le Royaume-Uni et les USA, mais le PWR1 etait basee sur une design US, le PWR2 est totallement du Rolls-Royce. Le PWR1 etait produit 100% par le Royaume-Uni et il etait une change d'une design du Westinghouse, mais la meme n'est pas vrai pour le PWR2 Core H.

PWR1 - was the first reactor plant designed and manufactured by Rolls-Royce for the British nuclear submarine programme. Through its life it was regularly updated in the quest for improved performance with quieter operation. The design evolution spanned three core designs, all designed and manufactured in Derby. The first core based on the American design was fitted to Valiant and Resolution classes of nuclear submarines.The final core designed for the PWR1 reactor is now the standard fit in the current Swiftsure and Trafalgar class submarines, delivering improved operational availability and increased time between refits for refuelling.

PWR2 - The larger PWR2 plant was designed to meet the operational requirements of the larger Vanguard class submarines. The steady evolution in reactor design has culminated in the long-life core, which began shore based testing in 2002. So successful have the improvements been that it has over six times the energy output and over four times the service life of the original PWR1 core. Long-life cores will be standard fit in the latest Astute class submarines - the first was back-fitted to HMS Vanguard during refit in 2005.

Link.

http://www.rolls-royce.com/marine/markets/submarines/propulsion/nuclear.jsp

Sorry Rob mais mes sources ne sont pas wikipédia !

Tout que tu as dit est en le "Public Domain.".

Share this post


Link to post
Share on other sites

No soucy !

C'est le but de ce forum de discussion mon cher Rob ,collecter et partager des informations du domaine public et rien d'autre ,il n'a jamais été question d'apposer des données sensibles classifiées.

C'est peut-être différent sur les forums anglosaxons ! mais en ici les sources ne sont pas confidentielles.

Pourquoi à la fin ,tu ne veux pas admettre que Londres a été aidé par les USA sur ces programmes nucléaires.

Est-ce par fierté déplacée ? Quoi qu'il en soit autant Londres que Paris ont ses propres positions et ont la même volonté de maintenir ses indépendances nucléaires ,autant Londres que Paris gardent leur centre de décision nucléaire indépendant car un adversaire hostile pourrait parier sur le fait que les USA n'ouvriraient pas le feu pour défendre nos pays.

Idem et réciprocité vis à vis de Paris pour Londres ou de Londres pour Paris. On ne peut jamais présager de l'avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Rob

Pourquoi à la fin ,tu ne veux pas admettre que Londres a été aidé par les USA sur ces programmes nucléaires.

LOL. Peut-etre tu peut arreter de dire des chooses faux. J'ai poste le lien du Rolls-Royce. Il est comme j'ai dit, Rolls-Royce maintenant est totallement capable de designer et produire des reacteurs. Mais j'ai dit clairement que en la commence les USA ont aide (Westinghouse). J'ai dit beaucoup des fois que nous avons l'aide US dans Trident par exemple, meme en ce thread!!!!!!!!!!!!!!! Je ne suis pas responsable que tu lit quoi je poste.

C'est le but de ce forum de discussion mon cher Rob ,collecter et partager des informations du domaine public et rien d'autre ,il n'a jamais été question d'apposer des données sensibles classifiées.

Yes, that is why I implied you shouldn't pretend to have classified information. And just in case you hadn't noticed, I posted the White Paper.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi à la fin ,tu ne veux pas admettre que Londres a été aidé par les USA sur ces programmes nucléaires.

LOL. Peut-etre tu peut arreter de dire des chooses faux. J'ai poste le lien du Rolls-Royce. Il est comme j'ai dit, Rolls-Royce maintenant est totallement capable de designer et produire des reacteurs. Mais j'ai dit clairement que en la commence les USA ont aide (Westinghouse). J'ai dit beaucoup des fois que nous avons l'aide US dans Trident par exemple, meme en ce thread!!!!!!!!!!!!!!! Je ne suis pas responsable que tu lit quoi je poste.

C'est le but de ce forum de discussion mon cher Rob ,collecter et partager des informations du domaine public et rien d'autre ,il n'a jamais été question d'apposer des données sensibles classifiées.

Yes, that is why I implied you shouldn't pretend to have classified information. And just in case you hadn't noticed, I posted the White Paper.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais en même temps Rob à un bon esprit  , c'est normal  qu'il défende son pays  , aprés tout , l'UK et la France sont alliés et pays amis , et le "banter"  comme disent les Anglais , cette rivalité entre nous est de bonne guerre ,  ça fait quand même plaisir de lire Rob , Fusilier etc.. qui connaisse bien les sujets et apportent des infos interessantes , et puis ce topic remet un peu l'indépendance de l'UK sur le nucléaire , et sachant que Robert est seul  pour apporter son point de vue ,  et avec la barrière de la langue  , c'est normal que parfois il y'ait des malentendus et que l'un ou l'autre s'emporte ,  ça m'est arrivé quelquefois sur les forums anglophone lorsque la France se fait dénigrer par certains forumeurs :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand la France a voulu développé sa bombe H, les ingénieurs du CEA ont également butté sur un mur théorique.

Pour simplifier à l'extrême, deux solutions ont été envisagées. L'une paraissait beaucoup trop simple et n'a pas été explorée plus avant. La seconde a fait l'objet de tous les efforts, sans résultats. La Chine, qui était la dernière à entrer dans le club nucléaire, a fait exploser sa 1ère bombe H avant la France (aide soviétique?).

Fin 1967, un ingénieur britannique a discrètement demandé aux français quelles solutions de départ ils avaient envisagées. Et a non moins discrètement fait savoir laquelle était la bonne. Bien sûr, la 1ère, celle qui était restée dans un cahier.

Il n'a ensuite fallu que quelques semaines au CEA pour aboutir à la 1ère bombe H française.

Et les négociations d'adhésion du RU à ce qui était le Marché Commun ont pu partir sur des bases plus saines...

C'est, dans un domaine très protégé où il est difficile de séparer désinformation et réalité, la version la plus corroborée par des sources différentes, notamment françaises.

Par ailleurs, la France a bénéficié dans les années 50 de matières fissiles en provenance des USA, a construit sa 1ère force de frappe avec des ravitailleurs américains, et a entraîné les 1ers équipages des FAS sur une base du SAC. Le système Astarté qui assurait en dernier recours les liaisons vers les SNLE (avant le système satellitaire actuel) a été fourni par les américains (directement dérivé du TACAMO).

Il est exact FAS et FOST de 2007 sont équippés de technologie 100% française, (ou presque) mais avec un coût important.

L'argent investi a contribué, de façon insoupçonnée par le grand public mais pourtant considérable, au développement scientifique français dans bien des domaines: ingénieurie, aéronautique, spatial, informatique, modélisation mathématiques, etc.

En revanche, la part de budget consacré aux forces conventionnelles  est réduite d'autant, ce qui peut être un des facteurs expliquant les meilleures performances britanniques dans certains domaines.

Enfin, la décision d'emploi est indépendante aussi bien en France qu'au RU, mais dans la réalité, il semble difficile d'imaginer un emploi non concerté - sauf situation cataclismique de guerre ucléaire généralisée. Brrrrr!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faux. 1952 la premiere tire, et le "free fall nuke Blue Danube" a ete operational en 1953.

Image IPB

Quand j'écrit "rien d'opérationnel", je confirme, il ne s'agit pas d'essai, mais de matériel utilisable en cas de conflit ; la première tête anglaise dérive totalement de la Mk23 US : cela signifie que les expériences britanniques n'ont, dans les faits, rien donné d'opérationnel. Il est de notorieté publique que les Blue Danube connaissaient des problèmes qui ne le rendaient pas opérationnelles, c'était quasiment encore du matériel de test ; comme par hasard, c'est en 1958, année de l'accord avec les USA, que la production de ce "lame duck" qu'était la Blue Danube s'est arrêtée. ;)

Premier essai nuclear etait en 1952 avant la France.

Et tu oses après cela te plaindre de "pissing contest" alors que tu es le premier à les lancer ? :lol:

Il n'y a rien à retirer à ce passage que tu n'as pas saisi en français. Londres n'a pas été capable de construire des armes nucléaires opérationnelles, c'est à dire utilisable dans un cadre militaire et non plus uniquement scientifique, car vos équipes sont tombés sur des "murs théoriques" (comme les équipes françaises) qu'elles n'ont pu surmonter qu'avec l'aide US. Ce que tu n'as pas l'air de savoir, c'est qu'il y a un monde entre un essai nucléaire d'une part, et des têtes nucléaires produites en série d'autre part. Le Royaume-Uni n'a pas passé cette barrière, c'est un fait, et se repose depuis ce moment sur les transferts de technologie et de matériel US pour sa dissuasion.

Faux. C'etait la premiere essais. Grapple X a obtenu 1.8 MT. Grapple Z a obtenu 2 MT. Flagpole 1 a obtenu 2.5 a 3 MT. Halliard a obtenu 3 MT. Je sais que tu est "Anti-British", mais peut-etre tu peut poster des facts.

Faux, tu mélanges tout. Ces bombes sont conçues de façon différente (Fission/Fusion). La première a été la Short Granite, un échec avec 300 Kt ; la dernière de Grapple a été la Purple Granite, un échec total avec 200 kt sur 1Mt prévue.  L'échec de ces essais a fait bifurquer vers la voie thermonucléaire de Grapple X pour gagner en capacité, mais le mur théorique qui est à la source de l'échec de Grapple n'a pas été dépassé. D'où l'appel aux USA pour combler ce vide capacitaire

PS : Je ne suis pas plus anti-british que tu es anti-français.  :lol:

nuclearweaponarchive.org est une source interessante mais discutable sur certains aspects, notamment les aspects politiques ; c'est d'ailleurs chez eux qu'on trouve cette stupidité qui établit un lien entre la guerre d'Indochine et le programme nucléaire français, stupidité reprise par l'article de wikipedia... :lol:

La success de Grapple Z a donne le Royaume-Uni la savoir pour etre un bon partnaire pour les USA. Meme aujourdhui on travaille ensemble. Il etait un bon article en le Times, la derniere annee ou les Americaines ont dit qu'ils sont impressione par les capabilities britanniques et ou une source britannique a dit que une choose comme " we are ahead of the Americans", ca peut-etre un peu trop mais il est claire a mon avis que nous avons la capabilite.

:lol: :lol: :lol:

C'est une grosse blague. Tu confonds les PR (public relation) avec la réalité. Le gouvernement US travaille très bien sur la communication avec ses alliés et trouve toujours un "petit truc qui fait plaisir". Tu trouveras le même genre "d'os du boucher" dans Le Monde pour la France quand tout se passe bien, ou dans La Reppublica, ou dans El Pais...

AWE est capable de developper un bombe nuclaire. Ils ont plus de 4300 ingenieurs et autres personnes, et il gagne 700 personnes jusqu'a 2008. Ils ont des nouveaux supercomputers et un nouveau laser.

Cela ne change rien à ce que j'ai écrit, à savoir que le prix à payer est que le Royaume-Uni ne dispose plus de programme nucléaire autonome depuis cette date. Ou alors il faut savoir ce que "autonomie" signifie.

Je voudrais cordialement rappeler ici que n'importe quel pays au monde aurait réussi à avoir sa bombe en se basant totalement sur les têtes de type Mk28 fournies par les USA comme les Anglais l'ont fait, même le Swaziland.

En clair, ceci signifie que l'impact de la campagne d'essais nucléaires britanniques sur l'arsenal de Sa Majesté est proche de zéro, puisque tous ces essais ont débouché sur le fait que la première dissuasion britannique reposait intégralement sur des W-28 fournis par les US, avec les Red Snow. Si les essais britanniques avaient eu un intérêt autre qu'un bargaining avec Washington pour être en position d'exiger plus, on peut imaginer sans peine que Londres aurait été capable de concevoir et de produire ses propres têtes ; mais cela n'a pas été le cas, et les Granite ont été totalement abandonnées.

(Un petit point : le Pakistan s'est débrouillé pour avoir sa bombe sans copier ni des têtes préexistantes, ni des mines atomiques américaines... Je blague, bien sûr. ;) )

J'aime bien ton "pas totalement", qui est finement révélateur. Le Royaume-Uni est totalement dépendant pour les vecteurs, et l'est en très grande partie pour les têtes, et un peu aussi pour ses boomers. Je trouve que c'est pas mal, comme liste. ;)

Le cas d'une guerre atomique ne s'étant en outre jamais produit, tout scénario d'emploi total de l'arsenal nucléaire n'est que conjecture improbable depuis qu'on connait le phénomène "d'hiver nucléaire", c'est à dire depuis les années 80...  ;)

Le problème est que les US peuvent fermer le "robinet technologique" à tout moment, et les difficultés du F35, ou le Skybolt, sont là pour rappeler qu'il est toujours risqué de faire reposer certaines capacités sensibles sur le bon vouloir d'un allié.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand j'écrit "rien d'opérationnel", je confirme, il ne s'agit pas d'essai, mais de matériel utilisable en cas de conflit ; la première tête anglaise dérive totalement de la Mk23 US : cela signifie que les expériences britanniques n'ont, dans les faits, rien donné d'opérationnel. Il est de notorieté publique que les Blue Danube connaissaient des problèmes qui ne le rendaient pas opérationnelles, c'était quasiment encore du matériel de test ; comme par hasard, c'est en 1958, année de l'accord avec les USA, que la production de ce "lame duck" qu'était la Blue Danube s'est arrêtée. ;)

En cas de conflit les bombes nucléaires n'ont pas besoin d'être opérationnelles, elles ont juste besoin d'exister. On ne peut pas vraiment dire qu'en 1945 les américains disposaient de bombes nucléaires opérationnelles pourtant ils en ont largué 2 (de 2 modèles différents) au cours de missions de guerre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En cas de conflit les bombes nucléaires n'ont pas besoin d'être opérationnelles, elles ont juste besoin d'exister. On ne peut pas vraiment dire qu'en 1945 les américains disposaient de bombes nucléaires opérationnelles pourtant ils en ont largué 2 (de 2 modèles différents) au cours de missions de guerre.

- Encore faut-il que ces engins fonctionnent, et la série des Blue Danube n'était pas réputée pour être fonctionnelle ;

- Il me semble d'autre part qu'il y a un monde entre larguer des bombes sur un pays à genoux ne disposant plus de couverture aérienne, et une scénario d'emploi de la force nucléaire pendant la guerre froide contre ce monstre qu'était l'URSS, c'est à dire un cas d'emploi où les free-fall ne pouvaient pas rationnellement être utilisée dans un contexte comparable à Hiroshima ou Nagasaki. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,874
    Total Topics
    1,311,030
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries