Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Des nouvelles de la Royal Air Force


Guest Rob
 Share

Recommended Posts

Il y a 5 heures, FATac a dit :

Le "pragmatisme" des Anglais ne lasse pas de m'étonner.

Je vois que je ne suis pas le seul à avoir de la tendresse pour les brits. On dit pragmatisme parce qu’on les aime bien. Sinon c’est de la gabegie, de l’inconséquence, de la bêtise etc...

Ce qui est admirable et pragmatique c’est la tenue et le professionnalisme de la RAF : ils se taisent, restent digne, voient leur format se réduire, ferraillent quantité de matériels top notch sans jamais se plaindre des décisions de leurs politiques corrompus/faibles/idiots/sous influence. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, FATac a dit :

Le "pragmatisme" des Anglais ne lasse pas de m'étonner.

Lors du début du retrait des Tornado, ils avaient mis en place le programme "Reduce to Produce", RTP, destiné à prélever sur les appareils sortant de service tous les éléments permettant de continuer les opérations avec la flotte restante. Quelque part, les donneurs d'organes n'ayant plus d'avenir, effectivement il était logique qu'ils servent à prolonger leurs frères/soeurs/cousins.

Mais le ZJ815 est le premier Eurofighter, de la tranche 3 (excusez du peu), à avoir rejoint le RTP du Typhoon. Il semble que dans ce cas (et celui de quelques autres appareils), le prélévement d'organes ait eu lieu sur des specimens "vivants", que le processus a alors assassiné tant il a été extensif.

On semble au-delà du processus d'échanges d'équipements entre appareils indisponibles/immobilisés et appareils en ligne décrit par ailleurs par @DEFA550, non ? Avec les Anglais, il semble que cela puisse parfois avoir un caractère définitif.

Prions pour que les "10 Rafale" ne connaissent pas le même sort. 

Entre nous soit 10, avec les anglais les 10 premiers Rafale M F1 auraient sans doute connu ledit sort.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 1 heure, DEFA550 a dit :

Je ne pense pas, la fabrication du lot concerné étant étalée dans le temps en plus d'être intercalée entre des monoplaces. Ce défaut de série ne pourrait être que spécifique aux biplaces et découvert tardivement (puisque reproduit sur au moins un T3). Peu probable.

Ils ont juste décidé de retirer des biplaces, plus axés sur la formation que sur l'opérationnel, et ont pris les 16 plus anciens. 

Petite question : Pour les Typhoons biplaces quand tu dis qu'ils sont axés formation c'est qu'il sont utilisés pour la formation ou qu'il ne peuvent être utilisés que pour la formation (à l'image des F-22 où seule la moitié est utilisable en combat)?

Edited by emixam
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, emixam a dit :

Petite question : Pour les Typhoons biplaces quand tu dis qu'ils sont axés formation c'est qu'il sont utilisés pour la formation ou qu'il ne peuvent être utilisés que pour la formation (à l'image des F-22 où seule la moitié est utilisable en combat)?

La référence des appareils (le système des Mark britannique) devrait t'indiquer ce qu'il en est :

  • F pour Fighter
  • G pour Ground Attack
  • R pour Reconnaissance
  • T pour Training

Or, le Typhoon a eu les versions suivantes :

  • T.1
  • F.2
  • T.3
  • FGR.4

Il n'y a donc pas d'ambiguité : le Typhoon T3 est conçu comme un appareil d'entrainement, pas comme un appareil de combat.

Dans le même système, le Rafale serait probablement codé FGRS.14 pour les Rafale C et FGRST.13 pour les Rafale B. :wink: Un Rafale M serait peut-être codé en FGRKS.15

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, FATac a dit :

La référence des appareils (le système des Mark britannique) devrait t'indiquer ce qu'il en est :

  • F pour Fighter
  • G pour Ground Attack
  • R pour Reconnaissance
  • T pour Training

Or, le Typhoon a eu les versions suivantes :

  • T.1
  • F.2
  • T.3
  • FGR.4

Il n'y a donc pas d'ambiguité : le Typhoon T3 est conçu comme un appareil d'entrainement, pas comme un appareil de combat.

Dans le même système, le Rafale serait probablement codé FGRS.14 pour les Rafale C et FGRST.13 pour les Rafale B. :wink: Un Rafale M serait peut-être codé en FGRKS.15

On tu as le décompte de chaque version pour la RAF ?

Si on récapitule le programme rafale c'est 45 milliards d'euros pour la France pour 225 appareils utilisable en combat.

Et pour un coût à peu près identique le Royaume-Uni que 160 Typhoon dont un tiers est en train d'être poubelliser (la tranche 1), et dans les deux tiers restant tous ne sont pas utilisable en combat !

C'est encore pire que ce que je pensais... :biggrin:

Edited by emixam
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, emixam a dit :

On tu as le décompte de chaque version pour la RAF ?

Si on récapitule le programme rafale c'est 45 milliards d'euros pour la France pour 225 appareils utilisable en combat.

Et pour un coût à peu près identique le Royaume-Uni que 160 Typhoon dont un tiers est en train d'être poubelliser (la tranche 1), et dans les deux tiers restant tous ne sont pas utilisable en combat !

C'est encore pire que ce que je pensais... :biggrin:

Alors la dernière estimation du coût du programme Rafale se trouve dans le projet de loi de finance 2015:

Citation

Pour mémoire, la cible du programme Rafale était dans la LPM précédente, pour 2008-2013, de 286 appareils. Cette cible doit être revue en fonction du contexte export, de l'attrition constatée, de l'emploi des appareils et du nombre de Mirage 2000 restants (Mirage 2000-5 et M2000D) pour respecter le format de 225 avions de chasse défini par le Livre blanc de 2013. Avant prise en compte du projet de LPM 2014-2019, le coût total du programme pour l'État représentait 46,4 milliards d'euros aux conditions économiques de 2014, soit un coût unitaire (hors coût de développement) de 73 millions d'euros pour le Rafale B (pour 110 avions), 68 millions pour le Rafale C (pour 118 avions) et 78 millions pour le Rafale M (pour 58 avions).

http://www.senat.fr/rap/a14-110-8/a14-110-818.html#toc288

On voit donc que le coût de 46.4 Milliards est pour 286 avions dont le coût récurrent est en moyenne de 70 Millions. Donc pour 225 avions il faut retrancher le coût récurrent de 61 avions soit 4.270 Milliards ce qui fait donc 42.13 Milliards. Depuis  on s'est payé F3R soit 1 milliards et F4 soit 2 milliards (à la louche) on est donc autours de 45 milliards effectivement.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 51 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Alors la dernière estimation du coût du programme Rafale se trouve dans le projet de loi de finance 2015:

http://www.senat.fr/rap/a14-110-8/a14-110-818.html#toc288

On voit donc que le coût de 46.4 Milliards est pour 286 avions dont le coût récurrent est en moyenne de 70 Millions. Donc pour 225 avions il faut retrancher le coût récurrent de 61 avions soit 4.270 Milliards ce qui fait donc 42.13 Milliards. Depuis  on s'est payé F3R soit 1 milliards et F4 soit 2 milliards (à la louche) on est donc autours de 45 milliards effectivement.

Oui c'était une estimation au pifomètre.

Après on peut dire aussi que pour le Royaume-Uni le coût va baisser, avec tous les appareils qu'ils mettent à la benne malgré un coût de l'heure de vol élevé ils vont économisez sur le coût global du programme...

Edited by emixam
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, emixam a dit :

Après on peut dire aussi que pour le Royaume-Uni le coût va baisser, avec tous les appareils qu'ils mettent à la benne malgré un coût de l'heure de vol élevé ils vont économisez sur le coût global du programme...

Jon Lake sors de ce corps. Cette démonstration n'a absolument aucun sens.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Patrick a dit :

Jon Lake sors de ce corps. Cette démonstration n'a absolument aucun sens.

Non Jon Lake n'aurais pas mis les trois petits points à la fin de la phrase !

Et ça fait toute la différence :wink:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, cicsers a dit :

Ce qui est admirable et pragmatique c’est la tenue et le professionnalisme de la RAF : ils se taisent, restent digne, voient leur format se réduire, ferraillent quantité de matériels top notch sans jamais se plaindre des décisions de leurs politiques corrompus/faibles/idiots/sous influence. 

et oui, ils préparent l'avenir :

959f010111a2c04acd9cc6a52b04e3e9.png

 

Il y a 18 heures, LePetitCharles a dit :

Prions pour que les "10 Rafale" ne connaissent pas le même sort. 

Entre nous soit 10, avec les anglais les 10 premiers Rafale M F1 auraient sans doute connu ledit sort.

Les anglais décident d'un truc, payent le truc, puis changent d'avis une fois que c'est payé et opérationnel, avant même que ça n'ait eu le temps d'être usé. Donc avec eux les Rafale F1 auraient été mis à jour dans tous les cas... avant d'être retirés du service. 

5a15ff_9999ee5df9db489c82f9f3220d5ad5d5~

Fous je ne sais pas, mais difficile à comprendre, c'est sûr !

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

https://soldat-und-technik.de/2021/06/mobilitaet/27519/uk-royal-air-force-boeing-erhaelt-lieferauftrag-fuer-block-ii-spezialkraefteversion-des-chinook/

 royal air force boeing reçoit un ordre de livraison pour la version block II du chinook destiné aux forces spéciales

Révélation

Après que le ministère britannique de la défense a officiellement annoncé la signature d'un contrat pour l'acquisition de 14 hélicoptères Chinook par le biais du  Foreign Military Sales-Programm(FMS) du gouvernement américain à la mi-mai, Boeing, le fabricant des hélicoptères, a maintenant publié des détails supplémentaires.

Dans un communiqué de presse diffusé hier soir, le constructeur américain a annoncé que l'U.S. Special Operations Command (USSOCOM) a attribué à Boeing un contrat d'une valeur de 578 millions de dollars pour la fabrication et la livraison de 14 hélicoptères H-47 Extended Range Chinook pour la Royal Air Force britannique. Cette valeur contractuelle est surprenante, car la valeur totale de l'accord FMS aurait été de 1,4 milliard de livres sterling, soit 2 milliards de dollars, selon le S&T. Un porte-parole de Boeing a confirmé à S&T, lorsqu'on lui a posé la question, que le montant de 578 millions de dollars US correspond au prix de 14 hélicoptères en état de navigabilité uniquement, la différence par rapport au montant total s'expliquant par les lots de pièces de rechange, les équipements de mission, les services de soutien logistique, etc. qui font également partie de l'accord FMS entre les deux gouvernements.

L'annonce révèle en outre que les hélicoptères sont des appareils du Bloc II. "Le Royaume-Uni sera le premier opérateur international d'un Chinook Block II. Les livraisons devraient commencer en 2026", précise le communiqué. L'image choisie par la société pour illustrer le communiqué de presse sur Twitter est également intéressante, puisque l'hélicoptère qui y figure est un USSOCOM MH-47G. Le MH-47G est une version pour les forces spéciales du Chinook, qui était jusqu'à présent réservé exclusivement aux forces spéciales américaines.

La configuration exacte de l'appareil britannique n'a pas été annoncée à ce jour, mais il est question depuis quelque temps dans les milieux spécialisés qu'il présente une certaine ressemblance avec le MH-47G Block II. La dernière annonce de la société américaine semble le confirmer.

Boeing MH-47G Block II

Le Boeing MH-47G Chinook est la variante pour les forces spéciales de l'hélicoptère de transport CH-47 Chinook largement utilisé. Le premier MH-47G a été livré à l'USASOC (United States Army Special Operations Command) en mai 2004.

La variante G est un type d'hélicoptère qui possède des améliorations et des systèmes spéciaux qui le distinguent de l'appareil Chinook normal. Il s'agit notamment d'une capacité de ravitaillement en vol, d'une fenêtre supplémentaire pour un artilleur et de divers systèmes d'autoprotection - système commun de détection des missiles (CMWS), un brouilleur intégré, un dispositif d'alerte laser et des fusées éclairantes XM216. L'hélicoptère peut également être équipé d'un matériel d'opérations spéciales tel qu'un système d'insertion et d'extraction rapide par corde (FRIES), un système d'insertion et d'extraction spécial par patrouille (SPIES), une échelle de corde, un treuil de sauvetage à commande électrique et un système de localisation du personnel (PLS).

L'unique opérateur de cette variante d'hélicoptère, qui a également joué un rôle décisif dans l'opération Neptune Spear, est le 160th Special Operations Aviation Regiment (Airborne) de l'armée américaine. Les Night Stalkers, comme l'unité est familièrement appelée, est le régiment d'hélicoptères et de drones de l'USSOCOM et, avec ses appareils spécialement modifiés, forme la composante de transport aérien des forces spéciales des forces armées américaines.

À ce jour, l'USSOCOM a attribué à Boeing un total de trois contrats en cours pour la fabrication et la livraison de 24 hélicoptères MH-47G Block II au total, mais il est prévu que ce nombre puisse atteindre 69 appareils. Le premier MH-47G Block II a été remis aux forces américaines en septembre 2020. Le bloc II est une mise à niveau du Boeing H-47, qui devrait inclure de nouvelles pales de rotor, des transmissions améliorées, des réservoirs non segmentés et une augmentation de la charge utile (environ 1,8 tonne) et de la portée.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Posted (edited)
Le 06/07/2021 à 18:37, Bechar06 a dit :

https://www.key.aero/article/us-navy-buys-raf-e-3d-e-6b-training

"A Royal Air Force (RAF) Boeing E-3D Sentry AEW1 airborne early warning and control (AEW&C) aircraft has been sold to the US Navy for use as an in-flight trainer in support of the Boeing E-6B Mercury programme."

 

Wiki:

Le Boeing E-6 Mercury est un poste de commandement aéroporté destiné à l'US Navy dans le cadre d'une riposte nucléaire des États-Unis. Il est directement basé sur l'avion de ligne Boeing 707. Sa mission est dite « TACAMO » pour Take Charge And Move Out, ou en français « prendre en charge et s'en aller ».

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Boeing_E-6_Mercury

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

https://www.edrmagazine.eu/uk-mod-400-million-investment-for-the-c-17-globemaster-aircraft-and-chinook-helicopter

UK MoD : investissement de 400 millions de livres sterling pour l'avion C-17 Globemaster et l'hélicoptère Chinook

Révélation

La RAF bénéficiera d'un investissement de près de 400 millions de livres sterling pour améliorer les capacités de deux de ses actifs vitaux - l'avion C-17 Globemaster et l'hélicoptère CH-47 Chinook. 

La flotte britannique de C-17 - qui a récemment joué un rôle clé dans l'évacuation du Royaume-Uni d'Afghanistan - recevra un investissement de 324 millions de livres. Cet investissement permettra de moderniser les softwares et le matériel afin d'améliorer la capacité de transport aérien dans le cadre d'un contrat avec l'US Air Force.

Notre flotte d'hélicoptères Chinook Mk5 et Mk6 sera renforcée par des systèmes défensifs de pointe, dans le cadre d'un contrat de 64 millions de livres sterling avec Boeing Defence UK, qui les rendra plus difficiles à détecter pour les adversaires.

"Qu'il s'agisse d'évacuer des personnes à Kaboul, de transporter des gens à l'hôpital pendant le Covid-19 ou de fournir une logistique cruciale sur le champ de bataille, le C-17 et le Chinook fournissent un service inestimable à nos forces armées dans le monde entier. Cet investissement garantit que nos avions sont équipés de technologies de pointe pour faire face à une myriade de menaces émergentes de la part des adversaires." M. Jeremy Quin,
Ministre des acquisitions de défense.

L'investissement s'appuie sur les engagements décrits dans le Defence Command Paper plus tôt cette année, qui confirme une obligation opérationnelle pour les deux avions dans le cadre de l'approche Integrated Force 2030. Cet engagement est également soutenu par l'augmentation de 24 milliards de livres sterling des dépenses de défense au cours des quatre prochaines années, annoncée par le Premier ministre en novembre 2020.

Négocié par Defence Equipment and Support, le contrat C-17, d'une durée de cinq ans et demi, permettra de poursuivre le soutien hautement spécialisé de l'avion dans le cadre du concept de " flotte virtuelle ", où les neuf nations opérationnelles ont accès à une solution de soutien de classe mondiale. 

Les mises à niveau comprendront des améliorations de l'équipement de communication par satellite "Beyond Line of Sight", un champ de vision plus large grâce à l'affichage tête haute dans le cockpit pour aider à améliorer la connaissance de la situation par le pilote et l'élargissement de la portée de la capacité actuelle de parachutisme en chute libre.

Le contrat de cinq ans portant sur les hélicoptères Chinook, géré par Defence Equipment and Support, prévoit l'installation de systèmes de suppression infrarouge de pointe sur une partie de la flotte, offrant ainsi une meilleure protection contre les menaces posées par les nouveaux systèmes de missiles utilisant la signature thermique (infrarouge) de l'appareil comme cible. La technologie des systèmes de suppression des infrarouges sera contrée par des "plaques d'obturation" sur les hélicoptères qui masquent les composants chauds et redirigent le flux d'air pour refroidir les gaz d'échappement, ce qui rend la cible plus 

Je suis ravi de l'introduction de ces mises à niveau de pointe pour le Chinook et le C-17 Globemaster, ainsi que des avantages significatifs de neuf nations alliées travaillant ensemble sur le C17 en tant que "flotte virtuelle". "Ces mesures permettront à nos escadrons Chinook et Globemaster d'opérer partout et à tout moment dans le monde." Air Chief Marshal Sir Mike Wigston, chef d'état-major de l'air.

Les contrats soutiendront environ 200 emplois à travers le Royaume-Uni. Une centaine d'entre eux seront maintenus sur les sites du BDUK à travers le pays au fur et à mesure du déploiement de la mise à niveau du Chinook, contribuant ainsi à l'emploi d'environ 450 personnes pour le soutien du Chinook dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement de la défense.

Une cinquantaine de nouveaux emplois seront également créés à la RAF Brize Norton, portant le total à environ 100 personnes employées sur le site pour assurer la maintenance et la logistique de la flotte de C-17. Le nouvel accord annoncé aujourd'hui assure un soutien continu au C-17 dans le cadre d'un concept de "flotte virtuelle", selon lequel le Royaume-Uni et huit autres nations qui exploitent l'avion ont accès à un soutien rentable et efficace, ainsi qu'à des équipements de rechange, des pièces et des ressources supplémentaires.

Source : UK MoD

Traduit avec deepl, version gratuite

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

19 hours ago, Paschi said:

sur le C17 en tant que "flotte virtuelle"

Ah ? Le C17 va avoir droit à son simulateur lui aussi ?

(On n'est pas vraiment dredi, je m'en excuse, mais elle était trop belle pour que je la laisse passer... Du coup je fuis loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnn...)

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

La Royal Air Force va devoir retirer prématurément ses premiers avions de combat Eurofighter T1 malgré le fait que ces derniers ne soi qu’à mi-vie. Des questions de coûts sont en jeu, notamment pour assumer d’autres programmes.

 

ce sont 24 appareils de la première tranche (T1) qui seront retirés progressivement du service d’ici 2025. Initialement ces appareils devaient rester en service jusqu’en 2040.

les Eurofighter de la tranche 1 qui étaient destinés à une retraite anticipée dans le document du commandement de la défense publié le 22 marsseraient retirés avec une moyenne de près de 60% de leur vie de fatigue de cellule restante.

Le lancement du programme d’avion de 5ème génération Tempest à changé les perspectives. En effet, le programme du nouvel avion prend de plus en plus d’ampleur au sein de la RAF. Pour ce faire il faut maintenant dégager des fonds pour assurer les développements des principaux soit : la modernisation des tranches 2 & 3 de l’Eurofighter, assurer la finalisation de l’entrée en service du Lockheed Martin F-35B et pérenniser le programme Tempest. 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2021/09/10/la-raf-va-retirer-prematurement-ses-premiers-eurofighter-871678.html

Edited by B52
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, B52 a dit :

La Royal Air Force va devoir retirer prématurément ses premiers avions de combat Eurofighter T1 malgré le fait que ces derniers ne soi qu’à mi-vie. Des questions de coûts sont en jeu, notamment pour assumer d’autres programmes.

Même pas honte !   Encore l'illustration des Zig et des Zig à l'anglaise

Link to comment
Share on other sites

 

La succession des Bae Hawk T-1A et éventuellement des Bae Hawk T.2 prend forme pour la Royal Air Force britannique avec le projet de jet d’entrainement de nouvelle génération du groupe Aeralis, dont l’annonce officielle est attendue d’ici la fin de 2021.

Référence BlogBeforeFlight.Net: https://www.blogbeforeflight.net/2021/09/aeralis-deal-develop-new-red-arrows-aircraft.html

Récemment le retrait des Bae Hawk T-1A de la RAF a été devancé à mars 2022, sauf pour la patrouille nationale Red Arrows qui va devenir le seul utilisateur de ce jet d’entrainement au sein de la RAF, jusqu’à 2030.

Pour ce qui est des plus récents Bae Hawk T.2 de la RAF, leur retrait du service est déjà programmé pour 2035.

Référence Scramble : https://www.scramble.nl/military-news/raf-hawk-t1s-to-retire-by-march-2022

Photo du projet monoréacteur à aile droite du Groupe Aeralis.

Notez que le train d’atterrissage principal est localisé dans des pontons profilés localisés en racine d’aile.

Intéressant concept modulaire avec aussi une option biréacteur et une option aile droite et aile en flèche.

Référence Aeralis : https://aeralis.com/

La version biréacteur avec aile en flèche ressemble carrément à un Alpha Jet croisé avec un Leonardo M-346 Master.

Un tel biréacteur ne pourrait-il pas intéresser la France qui tôt ou tard devra trouver un remplaçant aux Alpha Jet de La Patrouille de France ?

Thales est déjà un partenaire de Aeralis dans ce projet.     

Une implication directe de la France dans le projet de Aeralis est-elle éventuellement possible ?       

:combatc: Hiboux47

 

spacer.png

 

Edited by Hiboux47
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Hiboux47 a dit :

Intéressant concept modulaire avec aussi une option biréacteur et une option aile droite et aile en flèche.

Mais ce ne seraient même pas des options : avions reconfigurable en 24/48 heures :rougitc:

J’y crois moyen, besoin comme réalisation. M’enfin, je ne suis qu’une pov’hirondelle...

C’est quoi cette Aeralis que finance la RAF et  passe des accords avec Thales ou Siemens ? Capital, initiative, realisations..?

il y a 18 minutes, jean-françois a dit :

 

Je ne sais pas si c'est l'angle de vue, mais il n'est pas beau et bizarre

 

Attends : le plus beau c’est que ce deuxième réacteur se «clipserait » au besoin sous le premier !

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Hirondelle a dit :

Mais ce ne seraient même pas des options : avions reconfigurable en 24/48 heures :rougitc:

J’y crois moyen, besoin comme réalisation. M’enfin, je ne suis qu’une pov’hirondelle...

C’est quoi cette Aeralis que finance la RAF et  passe des accords avec Thales ou Siemens ? Capital, initiative, realisations..?

Attends : le plus beau c’est que ce deuxième réacteur se «clipserait » au besoin sous le premier !

Citation :

''Attends : le plus beau c’est que ce deuxième réacteur se «clipserait » au besoin sous le premier !''

Réponse :

Je ne crois pas Hirondelle.

Le dessin du biréacteur sur le site internet de Aeralis nous montre carrément deux réacteurs côte à côte comme sur un Alpha Jet.

Illustration ici des nacelles du biréacteur avec la configuration aile droite.

Et photo des deux concepts de base proposés par Aeralis.

Le monoréacteur à aile droite à gauche et le biréacteur à aile en flèche à droite.

Hiboux47.

spacer.png

spacer.png

 

Edited by Hiboux47
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Hiboux47 a dit :

Je ne crois pas Hirondelle.

Le dessin du biréacteur sur le site internet de Aeralis nous montre carrément deux réacteurs côte à côte comme sur un Alpha Jet.

Tu as sans doute raison.

Aeralis décline son concept depuis 2015 je crois, et il y a eu déjà plein de versions. J’ai lu aussi (mais c’est toujours flou), qu’il y aurait en fait 2+1 versions (basique monoréacteur, advanced trainer mono réacteur à post combustion ou 2 réacteurs sans PC, et ++ avec jusqu’à 2 réacteur à post combustion, version proposée pour les Red Arrows me semble-t-il).

J’ai un peu la flemme de fouiller pour affiner. Je veux savoir avant d’où sortent ces gars ;)

 

edit

Il y a aussi une histoire de financement par leasing je crois, couplée avec l’histoire de reconfiguration des appareils... Moi, je suis forfait, mais en cherchant Aeralis+image, on tombe sur plein de schéma explicatifs abscons. Grands pervers d’AD, aux ââârmes, cette histoire et pour vous!

Moi je vais faire une cure de vitamines, je me sens tout mou...

Edited by Hirondelle
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...