Sign in to follow this  
Manu

Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale

Recommended Posts

il dit "plus pour le renseignement et les satellite "et 50000 homme projetable  impossible

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien beau le renseignement et les satellites, mais comment exploiter les informations si on  perd des capacitées d'interventions .

Share this post


Link to post
Share on other sites

il dit "plus pour le renseignement et les satellite "et 50000 homme projetable  impossible

C'est parfait, on pourra faire des emissions de télé à partir des images de satellite et avec le renseignement et tout ça les flics et les pandores seront contents... >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eric Woerth le ministre de la fonction publique vient de chez Andersen Consulting  cheesy

Véridique !

Ah tiens, excellent ça. J'savais pow. Surtout au budget. +1 pour la cote du gouv' à mes yeux ça.

Par contre qu'il n'y avait que deux énarques au gouvernement avant les législatives, Juppé et Valérie Péqueresse si je ne me trompe pas (et encore, elle est excusée  ;) vue qu'elle a une double compétence: diplomée d'HEC en plus je crois bien)

Et Juppé s'est fait battre aux législatives  :lol:

Reste plus qu'un(e).

Voyons voir.

1° - En quoi est de la mauvaise foi, que de dire ; que les prestations externalisées vont entraîner des paiements de TVA?  Et que par voie de consequence, à "budget constant" ton pouvoir d'achat baisse mécaniquement de 19,6% (sur la fraction concernée bien entendu)

Idem, si t'augmentes le ratio d'achats sur le budget global, t'augmentes la part de TVA versée....

2° - En quoi est de mauvaise foi que de s'interroger sur le mécanisme d'externalisation, sur son impact sur la structure des coûts salariaux et finalement son efficacité pour lisser la "bosse"?

3° - Et puisque tu ne peux t'empecher de nous glisser au passage quelques commentaires idéologiques et tout mélanger.  En quoi est de mauvaise foi que te faire remarquer que l'assurance chômage ne releve pas d'un budget d'Etat mais d'un organisme paritaire?  Et en quoi est de mauvaise foi de te faire remarquer que cette assurance est bénéficiaire et que je sache les ASS sont également du ressort de l'ASSEDIC... 

Est du RMI que tu veux parler?  Mais mon pauvre ami il faut te mettre à la page, cela fait un moment que le financement relève des collectivités territoriales et non de l'Etat (avant cotisation sur salaires RDS / CSG)

Por le reste, je n'ai même pas envie de repondre à tes questions à la noix, tellement elles manquent de sens.

Heuu, à vrais dire j'en ai un peut rien à cirer que ce soit les collectivité locale ou je ne sais quoi. Avec la décentralisation mise en place en 1982 les effectifs de la fonction publique territoriale a effectivement augmenté de 500000 personnes. En effet, être au plus prêt du terrain permet une meilleur efficacité et le transfert des responsabilité permet d'alléger l'état central.

Mais .... attend une minute ... ya un bug là non?. Non seulement les effectif de l'état n'ont pas diminué de 500000+ comme il serait logique mais ils ont augmenté de +300 000!!  =D

Commençons pas ça si le reste te choque pour des raisons statutaires  :lol:

Le coup des politiques à la hache, ça releve des phantasmes humides d'adolescents, pas d'une discussion sur la gestion de l'Etat...

Moui. Ca c'est bon pour la sidérurgie, l'industrie du jouet du Juras, l'industrie de la chaussure de Romans, l'injection plastique d'Oyonnax, l'industrie textile de Roubaix, etc, etc, mais pas pour l'état n'est-ce pas?

Les complications La complexités, Joël De Rosnay, toussa... faut beaucoup réfléchir... Encore réfléchir 20 ans si possible...

Encore mieux que les théoriciens du déclin: voici les théoriciens de l'immobilisme.

De plus l'hypothèse "restructuration à la hache" était prise uniquement à 80% hein  =)

En lisant le texte je me disais, tiens ça me rappelle les trucs habituels dans les boites pour expliquer que l'on va fermer le site, ou une production, pour le "bien" de l'entreprise. Généralement c'est enrobé pareil, même structure du discours. On dirait on truc d'Andersen (c'est le post de Pascal qui me  fait y penser...

Oui ben depuis qu'Alstom est passé par ce genre de discourt mes action Alstom ont fait ... voyons voir... +554,28%

Et c'est pas les seul (très) loin de là. Même si c'est pas toujours tout rose pour les personnes concerné quand ça se produit.

Mais si mes actions du pays France pouvait faire +554.28% ça m'irai très bien.

Il n'y a pas de raisons que ce soit toujours les même qui s'y collent après tout, chacun son tour surtout qu'ici c'est l'intéret supérieur du pays qui est en jeux plutôt que du pognon.

Moi je suis pour le 2° PA mais avec un deuxième équipage et une deuxième flotille de Rafales. Si c'est pour faire un 2° PA sec, juste pour remplacer le CDG quand il n'est pas disponible là je trouve que c'est trop cher payé, et pour dire le fond de ma pensée un tantinet ridicule.

+1. Si ça permet de faire passer le reste, les 17 FREMM notament, et que ça permette aussi d'améliorer la MCO, l'entrainement, les programmes à faible visibilité, etc, tant pis.

Par contre il me semble qu'ils pourrait peut être commander qq Rafale M au lieu de Rafale C en réserve ce qui permettra de pouvoir migrer vers 2 PA opérationel plus facilement après la "bosse" de 2010-2015.

Share this post


Link to post
Share on other sites

M'en fous je ne ne suis pas fonctionnaire

Je suis même un pétit patron  :lol: Mais, j'ai une "tare" : je suis un patron de "gôche", mais efficace attention !!!  :lol: :lol:

Tu me fais rire avec tes actions 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis même un pétit patron

Tiens donc, moi aussi  ;)

mais efficace attention !!!

Tiens donc moi aussi  ;)

je suis un patron de "gôche",

=D C'est rare ça.

Sans racune aucune quoi qu'il en soit.

Tu me fais rire avec tes actions

Bon, j'avais mis une copie d'écran pour montrer que les +554.28% c'est pas des c...rie mais je j'ai enlevé finalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis un patron de "gôche",

C. Seven : C'est rare ça.

Pas tant que tu le penses, Je connais des Présidents Régionaux du Medef dans ce cas... =D

Et au CDJ c'était assez courant fut une époque...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Put... Patron de gauche et fana mili, on tient l'oiseau rare, les gars, il faut l'encadrer le Fusilier!  :lol:

Et vive la batellerie ! =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien beau le renseignement et les satellites, mais comment exploiter les informations si on  perd des capacitées d'interventions .

+1 Jeanmi,

déja avant les capacités d'intervention, il y a l'exploitation du renseignement... Quel est le but d'un faisceau multiples de capteurs si en aval l'exploitation ne fait pas l'objet d'une attention adèquate du commandement. En effet, que faire d'une montagne de sources divers sans pouvoir d'abord appréhender à sa juste mesure son contenu.

Et par les temps qui courent, les "petites mains" qui exploitent ne sont pas de mode...

Share this post


Link to post
Share on other sites

entre les annonces d'un ministre un jour, puis celles contradictoire du premier ministre

puis pour finir du président.

Il y a un gros problème de concertation, de communication.

Résultat cela discrédite les annonces!!!  :lol: :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai luen début de topic qu'il était prévu pour Mars 2008 ce fameux livre. Il est dispo ou ils sont en retard ?  :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai luen début de topic qu'il était prévu pour Mars 2008 ce fameux livre. Il est dispo ou ils sont en retard ?  :rolleyes:

il sera dévoilé au début de l'été.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, c'est TTU, donc il faut prendre la chose avec des pincettes même si l'article reflète le pessimisme de tous ici. Je me permettrai en fait de réorienter la question posée par l'article dans une direction plus équilibrée: 140 Leclercs et 400 VBCI, mais en théorie, on ne change rien aux effectifs des brigades de combat? On va les mettre dans quoi? Des trotinettes ou à pieds? Ou on les oriente vers un effectif projetable très limité, mais pleinement opérationnel et disponible? Genre on a toujours 8 brigades à l'entraînement, mais le gros équipement ne servirait qu'à pouvoir projeter un max de 2 brigades et de conserver le rythme d'entraînement pour le reste. Ce ne serait pas pour me déplaire dans l'hypothèse d'une conservation des savoirs-faires à une certaine échelle. Parce que si 140 Leclercs est vraiment l'objectif, ça ne fait même pas 2 régiments actuels (ceci dit l'article se gourre en parlant de l'objectif de 406, puisque l'effectif est achevé et concerne 355 chars dont 320 en ligne). En comptant des effectifs d'entraînement en école (genre une bonne vingtaine), ça fait environs 120 chars, soient trois groupes, dont 2 seraient vraissemblablement déployables, soient 80 chars. 400 VBCI veulent dire au max 4 régiments (à effectifs actuels, soient 68 VCI) faits pour être déployables en permanence, soient 256 engins (plus 2 autres en métropole au mieux).

Bon, je reviens à mon optique générale de vision plus posée: les brigades de combat semblent (et je dis bien "semblent") n'être pas visées par les sabrages. L'effectif projetable, si cet article a quelque vraissemblance, semble appelé à être réduit (à moins qu'on ne fasse une armée d'infanterie légère  ;)); peut-être est-ce tout bêtement le reflet de ce qu'on adapte les moyens projetables à l'échelle d'une flotte dont il a été décidé qu'on ne la ferait pas croître. En bref, on a que 4 bâtiments de projection de bonne taille, donc on adapte ce qu'on veut être capable d'envoyer à ce qu'on a pour les envoyer. Un petit corps expéditionnaire potentiel, mais plus rapidement déployable.

De facto, avec le thème "défense" de la présidence française de l'Union qui s'annonce, il s'agit peut-être de la pénultième lâcheté des politiques qui relèguent sur une hypothétique Europe le soin d'avoir des moyens de pression: on fait un petit corps expéditionaire de bonne facture qui ne pourra désormais agir qu'en coalition. Mais comme les politiques sont des renards, on renforce aussi la dimension OTAN, ce qui permet de ne pas prendre de décision, de ne rien faire avancer et de garder sa lattitude d'action tout en dédouanant son image publique.

Parce que je m'interroge sur la réelle existence de choix définitifs par Sarkozy: la cohérence semble manquer. En effet, il veut jouer à la puissance, il veut rationaliser la dépense, il veut jouer dans la cour américaine, il veut une défense européenne plus ou moins autonome, il veut renforcer l'industrie d'armement française, il veut sabrer le gras du ministère, il ampute pourtant des capacités, il booste le renseignement mais diminue le budget satellites .... Si quelqu'un voit une quelconque rationalité dans le schéma général, qu'il le dise. Au bout du compte, j'y comprends rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si quelqu'un voit une quelconque rationalité dans le schéma général, qu'il le dise. Au bout du compte, j'y comprends rien.

A défaut d'avoir les moyen de ses ambitions, ils aimerait se les faire payer par d'autres... qui ne le feront pas sauf a placer les notre sous les leurs...

Comme le font tous les pays qui ont abandonné les moyens de leur propre défense pour cause de retour sur investissement insuffisant. L'avenir nous dira si le jeu en valait la chandelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

TTU s'est déjà planté en annonçant 60 000 suppressions de postes alors que c'est 6000 x 6 ou 7 années, donc 42 000 au plus. Attendons juin pour nous énerver ou nous émerveiller... =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

TTU s'est déjà planté en annonçant 60 000 suppressions de postes alors que c'est 6000 x 6 ou 7 années, donc 42 000 au plus. Attendons juin pour nous énerver ou nous émerveiller... =)

Chouette ca sera 180 Leclerc et 500 VBCI :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

TTU n'est semble-t-il pas au courant que le Leclerc n'est plus en production. Tancrède a donné les vrais chiffres...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je veux bien partager le pessimisme ambiant, mais bon, j'avoue avoir du mal à croire à cette histoire de 140 Leclercs, par exemple: ça en fait 120 en ligne au maximum, dépanneurs inclus. Ca fait pas sérieux à un point tel qu'il y aurait des discussions à l'ONU sur notre place au Conseil de Sécurité. Qui plus est, si cela veut dire qu'on mettrait sur la table le dit siège au profit d'un siège européen (sans doute limité en fait à certains pays de l'UE), les Rosbifs protesteraient parce que là, ce serait eux qui ne feraient plus assez sérieux. Mais je ne pense pas qu'on en soit là vu la réalité du projet d'armée européenne qui n'est, pour l'instant, pas vraiment envisagé par les gouvernements autrement qu'en paroles (trop de renoncements, d'efforts financiers, d'intérêts et de débats compliqués en jeu).

De plus, je reste sur mon point de vue d'il y a quelques pages: si on veut se la jouer sérieux, ou prêts à redevenir sérieux, il faut d'abord tailler sec et sauvage dans une organisation pléthorique. On n'augmente pas les moyens dans le système actuel: ça ne ferait qu'accroître les défauts sans beaucoup améliorer les capacités.

Hors on a un gouvernement dont le seul recours politique, vu la conjoncture économique mondiale et les perspectives de croissance à court terme, sera la sécurité et la peur. Sans compter que la croissance des menaces et de l'insécurité mondiales, notamment par son impact sur le commerce, pourrait même contraindre les politiques à dire quelques doses de vérité sur les nécessités stratégiques du moment, voire même à les comprendre eux-mêmes et à agir en conséquence.

Mais sur la réforme, j'ai déjà dit que j'avais rien, dans un avenir proche, contre le maintien de l'ensemble des savoirs-faires intégrés en système complet, si besoin est au prix d'une réduction drastique de format des armées. Genre la formule "hibernation": mieux vaut garder les capacités quitte à renoncer à une bonne part de puissance pour un temps, plutôt qu'avoir à réinventer certaines capacités si on choisit de se spécialiser au sein d'une hypothétique Europe de la Défense sans volonté politique. Entre les maux, on choisit le moindre. Dans ce cadre, mieux vaut faire le PA2 et sacrifier des frégates du moment qu'on garde tous les savoirs-faires (fabrication et emploi des outils).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce soir, lors de l'intervention TV de NS, pas un seul journaliste pour poser une seule question sur la Défense. Pauvre France... =|

Alors qu'on parle de réforme dans la presse très souvent en ce moment.

Tancrède, TTU ne confondrait-il pas avec le système de mise en stock de certains chars et de constitution d'un pool de blindés pour les opex, pour les camps d'entraînement etc. ?  Ce qui ne signifie pas suppression du nombre de chars, mais gestion différente, car on n'est plus dans une config "mobilisation rapide en 48H00 anti pacte de Varsovie" mais projection de forces.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais absolument pas d'où sort ce chiffre de 140: il ne correspond pas à des effectifs que je peux extrapoler. 3 groupes plus les machines d'entraînement nécessiteraient plutôt 150-160 machines en tout. 2 groupes plus l'entraînement tourneraient autour de 110-120. S'il s'agit du pool "maximum readiness" de la gestion des parcs, 140 semblerait le bon chiffre en supposant que le parc soit réparti en 3 (il me semblait plutôt qu'il était censé y avoir 4 parcs). Mais cela laisserait de côté les machines d'entraînement en école (dont on peut comprendre qu'il soit considéré "hors effectifs"), ainsi que le parc d'entraînement quotidien (là on s'étonnerait plus du compte). A moins d'un achat massif de simos pour faire de gigantesques Star War Rooms à l'américaine (où on peut s'entraîner à la guerre de mouvement au niveau brigade contre brigade), je ne retrouve pas le compte non plus. On ne peut pas mettre des chars sous cocons et ne réserver ceux qui marchent qu'aux groupes prêts au déploiement: les autres seraient en sous-entraînement chronique. Et si on n'utilise pour l'entraînement quotidien que les machines prêtes à partir, on fait trop de casse et la dispo chute. Ou alors faudra voir les bases de défense qui concernent les blindés: l'organisation de l'entraînement pourrait être gérée en ce sens s'ils sont TRES concentrés (genre 2 bases pour tous les chars et une bonne partie des VCI).

Sans compter que la proportion globale Leclercs-VBCI n'est vraiment plus la même: au même ratio Leclerc/VBCI, il faudrait 238 VBCI pour 140 Leclercs. On va faire quoi des VBCI surnuméraires; des Stryker brigades? J'ai pas entendu parler d'une refonte massive de la doctrine blindée, ni au niveau brigade, ni au niveau GTIA, ni à l'échelon division/corps d'armée toujours conservé via les EMF. Donc en théorie, on devrait garder le rapport 1 groupe Leclerc (40 chars) pour 1 régiment mécha.

Share this post


Link to post
Share on other sites

des pelotons à 3 Leclercs et 3 VBL contre 4 Leclercs aujourd'hui pour plus de "souplesse"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,532
    Total Members
    1,550
    Most Online
    philippe chapleau
    Newest Member
    philippe chapleau
    Joined
  • Forum Statistics

    20,961
    Total Topics
    1,339,565
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries