Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Batellerie et engin & moyens de débarquement


Fusilier
 Share

Recommended Posts

il y a 3 minutes, Fusilier a dit :

@Bechar06 Yes, c'est celui-là.

@Eau tarie 

"Le design de carène est assez chiadée. Avec un bulbe particulier (normal pour plager pas simple...) et la découpe pour l'angle de rampe."

Ma mémoire me joue peut-être un tour, mais, je les ai toujours vu en mode débarquement engins amphibies (à chenilles)  assez loin de la plage. C'est peut-être du à la configuration des littoraux de la Baltique avec des grands bancs de sable, côté Pologne Allemagne voir pays baltes, l'autre côté c'est rocheux) 

@g4lly  je pense que c'est un engin "humide"... 

 

A mon sens il "s'echoue". Mais vu le tirant d'eau du bestiau il reste assez loin du trait de cote. Du coup le "blanc d'eau" est important

 

Là on voit qu'il a encore de l'aire, et l'impression générale de la distance et du profil cotier, il doit pas rester beaucoup de marge sous la coque...

1616764776_polsha-3.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Les US ils ont fait un CATA qui à un air :mechantc: d'EDAR  

 Marine craft provider Textron Systems has unveiled a new, innovative solution called the surface effect cargo amphibious transport (SECAT), for US Navy’s expeditionary warfare logistics.

https://www.navaltoday.com/2022/02/03/textron-systems-reveals-new-solution-for-us-navys-expeditionary-warfare-logistics/

Textron-systems-secat.jpg

 

  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

27 minutes ago, clem200 said:

Scarabé était bien ronchon ce matin :tongue:

Il faut avouer qu'extérieurement ca ressemble.

Dans le principe de déjauger le cata aussi.

  • Les anglais avant et les US aujourd'hui comptent sur un coussin d'air retenu par des jupe en caoutchouc.
  • CNIM utilise des foil

Reste le tirant d'eau au moment du plageage ... avec la plateforme mobile qui flotte les demi coques sont largement soulagé, ce qui reduit drastiquement le tirant.

Dans la solution US visiblement ils continuent de souffler dans le coussin d'air tout le temps ...

En gros ils échange l'emmerdement de la poutre - qui fixe une garde au toit limité - et des vérins - ça peut être source de panne - ... contre l'emmerdement de souffler dans le coussin d'air ...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Scarabé a dit :

Les US ils ont fait un CATA qui à un air :mechantc: d'EDAR  

 Marine craft provider Textron Systems has unveiled a new, innovative solution called the surface effect cargo amphibious transport (SECAT), for US Navy’s expeditionary warfare logistics.

https://www.navaltoday.com/2022/02/03/textron-systems-reveals-new-solution-for-us-navys-expeditionary-warfare-logistics/

 

 

 

Il y a 12 heures, g4lly a dit :

Il faut avouer qu'extérieurement ca ressemble.

Dans le principe de déjauger le cata aussi.

  • Les anglais avant et les US aujourd'hui comptent sur un coussin d'air retenu par des jupe en caoutchouc.
  • CNIM utilise des foil

Reste le tirant d'eau au moment du plageage ... avec la plateforme mobile qui flotte les demi coques sont largement soulagé, ce qui reduit drastiquement le tirant.

Dans la solution US visiblement ils continuent de souffler dans le coussin d'air tout le temps ...

En gros ils échange l'emmerdement de la poutre - qui fixe une garde au toit limité - et des vérins - ça peut être source de panne - ... contre l'emmerdement de souffler dans le coussin d'air ...

J'ai vu passer la news.

La filiation la plus évidente est avec les LCAC puisque c'est Textron. Mais là on est dans le modèle XL avec 500 tonnes de chargement...

Et ensuite comme le signale @g4lly le projet Pacscat anglais.

spacer.png

 

spacer.png

D'ailleurs c'est "marrant" car en recherchant des illustrations je tombe sur une thèse assez récente en Chine sur le sujet du Pacscat...

https://www.mdpi.com/2073-4441/11/5/1033

Notez que Damen aussi avait bossé sur le sujet. Il y avait eu des publications d'une partie des essais bassin. Le produit n'est pas resté longtemps "en vitrine" sur leur site.

https://products.damen.com/~/media/Products/Images/Clusters groups/Naval/Landing Craft/Advanced Fast Landing Craft Mechanized 2506/Product_Sheet_Advanced_Landing_Craft_Mechanized_series.ashx

 

Contrairement aux modèles anglais et NL, avec la cloison en demi radier, Textron a plus de possibilité pour faire travailler l'air sur une large surface.

Pour la petite anecdote, on s'était posé la question aussi de "juper" la plateforme des LCAT, puisque là c'est royal on peut régler la hauteur par rapport aux états de mer etc... Mais ça complexifie encore la donne...

Le problème pour de l'enradiable c'est, quid si le système d'air soufflé est en défaillance ? Le PACSCAT se retrouvait vers 2.5m de tirant d'eau de mémoire. Du coup ça devient un système critique, donc super redondance etc. La ou sur le LCAT, en cas de double defaillance majeur, "on ouvre l'hydraulique", La plateforme portera le chargement, et les coques se porteront elles même. Le tirant d'eau est un peu dégradé mais ça reste correct et enradiable...

Maintenant Textron là est sur du non enradiable...donc ça peut être bien, mais surtout si tu veux aller très vite....est ce qu'il y a un vrai besoin ? Quel est la doctrine derrière ?

 

Edited by Eau tarie
Ajout images, bah oui c'est beau les images :P
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

L'EDAS Arbalète est parti avec le Dixmude pour Cold Response 22

 

spacer.png

https://www.meretmarine.com/fr/defense/le-dixmude-part-en-norvege-avec-un-edas

spacer.png

Citation

Scenario

The scenario of the exercise is artificial and will mainly provide a framework to portray the road to crisis with peer adversary in all domains (North vs South forces).

Depicted on this map, you can see the planned phases for the exercise. Phase1 – is starting with naval operations in the Atlantic in order to gain access,

Phase 2 – constitutes of Air heavy operations in order to enable landing.

Phase 3 – Is the amphibious landing and land battle in order to restore national integrity.

There will be two exercise areas, one in the north and one in the south, marked in green.

Important to notice is that a significant part of exercise Cold
Response 22 will take place in international waters with large
maritime and air presence, and not on land.

At the moment it is foreseen a participation of approximately 16000 forces on land, these numbers might change before the start of the exercise due to the pandemic and necessary precautions in this regard.

Source : https://www.norway.no/no/missions/osce/norway-and-the-osce/statements/norwegian-statements-2022/norway-on-exercise-cold-response-2022/

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

https://www.defense.gouv.fr/actualites/flottille-amphibie-paree-au-combat-grand-nord

Ça tire contre terre :sleep:

 

Citation

Pour la Flottille amphibie (FLOPHIB), cette mission dans le Grand Nord représente deux enjeux majeurs : l’entraînement des troupes avec son équipement dans un environnement exigeant, en dialogue permanent avec le groupement tactique embarqué de l’armée de Terre, ainsi que la validation des capacités militaires de l’EDA-S. Ces entraînements sont essentiels aux bâtiments de la FLOPHIB, dont le cœur de mission est d’être projetés de la mer vers la terre. Ils sont ainsi armés de mitrailleuses leur permettant d’assurer une auto-défense à 360° en cas d’engagement ou de prise à partie.

A quelques nautiques des côtes norvégiennes, l’ensemble du détachement de la FLOPHIB s’est donc exercé au tir contre terre à la 12.7 mm. Une opportunité d’exercice exceptionnelle car la France ne possède pas de zone d’entraînement aux tirs contre terre similaire. Une séquence inédite également pour les marins de l’EDA-S, qui a réalisé ses premiers tirs contre terre et validé l’enradiage à bord du PHA avec armes à poste. Cet entraînement s’inscrit dans le cadre de la vérification de ses capacités militaires (VCM) en vue de son admission au service actif.

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Eau tarie a dit :

 

Faut pas qu il tombe sur le "Pierre le Grand" postionné au large de la Norvége dans les eaux internationale avec 2 autres Frégates russes pour surveiller l'exercice de l'OTAN Cold Reponse 2022.

Parce que la 12.7 ça va pas le faire :bloblaugh:

FOXPRdRWYAEMkvf?format=jpg&name=medium

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, fraisedesbois a dit :

(Cold Response, 21mars), dans la vidéo à compter de t:6’00, EDA-R ou S? 1er RIMa.

https://www.natomultimedia.tv/app/asset/664382

Le LCM est un LCU Mk II NL des hollandais. 

Très proche des LCU Mk X anglais. 

Ensuite tu as l'EDA-R effectivement, facilement identifiables avec ses 2 coques et la plate-forme très basse en position plageage entre les 2.

Je n'ai pas vu l'EDA-S sur cette vidéo. 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, fraisedesbois a dit :

(Cold Response, 21mars), dans la vidéo à compter de t:6’00, EDA-R ou S? 1er RIMa.

https://www.natomultimedia.tv/app/asset/664382

Au début sur le quai, un LCVP du Korps Marinier (avec des US Marines?)  puis un LCU du KM débarque leur tracteur blindé (unité de plage) et des éléments du "Combat Service Support Squadron" ( 1) puis l'EDA-R  (éléments du 126 RI Cie Les Bisons? )   

(1) http://de-mariniers.korpsmariniers.com/eenheden-2/marine-combat-group/

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 02/04/2022 à 15:21, Scarabé a dit :

Dans LES FJORDS NORVÉGIENS

 

 

 

 

Ya un reportage sympa sur Mer & Marine.

Cold Response : Les capacités du PHA Dixmude à l'épreuve du grand Nord

© Mer et Marine https://www.meretmarine.com/fr/defense/cold-response-les-capacites-du-pha-dixmude-a-l-epreuve-du-grand-nord

(reservé abonnés)

spacer.png

 

Citation

(...) Et sa configuration en roro, c’est-à-dire- avec une porte à l’avant et une à l’arrière a un grand intérêt tactique. Nous n’avons plus besoin, par exemple, de gérer les remorques et des manœuvres de demi-tour. Les troupes peuvent rembarquer beaucoup plus rapidement sous pression ». Avec 25 mètres linéaires et 65 tonnes de cuve, l’EDAS peut embarquer quatre véhicules d’avant blindés, soit une section d’infanterie complète, ce qui n’était pas possible sur les CTM. « Nous avons également, lors de sa conception, envisagé les évolutions des matériels de l’Armée de Terre et notamment l’arrivée des nouveaux VAB de type Scorpion ». Et pour le moment, l’EDAS fait ses preuves en eaux froides. « Nous n’avons pas constaté de situation où il se trouvait en difficulté ».
 

:cool: ça fait plaisir !

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, Eau tarie said:

Ya un reportage sympa sur Mer & Marine

Merci. Le site M&M est devenu très difficile à naviguer depuis que les rubriques thématiques genre “Défense” ne marchent plus.

Y-a-t-il un moyen de s’y retrouver et de filtrer les articles par thème?

Edited by HK
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, HK a dit :

Merci. Le site M&M est devenu très difficile à naviguer depuis que les rubriques thématiques genre “Défense” ne marchent plus.

Y-a-t-il un moyen de s’y retrouver et de filtrer les articles par thème?

Exact je trouve aussi qu'on y a perdu grandement...

Perso je n'ai pas trouvé, mais je n'ai pas trop cherché non plus...:tongue:

Link to comment
Share on other sites

Le 05/04/2022 à 10:34, Eau tarie a dit :

Ya un reportage sympa sur Mer & Marine.

Nos navires se sont toujours frottés aux conditions climatiques chaudes/froides lors des TLD pour vérifier l’adéquation des spécifications aux exigences de la MN

Très intéressant donc cet article de MM , je m’ose cependant  à deux remarques.

On parle de positionnement dynamique or les deux premiers BPC  n’étaient  pas  spécifiés avec  marque dynamic positionning ou  DP  ni 1 ni 2 ni 3  ni l’intelligence logicielle pour conjuguer pods et propulseurs d’étrave en la matière , par fort vent traversier , vu le fardage l’exercice semble sportif , à moins qu’on ait upgradé cette fonction après coup sur le Dixmude  . En revanche pour les vitesses lentes <  5 nds il existe des consignes d’orientation des pods  avec secteurs interdits , et  j’imagine que la passerelle arrive à gérer le statique en manuel selon les conditions nautiques du plan d’eau . Peut on confirmer que le Dixmude est bien DP

On parle aussi de wintérisation  or ici on comprend  des températures à peine négatives .  A ma connaissance les BPC français  n’ont pas été conçu pour naviguer par très grand froid ;  air extérieur condition hiver spécifié seulement  -10 ° comme tous nos navires et non – 30° aux conditions arctiques. il ne bénéficierait  pas ou peu de mesures ad hoc de « winterisation lourde » comme celles cadrés par la classification et la marque qui va avec . A moins que là aussi ces 3 barcasses aient bénéficié de dispositions constructives de celles prévues initialement pour les BPC Russes … ?

Quelques ref ;

Cold Climate Operation (CCO) class notations

https://ww2.eagle.org/content/dam/eagle/rules-and-guides/archives/special_service/151_vesselsoperatinginlowtemperatureenvironments/pub151_lte_guide_dec08.pdf

https://afcan.org/dossiers_techniques/glace_baltique.html

https://maddenmaritime.files.wordpress.com/2016/12/tp14335e_winter_navigation_river_-and_gulf_of_st_lawrence.pdf

Dans les années 60 pour nos barcasses on parlait d’hibernisarion

 

ql6nes.png

 

q9vz8i.png

 

 

1gder6.png

 

 

Et pour la prise de glace ou givre sur les superstructures nous ne sommes pas dans les mêmes proportions entre les errements civils ( BPC) et militaires

mzpm6d.jpg

 

s6hwn8.jpg

 

Stabilité à l’état intact givrage des hauts , selon norme BV civil   


6.3.1 For ships operating in areas where ice accretion is likely to occur, the following icing allowance is to be made in the stability calculations:
30 kg per square metre on exposed weather decks and gangways
• 7,5 kg per square metre for the projected lateral area of each side of the ship above the water plane
• the projected lateral area of discontinuous surfaces of rail, sundry booms, spars (except masts) and rigging of ships having no sails and the projected lateral area of other small objects are to be computed by increasing the total projected area of continuous surfaces by 5% and the static moments of this area by 10%.

https://erules.veristar.com/dy/data/bv/pdf/467-NR_PartB_2021-07.pdf

Stabilité à l’état intact givrage des hauts , selon norme BV mili  

2.4.3 Guidance relating to ice accretion 

For ships with lightship displacement not greater than 1000 t, the weight of ice accretion to be considered is 10% of its full load displacement.
For ships with lightship displacement greater than 1000 t, the weight distribution of the ice accretion to be considered is as follows:
• just the fore third of the length of the ship from the exposed deck and the decks above, including the sides, is to be taken into account. Masts are excluded from the calculation. A uniform weight distribution of ice accretion, of 140 kg/m 2 for the horizontal areas and 70 kg/m 2 for the vertical or oblique areas, is to be considered.

https://erules.veristar.com/dy/data/bv/pdf/483-NR_PartB_October-2020.pdf

 

Edited by ARMEN56
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ARMEN56 a dit :

A moins que là aussi ces 3 barcasses aient bénéficié de dispositions constructives de celles prévues initialement pour les BPC Russes …

Si je ne fais pas erreur, sur les BPC russes le radier pouvait être totalement fermé 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Fusilier a dit :

Si je ne fais pas erreur, sur les BPC russes le radier pouvait être totalement fermé 

Je ne sais pas ce qui était prévu sur le projet initial  "BPC russe"  vis à vis des très basses températures

Fermer le radier permet de limiter le hors gel ( > 0°) dans le radier encore que....sachant que par ailleurs l'air neuf de ventilation à -30 devant être ramené à 19/20 soit être réchauffé avec des conséquences lourdes sur le bilan de puissance elec.

coté prise d'eau de mer on  doit aussi avoir des systèmes de dégivrage ; vapeur ou d'autre système genre recirculation d'eau chaude des moteurs ......etc

Simples remarques en passant , ne devant altérer en rien les belles images des BPC dans les Fjords Norvégiens. J'y suis allé dans le coin en 2011 et vu d'avion ; l'influence du gulf stream venant lécher le littoral est très visible ; dégel cotier

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à ma connaissance les PHA ont bien un système de DP, mais sans la marque.

Probablement du retrofit sur Mistral et Tonnerre.

Le Dixmude a un prop d'étrave en plus.

 

Pour ce qui est des températures, les cahiers des charges DGA "actuels" sont plus exigent que le -10°C (est ce une évolution ?)

On est plutôt autour de -20°C ou -25°C dans les cahiers des charges il me semble.  Mais il n'y a pas l'ensemble complet de ce que pourrait être un classement "ICE" (dans toutes ces variantes selons les classifications) Polar Class pour l'IACS.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Certification_glace#France_(Bureau_Veritas)[7]

Citation

Finlande, Norvège, Suède

1A Super Conditions de glace extrêmes (épaisseur de la glace jusqu'à 1 m)

1A Conditions de glace difficiles (épaisseur de la glace jusqu'à 0,8 m)

1B Conditions de glace moyennes (épaisseur de la glace jusqu'à 0,6 m)

1C Conditions de glace légères (épaisseur de la glace jusqu'à 0,4 m)

2 Conditions de glace très légères

Les organismes de certification tels que Lloyd's Register ou Det Norske Veritas utilisent ce système (la classe 1D du Lloyd's correspondant à la classe 2)6.

Russie

Arc9 Épaisseur de la glace (Hiver/Printemps) jusqu'à 3,5 m (Été/Hiver) jusqu'à 7,2 m

Arc8 Épaisseur de la glace (Hiver/Printemps) jusqu'à 2,1 m (Été/Hiver) jusqu'à 5,6 m

Brise-glace9 (anciennement LL1) Épaisseur de la glace supérieure à 5 m

Brise-glace8 (anciennement LL2) Épaisseur de la glace jusqu'à 4,5 m

Arc7 (anciennement ULA) Épaisseur de la glace (Hiver/Printemps/Automne) jusqu'à 3,4m (Été/Hiver) jusqu'à 4,1 m

Brise-glace7 (anciennement LL3) Épaisseur de la glace jusqu'à 1,5 m

Arc6 Épaisseur de la glace (Hiver/Printemps) jusqu'à 1,1 m (Été/Hiver) jusqu'à 1,3 m

Brise-glace6 (anciennement LL4) Épaisseur de la glace jusqu'à 1 m

Arc5 (anciennement UL) Épaisseur de la glace (Hiver/Printemps) jusqu'à 0,8 m (Été/Hiver) jusqu'à 1 m

Arc4 (anciennement L1) Épaisseur de la glace (Hiver/Printemps) jusqu'à 0,6 m (Été/Hiver) jusqu'à 0,8 m

Ice3 (anciennement L2) Épaisseur de la glace jusqu'à 0,7 m

Ice2 (anciennement L3) Épaisseur de la glace jusqu'à 0,55 m

Ice1 (anciennement L4) Épaisseur de la glace jusqu'à 0,4 m

États-Unis

A3 Épaisseur de la glace supérieure à 1 m

A2 Épaisseur de la glace jusqu'à 1 m

A1 Épaisseur de la glace jusqu'à 0,6 m

A0 Épaisseur de la glace jusqu'à 0,3 m

Allemagne (Germanischer Lloyd)

E4 (Équivalence avec la certification glace finno-suédoise 1A Super)

E3 (Équivalence avec la certification glace finno-suédoise 1A)

E2 (Équivalence avec la certification glace finno-suédoise 1B)

E1 (Équivalence avec la certification glace finno-suédoise 1C)

E (Équivalence avec la certification glace finno-suédoise 2 ou 3)

Canada1

CAC1 Toutes opérations - Glace vieille de plusieurs années

CAC2 Transit ou bris de glace contrôlé - Glace vieille de plusieurs années

CAC3 Transit ou bris de glace contrôlé - Glace de deuxième année

CAC4 Transit ou bris de glace contrôlé - Glace épaisse de première année

France (Bureau Veritas)7

ICE BREAKER 1 Aucune restriction en été ; glace vieille de plusieurs années et épaisse de 3 m en hiver ; vitesse de 12 nœuds

ICE BREAKER 2 Glace vieille de plusieurs années et épaisse de 3 m en été ; glace de deuxième année épaisse de 2,5 m en hiver ; vitesse de 9 nœuds

ICE BREAKER 3 Glace de deuxième année et épaisse de 2,5 m en été ; glace de première année épaisse de 1,8 m en hiver ; vitesse de 7 nœuds

ICE BREAKER 4 Glace de première année épaisse de 1,8 m en été et de 1,2 m en hiver ; vitesse de 5,5 nœuds

ICE BREAKER 5 Glace de première année épaisse de 1,2 m en été et de 1 m en hiver ; vitesse de 5,5 nœuds

ICE BREAKER 6 Glace de première année épaisse de 1 m en été et de 0,8 m en hiver ; vitesse de 4,5 nœuds

ICE BREAKER 7 Glace de première année épaisse de 0,8 m en été et de 0,6 m en hiver ; vitesse de 4,5 nœuds

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Eau tarie a dit :

à ma connaissance les PHA ont bien un système de DP, mais sans la marque.

Probablement du retrofit sur Mistral et Tonnerre.

Le Dixmude a un prop d'étrave en plus.

 

Pour ce qui est des températures, les cahiers des charges DGA "actuels" sont plus exigent que le -10°C (est ce une évolution ?)

On est plutôt autour de -20°C ou -25°C dans les cahiers des charges il me semble.  Mais il n'y a pas l'ensemble complet de ce que pourrait être un classement "ICE" (dans toutes ces variantes selons les classifications) Polar Class pour l'IACS.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Certification_glace#France_(Bureau_Veritas)[7]

 

Le rajout d’un deuxième propulseur d’étrave fût la conséquence de ne pas pouvoir accoster avec un vent traversier de 20 nds avec un seul propulseur prévu d’origine trop faiblard  , on a donc rajouté un deuxième pour ce faire

Dans le reportage on parle d’un vent qui se lève à 40 nds ……….

Clim BPC au conditions hiver température ext pris en compte dans les bilans thermiques est de -10°c spécifié DGA , pareil pour Fremm .

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...