Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

SNA de type Rubis/Améthyste : plomb de 12 tonnes et pump-jet


Jojo67
 Share

Recommended Posts

Il paraît (d'après la revue DSI) que nos SNA ont un plomb de sécurité de 12 tonnes sur leur partie avant, pour largage en cas de gros problème j'imagine. Qui en sait plus sur le sujet?

Autre question: ils ont ou ils n'ont pas des pump-jets pour la propulsion à la place d'une hélice?

Link to comment
Share on other sites

C'est bien possible qu'il y ait un lest de sécurité largable ; me souviens plus de mes cours.... =)

En ce qui concerne les pompes hélices je crois qu'il y a eu des essais, mis sur les coques existantes je ne sais pas si c'était vraiment concluant

Link to comment
Share on other sites

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=104193

[...]Les Rubis disposent aujourd'hui de pales retravaillées et profilées de manière à réduire les indiscrétions. L'adoption de pompes-hélices, dérivées de celles des Triomphant, sur plusieurs bateaux de la classe reste un sujet sensible. Rue Royale, on indique que certains SNA ont reçu un tel équipement mais certaines sources affirment qu'il ne s'agit pas exactement de pompes hélices...

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

On s'est aperçu que le pump jet, pour être efficace en terme de discrétion et de rendement était inséparable dans sa conception du design de la coque su S/M. L'hydrodynamique d'une coque de s/m est un tout qu'il semble assez délicat de modifier dans certains domaine (notamment dans ce lui de l'hélice carénée). Certes les Rubis ont bénéficié du rétrofit Améthyste qui a notamment porté sur l'avant de la coque et les carénage mais après c'est devenu plus délicat.

En clair, un s/m soit on le conçoit d'entrée avec un pump jet pour une efficacité maximale de ce dernier, soit on ne le conçoit pas comme tel et l'adjonction du pump jet apporte peu de gain voir rien du tout.

C'est ce qu'il ressort des essais sur les SNA français;

Pour le plomb de sécurité çà n’existe pas que sur les Rubis

Link to comment
Share on other sites

Les Amethyste (certains en tous cas) n'ont pas reçu de vrai pump-jet mais... autre chose. Une sorte de bidule contra-rotatif, comme un pump-jet mais sans la coque autour.

Bref, du bizarre. Des essais ont eu lieu, j'en suis persuadé et j'ai pu voir des photos du bouzin, mais je ne sais pas si ça a été concluant et si c'est resté au final.

Link to comment
Share on other sites

Les Amethyste (certains en tous cas) n'ont pas reçu de vrai pump-jet mais... autre chose. Une sorte de bidule contra-rotatif, comme un pump-jet mais sans la coque autour.

Bref, du bizarre. Des essais ont eu lieu, j'en suis persuadé et j'ai pu voir des photos du bouzin, mais je ne sais pas si ça a été concluant et si c'est resté au final.

Ce genre de truc? une hélice statorisée.

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Difficile de se rendre compte des performances comparés dans ce domaine...a priori nos petits sna restent redoutables contre des batiments de surface, mais je suis surpris qu'ils ne soient pas detectés par les virginias us. Bon, la mer est vaste, et personne n'est infaillible...

Cependant, quelque chose me dit que quand le suffren se mettra en chasse, il y a des marins us qui auront des surprises...(un peu comme lors des premieres rencontres avec les rafale...)

Link to comment
Share on other sites

Il n'est pas fait mention d'un Virginia dans l'article non?

J'avais vu il y a quelques années une photo d'un PA US prise au périscope. C'était le Casabianca.

Je ne suis pas surpris qu'ils puissent se faufiler dans un groupe aéronaval, beaucoup de paramètres entrent en compte et peuvent être utilisées a son avantage par le commandant du SNA: thermocline, topographie, constitution du fond.

Les SNA ont l'avantage d'avoir une circulation naturelle dans le circuit primaire jusqu'à une certaine puissance du réacteur il me semble, donc pas de bruits de pompe à ce niveau. Ils présentent aussi une cible plus petite que les autres SSN pour les sonars actifs.

Et la tactique du Commandant joue énormément dans un Sous-marin !

Link to comment
Share on other sites

Il n'est pas fait mention d'un virginia...mais il me semblai que le sna voir meme deux etait systematique dans un groupe aeronaval americain, donc sa presence etait pour moi implicite. (bon c'etait peut etre un los angeles, auquel cas la difference est sans doute moins importante)

Oui, je comprend bien que la guerre sous marine est tres tactique, ce n'est pas aussi simple que de dire "le sous marin x est plus bruyant que le y, qui le reperera donc a tous les coups" J'ai grande confiance dans nos marins et leur entrainement, et tendance a considerer les americains comme sans doute trop surs d'eux, donc c'est quelque chose (l'importance de la tactique vis a vis du materiel) qui me rassure plutot...mais j'avoue n'avoir aucune donnée objective à ce sujet, alors...

 

Par contre ce qui est sur, c'est qu'il y a un bond technologique entre les rubis et les barracuda, donc toute chose egales par ailleurs, les perfs de notre sousmarinade vont grimper!

 

(tiens d'ailleurs j'ai l'idée, toujours totallement subjective, qu'on ratrappe notre retard techno dans le domaine des sna...fausse impression ou realité? Le gap qui pouvait exister entre les los angeles et les rubis sera t'il similaire entre virginia et barracuda, ou plus etroit? voir meme comblé? (en tenant compte du caractere plus recent des barracuda, ce qui fait qu'a performance egales, les us ont sans doutes quelques ameliorations d'avances dans les tuyaux))

Edited by Ben
Link to comment
Share on other sites

Les rubis ont été conçus à une époque où l'on faisait de l'ASM avec des sonars actifs à 24 bandes. Donc un petit SM était un gros avantage et les rubis français une prouesse à l'époque, s'ils étaient repérés à 5000m c'était beau. Aujourd'hui on fait du passif avec 128 bandes et antennes de flanc qui repairent un bruiteur à 150km...

Alors avoir un petit SM qui a fait un compromis entre taille/bruit (plus petit = plus de bruit) c'est un handicap. Les Sna français actuels n'ont plus vraiment de prétention en ASM mais restent bon en AN (enfin quand ils n'ont pas d'handicap technique du à leur âge).

Les Barracuda vont être une vrai bouffée d'oxygène pour l'esna.

Link to comment
Share on other sites

Après faut pas oublier que les SNA ont bénéficié d'upgrades à chaque IPER, au niveau sonar, hélice, ... je crois même que certains ont des mâts optroniques.

DSC00562.jpg

Il y a une certaine disparité dans la flotte mais certains ont une discrétion acoustique comparable à un Los Angeles flight II.

Mais effectivement avec les Suffren ce sera un bond en avant, ne serait-ce que d'un point de vue armement (qualité & quantité). Les F17 mod 2 c'est quand même pas le top, et la capacité MDCN c'est un sacré progrès.

Pour avoir bossé sur l'appareil propulsif des Suffren, je peux vous dire que les critères de discrétion acoustique sont au moins aussi sévères que les SNLE-NG.

Edited by penaratahiti
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 9 months later...

J'ai vu dans un reportage datant de 2010 un passage où un sous marinier devait avoir sa couchette dans le secteur torpilles, je sais que ce secteur est un peut le coin fourre tout, mais comment cela se fait il qu'il n'y ai pas assez de couchettes prévu pour tout le monde ?

 

Est ce que c'est du au fait qu'ils n'avaient pas prévu d'éventuels hommes supplémentaire qui seraient à bord pour diverses raisons, comme par exemple l'apprentissage ou les reportage tv ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, B2_Spirit a dit :

J'ai vu dans un reportage datant de 2010 un passage où un sous marinier devait avoir sa couchette dans le secteur torpilles, je sais que ce secteur est un peut le coin fourre tout, mais comment cela se fait il qu'il n'y ai pas assez de couchettes prévu pour tout le monde ?

Est ce que c'est du au fait qu'ils n'avaient pas prévu d'éventuels hommes supplémentaire qui seraient à bord pour diverses raisons, comme par exemple l'apprentissage ou les reportage tv ?

Sur les anciens diesels classe Narval c'était bannette chaude, 3 pax  / 2 bannettes :rolleyes: Je crois me souvenir qu'il y avait un petit poste à l'arrière du côté sas nageurs ancien compartiment torpilles arrière (je pense que c'était d'origine)  en plus des postes avant de chaque coté de la coursive, tribord OM , bâbord équipage S'il y avait du monde en plus, c'était hamac compartiment torpilles.  Tout ça pour dire que sur des petits soums la place est comptée et qu'il n'est pas impossible que du personnel supplémentaire oblige à utiliser l'avant.  

Link to comment
Share on other sites

C'est courant que les sous mariniers s'aménage un coin a eux dans un placard, un zone de stockage etc. pour être tranquille ... tu trouveras des bout de matelas posé un peu partout ou l'on peu s'isoler même dans les sous marin moderne.

La promiscuité ca tape rapidement sur le systeme ... s'isoler quelques heure ... vraiment seul dans son coin c'est souvent indispensable pour pas craquer.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,798
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...