Jojo67

La Belgique, un Etat uni pour encore combien de temps?

Recommended Posts

Une nation ce sont des souvenirs communs, un territoire commun mais surtout une volonté de vivre ensemble. Or celle-ci fait de plus en plus défaut aux Flamands et aux Wallons, qui de plus n'ont pas de langue en commun. Il suffit de se balader en territoire flamand et de demander son chemin en français pour voir des regards peu amènes, idem dans les commerces...

Un article de plus sur le sujet, d'un reporter du journal Le Monde :

Le belles demeures cossues et d'autres, plus modestes, mais soigneusement entretenues ; des ruelles courant dans des sous-bois ; un "Grand Café de la gare" et un garage pour les amateurs d'automobiles anciennes : Linkebeek a des allures de banlieue idéale. Un signe, toutefois, ne trompe pas : ici, pas une indication routière bilingue qui ne soit maculée ou rendue carrément illisible. Une vieille tradition dans cette périphérie flamande de Bruxelles, un lieu où, comme le proclame un slogan, "Les Flamands sont chez eux".

Par les hasards de l'histoire de la Belgique, la commune s'est retrouvée ancrée dans le territoire flamand en 1963, au moment où une "frontière linguistique" a été tracée de part en part du royaume, en prélude à la "fédéralisation" de l'Etat. "Quand mes parents sont arrivés ici, tout était bilingue et les listes électorales étaient "mixtes", réunissant des francophones et des Flamands. Les décisions de 1963 ont mis un terme à cette bonne entente", dit Damien Thiéry, 43 ans, bourgmestre (maire). La "frontière" un peu artificielle de 1963, est aujourd'hui devenue celle qui sépare des régions belges de plus en plus en opposition.

Membre du Front démocratique des francophones (FDF), M. Thiéry, cadre supérieur, gère depuis quelques mois une commune prétendument flamande mais dont 83 % des 4 800 habitants sont, en réalité, des francophones qui, souligne-t-il, "ne peuvent s'exprimer dans leur langue". S'ils prononcent un seul mot dans leur langue lors d'un conseil municipal, les élus francophones (13 sur 15, dont 10 appartiennent à la liste de M. Thiéry) verront toutes leurs délibérations annulées par la tutelle, à savoir la Région flamande. Si la bibliothèque municipale ne possède pas 75 % d'ouvrages en néerlandais, la subvention régionale qui lui est versée sera supprimée - c'est le cas depuis 2006 pour la bibliothèque des jeunes. Un couple francophone habitant une commune voisine et désireux d'inscrire son enfant à l'école communale de Linkebeek n'y sera pas autorisé.

Ces quelques exemples, glanés parmi d'autres, ne sont pas les pires, la commune de M. Thiéry bénéficiant, comme cinq autres communes "périphériques" d'un régime dit de "facilités" : les francophones peuvent notamment obtenir tous les courriers officiels dans leur langue. A condition de les demander, car ils les recevront d'abord en néerlandais.

Dans d'autres communes, où l'on compte parfois de fortes minorités parlant le français, la situation peut se révéler aberrante : une municipalité interdit tout affichage en français sur les marchés, une autre enjoint les institutrices de ne parler que le néerlandais avec les parents d'élèves. Quant à la société régionale des transports, elle veut interdire tout usage de la langue de Voltaire par ses chauffeurs.

L'avenir ? "Pas très encourageant, car je ne vois malheureusement personne qui veuille faire un pas vers l'autre", assure Damien Thiéry, lui-même bilingue et désireux de "développer une vision pacifique".

Pendant ce temps, les négociations en vue de la formation d'un gouvernement fédéral voient s'affronter Flamands et francophones. Les premiers ont déposé un cahier de revendications visant à assurer plus de pouvoir aux Régions dans le domaine de l'emploi, de la santé, de la justice ou des transports. Ils veulent aussi obtenir la scission de l'arrondissement bilingue de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Une véritable "bombe à retardement", jugent les élus francophones de la périphérie, puisque cela priverait 150 000 francophones de ce territoire de leurs droits et que le seul lien territorial entre la Wallonie et Bruxelles serait brisé.

Près de deux mois après les élections, le "formateur" et premier ministre présumé, le chrétien démocrate flamand Yves Leterme*, piétine. Certains misent désormais sur son échec et n'hésitent plus à envisager un scénario "tchécoslovaque" : les partis francophones seraient obligés de suspendre les négociations et des Flamands déclareraient que le pays étant devenu ingouvernable, "il faudrait le liquider", selon une formule du politologue Vincent De Coorebyter.

Jean-Pierre Stroobants

* C'est lui qui avait chanté la Marseillaise il y a quelques jours quand on lui avait demandé de chanter l'hymne wallon, la Brabançonne! Un signal clair...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec la régionalisation de l'Europe (voir sujet lancé par P4), la Belgique pourra sans doute conserver une unité de façade.

Du reste, cela fait quelques années que ce genre d'articles alarmistes fait état d'une séparation entre wallons et flamands. Toujours est-il qu'ils sont toujours ensemble et que les flamands veulent plus d'autonomie pour des questions économiques et moins historiques ou culturelles. Un compromis sera certainement trouvé sur ce sujet.

Comme quoi la centralisation ça a du bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allé en Belgique en 1998 et je constate que ça ne s'arrange pas! Je suis moins optimiste que toi. Le nouveau 1° ministre belge est flamand. C'est un provocateur né qui a des convictions très affichées. A suivre en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allé en Belgique en 1998 et je constate que ça ne s'arrange pas! Je suis moins optimiste que toi. Le nouveau 1° ministre belge est flamand. C'est un provocateur né qui a des convictions très affichées. A suivre en tout cas.

J'y suis allé plusieurs fois et je peux t'assurer qu'en Flandre si tu es français, tu as de fortes chances qu'on te réponde en français. Par contre, si tu es wallon...  :lol:

Mais comme toujours, c'est les provocateurs qu'on entend le plus et souvent ils sont la minorité... La Suisse a quatre langues, les tensions communautaires si elles existent sont bien moins fortes. Pourquoi en serait-il autrement dans une Belgique qui a peut-être une crise d'identité? Un scénario tchécoslovaque n'est pas impossible mais j'en doute fort.

Il y avait déjà eu un sujet lancé mais je ne l'ai pas retrouvé...  :-\

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article polèmique comme les aiment les journalistes.

Je peux vous assurer que les belges aiment leur pays comme il est, et cela qui soit flamand ou wallon.

Les provocateur comme leur actuel premier ministre ne représente qu'une minorité de la population, et puis on a aussi notre lot de povocateur chez nous qui parle plus, qu'agir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et si ça casse il vont faire deux nouveaux pays

ou se rallier aux pays proche?

Share this post


Link to post
Share on other sites

et si ça casse il vont faire deux nouveaux pays

ou se rallier aux pays proche?

Impossible les accords européen "interdit" tous rattachement a un autre pays si il y a scission( et j'en doute) se seront deux état indépendant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Orca

Impossible les accords européen "interdit" tous rattachement a un autre pays si il y a scission(

Les accords européens ne valent rien sur ce genre de sujets.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les accords européens ne valent rien sur ce genre de sujets.

Si ça casse, ce sera je pense la volonté populaire qui tranchera (référendum). Du côté des Wallons ça ne fait pas un pli qu'ils demanderaient à rejoindre la France, car économiquement leur situation régionale est si mauvaise qu'ils ont tout à perdre à fonder un Etat indépendant. Les Flamands je ne sais pas s'ils souhaiteraient rejoindre les Pays-Bas en gardant une large autonomie ou fonder un Etat indépendant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impossible les accords européen "interdit" tous rattachement a un autre pays si il y a scission( et j'en doute) se seront deux état indépendant.

Cite moi les dispositions européenne qui interdisent ce genre de rattachement, j'en aie vraiment jamais entendu parler ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'un autre côté, tout le monde en europe est conscient qu'il ne faut surtout pas toucher aux frontières ( on a eu une piqure de rappel avec la yougoslavie dans les années 90 ) , celà pourrait générer un "précédent" et relancer de vieilles querelles ( pologne/lituanie ; allemagne/pologne ; hongrie/roumanie etc......).

dans ce domaine là , autant conserver la paix que l'on a depuis plus de 60 ans que de jouer aux apprentis sorciers

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que seul les belges peuvent répondre a cette question.

Même si il est vrai que de chez nous ca pue a commencer par leur 1er ministre et ses provocations absolument pas digne d'un 1er ministre.

Yves leterme c'est pas vraiment Flamands ca...

Share this post


Link to post
Share on other sites

dans ce domaine là , autant conserver la paix que l'on a depuis plus de 60 ans que de jouer aux apprentis sorciers

Les Tchèques et les Slovaques se sont séparés sans conflit mondial... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense aux français qui sont partie en Belgique pour payent moins d'impôts  :lol: :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attendez je veux pas polèmiquer moi :-[

Cite moi les dispositions européenne qui interdisent ce genre de rattachement, j'en aie vraiment jamais entendu parler ...

En fait, ces accords permet d'éviter toute revendiquation plus ou moins "obscure", et ainsi éviter d'éventuel conflit entre membre. Cette accords indique que le pays à qui on propose le rattachement "doit" refuser et rendre la contrée indépendant( une sorte de politesse entre membre comme par exemple: on sort pas avec l'ancienne petite amie de son pote  :'(, un truc du genre quoi! :P).

J'ai lu cela dans je crois sur un "Forum pour la France"( site orienté gaulliste) qui discutait des divers accords entre membre de l'UE, mes je trouve plus l'article :-X.

Je pense que seul les belges peuvent répondre a cette question.

Voilà, ces aux belges de décider.

je pense aux français qui sont partie en Belgique pour payent moins d'impôts 

:lol: :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attender je veux pas polèmiquer moi :-[

En fait, ces accords permet d'éviter toute revendiquation plus ou moins "obscure", et ainsi éviter d'éventuel conflit entre membre. Cette accords indique que le pays à qui on propose le rattachement "doit" refuser et rendre la contrée indépendant( une sorte de politesse entre membre comme par exemple: on sort pas avec l'ancienne petite amie de son pote  :'(, un truc du genre quoi! :P).

J'ai lu cela dans je crois sur un "Forum pour la France"( site orienté gaulliste) qui discutait des divers accords entre membre de l'UE, mes je trouve plus l'article :-X.

Si tu parles de la reconnaisance des frontières respectives suite à la fin de la seconde guerre mondiale notamment en ce qui concerne l'Allemagne et ses alliés vaincus, elle ne dit pas qu'un Etat ne puisse pas s'agrandir après référendum populaire et sans conflit. C'est bien ce qui se passe pour la Serbie avec le Monténégro et le Kosovo même si ce pays n'est que dans le conseil de l'Europe et pas dans l'union.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme français résidant en Belgique depuis des décennies et parfaitement bilingue, ayant vécu dans la fameuse commune évoquée par l'article du monde (Linkebeek) pendant près de 15 ans, je me permet d'apporter ma petite connaissance de ce pays si attachant et pourtant si déchiré.

* C'est lui qui avait chanté la Marseillaise il y a quelques jours quand on lui avait demandé de chanter l'hymne wallon, la Brabançonne! Un signal clair...

La Brabanconne n'est pas l'hymne wallon (qui n'existe d'ailleurs que depuis 1998: le chant des wallons http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Chant_des_Wallons) mais l'hymne national belge depuis 1830 http://www.arquebusiers.be/brabanconne.htm

L'hymne "national" flamand est "De Vlaams Leeuw" depuis 1985. Inspiré d'un livre d'Henri Conscience, un écrivain flamand (s'exprimant en français) du 19e ou il relate la victoire des marchands flamands face aux chevaliers français le 11 juillet 1302 durant la fameuse bataille des éperons d'or ....

Pour comprendre la Belgique un peu d'histoire :

Ce pays est artificiellement créé sur les cendres de l'empire Napoléonien. Les vainqueurs du corse désirant "entourer" la France post révolutionnaire d'états tampons.

En 1830 la Belgique se sépare des Pays-Bas par la forte influence de la bourgeoise belge (totalement francophone) et par l'appui tacite du clergé belge très présent en Flandres en réaction au protestantisme des Pays-Bas(la flandre est encore et toujours presque aussi influencée aujourd'hui par l'église catholique que des pays comme la Pologne ou l'Irlande)

Durant plus de 100 ans, la majorité flamande ne pourra quasiement pas s'exprimer dans sa langue natale, la justice, les lois, l'enseignement, tout à lieu en français. Ce que les habitants de Linkebeek (soit grosso-merdo 4.000 habitants) subissent en moins grave aujourd'hui, près de 4 mio de flamands l'ont subit pendant près d'un siècle !!!!

C'est l'époque du "français au salon, le flamand à la cuisine", le français est la langue chic, la langue des affaires, la langue du pouvoir, le flamand la langue de la populasse, du domestique, du cul-terreux, ... (den boer en flamand) ... C'est le genre de comportement qui laisse des traces indélébilles encore présentes dans "l'inconscient collectif flamand'.

Il a fallut attendre plus de 60 ans pour l'hymne national soit traduit en néerlandais, plus de 90 ans pour que des justiciables en flandre, devant les tribunaux de 1ere instance puissent être jugés en néerlandais, plus de 100 ans pour qu'une université en néerlandais voit le jour en Belgique ..... petits détails que bien des francophones oublient encore aujourd'hui .... les flamands sortent de près de 100 ans d'apartheid linguistique, la vengeance est donc assez dure, surtout si entre-temps de par leur travail, leur abnégation, leur efficacité, les flamands ont raflés tous les leviers de pouvoir en Belgique ....et que les francophones ont plutôt pleuré pour des subventions et des gachis sociaux ....

Voila donc un premier tableau sur lequel se greffe encore des aspects sociaux importants, les flamands sont essentiellement des déscendants d'agriculteurs travailleurs, conservateurs et fermés, les wallons ont connu plus de 2 siècles d'industries lourdes, l'un des bassins du socialisme ouvriers, des mouvements sociaux, de l'anti-clericalisme,  ... avec au milieu de ça une bourgeoisie totalement francisée,même en flandre ... un magnifique cocktail explosif

Je passe aussi sur le coté flamand décrit par Brel (et malheureusement assez vrai) : " nazis pendant les guerres, catholiques entre elles", on se retrouve avec une communauté wallonne gangrenée par des siècles de socialisme des plus raté (c'est pas Blair version Strauss-Khan, mais plutôt Edith Cresson version "dossiers Urba") face à une flandre maintenant composée de plus de 60 % de réactionnaires ...

Donc un gros blocage, d'un côté des flamands fortement touchés par un nationalisme radical, très conservateurs, proches de ce que l'Autriche a connu il y a quelques années, très anti-étranger (de tout poil et parlant français, comme la plupart des étrangers), assez fortement racistes (un sympatisant avéré du Vlaams belang a ainsi abattu en pleine rue d'une balle en pleine tête une petite fille flamande de 2 ans et sa nounou africaine, cela n'a pas fait perdre une voix aux partis extremistes, au contraire), mais une flandre ultra-riche, gorgée de pmes très performantes, avec un taux de chomage égal à zéro ou presque ... et de l'autre des wallons incapables de parler une autre langue qu'un mauvais français, se prélassant depuis 30 ans dans les "revenus sociaux", ré-élisant depuis 50 ans un pseudo parti de gauche corrompu jusqu'à la moëlle, gangréné par plus de 20 % de chomage endemique et une criminalité galopante .... C'est l'Italie du Nord face à l'Italie du Sud, l'opposition de la langue en plus ....

Bref, à mon avis plus d'avenir pour la Belgique, mais un détricottage progressif et assez rapide. Un certain nombre de flamands parlent déjà de 2 systèmes judiciaires différents, ce qui signifie quasiement la fin de tout état fédéral.

Les tentatives actuelles de gouvernement sont déjà minées par les résultats électoraux très différents du nord et du sud, il y aura sans doute "blocage" et alibi pour pas mal de flamands : "plus de Belgique possible, on se casse" .... ou bien alors une résistance francophone face aux exigences ultras des flamands : "si c'est ça que les flamands veulent, autant se séparer tout de suite" ....

Si vous avez des actions "Belgique Fédérale", vendez-les vite, elles ne vont bientôt plus rien valoir ...

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi y me font rire les gens qui pense que les wallons sont trops fénéant ou limité intellectuellement pour apprendre le néerlandais, avant de juger faut essayer de comprendre les gens, le faite est que le petit flamant avec sont néerlandais y va pas loin même les beaucoups de films et beaucoups de livre ne sont pas traduits en néerlandais pour apprendre le français est une nécessité, si il n'en aurais pas besoin il ne le ferait pas point barre. Je sais c'est primaire mais qu'es ce que le wallon a beaucoups a y gagner d'apprendre le néerlandais (plus tôt que l'anglais) et ce raisonnement serait le même pour tous le monde, Mais sans vouloir tenir un discur nationaliste Les belges (et surtout les wallons) manque totalement de fierté, peitit pays peitite mentalité, veux mieux se cacher plus tôt que de risque de se faire ecraser par les gros, aucune fierté, aucun courage, aucun honneur, voila ce qui j'ai a lui reprocher mais honnétement pour moi wallon qui habite vraiment le sud du pays je n'ai que très peu de contact avec les flamants, je ne leurs suis pas du tous opposé mais je n'ai aucun affinité, ils me sont totalement neutre, je ne peut pas me mettre a la place des gens qui vive dans les communes a facilité.¨Pour le monde politique encourage très peut les echanges. Faut etre réaliste avec un parlement et un gouvernement pour les 3 régions (les régions gére tous ce qui traite du térritoire,exemple finance, économie, industrie,ect....) et pour les 3 communautés (les communautés gére tous ce qui traite des habitants, exemple culture, éducation, culture,ect...) en plus du fédéral y faut reconnaitre chaqu'un fait déjà un peu sa petite popote interne et les risques est que les prise de de décisions se dissosie de plus en plus mais un sition du térritoire je n'y crois pas du tous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si la Belgique est au bord de l'effondrement. Ce que je sais, c'est que l'identité belge est en crise. En Flandre, la question de l'indépendance n'est plus taboue, et à part la gauche belgicaine, les partis politiques ne sont pas totalement opposés à l'idée d'indépendance. En Wallonie, c'est plutot la politique de l'autruche qui domine : on vit la Belgique au jour le jour en espérant qu'elle continue à vivre les mois et les années suivantes. Pour ma part, je pense que si la question de Bruxelles n'était pas aussi épineuse, la Belgique serait éclatée depuis longtemps. Cette ville est en Flandre mais parle français à 70% (90% si on compte les immigrés quasi tous francophones). Les flamands ne veulent pas renoncer à Bruxelles, et les francophones ne veulent pas parler flamand. Voilà ce qui noue la Belgique.

En attendant, la reconnaissance de la pluriculturalité de la Belgique oblige à refonder une nouvelle identité belge. Qu'est ce qui unit le pays ?

La monarchie ? la religion ? le désir de vivre ensemble ? les diables rouges ? La bière ?

On sait pas trop en fait. On sait de moins en moins. C'est bien ça en fait le problème de la Belgique. Les flamands n'oublient pas les 100 ans de domination francophone. Et même aujourd'hui, la Belgique est souvent vue en Flandre comme une invention francophone (ce qui n'est pas tout à fait faux). Récemment, on a demandé à un homme politique flamand très haut placé s'il connaissant l'hymne belge... Il a chanté la Marseillaise. En Wallonie, beaucoup regrettent cette "Belgique à papa" qui n'existe plus et n'existera jamais plus.

L'impression que j'ai de la Belgique, c'est celle de deux peuples qui ne se comprennent plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi y me font rire les gens qui pense que les wallons sont trops fénéant ou limité intellectuellement pour apprendre le néerlandais, avant de juger faut essayer de comprendre les gens, le faite est que le petit flamant avec sont néerlandais y va pas loin même les beaucoups de films et beaucoups de livre ne sont pas traduits en néerlandais pour apprendre le français est une nécessité, si il n'en aurais pas besoin il ne le ferait pas point barre. Je sais c'est primaire mais qu'es ce que le wallon a beaucoups a y gagner d'apprendre le néerlandais (plus tôt que l'anglais) et ce raisonnement serait le même pour tous le monde, Mais sans vouloir tenir un discur nationaliste Les belges (et surtout les wallons) manque totalement de fierté, peitit pays peitite mentalité, veux mieux se cacher plus tôt que de risque de se faire ecraser par les gros, aucune fierté, aucun courage, aucun honneur, voila ce qui j'ai a lui reprocher mais honnétement pour moi wallon qui habite vraiment le sud du pays je n'ai que très peu de contact avec les flamants, je ne leurs suis pas du tous opposé mais je n'ai aucun affinité, ils me sont totalement neutre, je ne peut pas me mettre a la place des gens qui vive dans les communes a facilité.¨Pour le monde politique encourage très peut les echanges. Faut etre réaliste avec un parlement et un gouvernement pour les 3 régions (les régions gére tous ce qui traite du térritoire,exemple finance, économie, industrie,ect....) et pour les 3 communautés (les communautés gére tous ce qui traite des habitants, exemple culture, éducation, culture,ect...) en plus du fédéral y faut reconnaitre chaqu'un fait déjà un peu sa petite popote interne et les risques est que les prise de de décisions se dissosie de plus en plus mais un sition du térritoire je n'y crois pas du tous

L'absence de volonté des wallons d'appendre le néerlandais y est pour beaucoup dans l'opposition entre les deux peuples. Si les wallons apprennaient le néerlandais, les tensions seraient peut être moindres. Quand je suis allé en Belgique et que je parlais français aux flamands, ils me répondaient en anglais parce qu'ils me prenaient pour un wallon qui a la flemme de parler flamand. Personellement, je trouve dommage le mande que de volonté des wallons dans l'apprentissage des langues. Personellement, j'ai dû apprendre l'espagnol et j'ai acquis un niveau correct, même si je n'ai jamais eu plus de trois conversations dans ma vie dans cete langue. Alors, je trouve étange que les wallons qui habitent tous plus ou moins à proximité de la Flandre fassent une telle réaction au néerlandais qui pourrait leur servir (plus que l'espagnol pour moi).

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'absence de volonté des wallons d'appendre le néerlandais y est pour beaucoup dans l'opposition entre les deux peuples. Si les wallons apprennaient le néerlandais, les tensions seraient peut être moindres. Quand je suis allé en Belgique et que je parlais français aux flamands, ils me répondaient en anglais parce qu'ils me prenaient pour un wallon qui a la flemme de parler flamand. Personellement, je trouve dommage le mande que de volonté des wallons dans l'apprentissage des langues. Personellement, j'ai dû apprendre l'espagnol et j'ai acquis un niveau correct, même si je n'ai jamais eu plus de trois conversations dans ma vie dans cete langue. Alors, je trouve étange que les wallons qui habitent tous plus ou moins à proximité de la Flandre fassent une telle réaction au néerlandais qui pourrait leur servir (plus que l'espagnol pour moi).

Tu sais les jeunes wallons apprennent les néerlandais a l'école comme les flamants aprennent le français, j'ai fait du néerlandais pendant mais humanité mais c'est comme l'espagnole que tu apris si tu n'a pas l'occassion de le pratiquer au file des année tu va l'oublier, pour nous que ce soit wallon ou flamant c'est pareil, sauf que les flamants entretiennent leurs français parce qu'il le sont obligé et qu'ils ont plus l'occassion de la pratiqué contrairement a nous 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finalement, en lisant le post de Clairon et compte tenu de tout ce qu'on peut lire par ailleurs, je réalise que la Belgique est bien plus proche d'un divorce entre Flamands et Wallons que je ne le pensais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi y me font rire les gens qui pense que les wallons sont trops fénéant ou limité intellectuellement pour apprendre le néerlandais, avant de juger faut essayer de comprendre les gens, le faite est que le petit flamant avec sont néerlandais y va pas loin même les beaucoups de films et beaucoups de livre ne sont pas traduits en néerlandais pour apprendre le français est une nécessité, si il n'en aurais pas besoin il ne le ferait pas point barre. Je sais c'est primaire mais qu'es ce que le wallon a beaucoups a y gagner d'apprendre le néerlandais (plus tôt que l'anglais) et ce raisonnement serait le même pour tous le monde,

Artilleur, j'avais 21 ans j'était auparavant sorti du Lycée français de Bruxelles et je ne parlais pas un mot de néerlandais, + 20 ans après, je suis parfaitement bilingue, près de 60 % mes clients ne s'expriment avec moi qu'en néerlandais, plus de la moitié de mes amis sont flamands et ne me parlent que néerlandais, même si ils sont bilingues .... la différence ....??? je me suis sorti les doigts du c...l, j'ai arrêté de raisonner comme tout mes p'tits copains wallons : les sales flamands y n'ont qu'a faire l'effort de parler français.

J'ai compris que les flamands défendaient leur langue et culture comme le font aujourd'hui les français face à l'anglais ...mais voila, peu de gens en Belgique, du moins parmis les francophones ont cette réaction.

Resultat pratique, en tant que francophone bilingue, je suis devenu le "perle rare" pour l'employeur flamand (qui paye nettement mieux et offre plein d'avantages interessant du style Volvo V70 full options de société, magnifique PC portable avec wireless gratuit à la maison d'ou je rédige ce post, plan de pension à faire hurler de jalousie, 35 jours de congés payés, ...) tout ça parce que je maitrise les deux langues nationales (et l'anglais, mais bon Néerlandais + français = Anglais les doigts dans le nez > ça gêne un peu au début après se les être sorti du c..l  :lol: :lol: :lol:)...

J'ai quelques voisins wallons (car je vis pour l'instant en Wallonie) qui se demandent si ils n'auraient pas mieux fait d'apprendre le néerlandais, plutôt que de lanterner au MET .....(Minisère Wallon de l'Equipement et des Transports) ...

Mais ce refus de voir la réalité, c'est bien cela qui a sapé la francophonie de Belgique et qui ferra qu'elle mettera encore 30 ans à se relever ...

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Artilleur, j'avais 21 ans j'était auparavant sorti du Lycée français de Bruxelles et je ne parlais pas un mot de néerlandais, + 20 ans après, je suis parfaitement bilingue, près de 60 % mes clients ne s'expriment avec moi qu'en néerlandais, plus de la moitié de mes amis sont flamands et ne me parlent que néerlandais, même si ils sont bilingues .... la différence ....??? je me suis sorti les doigts du c...l, j'ai arrêté de raisonner comme tout mes p'tits copains wallons : les sales flamands y n'ont qu'a faire l'effort de parler français.

J'ai compris que les flamands défendaient leur langue et culture comme le font aujourd'hui les français face à l'anglais ...mais voila, peu de gens en Belgique, du moins parmis les francophones ont cette réaction.

Resultat pratique, en tant que francophone bilingue, je suis devenu le "perle rare" pour l'employeur flamand (qui paye nettement mieux et offre plein d'avantages interessant du style Volvo V70 full options de société, magnifique PC portable avec wireless gratuit à la maison d'ou je rédige ce post, plan de pension à faire hurler de jalousie, 35 jours de congés payés, ...) tout ça parce que je maitrise les deux langues nationales (et l'anglais, mais bon Néerlandais + français = Anglais les doigts dans le nez > ça gêne un peu au début après se les être sorti du c..l  :lol: :lol: :lol:)...

J'ai quelques voisins wallons (car je vis pour l'instant en Wallonie) qui se demandent si ils n'auraient pas mieux fait d'apprendre le néerlandais, plutôt que de lanterner au MET .....(Minisère Wallon de l'Equipement et des Transports) ...

Mais ce refus de voir la réalité, c'est bien cela qui a sapé la francophonie de Belgique et qui ferra qu'elle mettera encore 30 ans à se relever ...

Clairon

Je me demande pourquoi les gens sur ce forum veulent tjrs montrer que les autres au tord, enfin tu as sous doute raison sur certain point mais tu n'as pas apris le flamant par simple interet communautaire, mais parce que tu avais quelque de négatif si tu ne le fesdait pas ou de positif  si tu le fesait alors pas la peine de faire le Malin. Moi même si je ne suis quand sale ardennais du sud fénant qui reste dans sont crotin quand j'ai l'occasion de parler avec un néerlandophone j'essaye d'utilisé le peu de compétence que j'ai mais ca arrive tellement peut souvent bon sur ce, en ce qui me concerne le sujet est clos 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,715
    Total Topics
    1,249,559
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries