Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Irak] passé, présent, avenir


Recommended Posts

Je sais pas. Il est probable que les irakiens sont fatigués de la guerre mais d'un autre coté les tazus se sont essuyés les pieds avec leur souveraineté donc tout dépend de leur degré de fierté nationale. Voter une expulsion et amener l'affaire devant l'ONU ne chassera pas les tazus mais les feras bien chi... en revanche.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Bastion a dit :

Si le vote échoue et qu'il ne vote pas l'expulsion des américains que se passera-t-il ? Les proxy iraniens attaqueront ? 

Pourquoi tant d'impatience ?

Le niveau des enjeux a été fixé au dessus du pétard mouillé, ça pourrait devenir sérieux.

Il faut prendre le temps de réfléchir au coup a venir, a ses conséquences et aux marges de manoeuvres restantes.

 

Edited by capmat
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, zx a dit :

si ils votent, ils ne pourront bien sur pas executer ce vote sans déclencher une guerre, il ne sont pas de taille, mais ils peuvent porter l'affaire à l'onu, ce qui va gêner de plus en plus les USA. cela risque de renforcer le nationalisme des irakiens et de créer des groupes de résistants et aussi des manifestations de civils contre l'occupation américaine. ca serait un échec total pour les US vu qu'ils seront maintenant considérés comme des envahisseurs et que c'est une position intenable diplomatiquement.

Il suffit sans expulser manu-militari les squatteurs US d'annoncer qu'ils cessent d'assurer la sécurité des bases et bâtiments US et de laisser ces derniers en face en face avec les milices pour que les US doivent partir ……….     

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, loki a dit :

Il suffit sans expulser manu-militari les squatteurs US d'annoncer qu'ils cessent d'assurer la sécurité des bases et bâtiments US et de laisser ces derniers en face en face avec les milices pour que les US doivent partir ……….     

Oui c'est vrai sinon le body count va vite devenir gênant 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

 

L'Irak décide du sort des soldats américains sur son sol, Trump menace l'Iran

https://www.lepoint.fr/monde/l-irak-decide-du-sort-des-soldats-americains-sur-son-sol-trump-menace-l-iran-05-01-2020-2356188_24.php

Citation

 

Le Parlement irakien décide dimanche du sort des 5.200 soldats américains sur son sol que les factions pro-Iran se disent prêtes à attaquer, malgré les menaces de Washington qui dit avoir sélectionné 52 sites en Iran à frapper "très rapidement et très durement".

L'armée iranienne a dit douter que les Etats-Unis aient le "courage" de mettre leur menace à exécution, selon l'agence officielle iranienne Irna. Au même moment une marée humaine défilaient à Ahvaz en Iran au cri de "Mort à l'Amérique", accueillant la dépouille du puissant général Qassem Soleimani au premier de trois jours d'hommage.

Depuis l'assassinat dans un raid américain vendredi du général, architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, et d'Abou Mehdi al-Mouhandis, l'homme de l'Iran en Irak et numéro deux du Hachd al-Chaabi, une coalition de paramilitaires pro-Iran intégrés aux forces de sécurité, le monde entier redoute la déflagration.

D'un côté, Téhéran crie "vengeance" et menace d'une réponse "militaire", de l'autre, le président américain Donald Trump menace de détruire 52 sites iraniens --autant que le nombre d'Américains otages pendant plus d'un an dans l'ambassade américaine à Téhéran en 1979.

Certains de ces sites "sont de très haut niveau et très importants pour l'Iran et pour la culture iranienne", a souligné M. Trump. Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a mis en garde dimanche le président américain, affirmant que "viser des sites culturels est un crime de guerre".

"Guerre direct"

Samedi soir, à l'issue de défilés monstres dans plusieurs villes d'Irak pour les obsèques de Soleimani, des roquettes ont visé la Zone verte de Bagdad, où se trouve l'ambassade américaine déjà attaquée cette semaine, et une base aérienne abritant des soldats américains.

Depuis plus de deux mois, des dizaines de roquettes se sont abattues sur des zones où se trouvent diplomates et militaires américains. Elles ont tué fin décembre un sous-traitant américain, dans ce que les experts qualifient de guerre par procuration entre l'Iran et les Etats-Unis sur le sol irakien.

Mais après la mort de Soleimani, "ce n'est plus une guerre par procuration, c'est une guerre directe", assure à l'AFP Erica Gaston, spécialiste de l'Iran à la New America Foundation.

Et les pro-Iran n'agissent pas que sur le terrain militaire en Irak. Au Parlement, ils pourraient parvenir dimanche à obtenir ce qu'ils tentent régulièrement de réaliser en vain: le départ des soldats américains du pays, probablement suivi par l'ensemble des troupes étrangères de la coalition antijihadistes emmenée par Washington.

Par peur des représailles, l'Otan a suspendu ses opérations en Irak et la coalition a réduit les siennes, renforçant aussi la sécurité des bases où sont déployés les Américains. Washington a de son côté annoncé le déploiement de 3.000 à 3.500 soldats supplémentaires dans la région.

A 10H00 GMT, le Parlement irakien ouvrira l'une de ses séances les plus tendues de son histoire: d'un côté, les pro-Iran annoncent déjà que les absents et les réfractaires au vote sont "des traîtres à la patrie", de l'autre les minorités kurdes et sunnites tentent de sauvegarder une présence américaine qui contrebalance l'influence grandissante de l'Iran dans le pays.

"Des voyous"

A l'issue de cette séance au Parlement, une autre échéance a été fixée par les pro-Iran.

Les Brigades du Hezbollah, la faction la plus radicale du Hachd, ont appelé les soldats irakiens à s'éloigner "d'au moins 1.000 mètres" des sites où sont présents des soldats américains à partir de 14H00 GMT.

Une menace que le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a pris assez au sérieux pour dénoncer sur Twitter un appel lancé par "des voyous".

Le Hachd a appelé ses combattants à se "tenir prêts", tandis qu'un de ses leaders, Qaïs al-Khazali, inscrit cette semaine sur la liste des "terroristes" de Washington a délaissé sa tenue de dignitaire religieux pour l'uniforme militaire.

Le leader chiite irakien Moqtada Sadr, terreur des Américains durant l'occupation de l'Irak de 2003 à 2011 a lui réactivé sa milice.

Samedi, les appels à la vengeance avaient fusé au milieu des drapeaux américains en feu dans des défilés de dizaines de milliers d'Iraniens en pleurs à Téhéran, ou d'Irakiens se frappant la poitrine à Bagdad ainsi qu'à Kerbala et Najaf, deux villes saintes au sud de la capitale.

En présence du Premier ministre démissionnaire Adel Abdel Mahdi et de commandants du Hachd, les cercueils des dix morts de vendredi ont été portés par des foules en Irak où l'assassinat de Soleimani a créé un consensus rare contre les Etats-Unis dans un pays secoué depuis des mois par une révolte notamment contre la mainmise de l'Iran.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, nemo a dit :

La solution la plus simple ? Monter un coup de force pour virer les pro-Iraniens et trouver des hommes de paille pour un régime pro-américain. Ce serait la pire solution possible mais ça irait bien dans les habitudes américaines.

ça relancerait purement et simplement la guerre dans le pays. J'ai du mal à croire que même l'administration Trump soit aussi conne. 

"Les hommes normaux ne savent pas que tout est possible" - Hannah Arendt

 

(Oui, elle l'a dit dans un autre contexte... mais la citation se prête bien à notre époque)

Link to comment
Share on other sites

La source est sujette à caution, Press TV est un organe de propagande iranien... mais je ne vois pas pourquoi ils mentiraient sur ce point.

La résolution ordonnant au gouvernement irakien d'exiger le départ du pays de toutes les forces étrangères serait présentée par 170 députés.

Sachant que le parlement irakien ne compte que 329 membres, si l'information est exacte, le résultat du vote est facile à deviner :happy: ...

 

Il faut un Darwin Award, non pour Donald Trump, mais pour l'Empire américain en Irak :laugh: !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Arland a dit :

Oh l'américain moyen, ça j'en doute pas, surtout ses électeurs potentiels qui pensent qu'il n'y a que des sauvages, des ennemis ou des victimes à sauver en dehors de leurs frontières.

Reste à savoir si par culturel il inclut les sites religieux comme la mosquée de Jamkaran qui vient de hisser le drapeau de la vengeance...

7rd5z2xams841.jpg

 

Auquel cas il n'y aura pas que le régime iranien et ses proxies qui voudront faire la peau du premier américain venu dans la région.

Le drapeau rouge signifie le deuil du martyre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Alexis a dit :

La source est sujette à caution, Press TV est un organe de propagande iranien... mais je ne vois pas pourquoi ils mentiraient sur ce point.

La résolution ordonnant au gouvernement irakien d'exiger le départ du pays de toutes les forces étrangères serait présentée par 170 députés.

Sachant que le parlement irakien ne compte que 329 membres, si l'information est exacte, le résultat du vote est facile à deviner :happy: ...

 

Il faut un Darwin Award, non pour Donald Trump, mais pour l'Empire américain en Irak :laugh: !

l'annonce de l'abstention des kurdes était déjà un signal que les chances que cela passe était très élevé.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Alexis a dit :

Sachant que le parlement irakien ne compte que 329 membres, si l'information est exacte, le résultat du vote est facile à deviner :happy: ...

Mais quelle sera sa conséquence réelle ?

En cherchant des résultats de ce vote, j'ai trouvé une page complète de liens où les parlementaires iraquiens demandaient l'expulsion des troupes US et ce sur deux ans ...

https://duckduckgo.com/?q=Iraqi+lawmakers+vote+US&t=fpas&ia=web

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, kotai a dit :

Mais quelle sont les conséquences d'un départ des troupes US, Mais en plus celui aussi des entreprise et soutien économiques.

Une plus grande perte d'influence encore pour les US au profit de tous leurs rivaux. M'est avis que c'est de moins en moins le temps de leur offrir la vaseline, vu leur idiotie, mais bon, c'est sûrement l'arrogance qui parle, hein.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Ciders a dit :

L'Irak va se lier davantage aux chiites et le pouvoir y sera fondamentalement et profondément pro-Téhéran pour survivre. Les grandes tribus sunnites sécuriseront leurs pré-carrés, recueilleront les djihadistes les plus intéressants et attendront le résultat du rapport de forces Washington-Téhéran pour présenter la note à Bagdad. Les chrétiens continueront de fuir. Les Chinois placeront discrètement quelques pions secondaires pour prendre la température, les Jordaniens iront gratter plus fort à la porte de Moscou pour être tranquilles et à Koweït City, on doit en ce moment même tout faire pour essayer de retrouver les annuaires de tous les vieux potes qu'on avait encore un peu partout, au cas où.

Et Riyad accordera un mirifique contrat de 20 milliards aux Américains pour sécuriser la frontière irakienne.

La routine, en somme.

Link to comment
Share on other sites

Exactement, mais cette fois avec un gouvernement iranien qui sera CONTRAINT de mettre davantage de soutien dans la balance, ce qui va FORCER Washington à prendre des décisions aussi radicales et tout aussi stupides. Non j'ai pas dit donner des armes et une zone d'interdiction aérienne aux Kurdes ou aux sunnites, ce serait vraiment totalement con ! Hein ?

Bon sinon, c'est fait (sans les voix des Kurdes et des Sunnites, tous deux absents) :

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

ca commence

L'Irak dit avoir porté plainte auprès de l'ONU après «les attaques américaines»

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/l-irak-dit-avoir-porte-plainte-aupres-de-l-onu-apres-les-attaques-americaines-20200105

Le Hezbollah libanais appelle l'Irak à se libérer de l'«occupation» américaine

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-hezbollah-libanais-appelle-l-irak-a-se-liberer-de-l-occupation-americaine-20200105

Link to comment
Share on other sites

L'expulsion des Américains est une bonne nouvelle, mais attention, ça ne va pas être effectif tout de suite. Il faut d'abord que ça accouche d'un texte de loi, que celui-ci soit approuvé, et il restera un an ensuite pour que les Américains obtempèrent.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

on va voir la réaction des US, ils ne vont pas apprécier, si il y a un texte de loi, et qu'ensuite il y a plainte à l'ONU, ca promet d'être intéressant.

ca réduit à néant tout ce qu'a fait les USA depuis 2003, leur départ ne sera pas glorieux.

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,978
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...