Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Turque


Guest barbaros pacha
 Share

Recommended Posts

Le Yack 41 (ou 141) était il suffisament au point pour être relancé sous une forme améliorée ?

Je suis sur que les russes seraient ravis de leur vendre la license. A voir s ils sont capable techniquement.

Une alternative au calamiteux mais unique stvol f 35 b.

Rajoute au PA un Frappeur pour les mun lourdes, des drones pour les frappes tactiques (mun légères), le Yack faisant de l air air + éclairage...ça pourrait être cohérent.

Link to comment
Share on other sites

Le 12/03/2021 à 13:49, Hirondelle a dit :

Navaliser leurs Bayraktar en seulement 1 an ?!

Curieux de voir comment se passeront les appontages. Il faudra donc arrêter l’engin en (beaucoup) moins de 230 mètres.

 

edit l’envergure d’un TB2 fait 1,6m de plus qu’un F35B. Ascenseurs?

moi aussi

giphy.gif

 

Edited by LBP
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

http://www.opex360.com/2021/03/13/la-turquie-parle-de-transformer-le-navire-tcg-anadolu-en-porte-drones/

Quote

La Turquie parle de transformer le navire TCG Anadolu en "porte-drones"

Quand, en 2015, il dévoila son projet de construire le navire d’assaut amphibie TCG Anadolu, sur le modèle de la classe Juan Carlos 1, proposé par le constructeur naval espagnol Navantia, le ministère turc de la Défense présenta une maquette sur laquelle étaient posés des F-35B, c’est à dire la version STOVL [décollage court / atterrissage vertical] de l’avion de combat de 5e génération développé par Lockheed-Martin.

À l’époque, la Turquie faisait alors partie du programme F-35, au titre duquel elle avait déjà commandé 100 exemplaires de la version A [c’est à dire « classique »] de cet appareil. Seulement, en raison de son achat de systèmes russes de défense aérienne S-400, elle en a été exclue en 2019 par l’administration Trump. Et celle de Joe Biden n’entend pas revenir sur cette décision, même si elle parle d’établir des « relations constructives » avec Ankara.

Évidemment, cette exclusion du programme F-35 ruine les espoirs de la marine turquie de faire du TCG Anadolu, qui est encore en construction, un porte-avions. D’autant plus qu’il n’y a aucune alternative, sauf à acquérir des AV-8B Harrier II d’occasion… ou à développer un appareil de ce type, ce qui est illusoire.

D’où le projet de faire du TCG Anadolu un « porte-drones », ce qui est un concept opérationnel inédit. Un tel projet a été évoqué par Haluk Bayraktar, le Pdg du constructeur de drone « Bayraktar », lors d’un récent entretien diffusé par le journaliste İbrahim Haskoloğlu sur la plateforme Twitch.

Ainsi, M. Bayaraktar a confié que son entreprise travaille actuellement sur un projet de drone de combat pouvant « décoller » du TCG Anadolu… et y atterrir. Il s’est donné un an pour le réaliser.

Précédemment, Ismail Demir, le responsable des industries turques de défense, avait parlé d’un tel projet. « Nous pensons que des drones de différentes tailles, capables de décoller et d’atterrir [sur un navire] et ayant la capacité de frapper si nécessaire, devraient être déployés sur le TCG Anadolu », avait-il dit lors d’un entretien accordé à NTV, en février.

Il serait question, dans un premier temps, d’embarquer 10 drones armés à bord du TCG Anadolu, lequel disposerait à cette fin d’un centre de commandement et de contrôle. Par la suite, entre 30 et 50 appareils – a priori, des Bayraktar TB3 – pourraient opérer depuis le navire.

Mettre en oeuvre des drones à voilure fixe comme le Bayraktar TB2 ou TB3 depuis un navire est très compliqué. À ce jour, seul le démonstrateur de drone de combat X-47B ayant réussi à être catapulté depuis le pont d’un porte-avions et à y apponter. Qui plus est, la marine turque n’a aucune expérience dans le domaine aéronaval…

Selon Defense News, les responsables turcs envisageraient de modifier le TCG Anadolu, ce qui retarderait sa livraison, prévue cette année. Mais là encore, on voit mal quels pourraient être les aménagements envisagés pour faire de ce navire un porte-drones. Mais il reste à voir le projet sur lequel travaille actuellement Bayraktar, dont on ne sait pratiquement rien. S’agit de mettre au point un drone STOVL ou VTOL? Si tel est le cas, alors les ambitions turques pourraient se concrétiser plus facilement.

 

Link to comment
Share on other sites

Outre le fait qu'il est assez compliqué de poser de gros drones sur un porte-aéronefs de surcroît à pont droit ... un tel engin aussi gros sans moyens de DA et de surveillance airborne de son environnement aérien représente une cible magnifique ... surtout en Mer Méditerranée, mer fermée où l'espace d'évolution est compté ...

Sont embêtés les turcs très embêtés ... avec leur grosse baille qui au final ne va pas leur servir à grand chose d'autre que de l'amphibie.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 24/03/2021 à 03:34, Lordtemplar a dit :

http://www.opex360.com/2021/03/23/lancien-porte-avions-foch-va-etre-demantele-en-turquie/

Comme ca Erdo pourra pretendre avoir detruit un PA Francais :biggrin:

Nonnn ?!!!

On avait plaisanté avec ça sur un autre fil, avec @wagdoox je crois :

Citation

le « São Paulo » a été mis aux enchères pour être déconstruit. Et c’est l’entreprise Cormack Marítima qui, au nom de la société turque SÖK Denizcilik, qui a remporté la mise pour un peu plus de 1,6 millions d’euros. L’ex-Foch va donc de nouveau traverser l’Atlantique [en étant remorqué] pour rejoindre le chantier naval d’Izmir, au plus tard en juin prochain.

D’après le site brésilien Airway, l’accord de cession du porte-avions prévoyait une clause stipulant que le navire devait être démantelé d’une « manière sûre et respectueuse de l’environnement dans des installatons agréées par l’Union européenne ». Ce qui est donc le cas de SÖK Denizcilik.

Le site spécialisté turc « Vira Haber » a, non sans malice, fait un parallèle avec l’affaire du porte-avions Varyag, acquis par la Chine à la fin des années 1990 pour en faire un casino flottant à Macao. Finalement, il deviendra le premier porte-avions de la marine chinoise, après avoir été remis en état et rebaptisé « Liaoning ».

Bon, l’Anadolu a trouvé ses catapultes et ses brins d’arrêt, reste plus qu’à trouver une douzaine d’A4 :biggrin:

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Solution raisonnable faute de F-35 ! 

https://www.navalnews.com/naval-news/2021/04/turkey-plans-to-deploy-indigenous-aircraft-hurjet-on-lhd-anadolu/

Turkey Plans To Deploy Indigenous Aircraft ‘Hürjet’ On LHD Anadolu

Despite the lack of F-35B, the Turkish Navy may fly manned jets from its Landing Helicopter Dock (LHD) and flagship, the future TCG Anadolu...

The TAI Hürjet is a single-engine, tandem seat, advanced supersonic trainer, and light combat aircraft under development by Turkish Aerospace Industries (TAI). It is expected to fulfill a critical role in modern pilot training through its superior performance characteristics.

The combat variant of the aircraft provides a battlefield force multiplier through a wide range of mission capabilities and an extensive payload. Hürjet Project has started to fulfill Turkish Air Force requirements by replacing aging T-38s with Advanced Jet Trainers (AJT) and F-5 Acrobatic Team Aircrafts with modern high-performance multirole aircraft.

The aircraft can assume Advanced Jet Trainer, Lead-in Fighter Trainer, Light Attack (Close Air Support), Red Aircraft, Air Policing (Armed & Unarmed), and Acro Team Aircraft roles.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Bechar06 a dit :

Solution raisonnable faute de F-35 ! 

Ça ne me paraît pas crédible, mais je les citerai en exemple la prochaine fois qu'on me sort que l'Espagne doit acheter du F-35B pour son aéronavale.

Il manque encore l'avion, les brins d'arrêt et les catapultes (le tout ITAR free ?) mais c'est du détail.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Bechar06 a dit :

Solution raisonnable faute de F-35 ! 

https://www.navalnews.com/naval-news/2021/04/turkey-plans-to-deploy-indigenous-aircraft-hurjet-on-lhd-anadolu/

Turkey Plans To Deploy Indigenous Aircraft ‘Hürjet’ On LHD Anadolu

Despite the lack of F-35B, the Turkish Navy may fly manned jets from its Landing Helicopter Dock (LHD) and flagship, the future TCG Anadolu...

The TAI Hürjet is a single-engine, tandem seat, advanced supersonic trainer, and light combat aircraft under development by Turkish Aerospace Industries (TAI). It is expected to fulfill a critical role in modern pilot training through its superior performance characteristics.

The combat variant of the aircraft provides a battlefield force multiplier through a wide range of mission capabilities and an extensive payload. Hürjet Project has started to fulfill Turkish Air Force requirements by replacing aging T-38s with Advanced Jet Trainers (AJT) and F-5 Acrobatic Team Aircrafts with modern high-performance multirole aircraft.

The aircraft can assume Advanced Jet Trainer, Lead-in Fighter Trainer, Light Attack (Close Air Support), Red Aircraft, Air Policing (Armed & Unarmed), and Acro Team Aircraft roles.

Alors là....   On n'est pas prêt de voir l'engin apponter m'est avis.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/denizeau_pcns_mavi_vatan_2021.pdf

Du 25 février au 7 mars 2021 a eu lieu l’exercice « Mavi Vatan 2021 », au cours duquel la Turquie a fait manœuvrer 87 navires, 27 avions et 20 hélicoptères, ainsi que des drones armés (SİHA) et non armés (İHA), en mer Égée et en Méditerranée. Si la Marine a fourni l’essentiel de ces forces, des hélicoptères de l’armée de Terre, des chasseurs de l’armée de l’Air et des éléments de recherche etsauvetage de la Gendarmerie ont également été mobilisés. Souhaitant que ces exercices se renouvellent chaque année, l’amiral Cihat Yaycı, qui dirige désormais le Centre de stratégie maritime et globale de l’université de Bahçeşehir, a estimé qu’ils étaient très importants non seulement pour apprendre aux différents corps mobilisés à travailler ensemble, mais également pour montrer aux partenaires internationaux de la Turquie sa capacité à effectuer de grandes manœuvres interarmées. Il y a ainsi une volonté marquée d’Ankara d’exposer la modernisation rapide de sa flotte et son expertise croissante dans le domaine aéronaval. C’est un élément particulièrement important dans l’idéologie de la Mavi Vatan, car la Marine, appuyée par les forces terrestres et surtout aériennes, doit être le glaive grâce auquel la Turquie pourra défendre sérieusement ses ambitions territoriales.

La Marine doit se voir renforcée par le développement d’une flotte de sous-marins modernes (dont six «Piri Reis » basés sur le T-214 allemand, et dont le premier a été mis en service en 2019) et l’acquisition d’un porte-hélicoptères, l’Anadolu, dont la mise en service est prévue pour 2021.

En persistant dans sa volonté d’acquérir des missiles anti-missiles S-400 auprès de la Russie, la Turquie a pris le risque de se voir exclue du programme américain de chasseurs furtifs F-35. Or, le porte-hélicoptère Anadolu devait initialement accueillir cet avion de combat interarmées, capable de décoller à la verticale. N’ayant pas d’alternative actuelle au F-35, Ankara envisage désormais de convertir l’Anadolu en porte-drone, une solution alternative qui ne paraît pas à la hauteur des espoirs mis en ce vaisseau.

Pour devenir l’instrument souhaité par les théoriciens de la Mavi Vatan, l’armée turque doit donc poursuivre un travail de modernisation qui implique de maintenir une certaine coopération avec ses partenaires traditionnels. En cela, la doctrine ne peut faire l’économie d’une approche diplomatique par laquelle Ankara devra conserver un certain équilibre entre ses alliances anciennes et ses ambitions nouvelles.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Quand on a pas de F-35, mais un porte-avion prévu pour - voir 2 -   cela donne des idées !  ( oui, je sais méta... n'empêche que le photo montage est turc )  

Baykar développe un drone furtif embarqué à hautes performances, de taille comparable à un FA-50 ou YAK-130 

https://www.meta-defense.fr/2021/07/20/le-turc-baykar-developpe-un-drone-de-combat-furtif-embarque-a-hautes-performances/

Edited by Bechar06
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Une partie de l'article de meta-defense étant réservée aux abonnés, je mets ici le lien sur opex

http://www.opex360.com/2021/07/21/le-groupe-turc-baykar-devoile-le-concept-dun-drone-de-combat-pour-les-operations-aeronavales/

Je doute pas qu'à moyen terme la Turquie soit à même de développer un drone de ce type. Ce qui est de l'intelligence artificielle on verra mais en lisant ceci je commence à sourire doucement :

Selon les explications données par Haluk Bayraktar, le Pdg de Baykar Defence, ce drone sera doté d’une « intelligence artificielle » qui lui permettra de « prendre certaines décisions par lui-même ». En outre, il sera en mesure de voler à une « vitesse de croisière proche de celle du son » [Mach 1] et aura une capacité d’emport en soute de près de « 1,5 tonne ». Et d’ajouter : « Nous le ferons décoller du TCG Anadolu sans l’aide d’une catapulte. Il pourra atterrir sur le navire à l’aide de brins d’arrêt et d’une crosse ». Le premier vol est prévu en 2023…

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

La Turquie continue la modernisation des ex-A69

La canon de 100 mm CADAM et été remplacé par le canon de 76 mm de production Oto Malera, le radar de recherche DRBV 51A par le radar de recherche 3D MAR-D et le radar DRBC 32E par le le radar de conduite de tir Scorpion (AKR-D) d'ASELSAN.

https://m5dergi.com/savunma-haberleri/modernize-edilmis-burak-sinifi-korvet-tcg-beykoz-yakindan-goruldu-2/amp/?__cf_chl_managed_tk__=pmd_nx9u8NSvnbRZINHUXFmy.x1fD5rk1.0.BH56xirXgGc-1633768705-0-gqNtZGzNA5CjcnBszRWR

WhatsApp-Image-2021-09-12-at-18.09.14-76

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

"La Turquie cherche l’appui de l’Espagne pour son futur projet de navire « porte-drones »"

http://www.opex360.com/2021/11/25/la-turquie-cherche-lappui-de-lespagne-pour-son-futur-projet-de-navire-porte-drones/

"faire en sorte que le TCG Anadolu puisse mettre en oeuvre des drones aériens embarqués"

"Aussi, le constructeur turc Baykar Defense développe, à cette fin, le TB-3, soit une version navale de son drone de combat Bayraktar TB-2.

Et il a lancé également le programme MIUS, qui doit aboutir à un drone de combat furtif embarqué, capable de voler à une vitesse de croisière proche de Mach 1 grâce un réacteur fourni par le motoriste ukrainien Ivchenko Progress."

"Cela étant, le 17 novembre dernier, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a dévoilé un projet plus ambitieux... renforcer la coopération militaire entre la Turquie et l’Espagne, via la construction d’un porte-aéronefs plus imposant que le TCG Anadolu… également évoqué la possibilité de construire un sous-marin dans le cadre d’un partenariat avec l’Espagne, laquelle conduit actuellement le programme S-80"

"M. Sánchez a renouvelé le soutien de Madrid à l’adhésion d’Ankara à l’Union européenne [UE]."

"construire un porte-aéronefs, qui serait en réalité un « porte-drones », pourrait avoir les faveurs de l’Espagne, une telle solution étant susceptible de remédier au retrait annoncé de ses AV-8 Harrier II mis en oeuvre depuis le Juan Carlos I… Et donc de se passer de F-35B."

COMMENTAIRE PERSO .  LA TURQUIE : un pays qui "en veut"

Link to comment
Share on other sites

On 11/18/2021 at 8:38 PM, Paschi said:

Le drone de combat embarqué turc MIUS sera équipé d’un moteur fourni par l’ukrainien Ivchenko Progress

http://www.opex360.com/2021/11/18/le-drone-de-combat-embarque-turc-mius-sera-equipe-dun-moteur-fourni-par-lukrainien-ivchenko-progress/

Le petit souci c'est la compatibilité du pont avec une solution à base de brin d’arrêt.

L’ascenseur arrière  interfère ... et le tremplin aussi. D'autant que la plateforme n'est pas très rapide ... et que le drone turbo-propulsé aura un vitesse d'approche pas très très lente.

S'il faut complétement refaire l’arrière du pont, déplacer l’ascenseur, et installer les brins d’arrêt sur une piste un minimum oblique ça fait un sacré boulot.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 25/11/2021 à 14:33, Bechar06 a dit :

"La Turquie cherche l’appui de l’Espagne pour son futur projet de navire « porte-drones »"

http://www.opex360.com/2021/11/25/la-turquie-cherche-lappui-de-lespagne-pour-son-futur-projet-de-navire-porte-drones/

"faire en sorte que le TCG Anadolu puisse mettre en oeuvre des drones aériens embarqués"

"Aussi, le constructeur turc Baykar Defense développe, à cette fin, le TB-3, soit une version navale de son drone de combat Bayraktar TB-2.

Et il a lancé également le programme MIUS, qui doit aboutir à un drone de combat furtif embarqué, capable de voler à une vitesse de croisière proche de Mach 1 grâce un réacteur fourni par le motoriste ukrainien Ivchenko Progress."

"Cela étant, le 17 novembre dernier, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a dévoilé un projet plus ambitieux... renforcer la coopération militaire entre la Turquie et l’Espagne, via la construction d’un porte-aéronefs plus imposant que le TCG Anadolu… également évoqué la possibilité de construire un sous-marin dans le cadre d’un partenariat avec l’Espagne, laquelle conduit actuellement le programme S-80"

"M. Sánchez a renouvelé le soutien de Madrid à l’adhésion d’Ankara à l’Union européenne [UE]."

"construire un porte-aéronefs, qui serait en réalité un « porte-drones », pourrait avoir les faveurs de l’Espagne, une telle solution étant susceptible de remédier au retrait annoncé de ses AV-8 Harrier II mis en oeuvre depuis le Juan Carlos I… Et donc de se passer de F-35B."

COMMENTAIRE PERSO .  LA TURQUIE : un pays qui "en veut"

Et qui une approche très pragmatique et intelligente dans le développement de son industrie de la défense.

Le 25/11/2021 à 22:23, g4lly a dit :

Le petit souci c'est la compatibilité du pont avec une solution à base de brin d’arrêt.

L’ascenseur arrière  interfère ... et le tremplin aussi. D'autant que la plateforme n'est pas très rapide ... et que le drone turbo-propulsé aura un vitesse d'approche pas très très lente.

S'il faut complétement refaire l’arrière du pont, déplacer l’ascenseur, et installer les brins d’arrêt sur une piste un minimum oblique ça fait un sacré boulot.

 

En effet, ce passage m'a quand même bien fait sourire : " Nous le ferons décoller du TCG Anadolu sans l’aide d’une catapulte. Il pourra atterrir sur le navire à l’aide brins d’arrêt et d’une crosse". Sachant que le TCG Anadolu a déjà été lancé et doit entrer en service en 2023 cela risque d'être coton d'installer tout ce qu'il va à posteriori. Surtout que ce n'est pas l'Espagne qui pourra les aider 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le 07/03/2021 à 12:59, Bechar06 a dit :

Point sur les ATR-72 livrés à la Marine Turque, où l'on voit que la proportion entre avions  ATR72-600TMUA (Transport & Maritime Utility Aircraft) et ATR72-600MPA (Maritime Patrol Aircraft, locally designated P-72)  a été évolutive

2 MPA livrés  ( sur 6 prévus ) , et  3 Transports livrés  ( sur 2 + 1  prévus ) ... Il y aurait eu du retard sur les MPA, qui aurait pu être compensé par l'attribution d'un ATR72-600  TMUA supplémentaire  Cf.   https://www.scramble.nl/military-news/surprise-atr72-delivery-to-turkish-navy

Il n'est peut-être pas si simple que cela de faire des MPA ?

( 2015 standard TMPA ; ces avions disposeront du système de mission Amascos développé par Thales, qui coordonnera tous les armements et capteurs.. Mais c'est TAI Turkish Aerospace Industries qui se charge des modifications  )   

(  Projet qui remonte à avant 2010 ... Programme dit Meltem III ) 

Rappels : en 2014  https://www.journal-aviation.com/actualites/23664-la-marine-turque-recoit-son-premier-atr-72-600

Du nouveau :

https://www.navalnews.com/naval-news/2021/12/turkey-enhances-naval-air-capabilities-with-2-new-atr-72-mpas/

"The Turkish Navy has commissioned two ATR-72 (P-72 in Turkey) maritime patrol aircraft (MPA) as part of the MELTEM-III program, Turkey's top procurement official, Ismail Demir, announced on Twitter on December 16th.

The first P-72 (tail number TCB-751) was delivered to the Turkish Navy in 2020, with the second (TCB-752) commissioned in March 2021. The Turkish Navy boosted its P-72 MPA fleet to four with the delivery of the third and fourth P-72 MPAs (TCB-753 and TCG-754).  The last two aircraft to be produced within the project’s scope are planned to be completed in 2022.

The MELTEM-III project was led by the Italian corporation Alenia Aermacchi / Leonardo, with significant support from the Turkish defense sector. "

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

NavalNews se fait écho du premier tir à la doucette de la vedette-drones de ARES et Meteksan.

Moi qui suis si drôle (:blush:), je n’ai qu’une chose à dire : Ula(la)q, il va falloir rigidifier tout ça !!!

Ça gigote beaucoup, et puis, de ce que je comprends, la tourelle est télécommandée, mais pas stabilisée.
 

Donc elle ne sert à rien…

Ou alors il faudra l’équiper du LionFish par exemple 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...