cvs

Pakistan et ses voisins

Recommended Posts

De toute façon, le gvt pakistanais risque d’être remplacé par un outsider qui utilise le menace d'une manif pour tenter de prendre le pouvoir :  http://www.directmatin.fr/monde/2014-08-19/le-pakistan-cherche-une-sortie-sa-crise-politique-689036

 

La capitale pakistanaise était sur le qui-vive mardi avec la menace de l'opposant Imran Khan de marcher avec ses partisans sur la "zone rouge", siège du gouvernement, dans un coup de poker pour chasser du pouvoir le Premier ministre Nawaz Sharif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble pas trop pire ce joueur de cricket ...

 

N'empêche qu'il met en danger la démocratie pakistanaise face à l'armée !

Je le trouve irresponsable, naïf, incrédule, manque de sagesse et immature en politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu sur BFM que des affrontement avait lieu en ce moment entre l'Inde et le Pakistan et que cela durait depuis plusieurs jours. Quelqu'un aurait plus de détail, ça à l'air confus. Je suis stupéfait que des combats entre deux puissances militaires passent ainsi en second plan.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surement une battle de danse à la frontière, avec leur garde qui ont un plumeau sur la tête, rien de plus :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant je ne pleurerai pas sur le sorts de fanatiques idiots, autant la mort de simples soldats et encore plus de civiles innocents ne m'a jamais fait rire désolé.

Edited by Dino

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pakistan: des talibans menacent l'Inde - Le Figaro

Une faction dissidente des talibans pakistanais, qui a revendiqué l'attentat-suicide ayant fait au moins 55 morts dimanche à la frontière pakistano-indienne, a menacé aujourd'hui de commettre des attentats en Inde.

Jamat-ul-Ahrar (JA), une faction des talibans pakistanais qui a fait scission du courant dominant en septembre, fait partie de l'un des nombreux groupes qui ont revendiqué cet attentat. Le porte-parole du groupe, Ehsanullah Ehsan, a déclaré que l'Inde serait la cible de leur prochaine attaque, avertissant le Premier ministre indien Narendra Modi que sont pays n'était pas "hors de portée" du groupe. "Si nous pouvons attaquer d'un côté de la frontière, nous pouvons aussi attaquer de l'autre côté", a-t-il déclaré. 

Trois groupes liés aux talibans pakistanais - le Jundullah, le Jamaat ul-Ahrar et une faction du Waziristan du Sud - ont revendiqué la paternité de l'attaque, les deux premiers groupes affirmant vouloir venger leurs combattants tués dans l'opération en cours de l'armée près de la frontière afghane.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pakistan : une foule enragée tue et brûle un couple de chrétiens

Source AFP

Un couple de chrétiens pakistanais accusé de blasphème a été battu à mort mardi par une foule musulmane enragée, qui a ensuite brûlé leurs corps dans le four à briques où ils travaillaient, selon la police. Ces meurtres, derniers épisodes d'une vague de violence croissante contre les minorités non musulmanes sunnites au Pakistan, ont eu lieu à Kot Radha Kishan, une ville située à 60 kilomètres de Lahore, principale ville de l'est du pays.

Les accusations de blasphème sont, selon les défenseurs locaux des droits de l'homme, souvent instrumentalisées contre les minorités ou pour régler des conflits personnels, car elles déclenchent facilement la colère populaire dans cette république islamiste conservatrice. "Une foule a attaqué et battu à mort un couple de chrétiens qu'elle accusait d'avoir profané le Coran. Elle a ensuite brûlé leur corps dans le four à briques où ils travaillaient", a déclaré à l'AFP un responsable de la police locale, l'officier Ben Yameen.

Affaire de profanation du Coran
La foule s'est vengée des deux chrétiens, un époux et sa femme prénommés Shehzad et Shama, qu'elle estimait coupables dans une affaire de profanation du Coran qui avait éclaté la veille, a-t-il expliqué. Son récit a été confirmé à l'AFP par un autre responsable de la police. Les autorités de la province du Penjab, où se trouve le village, ont indiqué à l'AFP avoir ordonné la constitution d'un comité restreint pour accélérer l'enquête sur cette affaire et ordonné à la police de renforcer la sécurité dans les quartiers chrétiens. Les chrétiens, qui représentent 3 millions des quelque 180 millions de Pakistanais, sont une minorité souvent très pauvre et cantonnée à des emplois subalternes.

Des conditions proches de l'esclavage
Les deux victimes étaient également des ouvriers de four à briques, un secteur qui emploie près de 5 millions de Pakistanais dans des conditions proches de l'esclavage selon les syndicats locaux. Le blasphème, qui regroupe notamment les insultes à l'islam, à son prophète où à son livre saint du Coran, est un sujet explosif et controversé au Pakistan, où la loi prévoit jusqu'à la peine de mort pour les coupables.

Défendue bec et ongles par les influents cercles islamistes, cette législation est critiquée par les défenseurs des droits de l'homme, qui l'estiment abusivement utilisée pour régler des conflits locaux, et dénoncée en Occident. En novembre 2010, Asia Bibi, une chrétienne mère de cinq enfants, avait été condamnée à mort pour blasphème, un an après en avoir été accusée par des femmes musulmanes de son village avec qui elle s'était disputée. Et les condamnés ne sont pas à l'abri même en prison. Fin septembre dans un centre de détention proche de la capitale Islamabad, un garde a ainsi tenté de tuer un prisonnier britannique condamné à mort pour blasphème.
 

http://mobile.lepoint.fr/monde/pakistan-une-foule-enragee-tue-et-brule-un-couple-chretien-04-11-2014-1878700_24.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment horrible... C'est des grands malades, des nazis ces gens là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dégueulasse.

Sur ce coup, ils vont peut-être pas être totalement hostiles à quelques frappes de drones pour liquider les commanditaires de ce massacre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:-[ Catastrophique ... 

 

---> Ce carnage = sous developpement généralisé ( sur tout les plans moral, culturel, mental, économique etc etc ) , misére sociale, dirigeants corrompus jusqu'a l'os et qui laisse le peuple crever, magouilles politico-militaro-sécuritaire a grande echelle tant au niveau local que exterieur, zone géographique plombée par les guerres depuis des décennies et la liste est longueee .

C'est le coktail explosif que connaissent beaucoup de pays musulmans et qui donne des actes abjects comme sa .

RIP aux victimes , des ptits gosses innocents qui n'avaient rien a voir dans tout sa , c'est vraiment triste a en pleurer . 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

:-[ Catastrophique ... 

 

---> Ce carnage = sous developpement généralisé ( sur tout les plans moral, culturel, mental, économique etc etc ) , misére sociale, dirigeants corrompus jusqu'a l'os et qui laisse le peuple crever, magouilles politico-militaro-sécuritaire a grande echelle tant au niveau local que exterieur, zone géographique plombée par les guerres depuis des décennies et la liste est longueee .

C'est le coktail explosif que connaissent beaucoup de pays musulmans et qui donne des actes abjects comme sa .

RIP aux victimes , des ptits gosses innocents qui n'avaient rien a voir dans tout sa , c'est vraiment triste a en pleurer . 

 

Tu as parfaitement tout résumé l'ami .

Terrible constat. :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Pakistan vient de lever son moratoire sur la peine de mort pour les cas de terrorisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

 

L'armée a fait défiler lors de cette parade diverses armes et unités, des missiles à capacité nucléaire au nouveau drone fait maison Burraq, en passant par une fanfare montée sur des chameaux, sous les acrobaties des chasseurs JF-17, fabriqués par le Pakistan en coopération avec son allié et voisin chinois.

 

Quelques images :

 

nabmUNREST23315e.jpg

 

pakistan-jpg20150323205553.jpg

 

240_135669_104187-700x462.jpg

 

240_135665_223613.jpg

 

240_135678_897624.jpg

 

n-PAKISTAN-large570.jpg

 

Ce que je suis toujours impressionné que ce soit en Inde ou au Pakistan, c'est qu'on joue toujours de la corne-muse dans les défilés militaires.

 

Pakistan: les services secrets négociaient avec Al Qaïda

http://www.lalibre.be/actu/international/pakistan-les-services-secrets-negociaient-avec-al-qaida-5509eb1e35707e3e93f93ce9

 

Les services de renseignement pakistanais ont pris contact avec l’organisation par l’intermédiaire de Fazl ur Rehman Khalil, chef du Harakat ul Mujahidin. Ce groupe islamique armé, proche des services secrets militaires, lutte contre l’armée indienne au Cachemire. Une réunion est organisée. "Les Pakistanais ont envoyé Hamid Gul (l’ancien chef de l’ISI, l’agence de renseignement militaire). Ils nous ont dit : Soyez patients ! Nous tentons de persuader les Américains de négocier avec votre organisation en leur expliquant que cela ne sert à rien de dialoguer avec les talibans sans inclure Al Qaïda. Un troisième message, non signé, est envoyé le 7 août 2010. On y apprend que les pourparlers se poursuivent, conformément aux consignes d’Oussama Ben Laden.

Edited by Mani

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une recension intéressante sur la culture militaire/stratégique pakistanaise et son influence sur la politique du pays :
 

L’armée est l’institution la plus populaire au Pakistan (loin devant les institutions civiles), et a exercé le pouvoir pendant plus de la moitié de l’existence du pays, à chaque fois après des coups d’Etat, disposant donc d’une influence considérable sur la politique pakistanaise. En politique internationale, le Pakistan continue de refuser de reconnaître la frontière séparant le Cachemire, perçoit l’Inde comme un ennemi mortel et soutient un certain nombre de groupes djihadistes dans l’espoir d’exercer une pression sur New Delhi. De plus, malgré la série de guerres perdues contre l’Inde (dont l’une impliquant la perte de la moitié du territoire pakistanais suite à l’indépendance du Bangladesh), les objectifs révisionnistes du Pakistan n’ont pas diminué, mais ont au contraire augmenté. De même, le Pakistan cherche à influencer la politique de son autre voisin, l’Afghanistan, craignant par-dessus tout une alliance entre Kaboul et New Delhi qui irait à l’encontre de ses intérêts. Pourtant, le Pakistan ne dispose pas des ressources internes permettant d’appuyer ses ambitions révisionnistes, et aucun de ses alliés n’est prêt à le soutenir dans ces démarches. Rationnellement, le Pakistan aurait dû chercher une forme d’accommodation avec l’Inde depuis longtemps, étant donné le différentiel de potentiel de puissance entre les deux pays. Il s’agit donc de tenter de comprendre pourquoi Islamabad persiste dans sa logique agressive, et Christine Fair, professeur à Georgetown, suggère dans ce livre que la réponse pourrait bien se trouver dans la culture stratégique de l’armée pakistanaise.

 

[...]

https://warstudiespublications.wordpress.com/2015/04/03/fighting-to-the-end-the-pakistan-armys-way-of-war/

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Member Statistics

    5,542
    Total Members
    1,550
    Most Online
    salvaggioc
    Newest Member
    salvaggioc
    Joined
  • Forum Statistics

    20,992
    Total Topics
    1,348,940
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries