Sign in to follow this  
Jojo67

Armée de terre : moins 50 garnisons?

Recommended Posts

la Brigade d'Assaut Aéroporté va être une composante extremment robuste :

- 12 000 hommes

- 200 hélicoptères

néanmoins quel va être le réel apport par rapport à la situation actuelle ? ( à part faire croire qu'on a plus avec moins de moyens)

D'où tiens-tu ces infos ?

Qui dit que tous les régiments de la 11e BP passeraient sous la nouvelle BAA ?? On a plusieurs fois parlé d'un renforcement de la BFST par la ré-affectation d'un régiment para existant ....

Sinon apport réel : 1 brigade en moins, minimum 150 personnels d'état-major qui peuvent être réaffectés ailleurs ... la plupart des EM de Brigades sont en sous-effectifs, ce qui force à ponctionner des effectifs des régiments.

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'où tiens-tu ces infos ?

Qui dit que tous les régiments de la 11e BP passeraient sous la nouvelle BAA ?? On a plusieurs fois parlé d'un renforcement de la BFST par la ré-affectation d'un régiment para existant ....

Sinon apport réel : 1 brigade en moins, minimum 150 personnels d'état-major qui peuvent être réaffectés ailleurs ... la plupart des EM de Brigades sont en sous-effectifs, ce qui force à ponctionner des effectifs des régiments.

Clairon

C'est l'info qui est donnée par Libé..... Citation :

Sur la base d'un document de l'état-major de l'armée de terre (EMAT) daté 4 février dernier, dont nous avons eu connaissance

"En 2010, l'armée de terre va créer une Brigade d'assaut par air (BAA), dont l'état-major sera à Toulouse. Elle regroupera les actuelles 11ème brigade parachutiste et 4ème brigade aéromobile, sur le modèle de la 16 th Air Assault Brigade britannique."

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites

simple calcul Clairon  : effectifs et matériels de la 11eme BP + effectifs et matériels de la 4eme BAM  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Montpellier perd l’Ecole d’application de l’infanterie mais gagne le 57 RA

rien sur Nîmes (6RCS 2REI et camps de Guarrigue)?

metz ne sera plus sous responsabilitée de L'ADT?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Montpellier perd l’Ecole d’application de l’infanterie mais gagne le 57 RA

rien sur Nîmes (6RCS 2REI et camps de Guarrigue)?

metz ne sera plus sous responsabilitée de L'ADT?

Enfin! le 57 revient (presque...) sur ses terres d'origine.....

Les  Alsaciens devaient se demander que était l'idiome de la divise du régiment : " TOCOS Y SE GAUSOS " ....

Du Chinois? non du Toulousain ! :lol:

nb en fait pour être exact, c'est la divise des Comtes de Foix  =D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Rob

Beaucoup de sources ont souvent disent que la France besoin 40% plus d'argent pour n'avoir pas des "cuts". Mais la creation d'un "16 Air Assault Brigade" francais me semble une bonne idee.

L'artillerie, le génie et le train vont souffrir

Selon le document que nous publions (voir notes précédentes), trois armes seront particulièrement touchées. Voici les mesures contenues dans le document, en date du 4 fevrier.

Artillerie:

Dissolution de la Brigade d'artillerie à Haguenau et création, à la place, du Centre de mise en oeuvre (CMO) à Draguignan

Dissolution des 8ème RA de Commercy, du 12ème RA d'Haguenau à l'exception de la batterie Cobra qui sera transférée au 1er RA de Belfort et du 402 ème RA de Chalons en Champagne.

Transferts du 57 ème RA de Bitche à Montpellier, du 61 ème RA de Chaumont à Metz et du 1er RAMa de Laon-Couvron à Châlons en Champagne.

Génie:

Dissolution de la Brigade du génie à Strasbourg et création d'un CMO à Angers

Dissolution des 1er RG d'Illkirch, 2ème RG de Metz et 5ème RG de Versailles.

Transferts du 3ème RG de Charleville-Mésières à Metz, ainsi que de deux unités rattachées à l'actuelle Brigade du génie : le 2ème RD de Fontevraud à Draguignan et le 28ème GG de Joigny à Haguenau.

Train:

Dissolution des 15 ème BT de Limoges, du 6 ème RCS de Douai, du 517 RTRN de Chateauroux, du 601ème RCR d'Arras.

Transfert des 503 ème RTRN de Souge à Nïmes, du 519 ème RTRN de La Rochelle à Toulon (partiellement) et du 1er RMED de Metz à La Valbonne.

Armé de terre: la liste des 22 "abandons de garnison" et 12 régiments dissous

Voici, sur Libération.fr, la liste des vingt-deux villes dont les garnisons vont être abandonnées entre 2008 et 2012, ainsi que celle de la douzaine de régiments que le ministère de la Défense devrait dissoudre. Cette liste n'est pas fantaisiste. Elle provient d'un document interne de l'Etat-major de l'armée de terre (Emat), daté du 4 février dernier, et dont nous avons eu connaissance. La liste peut encore évoluer, mais de manière marginale. Comme nous l'annonçions ici-même, ça va saigner.

En plus des fermetures et dissolutions, le train de mesures à venir comprend de nombreux déménagements, le principe de base de la réforme étant la "densification". Plus de détails dans la journée.

Exclusif: la liste des "abandons de garnison" et des regiments dissous

Sur la base d'un document de l'état-major de l'armée de terre (EMAT) daté 4 février dernier, dont nous avons eu connaissance, nous publions la liste des villes de garnison touchées par les réformes à venir, ainsi que celle des unités qui seront dissoutes. A lire dans Libération de mardi matin.

"Il s'agit d'un document de travail et certains arbitrages sont toujours en cours" explique-t-on dans l'armée de terre.  Vérifications faites dans la mesure du possible, la liste des villes et des unités que nous publions correspond aux derniers arbitrages - sauf points de détails.

D'ici à la parution de l'article demain matin, voici quelques infos complémentaires.

En 2010, l'armée de terre va créer une Brigade d'assaut par air (BAA), dont l'état-major sera à Toulouse. Elle regroupera les actuelles 11ème brigade parachutiste et 4ème brigade aéromobile, sur le modèle de la 16 th Air Assault Brigade britannique.

Les deux brigades d'artillerie et du génie seront supprimées et transformées en Centres de mises en oeuvre (CMO), basés respectivement à Draguignan et Angers.

Le 13 ème Régiment de dragons parachutistes quittera Dieuze pour le camp de Souge (Gironde) en 2011.

P.S. Ce n'est pas un poisson d'avril.

Link.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends pas la logique de la suppression du 8ème RA: la 7ème BB n'aura plus d'artillerie?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces documents "fuités" ne constituent pas une moutûre définitive.

Peut-être que l'on a pas finir avec les recompositions de grandes unités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes pascal, c'est tout à fait sûr: certains des régiments de génie, par exemple, sont des centres de spécialités (rail, traitement des eaux, électricité) et il m'étonnerait que l'on renonce à la capacité. Il s'agira plus vraissemblablement dans un reversement de leurs spécialités dans des centres génie plus vaste. De même, certains des RA qui sautent, s'ils sautent net, amputeraient la couverture AA d'un théâtre sans compensation au moment où on cherche à accroître cette capacité.

Mais une suppression comme celle du 8ème RA indique t-elle, afin de conserver son artillerie à la 7ème BB, un redéploiement d'autres batteries qui signifierait un recalibrage des régiments d'artillerie à 3 batteries plutôt que 4? Ou bien signifie t-elle que la 7ème BB va dégager et que le gouvernement veut dégager un régiment de Leclercs?

Bien sûr, j'apprécie peu les 2 possibilités. Mais la première (des RA à 3 batteries, comme avant) serait le moindre mal, même si elle pourrait signifier des changements dans les rythmes de rotations (3 batteries dans le cycle des 4x4 mois? Comment ça marche).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tancrède

Je ne suis vraiment pas un connaisseur en matière d'AT...

Mais, si la 7ème BB est supprimée ou transformée ou ... bref.

La disparition d'un rgt Leclerc en laisse 240 en ligne.

Paris ne s'aligne-t-il pas sur Londres voir Berlin en terme de nombre de chars lourds dernier cri dans ce cas.

Partant du principe (absurde dans sa philosophie selon moi mais bon) établit par le projet du Livre Blanc selon lequel nous ne devrions pas être confrontés sous 15 ans à un conflit majeur... Placer 80 Leclerc MBT en réserve peut avoir plusieurs significations

-volant de réserve plus large pour un matériel dont j'ai cru comprendre que l'entretien était coûteux

-projets d'évolution futurs (combat urbain, Automoteur d'artillerie à tourelle AUF 1, Flakpanzer...)

Pour ce qui est des Brigades génie et artillerie ce que j'ai cru comprendre c'est que

-la réforme a pour but de faire ds économies sur l'organique donc moins de Brigades c'est moins d'EM...

-l'important c'est vraiment de préserver les compétences, la réorganisation des unités du génie ne mettra peut être pas à mal les formations de spécialistes en infrastructure essentielles aux OPEX (ai-le lu chez Merchet) et ce au profit des compagnies de combat.

Angers et Draguignan sont les maisons mère de ces spécialités. Ils ne sont pas assez cons pour se priver de la spécialité propre à ces armes. En revanche pour ce qui est de la réorganisation l'essentiel c'est que çà apporte de la souplesse

-en terme d'économie de moyens budgetaires

-en terme de capacité de projection. Les unités ne sont guère plus projetées sous la forme d'unités constituées. De là à intègrer les spécialistes du génie (géré par un CMO unique) dans des unités genre Joint Task Force... Pourquoi pasl'essentiel étant de préserver le savoir faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin! le 57 revient (presque...) sur ses terres d'origine.....

Les  Alsaciens devaient se demander que était l'idiome de la divise du régiment : " TOCOS Y SE GAUSOS " ....

Du Chinois? non du Toulousain ! :lol:

Bitche est en Lorraine et non en Alsace  ;)

Certes pascal, c'est tout à fait sûr: certains des régiments de génie, par exemple, sont des centres de spécialités (rail, traitement des eaux, électricité) et il m'étonnerait que l'on renonce à la capacité. Il s'agira plus vraissemblablement dans un reversement de leurs spécialités dans des centres génie plus vaste.

Je pense aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bitche est en Lorraine et non en Alsace  ;)

Je pense aussi.

C'est pas pareil ?  =D  Tu crois que les Lorrains pigent mieux l'Occitan?  =D

Faut dire que pour moi au-dessus de la Loire c'est "l'estranger", je prends toujours le passeport pour aller à Paris  :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Etre mutés de Bitche à Montpellier, en voilà qui vont être contents... =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fusilier, tu es un menteur et un coquin: Paris est dans l'espace Shengen. Tu n'as besoin que de ta carte d'identité.

Pascal: 320 Leclercs en ligne, c'est 4 Rgts, donc 4 brigades, qui sont le minimum pour préserver une capacité d'engagement crédible fondée sur les cycles de rotation pour l'extérieur. C'est surtout le cas en termes OTAN: 4 formations mécanisées cohérentes sont un argument de capacité.

Il y a un niveau, dont je me suis fait l'avocat sur ce forum, où il vaut mieux préserver l'ensemble des savoirs-faires pour préserver l'avenir; et il y a un niveau minimal où l'on doit rester capable, à tout moment, d'assurer la défense de notre territoire, de celui de nos alliés, de nos intérêts les plus immédiatement vitaux hors des frontières et de nos engagements.

Si on ne le fait pas, il, faut être cohérent et renoncer:

- au siège au conseil de sécurité

- à l'idée de pouvoir protéger nos intérêts: approvisionnement en matières premières, routes commerciales....

- à l'idée de protéger une partie de notre territoire (l'outre mer, c'est aussi la France)

- à l'idée d'avoir des alliés: une alliance sans la possibilité de l'assumer, nombre de pays ont retenu la leçon de 38 administrée par la France et l'Angleterre (où, depuis le traité de Locarno qui garantissait nos frontières orientales, on avait reconverti nos armées en formations défensives inaptes à aller soutenir les collections d'alliés qu'on s'était fait gratuitement: Tchécoslovaquie, Pologne....)

- à l'idée d'une politique étrangère puisque celle-ci suppose des engagements

- à l'idée de protéger nos zones d'intérêt économique (nous avons le 2ème espace maritime)

- à l'idée de contrôler notre propre espace (le trafic maritime de came, les trafics d'armes ou d'humains, la contrebande....)

Bref, faudrait renoncer à l'idée d'indépendance: c'est un arbitrage. S'il faut réduire certains pans de la défense à des échantillons de savoirs-faires pour un moment, il ne faut pas non plus renoncer à toute capacité. Le corps de bataille principal fait partie des essentiels: le fait de pouvoir expédier une brigade réseaucentrée avec ses appuis et soutien et de pouvoir la renouveler ad vitam est un minimum, ou il faudra renoncer à une bonne partie de ce que j'ai mentionné plus haut.

Mais cette option signifie aussi que nos intérêts économique en pâtiraient: le commerce serait sujet à plus de danger, de même que les approvisionnements essentiels (montée des prix des transports et assurances maritimes....). Et les Etats qui assureraient l'espace de sécurité que nous laisserions nous le feraient payer d'une manière ou d'une autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

P...ng Laon et Charleville, mes villes de jeunesse, perderaient leur regiments (l'aisne a perdu un nbre considerables d'unités depuis 20ans)...alors que le camp de Sissonne est a côté.

Deja que economiquement c'est pas folichon, alors la c'est carrement la misère... Si c'est pour le bien de la nation ok mais qd même...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article de libé fait tache d'huile ...

France 2 : Long reportage sur la baisse de capacité militaire ... interview de colonel chasseur Alpins ... des commercant de charleville meziere en rogne apres la réforme de la carte judiciaire et la probable perte de leur régiment ... etc.

Le lobbying commence doucement mais surement.

http://jt.france2.fr/20h/

Journal du 3 avril.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article de libé fait tache d'huile ...

France 2 : Long reportage sur la baisse de capacité militaire ... interview de colonel chasseur Alpins ... des commercant de charleville meziere en rogne apres la réforme de la carte judiciaire et la probable perte de leur régiment ... etc.

Le lobbying commence doucement mais surement.

http://jt.france2.fr/20h/

Journal du 3 avril.

ben oui pourquoi ils ne l'ont pas déjà fait?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le nombre de régiments d'artillerie qui risquent d'être dissous, il serait pas mal que l'infanterie récupère ses mortier de 120 .

Au début des années 90 nos régiments méca avaient encore une sacrée puissance de feu !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais comment on fait pour évaluer le besoin en nombre de garnisons ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le nombre de régiments d'artillerie qui risquent d'être dissous, il serait pas mal que l'infanterie récupère ses mortier de 120 .

Au début des années 90 nos régiments méca avaient encore une sacrée puissance de feu !

Oh là tu veux que les "cranes d'oeufs " fassent des cauchemards? Ca ne rentre pas dans le cadre de l'allocation l'optimale des ressources...  :lol: Non, le futur des 120 est de devenir du matériel mis à disposition des UIO (Unités Intérimaires Operationnelles) dans des CRM (centres ressources matériel)

Il faudra faire une démande d'équipement préalable en 10 exemplaires ; demande visée par le Chef Base Vie, le Chef Opérations de l'UIO, et l'EM....  :lol: Il ne faudra pas oublier d'adjoindre la demande, également en 10 exemplaires, de  FCUVOUM (Formation Continue Ugente à Vocation Operationnelle Usage Mortiers) formation dispensée dans un des 3 centres de formation externalisés. 

Les chefs de coprs devront prendre compte, la circulaire DRH -EMAT 2008 -004 dans laquelle les crédits formation sont affectés en priorité aux personnels de niveau IV.  En consequence, il conviendra de former les personnels des cuisines au rôle de chef de piéce mortier... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi une Base de Défense plus précisément ?

Le principe de Base de Défense

La modernisation de la Défense va entrainer une évolution des conditions de soutien des unités qui sera organisé sur le principe de « Base de Défense » regroupant l’ensemble des activités existantes sur un même bassin de vie. Cette évolution est l’occasion d’interarmiser et de mutualiser les fonctions de soutien et d’administration générale.

Qu’est-ce qu’une Base de Défense ?

La Base de Défense (BdD) est à l’échelon local l’unique formation administrative de la défense, qui regroupe l’ensemble du personnel militaire et civil présent dans un secteur géographique donné, ce secteur pouvant recouvrir une ou plusieurs communes proches les unes des autres (rayon de 30 km).

La BdD a pour mission essentielle d’assurer l’administration générale et le soutien commun des formations implantées dans son secteur de responsabilité administrative.

La BdD comprend :

- le commandant de la base de défense ;

- les services (soutien santé, opérationnel, administratif, technique et logistique, communication) ;

- des formations et unités plus ou moins importantes (régiment, école, état-major, mais aussi centre de stockage et d’approvisionnement ou relais isolé de télécommunications) qui sont toutes administrativement rattachées à la base.

Comment fonctionne une Base de Défense ?

Le commandant de la Base de Défense dirige l’action des services de la base afin de permettre aux formations qui lui sont administrativement rattachées de remplir au mieux les missions qui leur sont données par leur chaîne fonctionnelle.

Ses responsabilités s’exercent donc sur les fonctions d’administration et de soutien au profit de la totalité des formations stationnées dans son aire de responsabilité. Il dépend hiérarchiquement de la chaîne spécifique en charge du soutien.

Le commandant de la BdD n’est donc pas l’autorité d’emploi de ces formations qui relèvent de leur chaîne opérationnelle / métier propre. Il a en revanche vocation à être le point de contact unique de la défense vis-à-vis de l’environnement et des institutions civiles locales.

En dehors des responsabilités territoriales qu’il exerce, le commandant de la BdD a des relations contractuelles avec les commandants des formations d’emploi, en vue de leur fournir le meilleur soutien répondant à leurs besoins.

Les services de la Base de Défense sont organisés pour répondre aux besoins des formations. Leur structure est normée, même si les effectifs peuvent varier d’une BdD à l’autre, en fonction de l’importance et du nombre des formations à soutenir (volume moyen estimé à environ 300 personnes pour une BdD type à 2 800).

Ils sont généralement implantés dans l’emprise principale du secteur, auprès du commandant de la BdD, mais certaines cellules peuvent être réparties ou délocalisées dans d’autres implantations pour un meilleur service de proximité (cas des points d’alimentation dans chaque emprise importante).

Les formations de la Base de Défense (régiments, bâtiments de la marine, bases aériennes, écoles, hôpitaux, centres d’essai…) disposent en propre des seuls services nécessaires à leurs besoins spécifiques. Ceux-ci seront renforcés à leur demande, prioritairement à partir des services de la BdD de rattachement, pour faire face aux échéances majeurs (projection, entraînement…).

Lorsque cela s’avérera nécessaire, des cellules des services de la BdD seront colocalisés avec les formations pour faciliter leur fonctionnement courant.

Source : http://www.defense.gouv.fr/modernisation/les_grands_chantiers/rgpp_defense/principales_mesures/creation_de_bases_de_defense/le_principe_de_base_de_defense

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le nombre de régiments d'artillerie qui risquent d'être dissous, il serait pas mal que l'infanterie récupère ses mortier de 120 .

Au début des années 90 nos régiments méca avaient encore une sacrée puissance de feu !

Si tout va bien on aura plus des 120 tracté mais sur porteur blindé.

Si on les avaient déja ils seraient intégrés à la Task force 700.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,547
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MiG-25PDS
    Newest Member
    MiG-25PDS
    Joined
  • Forum Statistics

    21,001
    Total Topics
    1,351,679
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries