Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Programme spatial indien


Mani
 Share

Recommended Posts

bah ! peu importe ca s'est fini avec un cratère de plus sur la lune, ca sera pour une autre fois. Il faudra attendre maintenant 2024 pour avoir enfin des nouvelles intéressantes de la lune et voir renouveler le stocks des archives photos/vidéo.

LRO devrait retrouver l'impact de la sonde indienne après beresheet

http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2019/lro-beresheet.html

 

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronautique-chandrayaan-2-inde-retrouve-sonde-lune-mais-ne-sait-pas-etat-25027/

Course contre la montre

Cela dit, les chances de rétablir le contact avec Vikram sont faibles. Le temps joue contre l'équipe de la mission Chandrayaan-2 car l'atterrisseur n'a pas été conçu pour survivre à la nuit lunaire, de sorte que sa durée de vie est de seulement 14 jours terrestres (avant que la nuit tombe) mais à compter du 7 septembre. Les chances de rétablir les communications avec Vikram dépendent aussi de ses antennes de communication, à savoir si elles pointent bien vers l'orbiteur Chandrayaan-2 lorsqu'il survole le site d'atterrissage.

Seule note d'optimiste, la position inclinée, voire bancale, de Vikram n'est pas de nature à compromettre le fonctionnement de l'atterrisseur. Ce dernier, qui dispose de batteries internes, est équipé de panneaux solaires inclinés sous différents angles, ce qui laisse à penser que l'atterrisseur devrait pouvoir être alimenté en énergie en permanence.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

L'Inde va retenter un atterrissage sur la Lune avec Chandrayaan-3

https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/exploration-lunaire-inde-va-retenter-atterrissage-lune-chandrayaan-3-1538/

Malgré l'échec de Chandrayaan-2 de poser l'atterrisseur Vikram et le rover Pragyan sur la surface de la Lune (septembre 2009), l'Inde et son agence spatiale Isro ont toujours la Lune en point de mire et souhaitent y retourner dès novembre 2020. C'est du moins ce que croient savoir plusieurs médias indiens. Chandrayaan-3 tiendra compte des recommandations émises par la commission d'enquête mise en place pour expliquer les causes de l'échec de l'atterrissage de Vikram. L'architecture de cette future mission devrait être similaire à la précédente, à savoir un orbiter, un atterrisseur et un rover.

L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/venus-inde-veut-aller-explorer-venus-2023-78323/

L'idée de l'Isro serait d'envoyer une sonde dotée d'une douzaine d'instruments scientifiques dont « l'objectif principal serait de cartographier la surface et le sous-sol vénusiens » a déclaré Nigar Shaji, un scientifique de l'Isro. Une cartographie du sous-sol aurait comme principal intérêt de localiser les points chauds associés à une activité volcanique et que l'on suppose éparpillés un peu partout sur Vénus. Voire de détecter les manifestations du volcanisme vénusien dont les scientifiques pensent qu'il est encore aujourd'hui très actif.

La sonde aurait comme autres objectifs l'étude de l'atmosphère et l'ionosphère de la planète, ainsi que la manière dont Vénus interagit avec son proche environnement. Parmi les sujets d'études retenus, figurent principalement la surveillance des nuages l'activité électrique et de mystérieuses lueurs dans l'atmosphère de la planète.

Detection of Argon-40 in the lunar exosphere

EJ3dAFkU0AIbwL8.jpg:large

https://www.isro.gov.in/update/31-oct-2019/detection-of-argon-40-lunar-exosphere

The Chandra’s Atmospheric Composition Explorer-2 (CHACE-2) payload aboard the Chandrayaan-2 orbiter, is a neutral mass spectrometer-based payload which can detect constituents in the lunar neutral exosphere in the range of 1-300 amu (atomic mass unit). As part of its early operation, it has detected 40Ar in the lunar exosphere from an altitude of ~100 km, capturing the day-night variations of concentration. 40Ar being a condensable gas at the temperatures and pressures that prevail on the lunar surface, condenses during lunar night. After lunar dawn, the 40Ar starts getting released to the lunar exosphere (blue shaded region in figure).

chace2_argon_detection1.jpg

Variation of Argon-40 observed during one orbit of Chandrayaan-2 during dayside and nightside of the Moon. The observed partial pressure has to be refined for the background and other effects to infer the density of lunar exospheric argon. The observations when Chandrayaan-2 was on the nightside is indicated by the black solid rectangle at the top of the panel and the two vertical dashed lines. Being in a polar orbit, Chandrayaan-2 enters the dayside of the Moon crossing the north pole, traverses through the dayside and enters the nightside after crossing the southpole.

Argon%20phase%20diagram.png

slide1_1.png

slide3_1.png

slide2_1.png

c2_argon.jpg

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

L’Inde confirme que son atterrisseur lunaire s’est écrasé, et mentionne un problème avec les propulseurs de freinage

Le gouvernement indien a finalement et officiellement reconnu que son atterrisseur lunaire s’est écrasé à la surface de la Lune, selon eux, très certainement à cause d’un problème technique avec les propulseurs de freinage.

https://trustmyscience.com/inde-admet-atterrisseur-ecrase-surface-lunaire/

Pourquoi prendre autant de temps pour annoncer cette nouvelle ? L’une des explications de la lenteur du gouvernement indien à reconnaître officiellement l’accident est que, selon l’ISRO, il essayait toujours de comprendre exactement ce qu’il s’était passé. En effet, « les ingénieurs travaillaient à la reconstruction des événements qui avaient conduit à la perte de communication avec l’atterrisseur et l’ISRO attendait jusqu’à ce que ces analyses soient terminées pour faire une annonce officielle », a déclaré S. Somanath, directeur du centre spatial Vikram Sarabhai de l’ISRO.

Somanath a également reconnu que l’engin a très probablement heurté la Lune à une vitesse très élevée, et donc, que ce dernier était « au-delà de sa capacité de survie ».

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

soit les propulseurs n'ont pas été allumés et ca fait un cratère de plus, soit ils n'ont pas freinés assez fort ou trop tard, si ils arrivent à connaitre la vitesse d'impact, cela devrait donner cette information.

 

 

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Effectivement, ca sent le pas de freinage du tout, ca s'est fini en ravioli sauce massala. ca a du arriver très vite.

https://www.air-cosmos.com/article/la-nasa-retrouve-latterrisseur-lunaire-indien-vikram-22154

Les débris de l’atterrisseur indien qui avait raté son alunissage en septembre dernier ont enfin été retrouvés, grâce notamment à un ingénieur indien passionné d'espace.

 

17cf3095694ef111ae178eac8306eb540bda1398

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

L'Inde veut toujours envoyé une capsule avec trois astronautes avant le 15 août 2022, mais avec un budget plus que réduit... :

https://www.space.com/amp/india-human-spaceflight-program-budget.html

 

Le programme de vols spatiaux humains de l' Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), appelé Gaganyaan, n'a reçu qu'environ 30% des fonds demandés par   le Times of India . L'ISRO a déclaré qu'il trouverait un moyen de contourner le faible budget, mais les détails n'ont pas été fournis dans le reportage.

Gaganyaan est conçu pour envoyer trois membres d'équipage dans l'espace pendant cinq à sept jours dans un petit vaisseau spatial, d'environ 3 mètres par 3,4 m de diamètre. 

L'estimation budgétaire 2020-2021 pour Gaganyaan est de 4 257 crore (environ 639 millions de dollars), ce chiffre représentant environ un tiers du budget global de l'ISRO . Le montant réel alloué jusqu'à présent à l'agence pour les vols spatiaux humains est cependant de 1 200 crores (180,3 millions de dollars). 

Bien que l'impact sur Gaganyaan soit inconnu, l'ISRO a déclaré qu'il en coûterait environ 10000 crore (1,5 milliard de dollars) pour lancer Gaganyaan avant le 15 août 2022, qui est le jour de l'indépendance en Inde. En général, les programmes de vols spatiaux humains traitent souvent des budgets réduits de deux manières: en retardant les lancements ou en effectuant des coupes dans le programme pour allouer le moindre financement reçu.

La commission parlementaire indienne sur la science et la technologie, l'environnement, les forêts et le changement climatique a déposé vendredi 9 mars un rapport demandant plus de fonds pour que l'ISRO réponde à sa demande initiale, a ajouté le Times. Mais si cela sera mis en œuvre n'est pas clair. 

L'ISRO prévoit de mener une mission d'essai à Gaganyaan sans équipage sur sa fusée de véhicule de lancement de satellites géosynchrones en décembre 2020 ou au début de 2021, selon un rapport de l'ISRO , ciblant juillet 2021 pour un deuxième vol d'essai. Si tout se déroule selon le calendrier actuel, les humains voleront en décembre 2021.

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

@zx Je remonte le fil car dans l'article d'aujourd'hui sur la sonde lunaire indienne Chandrayaan-3 ayant décollé ce 14 juillet 2023, on parle d'un vol habité en 2024 :

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2023/07/14/l-inde-reussit-le-lancement-de-sa-fusee-vers-la-lune_6181949_1650684.html

Site officiel de la mission du rover indien :

https://www.isro.gov.in/Chandrayaan3_Details.html

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Test d'une maquette de la capsule spatiale indienne prévu le 21 octobre pour essayer la tour de sauvetage.

Après Gagarine, voici Gaganyaan (véhicule céleste) , 3 places à bord, vol avec passager prévu fin 2024 :

https://www.science-et-vie.com/ciel-et-espace/inde-teste-sa-capsule-pour-envoyer-des-astronautes-dans-lespace-115576.html?

spacer.png

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 17/10/2023 à 08:40, collectionneur a dit :

Test d'une maquette de la capsule spatiale indienne prévu le 21 octobre pour essayer la tour de sauvetage.

Après Gagarine, voici Gaganyaan (véhicule céleste) , 3 places à bord, vol avec passager prévu fin 2024 :

https://www.science-et-vie.com/ciel-et-espace/inde-teste-sa-capsule-pour-envoyer-des-astronautes-dans-lespace-115576.html?

spacer.png


Le test a été un succès il s’agissait notamment de tester la séparation d’urgence de la capsule vers 15 kms d’altitude avec amerrissage sous parachutes.

 

La récupération s’est également déroulée sans incident :

 


Avec ces différents succès, l’Inde affiche ses ambitions, avec une station spatiale indienne en 2035 et la dépose d’Indiens sur la Lune par l’ISRO en 2040.

 

Edited by TarpTent
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,942
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...