Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les FREMM de la Marine Nationale


Jojo67
 Share

Recommended Posts

Généralement la propulsion est au centre du bâtiment et en tout état de cause en deux voir trois compartiments séparés.

Ils sont conçus pour qu'un coup au but ne prive pas totalement le bâtiment de toute énergie.

Sur les FREMM les DA situés devant le bloc passerelle à l'avant par exemple permettraient d'alimenter en électricité ne serait-ce que le propulseur azimutal pour offrir un semblant de capacité de manœuvre.

 

Encore plus que la propulsion (un bâtiment çà se remorque) l'important c'est l'énergie. Sans énergie pas de moyens d'épuisement ni d'arrosage, pas de systèmes d'armes pas de détection.

 

A l'avant on trouve le commandement le CO la centralisation des manœuvres (même si la redondance est prévue) et souvent l'essentiel de l'armement.

 

L'hélico c'est du consommable en opération ...

 

J'ai pourtant eu l'impression sur des photos que sur les FREMM la salle des machines principales n'était pas coupé en 2 parties par une paroi coupe feu.

Link to comment
Share on other sites

Je suis pas complètement convaincu que l'arrière ce soit beaucoup mieux que l'avant, il y a quand même une grosse chance de perdre la propulsion, faut voir aussi ou sont les réservoirs de carburant; ce serait bête que celui de l'hélico prenne feu.

A noter qu'à programmer les missiles pour arriver par des angles différents, on risque de perdre la synchronicité de l'attaque.

 

Les missiles récents ont des points de navigation. Les logiciels de conduite de tir des missiles peuvent très certainement calculer des trajectoires différentes pour des salves de missiles afin de synchroniser les arrivées sous des angles légèrement différents. Vu que c'est purement logiciel, je doute qu'ils fassent l'économie de tels développements peu coûteux.

Link to comment
Share on other sites

Les missiles récents ont des points de navigation. Les logiciels de conduite de tir des missiles peuvent très certainement calculer des trajectoires différentes pour des salves de missiles afin de synchroniser les arrivées sous des angles légèrement différents. Vu que c'est purement logiciel, je doute qu'ils fassent l'économie de tels développements peu coûteux.

De la même manière les canevas de recherche le modes d'attaque sont configurable, et le radar d'attaque renvoie les infos de signatures des cibles de manière à ce que le missile ait conscience du type de cible de son aspect et qu'il sélectionne le mode d'attaque en conséquences.

En gros les attaques peuvent être fort complexe et synchronisée. Souvent on s'arrange pour que les missiles si tiré par deux déboulent avec un angle d'environ 120° entre eux de manière à ce que le bateau ne puisse pas montrer le même aspect au deux missiles.

Pour la défense on essaye au dernier moment de sacrifier une partie, qu'on a préalablement évacué, et qui ne sont pas vitale. En général on sacrifie un bord, de manière à évacuer le personnel facilement sur l'autre, en plus on sacrifie soit plutôt l'avant soit plutôt l'arrière. L'avant est assez discret EM et IR et l'impact à la flottaison peut faire riper le missile le long de la coque limitant les dégâts. L'arrière c'est plus chaud le missile pouvant mettre hors service la direction, ou la propulsion, même si souvent c'est le hangar qui attire le missile et que c'est facile à sacrifier.

Link to comment
Share on other sites

Réflexion faite ça ne doit pas poser trop de problèmes de synchronisation d'arriver par des angles différents, à condition que la cible ne manoeuvre pas trop après le tir, ce qui doit être le cas si elle ne l'a pas détecté. Si elle manœuvre par contre, avec un missile à Mach 1 lancé à 180km sur une cible à 35 noeuds, on peut avoir jusqu'à 30s de décalage entre les arrivées des missiles.

Link to comment
Share on other sites

Réflexion faite ça ne doit pas poser trop de problèmes de synchronisation d'arriver par des angles différents, à condition que la cible ne manoeuvre pas trop après le tir, ce qui doit être le cas si elle ne l'a pas détecté. Si elle manœuvre par contre, avec un missile à Mach 1 lancé à 180km sur une cible à 35 noeuds, on peut avoir jusqu'à 30s de décalage entre les arrivées des missiles.

En général la salve de missiles effectue le transit en groupe, ainsi ils entament ensemble la phase de recherche, et donc engagent forcément la même cible, c'est souvent pendant ls phase d'attaque que ls salve se sépare pour prendre différents vecteurs d'attaque. À ce moment les différents modes d'attaques avec le même point de départ peuvent être facilement synchronisé - meme sans communication entre missile - pour peu que ça ait été configuré au départ .

Link to comment
Share on other sites

Défense : Comment la France souhaite vendre des armes en leasing
 
Selon nos informations, Bercy étudie avec des banques, un véhicule ad hoc pour faciliter des exportations d'armements en leasing. Le groupe naval DCNS propose deux frégates FREMM à la Grèce et deux corvettes Gowind à Chypre en leasing.
 
 
Les frégates seraient à l'identique de celle de la marine française, qui aura elle onze frégates FREMM, dont six auront été livrées fin 2019. Mais le choix de la définition des trois dernières n'interviendra qu'en 2016. D'où un doute pour DCNS qui souhaite se mettre à l'abri d'une éventuelle réduction de cible et propose ainsi à la Grèce des frégates identiques à celle de la Royale. Selon nos informations, le leasing coûterait à Athènes 50 millions d'euros par an et par bâtiment. Une option de rachat serait proposé au bout de dix ans. Et Paris propose à Athènes une coopération opérationnelle en vue de partager les missions des frégates grecques et françaises.

 

Link to comment
Share on other sites

Ils font un popup, acquièrent la cible et ensuite adaptent leur trajectoire en fonction c'est ça?

 

Ca dépend du mode de recherche il me semble. Parfois on peu forcer le missile a rester au raz de l'eau pour faire sa recherche, parfois on lui permet de faire un popup, ca dépend de la précision qu'on a de la zone de recherche les missiles ayant une autonomie limité on ne peut pas forcément se permettre de faire une recherche complexe. Souvent la recherche se résume a une passe rectiligne qui balaye une sorte de couloir dont l'entrée, la sortie et la largeur sont fixé par le tireur. Des qu'une cible valide et repéré dans ce couloir le missile passe en mode attaque et effectue la trajectoire préprogrammé qui s'adapte normalement a la position et l'aspect de la cible. Normalement tout les missiles tiré en meme salve vont acquerir la meme cible au meme moment, a une ou deux seconde d'intervalle, donc on a une synchronisation de fait.

Link to comment
Share on other sites

Avec Bercy dans le coup, ca sent l'embrouille pour le contribuable francais, surtout qu'on s'adresse a 2 pays qui ont fait/font encore l'objet de redressements budgetaires ordonnes par l'eurogroupe.

Alors FREMM Grecque, ou pas ? 

Des FREMM en construction en plus ?

ou 7 FREMM ASM 2 FREDA 2 FREMM Grecque ?

 

>:D  de bercy 

Link to comment
Share on other sites

Ce que veut DCNS c'est construire et vendre un maximum de FREMM (et au minimum 11 pour maintenir la charge de travail et l'emploi).

 

Ils s'en foutent de savoir si la france en aura 7, 8 ou 11.  Ils demandent juste à Bercy d'inventer une combine à toto pour placer les FREMM qu'on va pas pouvoir acheter. Et ce que veut Bercy c'est justement en placer le plus possible à l'étranger pour en acheter le moins possible pour la marine française. 

 

L'intérêt militaire de la France dans tout ça ?  il est nulle part !  c'est juste une opération comptable pour que Bercy et DCNS soient tout les deux gagnants.

Link to comment
Share on other sites

Ce que veut DCNS c'est construire et vendre un maximum de FREMM (et au minimum 11 pour maintenir la charge de travail et l'emploi).

 

Ils s'en foutent de savoir si la france en aura 7, 8 ou 11.  Ils demandent juste à Bercy d'inventer une combine à toto pour placer les FREMM qu'on va pas pouvoir acheter. Et ce que veut Bercy c'est justement en placer le plus possible à l'étranger pour en acheter le moins possible pour la marine française.

Ce que veut DCNS et le Mindef c'est surtout ne pas avoir a renégocier le contrat et les prix, fixé sur la base d'une série de 11 FREMM modele semblable a ASM-fr.

Non seulement ca renchérirait les FREMM fr, mais ca foutrait la merde dans le plan de production de DCNS et dans les marges, donc dans le reste de l'activité qui risque d'etre basse un bon moment vu l'état des finances publiques du monde.

On aurait alors au mieux 9 FREMM ASM pour la France et 3 FREMM ASM-like pour la grece - je suppose que les Grecs auront le droit a des modification mineure de l'architecture, un peu comme proposé a l'origine, genre quelques silos en plus par ci, un canon ne plus par là -

Pour les Fregates de défense aérienne ca repousse aux calendes grecquse vu quelle ne seront pas comme les FREMM ASM du tout - sauf peut etre la coque ... - , et quelle seront beaucoup plus chere.

Ce qui m'étonne le plus c'est qu'il semble qu'on soriente toujours vers 9 FREMM ASM, alors qu'a l'origine le besoin était de 8 ... rogner la commande ASM sans alternative architecture ou débouchée est impossible? meme vis a vis de la promesse des deux FREDA "chere". Ou bien DCNS ne croit pas en ces FREDA ... ou bien la neuvieme FREMM ASM jouera un role polyvalent.

C'est pas que je l'aime pas la neuvieme FREMM ASM, c'est surtout que le modele ASM est nettement plus couteux qu'un modele équipé plus classiquement, et que ca peu semblait un peu du gachi de surinvestir dans l'ASM alors que c'est la misere noire a coté.

Link to comment
Share on other sites

Ce que veut DCNS et le Mindef c'est surtout ne pas avoir a renégocier le contrat et les prix, fixé sur la base d'une série de 11 FREMM modele semblable a ASM-fr.

Non seulement ca renchérirait les FREMM fr, mais ca foutrait la merde dans le plan de production de DCNS et dans les marges, donc dans le reste de l'activité qui risque d'etre basse un bon moment vu l'état des finances publiques du monde.

On aurait alors au mieux 9 FREMM ASM pour la France et 3 FREMM ASM-like pour la grece - je suppose que les Grecs auront le droit a des modification mineure de l'architecture, un peu comme proposé a l'origine, genre quelques silos en plus par ci, un canon ne plus par là -

Pour les Fregates de défense aérienne ca repousse aux calendes grecquse vu quelle ne seront pas comme les FREMM ASM du tout - sauf peut etre la coque ... - , et quelle seront beaucoup plus chere.

Ce qui m'étonne le plus c'est qu'il semble qu'on soriente toujours vers 9 FREMM ASM, alors qu'a l'origine le besoin était de 8 ... rogner la commande ASM sans alternative architecture ou débouchée est impossible? meme vis a vis de la promesse des deux FREDA "chere". Ou bien DCNS ne croit pas en ces FREDA ... ou bien la neuvieme FREMM ASM jouera un role polyvalent.

C'est pas que je l'aime pas la neuvieme FREMM ASM, c'est surtout que le modele ASM est nettement plus couteux qu'un modele équipé plus classiquement, et que ca peu semblait un peu du gachi de surinvestir dans l'ASM alors que c'est la misere noire a coté.

9+3=12 il y a la Fremm du Maroc

 

et oui peut être la DCNS ne croit pas aux FREDA. Surtout développer une frégate AA de 5000T par rapport à une HZ de 7000T.

Link to comment
Share on other sites

9+3=12 il y a la Fremm du Maroc

 

et oui peut être la DCNS ne croit pas aux FREDA. Surtout développer une frégate AA de 5000T par rapport à une HZ de 7000T.

4 FREMM ASM sont ou seront livrées à la DGA/EMA/MN, D650 Aquitaine en 2013 et D651 Normandie en 2014, port d'attache BREST.

D652 Provence en 2016 et D653 Languedoc en 2017, port d'attache TOULON.

 

Pour mieux se positionner à l'exportation, pour mieux rendre sea proven et labellisé Marine Nationale, pour soutenir à l'exportation, pour mieux armer la flotte française de bâtiment système-missile récent ,une anticipation des FREMM à vocation lutte antiaérienne est décidée ou a été décidée ou va l'être, ainsi les FREMM n°5&6 vont basculées en FREDA/FREMM ER ou ce que tu veux comme sigle FREMM Sea Fire Alsace en 2018 et Lorraine en 2019 pour Toulon, et comme on disait aux allemands "vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine" On peut dire aux Grecs :D

 

FREMM ASM D656 Bretagne en 2020 et D657 Auvergne en 2021, port d'attache BREST.

 

Donc 8 FREMM, 6 ASM+2AA, restent à placer 3 FREMM ASM 2 à Toulon ,une à Brest.

 

Le Maroc va recevoir la sienne bientôt.

Total, plan de charge DCNS, 12 FREMM.

Link to comment
Share on other sites

Confirmation en direct des 6 FREMM avant 2019 et perspectives d'exportation ,le PDG parle de société de leasing pour FREMM et il parle de location de louer de bateaux, exploitation à la charge du pays, marins, armement

 

Est-ce que on en sait plus sur les FREMM 5 et 6 (FREDA)? Est-ce que ce seront effectivement des version modifiées?

Link to comment
Share on other sites

la petite derniere

DCNS launches Provence FREMM, third Frigate of the Aquitaine class for the French Navy
OtixW7H.jpg

On 18 September 2013, DCNS launched FREMM Provence at its Lorient shipyard. This industrial milestone marks an important step in building the ship. It emphasizes once again the industrial dynamism of DCNS as five multimission frigates are currently being built simultaneously and are at different stages of completion.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1248
Link to comment
Share on other sites

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/air-defense/actu/0203012747892-dcns-touche-de-plein-fouet-par-la-loi-de-programmation-militaire-606546.php

 

DCNS est liée avec la DGA par un contrat portant sur la construction de 11 frégates, à raison d’une livrée tous les dix mois (la première l’a déjà été). A ce stade, la loi de programmation en prévoit six d’ici à 2019, mais avec quatre mois de plus entre chaque livraison. Facture additionnelle : 450 millions, soit le coût d’une frégate.

Trois Fremm à la trappe  ?

« Le passage de 17 à 11 Fremm avait déjà coûté l’équivalent d’une frégate. Le décalage de livraison de sept à dix mois, une frégate supplémentaire. Si l’on passe de 10 à 14 mois, alors tout cela aura coûté le prix de trois frégates », a résumé Patrick Boissier. Côté emploi, ce dernier estime l’impact à 500 postes (1.000 si, comme il se murmure, on passait non pas à 14 mois, mais à 18 mois). Là encore, des commandes à l’exportation seraient bienvenues pour le maintien des emplois.

Mais il y a pire, a ajouté Patrick Boissier, devant des députés très sensibles en tant qu’élus locaux aux conséquences sociales dans leurs circonscriptions. Si les trois dernières des 11 Fremm prévues devaient passer à la trappe, alors la facture s’alourdira de 900 millions d’euros. L’annulation de la commande de 3 frégates ne permettrait alors d’économiser que le prix... d’un seul navire !

 

 

Link to comment
Share on other sites

c'est agréable de voir sortir des bâtiments de cette taille à ce rythme ... çà faisait longtemps

A ce rythme, c'est fini comme Capri.

 

Si la première FREMM pouvait être livrée tous les 10 mois, on est passé ou on va être en passe de prévoir sur la loi de programmation d’ici à 2019, d'un décalage de livraison avec quatre mois de plus entre chaque livraison. Facture additionnelle : 450 millions, soit le coût d’une frégate.Et il se murmure même qu'on passerait non pas à 14 mois, mais à 18 mois.

Link to comment
Share on other sites

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130918trib000785805/defense-dcns-confirme-un-contrat-de-750-millions-d-euros-en-arabie-saoudite.html

 

 

 

A l'export, DCNS cherche également à vendre ses navires en leasing pour remporter des marchés, a également confirmé mercredi Patrick Boissier. "Nous travaillons actuellement sur un projet qui est de mettre en place une société de leasing qui serait contrôlée par l'Etat (... afin) de prendre en charge un certain nombre de navires pour les mettre sur le marché international", a-t-il précisé. Selon lui, "c'est un levier extraordinaire pour l'export et nous avons un certain nombre de pays qui pourraient être intéressés par des frégates de type FREMM dans ces conditions là".
Edited by eikkN
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...