Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les FREMM de la Marine Nationale


Jojo67
 Share

Recommended Posts

Petite question :

On ne pourrait pas faire une renégociation ? 

Et inclure les FREMM GRECS dans la production et ainsi augmenter la production (10 à 7mois), avec une baisse des prix ?

9 ASM, 2FREDA, 1MAROC, 3GREC = 14 

Link to comment
Share on other sites

Il faudrait surtout faire une analyse realiste du marche qui existe pour ce business de location de FREMM, et s'assurer qu'il y aura aussi des clients solvables. Pourquoi evoque-t-on Chypre et la Grece (parce que la France a les moyens de leur mettre la pression au niveau UE pour les amener a ce genre de deal?), et pas le Maroc,  la Turquie ou meme des marines europeennes par exemple? avec peut-etre le moyen de creer une ouverture pour que les marines europeennes s'harmonise sur ce vecteur polyvalent et deja a vocation europeenne (comme son nom l'indique)?

Edited by French Kiss
Link to comment
Share on other sites

On nous refait le coup du Rafale ...

Les FREMM sont taillées pour notre Marine, si DCNS veut vendre des bateaux aux émirs ou aux baloubas qu'elle s'adapte.

 

Et on arrête de pleurnicher, les Américains ne vendent pas de DDG 51 ou de CG 47 ils vendent des systèmes d'arme modulaires et çà marche; pareil pour les Allemands avec les Meko qui varient selon les clients.

 

Boissier fait les demandes et les réponses il a cerné le problème, il a le produit ... au boulot.

Link to comment
Share on other sites

En plus DCNS sait décliner et vendre un format, cf les La Fayette.

 

A croire que quand la boite devient privée elle se met à attendre de l'Etat qu'il réflechisse pour elle

 

*troll inside*

 

Blague à part les Gowind sont bien plus prometteuses à l'export, l'aventure de "l'Adroit" est une bonne idée innovante et les ventes vont venir

Link to comment
Share on other sites

En fait je suis sévère mais le p-d-g de DCNS ne dit pas autre chose que "j'ai besoin du label "armée française" sur mon produit" ... c'est pour çà qu'il regrette que le concept FTI ne fasse pas l'objet d'une ligne dans la LPM notamment au titre d'un financement préalable pour le développement sachant que de toute façon rien ne vaut quoiqu'il arrive une entrée en service dans nos forces.

On l'a vu avec les FLF et les FS et dans une moindre mesure les Scopène qui ont largement bénéficié des travaux Agosta 90 et Améthyste.

 

Le problème est alors de savoir si la FTI correspond ou pas aux besoins de la Marine ?

 

Donc il faut faire coller le produit aux désirs du client de lancement qui est invariablement notre Marine. Et si la Marine n'en veut pas on se retrouve face à un dilemme:

-soit DCNS court le risque de ne pas vendre à l'export

-soit la Marine doit acheter un produit dont à la base elle ne veut pas car non adapté à ses besoins

Link to comment
Share on other sites

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/air-defense/actu/0203015634736-loi-de-programmation-bras-de-fer-entre-dcns-et-la-dga-607261.php

 

Quant au projet de société de location pour aider à vendre des navires à l'étranger, « c'est complètement bidon. Il y a bien une réflexion, mais c'est uniquement pour voir si la France aurait intérêt à louer certains matériels ».

 

Link to comment
Share on other sites

Et donc, tous comptes faits, on aura 11 frégates au prix de 16 initiales pour une livraison encore plus longue... Ouais. On a carrément bien fiat de pas prendre les 17 prévues à la base...

Pas exactement, ils savent que d'ici à 2019, se seront 6 FREMM. Et qu'on va lancé la version lutte AA de la FREMM...Il y a quand même un sérieux doute pour les 3 dernières FREMM. ;)

 

Que les cadences de livraisons prévus tous les 7 mois pour 17 FREMM, c'était un coût unitaire abordable entre 280M€ HT et 304M€, puis qu'on est passé à 11 pour tous les 10 mois, qu'on hésite maintenant entre 14 et 18 mois pour le nouveau réajustement de délais et de MSA...Qui impliquent des crédits de MCO/DTO pour les flottes anciennes de SNA Rubis ou F67/70.

 

Et là à tour de rôle, les premiers PDG de MBDA/DCNS/THALES passés à l'audition publique et retransmise, viennent tous de dire qu'il y aura inévitablement des réductions d'effectifs, des pertes dans les bassins d'emplois, de gros soucis et répercussions chez les sous-traitants, protagonistes architecturaux industriels.

 

Que les réductions de format/arsenal/flotte mais aussi les décalages de livraisons auront aussi des conséquences dans les coûts et surcoûts d'acquisition, mais qu'au final l'état français n'aura pas fait de grosses économies.

Link to comment
Share on other sites

Pas exactement, ils savent que d'ici à 2019, se seront 6 FREMM. Et qu'on va lancé la version lutte AA de la FREMM...Il y a quand même un sérieux doute pour les 3 dernières FREMM. ;)

 

Que les cadences de livraisons prévus tous les 7 mois pour 17 FREMM, c'était un coût unitaire abordable entre 280M€ HT et 304M€, puis qu'on est passé à 11 pour tous les 10 mois, qu'on hésite maintenant entre 14 et 18 mois pour le nouveau réajustement de délais et de MSA...Qui impliquent des crédits de MCO/DTO pour les flottes anciennes de SNA Rubis ou F67/70.

 

Et là à tour de rôle, les premiers PDG de MBDA/DCNS/THALES passés à l'audition publique et retransmise, viennent tous de dire qu'il y aura inévitablement des réductions d'effectifs, des pertes dans les bassins d'emplois, de gros soucis et répercussions chez les sous-traitants, protagonistes architecturaux industriels.

 

Que les réductions de format/arsenal/flotte mais aussi les décalages de livraisons auront aussi des conséquences dans les coûts et surcoûts d'acquisition, mais qu'au final l'état français n'aura pas fait de grosses économies.

 

Philippe

Dans le dernier Col Bleu le CEMM a été plus clair que toutes nos huiles du ministère.

Primo: En 2025 il y aura 15 frégates de premier rang DONT les 5 FLF de type Lafayette qui recevront en fin de LPM un sonar ASM (remorqué type Captas Nano ou d'étrave c'est pas précisé)

Secondo: Vu qu'on va pas ferrailler les 2 horizons toutes neuves ca nous laisse 8 frégates a mettre en service (donc 8 Fremm ASM et/ ou FREDA)

Et point barre ! 

Donc les FTi c'est pour l'export ou alors c'est bien après 2025 car on va pas installer du sonar sur une FLF en fin de LPM pour les ferrailler 2 ans après.

Link to comment
Share on other sites

Selon Yves Le Driant les FREMMS seront bien 11, toutes livrées avant 2025, et les Barracudas seront 6 avec la première livraison en 2017:

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

le lien direct c'est mieux http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/09/24/quand-jean-yves-le-drian-rapelle-au-pdg-de-dcns-qui-est-le-p.html  =)

 

 

 

Patrick Boissier s'inquiète aussi pour l'emploi et les surcoûts.

Il y a 11 FREMM dans la loi de programmation militaire, toutes livrées avant 2025. Ce qui veut dire que, pour la commande nationale, le plan de charge de DCNS Lorient est assuré et que le site peut voir l’avenir avec optimisme. D’autant plus que nous n’intégrons pas les éventuelles commandes à l’exportation. En outre, pour garantir le plan de charge du bureau d’études de DCNS, j’ai pris deux décisions. Une, d’avancer les études pour les frégates de défense aérienne et les frégates de nouvelle génération. Deux, pour les trois dernières FREMM, j’ai décidé d’attendre 2016 pour choisir entre les actuels modèles et la frégate de nouvelle génération. Certes il y aura un peu de lissage mais les conséquences sur l’emploi seront limitées.

Des FREMM en plus pour l'export ? A voir ?

Edited by LBP
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

je me posais une question toute bête sur les FREMM 5 et 6 (qui devraient donc passer en FREDA) : est-ce que leur nom Alsace et Lorraine va changer ??

Vous avez des infos ?

Je me demandais en fait si ces noms de régions n'avaient pas été désignés pour le type ASM et que pour des frégates d'une autre nature, on aurait une autre catégorie d'appellation ?

La future Alsace serait donc, dans ce cas de figurine, la future D657, et la D655 et D656 (FREDA) s'appelant différemment.

Link to comment
Share on other sites

On note que le driant dit qu'il y aura 11 fremms, puis un peu plus loin qu'il ne sait pas encore si les trois dernieres seront des fremms ou "le nouveau modele" de fregate, en clair, il y aura 11 fremms, mais peut etre que les 3 dernieres seront des fregates de nouvelle generation (qui n'ont rien a voir avec des fdi: il nous l'a dit, pas de nouveau modele à l'ordre du jour, par contre une nouvelle generation oui^^)...les bretons sont fort pour noyer les poissons on dirai...

Edited by Ben
Link to comment
Share on other sites

Moi ca me parait bizarre ce re-arrangement sur les FREMM5-6 et ces 3 dernieres FREMM qui seraient des FREMM-NG (allegee?), par rapport au besoin exprime de la MN d'avoir a minima 8 batiments a vocation ASM. Sans parler de cette mise a niveau devant conferer a nos FLF des capacites ASM, mais sans que ces batiments aient jamais ete concus pour cela... La on atteint des sommets de confusion.

 

On m'aurait dit que les FLF allaient se separer de leurs crotales pour accueillir un herakles (ou un smart-S) et une tranche modernisee sur l'avant avec des sylver A70 et un 76mm, l'idee eut ete seduisante dans la ligne de la classe Formidable derivee des Lafayette, pour sursoir a ce changement sur les FREMM5-6 et garder 8 FREMM-ASM. Mais qu'on leur bricole un bulbe d'etrave et un enrouleur pour traine sonar...

Link to comment
Share on other sites

On navigue à vue et en pleine bourrasque économique sur ce programme. Je crois qu'il faut arrêter de suivre les déclarations contradictoires des uns et des autres sur des commandes futures conditionnées à des situations hypothétiques. Savoir combien on va avoir de FREMM est une enigme enrobée de mystère et nappé de surprise. 

Link to comment
Share on other sites

Moi ca me parait bizarre ce re-arrangement sur les FREMM5-6 et ces 3 dernieres FREMM qui seraient des FREMM-NG (allegee?), par rapport au besoin exprime de la MN d'avoir a minima 8 batiments a vocation ASM. Sans parler de cette mise a niveau devant conferer a nos FLF des capacites ASM, mais sans que ces batiments aient jamais ete concus pour cela... La on atteint des sommets de confusion.

 

On m'aurait dit que les FLF allaient se separer de leurs crotales pour accueillir un herakles (ou un smart-S) et une tranche modernisee sur l'avant avec des sylver A70 et un 76mm, l'idee eut ete seduisante dans la ligne de la classe Formidable derivee des Lafayette, pour sursoir a ce changement sur les FREMM5-6 et garder 8 FREMM-ASM. Mais qu'on leur bricole un bulbe d'etrave et un enrouleur pour traine sonar...

Il faut peut être voire une évolution une upgrade des Freem. Parce que entre la premier et la dernier il y aura 9 ans.

Link to comment
Share on other sites

Il faut peut être voire une évolution une upgrade des Freem. Parce que entre la premier et la dernier il y aura 9 ans.

Ce qui est surtout bizarre c'est qu'a priori ce serait les FREMM anti aérienne qui aurait besoin d'un design tout neuf ... pas tant les FREMM ASM. J'avoue que je n'entrave que dalle a c'est différent interview et affirmation.

D'un coté on a 11 FREMM dont 8 tel qu'on les connait puis 3 autres nouveau modele. Sur les 8 visiblement on voudrait en avoir 2 anti aérienne ... donc pas comme les ASM qu'on connait donc elle aussi différente?! et ces FREMM différent anti aérienne seraient intercalé en plein milieu de la production?!

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est ça g4lly les 2 FREMM AA sont intercalé au milieu de la production. Cela oblige DCNS à faire de nouveau design de FREMM AA  en accord avec le budget qui sera entérinée au parlement lors du vote de la LPM, Bref une façon de faire retarder le programme FREMM ce qui à rendu furieux le PDG de DCNS  qui devra adapter son calendrier et son rythme de production en fonction.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Moi ca me parait bizarre ce re-arrangement sur les FREMM5-6 et ces 3 dernieres FREMM qui seraient des FREMM-NG (allegee?), par rapport au besoin exprime de la MN d'avoir a minima 8 batiments a vocation ASM. Sans parler de cette mise a niveau devant conferer a nos FLF des capacites ASM, mais sans que ces batiments aient jamais ete concus pour cela... La on atteint des sommets de confusion.

 

 

Pour moi c'est très clair. On se dirige vers une fusion-scission des programmes FREMM et FTI:

 

  • Officiellement, il y aura bien 11 FREMM, car on ne peut pas annuler les commandes (les contrats ont déjà été passés, DCNS menacent de nous faire payer le prix de 2 FREMM pour pour au final n'en économiser qu'une seule)

 

  • En pratique, le programme FREMM sera effectivement scindé en 2 (voir en 3 si on compte les FREDA). Comme on ne peut pas se payer 9 FREMM ASM, les 3 dernières seront "redéfinies" (lire: moins chères). Ces 3 'FREMM NG' risquent de n'avoir plus grand chose en commun avec les FREMM ASM.

 

  • Pour finir, les programmes 'FREMM NG' et 'FTI' seront fusionnés. Car les 3 'FREMM NG' arriveront pile-poil en ~2024-2028 pour remplacer les premières FLF. Donc elles deviendront le début d'une série de 5 FTI, remplaçant nombre-pour-nombre les FLF.

 

Voila comment 11 FREMM + 5 FTI = 13 frégates... Sacré tour de passe-passe, grosse confusion entre FREMM, FREMM NG et FTI,  mais la quadrature du cercle est résolue!

 

Dans le détail, ça donne:

 

2012 - 2019: 6 FREMM ASM

2021 - 2022: 2 FREDA

2024 - 2028: 3 FREMM NG "redéfinies" (= FTI). En remplacement des 3 premières FLF.

2029 - 2031: 2 FTI (= FREMM NG). En remplacement des 2 dernières FLF.

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

Dans l’hypothèse ci-dessus, les 3 grosses questions en suspens sont:

 

1) Quel impact de la réduction du nombre de frégates ASM a 6? Est-ce que les performances ASM des Horizon, FREDA, NH-90 et FLF modernisées (meilleures qu’escomptées) permettent de limiter les dégâts?

 

2) Est-ce que les lots équipements déjà commandés pour les FREMM 9 a 11 peuvent être 'redéfinis' et installés en intérim sur les FLF lors de leur modernisation? Par exemple, on demande a Thales de nous fournir SMART-S + Captas Nano (au lieu d'Herakles + Captas 4), a MBDA de nous fournir Mica VL au lieu d'Aster 15 etc. Ces équipements sont installés sur les FLF puis basculeront plus tard sur les FREMM NG / FTI (comme pour les Type 23 / 26 anglaises).

 

3) La plateforme FREMM NG / FTI doit-elle être similaire aux FREMM (genre FREMM AVT), ou complètement nouvelle?

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

ça dépend quand même de ce qu'on veut en faire de ces frégate FTI. De vraies frégates de combat et de 1er rang ? ou plutôt de gros navires de souveraineté comme le sont de facto les FLF ?

Si c'est le deuxième cas ça m'étonnerait qu'on en fasse des navier hyper technologiques dérivés de l'Advansea.

Ca ce sera plutôt pour l'après FREMM, dans.. perpet

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...