Guest barbaros pacha

L'armée turque pourrait opter pour le S-400

Recommended Posts

 

la réponse, file moi le gulen ou j'achète des su57 au lieu du toaster

La Turquie fait un pas de plus vers l’achat d’avions de combat russes Su-57 « Frazor » et Su-35 « Flanker-

http://www.opex360.com/2019/08/29/la-turquie-fait-un-pas-de-plus-vers-lachat-davions-de-combat-russes-su-57-frazor-et-su-35-flanker-e/

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

y a peut être des exceptions, en tant que client très spécial. des su35  pour patienter, avant de passer au su57, meisterdorf pourra certainement nous en dire plus.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, zx a dit :

y a peut être des exceptions, en tant que client très spécial. des su35 en apéritif, avant de passer au su57

D’après Dorf il n’y aucune exception. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'avenir le dira :P :) surtout avec la politique

Edited by zx
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon les enfants, je ne vais pas me répéter hein: vous préférez croire qui? Les russes? Ou Opex 360? Perso, mon choix est vite fait (aucun jugement de valeur sur Opex360, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit). 

Donc oui les avions ont été présentés à Erdogan, oui les russes proposent de collaborer dessus tout comme ils ont proposé d'aider sur le T-FX, mais NON les russes n'ont pas vendu le Su-57 aux turcs. Pour l'anecdote et comme je l'avais indiqué auparavant, le Su-57E c'est une bonne blague... l'avion présenté comme tel n'étant qu'une cellule statique du T-50. 

Sérieusement quoi, faites un effort: est-ce que le Su-57 sera proposé à l'export? Bien entendu. 

Mais pas maintenant 

Après rien n'empêche de discuter d'une collaboration future, de déterminer des intérêts communs, etc... mais c'est le Su-35S qui est proposé dans un premier temps. Et comme déjà indiqué auparavant, pourquoi la Russie exporterait-elle un avion qui n'est pas encore dans sa configuration définitive? Pour copier "le Ô combien brillant" programme F-35? Un peu de logique, que diable: il y a les annonces politiques et puis il y a la réalité, or bien que surhomme omniscient (enfin si l'on en croit certains), le président russe n'a pas encore la possibilité de réduire l'espace-temps.  

Et puis ce surnom de Frazor; c'est devenu officiel ou c'est encore une légende urbaine récurrente? 

Edited by MeisterDorf
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, MeisterDorf a dit :

Et puis ce surnom de Frazor; c'est devenu officiel ou c'est encore une légende urbaine récurrente? 

Frazor c'est dérivé de Frizeur et ça signifie que l'exportation du SU-57 est gelée pour l'instant. :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Picdelamirand-oil a dit :

Frazor c'est dérivé de Frizeur et ça signifie que l'exportation du SU-57 est gelée pour l'instant. :biggrin:

tenor.gif

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais bien dit que les russes ont fait leur commande sur le Su-57 dans le but de le promouvoir à l'export, de lui donner un avenir depuis que le partenaire indien lui fait la gueule sur le projet.

Faut bien comprendre la situation russe à venir, c'est celle ou elle a de moins en moins de clients, de moins en moins de commandes, y compris venant de l'état russe.

Dans une perspective de sanctions américaines qui peuvent tomber sur la tête d'un acquéreur d'armes russes, dans la réalité d'une Chine construisant ses avions et prenant des parts de marchés grandissantes sur le terrain des clients cherchant des petits prix pour de la quantité, la Russie a un avenir compliqué pour vendre ses avions.

Le problème n'est pas de savoir si elle possède l'industrie pour réaliser des avions, ni si ses avions sont bons ou non, mais le problème c'est le contexte.

Le contexte en plus de ce que j'ai cité plus haut, c'est aussi le fait qu'en occident voir en Chine, on se lance pleinement dans la conception et la production de chasseurs de 5e voir de 6e génération. Les américains vendent des F-35 à presque qui le veut, se permettent même de choisir leurs clients (le cas turc quitte à perdre quelques milliards). Les russes eux, ont continués de faire du neuf avec du vieux, moulte versions du Su-27, même si des Su-30/35 peuvent toujours sembler bons aujourd'hui, ils n'entrent plus dans le marché et le concept des avions nouveaux et à venir.

Les russes ont le Su-57, c'est le seul avion actuellement qui est lancé et sur lequel Moscou peut espérer que dans 10-15 ans, elle tient toujours la corde et dispose d'avions "opposables" à des F-35/22, aux avions chinois, ou à l'avion européen. Les russes ne veulent pas juste avoir des avions utiles, ils veulent avoir des avions comparables qui puissent donner à la Russie le même niveau technologique et militaire que l'Otan et demain la Chine.

Faut pas se leurrer, les russes ne tiennent pas là un avion en avance qui dépasse tout ce qui existe dans le monde, ils n'ont pas un bijou à protéger, qu'ils ne vendront pas avant un certain temps afin de garder une supériorité sur les autres. Non, les russes doivent vendre cet avion tout de suite, ils doivent le faire "vivre", ils doivent lui assurer un avenir et les russes n'ont pas le budget pour faire de grosses commandes comme on pouvait en avoir par le passé avec d'autres types d'avions. Ils ont besoin d'opposer dès aujourd'hui un concurrent au F-35 entre autres, avant de voir venir d'autres avions.

Les russes gardent un esprit d'opposition au bloc occidentale, à l'Otan. Si à défaut de pouvoir se hisser à sa hauteur, le Kremlin joue le jeu de ramener l'occident à un niveau plus bas pour que la Russie puisse peser un peu mieux dans cette balance qui a totalement penchée après la fin de l'URSS. Ils veulent donc éviter l'extension de l'Otan ou favoriser sa division, par le soutien à des nationalistes, par l'alimentation de divisions internes susceptibles d'ébranler la situation.

La Turquie membre important de l'Otan, membre stratégique est un facteur "affaiblissant" de l'alliance sur lequel les russes "jouent" et prennent volontiers des risques, font des concessions envers et toute logique de long terme. Peu importe du "risque" nationaliste turque dans la région (y compris contre les alliés des russes) peu importe le passé, peu importe que ce pays soit toujours membre de l'Otan, peu importe que ce pays soit divisé et peut très vite éjecter l'homme sur qui toute cette relation turco-russe repose (Erdogan je précise). Les russes font des cadeaux, proposent des choses, concèdent des choses (la présence turque en Syrie c'est grâce aux russes) dans un seul but, l'espoir de voir la Turquie sortir de l'Otan, de voir la Turquie s'opposer à l'occident (pas forcément dans une "alliance" avec la Russie), de voir l'occident perdre des points, des positions, des intérêts. S'il faut vendre aux turcs les derniers et meilleurs produits de l'industrie militaire russe pour détacher le pays de l'occident, les russes le feront, ils le feront même à pertes, pour ce genre de choses ils sont prêts à donner, du moment que ça fout la merde, ils pousseront, quitte à perdre gros.

La Turquie a totalement la possibilité d'acquérir le Su-57 et même de participer au programme.

Les russes jouent donc un jeu périlleux au regard de la situation turque, au regard que tout cela dépend d'un seul homme qui s'oppose à tout un monde dans lequel baigne son pays depuis des décennies. Les russes n'ont pas beaucoup à apporter à la Turquie, comme bien souvent la question économique avec la Russie tourne autour de l'énergie ou des armes. Le gros problème du Kremlin, c'est justement de trop regarder la Turquie comme une solution pour affaiblir l'Otan et non comme un réel allié de long terme, car les intérêts de ces deux pays n'ont jamais collés et ce ne sont pas quelques ententes du moment qui vont tout bousculer. Cette situation n'est pas annonciatrice de ce que sera la situation dans 10 ans, l'an prochain Trump pourra peut-être partir, Erdogan ou Poutine plus tard aussi, aujourd'hui ça tourne trop autour de personnages un peu spéciaux (chacun dans leur genre) dont on peut tourner la page soit par les urnes, soit par la rue, soit par une constitution, soit par une fin de vie.

Donc des S-400, des Su-57 peut-être, ça va ravir 3-4 ans le couple Poutine-Erdogan, mais après?

 

  • Confused 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, MeisterDorf a dit :

Et comme déjà indiqué auparavant, pourquoi la Russie exporterait-elle un avion qui n'est pas encore dans sa configuration définitive? Pour copier "le Ô combien brillant" programme F-35?

On peut dire ce qu'on veut du F35, mais il reste un succès à l'export. C'est loin des prévisions, insuffisant pour amortir les coûts de développement, mais ça reste impressionnant.

Si la Russie peut vendre du Su57 dans les mêmes conditions, ils auraient tords de se priver. Maintenant, je ne parle que de vente, pas de livraison... que les livraisons doivent attendre presque 10 ans ne serait pas impossible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Jésus a dit :

Les russes ne veulent pas juste avoir des avions utiles, ils veulent avoir des avions comparables qui puissent donner à la Russie le même niveau technologique et militaire que l'Otan et demain la Chine.

Je n'ai rien compris. 

C'est quoi un avion utile ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, clem200 a dit :

C'est quoi un avion utile

un appareil qui remplit actuellement les missions qu'on lui donne mais qui n'offre plus de perspectives de développement voir de ruptures majeures exemple le 2000, le F-16, le Su-27/35, le Mig 29

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, clem200 a dit :

Je n'ai rien compris. 

C'est quoi un avion utile ? 

Pascal a répondu à ma place.

Il ne faut pas juste se dire que cet avion sera encore bien dans 15 ans, il faut l'imaginer au milieu de centaines voir milliers de F-35, des avions furtifs chinois, du nouvel avion européen, les russes ne peuvent pas miser sur ces avions pour proposer et avoir des avions comparables ou supérieurs. Ils ont besoin d'un avion nouveau et à part d'en refaire un, il n'y a que le Su-57 qui peut offrir à la Russie un avion permettant au pays d'être à niveau de ceux avec qui elle ambitionne de se mesurer.

Le problème des russes a été de faire du neuf avec du vieux un peu trop longtemps, les diverses versions du Su-27 ont clairement des limites, aujourd'hui de tels veaux dans les airs, avec le sophistication des radars et des missiles, ben ça ne passe plus. Vanter la taille, la puissance des moteurs, la manoeuvrabilité, c'était des éléments importants hier, mais plus aujourd'hui ou l'on réclame discrétion, furtivité et capacité de détection permettant la destruction de l'ennemi à très longue distance.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le code OTAN frazor pour le su57, n’est pas confirmé officiellement, rien ne dit d'ailleurs que ça sera réellement son code otan.

je ne sais pas d’ou ça sort, pour le moment, il n’a pas de code otan. (A ma connaissance)

Pour ce qui est de l’exportation, je suis tombé au fil de mes lectures, sur  une interview du rédacteur chef du journal russe « Arsenal de la patrie »,l’article date un peu 2017,mais il évoque 2024 pour les premiers certificats d’exportation

Edited by Capitaineconan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, zx a dit :

Et le système est censé être complet. Quid des formations et interconnexions avec le reste des systèmes turcs ? Des conseillers sur place ?

Citation

Plus de vingt rotations d’avions militaires gros porteurs effectuées depuis le 27 août ont permis d’achever dimanche la livraison à la Turquie de deux systèmes antimissiles russes S-400 «Triomph», selon l’agence Interfax. Il s’agit de la deuxième phase de la livraison de ces armements très performants, deux unités de S-400 ayant déjà acheminées en juillet sur la base aérienne turque de Myurt.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande qu'elle vont être les répercussions des ventes d'armes entre la Russie et la Turquie, à l'aune du conflit syrien actuel.

On se dirige tout droit vers un affrontement Bashar, soutenu par les russes, et Erdogan.

Les S 400 sont livrés ? Parce que la Turquie pourrait en avoir besoin prochainement. Et ce qui est pris n'est plus à prendre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maintenant on y voit plus clair:

Erdogan a commandé des S400 en vue de cette intervention pour mettre le monde entier devant le fait accompli.  Avec le S400  il annihile toute velléité de réaction militaire contre son intervention (sauf à en payer le prix fort).  Seuls les russes pouvaient livrer des S400 en qq mois, 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Pakal said:

Maintenant on y voit plus clair:

Erdogan a commandé des S400 en vue de cette intervention pour mettre le monde entier devant le fait accompli.  Avec le S400  il annihile toute velléité de réaction militaire contre son intervention (sauf à en payer le prix fort).  Seuls les russes pouvaient livrer des S400 en qq mois, 

Faut arreter avec l'intox S400 et S300.  Le S400 n'a jamais ete teste en condition reelle, d'ailleurs lors des frappes en Syrie aucun systeme s300 ou s400 n'a intercepte les tomahauks, scalp etc... les Israeliens n'ont pas perdu d'avions non plus.  

La Turquie a 2 systemes S400, j'imagine toujours en cours de formation.  Envisageons que le S400 detruit un avion ou des avions, il revele sa position et se fait limoger par un Scalp etc....  avec seulement 2 batteries les S400 vont pas interdire quoi que soit tres longtemps avant d'etre detruit eux meme.

Les S400 comme tout systeme radar est tres limite par l'horizon radar face a des missiles a basses altitudes.  Bien sur qu' un S400 est une menace comme tout systeme de defense aerienne, mais ils sont aussi vulnerables et il ne font pas mouche a chaque fois, un missile envoye n'est pas un "kill" guaranti, les avions peuvent manoeuvrer et sont doter de ECM.  Contre des S400, il faut juste prendre les precautions necessaires pour les neutraliser.  On a bien vu que les Patriotes en AS n'etaient pas infaillibles.  

Edited by Lordtemplar
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un système antimissile ne travaille qu'à haute altitude, il est normalement complété par des engins de courte portée ayant leur propre radar sinon il va se faire démonter par le premier rase terre venu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,420
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,254,743
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries