Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Dénucléarisation du proche-orient


Recommended Posts

AP - Jeudi 18 octobre, 03h39 VIENNE -

L'Egypte a envoyé une lettre de protestation à de très nombreux pays de l'Union européenne pour exprimer sa "stupéfaction et son regret" devant leur refus de soutenir l'appel du Caire pour un Proche-Orient dépourvu d'armes nucléaires, lors de la conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) le mois dernier.

La lettre, datée du 4 octobre et signée du ministre des Affaires étrangères Ahmed Aboul Gheit, dont l'Associated Press a obtenu un exemplaire mercredi, demande également aux Européens d'expliquer leur position.

La missive concerne une résolution non-contraignante présentée par l'Egypte lors de la conférence annuelle de l'AIEA en septembre. Traditionnellement, les pays européens ont soutenu les résolutions appelant à un Proche-Orient dépourvu d'armes nucléaires, mais cette année, 25 des 27 membres de l'UE se sont abstenus lors du vote, qui s'est soldé par l'adoption de la résolution. Seuls les Etats-Unis et Israël, clairement visé par la résolution, ont voté contre.

Israël est effectivement considéré comme une puissance nucléaire malgré le fait que l'Etat hébreu n'ait jamais avoué être doté de la bombe.

Les pays européens avaient voté pour une résolution similaire en 2006, première année où l'objection d'Israël a forcé l'AIEA à organiser un vote. Les années précédentes, la résolution sur l'"Application des garanties de lAIEA au Moyen-Orient" était adoptée par consensus.

L'Egypte a appris "avec stupéfaction et regret (...) que ce soutien n'était plus disponible à la dernière session de la conférence générale" de l'AIEA, selon la lettre. "L'Egypte ignore les raisons de fond qui ont mené votre pays a prendre une telle décision et je voudrais donc apprécier grandement vos opinions sur la question", écrit le chef de la diplomatie égyptienne.

Aucun pays européen n'a réagi dans l'immédiat, mais l'Italie devrait envoyer une réponse pour expliquer sa position.

AP mgh/v569

Un proche orient dénucléarisé, c'est peut-être cela la meilleure solution.

Evidemment cela implique deux choses : Israël dénucléarisé et l'Egypte elle-même incluse dans ce concept.

Cela n'empêchera pas les guerres mais cela évitera les problèmes et les craintes que l'on connait actuellement avec l'Iran.

Link to comment
Share on other sites

ce serait bien mais c'est totalement impossible...comment convaincre israel de se defaire d'arme atomique alors que la syris possede un arsenal considerable en matiere d'armes chimiques ou bacteriologique ...

et si israel n'est pas desarmer nucleairement a grand coup de pub comment les pays rivaux d'israel pourront eux même vouloir se passer d'une eventuelle bombe atomique...

et quand bien même israel se desarmerais-t-elle, qu'est-ce qui empechera des pays comme l'iran d'aquierir l'arme atomique et d'etre la nouvelle puissance regionnale....

c'est un risque qui n'est même pas imaginable pour israel...

c'est utopique...

Link to comment
Share on other sites

ce serait bien mais c'est totalement impossible...comment convaincre israel de se defaire d'arme atomique alors que la syris possede un arsenal considerable en matiere d'armes chimiques ou bacteriologique ...

et si israel n'est pas desarmer nucleairement a grand coup de pub comment les pays rivaux d'israel pourront eux même vouloir se passer d'une eventuelle bombe atomique...

et quand bien même israel se desarmerais-t-elle, qu'est-ce qui empechera des pays comme l'iran d'aquierir l'arme atomique et d'etre la nouvelle puissance regionnale....

c'est un risque qui n'est même pas imaginable pour israel...

c'est utopique...

Ce n'est pas mauvais un peu d'utopie ...

En fait l'idée qui pourrait être un bon deal, c'est que chaque partie ne possède plus d'arme ou de capacité à produire des armes nucléaires.

Cette disposition étant controlée par l'AIEA (c'est son job !) et toute infraction à cette règle impliquerait l'intervention de la communauté internationale. - Le problème étant de rendre ces interventions plus efficaces et internationales qu'elles ne le sont actuellement ....

Link to comment
Share on other sites

le probleme c'est que l' aiea n'as pas fait preuve de beaucoups de competence jusque là (a l'image de l'onu) et la situation iranienne le prouve...moi quand je vois les specialiste de l'aiea faire leur conference de presse a l'onu sur l'iran, j'ai l'impression d'une vaste farce...

Link to comment
Share on other sites

s'attaquer aux conséquences avant de s'occuper des causes c'est innutile.  Concrètement je crois que la situation au MO est sous tendue par quelques facteurs: la question palestinienne,la démocratie,la pauvreté.

Pour la pauvreté:il semble bien qu'avec tout le pétrole du monde,la corruption ait rendue impossible un développement juste e une bonne répartition des richesses.Ce qui renvoit au deuxième problème

La démocratie:on va pas en discuter 3 plombes pour admettre que c'est le meilleure régime possible à ce jour. Dans les pays arabes:du MO je n'en vois pas une seule très stable:à la limite on peut considérer la Jordanie et l'Arabie Saoudite comme des régime assez stables politiquement.

Enfin la question du conflit israelo-palestinien:pour moi c'est la clef de tout. Dès lors qu'un Etat Palestinien viable sera construit au côté d'Isrel sur la base d'accords de paix et de sûreté réciproque,les va t-en guerre et audres fous de dieu ne pourront plus se cacher dèrrière ce conflit pour attiser la haine.

Dans une moindre mesure(j'estime que le problème est plutôt conjoncturel) l'Iran doit être absolument réglé par la voie diplomatique. Une attaque militaire c'est l'assurance de relancer des tensions pour les 20 prochaines années et de sapper les efforts de paix Israel-Palestine.

Ces 3 quuestions sont piour l'istant toutes en attente d'une solution et par un jeu combiné génère des tensions. Donc qui dit tension dit crainte,donc protection donc armes de destruction. Si la communauté internationale fait un très gros effort de pression (ce qui la aussi par l'harmonisation des positions sino-russo américaines (en considérant l'Europe ocmme alignée sur les US) ) alors ont peut aboutir à un plan de travail à moyen terme.

Mettons que d'ici 10 ans la plupart des ces problèmes soient en voiue favorable (avec la création d'un Etat palestien) alors je pense qu'on pourra envisager à l'image des accords  SALT et START,des traité de diminution mutuelement controlées sous l'égide de l'AIEA et de l'ONU des arsenaux des pays du MO. De toute façon il faut bien se dire que tant que ces pays ressentirons un danger,ils refuseront logiquement de désarmer.

Link to comment
Share on other sites

Au vue des derniers evenements ce n'est pas pour demain qu'il y'aurat une denuclearisation:

VIENNE - L'Egypte a envoyé une lettre de protestation à de très nombreux pays de l'Union européenne pour exprimer sa "stupéfaction et son regret" devant leur refus de soutenir l'appel du Caire pour un Proche-Orient dépourvu d'armes nucléaires, lors de la conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) le mois dernier.

(Publicité)

La lettre, datée du 4 octobre et signée du ministre des Affaires étrangères Ahmed Aboul Gheit, dont l'Associated Press a obtenu un exemplaire mercredi, demande également aux Européens d'expliquer leur position.

La missive concerne une résolution non-contraignante présentée par l'Egypte lors de la conférence annuelle de l'AIEA en septembre. Traditionnellement, les pays européens ont soutenu les résolutions appelant à un Proche-Orient dépourvu d'armes nucléaires, mais cette année, 25 des 27 membres de l'UE se sont abstenus lors du vote, qui s'est soldé par l'adoption de la résolution. Seuls les Etats-Unis et Israël, clairement visé par la résolution, ont voté contre.

Israël est effectivement considéré comme une puissance nucléaire malgré le fait que l'Etat hébreu n'ait jamais avoué être doté de la bombe.

Les pays européens avaient voté pour une résolution similaire en 2006, première année où l'objection d'Israël a forcé l'AIEA à organiser un vote. Les années précédentes, la résolution sur l'"Application des garanties de lAIEA au Moyen-Orient" était adoptée par consensus.

L'Egypte a appris "avec stupéfaction et regret (...) que ce soutien n'était plus disponible à la dernière session de la conférence générale" de l'AIEA, selon la lettre. "L'Egypte ignore les raisons de fond qui ont mené votre pays a prendre une telle décision et je voudrais donc apprécier grandement vos opinions sur la question", écrit le chef de la diplomatie égyptienne.

Aucun pays européen n'a réagi dans l'immédiat, mais l'Italie devrait envoyer une réponse pour expliquer sa position. AP

Link to comment
Share on other sites

Perso je pense que personne ne devrait avoir de tels armements. Même la France, les Etats Unis, la Russie, la Chine et le Royaume Unis.

Je ne vois clairement pas en quoi on pourrait d'un coté se permettre d'avoir des armes nucleaires quand de l'autre on refuse à des pays comme la corée du nord, l'iran, l'inde ou le pakistan d'en avoir

Deux poid deux mesures !?? Soit tout le monde, soit personne.

Je préfere bien entendu que personne n'aie de tel jouets

Link to comment
Share on other sites

Perso je pense que personne ne devrait avoir de tels armements. Même la France, les Etats Unis, la Russie, la Chine et le Royaume Unis.

Je ne vois clairement pas en quoi on pourrait d'un coté se permettre d'avoir des armes nucleaires quand de l'autre on refuse à des pays comme la corée du nord, l'iran, l'inde ou le pakistan d'en avoir

Deux poid deux mesures !?? Soit tout le monde, soit personne.

Je préfere bien entendu que personne n'aie de tel jouets

C'est un point de vue , mais on ne peut pas negliger le fait que ces armes , nous ont suremment eviter un bon nombres de guerre jusqu'en 1989 , de plus si l'on vois a long terme , elles seront indispensable a certeins pays ; Comment par exemple la france ou la russie pourraient se deffendre face a une chine ou une inde en cas de conflit ouvert dans 40/50 ans ?
Link to comment
Share on other sites

Perso je pense que personne ne devrait avoir de tels armements. Même la France, les Etats Unis, la Russie, la Chine et le Royaume Unis.

Je ne vois clairement pas en quoi on pourrait d'un coté se permettre d'avoir des armes nucleaires quand de l'autre on refuse à des pays comme la corée du nord, l'iran, l'inde ou le pakistan d'en avoir

Deux poid deux mesures !?? Soit tout le monde, soit personne.

Je préfere bien entendu que personne n'aie de tel jouets

Oui mais cela a intérêt uniquement si en parallèle on détruit l'ensemble des ADM, mais également l'ensemble des armements conventionnelles et des effectifs militaires(ou équivalent) de tous les pays. En effet pour le cas de l'Europe de l'Ouest c'est ce qui a permis de maintenir des dépenses et des effectifs militaires très en dessous de qu'il aurait fallu maintenir s'il y avait eu une confrontation uniquement avec des armes conventionnels.

Quant on connait l'importance institutionnel dans certain pays démocratique ou non des forces armées, on peut douter de l'intérêt de ces pays a une telle évolution.

Link to comment
Share on other sites

C'est le pouvoir egalisateur de l'atome.A mon avis, il n'est même pas souhaitable que ces armes disparaisse.

La menace de destruction total a été un frein puissant(mais pas unique) pendant la guerre froide.Ce sont les seuls armes qui soient capables de detruire integralement un etat avec une garentie à 100%(quand bien même l'enemie se serais refugier dans des bunker,la radioacitité persisterais à des doses mortelles pendant des decennies.Cela donne à reflechir même au pire psychopathe.Même Hitler aurait été receptif à ce genre d'argument(au debut evidemment, en 1945 c'etait trop tard).

Link to comment
Share on other sites

C'est pourquoi ce genre d'armes doit être l'apanage des grandes puissances qui ont le pouvoir de faire pression parmi les Etats de leur zone d'influence pour éviter un conflit trop important tout en se dissuadant entre grandes puissances pour éviter une catastrophe mondiale comme une guerre totale...

L'acquisition de cette arme par des puissances régionales déséquilibrent ce système et provoquent des conflits. Ainsi, Israël pourrait se passer de l'arme nucléaire avec la paix avec ses voisins (éliminant l'arme nucléaire comme substitut de la profondeur stratégique qui lui manque vu la taille de son territoire) et le soutien actuel que lui prodigue les Etats-Unis. Cela ne règle pas le problème palestinien (qui se résolvera par la création d'un Etat viable) mais priverait tout Etat voisin cherchant à obtenir l'arme atomique de légitimité.

L'Iran sans armes nucléaires a le soutien de la Russie et de la Chine, le terrorisme et ses ressources énergétiques comme moyen de nuisance contre la puissance américaine (en plus d'armes conventionnelles). Aussi, sa course à l'arme nucléaire viserait-elle un autre but comme l'hégémonie régionale face aux Etats sunnites par exemple...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

le probleme c'est que l' aiea n'as pas fait preuve de beaucoups de competence jusque là (a l'image de l'onu) et la situation iranienne le prouve...moi quand je vois les specialiste de l'aiea faire leur conference de presse a l'onu sur l'iran, j'ai l'impression d'une vaste farce...

Dernière déclaration en date de notre ami de l'AIEA :

Reuters - Dimanche 28 octobre, 21h11 WASHINGTON (Reuters) -

"La communauté internationale devrait s'abstenir de toute rhétorique menaçante et user avec l'Iran de la même approche diplomatique qui a été adoptée dans le dossier du nucléaire nord-coréen", a déclaré dimanche le directeur de l'AIEA.

Mohamed ElBaradeï, chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique, a déclaré dans une interview à CNN que des propos belliqueux pourraient pousser l'Iran à accélérer son programme nucléaire et attiser les tensions au point de provoquer une catastrophe au Proche-Orient.

"Je crains que si l'escalade se poursuit des deux côtés nous ne finissions dans un précipice", a-t-il dit.

Les détracteurs du programme nucléaire iranien devraient "arrêter d'exagérer et de déformer le problème iranien car c'est un dossier qui pourrait provoquer une conflagration majeure, non seulement au plan régional mais au plan international", a-t-il dit sur la chaîne américaine d'information en continu.

Washington a annoncé jeudi qu'il décrétait des sanctions contre une vingtaine d'entreprises, de banques et de particuliers iraniens, ainsi que contre le ministère de la Défense, espérant ainsi accroître la pression sur Téhéran pour qu'il cesse d'enrichir de l'uranium, processus pouvant servir - mais pas exclusivement - à fabriquer des bombes nucléaires.

ELBARADEÏ PRÔNE UNE "DIPLOMATIE CRÉATIVE"

Ces sanctions ont été annoncées après un net durcissement de la rhétorique de Washington vis-à-vis de Téhéran, illustrée notamment par des propos du président George Bush laissant entendre que si l'Iran se dotait d'une arme nucléaire, l'humanité risquait de connaître une troisième guerre mondiale.

Bush affirme rechercher une solution diplomatique mais il n'exclut pas l'option militaire.

ElBaradeï a réitéré sur CNN que l'Iran était selon lui à des années de pouvoir produire des armes nucléaires, et que rien ne prouvait pour l'heure qu'il s'y employait.

"Nous collaborons en ce moment même avec l'Iran pour avoir des éclaircissements sur le passé et le présent, mais on ne m'a communiqué aucune information indiquant l'existence actuellement d'un programme actif de fabrication d'armes nucléaires", a-t-il dit.

La communauté internationale a encore du temps devant elle pour mettre à profit une "diplomatie créative", a estimé le directeur de l'AIEA, qui a comparé l'invasion de l'Irak, soupçonné à tort de disposer d'armes de destruction massive, aux efforts diplomatiques entrepris avec la Corée du Nord, qui ont apparemment donné des résultats cette année.

Ils manquent de snipers les ricains ces temps-ci ?, ou bien ils sont tous en Iraq et en Afghanistan et donc ils peuvent pas s'occuper des c**s qui sont ailleurs ?

Link to comment
Share on other sites

Dernière déclaration en date de notre ami de l'AIEA :

Ils manquent de snipers les ricains ces temps-ci ?, ou bien ils sont tous en Iraq et en Afghanistan et donc ils peuvent pas s'occuper des c**s qui sont ailleurs ?

j'ai l'impression qu'al baradei ne veut pas d'une autre connerie comme la guerre de l'irak qui a été menée au nom d'elexistence d'armes de destruction massive en irak.

Mainteant ils veulent le faire avec l'iran sous pretexte qu'elle a "l'intention" d'avoir la bombe.

le cons qu'ils faut chasser c'est ceux qui veulent detruire un autre peuple dans la région.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,798
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...