Sign in to follow this  
Rescator

[BalardGone] Pourquoi pas un Pentagone français?

Recommended Posts

Il y a un plan air 2010 qui va réalisé une simplification de commandement mais aussi un transfert des effectifs en province (Paris/province passer de 70% / 30% à 30% / 70%).

source : http://www.defense.gouv.fr/air/archives/air_2010

Si ça peut amener à dégrossir l'armée de l'air, c'est pas plus mal, mais si on pouvait aussi réduire le nombre de base aérienne en métropole au nombre de 37, ça aiderait encore plus. Sérieux, 37 bases par rapport au nombre d'avions que l'on possède, ça me paraît énorme.

Edit : Je viens de lire le lien et c'est bon, ils vont faire une bonne réorganisation et restructuration de l'armée de l'air. :)

Au lieu de faire un grand bâtiment avec 10 000 fonctionnaires pourquoi pas dispatcher les service sur tout le territoire.

1 Cela ferait des économies car on utiliserer des bâtiments déjà existants

2 il y aurait une survabilité car il y aurait une dispersion.

Je ne vois pas en quoi dispatcher les services à travers le territoire nous ferait faire des économies, au contraire. Et puis, si ils sont déjà tous sur Paris, c'est justement pour être à proximité du MinDef. La multiplication des batiments comme tu le proposes engendre des coûts à moyen et long terme beaucoup plus importants et c'est principalement dû à leur vieillesse de plusieurs dizaines d'années, voir beaucoup plus pour certains.

Quelques exemples de ce qu'entraîne la vieillesse et la multiplication des batiments :

1. Des batiments souvent non-adaptés et non-fonctionnels.

2. Des normes de sécurité obsolète.

3. Des frais de maintenance plus élevé.

4. Des frais de chauffage atroce, ces vieux batiments sont des passoires.

5. Des personnels doublons avec leur matériel.

6. Pour le personnel qui doit se déplacer jusqu'au MinDef fréquemment, les trajets sont des pertes de temps et d'argents.

De plus pourquoi ne pas réunir le reste des États majors à Taverny?

Parce que ces états-majors sont attachés au MinDef.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des batiments souvent non-adaptés et non-fonctionnels.

2. Des normes de sécurité obsolète.

3. Des frais de maintenance plus élevé.

4. Des frais de chauffage atroce, ces vieux batiments sont des passoires.

5. Des personnels doublons avec leur matériel.

6. Pour le personnel qui doit se déplacer jusqu'au MinDef fréquemment, les trajets sont des pertes de temps et d'argents

il me semble avoir lu que tout cela, plus la rénovation de quelques bâtiments représente entre 1,5 milliards d'euros. Source, terre magazine, je retrouverais l'article. En tout cas, c'est une sacré somme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ça peut amener à dégrossir l'armée de l'air, c'est pas plus mal, mais si on pouvait aussi réduire le nombre de base aérienne en métropole au nombre de 37, ça aiderait encore plus. Sérieux, 37 bases par rapport au nombre d'avions que l'on possède, ça me paraît énorme.

Edit : Je viens de lire le lien et c'est bon, ils vont faire une bonne réorganisation et restructuration de l'armée de l'air. :)

Je ne vois pas en quoi dispatcher les services à travers le territoire nous ferait faire des économies, au contraire. Et puis, si ils sont déjà tous sur Paris, c'est justement pour être à proximité du MinDef. La multiplication des batiments comme tu le proposes engendre des coûts à moyen et long terme beaucoup plus importants et c'est principalement dû à leur vieillesse de plusieurs dizaines d'années, voir beaucoup plus pour certains.

Quelques exemples de ce qu'entraîne la vieillesse et la multiplication des batiments :

1. Des batiments souvent non-adaptés et non-fonctionnels.

2. Des normes de sécurité obsolète.

3. Des frais de maintenance plus élevé.

4. Des frais de chauffage atroce, ces vieux batiments sont des passoires.

5. Des personnels doublons avec leur matériel.

6. Pour le personnel qui doit se déplacer jusqu'au MinDef fréquemment, les trajets sont des pertes de temps et d'argents.

Parce que ces états-majors sont attachés au MinDef.

Ecoute tu me dit que c'est une mauvaise idée de dispatcher

mais tu approuve le plan air 2010?

C'est pas contradictoire?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ecoute tu me dit que c'est une mauvaise idée de dispatcher

mais tu approuve le plan air 2010?

C'est pas contradictoire?

Non, car le plan Air 2010 est une réorganistaion et restructuration de l'Armée de l'air. Le personnel dont il est question ici, est celui des futurs cinq centres de commandement, par rapport au treize actuels. Donc d'un côté on dispatche le personnel de Paris en Provence (à raison de 70% / 30% à 30% / 70%), mais de l'autre on regroupe les structures de commandement (13 à 5). Je ne peux mieux en parler, que de copier le texte mot pour mot.

Quatre axes majeurs ont été privilégiés :

- simplification des structures, c'est à dire diminuer leur nombre et offrir une meilleure lisibilité interne et externe,

- regroupement fonctionnel pour mettre sous un même commandement les éléments et unités orientés vers une même mission,

- optimisation du fonctionnement, en adaptant les structures aux nouveaux processus issus souvent de l'avènement des NTIC (Nouvelles Technologies d'Information et de Communication),

- projet social pour renverser le rapport Paris/province des effectifs armant les structures de commandement (passer de 70% / 30% à 30% / 70%).

La solution qu'a retenue l'armée de l'air pour satisfaire à ces principes est celle d'une structure organisée en cinq entités (au lieu de treize commandements auparavant), travaillant autour d'un état-major resserré.

Alors que pour le "Pentagone français", le personnel que tu veux dispatcher sur tout le territoire sont des effectifs des états-majors des trois armées, qui sont directement rattachés au MinDef, donc proximité obligée. C'est pour ça que cette idée de batiment/site unique me paraît bonne.  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

on c'est pas bien compris

Je suis partant pour mettre en un même lieu les Etats-majors (Batar ou un autre lieu)

Mais on peut aussi réorganisé les commandements des différentes armée comme dans plan air 2010. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

on c'est pas bien compris

Je suis partant pour mettre en un même lieu les Etats-majors (Batar ou un autre lieu)

Mais on peut aussi réorganisé les commandements des différentes armée comme dans plan air 2010. 

Je ne sais pas si l'on s'est mal compris, mais tu disais que tu voulais dispatcher le personnel sur tout le territoire, plutôt que de le réunir dans un seul batiment/lieu.

Au lieu de faire un grand bâtiment avec 10 000 fonctionnaires pourquoi pas dispatcher les service sur tout le territoire.

Au fait c'est Balard, parce que Batar ça le ferait pas. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas sur tout le territoire mais des commandes spécifiques comme le prévoit air 2010

De plus  Hervé Morin dans le Figaro du 5 décembre

Le ministre souhaite "transformer encore l’organisation des armées pour retrouver des marges de manœuvre financières". Pour cela, il est, notamment, nécessaire de privilégier les capacités opérationnelles en améliorant le rendement du soutien.

Les pouvoirs du Chef d’état-major des armées (Cema) seraient renforcés dans l’objectif d’une plus grande transversalité entre les différents corps d’armée - terre, air, marine. Le Cema assurerait la planification, le budget, les programmes. Les états-majors spécifiques conserveraient la responsabilité de l’entraînement, du recrutement et de la formation des troupes.

Un "comité d’investissement" serait créé pour les programmes d’armement. L’entretien des matériels serait mutualisé et les unités des différentes armées regroupées autour de grandes bases offrant un soutien et une administration générale commune.

PS :oui pour Balar

Batar c'est la nouvelle star  :lol:

Je suis parti en sucette comme le grand "André Manoukian"  :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'avait-il pas été question d'installer cet "hexagone" sur le site de Vélizy Villacoublay ce qui pour les liaisons aériennes aurait été très pratique ? =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques questions qui me trottent par la tète concernant  cette nouvelle piste tant argumenté par Bercy ‘n co’ ( reine du moment ) et dont sa mise en application ne va pas tarder.

- La multitude de suppressions de postes à tous les échelons engendré par cette rationalisation ne va pas t-elle par mouvement Brownien pousser alors l’appareil à créer de nouveaux postes.(du genre à la place de mettre un chef mettons en deux )  et ainsi assister à l’affligeant spectacle obtenue actuellement avec  des tètes de directions bifides.

- La valeur d’un poste tenue dans la nouvelle structure, quelque soit son niveau, ne va-t-il pas faire l’objet d’une « surcote » de la part des DPMA. De la sorte et par excès on peut imaginer un colonel devenant alors indifféremment « gardien » d’un escalier ou « responsable » de photocopieur.

- Que vont devenir les bataillons d’officiers de liaisons en tout genre, ces « supra » agents de liaison sans lesquels la com’ interarmées ne serait plus ?

- Est-ce qu’une zone tampon dans ce pentagone gaulois existera ? Chaque nouveau théâtre d’opération implique des créations ou des montés en puissances d’entités interarmées, donc de la place ( beaucoup de place ). Les squats de greniers et autres chambres de bonnes verront-ils enfin leur fin ?

- L’effet « jointness » médiocrement vécu chez les anglo-saxon ( nos modèles imposés du moment…) ou l’interarmisation poussé à son extrême par cet effet de recentrage géographique ne va-t-il pas nous faire perdre une partie des savoirs et savoirs faire  propres à chaque armes et armées et si précieux ? Je parle ici d’un effet de vulgarisation des approches métiers.

... pourquoi pas un pentagone "à la Française" plutot ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

... pourquoi pas un pentagone "à la Française" plutot ? ;)

Avec la gendarmerie qui se dissoud doucement dans la police le truc va finir par ressembler a un triangle plutôt !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a quelques années il y avait un reportage de Paris Match sur le Pentagone où on lisait  qu'il pouvait être visité: quelqu'un sur ce forum l'a-t-il déjà fait ? et si oui peut-il dire quelques mots dessus ?

Les visites sont-elles toujours organisées  (cf attentat du 11 Septembre 2001) ?  O0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a quelques années il y avait un reportage de Paris Match sur le Pentagone où on lisait  qu'il pouvait être visité: quelqu'un sur ce forum l'a-t-il déjà fait ? et si oui peut-il dire quelques mots dessus ?

Les visites sont-elles toujours organisées  (cf attentat du 11 Septembre 2001) ?  O0

Je suis allé le visiter avec un cours dans ma fac l'an dernier. Tu imagines bien que l'on ne vous montre pas les zones sensibles. En gros tu passes dans des couloirs  où tu vois quelques vitrines sur les guerres auxquelles ont participé les Etats-Unis. On a meme croisé un général 3 étoiles: seul activité qui a émoustillé la visite (il ne s'est pas arrété pour parler pourtant...). J'allais oublier : il y a un arrêt dans la petite chapelle pour les victimes du 11 septembre où on fait une minute de silence. Ce qui est le plus marrant ce sont les conditions que l'on t'explique avant de débuter la visite:

Pas le droit de parler français c'est considérer comme un complot et la visite s'arrete dès qu'un des deux marines repère qu' un des visiteurs ne parle pas anglais, après un premier avertissement bien sûr(l'un devant l'autre derrière).

Tu n'as pas le droit de t'arrêter pendant la visite.

Plus d'autres que j'ai oublié.. Sinon niveau sécurité, je n'avais vu ça avant, mais c'est normal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

''Pas le droit de parler français c'est considérer comme un complot et la visite s'arrete dès qu'un des deux marines (l'un devant l'autre derrière).''

Un bout de phrase est manquant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ola, faut pas exagérer.

Disons que toutes les langues qui non pas une sonorité anglo-saxonne ou hispanique, n'est pas très tolèrer dans les lieux dit sensible des Etats-Unis. Etant donné que la francophonie vie s'est dernière heures, rien d'étonant que les états-uniens se méfient de cette langue "bizarre".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ola, faut pas exagérer.

Disons que toutes les langues qui non pas une sonorité anglo-saxonne ou hispanique, n'est pas très tolèrer dans les lieux dit sensible des Etats-Unis. Etant donné que la francophonie vie s'est dernière heures, rien d'étonant que les états-uniens se méfient de cette langue "bizarre".

Je répète exactement ce que l'on nous a dit avant de commencer la visite. Je n'ai pas arrangé la phrase. On s'est fait engueuler une fois parce que l'on parlait en français entre nous. Je t'assure vu comme les marines nous ont dit ça, on n'a pas recommencé.

J'adore ton optimisme, Rochambeau  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je répète exactement ce que l'on nous a dit avant de commencer la visite. Je n'ai pas arrangé la phrase. On s'est fait engueuler une fois parce que l'on parlait en français entre nous. Je t'assure vu comme les marines nous ont dit ça, on n'a pas recommencé.

Eh bien si c'est vraiment les même propos  :O, la francophobie a vraiment atteint des proportions incroyable ...

J'adore ton optimisme, Rochambeau 

comment sa ??

En même temps quant on lit ce genre d'article:

http://www.gaullisme.fr/francophonie_010308.htm

http://forumpourlafrance.org/spip/L-enterrement-de-la-Francophonie-est-il-programme-par-M-Guillou.html

http://forumpourlafrance.org/spip/Ratification-par-la-France-de-l-Accord-de-Londres-Brevet.html

http://www.gaullisme.fr/breve_090107c.htm

Cela fait un moment que je me suis remis à vraiment lire l'anglais(tien, cela m'apprendra de ne pas l'avoir étudié sérieusement à l'école, na :lol:), alors si l'idiot que je suis ! Se met à lire de l'anglais ... bref, vous voyez ou je veux en venir :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si c'était de la francophobie... Je pensais que c'était des jeunes gars qui étaient un peu trop zélés, qui voulaient un peu trop faire respecter les rêgles mises en place.

Mais bon ils étaient très humains et 4 jolies québecoises étaient juste devant le marine et la visite s'est beaucoup mieux passé alors.. bizarre comme 4 décolletés peuvent changer le caractère d'un homme  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si c'était de la francophobie... Je pensais que c'était des jeunes gars qui étaient un peu trop zélés, qui voulaient un peu trop faire respecter les rêgles mises en place.

Mais bon ils étaient très humains et 4 jolies québecoises étaient juste devant le marine et la visite s'est beaucoup mieux passé alors.. bizarre comme 4 décolletés peuvent changer le caractère d'un homme  :lol:

Par hypothèse, on peut penser que c'est pour contrôler les échanges => contrôle du groupe.

Ca me parait une consigne "normale"  un peu parano mais normale.... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Image IPB

c'est sur le terrain de foot que se fera le bâtiment?

Share this post


Link to post
Share on other sites

LE terrain de foot c'est le parc Suzanne Leglen, et devant c'est l'héliport de paris et l'aquaboulevard, le terrain appartenant à l'armée c'est "seulement" entre le périph et le boulevard des maréchaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Alors que l'Elysée souhaite un grand projet architectural pour le futur "Pentagone à la française" de Balard (Paris, XVème), plusieurs obstacles apparaissent, estime-t-on dans les milieux spécialisés.

1) Les règles d'urbanisme. Le futur ministère de la Défense sera, selon toute vraisemblance, un immeuble de grande hauteur. Pour obtenir, le permis de construire d'une telle tour, il faut une dérogation du Plan local d'urbanisme (PLU). Cela nécessite l'accord du Conseil de Paris, en clair, de Bertrand Delanoë. Les déclarations faites, mardi 13 janvier à Nîmes, par Nicolas Sarkozy ne simplifient pas le dossier. Le président de la République a en effet dénoncé "le peu d'ambition" et la "gestion un peu au jour le jour" de la politique architecturale de la Ville de Paris.

2) Le Pentagone à la française devrait être financé dans le cadre d'un partenariat public-privé. Un groupe privé devrait le financer, puis l'Etat le lui louerait sur une durée longue, de l'ordre de 30 ans. Les spécialistes estiment aujourd'hui le coût du projet entre 500 millions et 1 milliards d'euros. Or, dans la situation économique actuelle, une banque n'investit pas plus de 20 millions d'euros sur de tels projets : le montage financier va donc être particulièrement complexe.

3) Il ne devrait pas y avoir de concours d'architecture au sens strict, mais le choix sera fait entre des dossiers associant : un major des BTP + des banques + un cabinet d'architecture. Les spécialistes estiment qu'entre le moment où le programme sera lancé, avec la désignation d'une direction opérationnelle, et la livraison du bâtiment, le délai raisonnable est de 5 ou 6 ans. Donc, au plus tôt en 2014.

4) En terme de protection du Patrimoine, se posera la question de l'avenir des Bâtiments construits par l'agence Perret (ex- service technique des constructions navale et bassin d'essais des carènes). Ils font partie du patrimoine architectural français.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Balard : le permis de démolir est signé (actualisé)

Dvllzxujgs_img_4264r Mon collègue de Libération, le journaliste Vincent Noce, spécialiste du patrimoine, nous apprend que le permis de démolir le site des constructions navales de Balard a été signé récemment par le préfet de Paris, le 19 février exactement. Il s'agit de faire place nette, à l'exception d'un seule bâtiment "partiellement inscrit au titre des momunents historiques" depuis 1965, pour construire le futur Pentagone à la française.

Un correspondant (que je remercie vivement) nous fait parvenir la photo de ce permis de démolir qui est affiché sur le site depuis au moins de 8 mars.

Les bâtiments des frères Perret devraient donc être détruits, ce qui suscite une protestation dont nous nous étions fait ici l'écho. "Ils n'ont pas l'esthétique pour eux, mais ils sont cependant des témoignages du patrimoine industriel du XXe siècle" explique Vincent Noce. "La mairie de Paris proteste mollement, le ministère de la Culture, évidemment, ne dit mot". "Même si une certaine émotion est perceptible au sein des services du patrimoine, comme chez des élus UMP, le ministère de la Culture ne peut opposer résistance au grand projet que Nicolas Sarkozy a fait sien. Le Président ne manque pas une occasion pour pester contre les entraves mis par le code de l’urbanisme et réclamer la liberté du geste architectural. En droit, rien n’interdit la démolition".

"Le site, destiné aux installations techniques de la Marine, comprend plusieurs édifices datant des années vingt aux années cinquante. Seul le bâtiment administratif, de 1928, est protégé, et ne peut pas être démoli. Le reste est voué à la destruction, y compris un bassin giratoire exceptionnel pour les maquettes de navire, dont la mairie de Paris avait demandé en vain le classement. Il est notamment reproché au ministère de la Défense d'autoriser cette démolition sans avoir conduit une étude de fond sur la valeur historique de cet ensemble, et de chacune de ses parties", ajoute Vincent Noce.

Source : http://secretdefense.blogs.liberation.fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites

AFP : Un "Pentagone à la française" qui doit réunir sur un même site, dans le sud de Paris, une quinzaine de services centraux du ministère de la Défense et des Armées, devrait être opérationnel à "l'été 2014", a annoncé vendredi le ministre de la Défense Hervé Morin. M. Morin a promis un "geste architectural majeur" et "digne du 21e siècle et de la quatrième puissance militaire de la planète".

Quelque 10.000 personnes rejoindront en 2014 les nouveaux bureaux ainsi aménagés sur le site de l'ancienne Cité de l'Air, devenue aujourd'hui Base aérienne 117.

D'un montant de 600 millions d'euros, le projet portera sur la conception, la construction, la rénovation mais aussi la maintenance des 300.000 m2 de bâtiment.

Un concours d'architecture sera prochainement lancé et chaque groupe de bâtiment --sans doute trois ou quatre, vraisemblablement français même si l'appel d'offre est européen, a indiqué le ministre-- présentera avant la fin de l'année trois esquisses conçues par autant d'architectes. Le choix du projet sera arrêté début 2011.

Concrètement, le ministre et son cabinet quitteront les salons Empire de l'Hôtel de Brienne où le général de Gaulle avait posé ses valises à la Libération, pour rejoindre le quartier de Balard, nettement moins cossu, le long du boulevard périphérique.

Il en ira de même pour l'état-major des armées, ceux des trois armes (Terre, Air et Mer), le centre de planification et de commandement des opérations, aujourd'hui confiné dans un bunker souterrain du boulevard Saint-Germain, ou la Délégation générale pour l'armement, exilée récemment en banlieue parisienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,036
    Total Topics
    1,363,011
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries