Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les forces armées terrestres russes


Recommended Posts

Image IPB

On voit bien un grosse faiblesse pile en direction du Détroit de Béring Les arcs de deux systèmes se touchent mais ne se superposent pas, laissant derrière le point de contact facilement courtcircuité une zone immense pour faire ce qu'on veut. C'est quand même surprenant sachant que de l'autre côté du Détroit on a rien moins que le grand ennemi de toujours.

Partout ailleurs les arcs de détection se chevauchent joyeusement, mais là, nada. C'est soit étrange, soit carrément débile.

Link to post
Share on other sites

C'est sans doute une des conséquences de la fermeture de certains centres militaires à la fin de l'URSS. Il ne faut pas non plus oublier que l'ouest de la Russie n'était plus couvert non plus, avec la fermeture des centres radars dans les pays baltes. Il a fallu attendre l'ouverture de nouveaux centres, notamment à Baranovichi (Biélorussie) pour revenir à une couverture normale.

Mais les Russes ne sont pas bêtes. Ils rouvriront certainement des installations. Quand ils auront les fonds.

Link to post
Share on other sites

Ce sont des radars de veille terrestre à très longue portée. Ca ne sert pas pour le guidage de quoique ce soit mais c'est là pour l'alerte précoce. Grandes longueurs d'ondes qui rendent les systèmes de furtivité inutiles, mais ça manque de précision. Les yeux des Triumph c'est autre chose.

Link to post
Share on other sites

Ce sont des radars de veille terrestre à très longue portée. Ca ne sert pas pour le guidage de quoique ce soit mais c'est là pour l'alerte précoce. Grandes longueurs d'ondes qui rendent les systèmes de furtivité inutiles, mais ça manque de précision. Les yeux des Triumph c'est autre chose.

Ce n'est pas complétement saturé par l'aviation civile ? C'est pas le même schéma de vol qu'un missile certes mais ça doit en faire des échos.
Link to post
Share on other sites

On voit bien un grosse faiblesse pile en direction du Détroit de Béring Les arcs de deux systèmes se touchent mais ne se superposent pas, laissant derrière le point de contact facilement courtcircuité une zone immense pour faire ce qu'on veut. C'est quand même surprenant sachant que de l'autre côté du Détroit on a rien moins que le grand ennemi de toujours.

Partout ailleurs les arcs de détection se chevauchent joyeusement, mais là, nada. C'est soit étrange, soit carrément débile.

hypothèse : généralement du temps de la guerre froide les attaques devais venir de l'ouest, c’était nous l'ennemi et de plus le gros des troupe était stationner face a nous,et il fallait protéger Moscou,ensuite peu être que venir de l'est était trop long donc moins de surveillance .
Link to post
Share on other sites

Le trajet le plus court pour un missile (même un avion...) depuis les USA c'est en passant par dessus le Canada non ? On se retrouve dans le champs de détection du radar rouge Nord. les IRBM ayant plus tendance à venir de l'Europe de L'Ouest.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,560
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,130
    Total Topics
    1,386,552
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...