Sign in to follow this  
Rochambeau

Histoire militaire du Japon

Recommended Posts

L'histoire militaire du Japon est caractérisée par une longue succession de guerres féodales, suivies par une période de stabilité intérieure, et enfin la conquête étrangère. Elle culmine avec la défaite du Japon contre les Alliés à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Depuis, la constitution du Japon précise que « le Japon renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation ».

Mis à part l'occupation américaine qui a suivi la Deuxième Guerre mondiale, le Japon n'a jamais été envahi avec succès.

Source:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_militaire_du_Japon

http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/suntzu/2007/01/lu_dans_la_pres.html

http://pagesperso-orange.fr/miltiade/japon-origine.htm

Shogun:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Shogun

Samouraï:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Samoura%C3%AF

http://www.le-japon.com/samourais.html

http://samourais.free.fr/S_Plan.html

Ninja:

http://ininja.ifrance.com/

Shinsen Gumi:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Shinsen_Gumi

Batailles et guerres:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Baekgang

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Gempei

http://fr.wikipedia.org/wiki/Invasions_mongoles_du_Japon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Nagashino

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_Imjin

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Sekigahara

http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_d%27Osaka

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9bellion_de_Shimabara

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Boshin

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_Meiji

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_sino-japonaise_%281894-1895%29

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_russo-japonaise

http://fr.wikipedia.org/wiki/Expansionnisme_du_Japon_Showa

http://www.histojapon.com/forums/viewtopic.php?id=280

http://www.histojapon.com/forums/viewtopic.php?id=234

http://www.histojapon.com/forums/viewtopic.php?id=233

http://www.histojapon.com/forums/viewtopic.php?id=213

Armée impériale japonaise:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9e_imp%C3%A9riale_japonaise

Share this post


Link to post
Share on other sites

L' absence d'invasion dans les periodes historiques(ie: connu) est surtout du à la chance et au caractere insulaire du pays.Il ne faudra pas en tirer un quelconque merite des japonais.C'est comme le fossé anti-char de la manche.

L'une des choses qui m'a fasciné dans l'histoire du Japon.C'est le processus de decisions.C'etait completement delirant.Tout est fait pour que la responsabilité soit dilué, la recherche du consensus est  essentiel.Tout ça etait et reste tres obscure.Il est aussi important de noter que paysage politique était infiniment plus complexe que militaire=extremiste et marine/civil=moderé.Chaque groupe avait ses moderé et extremiste tous avec des objectifs similaires et divergents voit opposé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L' absence d'invasion dans les periodes historiques(ie: connu) est surtout du à la chance et au caractere insulaire du pays.Il ne faudra pas en tirer un quelconque merite des japonais.C'est comme le fossé anti-char de la manche.

Quand vous dites de la chance? C'est un euphémisme j'espère, car par deux fois la flotte mongole fut détruite par un typhon ou un tsunami.

L'une des choses qui m'a fasciné dans l'histoire du Japon.C'est le processus de decisions.C'etait completement delirant.Tout est fait pour que la responsabilité soit dilué, la recherche du consensus est  essentiel.Tout ça etait et reste tres obscure.Il est aussi important de noter que paysage politique était infiniment plus complexe que militaire=extremiste et marine/civil=moderé.Chaque groupe avait ses moderé et extremiste tous avec des objectifs similaires et divergents voit opposé.

Le fameux  HONNE  et TATEMAE ou l'art(quoique pratiquement tout est ramené à l'Art au Japon) de jamais exprimer directement son opinion, ceux qui rend "classification" trés compliqué, cela permet cette coexistence dans cette socièté. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est a noter que au XXeme siècle le japon n'a jamais déclaré ses guerres avant que l'attaque de ses troupes n'ait débuté.

Je pense, que les chefs japonais devaient compenser le manque d'expérience des troupes par des attaques surprises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contrairement à ce qu'on croit souvent ici (un abus de manga, que j'adore aussi pourtant), les japonais n'étaient pas des soldats exceptionnels.

Les samourais étaient des mercenaires, leur maitre devait les payer avec les terres conquises aux perdants, dans le cas de les guerre contre les mongoles, comme il n'y avait pas de terres gagnés, le pays tomba en guerre civile, et se livra apres durant des siecles au pillage des côtes coréennes et chinoises en profitant de la faiblesse de la dynastie ming, et ils envahirent la Corée dont ils furent expulser par les chinois au final.

Pendant la bataille de Tsukushima, ils battirent largement la flotte russe, mais à terre ils subirent bien plus de pertes que leurs adversaires, le prix à payer fut au final tres lourd et les gains minimes du fait d'une médiation occidental qui menagea la Russie.

Les affrontements en Mandchourie et Mongolie en 1938-39 montreren clairement les limites des japonais (pour peu que les experts de l'époque y pretent attention) le soldat japonais n'est pas du tout rustique, aussi peut que l'américain, il a besoin de son petit confort, les japonais obsedé de la propreté souffrent enormement de ne pouvoir se laver de manger de la nourriture dégeulasse ou de dormir dehors, il leur faut des prostitués pour redonner le moral, les coréennes seront réduites en esclavage à ces fins, et les officiers sont non seulement cruels avec les populations civils, mais également indisciplinés, frondeurs et promptes à se battrent entre eux.

Les stratégies sont encore plus sommaires que celles des soviétiques, l'artillerie fait défauts, les tanks sont en cartons, la charge à baillonette à outrance est la tactique de base.

En outre la stratégie japonaise en Chine constituait à s'enterrer en attendant les renforts et l'aviation face à des forces trop nombreuses, contre les troupes chinoises dépourvus de moyens antichars, d'artillerie et d'aviations, cette tactique fonctionne, par contre les soviétiques eux qui possedent tout cela vont encercler et réduire les japonais au lance flamme.

Je laisse à Poirot le soin de faire une description de la Marine, qui est elle beaucoup plus sophistiqué et évolué, même si sa fascination pour les cuirassé géant est un curieux anachronisme pour une marine aussi moderne.

Par contre les combats au sol contre les américains seront identiques à ceux des soviétiques, les japonais seront tués au lance flamme dans leurs bunkers sur les îles, si la prise de la plupart de ces ilots fut laborieuse, c'est pârsque les américains voulaient limiter leurs pertes et avançaient donc lentement, alors que les japonais avaient comme objectif d'en faire le maximum pour les démoraliser, mais sans résultat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zamorana, sans vouloir vous vexez personne n'a dit que les japonais étaient des soldats exceptionnels.

Par contre pour l'abus de manga se n'est pas faux :lol:

Le fait que il y est plus de perte du coté japonais à la russo-japonaise est aussi due au fait que les soldats japonais n'avait aucune mais absolement aucune expérience du combat(surtout face à des occidentaux), et a cette époque l'empire Russe est une grande puissance. Et puis ce conflit préfigure les guerres du XXe siècle par l'emploi des techniques les plus modernes de l'art de la guerre (logistique, lignes de communications et renseignements ; opérations combinées terrestres et maritimes ; durée de préparation des engagements).

Ensuite pour les officiers japonais voici un article sur leur formation

•    Introduction

•    Le Bushido

•    La formation des officiers

•    Attitude et comportement

•    L'uniforme des officiers japonais

Les officiers de l'armée japonaise, 1930 -1945

Si cette série d'articles tend à montrer comment l'uniforme et l'équipement de l'armée japonaise diffèrent de ceux des armées occidentales, et nous verrons ici pour ce qui concerne les effets des officiers, la mentalité même de ces hommes nous échappe totalement. Il n'est peut-être pas inutile d'évoquer en préambule ce qu'il y avait "sous" l'uniforme.

Le corps des officiers de l'armée impériale, éduqué à l'origine par des instructeurs prussiens, présente cependant nombre de caractéristiques qui le distinguent nettement de ses adversaires et même alliés occidentaux. Dans une étude comme celle-ci, on, ne saurait prétendre être exhaustif, il s'agit simplement de donner une idée de la formation des officiers japonais, afin de comprendre un peu mieux leurs attitudes pour noussi surprenantes, telles que dépeintes dans des films comme Le Pont de la rivière Kwai ou Furyo, par exemple. Notre propos n'est pas non plus d'excuser les nombreux crimes et les cruautés perpétrés par l'armée japonaise..

Le Bushido

Il faut tout d'abord avoir présent à l'esprit que le code des lois morales qui régit la vie des miliatires japonais - le Bushido - diffère sensiblement de nos conceptions occidentales issues essentiellement du Christianisme.

Le Bushido (de Bushi: guerrier, et Do: le chemin, la voie, la doctrine au sens figuré) est d'essence composite, il a emprunté au Bouddhisme l'endurance stoïque, le mépris du danger et de la mort; au Shintoïsme, le culte religieux de la Patrie et de l'Empereur; au Confucianisme une certaine culture littéraire et artistique ainsi que la morale sociale des "relations": parents-enfants, maître et serviteur, époux, frères, amis. De cet ensemble résulte le code du parfait Samourai, qui peut se résumer en 3 préceptes:

- Le Samourai n'a pas 2 paroles;

- Il ne sert pas 2 maîtres;

- Pour le devoir, il répand son sang "comme le cerisier laisse tomber ses fleurs".     

La formation des officiers

La formation des futurs officiers commence dès l'age de 13 ou 14 ans avec l'entrée dans les Yonen Gakko, écoles militaires préparatoires, après un difficile examen.

Après un cycle d'étude de 3 ans, les élèves accèdent à la Yoka Shikan Gakko: académie militaire des jeunes.

L'académie organise 2 cycles distincts:

1-  Le Seito qui dure 2 ans. Y accèdent - outre les jeunes de 17-18 ans issus des Yonen Gakko - des jeunes gens entre 16 et 18 ans qualifiés par leur instruction et leur éducation; des sous-officiers d'active de moins de 25 ans, comptant 10 ans d'école et proposés par leurs chefs de corps; des soldats de moins de 22 ans ayant les aptitudes nécessaires, également proposés par leurs chefs de corps.

A la fin du cycle, ces élèves sont détachés pendant 8 mois dans diverses unités où ils servent comme soldats, caporaux ou sergents. Après quoi ils entrent à la Shikan Gakko.

2- Le Gakusei, qui dure 1 an. Les élèves doivent être agés de moins de 38 ans, choisis parmi les adjudants, sergents-chefs et sergents, après un concours difficile. Deux mois après leur fin d'études, ils sont nommés officiers "à avancement limité", ne pouvant dépasser le grade de capitaine.

L'académie militaire (Shikan Gakko) reçoit les cadets de la Yoka Shikan Gakko pour une durée de 1 an et 8 mois. La discipline y est très stricte: interdiction de fréquenter des jeunes filles et même de parler de femmes... Formant des officiers de toutes armes, les promotions de l'académie sont réparties par classes suivant les armes, avec outre le "tronc" commun, un programme particulier correspondant à chaque spécialité.

A leur sortie, les élèves effectuent un stage comme sous-officiers d'une durée de 2 à 6 mois. Ils ne reçoivent le grade de sous-lieutenant qu'après un vote favorable du Conseil des officiers du corps où ils ont fait leur apprentissage.

Il existe aussi diverses écoles d'application: infanterie, génie, etc. Et surtout l'Ecole d'éducation physique de Toyama (Rikugun Toyama Gakko) où sont enseignés à fond tant le combat à la baïonnette que le Kendo, le Judo, la natation. Les officiers brevetés de cette école jouissent d'une grande considération.

Au sommet de l'échelle d'instruction se trouve enfin la Rikugun Dai Gakko (Ecole Supérieure de Guerre). Après un difficile concours y sont formés les officiers d'éta-major. Cours et stages s'étandent sur 3 ans. Les officiers de réserve sont choisis parmi les jeuines soldats présentant une instruction et une éducation sufisantes. Après les classes et divers examens; les uns sont formés comme sous-officiers et les meilleurs suivent les cours d'élève-officier de réserve. Pendant la guerre, la durée de ces cours a été ramenée de 11 à 6 mois.

Attitude et comportement

L'officier japonais dans son attitude, diffère franchement de ses homologues occidentaux sur de nombreux points.

Dans sa majorité, le corps des officiers provient de la petite classe moyenne, petits commerçants, petits industriels, petits propriétaires ruraux, etc. D'humble extraction, l'officier surtout subalterne, a été élevé en spartiate, ne possèdant qu'une faible culture générale, demeure souvent très naïf et ignorant du Monde extérieur. Formé selon un système étroit et inflexible, il entretient le plus souvent une grande rigidité de pensée, au détriment de l'imagination et de l'initiative. Son seul intérêt concerne son métier. Consciencieux et travailleur, la connaissance parfaite des règlements lui permet de faire face à toute les situations prévues, mais l'imprévu le déconcerte assez facilement.

Quelle que soit son origine, l'officier est passé par une école de formation unique. Il en résulte une solide homogénéité, à laquelle le commandement attache le plus grand prix.

Au combat, selon le Manuel, l'officier - par son courage et son sang-froid - doit inspirer à ses soldats une confiance inébranlable. On considère que s'élancer sabre au clair à la tête de sa section vaut plus que le tir de 20 fusils. L'officier nippon se doit donc de manifester en toute circonstance une confiance en soi poussée à l'extrème. Héritier des Samourai, il se conduit donc davantage en guerrier qu'en officier au sens où nous le concevons. Cette attitude entraîne aussi des pertes extrêmement élevées.

La mort, on l'a découvert, n'a pas pour le soldat japonais la même signification que pour nous. Par le Bushido, il doit suivre le Yamato Damashii, c'est à dire les traditions chevaleresques, le souffle caractéristique qui anime les japonais et les pousse au sacrifice de leur vie pour leur souverain et leur patrie.

Un soldat (en fait même n'importe quel japonais, en principe) doit affronter la mort avec désinvolture, car s'il sait tomber glorieusement, l'immortalité lui est promise. Les meilleurs de ces héros deviennent des demi-dieux (Kami), auxquels le temple de Yasukuni, à Tokyo ets consacré et où l'on vient prier, encore de nos jours, pour les âmes des héros tombés au champ d'honneur.

De ce fait, la reddition ne saurait être admise. Se rendre est considéré comme un grand déshonneur, non seulement pour le soldat, mais aussi pour sa famille. Selon le Code d'honneur de l'armée, tout soldat fait prisonnier (blessé...) doit laver sa honte par le suicide dès qu'il retrouve la liberté. S'il hésite, il passe devant une cour martiale. Il demeure un objet de mépris pour les siens et ses compatriotes, m^me si aux yeux de la loi, il est réhabilité par le jugement rendu.

En résumé, agressif, orgueilleux, habitué à une vie fruste, l'officier japonais est parfaitement apte à instruire et conduire ses hommes au combat.

L'uniforme des officiers japonais

Comme la troupe, les officiers reçoivent en 1930 l'uniforme à col droit caractérisé par des pattes de col de couleur distinctive et des marques de grade sous forme de brides d'épaule. La casquette kaki présente un bandeau et un passepoil supérieur rouge pour tous. Son étoile frontale est dorée (et dans une couronne de feuillage pour la Garde). Visière et jugulaire de cuir brillant, boutons dorés frappés de la fleur de cerisier.

En 1938 est introduite la tenue modèle 98:

- Vareuse à col rabattu portant les marques de grade, serrant par une ceinture d'étoffe kaki. Une fente est pratiquée au côté gauche pour le passage de l'attache du sabre, un petit bouton à la partie inférieure permet de la fermer. Au côté droit, une fausse fente est figurée pour l'esthétique;

- En tenue de campagne, la culotte remplace le pantalon droit, portée avec des bottes noires, pourvues d'éperons pour les officiers supérieurs qui sont montés.

Les officiers ont un manteau et un imperméable croisés à deux rangs de six boutons de cuivre et avec capuchon amovible. Les marques de grade sont cousues sur le col, comme sur la vareuse. Il existe aussi un vêtement droit plus ancien, sans manches, sorte de longue cape pourvue d'un capuchon. En 1938, les pattes de grade nouveau modèle y sont ajoutées;

La casquette souple est similaire à celle de la troupe, mais les boutons de jugulaire sont métalliques, dorés avec fleur de cerisier. L'étoile est brodée en canetille d'or, et normalement inscrite dans un pentagone de drap du fond.

Le casque d'acier est identique pour la troupe et les officiers.

Pour les samuraï ont peu facilement les comparer aux chevaliers en Europe, certains devaient servir leur Daimyo et biensur il avait aussi des mercenaires(Ronin, Tsujigiri etc...), tiens en parlant de manga il y a l'exceptionnel "Lone Wolf and Cub" qui parle justement de cela(même si cela concerne la période des Tokugawa).

Quand ils ont envahir la Corée, leur flotte fut d'abord anéantis par le célèbre Yi Sun-sin qui a empêché tout possibilité de renfort et ravitaillement. Et puis cela aurait était idiot de ne pas profiter des déboires de ces voisins pour accroitre son territoire, non?(Comme l'ont fait nos voisins lors de la révolution ou encore les "anglais" lors de la guerre de Cent-Ans)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah la flotte japonnaise que dire pour la décrire a part retard et incompréhension...

A la veille de la WWII bon nombre d'officier généraux était convaincu que le cuirassé était encore le maitre des océans et qu'ils ne pourrait gagné que sur un combats en règle contre l'US navy. Un amiral pensait le contraire devinez qui... il a compris que le PA c'est l'avenir pourtant il ne peut pas changer la mentalité de ses compères qui sont habitués au cuirassé qui ont par ailleurs largement fait leurs preuvent aux pays du soleil levant. Il fait donc construire une importante flotte de PA qui e trouve juste derrière celle des ricains. Toutefois ils ont l'avantage puisque les USA ne concentrent pas tout leur PA contre eux. Les PA japs n'ont rien de révolutionnaire ils sont même très archaique et ne tiennent pas la comparaison avec leurs homologue européen et américains de la même époque en revanche ils sont simple et efficace. A noter que le japon n'a jamais construit de PA d'escorte spécialisé: ce sont tous des navires civils transformés.

Mais Yamamoto (vous l'aviez reconnu non?) doit ceder des crédits pour les cuirassés. Le japon a la veille de la WWII ne possède que des cuirassé et croiseur de bataille datant des années 10 15 il est vrai très bien modernisé. Les deux plus moderne sont les Nagato des années 20 (qui sont considéré comme les premiers cuirassé rapide) mais le pays va recevoir 2 géants. Deux monstres des mers qui représente la dernière évolution du navire de ligne: les Yamato. Certain ne comprennent pas pourquoi ces deux monstres pourtant l'idée est tout a fait bonne: le japon veut affronter l'escadre cuirassé ennemi en combat singulier. Il sait que jamais il ne pourra égaler la puissance industrielle des USA et donc le nombre de cuirassé. Mais les USA ont un point faible: Panama. Le canal est trop petit pour les super cuirassé classe Yamato or les USA si ils ne veulent pas couper ses deux flottes de tout contact est contraint de respecter les limites. L'idée est simple: constuire un cuirassé suffisament puissant pour compenser l'écart numérique. Et c'est ainsi que naisent le Yamato et le Musashi. Deux navires surpuissant et très bien équipé et concu. Ils ont été construit pour permettre a des destroyer de s'amarer a l'arrière afin de les avitailler (non ce n'est pas une faute: en mer ont dit avitailler et non ravitailler). Par ailleurs ils introduisent le bulbe d'étrave qui permet aux navire d'atteindre une vitesse assez importante compte tenu de leur taille (bien que relativement faible par rapport a leurs contemporain) avec une puissance moteur qui reste dans l'ordre du raisonnable. La protection est bien agencé et la télémétrie de qualité (bien que inférieure a celle des allemand) en revanche il n'y a pas de radar. Pour l'artillerie secondaire et AA c'est bien simple on a jamais fait aussi bien et on ne le fera jamais. Le navire est une véritable forteresse AA (pourtant....) et son artillerie secondaire peut venir a bout de n'importe quel croiseur lourd en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Les USA refuseront toujours l'affrontement direct avec l'escadre cuirassé japonnaise. Ironie du sort lorsqu'ils l'accepteront le japon n'est plus en état et le reste de la flotte cuirassé jap partira en fumée lors de cet engagement sans que les USA ne dénombre la perte d'un seul cuirassé.

Je passerais sous silence le reste de la flotte je vais uniquement m'attarder sur le croiseur "leger". En effet le japon est un des pays qui a construit le plus de croiseur leger. Mais il y a une astuce: le diamètre les tourelles triple de 150 et double de 210 est identique. Le japon a changé un certain nombre de ses croiseur leger au debut de la guerre en croiseur lourd par un simple remplacement des tourelles. C'est sans aucun doute le pays qui a été le mieux capable de contourner le tonnage fixé de croiseur lourd par le traité de Washigton.

Au début de la guerre l'entrainement des matelots est tout a fait acceptable il est même sur le Yamato excellent en revanche a la fin de la guerre le niveau a grandement baissé surtout sur les petites unités. Les grande unités ont toujours réussis a garder un noyau d'équipage de qualité. Pour moi le japon méritait bien sa place de 3eme en puissance, en qualité comme en formation. Le dernier navire japonnais fut le cuirassé Nagato qui a été servit de cible pour les essais nucléaire. Le dernier vestige de la puissante flotte japonnaise est sans doute le navire amiral de Togo: le Mikasa qui est visitable.

Pour l'histoire le jours de la rédition du japon les américains ont fait rentrer leurs cuirassés dans la baie, les PA sont resté dehors dans le cas ou les japonnais aient reservé un piège. Ceux qui avaient été l'orgueil des nations, les maitres des mers se retrouvaient relégué au role d'avant garde, de buttoir de porte, de désamorce piège. Décidement le monde avait bien changé en si peut de temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clapclapclap.

*

Ensuite pour les officiers japonais voici un article sur leur formation

Pour les samuraï ont peu facilement les comparer aux chevaliers en Europe, certains devaient servir leur Daimyo et biensur il avait aussi des mercenaires(Ronin, Tsujigiri etc...), tiens en parlant de manga il y a l'exceptionnel "Lone Wolf and Cub" qui parle justement de cela(même si cela concerne la période des Tokugawa).

Oui, en ce qui concerne la periode Tokugawa, le sabre prend alors un role largement symbolique.Les Samurai deviennent alors essentiellement des bureaucrates,tout à fait competant d'ailleurs.Ils joueront un rôle non-negligeable dans la modernisation du Japon.

Il est a noter que au XXeme siècle le japon n'a jamais déclaré ses guerres avant que l'attaque de ses troupes n'ait débuté.

C'est le style japonais.Pour eux l'attaque surprise était normal.Ils n'avaient pas du tout les mêmes preventions que leur homologues occidentaux.

L'histoire militaire du Japon d'avant l'ere Meiji est très mouvementé entre le XIIeme et le XVeme siecle.Le peu que j'en ai lue vaut le detour avec des personnages comme Oda Nobunaga et Hideyoshi.Ce dernier menera des excursions en Corée mais ce sera un echec.

Globalement,l'armée japonaise n'est pas vraiment sortie grandi de la seconde guerre mondiale.Son inefficacité et sa cruauté gratuite n'est plus à demontrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

inefficacité ou équipement non adapté ?

L'armée Impériale était bien disciplinée, juste que ce qui n'est pas acceptable pour nous l'était pour eux.

Quand à la nécessité de compenser la puissance numérique américaine, cela aura un effet pervers. En effet, les navire surarmés auront du mal a encaissé les coups de par leur tonnage plus important pour un seuil de tolérance presque identique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'armée japonaise n'est pas si discipliné que ça, les officiers sont frondeurs, avec une tendance à attaquer sans ordres et à faire n'importe quoi, quand au pillages et masscres atroces, ils ne peuvent que relacher la discipline d'une armée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme disais un soldat americains prisonniers

"Certes, ils nous frappaient avec des bates de baseball, mais les officiers faisant la mêmes choses avec leur propre soldat".

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu un documentaire sur le massacre de Nankin où +/- 300.000 personnes furent massacrées par les forces japonaises.

Ce fut une ignoble boucherie !  :O Selon les historiens, il y a eu plusieurs "Nankin" en Chine et 20 millions de Chinois furent massacrés.

Les nouvelles recrues militaires japonaises devaient tuer des prisonniers comme exercice d'entraînement afin de ne pas avoir de compassion et de sentiment face à leurs ennemis.  :-[

Ces tueries et massacres avaient pour but de montrer au peuple japonais qu'il appartenait à une race supérieure aux autres peuples d'Asie et qu'il avait le devoir de les civiliser, d'en faire des esclaves pour l'Empire du Soleil et le droit de vie ou de mort sur eux. La doctrine du hakko ichi'u (les huit coins du monde sous un seul toit) et mirent en place une idéologie fondée sur la supériorité de la race nipponne et son droit à dominer l'Asie.

Bref, ils ne valaient pas mieux que les nazis !!!  :-\ Et dire qu'ils voulaient libérer l'Asie du joug colonial occidental (France, Angleterre, Hollande, Espagne, Portugal).

Quelqu'un a-t-il des informations de l'attitude japonaise en Indochine et face au régime de Vichy ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest grinch

Quelqu'un a-t-il des informations de l'attitude japonaise en Indochine et face au régime de Vichy ?

Décapitation lâches d'officiers francais en tenue d'apparat lors de banquet.

passage de herses sur des prisoniers francais enterré jusqu'au coup

ou noyage groupé de prisoniers dans les fleuves

+ viols de femmes

et je ne parle pas du sort réservés au troupes d'infanterie coloniale d'origine africaine

se battre jusqu'à la mort, par exemple lors de la guerre d'indochine  des militaires francais croyant combatre les viet-cong acharnés se sont en fait retrouvé face à des japonais

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'où vient cette cruauté des Japonais envers les Américains, les Européens, ... que ce soient civils et militaires ? Vu qu'ils ne font pas partie de la propagande, des pamphlets et de l'idéologie Showa diffusée au sein de la population et des écoles. Je croyais exagérer les massacres relatés dans les films mais apparemment cela est vrai.

Pourquoi s'en prendre au Régime de Vichy alors allié de l'Allemagne nazie ? 

Les nazis n'ont jamais condamné cette agression et invasion de leur allié ? :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'où vient cette cruauté des Japonais envers les Américains, les Européens, ... que ce soient civils et militaires ? Vu qu'ils ne font pas partie de la propagande, des pamphlets et de l'idéologie Showa diffusée au sein de la population et des écoles. Je croyais exagérer les massacres relatés dans les films mais apparemment cela est vrai.

Pourquoi s'en prendre au Régime de Vichy alors allié de l'Allemagne nazie ? 

Les nazis n'ont jamais condamné cette agression et invasion de leur allié ? :rolleyes:

Vichy n'est pas l'allié des nazis! Ils n'en avaient rien a foutre de la France les nazis, leur but était justement d'anéantir la France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest grinch

Lors de la seconde guerre mondiale, les combats en indochine furent assez spécial. C'est un mélagne funeste de coopération franco-japonaise (genre patrouille conjointe) puis d'une décapitation fulgurante des moyens militaire francais en indochine. Je ne me souvient plus de la date de cette action

D'où vient cette cruauté des Japonais envers les Américains, les Européens, ... que ce soient civils et militaires ? Vu qu'ils ne font pas partie de la propagande, des pamphlets et de l'idéologie Showa diffusée au sein de la population et des écoles. Je croyais exagérer les massacres relatés dans les films mais apparemment cela est vrai.

J'ai lu ces faits dans plusieurs livres, au début dans "légion au combat", puis "la coloniale" et après "les commandos-marine"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vichy n'est pas l'allié des nazis! Ils n'en avaient rien a foutre de la France les nazis, leur but était justement d'anéantir la France.

Je pensais que la collaboration de Vichy avec l'Allemagne nazie en faisant un allié comme :

- déportation des juifs

- envoi de travailleurs dit "volontaires"

- engagement de quelques soldats français dans les waffen SS

Dès lors, on pouvait croire que le Japon impérial n'oserait pas s'attaquer à l'Indochine sous régime de Vichy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pensais que la collaboration de Vichy avec l'Allemagne nazie en faisant un allié comme :

- déportation des juifs

- envoi de travailleurs dit "volontaires"

- engagement de quelques soldats français dans les waffen SS

Dès lors, on pouvait croire que le Japon impérial n'oserait pas s'attaquer à l'Indochine sous régime de Vichy

La collaboration ne fait pas du collaborateur un allié. Le fait de faire le chien n'interdit pas le "maitre" a  le maltraiter.

Prenons un exemple, dans la zone libre les espions allemands étaient capturés et condamnés à la prison ou à éxcution.

http://www.marechal-petain.com/etat%20_francais.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé une explication justifiant la cruauté des militaires japonais durant leur conquête de l'Asie : "En effet, les japonais considérant la reddition comme le déshonneur suprême, les forces militaires japonaises appliquaient ce même type de raisonnement à leurs ennemis. Un prisonnier de guerre n'était plus rien !"

En tout cas, les scientifiques militaires nazis n'étaient pas les seuls à échapper à la justice américaine, même les japonais ont été épargnés !  :O  =(

Les travaux du Dr. Ishii de l'unité 731 intéressaient fortement les Américains :

Pas de procès pour Ishii

A la différence du premier ministre et ministre de la guerre Hideki Tojo et des 25 autres accusés qui furent traduits en justice pour crimes de guerre une fois le japon envahi, Ishii n’eut jamais à s’inquiéter d’un éventuel procès. Ses travaux avaient fortement intéressé les américains qui ne tenaient pas à ce que les soviétiques puissent s’emparer des recherches menées par l’unité 731. Toutefois, l’Urss avait réussi à capturer l’un des responsables de l’unité, qui ne fut pas long à admettre l’utilisation de cobayes humains dans le cadre des recherches sur la guerre bactériologique.

Ishii de son côté fut interrogé par les américains, dont l’état-major et Mac Arthur en tête (alors suprême commandant des forces alliées dans le pacifique) nièrent formellement l’utilisation de prisonniers à des fins de recherche. La guerre de Corée permit de mettre en évidence la récupération d’Ishii et de ses travaux au profit des américains, qui s’en servirent contre les nord-coréens.

La méthode employée fut pratiquement la même, à savoir le largage de puces comme de mouches porteuses de maladies, cette fois-ci au dessus de rizières. L’apparition d’une espèce inconnue de mouches dans la région à la suite du survol des rizières par des avions américains permit d’établir un lien, lequel fut confirmé lorsqu’une épidémie d’encéphalite se propagea dans les semaines qui suivirent. Elle fut toutefois contenue dans un périmètre relativement restreint dans la région de la frontière sino-coréenne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,379
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Charly.
    Newest Member
    Charly.
    Joined
  • Forum Statistics

    20,633
    Total Topics
    1,231,737
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries