Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les portes-avions géants


Chris.
 Share

Recommended Posts

en parcourant l'article sur le f-35 posté sur le fil  f-35, je suis tombé sur cette article intéressant pour une flotte de 9 PA de classe 55-65000t + 5 PA géants pour un cout inferieurs à 10 super PA

http://foxtrotalpha.jalopnik.com/why-the-us-navy-should-build-smaller-aircraft-carriers-1600899834

C'est une question centrale dans les réflexions tactiques actuelles ... clairement le "Tout PA" a du plomb dans l'aile et la nouvelle doctrine semble privilégier le déploiement complémentaire de porte-aéronefs de plus petite taille pouvant déployer des escadrilles de F-35 VSTOL. Mobilité et réactivité deviennent des facteurs clzfs car les PA classiques sont de plus en plus considérés comme trop "fragiles" face à des attaques par missiles longue portée ....

Link to comment
Share on other sites

C'est une question centrale dans les réflexions tactiques actuelles ... clairement le "Tout PA" a du plomb dans l'aile et la nouvelle doctrine semble privilégier le déploiement complémentaire de porte-aéronefs de plus petite taille pouvant déployer des escadrilles de F-35 VSTOL. Mobilité et réactivité deviennent des facteurs clzfs car les PA classiques sont de plus en plus considérés comme trop "fragiles" face à des attaques par missiles longue portée ....

Des facteurs clzfs....

What does that mean ?????

Clearely Low Zero Fucking Superiority ??????

Link to comment
Share on other sites

 un porte-aéronefs de plus petite taille pouvant déployer des escadrilles de F-35 VSTOL

est moins

"fragiles" face à des attaques par missiles longue portée .

???

Un Essex c'est 6 milliards de $ et 1300 personnels çà les rend moins fragiles ?

 

Un porte-aéronefs offre les mêmes contraintes en matière de protection qu'un CVN, il faut le protéger à l'identique (les GAN sont les mêmes avec SNA, CG et DDG) mais il offre des capacités différentes voir inférieure.

Donc l'argument selon lequel il permet d'assurer une présence dissuasive sur certaines zones semble tout à fait recevable, en revanche dire que cette présence s'opère à iso coût, à iso risques ou à capacité identique est à la limite de la mauvaise foi ...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Je n'ai jamais parlé de capacité identique ... Un PA et un America ne représentent évidemment pas le même déploiement de forces !!!

Pour la mobilité il me semblait que sa taille plus réduite serait un atout en terme de mouvement par rapport aux porte-avions géants mais je me trompe peut être ... Je ne connais pas les vitesses respectives des 2 classes de navires ...

Ce qui est sûr c'est qu'il s'agit d'une diffusion des forces aéronavales sur plusieurs navires ... De ce fait frapper le PA ne sera plus suffisant pour éliminer la capacité aéronavale 

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai jamais parlé de capacité identique ... Un PA et un America ne représentent évidemment pas le même déploiement de forces !!!

Pour la mobilité il me semblait que sa taille plus réduite serait un atout en terme de mouvement par rapport aux porte-avions géants mais je me trompe peut être ... Je ne connais pas les vitesses respectives des 2 classes de navires ...

Ce qui est sûr c'est qu'il s'agit d'une diffusion des forces aéronavales sur plusieurs navires ... De ce fait frapper le PA ne sera plus suffisant pour éliminer la capacité aéronavale 

dans l'article il ne parle pas de porte aéronef style america, mais de vrai porte avion de 55000- 60 000  T style PA2 de dcns, avec 1300 hommes d'équipages au lieu des 4500 d'un Ford/Nimitz, capable d'embarquer 3 escadron de 12 Chasseur, 4 Growler; 3 hawkeye et 8 helicos, ce n'est pas négligeable comme force de frappe.

Le tout pour un cout plus écomonique à l'acquisition  que le remplacement de tous les cvn actuel par des classe Ford :

As far as possible force structure changes go, we could replace some of our Nimitz Class carriers with these smaller designs while still procuring Ford Class supercarriers at a lower frequency. For instance, we could buy 1.5 smaller carriers for every Nimitz Class that goes out of service while retaining five supercarriers in the fleet persistently. This would leave a fleet of 9 smaller carriers and 5 supercarriers.

You can plug and play the force structure mix however you like, but assuming the average supercarrier costs $13B over the next 10 retirement cycles and the smaller carriers cost $6B, this would make for a savings of $16 billion while increasing the overall fleet size by 3 carriers. This force structure would also offer much greater deployability and surge capability than the current and operationally rigid supercarrier only inventory.

Certes c'est un calcul de comptoirs, mais le cout d'exploitation d'un PA de 1300 h n'est pas non plus le même que pour un PA armé de 4500 h.

apres ce n'est qu'une vue l'esprit de l'auteur car je ne crois pas la Navy capable d'une telle révolution

 

Link to comment
Share on other sites

apres ce n'est qu'une vue l'esprit de l'auteur car je ne crois pas la Navy capable d'une telle révolution

si la Navy en est capable ... il faudra simplement que l'outil de remplacement soit plus efficace

 

avec 1300 h contre 4500 on a pas le même tempo opérationnel ... et pas durant la même période

Link to comment
Share on other sites

si la Navy en est capable ... il faudra simplement que l'outil de remplacement soit plus efficace

 

avec 1300 h contre 4500 on a pas le même tempo opérationnel ... et pas durant la même période

et avec 3 PA de 60000 T on a pas des capacites supérieurs à 1 super PA, parce qu'il est dit dans l'article, est ce que l'on a besoin sur tous les théâtres des 100 000 T ?

Et si il y a en un conflit qui nécéssite de gros moyens au format de 9 PA de 60kT et 5 PA 100kT, on doit pouvoir monter un battlegroup qui répond à la situation?

Link to comment
Share on other sites

@vincenzo

si les américains font depuis 70 ans de grands porte-avions c'est qu'il doit bien y avoir une raison ...

notamment qu'un seul p-a est plus efficace (en terme de souplesse d'emploi de coordination et de coût horaire) pour délivrer x tonnes de munitions à 400 mn que 2 ou trois plus petits çà a été calculé x fois depuis les années 30 la dernière ce fut quand le CNO Zumwalt avait lancé l'idée du CVV

parce qu'il y a deux solutions 2x50 000 opèrent séparément dans ce cas il faut 2x un groupe d'escorte (1 CG, 2 DDG 1SNA) ce qui en terme de coût n'est pas la panacée soit ils opèrent ensemble ... et dans ce cas ils seront moins efficient qu'un gros

quand c'est grand c'est plus souple d'emploi sur un 50 000 on met 40 avions maxi au delà il en faut 2 ou plus avec un 100 000 on met jusqu'à 90 avions on peu en mettre 60/70/80/90 à la demande

 

Il y a eu de très intéressants n° de DSI là-dessus et dans US Aircrafts carriers Friedman montre très bien la fausse bonne idée que fut le CVV

Leurs outils correspondent à une doctrine. Un porte-avions de 100000 t capable sur 2/3 jours de lancer 160 sorties (TTC) jour, correspond AUSSI à une doctrine de frappes propre aux américains Shock and Awe

Link to comment
Share on other sites

C'est une question centrale dans les réflexions tactiques actuelles ... clairement le "Tout PA" a du plomb dans l'aile et la nouvelle doctrine semble privilégier le déploiement complémentaire de porte-aéronefs de plus petite taille pouvant déployer des escadrilles de F-35 VSTOL. Mobilité et réactivité deviennent des facteurs clzfs car les PA classiques sont de plus en plus considérés comme trop "fragiles" face à des attaques par missiles longue portée ....

Les missiles longue portée relèvent du fantasmes, il est impossible de les guider convenablement. C'était une chimère soviétique que personne sur terre n'a choisi d'imiter, sauf les chinois pour des raisons obscures qui leur appartiennent. On dirait que les mêmes pouvoirs produisent les mêmes fantasmes irrationnels d'armes ultimes capables de régler un problème comme un coup de baguette magique.

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas un fantasme ou une fantaisie, mais une obligation...

Une obligation de réponse qui prenne en compte la dissymétrie des forces en présences. Comme les soviétiques ont développé tôt les ICBM pour contrer les défenses aériennes occidentales et faire jeux égal avec la flotte de bombardiers du SAC ; les chinois cherchent à contourner la supériorité aérienne et navale sur mer des américains en ciblant la clé de voute de leur système: le pote-avions. Si les stratèges chinois ne développaient pas ce genre de projet, ils ne feraient pas leur travail. ça c'est pour la doctrine.

Dans la pratique, je ne voie pas ce qui te permet d’enterrer l'idée pourtant prometteuse. Certes, elle est très délicate à mettre en œuvre, mais qui a une chance non négligeable d’être viable et d’arriver pleinement à maturité. Et même si ça n'aboutit pas, l’enjeu en vaut largement la chandelle. En tout cas, ça me semble mieux tenir la route que les programmes de défenses antimissiles.

 

On fait la guerre avec ce qu'on a.

 

Link to comment
Share on other sites

Wi-Fi ou transmission de données... On se dirige vers les plates-formes déportées ou un observateur discret peut dirigé les armes tirer a un continent de distance. 

Le programme  Pront Global Strike le demontre, on prévoit qu'une fois repéré, le ciel vous tombe sur la tête sans prévenir... 

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

Je ne suis généralement pas le dernier pour remettre en cause la réalité des capacités technologiques de la Chine ... qui sont souvent surévaluées je trouve ... Mais dans le cas des missiles longue portée c'est un fait que la Chine a beaucoup investi dans le développement de ce type d'armes, et les réactions tactiques de l'armée américaine prouvent que cette "menace" est elle bien réelle à leurs yeux (contrairement à d'autres choses comme la capacité de déploiement d'avion 5Gen dans les 10 ans à venir)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne suis généralement pas le dernier pour remettre en cause la réalité des capacités technologiques de la Chine ... qui sont souvent surévaluées je trouve ... Mais dans le cas des missiles longue portée c'est un fait que la Chine a beaucoup investi dans le développement de ce type d'armes, et les réactions tactiques de l'armée américaine prouvent que cette "menace" est elle bien réelle à leurs yeux (contrairement à d'autres choses comme la capacité de déploiement d'avion 5Gen dans les 10 ans à venir)

Ou pas. difficille de dire sans aucune info précise. Les US jouent souvent double jeux. Et il peuvent communiquer dans sens dans le seul but de débloquer des fonds pour certains programmes.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,956
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Amoroso
    Newest Member
    Amoroso
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...