Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

"Algérie, un "pays frère" (Kouchner)


Recommended Posts

Source Le Figaro:

Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, a demandé aujourd'hui à Nicolas Sarkozy de "suspendre son voyage en Algérie", après les propos d'un ministre algérien sur l'influence du "lobby juif" dans l'élection du chef de l'Etat et le renoncement du chanteur Enrico Macias à l'accompagner.

Selon le député, "la campagne menée contre Enrico Macias, avec des propos insupportables sur le +lobby juif+ par le ministre algérien des Moudjahidine (anciens combattants) Mohammed-Chérif Abbas et le président du FLN Saïd Abadou, est inacceptable".

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 192
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Vous avez raison de souligner c'est réalité au combien véridique.

Mais je me permet quelques remarques, comme le fait que les juifs et chrétiens ont été classifié comme dhimmis

Voici quelque liens qui casse le mythe de la tolérance lors de l'age d'or de l'Islam:

Les dhimmis : Juifs et chrétiens en terre d'islam

http://www.an1000.org/forum/589_0-les-dhimmis-juifs-et-chretiens-en-terre-d-islam.html

http://www.denistouret.net/textes/Bat_Yeor.html

La tolérance dans l'Espagne musulmane

http://www.an1000.org/forum/780_0-la-tolerance-dans-l-espagne-musulmane.html

http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/l_espagne_sous_la_domination_almoravide_et_almohade.asp

Je ne voudrai pas déborder du sujet initial, mais je vous précise que je parlais de l'existence des Juifs en Algérie avec les autochtones d'alors, les Berbères en premier lieu ( d'ailleurs à ce sujet, dire que certains peuvent l'être aussi, ne m'étonnerai pas).

je ne parlais donc pas d'un autre sujet, plus vaste encore, de la coexistence entre Juifs et Musulmans, puisque les Juifs, première religion monothéisme avérée étaient présent bien avant les Arabes, donc bien avant la troisième religion monothéisme avérée, l'Islam, présent en Algérie.

pour finir sur ce sujet, ne comptez pas sur moi pour défendre une quelconque tolérance religieuse supposée ou non de quelques religions qui soit, ce qui m'intéresse c'est l'Algérie en tant que état et uniquement elle, ainsi que cette foutu relation avec la France qui n'arrive pas à prendre une dimension raisonnable, mature et apaisé, parceque madame la France ne veut toujours pas reconnaitre ce qu'elle à fait.

pour tourner la page, il faut la lire. 

Link to comment
Share on other sites

Ok SU-30 MKA, lisons donc la page. C'est pour quand une demande de pardon des autorités algériennes envers les civils français massacrés par le FLN, hommes femmes vieillards et enfants, dans leurs fermes, aux terrasses de café, dans les cinémas etc. ? Quand une demande de pardon pour avoir renié sa parole donné lors des accords d'Evian que les colons français pourraient rester en sécurité dans l'Algérie indépendante? Et quand une demande de pardon pour avoir massacré les Harkis, là aussi au mépris de la parole donnée? Et j'en oublie sûrement.

PS: pour les attentats contre les civils, ne pas me dire que c'était la guerre. La Résistance française contre les Allemands n'a jamais commis d'attentats contre les femmes et les civils allemands présents en France. Elle s'en prenait aux soldats allemands.

Bref au lieu de parler de l'avenir on remue la passé... Ce qui me désole. Mais le passé puisqu'on en parle, doit être regardé dans sa totalité... ;)

Link to comment
Share on other sites

Abdelaziz Bouteflika se démarque des déclarations contre Nicolas Sarkozy

ALGER - Le président algérien Abdelaziz Bouteflika s'est démarqué jeudi des déclarations du ministre des Anciens combattants Mohamed Chérif Abbas accusant le président français Nicolas Sarkozy d'obéir aux orientations du "lobby juif".

"Constitutionnellement, la politique extérieure relève du domaine réservé du président de la République et de ses plénipotentiaires, dont le ministre des Affaires étrangères en particulier", souligne M. Bouteflika dans une déclaration.

Cette politique extérieure "est conduite directement par le président ou ses services compétents dûment mandatés", poursuit-il. "En dehors des positions exprimées par ces autorités, toute déclaration ou spéculation n'engage que ses auteurs ou ceux qui les publient."

Le président Boutefilka ajoute qu'"il n'est pas de nos traditions, ni dans notre interprétation du devoir de réserve qui incombe à tout responsable de l'Etat, de porter des jugements de valeurs sur des hommes d'Etat étrangers ou de nous immiscer dans la politique intérieure des autres Etats".

Il note au passage que ce principe vaut "notamment lorsqu'il s'agit d'un pays ami avec lequel nous entretenons des relations multiples de coopération confiantes et mutuellement bénéfiques".

Nicolas Sarkozy doit effectuer du 3 au 5 décembre prochains une visite officielle en Algérie, la deuxième dans ce pays depuis sa prise de fonctions, après un premier déplacement en juillet.

Personnellement la repentance et excuse je n’en veux même pas, limite rien à ciré !!

J’aimerai simplement que la France reconnaisse ses crimes.

Pour rappel jusqu’en 1999 on parlait de maintient de l’ordre alors que ce fut une guerre en Algérie et la torture n’est même pas reconnu officiellement

Point positif coté algérien c’est qu’il a au moins le mérite de reconnaitre les attentats contre les colons, massacre contre les Harkis ainsi qu’envers sa population

L’Algérie s’excusera certainement des environs 2000 colons tués quand la France s’excusera pour les environs 500 000 Algériens (chiffre Français) pour le moment l’Algérie reconnait ses torts

Comment ce repentir ou s’excusé de crime qu’on ne reconnait pas ? C’est véritablement ca le problème

Pour les massacres de harkis cela concerne l’Algérie mais aussi la France car on peut aussi vous reprochez de les avoirs abandonnés sans armes ni soutient. À ce que je sache les collabos on connut le même sort que leurs homologues algériens

Link to comment
Share on other sites

Ok SU-30 MKA, lisons donc la page. C'est pour quand une demande de pardon des autorités algériennes envers les civils français massacrés par le FLN, hommes femmes vieillards et enfants, dans leurs fermes, aux terrasses de café, dans les cinémas etc. ? Quand une demande de pardon pour avoir renié sa parole donné lors des accords d'Evian que les colons français pourraient rester en sécurité dans l'Algérie indépendante? Et quand une demande de pardon pour avoir massacré les Harkis, là aussi au mépris de la parole donnée? Et j'en oublie sûrement.

PS: pour les attentats contre les civils, ne pas me dire que c'était la guerre. La Résistance française contre les Allemands n'a jamais commis d'attentats contre les femmes et les civils allemands présents en France. Elle s'en prenait aux soldats allemands.

Bref au lieu de parler de l'avenir on remue la passé... Ce qui me désole. Mais le passé puisqu'on en parle, doit être regardé dans sa totalité... ;)

C'est un peu exagéré ce que tu dis jojo67, tu n'a pas lut tout la page, mais la moitié qui t'interesse  =D

je ne crois pas que la guerre d'Algérie soit la même que la WWII.

Tu mets en avant des crimes (et je n'ai pas d'autres mots) perpétrés par les résistants Algériens faces au civils Français ou Algériens, je ne le renie pas, ils sont tout aussi condamnables que les crimes commis par l'armée Française.

Faut il te rappeler le massacre du 8 mai 1945 ? la torture ? les grottes enfumés ? les viols ? l'interdiction de parler arabe/berbere(le comble ! on est chez nous quand même ! ) dans certains lieux ? les gens jetés dans la seine ? et la liste est longue aussi !

Petite annectode en passant:Aujoud'hui du fait que les noms de familles Algériens aient été "Francisés" lors de l'occupation, c'est devenu un vrai foutoir pour tout ce qui est opérations administratives, arbres généalogiques, héritage , ect ect... sisi ! :lol:

Plus serieusement :

Il y'a eu des crimes des deux cotés on est d'accord ? ;)

Mais la différence est au niveaux humain, le bilan comme la montré plus haut dr.watson, est limite de 1colon tué pour 100Algeriens ! et je reste fair-play je prends les chiffres "Français", bien que je suis persuadé que l'on a dépasser le million, alors ne me fait pas croire que nous avons été plus "massacreurs" que vous...

Et le conflit en lui même est différent ! attention je ne tente pas de trouver une excuse au "crimes" du FLN, (les attentats), il faut remettre les choses dans leur contexte : contrairement aux résistants Français, qui étaient soutenus matériellement et politiquement par la Grande Bretagne, les USA (et toute l'industrie de guerre alliée avec tout ce que sa implique...) ceux du FLN avaient qui ? des soutiens au Maroc, en Tunisie et en Lybie, Cuba et dans le pseudo-monde arabe? avons nous eu des avions ? des tanks ? 

Regarde ce qui se passe en Irak, c'est le principe même de la guérilla, l'impact psychologique et tout aussi important que le militaire  ! il ne faut pas se voiler la face !

Et ne me dit pas que les actions des résistants Français étaient "100% propres, sans victimes collatérales" c'est impossible, mais c'est vrai qu'elle ne visaient pas les civils, mais tu oublis de preciser que la population Allemande n'est pas venue coloniser la France, et ne s'est pas installé chez vous...

A te lire on dirais que c'est nous qui sommes venus commettre des crimes chez vous. =)

Le souci avec nos deux pays c'est qu'il y'a encore de forts ressentiment & préjugés, et cela surtout dans nos classes politiques & dirigeantes, il y'a encore pas mal de personnes de la "génération" de ce conflit et c'est ça le vrai problème.

Regardez, aussi bien chez nous, que chez vous il encore des gens qui campent dans leur positions, voir les dernières déclarations de nos "représentants" respectifs...

Heureusement le temps passe et la nouvelle génération elle, n'a pas le même regard, ni la même mentalité sur le sujet !

on y arrivera inchallah !  =) ce n'est qu'une question de temps !  ;)

Link to comment
Share on other sites

Tout a fait d'accord =)

Abdelaziz Bouteflika se démarque des déclarations contre Nicolas Sarkozy

Il y a 16 minutes

ALGER - Le président algérien Abdelaziz Bouteflika s'est démarqué jeudi des déclarations du ministre des Anciens combattants Mohamed Chérif Abbas accusant le président français Nicolas Sarkozy d'obéir aux orientations du "lobby juif".

"Constitutionnellement, la politique extérieure relève du domaine réservé du président de la République et de ses plénipotentiaires, dont le ministre des Affaires étrangères en particulier", souligne M. Bouteflika dans une déclaration.

Cette politique extérieure "est conduite directement par le président ou ses services compétents dûment mandatés", poursuit-il. "En dehors des positions exprimées par ces autorités, toute déclaration ou spéculation n'engage que ses auteurs ou ceux qui les publient."

Le président Boutefilka ajoute qu'"il n'est pas de nos traditions, ni dans notre interprétation du devoir de réserve qui incombe à tout responsable de l'Etat, de porter des jugements de valeurs sur des hommes d'Etat étrangers ou de nous immiscer dans la politique intérieure des autres Etats".

Il note au passage que ce principe vaut "notamment lorsqu'il s'agit d'un pays ami avec lequel nous entretenons des relations multiples de coopération confiantes et mutuellement bénéfiques".

Nicolas Sarkozy doit effectuer du 3 au 5 décembre prochains une visite officielle en Algérie, la deuxième dans ce pays depuis sa prise de fonctions, après un premier déplacement en juillet.

Publié le 29-11-07 à 16:01 

Entretien téléphonique entre le Président de la République et le Président Bouteflika

Le Président de la République et le Président BOUTEFLIKA ont eu ce jour une communication téléphonique.

La question des déclarations prêtées au Ministre algérien des Moudjahiddine a été abordée. Le Président BOUTEFLIKA  a souligné que de tels propos ne reflètent en rien la position de l’Algérie et que le Président français sera reçu en ami au cours de sa visite d’État en Algérie, visite essentielle pour les deux pays.

http://www.elysee.fr/documents/index.php?lang=fr&mode=view&cat_id=5&press_id=724

la dernière phrase résume assez bien la situation. O0

Link to comment
Share on other sites

La France a reconnu il y a longtemps ce qui s'est passer en Algérie .Il est temps que l'algérie reconnaissent les atrocités que le fln a commis a l'encontre des populations musulmanes,

liquidation primaire de village , assasinats, attentats et le génocide des harkis.

En fln de compte le front de libération natinale a tués plus de musulmans que l'armée française.

Et dequelle droit le fln avait decider pour tout le peuple de l'algérie française dequelle droit il pouvait virer les pieds noirs qui étaient née en algérie et enfin dequelle droit il pouvait se permettre de décider pour tous.

Je rappellerez a tous les algériens du forum que l'algérie du fln n'est vraiment pas une réussite.Une guerre qu'il allait faire plus de mort que la guerre d'indépendance et des millions de jeunes qui pensent a une seule chose rejoindre l'horrible France.

 

Link to comment
Share on other sites

Je rappellerez a tous les algériens du forum que l'algérie du fln n'est vraiment pas une réussite.Une guerre qu'il allait faire plus de mort que la guerre d'indépendance et des millions de jeunes qui pensent a une seule chose rejoindre l'horrible France.

Ce point là je suis tout à fait d'accord avec toi, L'algerie du FLN n'est pas une reussite, surtout pendant la periode Boumediène, c'était la catastrophe...et dire que cet ****** est une fierté nationale  =( enfin bref, je m'ecarte un peu du sujet.

Pour revenire au sujet, à part ceux sur l'hydrocarbure, quels sont les contrats qui vont êtres signés ?

J'ai vu qu'il y aller avoir un centre pharmaceutique, une école de genie nucléaire...

Link to comment
Share on other sites

La France a reconnu il y a longtemps ce qui s'est passer en Algérie .

On vis dans la meme planete ?  :rolleyes:

Il est temps que l'algérie reconnaissent les atrocités que le fln a commis a l'encontre des populations musulmanes,

liquidation primaire de village , assasinats, attentats et le génocide des harkis.

=D =D c'est vrai que c'est un mot qui sonne bien !

euuu... je peut parler de "génocide Algerien" ? =D

En fln de compte le front de libération natinale a tués plus de musulmans que l'armée française.

Soit serieux 5min  =) pas d'amalgame, évite le mot "musulman", c'était une guerre en l'Algerie et la France.

Et dequelle droit le fln avait decider pour tout le peuple de l'algérie française dequelle droit il pouvait virer les pieds noirs qui étaient née en algérie et enfin dequelle droit il pouvait se permettre de décider pour tous.

je vais m'abaisser a ton niveau pour 2sec (avec le meme orthographe et tout !  =D) et je vais te repondre :

"Et dequelle droit la france avait decider pour tout le peuple de l'algérie, dequelle droit elle pouvait virer les "arabes"/"algeriens" (ou autochtones si tu prefere) qui étaient née en algérie et enfin dequelle droit elle pouvait se permettre de décider pour tous."

Je rappellerez a tous les algériens du forum que l'algérie du fln n'est vraiment pas une réussite.Une guerre qu'il allait faire plus de mort que la guerre d'indépendance et des millions de jeunes qui pensent a une seule chose rejoindre l'horrible France.

c'est un point de vue comme un autre... merci d'avoir donner ton avis sur la question mais tous les algériens ne partagent pas ton avis...

Cordialement.

Link to comment
Share on other sites

<je repasse comme promis surveiller ce sujet chaud ..... je rappelle que chacun doit rester courtois .... pour l'instant ca se tiens à peu près .... alors evitons les attaques personnelles dans les posts (type orthographe, sous entendus et autres qui sont ni constructifs, ni interessants et risque d'entrainer une mise à feu du thread ....)

Et je rappelle que n'etant pas pompier, si y a des pyromanes, l'extinction se fera par satellisation des dites personnes

sur ce vous pouvez continuer votre discussion calmement .... merci de votre coopération>

Link to comment
Share on other sites

Un autre responsable algérien en remet une couche...

ALGER (AFP) - Le président français Nicolas Sarkozy "n'est pas le bienvenu" en Algérie, a déclaré jeudi le secrétaire général de la puissante Organisation nationale des Moudjhadine (anciens combattants) Saïd Abadou, dans un déclaration au quotidien Al Khabar.

M. Abadou, dont les propos ont été recueillis au téléphone par Al Khabar, a apporté son soutien au ministre des Moudjahidine Mohammed-Cherif Abbas, qui avait déclenché une polémique à Paris en évoquant, lundi, les origines "juives" du président français et le "soutien" dont il aurait bénéficié auprès d'un prétendu "lobby juif" en France pour accéder à l'Elysée.

"En tant qu'Organisation nationale des moudjahidine, nous disons que Sarkozy n'est pas le bienvenu en Algérie, car nous considérons que sa visite s'inscrit dans des objectifs diplomatiques clairs", a ajouté M. Abadou. Il n'a pas énuméré les "objectifs diplomatiques" qu'il attribue au chef de l'Etat français.

Par ailleurs, à quelques jours de la visite du président français à Alger, le ministre algérien des Moudjahidine, Mohammed-Chérif Abbas, a provoqué une vive polémique en évoquant le soutien d'un "lobby juif" et les origines de Nicolas Sarkozy, avant de nuancer ses propos.

La France s'est étonnée des déclarations du ministre algérien des Anciens combattants alors que M. Sarkozy est attendu le 3 décembre à Alger pour sa première visite d'Etat en Algérie et la deuxième dans ce pays depuis son élection en mai.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un dérapage ça passe, deux ça fait beaucoup... Ne s'agirait-il pas de dérapages téléguidés par le pouvoir pour mettre la pression sur la France? Ou sinon ça en dit long sur les luttes de factions au sein du pouvoir? Qui a une théorie?

Ces dérapages n'ont qu'un seul but : détériorer et aggraver les relations diplomatiques entre la France et l'Algérie.

Car il n'y a pas que le lobbying juif à mettre en cause, il y a aussi la franc-maçonnerie, les énarques, ... et d'autres cercles connus en France.

Sans parler de la maîtresse favorite du président Nicolas Sarkozy : Rachida Dati d'origine marocaine !  ^-^ (sa présence en Chine a été remarquée, en qualité de quoi ?! On ne sait pas. La réforme de la justice "Made in China" en France). :lol:

J'ai l'impression qu'il y a une certaine jalousie de l'Algérie de la relation Maroc - France ?!  :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

<je repasse comme promis surveiller ce sujet chaud ..... je rappelle que chacun doit rester courtois .... pour l'instant ca se tiens à peu près .... alors evitons les attaques personnelles dans les posts (type orthographe, sous entendus et autres qui sont ni constructifs, ni interessants et risque d'entrainer une mise à feu du thread ....)

Et je rappelle que n'etant pas pompier, si y a des pyromanes, l'extinction se fera par satellisation des dites personnes

sur ce vous pouvez continuer votre discussion calmement .... merci de votre coopération>

Au sujet de ma remarque sur son orthographe, ce n'était absolument pas méchant ! c'est pour ca que j'ai mis le smiley ! et puis moi aussi j'en fait des "fotes" sur mes post...hein ! ;)

d'ailleurs si ma phrase a semblée un brin provocatrice, ce n'était pas dans mon intention, désolé. ;)

Ces dérapages n'ont qu'un seul but : détériorer et aggraver les relations diplomatiques entre la France et l'Algérie.

+1 mani ;)

J'ai l'impression qu'il y a une certaine jalousie de l'Algérie de la relation Maroc - France ?!

-1 mani  =D

Absolument pas ! si c'était aussi simple qu'une question de jalousie le problème aurait été réglé autrement !

Nous n'allons pas "prétendre" a avoir une relation "spéciale" avec un ex-colonisateur !

Hassan II avait su développer un réseau d’amitiés franco-marocain très puissant,A côté de ce réseau d’amitiés, il y a un attachement véritable des Français pour le Maroc. Les Marocains sont perçus comme des gens très accueillants, très ouverts...

Malheureusement, avec l’Algérie, à cause de la situation de la décennie 90, à cause aussi de l’histoire, cette relation privilégiée entre les Français et les Algériens ne s’est pas tissée, et nos deux pays sont les perdants. C’est pour cela qu’il y a des traitements différents, des images de marque différentes, quand on parle d'Algerie dans les medias Francais c'est que quand ca va mal, donc forcement ca marque !

Link to comment
Share on other sites

Mani il y a aucun rapport avec le Maroc, dans tes deux postes tu en parle alors qu’il n’y a aucune déclaration du gouvernement Algérien qui laisse pensé une chose pareil.

A ce que je sache c’est plutôt le Maroc qui a boudé suite à la visite de Sarkozy en Algérie et non le contraire actuellement.

Donc merci de ne pas parlé du Maroc sur ce sujet car il y a vraiment aucun rapport de plus Rachida Dati est Algéro-Marocaine donc encore une fois rien a voire

Pour Madmax les résultats du Referendum parlent d’eux-mêmes donc OUI le combat du FLN fut légitime et appuyé par la population Algérienne et désolé mais je pense que les colons n’ont pas le droit de cité même si ils sont en Algérie depuis plusieurs générations

http://www.france-politique.fr/referendum-1962-algerie.htm

Link to comment
Share on other sites

Alger attend Sarkozy de pied ferme

Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy et le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le 27 juillet2004 à Alger. Reuters.

Diplomatie. Avant la visite d’Etat, un ministre l’accuse d’être soumis au «lobby juif».

Les dirigeants passent, la querelle reste. La sortie antisémite du ministre algérien des Moudjahidine (Anciens Combattants), Mohamed Chérif Abbas, visant Nicolas Sarkozy, Bernard Kouchner, et le «lobby juif» en France, intervient à moins d’une semaine de la première visite d’Etat du président français à Alger. Le ton est donné : ce n’est pas parce que Nicolas Sarkozy est un homme «neuf», désireux de «regarder vers l’avenir» plutôt que le passé, que les malentendus et reproches accumulés ces dernières années vont s’évanouir.

   

Ces déclarations viennent s’ajouter à une campagne contre le retour en Algérie d’Enrico Macias, qui devait faire partie de la délégation française accompagnant Nicolas Sarkozy, dont il a été un soutien pendant la campagne présidentielle. Comme en 2000, le chanteur, né à Constantine, a fini par renoncer à ce voyage, qualifié de «provocation» par le même ministre algérien, qui l’a traité de «sioniste».

Revirement. Même si ces propos trouvent un certain écho dans les opinions arabes – où le net réchauffement avec l’administration Bush, les déclarations agressives de Kouchner envers l’Iran et la sympathie affichée du président français envers Israël sont interprétés comme un revirement majeur –, il faut inscrire les provocations de Mohamed Chérif Abbas avant tout dans l’épineux contexte franco-algérien. Dans l’entretien au quotidien arabophone Al-Khabar, le ministre ne manque pas de préciser sa pensée : «Il n’y aura pas de normalisation des relations avec la France sous Sarkozy.» Malgré une popularité personnelle qu’il a pu vérifier à Alger, début 2003, Jacques Chirac a été en butte, lors des deux dernières années de présidence, aux sautes d’humeur de son homologue Abdelaziz Bouteflika. Qui n’a cessé de faire miroiter la possibilité d’un traité d’amitié pour régulièrement doucher les espoirs de Chirac.

Il n’est pas innocent que les propos antisémites et anti-Sarkozy aient été tenus par Mohamed Chérif Abbas. C’est ce dernier qui avait lu, le 6 mai 2005 à Sétif, au nom du président Bouteflika, un discours au lance-flammes sur les massacres commis en mai 1945, comparant notamment la France coloniale au nazisme et réclamant «un geste probant» qui «effacerait cette tache noire». La loi du 23 février 2005, dont un article, proposé en catimini par des députés UMP, faisait l’éloge du «rôle positif de la colonisation», venait d’être adoptée par le Parlement français. Il a fallu un an pour l’annuler. Mais Chirac n’a jamais obtenu son traité d’amitié.

Pendant sa campagne, Nicolas Sarkozy a répété qu’il ne serait pas le président de la «repentance». Alger n’a donc rien à attendre de ce côté-là. Mais le président français, qui tient à de bonnes relations avec l’Algérie pour des raisons énergétiques et commerciales, a fait un geste apprécié, dès juillet, en entamant sa mini-tournée au Maghreb par Alger. Le geste avait tant agacé le Maroc, habituellement choyé par Chirac, que le roi Mohammed VI avait annulé son entrevue avec Sarkozy.

Rivalité. Depuis, Paris a rattrapé sa bourde avec Rabat, lui réservant la première visite d’Etat de Sarkozy à l’étranger, le mois dernier. Le président français en a profité pour annoncer son projet d’Union méditerranéenne et, surtout, lancer un partenariat dans le nucléaire civil. Un contrat d’armement de surveillance des frontières a été signé, en même temps que Paris réaffirmait son soutien au Maroc sur le dossier du Sahara occidental.

Autant de gestes qui ont agacé à leur tour Alger, où la rivalité avec Rabat est une constante de la politique extérieure. Les provocations de Mohamed Chérif Abbas, si elles ne reflètent pas l’opinion algérienne, montrent la volonté d’une partie de ses dirigeants d’établir un rapport de force. En France, le Quai d’Orsay s’est sobrement dit «étonné». «Tant que la France ne reconnaîtra pas les crimes commis en Algérie, nous ne pouvons envisager ni réconciliation ni normalisation totale avec elle. Nos rapports avec la France se limiteraient au niveau commercial et il serait impossible de parler d’un traité d’amitié et de paix», prévient Mohamed Chérif Abbas. «Tant mieux, on n’en demande pas plus», répondait hier un diplomate français avec humeur

Libération.FR

http://www.liberation.fr/actualite/monde/294599.FR.php

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que les relations, les enjeux et les antagonismes sont très complexes entre la France, le Maroc et l'Algérie.

Pas facile à comprendre  :|

C'est clair que ce n'est pas facile ! attendons de voir la solution "miracle" de Sarkozy, l'union méditerranéenne...

tout comme l'article de vinia, ce n'est que le point de vue d'un journaliste parmis d'autres...

Pourquoi Sarkozy n’a pas bonne presse en Algérie

Par samir allam le 29/11/2007 à 14:19

Le regain de tension dans les relations algéro-françaises à la veille de la visite de Nicolas Sarkozy le confirme : le président français jouit d’une image détestable en Algérie, aussi bien au sein de l’opinion publique que parmi les décideurs.

Premier reproche récurrent fait à Nicolas Sarkozy : la loi du 23 février sur les côtés «positifs» de la colonisation. Au moment, du vote de cette loi à l’origine de l’apparition de vives tensions entre les deux pays, l’actuel locataire de l’Elysée était en effet le tout-puissant président de l’UMP, le parti de droite majoritaire à l’Assemblée française. A Alger, on soupçonne Nicolas Sarkozy de s’être opposé à l’annulation du texte de loi, souhaitée par Jacques Chirac. C’est du moins ce que l’ancien président français aurait laissé entendre à ses interlocuteurs algériens à plusieurs reprises.

L’opinion publique algérienne a gardé également une image négative de Nicolas Sarkozy lors de la campagne des présidentielles. Le candidat s’était notamment attiré les foudres d’une Algérienne en direct sur TF1 lorsque M. Sarkozy avait évoqué «le mouton dans la baignoire». Une déclaration qui vient s’ajouter à celles nombreuses dans lesquelles il a qualifié les jeunes des banlieues françaises, en majorité des Algériens, de «racaille».

Enfin, le durcissement des lois sur l’immigration depuis l’élection de Nicolas Sarkozy a fini par dégrader définitivement l’opinion des Algériens à l’égard du président français et de la France. Ce n’est, en effet, pas un hasard si le nombre de «harragas» a explosé depuis l’élection de M. Sarkozy, alors que ce phénomène était jusque là presque inconnu en Algérie. Les jeunes algériens qui, au péril de leur vie, tentent de rejoindre l’Espagne ou l’Italie dans des embarcations de fortune, savent en effet une chose : la France, qui pendant longtemps symbolisait l’espoir, n’a plus rien à leur offrir depuis que Sarkozy est pouvoir.

Link to comment
Share on other sites

phoenix je prend en compte tes arguments meme si ils ne tiennent pas.

1ER POINT tu as cité le referundum, il est comme tu l'as dit implacable mais comment ne pourrait t'il pas l'etre comment une population qui subit la guerre depuis déjà 8 ans pourrait elle voter pour que cela continue

En réalité le peuple d'algérie en avait tout simplement marre d'une terrible guerrre qui n'en finissait pas,marre d'etre la cible des atrocités  des attentats des égorgements etc(déja 1 million d'arabes tués).Il fallait que cela cesse donc selon moi il ne vaut pas grand chose.

De plus j'ai décelé un vrai problème quant tu dis que les pieds noirs n'auraient pu etre pris en compte dans les votes et rester en algérie c'est aussi idiot que si moi je disais que les arabes français ne pourraient pas voté parcequ'ils sont arabes. SOS RACISME me ferait un procès.

Sur le "génocide" des harkis je te dirait que le tribunal international a qualifier de "génocide" le massacre de Sebrenicha dans les guerres des balkans alors qu'il n'y avait  eu que 10 000 morts car ce n'est pas le nombre qui compte mais la volonté donc oui il y a bien eu un génocide harkis en Algérie (150 000 morts).

J' ai maintenant une question ou vit tu en Algérie ou en France?

Link to comment
Share on other sites

Sur le mots musulmans je ne fait pas d'almalgame c'est juste la différence qui était écris sur les cartes d'identités des arabes car je le rappelle ils étaient tous français (alors qui sont les traitres).

Et non c'est une guerre qui étaient entre le fln et la France pas l'algérie comme état car il n'avait tout simplement jamais exister.

Link to comment
Share on other sites

phoenix je prend en compte tes arguments meme si ils ne tiennent pas.

1ER POINT tu as cité le referundum, il est comme tu l'as dit implacable mais comment ne pourrait t'il pas l'etre comment une population qui subit la guerre depuis déjà 8 ans pourrait elle voter pour que cela continue

En réalité le peuple d'algérie en avait tout simplement marre d'une terrible guerrre qui n'en finissait pas,marre d'etre la cible des atrocités  des attentats des égorgements etc(déja 1 million d'arabes tués).Il fallait que cela cesse donc selon moi il ne vaut pas grand chose.

De plus j'ai décelé un vrai problème quant tu dis que les pieds noirs n'auraient pu etre pris en compte dans les votes et rester en algérie c'est aussi idiot que si moi je disais que les arabes français ne pourraient pas voté parcequ'ils sont arabes. SOS RACISME me ferait un procès.

c'est pas moi qui a dit ca ;)

Sur le "génocide" des harkis je te dirait que le tribunal international a qualifier de "génocide" le massacre de Sebrenicha dans les guerres des balkans alors qu'il n'y avait  eu que 10 000 morts car ce n'est pas le nombre qui compte mais la volonté donc oui il y a bien eu un génocide harkis en Algérie (150 000 morts).

c'est pour ca que je te dit que si tu souhaite employer le mot "genocide" pour 150 000, que devrait-on dire pour les victimes Algeriennes ? :|

J' ai maintenant une question ou vit tu en Algérie ou en France?

Au risque de te surprendre, je suis né, j'ai étudié et je vis en France.

fin du HS le reste en mp si tu veux ;)

Link to comment
Share on other sites

Il faut déjà remettre les choses dans leurs contexte et savoir que la guerre a touché que certaine région de l’Algérie donc ton argument ne tient pas du tous, ce n’est pas la guerre qui a poussé les algériens a voté pour l’indépendance pour le reste je n’entre pas dans les détails c’est de la pure provocation compréhensible a la vue de ta signature

Les pieds-noirs contrairement aux français d’origines étrangères sont des colons à moins que tu ne considère les immigrés comme colonisateurs ?

Dans ce cas la, même la France peut être condamné par le tribunal.

Les accords d’Evian précise bien à la demande de la France qu’aucune poursuite ne peut être engagée 

si le destins  des harkis fut si important pourquoi les avoir abandonné ?  Il y aura donc deux pays sur le banc des accusés

Link to comment
Share on other sites

PHOENIX  les gars comme toi qui sont français comme moi mais qui arretent pas de cracher dessus ca donne envie de gerber. Tu devrais réfléchir et te demander si ta vie est en algérie ou en france tu devrais etre fier de ta nationnalité ou reprendre l'avion pour tlemcen.

Ceci démontre que le droit du sol est vraiment une connerie tout dépent de l'éducation.

Est ce que sa valait vraiment  la peine de s'entretuer en algérie pour que des millions d'algériens finissent en France

n'auriont nous pas pu faire de l'algérie française la perle de l'afrique tous ensemble blancs et arabes confondus

Maintenant le résultat est que  alger n'a toujours pas l'eau courant et que les algériens finissent dans nos tours a la courneuve

beau gachis

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,825
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...