Sign in to follow this  
Philippe Top-Force

USAF

Recommended Posts

Ce sont différentes photos des différents systemes de detections et de contre-mesure/brouilleur-infrarouge contre les SAM IR, installés sur les voilures tournantes et avions de l'oncle Sam. Très belle photo très instruictifs.  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

(AFP) L'armée de l'Air américaine recourt à des exercices de simulation grandeur nature pour réapprendre à ses pilotes --habitués depuis dix ans à être déployés dans des zones où le ciel leur appartient-- à affronter des ennemis bien équipés.

Sur la base de Nellis, près de Las Vegas, lors d'exercices organisés cette semaine, les pilotes de l'US Air Force ont dû faire face à des ennemis virtuels, incarnés par d'autres pilotes américains avec des avions de chasse équipés de missiles sol-air et de brouilleurs de satellites.

Depuis une dizaine d'années sur les théâtres d'opération où ils sont déployés, en Irak ou en Afghanistan, la situation est en général bien différente. Jouissant d'une totale supériorité dans les airs face à des insurgés dépourvus d'aviation ou de batteries antiaériennes, les pilotes américains se contentent en général de mener des raids ciblés en soutien des troupes au sol.

Les compétences nécessaires pour le combat aérien traditionnel sont "un peu rouillées" chez les pilotes, reconnaît Steve Imonti, un ancien pilote de chasse qui aide à superviser les simulations organisées sur la base de Nellis.

Et si un pilote passe trois ans sans participer à ces exercices, "la rouille commence vraiment à s'installer", affirme ce directeur des programmes et de l'évaluation du 414e escadron d'entraînement au combat.

Avec le retrait programmé des troupes américaines d'Afghanistan à la fin 2014, les hauts gradés attachent une grande importance à réhabituer les pilotes à des missions dans un "environnement hostile".

"Quand nous serons partis d'Afghanistan, il y aura plus d'exercices ici" à la base de Nellis, souligne son directeur, le colonel Chip Thompson : "L'objectif, c'est que chaque lieutenant participe à un de ces exercices au cours de ses deux premières années" dans l'armée de l'Air.

Au cours de ces simulations baptisées "Red Flag" ("drapeau rouge"), les pilotes de l'"équipe bleue" affrontent l'"équipe rouge" qui utilise des tactiques glanées dans les renseignements acquis sur l'Iran, la Chine ou d'autres ennemis potentiels.

L'équipe rouge est bien équipée et possède des missiles sol-air. Elle peut même brouiller les radars, interrompre les communications ou déconnecter les ordinateurs d'un centre de contrôle.

Et si les officiers affirment que l'équipe rouge représente un ennemi générique, les scénarios et les cibles choisis la font ressembler à des armées bien réelles comme par exemple les forces iraniennes.

Des simulations de ce type ont été mises en place en 1975, après que les pilotes américains eurent subi de lourdes pertes au Vietnam. Un peu délaissés à la fin de la Guerre Froide, ces exercices ont été réactivés en 2005, quand l'US Air Force leur a alloué de nouveaux moyens.

"Quand on est en train de voler et qu'on repère une traînée de fumée qui fonce vers son avion, ce n'est pas grave d'avoir la trouille, du moment que ça arrive pendant un exercice +Red Flag+", souligne le lieutenant-colonel Brian Morrison : "Comme ça, quand ça arrive en situation de combat, on peut se dire : +Ca m'est déjà arrivé, je sais quoi faire+".

Pendant des exercices organisés cette semaine, les jeunes pilotes américains --qui ont volé avec des pilotes colombiens et émiratis-- ont par exemple dû larguer des bombes sur une cible en évitant des missiles, secourir deux pilotes abattus ou tuer un dirigeant ennemi terré dans un abri.

Souvent, ils ont aussi dû viser des objectifs souterrains --des scénarios de plus en plus souvent mis en place, soulignent les officiers.

Ils permettent aux pilotes de faire face à des situations similaires à celles qu'ils pourraient rencontrer si les Etats-Unis décidaient un jour de bombarder des installations nucléaires enterrées en Iran ou en Corée du Nord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Ben quoi ? Tu as jamais vu le nouvel emport du rafale qui transbahute comme une grosse mumule un SAMP-T et son camion ou des postes de tir crotales NG ?

  Blague a part, coquille a inverser très certainement (missiles air sol  ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu imagines le mode d'emploi? "ceci est votre principale arme de defense: le samp.t . Astuce du jour du manuel du parfait pilote de chasse : atterir en premier "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a effectivement une coquille dans l'article mais je pense que l'auteur voulait parler de missile air-air puisque c'est justement cette menace qui fait l'objet de l'article.

Les pilotes de l'USAF ont, faute d'adversaire en air-air, perdus leur expérience dans le domaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ce cas c'est la même chose pour tout les pilotes du monde.

pas forcement car ils parlent de combats simulés. je traduis cela comme un manque d'entrainement dans ce domaine et evidement pas de manque d'engagements réels car dans ce cas là effectivement tu as raison !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

he oh les gars réveillez-vous, cet article parle juste des exercises Red Flag, le truc dont on parle chaque année et qui approche son 40ième anniv. Rien de neuf, y a pas une perte de skill soudaine, le niveau est maintenu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

U.S. Air Force Gen. Gary L. North, the commander of Pacific Air Forces, pilots an F-16 Fighting Falcon aircraft over the Pacific Ocean July 24, 2012, during Rim of the Pacific (RIMPAC) 2012. RIMPAC is a U.S. Pacific Command-hosted biennial multinational maritime exercise designed to foster and sustain international cooperation on the security on the world’s oceans. (DoD photo by Tech. Sgt. Bradley Church, U.S. Air Force/Released)

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le remplaçant du Spectre arrive

Image IPB

Que James Bond se rassure, il ne s’agit pas d’une nouvelle organisation à combattre, mais plutôt de l’annonce faite par Lockheed-Martin ce 30 juillet 2012. En effet, l’avionneur américain a lancé la phase finale d’assemblage du premier AC-130J, successeur des Spectre, les fameuses et pourtant si méconnues canonnières volantes de l’US Air Force. Ces avions nés de l’urgence des conflits asiatiques dans les années 70 n’ont eu de cesse de s’améliorer jusqu’à devenir des acteurs incontournables des engagements américains dans le monde, devenant même un des symboles de la puissance militaire et industriel de ce pays.

Ce premier AC-130J n’est pourtant pas construit ab-initio, puisqu’il s’agit en fait de la transformation d’un avion de soutien aux opérations spéciales MC-130J Commando II. Outre l’installation d’un armement offensif, encore méconnu à l’heure actuelle mais qui devrait à coup sûr comporter le fameux obusier de 105mm qui fit la réputation de l’avion, le nouveau « gunship » disposera de tout un panel de systèmes défensifs pour ses opérations d’appui tactique. Les opérations récentes en Afghanistan et en Irak ont démontré que si les Spectre étaient bien protégés contre la menace des missiles sol-air et air-air il en était tout autrement contre des armes plus rustiques tels les canons de DCA et les mitrailleuses lourdes.

http://blog.avionslegendaires.net/2012/07/usaf-le-remplacant-du-spectre-arrive/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lightning fills the sky behind a B-1 bomber during a late night thunderstorm at Ellsworth Air Force Base, S.D., July 24, 2012. The B-1 is the backbone of America's long-range bomber force, and can rapidly deliver massive quantities of precision and non-precision weapons against enemy forces.

Image IPB

Airmen assigned to the 28th Aircraft Maintenance Squadron perform pre-flight checks on a B-1 bomber at Ellsworth Air Force Base, S.D., July 24, 2012. The 28th AMXS manages the weapons loading and support activities to ensure the B-1 bomber fleet meets the 28th Bomb Wing's flying requirements.

Image IPB

A B-1 bomber thunders down the flightline during the start of a training mission at Ellsworth Air Force Base, S.D., July 24, 2012. B-1 aircrews consisting of two pilots and two weapon systems officers complete training sorties to meet flight certifications and to have their skills to ensure they are ready for any combat situation anywhere around the world. (U.S. Air Force photo by Airman 1st Class Zachary Hada/Released)

Image IPB

A B-1 bomber rumbles down the flightline at Ellsworth Air Force Base, S.D., July 24, 2012 as part of a training mission. Each of the B-1's four engines is capable of producing 30,000-plus pounds of thrust.

Image IPB

A B-52H Stratofortress bomber is en route to a mission July 25 at Nellis Air Force Base, Nev., during a Red Flag exercise. Red Flag provides an opportunity for Air Force Global Strike Command units to demonstrate their ability to deploy long-range strike forces and deliver precision effects that strengthen the nuclear enterprise.

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connaissais pas, on arrête pas le progrès... Un missile wolverine! 

Un missile américain capable de tuer des cibles sans exploser

Le R9X est en développement depuis 2011 et a pour objectif de réduire considérablement le nombre de victimes civiles, révèle le « Wall Street Journal »

https://www.lepoint.fr/monde/un-missile-americain-capable-de-tuer-des-cibles-sans-exploser-09-05-2019-2311756_24.php

 

Edited by Phacochère
Précisions

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Phacochère a dit :

Je connaissais pas, on arrête pas le progrès... Un missile wolverine! 

Un missile américain capable de tuer des cibles sans exploser

Le R9X est en développement depuis 2011

Hellfire évolution !    Cf. https://www.armyrecognition.com/may_2019_global_defense_security_army_news_industry/agm-114_r9x_hellfire_missile_modified_for_cia_kills_avoiding_collateral_damages.html

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,243,960
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries