Recommended Posts

J'ai plagié CVS pour le titre par rapport au Japon.

Néanmoins, il semble intéressant d'avoir un oeil sur le sujet, pour base :

- le relancement des conquètes arctiques et la possibilité que la Russie y mette des armements,

- le retour économique de la Russie grace à ces richesses de sous-sol,

- un pouvoir fort et contrôlé

- le relancement de l'armement et du positionnement stratégique :

MOSCOU (AFP) - La Russie a cessé dans la nuit de mardi à mercredi d'appliquer le traité sur les Forces conventionnelles en Europe (FCE), une des clés de voûte de la sécurité sur le Vieux continent, qui limite les armements de l'Atlantique à l'Oural.

Face à l'expansion militaire de l'Otan à ses frontières et notamment au projet américain de déploiement d'un bouclier antimissiles en Pologne et en République tchèque, le président russe Vladimir Poutine avait signé un décret en ce sens le 13 juillet.

"A partir de 00H00 heure de Moscou (21H00 GMT mardi soir), la Russie a suspendu toute son activité concernant l'application du traité", a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur son site officiel.

"Le traité ne correspond plus depuis longtemps aux réalités contemporaines et aux intérêts de la Russie dans le domaine de la sécurité", explique le ministère. Moscou reste "prêt à poursuivre le dialogue" et espère que les pays membres du traité FCE "vont faire preuve de réalisme politique et de la volonté de trouver des solutions mutuellement acceptables".

Pendant la période de suspension, "la Russie ne sera pas bridée par les limitations concernant la quantité d'armements sur ses flancs. En même temps, nous n'avons pas actuellement de projets d'accroissement massif des armements aux frontières avec nos voisins", a souligne le ministère.

Selon des experts de la défense, Moscou souhaite déployer davantage de troupes sur ses flancs nord et sud, les districts militaires de Leningrad et du Caucase.

La suspension de l'application de l'accord CFE "est un pas politiquement et juridiquement justifié qui permet, s'il y a la volonté politique des partenaires de la Russie, de rétablir sa participation au traité dans de brefs délais", souligne le communiqué du ministère russe.

Ce traité a été signé en 1990 par les pays de l'Otan et du Pacte de Varsovie, un an avant la chute de l'URSS.

L'accord qui limite le déploiement de chars, d'avions et d'armes lourdes sur le continent, a été "adapté" en 1999 à Istanbul. Les changements tiennent compte de la disparition du bloc soviétique, suivie de l'entrée dans l'Otan de pays de ce bloc, tels que la Pologne et la République tchèque.

Mais, contrairement à la Russie, les pays de l'Otan n'ont pas ratifié la version révisée du traité, arguant du maintien de troupes russes dans des régions séparatistes pro-russes de Géorgie et de Moldavie, deux ex-républiques soviétiques.

Moscou réplique qu'il a rempli ses obligations dans ces régions, ajoutant que ces questions ne sont pas liées au traité CFE. La Russie exige la ratification de la version d'Istanbul de 1999, en soulignant que le texte de 1990 est dépassé.

Le traité FCE "est nécessaire" et la Russie "cherche à conduire l'Occident à ratifier rapidement l'accord révisé", estime le directeur adjoint de l'Institut Etats-Unis-Canada de l'Académie des sciences de Russie, Pavel Zolotarev.

M. Zolotarev se dit optimiste au sujet de cette ratification "car il n'y a pas de raison de détruire la base de négociation qui existe et d'aller à la confrontation, c'est une question de bon sens".

"Le traité est mort", lance Pavel Felguenhauer, spécialiste des questions de défense.

"Ce qui était très important, c'était le régime de transparence sur toutes les activités militaires, un système très actif qui fonctionnait très bien", souligne-t-il en référence aux inspections réciproques régulières entre parties à l'accord.

"Avec la disparition du traité FCE, les pays européens vont perdre une importante source d'information sur les activités militaires russes", estime-t-il.

M. Felguenhauer juge "pratiquement inévitable que la Russie déplace des armes vers l'ouest, principalement à la frontière des pays baltes" qui font à présent partie de l'Otan et ne sont pas inclus dans le traité.

"Cela enverra un message fort à l'Occident. La Russie a tout à y gagner", estime M. Felguenhauer qui publie régulièrement des commentaires pour le journal d'opposition Novaïa Gazeta.

- le retour à une "grande Russie" :

MOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine s'est entretenu mardi par téléphone de la création d'un d'Etat unifié avec son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko, qu'il rencontrera cette semaine à Minsk, annonce le porte-parole adjoint du Kremlin.

Les américains vont être content, ils vont pouvoir maintenir leur financement de défense et d'intelligence services après l'Irak...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dimitri Medvedev, le vice premier ministre russe a été adoubé par Vladimir Poutine comme futur candidat de Russie unie aux prochaines élections présidentielles.

M. Medvedev a affirmé qu'il confierait la direction du gouvernement à monsieur Poutine s'il était élu...

http://www.lefigaro.fr/international/2007/12/11/01003-20071211ARTFIG00480-vladimir-poutine-possible-premier-ministre-en-.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la nouvelle dynastie du pouvoir en Russie.

Il y a eu les tsars, les dictateurs communistes et maintenant Poutine et ses amis.

Certains pensent que le rétrecissement du choix politique est un facteur de stabilité et donc de croissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il serait temps pour l'Europe de voir la réalité en face, de telles décisions russes accéléreront peut-être la création d'un pôle européen plus important dans la défense et les affaires étrangères (un ministre européen en gros).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il serait temps pour l'Europe de voir la réalité en face, de telles décisions russes accéléreront peut-être la création d'un pôle européen plus important dans la défense et les affaires étrangères (un ministre européen en gros).

Ce serait bien, mais la dure réalité c'est que les pays européens vont sûrement encore demander une augmentation des forces US de l'OTAN sur leur sol pour faire face à la Russie. Ce qui va encore plus exciter la Russie qui va donc augmenter ces forces au frontières de l'Europe. L'Europe qui alors demandra encore plus de renfort US, etc...

Tant que l'Europe ne ce décidra pas enfin à défendre elle même sont propre sol, il y aura toujours ce type de problème avec la Russie.

Les USA et la Russie ne sont pas les seuls responssables de la situation.

Le manque de décision politique militaire des Européens va peut-être relancer la guerre froide avec un peu de chance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il serait plutot grand temps d'arrêter ce mirage européen et de s'aligner avec notre allié états-unien.

Moi ça ne me pose pas de problème, mais dans ce cas il faut que les européens arrêtent de ce pleindre des missiles russe.

Quand on devient américains, on assume les conséquences de la politique étrangère des USA et on arrête de jouer à l'idio.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On devrait ressuciter la politique du General et jouer sur tout les tableau, les russes contre les américains et les chinois, ami avec tout le monde et independant.

Les relations privilegiés de la France avec l'URSS sont un mythe.Le general avait beau raconter ce qu'il voulait, la France était membre de l'OTAN.Quand aux sovietiques, les allemands ont toujours eu plus d'importance pour eux.Et on constate la même chose aujourd'huis.

Jouer sur tout les tableaux suppose d'avoir quelque chose à vendre.La France n'a jamais eu quoique ce soit qui puisse lui permettre de jouer à ce petit jeu là entre l'Ouest et l'Est.Lorsque ça comptait vraiment, les français étaient du coté des USA.

On bavasse beaucoup mais les actes sont là.La France est un pays occidental comme les autres qui veut desesperement croire qu'il est different.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi ça ne me pose pas de problème, mais dans ce cas il faut que les européens arrêtent de ce pleindre des missiles russe.

Quand on devient américains, on assume les conséquences de la politique étrangère des USA et on arrête de jouer à l'idio.

Moi, je me plains pas des missiles russes, eux ne sont pas c***!!! Ils se preparent à une menace. De tout manière il y a toujours eu cette menace de missiles, alors franchement je vois pas trop pourquoi je devrai me tracasser.

Les relations privilegiés de la France avec l'URSS sont un mythe.Le general avait beau raconter ce qu'il voulait, la France était membre de l'OTAN.Quand aux sovietiques, les allemands ont toujours eu plus d'importance pour eux.Et on constate la même chose aujourd'huis.

Jouer sur tout les tableaux suppose d'avoir quelque chose à vendre.La France n'a jamais eu quoique ce soit qui puisse lui permettre de jouer à ce petit jeu là entre l'Ouest et l'Est.Lorsque ça comptait vraiment, les français étaient du coté des USA.

On bavasse beaucoup mais les actes sont là.La France est un pays occidental comme les autres qui veut desesperement croire qu'il est different.

+1

Que de vérité...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant les renforts américains, à part prépositionner du matos un peu partout, les troupes retournent soit aux USA soit au Proche Orient.

L'EUCOM n'est plus qu'un commandement sans divisions à commandé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant les renforts américains, à part prépositionner du matos un peu partout, les troupes retournent soit aux USA soit au Proche Orient.

L'EUCOM n'est plus qu'un commandement sans divisions à commandé.

Pas étonnant, ils payent déjà assez leur déploiment au Proche-Orient et autre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il serait plutot grand temps d'arrêter ce mirage européen et de s'aligner avec notre allié états-unien.

Qu'il devienne notre allié que nous ne soyons plus les vassaux des US, là je suis d'accord. Qu'on commence à prouver qu'on est pas forcément obligé d'attendre GI joe et qu'on peut faire souffrir du monde avant son arrivée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est marrant de lire certains qui voient en Russie et ses actions ( re militarisation, annulation des traités, entrainement des forces armées à echelle mondiale ) en tant que future menace pour l'Europe.

Dites vous bien uen chose, qu'est que y a à prendre en Europe? Y a  pas de matieres premieres et si y en a sont insignifiantes par rapport à ce qui sur le sol russe, l'argent est investi globalement aux Etats Unis et en Asie. MEttre la main sur l'Europe c'est detruire l'economie mondiale et la Russie a besoin d'elle. C'est tout à fait valable avec les Etats Unis, tout le monde veut voir leur puissance s'effondrer mais une bonne partie du monde commencera à se bouffer les ongles car ils auront rien d'autre manger ( dans le vrai sens du terme)

L'actuelle politique de la Russie peut etre qualifiée " Oeil pour oeil, dent pour dent". Fini les foutages de gueule et le laisser faire. Tout ca a commencé avec les americains et leur bouclier  qui pensaient que les russes dormaient et s'en foutaient, n'avait pas les moyens et l'audace de riposter. Du coup depuis un an on assiste à tout le contraire, demonstration de force et d'influence et là tout le monde en prend plein la face. Car la nature humaine est comme ca, tant qu'on utilise pas la force, personne ne comprend rien. Au lieu d'etre esclave des Etats Unis, l'Europe devrait etre une Zone neutre entre les deux et rendre les provocations des americains et russes difficiles. Si jamais quelque chose degenere, l'Europe prendra automatiquement sur elle alors qu'en etant neutre ( comme la Suisse au 20 siecle) t'es tranquil.

Que Medvedev ou Ivanov deviennent presidents c'etait comme telephoner. C'est un bon choix si on veut poursuivre les reformes et les projets. Si on mettait Kasparov au pouvoir, il venderait la moitier de la Russie ( comme Eltsine ce connard a vendu tout le stock de Titane pour moitier prix et en plus l'a fait livrer aux americains ) , du gaz deux fois moins cher, sans se preoccuper des Ukrainiens et des Bielorusses qui payent pas, on verait les compagnies d'hydrocarbures ouverts aux boites internationnales etc et aisni de suite.

Zamorana a bien dit, 60 % des russes aiment cettre trinité ( Ivanov, Medvedev, Poutine ) donc ailleurs on devrait plutot accepter ce choix. D'apres mes souvenirs La Russie n'a jamais dit quel homme politique devrait etre dans tel ou tel pays ou si cette democratie et celle ci est la veritable democratie, mais bon , c 'est typiquement occidental de mettre son nez partout et faire style :" On sait qu'est ce qui est mieux pour votre pays"

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime pas ton expression "rester neutre" en clair c'est "fermez vos gueules sinon on vous explose".

Une sorte de Finlandisation comme les soviétiques le souhaitaient durant la Guerre Froide, de bon toutous mais à l'égard de Moscou.

Une grande puissance comme le souhaite devenir l'Europe ne peut pas être neutre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- le relancement des conquètes arctiques et la possibilité que la Russie y mette des armements,

Des armements, je doute fort (vu la fonte des glaces et instabilité climatique actuelle). L'URSS en a fait les frais en voulant installer une base militaire et finalement les Soviétiques l'ont abandonné car trop cher à maintenir et une invasion américaine était improbable vu les conditions extrêmes et dures.

L'Arctique intéresse la Russie pour ses ressources naturelles :

- pêche

- pétrole

- gaz

- ...

Une grande puissance comme le souhaite devenir l'Europe ne peut pas être neutre.

D'accord avec toi, l'Europe devrait se démarquer des USA et avoir sa propre politique étrangère indépendante mais là c'est une autre histoire  :rolleyes: vu les divisions au sein de l'U.E.

La Russie ne profite pas tellement de cette division, c'est plutôt les USA qui sourient et se moquent parfois des Européens.   :-\

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'il devienne notre allié que nous ne soyons plus les vassaux des US, là je suis d'accord. Qu'on commence à prouver qu'on est pas forcément obligé d'attendre GI joe et qu'on peut faire souffrir du monde avant son arrivée.

La vassalité a ses bon coté, notament plus obliger de soutenir un effort militaire important et puis la France pourra toujours conserver son identité! Alors que si elle rentre dans l'Europe le sacrifice ses types dans les tranchées en 14-18 n'aura servi a rien!

Non, mon choix est déjà fait et c'est la Marseillaise, point.

@ soyouz,

A mes yeux tout le monde est une menace, que se soit la Russie, la Chine, l'Inde, USA, Europe etc... ils sont tous dans le même panier, cad nos concurrent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ soyouz,

A mes yeux tout le monde est une menace, que se soit la Russie, la Chine, l'Inde, USA, Europe etc... ils sont tous dans le même panier, cad nos concurrent.

L'Inde ?  :rolleyes: Soyons sérieux, ce pays n'a aucun sentiment d'hostilité à l'égard de l'Europe et des pays européens, et même aucune ambition territoriale ou de vassalisation là-bas. Concurrent économique d'accord mais pas militaire.

Par contre, la Russie reste une menace sérieuse pour les pays Baltes ou pour les pays de l'est tels que la Pologne, la Roumanie, ... où les souvenirs douloureux et le traumatisme avec les Russes ou Soviétiques restent présents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Inde ?  :rolleyes: Soyons sérieux, ce pays n'a aucun sentiment d'hostilité à l'égard de l'Europe et des pays européens, et même aucune ambition territoriale ou de vassalisation là-bas. Concurrent économique d'accord mais pas militaire.

C'est ceux que j'ai dit :P, nous sommes des concurrents économique et politique, car cela m'étonnerai que les indiens ne veulent pas aussi entrer dans le concert international.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ceux que j'ai dit :P, nous sommes des concurrents économique et politique, car cela m'étonnerai que les indiens ne veulent pas aussi entrer dans le concert international.

La division politique au sein de l'E.U. est flagrante aux yeux des politiciens indiens, chinois et russes mais il n'y a pas d'ingérence politique au contraire des Etats-Unis !

Faut dire que tant que les Européens sont divisés, ils ne constituent nullement une menace sérieuse tant politique et militaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La division politique au sein de l'E.U. est flagrante aux yeux des politiciens indiens, chinois et russes mais il n'y a pas d'ingérence politique au contraire des Etats-Unis !

Pour l'instant....

Faut dire que tant que les Européens sont divisés, ils ne constituent nullement une menace sérieuse tant politique et militaire.

Tant mieux... plus ils se disputent plus mon pays vivra.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des armements, je doute fort (vu la fonte des glaces et instabilité climatique actuelle). L'URSS en a fait les frais en voulant installer une base militaire et finalement les Soviétiques l'ont abandonné car trop cher à maintenir et une invasion américaine était improbable vu les conditions extrêmes et dures.

L'Arctique intéresse la Russie pour ses ressources naturelles :

- pêche

- pétrole

- gaz

- ...

Des SNLE sont des armements ... mais la remarque était une projection faisant suite à la revandication Russe des territoires arctiques (même si ceux-ci sont à 600m de fond ...), si demain (ou après-demain) les Russes installent des exploitations sous-marines en Arctique, ces dernières seront mises en cause par les canadiens, l'europe et les américains, ils devront donc éventuellement montrer les dents et placer des armes fixes à ces endroits (c'est une projection). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est de la place de l'Europe entre les US et la Russie, le temps des deux blocs est tout de même fini.

Maintenant, on va assister à l'émergence de 6 ou 7 grands pôles d'influences mondiaux (de mon point de vue), la Russie en sera une mais elle ne sera pas qu'en concurrence des US.

Un autre élément majeur est qu'actuellement les échanges Europe-Asie (Inde-Chine) se font essentiellement par mer sur des trajets énormes.

La fonte des glaces aux pôles réduira les routes de navigation mais la Russie a aussi sans doute une carte à jouer par les voies terrestres si elle réussit à maintenir les voies transsibériennes en état de marche (défit technique l'hivers par -40°C...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,418
    Total Members
    1,550
    Most Online
    KLD
    Newest Member
    KLD
    Joined
  • Forum Statistics

    20,726
    Total Topics
    1,253,882
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries