Recommended Posts

5 minutes ago, collectionneur said:

Apparemment, c'est la mode, Israël, Chinois et même britannique avec un engin de MBDA en dispose, sans compter les bidouillages sur les théâtres d'opérations du Proche-Orient. 

Même les polonais en proposent :blink:

https://en.m.wikipedia.org/wiki/WB_Electronics_Warmate

La base et simple est grand publique ... donc tu peux développer ça a prix plancher ... tout en produisant une capacité de nuisance inégalée. La base c'est l'aéromodélisme ou les drones civiles ... pas besoin ici de moteur fusée,  d'aéro supersonique, ou d'autodirecteur compliqué.

Le plus produit militaire c'est le durcissement de la liaison de donnée et de l'antenne GPS ... et à la marge une voie IR.

... la charge utile peut être récupérer d'un autre engin de même gabarit. Meme si développer une charge HE + frag spécifique n'est vraiment pas sorcier.

Le conflit syrien est intéressant a ce sujet. La base russe est attaqué tres régulierement par des drone bricolé par les rebelle ... et les DCA irano-syrienne se fait régulièrement démonter par des drone kamikaze isralien relativement bon marché.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, g4lly a dit :

La base et simple est grand publique ... donc tu peux développer ça a prix plancher ... tout en produisant une capacité de nuisance inégalée. La base c'est l'aéromodélisme ou les drones civiles ... pas besoin ici de moteur fusée,  d'aéro supersonique, ou d'autodirecteur compliqué.

Le plus produit militaire c'est le durcissement de la liaison de donnée et de l'antenne GPS ... et à la marge une voie IR.

... la charge utile peut être récupérer d'un autre engin de même gabarit. Meme si développer une charge HE + frag spécifique n'est vraiment pas sorcier.

Le conflit syrien est intéressant a ce sujet. La base russe est attaqué tres régulierement par des drone bricolé par les rebelle ... et les DCA irano-syrienne se fait régulièrement démonter par des drone kamikaze isralien relativement bon marché.

Ne pas oublier les houthis (ou iraniens) qui ont reussi a tué plusieurs généraux avec une attaque du genre lors d'une parade. C'est l'exemple le mieux documenté jusqu'a présent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Niet au Putinet 

https://actu.orange.fr/societe/high-tech/apres-des-manifestations-le-kremlin-assure-ne-pas-vouloir-couper-internet-CNT000001dDYb2.html

Le projet de loi pour un réseau national ne passe pas auprès des jeunes, plusieurs milliers de manifestants dans les rues à Moscou le 10 mars.

des-milliers-de-personnes-manifestent-a-

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour 

https://www.euractiv.fr/section/avenir-de-l-ue/news/russia-cant-be-considered-strategic-partner-of-eu-anymore-meps-say/

Pour les parlementaires européens, la Russie n'est plus un partenaire stratégique, mais on protestait contre le projet nord stream 2. Mais en parlant du projet nord stream 2, je croyais que l'Allemagne avait trouvé un accord, un compromis, cela affecte le projet nord stream 2 ? Cela est un sacré bazar, certain pays sont pour nord stream 2, d'autre contre. Parfois je finis par être perdue avec tout ça, moi qu'y croyait que l'Allemagne avait trouvé un compromis .

Cela semble plutôt grave pour la Russie, à moins que cela ne soit pas si grave, après tout certain pays étaient contre . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.sueddeutsche.de/politik/krim-russland-putin-annexion-1.4371369 (18 mars 2019)

La majorité des Russes est encore d'accord avec l'annexion [de la Crimée] : 77 % des personnes interrogées l'étaient dans une enquête récente menée par l'institut public Fom. Cependant, si l'on demande si l'annexion a été bénéfique pour la Russie, seuls 39 % répondent par l'affirmative. Il y a trois ans, ce chiffre était de 67 %.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/03/2019 à 19:28, Bastion a dit :

https://www.euractiv.fr/section/avenir-de-l-ue/news/russia-cant-be-considered-strategic-partner-of-eu-anymore-meps-say/

Pour les parlementaires européens, la Russie n'est plus un partenaire stratégique, mais on protestait contre le projet nord stream 2. Mais en parlant du projet nord stream 2, je croyais que l'Allemagne avait trouvé un accord, un compromis, cela affecte le projet nord stream 2 ? Cela est un sacré bazar, certain pays sont pour nord stream 2, d'autre contre. Parfois je finis par être perdue avec tout ça, moi qu'y croyait que l'Allemagne avait trouvé un compromis .

Cela semble plutôt grave pour la Russie, à moins que cela ne soit pas si grave, après tout certain pays étaient contre . 

Il faut quand même poser la question du pouvoir effectif du parlement européen d'imposer des sanctions contre un pays tiers comme la Russie. Ce pouvoir n'est-il pas avant tout réparti entre Commission et surtout Conseil européen ?

Sauf erreur, c'est bien le Conseil européen qui depuis cinq ans reconduit tous les six mois les sanctions économiques de l'UE contre la Russie. Cette reconduction exige d'ailleurs un vote unanime des 28 (bientôt 27) membres du Conseil.

Aucun pays à ce jour, y compris parmi les plus critiques de la politique européenne de rupture avec la Russie (tels que l'Italie ou la Hongrie), n'a considéré ce sujet comme suffisamment important pour y mettre son veto. L'Italie par exemple a sans doute d'autres sujets plus urgents sur lesquels dépenser du capital politique, et la pression "amicale" du protecteur d'outre-Atlantique joue probablement aussi en coulisses.

Reste qu'il suffirait d'un seul veto à un moment donné pour remettre en question l'ensemble de la politique vis-à-vis de la Russie.

Et que le "parlement" européen... n'y a pas grand chose à voir :happy:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Russie décidera-t-elle de s'équiper en 5G chez Huawei ?

https://moderndiplomacy.eu/2019/01/31/russias-huawei-5g-conundrum/ (31 janvier 2019)

Premièrement, la Russie ne voudra pas compromettre ses bonnes relations politiques actuelles avec la Chine. En dehors des ventes d'énergie, les relations économiques entre la Russie et la Chine ne sont pas étroites, mais la géographie signifie que la Russie a un intérêt énorme dans ces relations politiques.

Deuxièmement, s'il est possible pour Huawei et d'autres entreprises chinoises de faire les choses nuisibles dont on l'accuse, les fournisseurs non chinois pourraient probablement faire de même avec la Russie à la demande (ou sous les ordres) des agences de sécurité de leurs pays. Alors que les commentateurs occidentaux soulignent la loi chinoise de juin 2017 sur le renseignement national qui oblige "toutes les organisations et tous les citoyens" à "soutenir, coopérer et collaborer au travail de renseignement national", les entreprises occidentales de haute technologie feraient presque certainement de même en ce qui concerne la Russie, étant donné sa très mauvaise image dans ces pays et la menace russe perçue dans ces pays.

Troisièmement, à un niveau purement technique, rien ne permet de penser que la Russie pourrait construire une infrastructure 5G sans importer la plupart des équipements. Bien que la Russie jouisse d'une solide réputation dans le domaine des logiciels, sa capacité de production et sa qualité ne sont pas élevées. Les efforts de la Russie pour promouvoir le secteur de la haute technologie par le haut n'ont pas été particulièrement fructueux. Même la Chine est très dépendante des composants 5G importés.

Quatrièmement, mon rapport de septembre 2016 sur l'Initiative Technologique Nationale (ITN) suggérait que la Russie devait mettre davantage l'accent sur l'utilisation des technologies numériques disponibles plutôt que d'essayer de développer de nouveaux produits de pointe. Au début de 2017, le gouvernement russe a annoncé sa "Stratégie pour le développement de la société de l'information dans la Fédération de Russie pour 2017-2030". Alors que beaucoup peut être fait en utilisant l'infrastructure 4G existante, un bon réseau 5G sera nécessaire bien avant 2030 pour maximiser les avantages de la stratégie ainsi que pour tirer le meilleur parti de tout succès de l'ITN.

Dans l'état actuel des choses, la Russie est susceptible d'utiliser du matériel Huawei chinois (et d'autres matériels chinois) tout en essayant de s'assurer que les logiciels russes sont utilisés partout où cela est possible. Toutefois, comme nous l'avons déjà indiqué, ce ne sera pas une tâche facile.

Il est difficile de ne pas conclure qu'en matière de 5G et de sécurité nationale, la Russie se trouve entre le marteau et l'enclume. Elle n'a ni la capacité de fabrication d'infrastructures 5G des États-Unis et de la Chine, ni de véritables amis capables de l'aider.

  • Thanks 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/03/2019 à 05:11, collectionneur a dit :

Niet au Putinet 

https://actu.orange.fr/societe/high-tech/apres-des-manifestations-le-kremlin-assure-ne-pas-vouloir-couper-internet-CNT000001dDYb2.html

Le projet de loi pour un réseau national ne passe pas auprès des jeunes, plusieurs milliers de manifestants dans les rues à Moscou le 10 mars.

Sujet connexe :
Promulgation de 2 lois : punissant la diffusion de fake news sur internet et les contenus "jugés irrespectueux de l'état russe ou de ses symboles" (sous peine de forte amende)
https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/russie-vladimir-poutine-promulgue-deux-lois-contre-les-fausses-nouvelles-et-les-offenses-a-l-etat_3239051.html

cf le fil infoguerre pour plus de détails

 

Edited by rogue0
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le président Nazarbaiev quitte officiellement la tête du Kazakhstan après 30 ans au pouvoir mais place sa fille à la tête du Sénat et l'on effectue un changement de nom pour la capitale qui adopte son prénom. Il ne faut plus dire Astana mais Noursoultan :unsure:

https://m.20minutes.fr/amp/a/2476291

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/20/le-kazakhstan-renomme-sa-capitale-noursoultan-du-prenom-de-l-ancien-president-nazarbaiev_5438814_3210.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous m'excuserez, j'en suis resté à Tselinograd.

Sinon, il reste Père de la Nation, chef du parti au pouvoir et du Conseil de Sécurité, avec des prérogatives assez étendues et un président de la République qui a d'ores et déjà indiqué qu'il faufrait bien évidemment tenir compte de l'avis de l'ancien président bien-aimé.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On voit fleurir quelques petites vannes sur le net russe, du genre :

Astana devient Nursultan, du coup on devrait renommer Alma Aty en Nazerbaiev, comme ça quand on prend un billet d'avion on prend un Nursultan Nazerbaiev et un Nazerbaiev Nursultan.

Il y a aussi débat sur l'opportunité de renommer Moscou en Putinburg ou Putingrad, Vladimir en Vladimir Vladimirovitch, et carrément la Russie en Putinskaya Federatsiya.

Edited by aviapics
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, MakSime a dit :

Rien sur le Rapport Mueller?

Quelques réactions officielles russes selon lemonde.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/25/enquete-russe-trump-disculpe-moscou-se-pose-en-victime_5441070_3210.html
(en gros, plus c'est gros, plus ça passe).

Quelques bémols:

  • L'AG Barr (un fidèle de Trumpprétend que le rapport Mueller n'a pas de preuves de collusion avec Moscou (grosse réserve, le rapport n'a pas été rendu public ) ...
  • L'article rappelle que l'enquête de Mueller a quand même fait inculper 25+ membres du GRU pour le piratage du DNC, et l'ingérence dans les élections US.
    (dommage pour les protestations d'innocence de Moscou...).
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/03/2019 à 19:38, collectionneur a dit :

Le président Nazarbaiev quitte officiellement la tête du Kazakhstan après 30 ans au pouvoir mais place sa fille à la tête du Sénat et l'on effectue un changement de nom pour la capitale qui adopte son prénom. Il ne faut plus dire Astana mais Noursoultan :unsure:

Encore une nouvelle qui aurait toute sa place dans le Gorafi... et qui vient en fait d'un journal ordinaire !

Faut-il :bloblaugh: ou :pleurec: ?

 

Le 22/03/2019 à 18:56, aviapics a dit :

Astana devient Nursultan, du coup on devrait renommer Alma Aty en Nazerbaiev, comme ça quand on prend un billet d'avion on prend un Nursultan Nazerbaiev et un Nazerbaiev Nursultan.

Il y a aussi débat sur l'opportunité de renommer Moscou en Putinburg ou Putingrad, Vladimir en Vladimir Vladimirovitch, et carrément la Russie en Putinskaya Federatsiya.

Tout ça ne m'intéresse guère. Enfin c'est ce qui se passe chez nous qui compte le plus pour nous !

Au sujet des gilets jaunes, l'essentiel je pense est que les Black Blocs soient empêchés de continuer le vandalisme.

Ce n'est pas acceptable quand le 8ème arrondissement d'Emmanuel est le théâtre de scènes d'émeute :angry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2019/03/29/opinion/mueller-report-russia.html (29 mars 2019)

Les Russes libéraux comme moi et beaucoup de gens que je connais sont moins joyeux. En ligne et dans des conversations privées, il devient clair que quel que soit le résultat de l'enquête Mueller, notre relation avec l'Amérique a changé.

Nous avons vu la xénophobie anti-russe se répandre dans le courant dominant américain. Dans nos esprits sont gravés des commentaires comme celui que James Clapper, l'ancien directeur du renseignement national, a fait dans une interview quand il a dit que les Russes sont "presque génétiquement poussés à coopter, à pénétrer, à gagner des faveurs, peu importe".

Oleg Kashin, un éminent journaliste russe, a écrit dans un article d'opinion de 2017 que "chaque fois qu'un réseau de télévision russe ou un journal pro-Kremlin atteint un nouveau niveau de bassesse, il était autrefois courant chez les penseurs indépendants de dire que les géants des médias occidentaux ne se permettraient pas de telles erreurs". C'est beaucoup plus difficile à dire maintenant.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.slate.fr/story/175290/prochaine-cible-russie-poutine-pays-union-europeenne

Citation

La question n'est plus de savoir si Poutine va attaquer un pays, mais lequel

Après avoir attaqué la Géorgie puis l'Ukraine, Vladimir Poutine oubliera sans doute les anciennes républiques soviétiques pour s'attaquer à un pays européen non membre de l'Otan.

 

article forcément très partisan et anti-russe vu l'auteur (Mikheïl Saakachvili), mais l'analyse comporte certains points qui peuvent faire sens.

Citation

Beaucoup se demandent ce que Poutine cherche à obtenir par ce comportement. En violant les normes internationales, il s'est rendu infréquentable sur le plan mondial. Les sanctions américaines et européennes imposées à la Russie ont porté de sérieux coups à son économie déjà peu souriante (ce qui amène à se demander pourquoi Poutine serait prêt à payer un tel prix pour quelques morceaux supplémentaires de territoire).

Essayer de répondre à cette question serait passer à côté du problème. En Crimée, en Ukraine orientale, en Ossétie du Sud ou en tout autre endroit que Poutine considère comme «l'arrière-cour» de la Russie, le gain territorial n'a jamais été une fin en soi. L'objectif de Poutine aujourd'hui est le même que lorsqu'il a envahi mon pays [la Géorgie, ndlr] en 2008: renforcer son emprise sur les leviers du pouvoir en Russie. À chaque fois que la popularité de Poutine baisse en Russie, il joue l'escalade dans un conflit en cours ou lance une nouvelle offensive.

Et, de toute évidence, cela marche. Poutine dirige le plus grand pays du monde depuis près de vingt ans et il consolide son pouvoir avec chaque crise. L'électeur russe moyen se bat pour survivre avec une pension de 200 dollars (178 euros) par mois, mais la base de Poutine est fière de vivre dans une superpuissance.

Citation

Mais le statu quo ne va pas durer. Si nous avons appris quelque chose des deux dernières décennies, une nouvelle crise se profile à l'horizon. D'après un sondage réalisé le 7 mars par le centre russe de recherche sur l'opinion publique, la confiance que l'électorat russe accorde à Poutine est tombée à 32% (soit le niveau le plus bas depuis 2006).

 

Si la logique peut se défendre, la suite de l'article me parait plus un peu plus fumeuse, il envisage notamment une possible agression contre la Finlande ou la Suède :blink:, qui me semble plus destiné à faire frémir dans les chaumière que réellement plausible, et je ne suis pas trop convaincu par ses justifications, mais bon, ce n'est pas complétement capilotracté non plus :

Citation

Je ne m'attends pas à ce que les chars russes entrent demain à Helsinki ou Stockholm. Mais pour Moscou, il serait relativement simple de prendre possession d'une enclave arctique reculée ou d'une petite île, comme le Gotland suédois, compte tenu des capacités stratégiques que la Russie a mises en place sur son flanc nord. Après tout, qui partirait en guerre pour une île gelée de la Baltique ou un morceau de toundra finlandaise? Pas l'Otan, en tout cas. Mais Poutine, oui.

Citation

Une agression russe en territoire scandinave (c'est-à-dire dans un pays que tout le monde en Occident considère comme occidental) paraît sans doute être une hypothèse exagérée pour beaucoup de gens. Mais j'aimerais rappeler qu'il n'y a pas si longtemps, l'annexion de la Crimée par Poutine, que j'avais prévue, semblait être un scénario irréel, y compris pour les observateurs russes. Et quelques années plus tôt, en dépit de mes mises en garde, l'invasion de la Géorgie par la Russie avait également pris le monde par surprise.

 

Edited by Kineto
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Kineto a dit :
Citation

 l'invasion de la Géorgie par la Russie

Est-ce que tu trouves cela crédible ?

Est-ce que tu as déjà entendu parler de la controverse à ce sujet, ou bien c'est un sujet que tu découvres ?

NB une version précédente de ce message attribuait « l'invasion de la Géorgie à la Russie » à Kineto. Il s'agit bien sûr d'une citation de Saakashvili.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Wallaby a dit :

Est-ce que tu trouves cela crédible ?

Est-ce que tu as déjà entendu parler de la controverse à ce sujet, ou bien c'est un sujet que tu découvres ?

Merci de ne pas utiliser la fonction "citation" pour m'attribuer des phrases qui sont seulement des citations de l'article original, c'est extrêmement désagréable !

J'ai précisé que l'article était partisan et anti-russe vu son auteur.

Et j'ai bien précisé aussi que les conclusions me paraissaient peu crédibles.

Il n'en reste pas moins qu'il me semble que c'était un article intéressant, dont certains points d'analyse font sens (intervention extérieure produisant des bénéfices en politique intérieure), et qui permet aussi de se faire une idée de l'état d'esprit qui peut animer certains des voisins immédiat de la Russie.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Kineto a dit :

Merci de ne pas utiliser la fonction "citation" pour m'attribuer des phrases qui sont seulement des citations de l'article original, c'est extrêmement désagréable !

C'est corrigé.

il y a 5 minutes, Kineto a dit :

J'ai précisé que l'article était partisan et anti-russe vu son auteur.

Et j'ai bien précisé aussi que les conclusions me paraissaient peu crédibles.

Il n'en reste pas moins qu'il me semble que c'était un article intéressant, dont certains points d'analyse font sens (intervention extérieure produisant des bénéfices en politique intérieure), et qui permet aussi de se faire une idée de l'état d'esprit qui peut animer certains des voisins immédiat de la Russie. 

Comme tu ajoutais aussi que « ce n'est pas complétement capilotracté non plus », je préférais savoir comment tu faisais le tri. Merci pour ta réponse.

La question qui se pose est de savoir si Saakashvili a encore des partisans. Je pense qu'il reste impopulaire en Géorgie, et en Ukraine il a quelques ennuis avec le pouvoir. Réussira-t-il à rebondir une troisième fois ? En changeant encore de pays ? Encore faudra-t-il que la classe politique de ce troisième pays veuille bien lui faire une place. Et si ce n'est pas un pays russophone, comment pourra-t-il faire campagne sans parler la langue du pays ?

Aux dernières nouvelles il résidait aux Pays-Bas, pays de son épouse : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/14/97001-20180214FILWWW00185-expulse-d-ukraine-l-ex-president-georgien-arrive-en-hollande.php (14 février 2018)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Wallaby a dit :

Est-ce que tu trouves cela crédible ?

Est-ce que tu as déjà entendu parler de la controverse à ce sujet, ou bien c'est un sujet que tu découvres ?

NB une version précédente de ce message attribuait « l'invasion de la Géorgie à la Russie » à Kineto. Il s'agit bien sûr d'une citation de Saakashvili.

Il y a controverse sur le déclenchement,  et encore, surtout de la part de personnes qui cherchent toujours des excuses à la Russie pour toutes les agressions de ses voisins.

Mais cela autorise t il la Russie à occuper deux provinces de Géorgie dix ans après ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis étonné qu'au vue de son "originalité" - on va le dire comme ça :combatc:... - qu'il n'y ai pas encore de biopic à l'honneur de Saakachvili. Le gus est pourtant un très  bon client.

 

il y a 20 minutes, true_cricket a dit :

Il y a controverse sur le déclenchement,  et encore, surtout de la part de personnes qui cherchent toujours des excuses à la Russie pour toutes les agressions de ses voisins.

...

Il n'y a pas de controverses. La Géorgie a déclenché les hostilités.

 

il y a 22 minutes, true_cricket a dit :

...

Mais cela autorise t il la Russie à occuper deux provinces de Géorgie dix ans après ? 

Et bien, ça dépend si la personne qui exprime son jugement met l'emphase sur le respect du droit et de ses formes ou au contraire cède tout au contexte voir même, à une certaine conception de la morale. Parfois les deux visions se superposent, mais c'est pas souvent le cas.

La plupart du temps, c'est ou l'un ou l'autre. Et surtout, ce qui vaut dans un cas, vaut pour les autres.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, true_cricket a dit :

Mais cela autorise t il la Russie à occuper deux provinces de Géorgie dix ans après ? 

Il y a des armistices signés qui autorisent la présence de troupes russes là où elles sont, notamment le dernier armistice signé sous l'égide de Sarkozy.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,716
    Total Topics
    1,249,751
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries