Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Ne pas négliger le rôle de la troïka avec Podgorny et Kossyguine, les rivalités en interne, le fait que Brejnev laisse la nomenklatura se gaver et prendre de plus en plus la main sur l'appareil économique et son refus de se retirer alors qu'il est incapable de diriger sur la fin.

Edited by Ciders
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Ciders a dit :

Ne pas négliger le rôle de la troïka avec Podgorny et Kossyguine, les rivalités en interne, le fait que Brejnev laisse la nomenklatura se gaver et prendre de plus en plus la main sur l'appareil économique et son refus de se retirer alors qu'il est incapable de diriger sur la fin.

Ca je dirais que ça devait arranger certaines personnes d'avoir Brejnev comme dirigeant officiel, et de pouvoir tirer les ficelles dans les coulisses.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Kiriyama a dit :

Ca je dirais que ça devait arranger certaines personnes d'avoir Brejnev comme dirigeant officiel, et de pouvoir tirer les ficelles dans les coulisses.

Tu penses à la famille proche ?

De ce que je me rappelle, le PCUS de Brejnev est gangrené par des factions puissantes mais incapables de prendre le dessus individuellement sur les autres. Une sorte d'énorme coalition foireuse avec en plus des gens qui ne disparaissent pas politiquement d'un coup mais sont mis sur la touche progressivement. Pas de possibilité réelle de renouvellement ou du moins, pas assez rapidement. Et là dessus, l'économie qui commence à caler et le zèle révolutionnaire qui meurt sous un Brejnev incapable de faire rêver ou de fixer un cap.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Pas sur. Andropov était à mon avis le plus apte de tous.

En revanche, que Brejnev ait été bloqué d'abord par son opposition au reste de la troïka puis au groupe des dirigeants russes, sachant qu'il devait aussi faire attention aux idéologues blanchis sous le harnais comme Souslov et entretenir ses propres protégés (le groupe de Dniepropetrovsk) et se méfier de certaines individualités plus ambitieuses ou présentées comme telles (Chelest), c'est possible.

Et c'est là où on voit la différence avec un monsieur K. plus "mais c'est quoi ce paysan !" mais finalement nettement plus roublard.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

https://thebulletin.org/2021/02/foreign-companies-bow-to-kremlin-pressure-amid-protests/ (26 février 2021)

YouTube et d'autres entreprises technologiques étrangères cèdent à la pression du Kremlin lors des manifestations Navalny

Les responsables de Roskomnadzor ont envoyé des ordres à la plateforme de médias sociaux en langue russe VKontakte pour qu'elle retire les contenus de protestation. Bientôt, le régulateur a également envoyé des ordres à des plateformes étrangères comme TikTok et YouTube. Elles hébergeaient des contenus appelant les jeunes Russes à participer à des manifestations, que le gouvernement qualifiait d'"actions de masse illégales".

Le 22 janvier, Roskomnadzor rapportait que les plateformes avaient en fait retiré les contenus de protestation. YouTube, disait-il, a cessé de distribuer 50 % des appels à la participation des jeunes aux manifestations que le régulateur avait identifiées ; le 23 janvier, il disait que TikTok avait retiré 93 % des messages identifiés, et que VKontakte en avait retiré 87 %. Le contenu n'a pas totalement disparu ; le 27 janvier, Roskomnadzor a infligé des amendes à Facebook, Instagram, Twitter, TikTok, Vkontakte, Odnoklassniki et YouTube pour ne pas avoir respecté toutes ses ordonnances de retrait. Le régulateur a rapidement étendu ses ordonnances de censure au journal indépendant Novaya Gazeta et au contenu concernant la violence policière et les blessures des manifestants - une tactique pour minimiser la répression violente de l'État contre les manifestants pacifiques. Mais dans l'ensemble, en quelques jours seulement, nombre des souhaits d'un gouvernement autoritaire ont été projetés sur Internet par des entreprises privées.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

https://nationalinterest.org/blog/skeptics/bidens-foreign-policy-clumsiness-due-incompetence-or-arrogance-179017 (1er mars 2021)

Alors que la Russie a une présence militaire importante en Syrie pour soutenir le régime assiégé du président Bachar al-Assad dans la guerre civile de ce pays, les États-Unis n'ont apparemment donné à Moscou qu'un préavis de quatre à cinq minutes. Une période aussi courte aurait pu conduire à un incident dangereux. Le personnel russe aide à faire fonctionner le système de défense aérienne de la Syrie, et on peut facilement imaginer la réaction si un avion américain avait été abattu pendant le raid. Un autre risque, encore plus grand, est que l'attaque aurait pu tuer du personnel militaire russe qui n'aurait pas eu le temps de s'abriter convenablement. C'était un péril inutile qui aurait pu et aurait dû être évité. Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s'est plaint amèrement de la conduite de Washington. L'épisode n'a certainement pas contribué à apaiser les relations américano-russes déjà acrimonieuses.

Link to post
Share on other sites

Stratégie de montée en tension. 

Quand des russes ou des américains se feront tuer la bas il y aura riposte de l autre camp, et là les conséquences seront totalement imprévisibles 

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, kalligator a dit :

Stratégie de montée en tension. 

Quand des russes ou des américains se feront tuer la bas il y aura riposte de l autre camp, et là les conséquences seront totalement imprévisibles 

Plusieurs pilotes russes sont déjà morts à cause de pays OTAN et y a pas eu de guerre  

Link to post
Share on other sites

Contrairement à  bien des momentsl de la guerre froide la tension est extrême, la plupart des gardes fous ont sauté sous Trump.

Que ce soit en Iran Syrie ou Mer de Chine je n ai jamais une telle situation.

Les US sont affaiblis et donc moins craint. C est toujours à des moments comme cela explose.

  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

@Teenytoon Et il y déjà quelques (dizaines) de russes du groupe Wagner morts lors d'une attaque contre une position US en Syrie tués par l'aviation. Je pense que c'est le premier gros affrontement terrestre entre les deux pays depuis l'intervention américaine durant la révolution russe il y a un siècle !

Link to post
Share on other sites

Il est clair qu'aujourd'hui les états unis font moins peur, et en plus, eux même on peur, peur d'être déclassés, peur de ne pas être à la hauteur, et surtout...

Peur d'être perçu comme faible.

Autant dire qu'ils ne laisseront rien passé.

Si l'Iran faisait une frappe sur une basse américaine comme sous Trump, aujourd'hui... Je suis sûr qu'ils riposterais de la mère extrêmement violente.

Trump avait au moins l'avantage de tout joué en rapport de force... Je pari que la nou elle administration est dans le " tout ou rien"

Edited by Snapcoke
Link to post
Share on other sites
Le 23/02/2021 à 09:44, Ciders a dit :

Pas sur. Andropov était à mon avis le plus apte de tous.

Le plus apte et surtout le mieux informé sur l'état réel de la société soviétique... 

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

https://www.newstatesman.com/world/europe/2021/03/why-russians-still-choose-vladimir-putin-s-stability-over-alexei-navalny-s (2 mars 2021)

Malgré tout, la période actuelle est toujours historiquement une bonne période pour vivre dans le plus grand pays du monde. Les Russes contemporains vivent plus longtemps, boivent moins et, aussi étrange que cela puisse paraître, jouissent d'une plus grande liberté personnelle que dans presque toutes les époques de leur histoire. La semi-démocratie embryonnaire de la Russie a peut-être été étouffée, mais comparée aux catastrophes sociales, économiques et culturelles des années 90 de Boris Eltsine ou au cauchemar stalinien - dont on se souvient encore - l'autoritarisme sans imagination mais sans intrusion de Poutine est loin d'être le pire des mondes possibles.

De plus, la Russie de Poutine - bien que profondément corrompue, sans aucun doute - est bien plus que la parodie de démocratie ratée et gangrenée que certains portraits à l'étranger laissent entendre. Chez elle, il s'agit d'un système raisonnablement cohérent qui ne demande qu'une acceptation passive de ses citoyens, tout en promettant en retour un minimum de participation politique, un semblant décent d'ordre public et au moins une chance de prospérité personnelle. Pour les Russes, qui n'ont que rarement bénéficié de ces avantages, ces trois éléments à la fois constituent une proposition historiquement séduisante.

Au fond, le poutinisme s'engage à ne plus jamais faire de la Russie le cobaye d'expériences sociales grandioses. Au lieu de cela, il offre la stabilité, la continuité et le développement à une nation qui a dû régulièrement réapprendre les règles de la société par des dirigeants allant de Pierre le Grand à Eltsine. Pour une population épuisée par les bouleversements idéologiques, entraînée dans ce que l'analyste politique Andreï Kolesnikov appelle "une combinaison familière d'inertie [et] d'apathie", cette simple promesse reste bien plus attrayante que l'appel de Navalny à transformer une fois de plus la Russie, au risque de la rendre méconnaissable.

 

  • Upvote 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, collectionneur a dit :

@Teenytoon Et il y déjà quelques (dizaines) de russes du groupe Wagner morts lors d'une attaque contre une position US en Syrie tués par l'aviation. Je pense que c'est le premier gros affrontement terrestre entre les deux pays depuis l'intervention américaine durant la révolution russe il y a un siècle !

On ignore en fait le volume de ces pertes. En revanche il ne s’agit certainement pas d’un affrontement entre armées russes et US. Les mercenaires russes et l’armée syrienne ont voulu élargir leur zone en nord Euphrate en repoussant les FDS, seuls présents au sol dans cette zone. Je ne sais pas si la Russie espérait vraiment une non intervention US pour défendre la répartition territoriale actée entre eux. Le fait qu’il n’y ait pas eu de militaires russes ni de protestation m’inciterait plutôt à croire que Damas et/ou les Russes ont voulu tenter le coup en misant du consommable. Ils ont perdu et acté ce fait, point. Globalement la deconfliction entre Russes et US en Syrie est très solide... Aucune raison que cela change selon moi. Après tout ils jouent ce jeu depuis 70 ans...

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, collectionneur a dit :

La population russe baisse de plus en plus vite :

https://fr.news.yahoo.com/russie-perdu-113-000-habitants-204447543.html

En plein covid, je prendrais pas ce chiffre comme significatif. La situation va se résorber dans quelques années. Et on parle là des chiffres officiels avec l’immigration clandestine, ils sont déjà dans le positif. 
le problème c’est que certaines régions sont plus chinoises que russes...

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Un régiment de forces spéciales tchétchène accusé de plusieurs meurtres par le journal  « Novaïa Gazeta » demande des ''ordres'' de Poutine pour agir contre celui ci qui est accusé de ''terrorisme'' alors que plusieurs journalistes ont déjà étaient assasinés. Le Kremlin indique qu'il n'a pas de pouvoir judiciaire... 

https://www.sudouest.fr/international/russie/russie-un-regiment-tchetchene-demande-a-poutine-des-ordres-pour-partir-en-guerre-contre-un-journal-1727435.php?

Ce journal appartient en partie à Gorbatchev.

Edited by collectionneur
  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, collectionneur a dit :

Un régiment de forces spéciales tchétchène accusé de plusieurs meurtres par le journal  « Novaïa Gazeta » demande des ''ordres'' de Poutine pour agir contre celui ci qui est accusé de ''terrorisme'' alors que plusieurs journalistes ont déjà étaient assasinés. Le Kremlin indique qu'il n'a pas de pouvoir judiciaire... :

Il lui reste le pouvoir extra-judiciaire.

  • Haha 3
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites

tenor.gif?itemid=4723853

Edit : plus sérieusement, j'ai l'impression que la stratégie de Moscou pour gérer la Tchétchénie atteint peut-être ses limites. Kadyrov et ses sbires s'émancipent de plus en plus de la tutelle russe, où à tout le moins, des divergences de vue apparaissent de plus en plus (cette affaire avec Novaia Gazetta, l'affaire des caricatures en France, certaines déclarations de Kadyrov, etc.). 

Officiellement, Kadyrov est un pion de Moscou, mais que se passe-t-il si ce pion demande à s'émanciper de plus en plus ? 

Edited by Kiriyama
Link to post
Share on other sites

A chaque fois Kadyrov a été recadré. Il a de la liberté en Tchétchénie, de là à parler d'émancipation c'est aller bien vite en besogne. D'autant que les services de sécurité ont il me semble été largement repris en main par la Rosgardia.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,560
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,130
    Total Topics
    1,387,089
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...