Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Russie et dépendances.


Recommended Posts

il y a 27 minutes, Ciders a dit :

Sinon, plus léger (pas de victimes), on commence à parler de sanctions sportives :

  • certains pilotes de F1 refusent d'aller courir le Grand Prix en Russie cette année
  • en football, les équipes qui doivent jouer la Russie lors des barrages de la prochaine CDM refusent de jouer en Russie
  • on parle également beaucoup de déplacer la finale de la LDC de cette année de Moscou à Londres

C'est léger, pas forcément utile dans l'immédiat, mais ça participe aussi de l'isolement à venir de la Russie.

Pas si léger que ça, car çà peut toucher l'orgueil du Tsar ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Vince88370 a dit :

Pour l'agricole, c'est surtout l'azote qui est problématique, les engrais azotés

Cela pourrait être une excellente occasion d'apprendre à s'en passer en revenant à une fertilisation naturelle, animale ou "permaculture".

il y a une heure, Boule75 a dit :

La "bonne" nouvelle : ça veut dire que l'opération en cours est indéfendable auprès de l'opinion russe.

Comme étaient indéfendables et non présentés dans les journaux télévisés occidentaux les bombardements de Ramadi ? 

Le 12/01/2022 à 18:11, Wallaby a dit :

http://www.independent.co.uk/voices/iraq-syria-aleppo-mosul-patrick-cockburn-propaganda-we-consume-a7373951.html (21 octobre 2016)

La destruction d'Alep par les Russes est comparée à la destruction de Grozny en Tchétchénie il y a seize ans mais curieusement aucune analogie n'est faite avec Ramadi, une ville de 350.000 habitants sur l'Euphrate en Irak, qui a été détruite à 80% par les frappes aériennes sous conduite américaine en 2015.

 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pas de Grand Prix en Russie pour le moment, c'est confirmé par la FIA :

Révélation

 

Et la finale de la LDC se tiendra au Stade de France finalement.

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Wallaby a dit :

Cela pourrait être une excellente occasion d'apprendre à s'en passer en revenant à une fertilisation naturelle, animale ou "permaculture".

J'ai cru comprendre que les rendements ne sont pas les mêmes, de toute manière il est acquis que à cause du dérèglement climatique et la réduction des matières premières que les cultures doivent changer ou du moins trouver des alternatives.

Par contre je sais que la Russie à encore d'importante réserve de phosphore, je ne sais pas encore pour l'azote, ce qui sur le long terme peut être favorable sur les questions autour de l'agriculture. Ensuite tout dépendra leurs pertes de terre avec la montée des eaux ...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Rochambeau a dit :

@Ciders

En effet tout dépend du niveau de contrôle sur l'information, déjà nous savons que des citoyens Russes sont opposés à cette invasion, c'est une preuve que malgré l'emprise du pouvoir l'infos circule. Après bien sur si le conflit perdure la propagande va forcément se retourner contre le régime poutinien. On en a fait nous même d'amères expériences dans notre histoire.

Après on peut imaginer que les Russes se soient approchés des Chinois sur des méthodes de contrôle d'internet, pas exemple savez vous combien de câbles internet traverse le pays ?

Des russes, t'en croises partout sur internet, ils ont au moins les mêmes infos que nous sans compter ce qu'ils ont dans leur pays par d'autres moyens.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Rochambeau a dit :

A vrai dire le secteur agricole est déjà sous-tension car si j'ai bien compris la grande majorité du phosphore, essentiel pour la production d'engrais, est produite en Chine *(je crois que c'est le quart des réserve mondiale). Sans parler du problème de la diminution de cette élément, ou des scientifiques estiment que les réserves vont s'épuiser durant ce siècle. 

Donc nous sommes non seulement devenu totalement dépend des Chinois mais aussi par des Russes sur cette question de l'agro-alimentaire. A noter que seul les Etats-Unis et le Maroc sont les alternatives pour cette ressource. La France a appliquée un politique de limitation d'utilisation du phosphore dans les cultures, cependant le secteur de l'élevage dépend encore beaucoup de celle-ci.

+1 Je suis totalement d'accord avec vous

 Le Maroc, le pays qui contrôle les plus grandes réserves de phosphate au monde

       https://www.bbc.com/mundo/noticias-51283951

les pays qui produisent le plus d'engrais azotés sont la Chine, l'Inde, les USA, la Russie

        http://www.cedrssa.gob.mx/post_n-fertilizantes-n.htm

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Ça continue de verrouiller au niveau des instances sportives. Même le (très très très) timoré CIO commence à prendre des mesures :

https://www.lemonde.fr/sport/article/2022/02/25/guerre-en-ukraine-competitions-annulees-en-russie-en-f1-et-en-ski_6115240_3242.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1645800148

A confirmer aussi, mais Russie probablement exclue de l'Eurovision 2022.

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, DrWho a dit :

si,si ,confirmation l'UE a bien haussé le ton, ça va faire mal

https://www.lefigaro.fr/medias/la-russie-exclue-du-concours-eurovision-de-la-chanson-20220225

 

Pas l'UE, le comité d'organisation après que plusieurs pays membres du comité ainsi que des médias avaient commencé à parler boycott et/ou scandale en direct.

Mais ça va participer de l'isolement de la Russie, même si c'est sûrement moins efficace que d'envoyer Francis Lalanne et Jean-Marie Bigard chanter un medley des plus grands tubes de Phil Barney sur la Place Rouge. De toute façon, on me dit que c'est interdit, Convention de Genève il paraît.

Link to comment
Share on other sites

Les rendements à l'hectare des blés Ukrainiens (cultivés sur les fameuses "terres noires" le Tchernozium) et Russes sont d'environ 15/20 qtx en Beauce on tape à près de 100 ... cependant les blés produits en Ukraine et Asie centrale sont dits des "blés de force" car mélangés à nos blés qui en l'état (rendements semences etc ...)  fournissent une farine non panifiable ...

Mes infos datent un peu mais sont peut-être encore bonnes

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pascal a dit :

car mélangés à nos blés qui en l'état (rendements semences etc ...)  fournissent une farine non panifiable ...

40ans que le problème est résolu:wink:. Nous avons toute sorte de variétés. La france est un des leader mondiale de la semence.

L'année passé l'ukraine fait 55 qtx/ha.

Leur plus grand problème c'est le sous investissement et...l'administration et autre loi débile...

Révélation

 

 

Link to comment
Share on other sites

  

Il y a 1 heure, Scarabé a dit :

Pour détendre un peu l'atmosphère atomique des derniers messages :bloblaugh: 

 

On dira ce qu'on voudra mais notre Monde se portait mieux quand les superpuissances étaient gouvernées par un obsédé sexuel et un alcoolique! :chirolp_iei::chirolp_iei:

Elstine-Clinton-600x261.jpg

nvPoxBHk?format=jpg&name=900x900

Je ne sais pas si tu as regardé le documentaire de Madeleine Leroyer "Hold Up à Moscou", mais si tu as l'occasion de le voir tu verras que que derrière cette façade de communication se cachent des choses moins reluisantes. 

Le 18/12/2021 à 20:44, Kiriyama a dit :

1996, hold-up à Moscou - ARTE

Contre toute attente, Boris Eltsine, malade et détesté, parvint à se faire réélire, en 1996, président de la Fédération de Russie. Entre film noir et tragi-comédie, les ahurissants secrets de ce qui apparaît aujourd'hui comme une escroquerie à grande échelle.

En 1996, Boris Eltsine, malade et détesté, brigue un second mandat à la présidence de la Fédération de Russie. Face à lui, un candidat communiste, Guennadi Ziouganov, porté aux nues par les oubliés de la transition post-soviétique. Crédité en début de course d'à peine 3 % des intentions de vote, Eltsine parvient pourtant contre toute attente à se faire réélire avec près de 54 % des voix. Comment a-t-il pu gagner cette bataille que tous pensaient perdue d’avance ?

Pour l’emporter, Eltsine s’est engagé dans une campagne impitoyable au budget abyssal, dans laquelle le Kremlin, les médias, les hommes d'affaires russes et les puissances occidentales ont uni leurs forces pour que la Russie "ne retourne pas en URSS". De pactes incongrus en escroqueries à grande échelle, ici avouées sans ambages, ce film de Madeleine Leroyer ("Khrouchtchev à la conquête de l'Amérique") oscille entre film noir et tragi-comédie shakespearienne. Archives rares, animations et témoignages, notamment de Tatiana Diatchenko, fille et conseillère d'Eltsine, de l'ancien vice-Premier ministre Anatoli Tchoubaïs de l'oligarque déchu Sergueï Pougatchev ou encore de l'ancien président du FMI, Michel Camdessus, nous entraînent dans les coulisses ahurissantes d’un moment crucial qui a scellé le destin de la Russie et, par ricochet, celui du monde.

Documentaire de Madeleine Leroyer (France, 2021, 51mn) 1996, hold-up à Moscou

Disponible jusqu'au 12/02/2022

 

https://www.letemps.ch/monde/population-russe-continue-diminuer (30 décembre 1998)

Avec 57,8 ans en 1994, [l'espérance de vie de l'homme russe] est de 13,4 ans inférieure à celle des femmes. Entre 1986 et 1987, l'espérance de vie du sexe fort en Russie était encore de 64,9 ans.

Le 19/12/2021 à 19:38, Wallaby a dit :

Le 06/03/2018 à 13:27, Wallaby a dit :

https://www.nytimes.com/2018/02/17/sunday-review/russia-isnt-the-only-one-meddling-in-elections-we-do-it-too.html (17 février 2018)

Si vous demandez à un agent de renseignement, si les Russes ont enfreint les règles ou fait quelque chose de bizarre, la réponse est non, pas du tout ", a déclaré Steven L. Hall, qui a pris sa retraite en 2015 après 30 ans à la C. I. A., où il était chef des opérations russes. Les États-Unis ont " absolument " mené de telles opérations d'influence électorale par le passé, a-t-il dit," et j'espère que nous continuerons à le faire ".

Au moins une fois la main des États-Unis est entrée audacieusement dans une élection russe. Les Américains craignaient que Boris Eltsine ne soit battu par un vieux communiste démodé lors de sa réélection à la présidence en 1996, ce qui a conduit à un effort mi-public mi-caché pour l'aider, poussé par le président Bill Clinton. Il comprenait une campagne américaine en faveur d'un prêt à la Russie de 10 milliards de dollars du Fonds monétaire international quatre mois avant le vote et une équipe de consultants politiques américains (bien que certains Russes se soient moqués de la victoire d'Eltsine lorsque ces consultants se sont vus attribuer le mérite de la victoire d'Eltsine).

Le National Endowment for Democracy a accordé une subvention de 23 000 $ en 2006 à un organisme qui employait Aleksei Navalny, qui est devenu, des années plus tard, le principal ennemi politique de M. Poutine, un fait que le gouvernement a utilisé pour attaquer à la fois M. Navalny et le fonds de dotation. En 2016, la fondation a accordé 108 subventions d'un montant total de 6,8 millions de dollars à des organisations en Russie à des fins telles que "l'engagement de militants" et "la promotion de l'engagement civique". Le fonds de dotation ne nomme plus les bénéficiaires russes qui, en vertu des lois russes réprimant les financements étrangers, peuvent être victimes de harcèlement ou d'arrestations.

 

 

Le 14/02/2022 à 10:55, Wallaby a dit :

https://carnegiemoscow.org/commentary/86326 (1er février 2022)

Un autre atout important dont dispose Poutine est la résilience du peuple russe, dont la plupart se souviennent de temps plus difficiles, même s'ils préféreraient bien sûr ne pas les voir revenir. Avec les nouvelles sanctions dont il menace, l'Occident est capable de détériorer le niveau de vie actuel des Russes ordinaires, mais jusqu'à présent, rien de ce qu'il a proposé ne pourrait rendre la vie des Russes plus difficile qu'elle ne l'était dans les années 1990, lorsque l'Occident était considéré comme un ami de leur pays. En d'autres termes, la Russie est mieux préparée à être coupée du système de paiement international SWIFT que l'Europe ne l'est à être coupée des approvisionnements en gaz russe.

Edited by Wallaby
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Impeccable analyse de @jeangene_vilmer   sur la #GuerreUkraine. "Ce que cette guerre détruit est l’avenir de la #Russie. [...] Cette guerre "de trop" est la plus grande erreur de jugement [de #Poutine] et elle pourrait causer sa perte."

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Bechar06 a dit :

Impeccable analyse de @jeangene_vilmer   sur la #GuerreUkraine. "Ce que cette guerre détruit est l’avenir de la #Russie. [...] Cette guerre "de trop" est la plus grande erreur de jugement [de #Poutine] et elle pourrait causer sa perte."

 

jeangene_vilmer : "Poutine a déjà perdu la guerre".

--> Il ne faut pas vendre la peau de l'ours russe avant de l'avoir tué.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Là-dessus je le rejoins. Militairement il va peut-être (probablement) l'emporter mais il a sans aucun doute perdu l'Ukraine (moins peut-être un morceau à l'est et au sud), il a isolé son pays, affaibli son économie, renforcé l'OTAN... Je suis le premier à dire que la situation n’est pas de la seule responsabilité de la Russie, à ne pas considérer VP comme un fou irréfléchi, mais là il a fait une erreur qui risque de ruiner ce qu'il avait quoi qu'on en dise bâti.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

http://french.news.cn/2022-03/01/c_1310492638.htm (28 février 2022)

Le département d'Etat américain a conseillé lundi à ses ressortissants actuellement en Russie d'envisager de quitter le pays "immédiatement", faisant référence aux opérations militaires russes actuellement en cours en Ukraine et à un "harcèlement" anticipé des Américains par "les responsables de sécurité gouvernementaux de Russie".

Dans son avis de voyage mis à jour, le département d'Etat a indiqué que la capacité du gouvernement américain à venir en aide à ses ressortissants en Russie était désormais "limitée", et que les Américains devraient par conséquent envisager de quitter le pays "par les options commerciales qui restent disponibles".

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, DrWho a dit :

[URL=https://www.casimages.com/i/Erreur 1.html][IMG]https://.casimages.com/img/2022/03/03/Erreur 1[/IMG][/URL]

:wacko:

Rien ne s'affiche

Link to comment
Share on other sites

https://novayagazeta.ru/articles/2022/02/28/mama-ia-tebia-liubliu-esli-budet-pokhoronka-ne-ver-srazu

"Maman, je t'aime, si tu reçois une lettre d'enterrement, ne la crois pas tout de suite".

Comment des soldats russes ont été pris dans des "opérations spéciales". Et quel genre de soldats ils sont.

Nous ne connaissons pas les pertes réelles subies par l'armée russe en Ukraine. Différentes sources donnent des chiffres différents, mais ils sont tous terribles, et il n'y a ni confirmation ni démenti de la part du ministère russe de la Défense. Et cela ne fait même pas une semaine que l'"opération spéciale" a commencé.

Mes deux conversations avec les parents de jeunes soldats russes, avec la mère de l'un et la grand-mère de l'autre, expliquent beaucoup de choses. Oui, leurs garçons sont des soldats sous contrat. Mais ce sont des soldats sous contrat qui n'ont pas accompli leur service obligatoire. Comment pensez-vous que ces "soldats" devraient se battre ? Et pour quoi ? Pourquoi devraient-ils être mutilés et tués dans un pays dont le peuple a été qualifié de fraternel même par son président hier ?

Il suffit de lire ce que disent leurs proches. Elles m'ont permis de donner leur nom et celui de leurs enfants en entier, car ces femmes sont maintenant épuisées par l'angoisse : elles veulent juste savoir où sont leurs enfants maintenant. Le commandement ne les a même pas honorés d'une réponse rudimentaire.

Pavel Abramov (lieu d'affectation et numéro d'unité disponibles auprès de la rédaction)

Le nom de sa mère est Elena Aleksandrovna Abramova. Le fils est professeur d'anglais et de français dans une école. Il sert dans la brigade motorisée des fusiliers avec le grade (selon sa mère) de caporal.

Pavel a obtenu son diplôme de l'institut et s'est immédiatement engagé pour le service militaire. Il a été recruté malgré ses pieds plats et sa mauvaise santé.

- Dans ma famille, il est très cultivé, son vocabulaire est riche, dès l'enfance il aimait les livres d'Ernst Junger, Remarque, il répétait souvent la phrase du film "il y a un tel métier - défendre la patrie"", dit sa mère.

C'est pourquoi Pavel n'a pas essayé de "sortir". De la région de Ryazan, où sa mère est restée, il a été envoyé pour servir en Extrême-Orient, et là, selon sa mère, il a changé d'avis pour rester professionnellement dans la défense de la Mère Patrie. Mais ensuite, il a "volontairement et involontairement" signé un contrat.

- Tous ceux qui refusaient de signer un contrat étaient envoyés dans une "station de montage", une sorte de terrain d'entraînement spécial où vous deviez porter de lourdes caisses de munitions toute la journée", raconte Yelena. - Beaucoup d'entre eux n'ont pas pu le supporter et ont signé un contrat, pour ensuite revenir à des conditions normales. Mon fils a eu un tel mal de dos qu'il a fini à l'hôpital. Il a décidé qu'il ne retournerait jamais au gréement à partir de là et qu'il préférait signer un contrat. En outre, le contrat promettait un salaire décent - 45 000 roubles, et en tant qu'enseignant dans notre district, il recevrait un salaire minimum. Alors mon fils a signé. Mais il voulait vraiment quitter l'armée le plus vite possible.

Pavel a signé le contrat pour deux ans en septembre 2021. Selon Elena, il n'a pas reçu les 45 000 roubles promis. Son allocation était de 27 000 roubles.

- Et c'est encore mieux s'ils passent les normes physiques, et si vous ne les passez pas, c'est 5 000 de moins", précise Elena. - Et même avec ces gains, ils collectaient constamment de l'argent : maintenant pour les réparations de la caserne, maintenant pour l'essence, maintenant pour autre chose.

Pavel Abramov s'est retrouvé dans une "opération spéciale" en Ukraine avant de servir pendant un an. Depuis, sa mère ne sait pas où est son fils, ce qui lui est arrivé, s'il est en bonne santé ou vivant.

- Mon fils a été trompé", répète-t-elle comme un refrain. - Mon fils a été trompé.

- Pavel a servi dans le district militaire de l'Est", dit Yelena. - L'ensemble de l'Extrême-Orient - Primorsky Krai, Khabarovsk Krai, Amur Oblast, Transbaikalia - a été envoyé à un exercice d'entraînement à Bryansk en janvier. Tous les soldats ont reçu un ordre, la liste de voyage a également été signée.

Le train de l'Extrême-Orient à l'extrême ouest du pays a circulé pendant quinze jours. Début février, il est arrivé dans la région de Bryansk. Les travailleurs contractuels étaient autorisés à avoir de simples téléphones à bouton-poussoir et Pavel a pu contacter sa mère tous les jours. Donc elle sait que
leur unité est restée à Bryansk pendant environ quatre heures. Pendant toutes ces heures, les militaires sont restés dans les wagons, interdits de sortie. Et puis le train est parti pour la Biélorussie.

Yelena, quant à elle, a lu dans les journaux que des manœuvres conjointes avec la Russie étaient prévues en Biélorussie, et n'était pas plus inquiète pour son fils que d'habitude.

- En Biélorussie, chaque unité a occupé son propre terrain près de la frontière biélorusse-ukrainienne", poursuit Yelena. - Certains au-dessus de Pripyat, d'autres près de Gomel, d'autres encore ailleurs, mais près de la frontière. On vit dans des tentes. Ceux qui avaient un établissement à proximité achetaient de la nourriture. Mon fils a été contacté tous les jours pendant une minute à cause de l'itinérance. Mais entendre sa voix était tout ce dont j'avais besoin. Le 7 février, il a été annoncé un exercice conjoint avec les troupes biélorusses.

Pavel n'a pas seulement appelé sa mère ce jour-là. Il a crié qu'il était "moralement brisé". Avec difficulté, elle a calmé son fils, mais elle-même n'a pas été tranquille depuis ce moment.

Les manoeuvres devaient se terminer le 20 février, comme Elena l'a appris, mais le 16, Pavel lui a dit qu'elles s'étaient terminées plus tôt. Elena a vu aux informations que la presse occidentale dénigrait la Russie, affirmant que c'était le jour où la Russie allait attaquer l'Ukraine. Elena a lu et s'est moquée de l'Ouest menteur et stupide.

- "C'est bon, maman, on a fini, on rentre à la maison", m'a dit mon fils", se souvient-elle. - Nous aussi, nous regardions les nouvelles et nous pensions : génial, regarde comme ils mentent, cette propagande occidentale, quel genre d'actions militaires, que fais-tu ?

Mais le 16 février, son fils et ses compagnons d'armes ne sont pas ramenés en Extrême-Orient. Et le 17, ils n'ont pas été repris non plus.

- Putain de merde, je lui ai demandé où tu habites ? - Yelena continue. - "Nous dormons dans les voitures", répond mon fils. Wow, je pense.

Le 18 février, Pavel annonce à sa mère qu'ils montent à nouveau des tentes : on leur a dit que les manœuvres allaient être prolongées. Elena a lu dans la presse : oui, elles ont en effet été prolongées.

- Je pense qu'elles ont été prolongées, ce n'est pas grave", dit-elle. - Et dans toutes les unités, des personnes intelligentes ont réussi à cacher des smartphones et à les utiliser pour accéder à Internet. Ils lisent les messages des services de renseignements occidentaux : il y aura certainement une guerre. Mon fils me l'a dit et je l'ai rassuré : "Oui, mon fils, ils disent de telles choses et nous nous moquons d'eux. Non, fils, c'est fou, il n'y a rien de tel.

Le 21 février, Pavel dit à sa mère qu'ils sont à nouveau "retirés du sol" et qu'ils sont redéployés plus près de la frontière entre la Biélorussie et l'Ukraine.

- Et j'ai lu dans les médias que les services secrets britanniques ont déclaré : une invasion va commencer dans les 48 heures", ajoute Elena. - Je lui explique : "Fils, ils mentent pour créer des tensions.

Le 22 février, Pavel a dit à sa mère qu'ils étaient déjà à deux ou trois kilomètres de la frontière ukrainienne, qu'ils voyaient déjà le territoire ukrainien.

- Le 23 février, il a appelé tard dans la soirée, à dix heures", s'est fendue la voix d'Elena, qui avait la gorge nouée. - Je pouvais voir à son état que tout le monde était sous le choc, prostré et en larmes. Et il dit : "Maman, on nous a alignés et on nous a dit que nous avions franchi illégalement la frontière de la Biélorussie, que notre liste de missions et l'ordre que nous avions signé faisaient référence à Bryansk, et que nous avions osé quitter notre lieu de déploiement sans aucune permission. A partir de ce moment, ils nous ont dit, vous n'avez rien à faire avec l'armée russe, vous êtes des déserteurs". C'est ce que leurs propres commandants ont dit. J'ai parlé à d'autres mères - la même chose. On leur a également dit qu'ils n'avaient pas droit à une rémunération supplémentaire. Parce qu'ils étaient en voyage d'affaires à Bryansk, et qu'ils avaient quitté Bryansk par leurs propres moyens. Comment ça, ils sont partis volontairement ? ! Qu'en est-il des manoeuvres en Biélorussie ? Pour quelles raisons le train s'est rendu en Biélorussie ?

Puis on leur a dit qu'ils devraient aller en prison et qu'il serait préférable d'aller chez les Ukrainiens. Mon fils criait au téléphone : "Maman, nous avons été trahis !

Je suis resté debout toute la nuit. Je me suis rassurée en me disant que ça ne pouvait pas être comme ça. Mais lorsqu'il téléphone à cinq heures et demie, on entend le grondement des avions et des tirs dans le téléphone : "Maman, ils nous mettent dans les voitures, on part, je t'aime, s'il y a une notification, ne la crois pas tout de suite, vérifie bien". Je ne sais rien d'autre sur mon fils. Et personne ne sait rien de leurs enfants, ils n'ont plus jamais été en contact.

Novaïa Gazeta dispose de toutes les confirmations de l'histoire de Yelena qui sont possibles dans une telle situation : scans de ses appels au bureau du procureur et au commandement de son fils, photos de son passeport - c'est ce que Yelena nous a donné la permission de publier.

  • Thanks 3
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...