Sign in to follow this  
Saladin

Le Front Polisario menace de reprendre la guerre contre le Maroc

Recommended Posts

trés marrant tout ca, mais a ce que je constate c'est que tout les algeriens qui ont posté un message sur ce topic l'on fait a l'encontre du Maroc sachant que c'est un un sujet sencer ne par les concerner, va comprendre...

bien sur puisque c'est le maroc qui occupe militairement le sahara occidental  et refuse le référendum d'autodétermination du peuple sahrouis ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

heu si j'ai bien compris tout tes argument repose sur la possibilité que l'algerie arrete de soutenir le polisario ?

hé bien l'algerie soutien le polisario depuis 35 ans aujourd'hui (pour etre plus précis depuis 1972 alors que le polisario combattait déja les espagnoles au sahara occidental bien avent l'invasion du maroc et la mauritanie en 1975 ) et donc se la voudra un suicide politique si l'algerie laché le polisario ;)

sans parlais du faite que l'algerie abrite 165 000 réfugier sahraouis  sur sont térritoire depuis 1975 ils ne vont pas resté insi indéfiniment ;)

et pour t'a remarque sur l'état de vieillissement du polisario a t'entendre il y a que les combattent du polisario qui vieillissent non pas l'armée marocaine ?

comment peut tu étre si sur que l'equipement du polisario n'a pas était modérnisé ? ;)

1)je ne dis pas que l'algerie va cesser sons soutien, mais tu conviendras avec moi que ce soutien n'est plus au niveau qu'il etait durant la guerre, notament en matiere d'armement

2) quand je parle de vieillissement, cela concerne le materiel militaire, dont la majeure partie (notament le materiel lourd) n'a pas été remplacé depuis plus de 20 ans.

3) peut-etre que le materiel a été modernisé comme tu dis, mais a part la DCA qui peut encore etre redoutable, le reste ne fera pas le poid, quand a de nouveaux materiels je vois mal l'algérie céder ses chars ou ses tunguska ou autres au polisario si une guerre eclate et il ne faut plus compter sur l'aide de la lybie.

4) concernant les refugiés, ce ne constituera une charge financiere (assez important) que dans le cas de leur retour, sinon c'est plutot une charge pour l'algérie (meme si j'ignore si l'algérie a un budget pour les camps de refugiés)

ce que je voulais demontrer dans mon post précedant c'est que le maroc a la possibilité, a defaut d'imposer sa solution, de maintenir le staut-quo, et de profiter des richesses du sahara (peche, phosphate,.., petrole??)

PS: j'ai essayé de donné mon point de vue de la situation en dehors de toute considération politique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rouvre ce fil suite aux informations sur TTU :

"Les forces armées sahraouies peuvent aligner des unités organiques et/ou interarmes (infanterie motorisée et mécanisée, artillerie sol-sol et sol-air, blindés, etc.) jusqu’au niveau du bataillon. Les hommes bénéficient d’une solide expérience dans le domaine des opérations en milieu désertique. C’est notamment le cas des éléments d’encadrement, dont la plupart ont participé pendant plus d’une décennie au conflit contre le Maroc. Ce sont d’ailleurs ces mêmes vétérans de la longue guerre contre l’armée marocaine qui sont aujourd’hui les plus favorables à la reprise des hostilités avec le Maroc, seul moyen, selon eux, de régler une fois pour toutes le dossier du Sahara.

En fait, le retour à la guerre est considéré par beaucoup, tant chez les militaires que chez les politiques, comme inévitable, si Rabat s’obstine à remettre aux calendes grecques un référendum approuvé par toutes les parties intéressées ainsi que par les Nations unies il y a désormais plus d’une décennie. Si cela devait être le cas, le nouveau conflit contre le Maroc pourrait être alors multiformes, comme le laissent entendre clairement les dirigeants du Front Polisario, de la guerre ouverte classique et non conventionnelle (opérations spéciales) à la lutte armée dans les territoires sahariens sous contrôle de Rabat (guérilla urbaine notamment), en passant par les actions de sabotage et les attentats ciblés, pour tenter de déstabiliser le royaume chérifien.

L’Intifada déclenchée dans les territoires sous contrôle de Rabat, qui s’inscrit en filigrane dans cette perspective, constitue un des quatre axes prioritaires de la stratégie approuvée lors du dernier congrès du Front Polisario, avec les activités de développement dans les «territoires libérés», l’action diplomatique tous azimuts et, surtout, la préparation des forces armées en vue d’une reprise des hostilités. A ce propos, de nouvelles initiatives pour le perfectionnement des cadres et des spécialistes militaires sahraouis à l’étranger sont en cours de discussions, notamment avec l’Afrique du sud et le Venezuela."

http://www.ttu.fr/francais/Articles/forceafricained'.html

Une guérilla ferait beaucoup de mal à l'économie touristique marocaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne pense pas qu'il puissent y avoir une reprise des armes , c'est que des manœuvre politique pour faire monté la pression et poussé l'ONU a faire son boulot après les dernier déclaration politique de responsable du gouvernement marocains  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

La seule solution pour résoudre ce conflit vieux de 35 ans reste la proposition marocaine d’autonomie. Je m’explique, non pas que je sois contre l’application du droit international, mais plutôt enclin sur ce dossier a tenir compte du principe de réalité, et le premier est d’ordre démographique.

Aujourd’hui le SO (sahara occidental) est peuplé de plus de 600 000/700 000 personnes essentiellement installées là depuis 1975. Cette population, qui longtemps a profiter des subsides de l’état marocain (produits subventionnés, double salaire…), est acquise à la position marocaine d’autonomie. Le Polisario, lui, revendique environ 50 000 partisans sur ce territoire, auquel s’ajoute les populations des camps de lahmada de Tindouf, estimée à 90 000 personnes. Le chiffre de 165 000 personnes n’est pas corroboré puisque Alger a refusé au HCR de recenser cette population, et toutes les estimations évaluent les réfugiés à moins de 100 000 personnes.

Donc dans l’hypothèse de l’application du droit d’autodétermination, c-à-d du réferendum, et dans l’hypothèse que le polisario le remporte, va se poser un problème quasi insoluble : les pro-marocains seront démographiquement majoritaire sur ce territoire…sauf a imaginer l’expulsion des marocains, ce qui est inenvisageable (le droit l’interdit…). Majoritaire, les marocains, continuerons donc a exercer le pouvoir, si tant est que le futur état soit démocratique (car on ne peut imaginer l’ONU créer ex-nihilo un pays qui ne reconnaît pas le principe démocratique !). Ceci rendra ingouvernable, par les saharaouis, la futur RASD…

Cet éléments, est celui qui fait que l’ONU et les grandes puissances penchent plutôt vers la proposition d’autonomie marocaine, d’autant que celui-ci s’inscrit clairement dans une dynamique d’ouverture et d’extension du droit. Par ailleurs, la création de petit pays, dont la survie à long terme n’est pas assuré, n’est pas franchement la meilleure des perspectives….

Il n’y a jamais eu de découverte de pétrole sur ce territoire, malgrés les nombreuses recherche faite par le maroc…..et s’il y en avait eu, par l’entremise des USA, le Maroc aurait déjà remporté la mise (proche des USA, le Maroc aurait pû être un fournisseur sûr).

Nota : malgré l’accès à l’indépendance, le Timor Oriental est toujours en proie à l’agitation et des troupes de l’ONU y stationnent toujours….ce précédant, ne plaide pas en faveur du SO.

Pour ce qui relève du soutien algerien, je le trouve bien hypocrite dans la mesure ou Alger n’a jamais soutenue, dans le cadre d’autodétermination, d’autre cause que celle-ci : ni le kosovo, ni le tibet, ni la tchétchenie, ni taiwan…(sauf la palestine) ceci dans la mesure ou les amis chinois et russe sont en équation….ce qui explique du reste que ceux-ci n’aient jamais  soutenue la cause saharaouis. Donc pas d’altruisme de la part d’alger, mais uniquement un jeu de rapport de force qu’il souhaite en leur faveur. Bref, comme tous les pays.

PGM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette proposition d'autonomie est une facon adroite de contourner le probleme, en créant une entité exclusive mais qui pratiquement se trouvera inféodée au maroc...je ne pense pas que l'algérie soit dupe, d'ou son indifférence à cette idée.

Mais cette histoire est édifiante des relations entre le maroc et l'algérie. je ne comprends toujours pas l'interet de l'algérie à soutenir ainsi le polisario.

Share this post


Link to post
Share on other sites

la seul solution pour le Sahara occidental qui respecte le droit international et les résolutions des nation unis c'est l'autodétermination du  peuple Sahraoui revendiqué par la RASD  pour une indépendance total  ou un rattachement au Maroc ! (il ne sert a rien de crée des loi international si c'est pour ne pas les appliqué  :rolleyes: )

la RASD ET L'Algerie ont déjà annoncé que le résulta de se référendum sera accepté quelle  qu'il soit !

Cette proposition d'autonomie est une facon adroite de contourner le problème, en créant une entité exclusive mais qui pratiquement se trouvera inféodée au maroc...je ne pense pas que l'algérie soit dupe, d'ou son indifférence à cette idée.

Mais cette histoire est édifiante des relations entre le maroc et l'algérie. je ne comprends toujours pas l'interet de l'algérie à soutenir ainsi le polisario.

l'Algerie soutien les cause de libération national depuis son indépendance , c'est lier a l'histoire de son indépendance :soutien au cause de libération national en Amérique latine , Afrique et Asie  comme la cause palestinienne , entré en guerre dans les guerre israelo-arabe de 1967 et 1973  (premier armée étranger engager en Égypte )...............ect

le Maroc accuse l'Algérie de soutenir le Polisario depuis son invasion du sahara occidental en 1975 uniquement pour nuire le Maroc , or l'Algerie soutien le Polisario depuis 1973 alors qu'il était en guerre contre l'Espagne .

Image IPB

d'un autre coté les revendication expansionnistes sporadique du gouvernement marocain depuis 1962 ( indépendance de l'Algerie ) ne peuvent que renforcé le soutien de l'Algérie a la cause Sahraoui

la dernier sortie médiatique du gouvernement marocain  :lol:

SON PREMIER MINISTRE REVENDIQUE TINDOUF

Le Maroc franchit la ligne rouge!

Image IPB

Voilà qui ferait se retourner dans sa tombe le président Houari Boumediene. En 2009, Abbas El Fassi déterre une fabulation oubliée par le plus téméraire des Marocains.

Le Premier ministre du Maroc et secrétaire général de l’Istiqlal a tenu de très graves propos en déterrant une fabulation abandonnée depuis longtemps par les plus téméraires des responsables politiques marocains. Tenez-vous bien, en 2009, Abbas El Fassi n’a pas trouvé mieux que de revendiquer l’appartenance de Tindouf au Royaume marocain, qu’il appelle dans son jargon les territoires marocains orientaux. «L’Istiqlal reste attaché au droit du Maroc vis-à-vis de son Sahara oriental», a-t-il déclaré lors de la tenu du 15e congrès du Parti nationaliste de l’Istiqlal (PI), qui s’est achevé il y a trois jours à Rabat. Voilà qui ferait retourner dans sa tombe le défunt président Houari Boumediene. Là, M El Fassi fait fausse route, totalement, il n’y a pas de soi-disant Sahara oriental. Il n’y a jamais eu de Sahara oriental marocain.

Et si jamais un tel fait aurait existé, il a été résolu par le traité d’Ifrane, de 1972, qui officialise les frontières existantes, telles qu’elles sont aujourd’hui, entre l’Algérie et le Maroc. Aussi, Abbas El Fassi ferait bien de revoir un peu l’histoire et la géographie de son pays pour comprendre ce qu’il y a de vain, sinon de ridicule, dans les visées expansionnistes du Royaume chérifien qui revendiquait encore, au milieu des années 60, la Mauritanie. Rappelons que le Maroc n’a reconnu cet Etat qu’à la fin des années 1960, alors que ce pays a accédé à l’indépendance en 1960, dans la foulée de la guerre d’Algérie qui a donné l’élan à la libération de nombre de pays africains francophones. Ne s’arrêtant pas à cette histoire de «territoires orientaux du Maroc», M El Fassi, s’attaque à l’Algérie avec une perfidie déconcertante en l’accusant de tous les maux dont souffre son pays. Il cite alors le problème de la réouverture des frontières. A ce sujet, il semble que le Premier ministre marocain n’a toujours pas compris qu’il s’agit là de la souveraineté nationale de l’Algérie et surtout que cette réouverture relève de la mise à plat de tous les contentieux opposant Alger à Rabat. Les circonstances dans lesquelles l’Algérie s’est vue contrainte de fermer ses frontières ouest sont connues et il n’y a pas lieu d’y revenir. Notons toutefois, qu’en imposant les visas aux Algériens et en fermant ses frontières avec l’Algérie en août 1994, suite à l’attentat terroriste contre l’hôtel Asni à Marrakech, et en accusant les services algériens, le Maroc a pris la responsabilité d’ouvrir une crise entre les deux pays, crise qui s’est aggravée au long de ces dernières années. Il est patent que le Maroc n’a pas choisi la voie de la sagesse pour trouver une issue aux différends entre nos deux pays, en faisant usage de faux pour, d’une part, tromper l’opinion publique internationale, et d’autre part, calmer le peuple marocain qui ploie sous le poids des problèmes sociaux. Si, effectivement, le Royaume alaouite veut trouver une solution consensuelle aux problèmes de la région et particulièrement celui du Sahara occidental, il doit négocier «réellement» avec le belligérant que reconnaissent les Nations unies et la communauté internationale qu’est le Front Polisario, sans préalable et surtout sans imposer un plan que l’on demande à son vis-à-vis d’approuver.

Or, Rabat vient avec un plan «d’autonomie» pour les Sahraouis alors que le problème de fond est d’abord de savoir à qui appartient le Sahara occidental: au Maroc ou aux Sahraouis? Toute la question est là. Mais Rabat qui parle de l’«intégrité» territoriale du Maroc estime donc cette question résolue alors qu’il n’en est rien, comme l’affirme dans ses attendus l’avis consultatif de la Cour internationale de Justice (CIJ) en 1975. Intervenant à l’ouverture du congrès de son parti, M.El Fassi a rappelé que le Conseil de sécurité de l’ONU a qualifié l’initiative marocaine, à propos de la question du Sahara Occidental, de «sérieuse» et de «crédible», soulignant qu’elle constitue, de ce fait, «une bonne plate-forme pour parvenir à travers les négociations à une solution politique équitable, réaliste et définitive, acceptée par toutes les parties et mettant un terme au conflit préfabriqué, qui a duré plus de trente ans». Ce faisant, M.El Fassi feint d’oublier que les Nations unies enregistrent la question du Sahara Occidental comme relevant d’un problème de décolonisation. Sur ce plan, la Cour internationale de justice, mandatée par le Conseil de sécurité, a, en deux occasions (1964 et notamment en 1975 après l’envahissement du Sahara Occidental par le Maroc), affirmé qu’il n’existait aucun lien de sujétion des territoires de Saguiet El Hamra et du Rio de Oro (qui forment le Sahara Occidental) avec le sultan du Maroc dans les périodes considérées (XVIIIe et XIXe siècles).

Dans son intervention, le Premier ministre marocain a estimé qu’a travers la position algérienne, «le monde réalise que les entraves des efforts des Nations unies, auxquels coopère le Maroc, sont du fait de l’Algérie qui soutient la thèse du séparatisme et encadre le groupe séparatiste à contresens de l’Histoire et de la géographie, (...)». Ainsi, M.El Fassi fait mine d’ignorer que l’Algérie reste attachée au principe cardinal du droit des peuples à l’autodétermination.

LE PREMIER MINISTRE MAROCAIN REVENDIQUE TINDOUF

Belkhadem répond à Abbas El Fassi

«Les instruments de l’Accord sont toujours au niveau du secrétariat de l’ONU»

Le secrétaire général de l’instance exécutive du FLN a répondu à la déclaration du Premier ministre marocain, Abbas El Fassi: «Le Maroc a reconnu les frontières qui nous séparent et les instruments de ratification de l’accord sont déposés au niveau du secrétariat général des Nations unies», a indiqué M.Belkhadem en marge de la conférence- débat tenue hier à l’association El Djahidia. Interrogé sur les propos du Premier ministre marocain, qui a réitéré l’attachement du Maroc au Sahara oriental, dont la région de Tindouf, M.Belkhadem a été catégorique. «Les frontières sont connues», a-t-il encore réitéré en se référant au droit international. Sans verser dans une polémique insensée, M.Belkhadem prend comme témoin l’organisation onusienne.

Intransigeant, le secrétaire général persiste et signe: «Pas de retour à la case départ». Autrement dit, l’affaire sur les frontières est close. Le secrétaire général s’est réjoui de ne pas avoir pris part aux travaux du 15e congrès du parti El-Istiqlal. «Heureusement, je n’ai pas été au congrès», a-t-il estimé d’un air soulagé. Et d’enchaîner: «Si j’étais présent je serais intervenu pour défendre la position de l’Algérie.» Sa présence aux travaux du congrès aurait certainement suscité et même donné une nouvelle tournure au différend entre les deux pays.

La sortie médiatique du Premier ministre marocain n’est que la suite d’un long feuilleton. «L’Istiqlal reste attaché au droit du Maroc vis-à-vis de son Sahara oriental», a-t-il déclaré lors de la tenue du 15e congrès du Parti nationaliste de l’Istiqlal (PI), qui s’est achevé il y a trois jours à Rabat. El-Fassi a porté, ainsi, atteinte à la souveraineté de l’Algérie, après 46 ans d’indépendance.

Cette déclaration intervient, faut-il le souligner, quelques jours après la désignation du représentant des Nations unies pour le dossier du Sahara occidental.

Craignant que ce changement fausse tous ses calculs, le Maroc ne trouve pas mieux que de provoquer Alger. Le secrétaire général du FLN a d’ailleurs répliqué à ces attaques. «La campagne officielle lancée par le Maroc contre l’Algérie est due au mécontentement des Marocains quant à la position de l’Algérie qui soutient le principe du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination», avait-il déclaré, lors de la clôture des travaux du conseil national du FLN.

Cette déclaration a mis les autorités marocaines en rogne. Celles-ci n’ont pas tardé à réagir par le biais de Khalid Naciri, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement marocain.

Enfin, M.Belkhadem, qui a participé à une conférence sur la cause palestinienne, a réitéré la position du gouvernement algérien. «Nous allons poursuivre nos actions de solidarité», a-t-il avancé.

Ce dernier a refusé de commenter le refus de l’Assemblée populaire nationale de consacrer une session extraordinaire à Ghaza.

Nadia BENAKLI

l'expression

on est en 2009  :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, et si les khabyles réclamaient l'indépendance, ca vaudrait également pour eux ce droit à l'autodétermination, y a parfois des tensions avec le gouvernement central d'alger i j'ai bonne mémoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut aussi dire la même chose de la corse et du pays Basque...ect  sof que se n'est pas des cas de décolonisation comme le sahara occidental qui est inscrit dans la listes des territoire non décolonisé de l'ONU !

rien avoir avec une revendication de la culture et la langue amazir des kabyle en algerie (se qu'ils ont obtenue d'ailleurs ) .

il y a une grande différence entre un territoire qui a était envahi puis occupé militairement et un territoire faisant partie intégrante d'un état internationalement reconnue par la communauté international  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut aussi dire la même chose de la corse et du pays Basque...ect  sof que se n'est pas des cas de décolonisation comme le sahara occidental qui est inscrit dans la listes des territoire non décolonisé de l'ONU !

rien avoir avec une revendication de la culture et la langue amazir des kabyle en algerie (se qu'ils ont obtenue d'ailleurs ) .

il y a une grande différence entre un territoire qui a était envahi puis occupé militairement et un territoire faisant partie intégrante d'un état internationalement reconnue par la communauté international  ;)

Bonjour,

Mais avant la colonisation marocaine et espagnol, a qui appartenait ce territoire, qui dans sa forme actuelle n'a jamais eu a exercer de souveraineté sur ce territoire ? (car qui dit décolonisation, dit retour au statut quo ante colonisation)

Par ailleurs, en 1975, la cour internationale de la Haye a reconnu que des liens d'allégeances existaient entre les tribus locales (notamment les réguibat, la plus grande tribue) et le sultan marocain. Notons que les liens d'allégeances sont dans cette région, un lien quasi juridique....

De plus, il est de notoriété publique, que la plupart des dirigeants de la RASD sont des marocains Abdellaziz a fait ses étude à Rabat a a vécu à Marrakech, ou sa famille réside toujours !).

J'aimerai avoir votre avis sur la problématique démographique et le silence d'Alger sur les autodéterminations qui mettent en équation ses amis politiques (russie et chine).

Si le maroc et algerie ouvraient leurs frontières et amélioraient les conditions de leurs populations en terme de démocratie, les saharaouis trouveraient leur bonheur, sans qu'il soit necessaire d'être indépendant au sens stricte, non ?

PGM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sahara avant la colonisation etait partagé par le maroc et la mauritanie pour les frontieres il y a moins d'un mois que M6 a popose a l'algerie de ouvrir les frontieres et de normaliser les relations mais l'algerie a refusé,et oui comme tu peut le constater la plupart des sahraouis sont née au maroc,un moment durant le conflit beaucoups de sahraoui sont venu au maroc avec leur famille.

Pour l'Algerie,si elle soutient le polisario c'est pour destabilisé le maroc politiquement et financierement car le maroc depuis le debut du conflit a depenser 20milliard $ et faut arreter de dire que l'algerie a soutenu car c 'est pour des histoires de liberation bla bla ,A quoi ca sert quesque ca rapporte a l'algerie  (du fric??? non )alors voila c'est juste pour destabilisé deplus l'algerie est redevable pour le sahara on sait que le maroc a soutenu l'independance de l'algerie ,alors que la l'algerie met des battons dans les roues pour l'affaire du sahara 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble qu'il y a un contentieux territorial entre les deux pays, les un réclament un partie du territoire des autre, ça doit surement jouer sur la non résolution de se conflit aussi non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon je vois qu'il y a une certaine méconnaissance sur le sahara occidental , je vous invitez a visionner se numéro du dessous des cartes d'ARTE sur les frontières marocaines

http://www.dailymotion.com/group/POLISARIO-RASD/video/x3pzsm_maroc-des-frontieres-incertaines_news

ça commence par ceuta et mellia au nord puis le tour de la question du sahara occidental (résolution des nations unis , droit historique ....ect ) moins de 10 minutes pour comprendre le conflit et les raison du blocage actuel !

Mais avant la colonisation marocaine et espagnol, a qui appartenait ce territoire, qui dans sa forme actuelle n'a jamais eu a exercer de souveraineté sur ce territoire ? (car qui dit décolonisation, dit retour au statut quo ante colonisation)

la décolonisation veut dire le retrais des colons et des troupes étrangers pour permaitre au habitants du territoire de décide de eux même de leurs avenir , donc on organise un référendum d'autodétermination  !

or le sahara occidental c'est fait envahir par le maroc et la mauritanie apres le départ de l'espagne puissance colonial !

d'apres le droit international la puissance colonial a la Responsabilité d'organiser un référendum d'autodétermination  pour permétre aux habitants du territoire de choisir s'ils veulent l'indépendance ou le rattachement ( exemple l'algerie en 1962 )

Par ailleurs, en 1975, la cour internationale de la Haye a reconnu que des liens d'allégeances existaient entre les tribus locales (notamment les réguibat, la plus grande tribue) et le sultan marocain. Notons que les liens d'allégeances sont dans cette région, un lien quasi juridique....

non c'est faut le maroc n'a pas réussi a prouvé ça souveraineté sur le sahara occidental a la cour internationale de la Haye qui a estimé que l'allégeance de quelques chef de village n'est pas suffisent pour une souveraineté sur le territoire puisqu'ils ne parlaient pas au nom de toutes les tribut du sahara occidental ( important a noté aussi que les tribut en questions non pas vraiment d'allégeance au roi du maroc mais se sont allie avec lui contre d'autre tribut dus sahara occidental en guerre ! ;)  )

quelques extrais de traité international présenté a la cour internationale de la Haye

TRAITE DE PAIX ENTRE LE ROI D’ESPAGNE, CHARLES III, ET L’EMPEREUR DU MAROC, SIDY MOHAMMED BEN ABDALLAH BEN ISMAEL

(Cour du Maroc, 28 mai 1767)

Extrait

« S. M. Impériale se réserve de délibérer sur le comptoir que S. M. Catholique veut fonder au sud du fleuve Noun, car elle ne peut prendre la responsabilité des accidents et des malheurs, sa domination ne s’étendant pas jusque là…De Santa Cruz vers le Nord, S. M. Impériale accorde aux Canariens et aux Espagnols la pêche sans y autoriser aucune autre nation ».

MINUTE DE LETTRE DE L’AMBASSADEUR AU MAROC, DON JORGE JUAN, AU MARQUIS DE GRIMALDI.

(Cour du Maroc, 16 juin 1767)

Extrait

« …qu’ils ne lui appartiennent pas, qu’ils sont habités par des gens sauvages qu’il n’a jamais pu assujettir lesquels ont attaqué et écrasé tous ceux qui ont voulu s’y établir et que, pour autant, il ne peut donner sa parole ou son autorisation pour que nous essayions que cependant il laisse au critère du Roi de réaliser ou non cette entreprise mais sans se faire responsable des évènements. »

....

De plus, il est de notoriété publique, que la plupart des dirigeants de la RASD sont des marocains Abdellaziz a fait ses étude à Rabat a a vécu à Marrakech, ou sa famille réside toujours !).

c'est le maroc qui cherche a décrédibilisé les dirigeants de la rasd , pur propagande en temps du guerre mais pas bête comme stratégie faut l'avoué !

J'aimerai avoir votre avis sur la problématique démographique et le silence d'Alger sur les autodéterminations qui mettent en équation ses amis politiques (russie et chine).

hé bien l'algerie ne reconnait pas la souveraineté de la chine sur le Tibet et ne reconnais pas non plus l'indépendance de la techétchénie se qui explique que la russie et la chine ne reconnaissent pas le sahara occidental (pour tant l'algeire aurait gagnerait le soutien de ces deux grande puissance dans le dossier du sahara occidental !! ) .

Si le maroc et algerie ouvraient leurs frontières et amélioraient les conditions de leurs populations en terme de démocratie, les saharaouis trouveraient leur bonheur, sans qu'il soit necessaire d'être indépendant au sens stricte, non ?

je ne comprend pas comment on puisse parlais de la démocratie d'un coté et décide a la place des sahraouis d'un autre coté ! mais oui je ne suis pas contre du moment que c'est les sahraouis eux même qu'ils le décident ;)

Le sahara avant la colonisation etait partagé par le maroc et la mauritanie

la mauritanie n'était pas encore formé en tan que état d'ailleurs le maroc a langue temps revendiqué la mauritanie  , il ne la reconnue qu'en 1973 alors qu'elle est indépendante depuis 1960 , et lorsque le maroc était formé en tan que état il l'était dans les frontières internationalement reconnue aujourd'hui c'est a dire sans ceuta et mellia  , sans le sahara algerien , sans le sahara occidental et sans la mauritanie ;)

our les frontieres il y a moins d'un mois que M6 a popose a l'algerie de ouvrir les frontieres et de normaliser les relations mais l'algerie a refusé

oui bien sur réouvrir les frontière alors que le maroc revendique 40 % du territoire algerien apres l'avoir renoncé officiellement plusieurs  fois avent de change d'avis  , refusé le bornage des frontières que reclamé l'algerie....ect

et encore c'est pas pour ces raisons que les frontières ont étaient fermé en 1994 apres leurs ouverture en 1988............... y a d'autre raison ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon je vois qu'il y a une certaine méconnaissance sur le sahara occidental

Sauf ton respect, ce n'est surement pas toi qui va remedier á cette méconnaissance!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf ton respect, ce n'est surement pas toi qui va remedier á cette méconnaissance!

Au contraire, il apporte des construtions dans ce debat, avec une vidéo tres interesante... Moi je suis d'accord avec lui...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au contraire, il apporte des construtions dans ce debat, avec une vidéo tres interesante... Moi je suis d'accord avec lui...

Depuis le temps oú tu fais des commentaires sur le Maroc, j'ai appris á ignorer tes avis, mon cher  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

"I'm back" comme à dit l'autre donc ce sera le dernier avertissements pour vous deux qui êtes TRES coutumier du fait...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai crois que STNG et scr35 est une seule personne ou d'un autre algérien, d'ailleur les remarques de ce STNG est impossible kél soit d'un portugais ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis le temps oú tu fais des commentaires sur le Maroc, j'ai appris á ignorer tes avis, mon cher  =)

  ;)

Sauf ton respect, ce n'est surement pas toi qui va remedier á cette méconnaissance!

J'ai crois que STNG et scr35 est une seule personne ou d'un autre algérien, d'ailleur les remarques de ce STNG est impossible kél soit d'un portugais ;)

on se croirait a la crèche avec ces provoques de gamins ! :P

merci a la modération d'intervenir ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Donc techniquement, pour résoudre le pb démographique, selon toi, il conviendra d'expulser les non saharaouis, majoritaire, pour faire place nette à 90 000 réfugiés ? ça va pas poser un pb à l'ONU ?

La tenue d'un référendum pose evidemment le pb du corp electoral, dans la mesure ou le recensement ne peut plus valablement être la référence compte tenu de la date (1974). Donc comment faire ?

Vous ne nierez pas que la maroc a jouer un role cruciale dans le départ des espagnols : marche verte qui a contraint le caudillo agonissant a évacuer le SO.

Sur les prétendu reserve pétrolière du SO, je suis preneur d'informations.

Cdt

PGM

Share this post


Link to post
Share on other sites

hé bien non en cas d'indépandance les habitants marocains ne seront pas obliger de partir mais devront prendre la nationalité sahroui et respect ces loi , c'est les troupes d'occupation marocaine qui devront se retiré .

si non il y a 165 000 refugiers non pas 90 000 (en plus d'un nombre équivalent de sahraouis qui vivent encore dans les territoire occupé par le maroc  )

Les réfugiés

Image IPB

Aujourd’hui environ 165 000 Sahraouis vivent

dans les camps de réfugiés près de la ville algérienne Tindouf, située à la frontière du Sahara Occidental.

Cette partie du Sahara n’était jamais

habitée auparavant. En été la température monte jusqu’au plus de 50

dégrées, et en hiver elle descend jusqu’au-dessous de zéro. Les

conditions dures rendent les habitants entièrement dépendants de l’aide

humanitaire internationale. Malgré les difficultés, la population s’est

débrouillée d’une façon formidable. Les observateurs internationaux

caractérisent les camps comme les mieux organisés du monde.

Il ya quatre camps de réfugiés en Algérie. Chaque camp porte le nom d’un endroit dans le Sahara Occidental. Les habitants de chaque camp sont

pour la plupart d’origine du même endroit dans le territoire occupé.

Le Polisario a très tôt décidé de dire non aux offres de personnel de

support international dans les camps. Pour cette raison, l’aide qui

arrive dans les camps, est distribuée par les réfugiés eux-mêmes.

Depuis les dernières années l’aide aux réfugiés sahraouis diminue

toujours, et un grand nombre des habitants souffrent de la

sous-alimentation et de la malnutrition. La Norvège est aujourd’hui un

important donateur d’aide humanitaire aux camps.

En plus de la population des camps des réfugiés, il y a une grande diaspora sahraouie dispersée dans le monde entier. Les plus grands groupes se trouvent aux îles Canaries et dans l’Espagne continentale. Aujourd’hui il y a un

flot constant de réfugiés sahraouis qui arrivent aux Canaries des territoires occupés.

Comme il n’y a pas de possibilités d’études secondaires et supérieures dans les camps, on trouve deux ou trois mille étudiants sahraouis dans le reste des pays nord-africains ainsi qu’à Cuba et dans le sud de l’Europe. En Norvège il n’y a qu’une vingtaine de Sahraouis. Deux jeunes Sahraouis font leurs études à Red Cross United World College à Fjaler dans l’ouest de la Norvège.

http://www.vest-sahara.no/index.php?cat=95&art=0

.......

Vous ne nierez pas que la maroc a jouer un role cruciale dans le départ des espagnols : marche verte qui a contraint le caudillo agonissant a évacuer le SO.

bien sur que non , les espagnoles avaient déja décidé de se retiré du sahara occidental lorsque l'armée marocaine est entre au territoire suivie par la marche verte , d'ailleur la marche verte est une grande farce mediatique et politique !

http://www.infosdumaroc.com/modules/sections/dossiers-viewarticle-11-la-verite-sur-la-marche-verte.html

c'est le polisario qui est responsable du départ des espagnoles c'est lui qui avait lancé ça guerria depuis 1973 alors que les mouvement indépendantistes au sahara occidental avait commencer dans les années 60 ;)

pour se qui est du pétrole au sahara occidental , il y a bien des découvert mais dans les territoire libéré contrôlé par la RASD ,  les contras d'exploitation on déjà était vendue a des compagnies britanniques notamment  .

Share this post


Link to post
Share on other sites

faut vraiment être crédule pour croire que le Maroc partira de son sahara et qu'en plus les citoyens vivant au sud devront prendre la nationalité sahrawi :D un territoire aussi vaste peupler par 90 000 personnes, c'est partir à la cata.

de toute façon le Maroc peut attendre indéfiniment contrairement à la RASD, en attendant son drapeau flotte.. et si ils comptent reprendre les armes, tant mieux pour nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ci-dessous les chiffres du HCR :

www.unhcr.fr/cgi-bin/texis/vtx/publ/opendoc.pdf?tbl=PUBL&id=4922d41fa - Pages similaires

90 000 réfugiés. Le polisario a contesté ces chiffres et refusé au HCR la possibilité de rencenser les populations des camps.

Il convient  donc de retenir le chiffre du HCR, qui livre l'aide humanitaire sur la  base de ce chiffre. Par ailleurs, je trouve paradoxal de revendiquer le droit international et refuser au HCR de recenser la population bénéficiaire de son aide !

Par ailleurs, si le futur etat saharaouis est majoritairement peuplé de marocains (dans une écrasante majorité), rien de les empechera de concourir pour le pouvoir....et le remporter, si tant est que le futur etat soit démocratique. et pourquoi pas demander le rattachement au Maroc...

Les villes et les installations et les infrastructures du SO fonctionnemnt grâce aux marocains, ils garderont donc naturellement un ascendant sur ce territoire. L'indépendance, sur le plan effectif, posera plus de pb qu'autre chose. Parce qu'il faut se poser concrétement la question et pas uniquement en terme de droit, qui fasse abstraction des perspectives réelles de fonctionnement.

PGM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,497
    Total Members
    1,550
    Most Online
    kodiak
    Newest Member
    kodiak
    Joined
  • Forum Statistics

    20,871
    Total Topics
    1,309,735
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries