Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

AASM


NAARF
 Share

Recommended Posts

Dériver un effecteur sol-sol sur des briques techniques de l'AASM, je veux bien (en considérant l'ancienneté technique), mais en le reprenant tel que avec un "booster/propulseur" rustique, là j'ai un gros doute. De quel modèle parle-t-on et pour quelle portée ? J'imagine l'intégration et la compatibilité du bouzin, même s'il s'agirait de positionner une "charge guidée propulsée ?" en un point donné... :tongue:

L'artillerie future irait jusqu'à 500 km... avec des solutions différenciées qui peuvent aller du quasi-balistique au vol propulsé aérobie. On pourra toujours ressortir le Hades !

Avant de vouloir bricoler, encore faut-il savoir quelles caractéristiques techniques sont recherchées : masse, portée, résilience, efficacité des effets et coût ?

En air-sol l'AASM est limité en portée avec le déni d'accès des gros systèmes de DA. Malgré sa modularité cet excellent système a ses limites opérationnelles, même en améliorant sa propulsion, la technique des poudres ayant fait des progrès. À noter que l'AAE n'a jamais voulu de l'AASM 125 (?).

La "mode" Air-Sol s'oriente vers des vecteurs ailés type "glider" ou RC propulsé et à discrétion améliorée de MBDA. L'intégration en soute imposera certaines solutions.

La genèse de l'AASM est passée par un corps de bombe piloté par l'empennage avec une portance assurée par... des ailes déployables. À cette époque la solution MATRA n'a pas été retenue. La formule de SAFRAN paraissant moins coûteuse, plus polyvalente, versatile et évolutive...(?).

Aujourd'hui le SCALP, qui relève d'un autre usage (masse et portée)... en principe, revient en force avec les événement en Ukraine. Une version "NG" est évoquée en attendant les nouveaux missiles du programme FMC.

Pour le sol-sol, la solution du "combi" propulseur MLRS et charge séparable SDB (plusieurs modes de guidage) est intelligent puisqu'il reprend deux armes existantes, compatible et avec une trajectoire particulière. Un bémol, son coût en fonction du mode de guidage.

Une analyse datée mais qui a encore sa pertinence :

https://www.portail-aviation.com/blog/2017/07/05/le-smart-glider-ou-le-futur-armement-du-rafale-selon-mbda/

Edited by Kamelot
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Kamelot a dit :

 

L'artillerie future irait jusqu'à 500 km... avec des solutions différenciées qui peuvent aller du quasi-balistique au vol propulsé aérobie. On pourra toujours ressortir le Hades !

 

P****n que oui !!!

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Kamelot a dit :

Dériver un effecteur sol-sol sur des briques techniques de l'AASM, je veux bien (en considérant l'ancienneté technique), mais en le reprenant tel que avec un "booster/propulseur" rustique, là j'ai un gros doute. De quel modèle parle-t-on et pour quelle portée ? J'imagine l'intégration et la compatibilité du bouzin, même s'il s'agirait de positionner une "charge guidée propulsée ?" en un point donné... :tongue:

Pourtant y en a qui se pose beaucoup moins de question que toi ... Une vieille SDB "1" ... un moteur fusée et boom. Et ce n'est que de la récup' refurbished à la sauvette. En gros ça ne coûte rien ou presque.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombe_de_petit_diamètre_lancée_depuis_le_sol

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, g4lly a dit :
Il y a 21 heures, Kamelot a dit :

Pourtant y en a qui se pose beaucoup moins de question que toi ... Une vieille SDB "1" ... un moteur fusée et boom. Et ce n'est que de la récup' refurbished à la sauvette. En gros ça ne coûte rien ou presque.

Oui, seul le développement du combi est à faire.

N'ayant ni l'un, ou presque, et ni l'autre, difficile de faire les malins... En cas d'adoption, une industrialisation sera nécessaire pour avoir des éléments plus récents pour éviter une péremption trop rapide.

Ce montage, intelligent, répond à une augmentation de portée avec un effecteur limité en charge militaire, même si elle est polyvalente avec le guidage rustique de la SDB 1.

Pour ce qui nous concerne, que souhaitent nos Armées, aussi bien en sol-sol qu'en air-sol et que proposeront pratiquement nos industriels ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, LBP a dit :

P****n que oui !!!

LOL !

Avec l'évolution des techniques (stucture, propulsion, guidage et charge(s), il est fort possible de produire un engin similaire moins lourd et encombrant que le Hades.

Mais pour une portée de 500 km ou plus, est-ce la meilleure solution pour s'affranchir des systèmes modernes de DA ? Une fin de trajectoire "versatile" imposerait d'autres techniques.

Pour mémoire :

https://artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=496

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Missile_Hadès

L'intérêt serait aussi de relancer l'industrie des propulseurs à poudre pour engins sol-sol.

Edited by Kamelot
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, BPCs a dit :

Avec le nouveau propulseur à réacteur prévu sur l'aasm et les booster dispo (notamment celui de l'astér 30, ce devrait ztez facile de proposer quelque chose.

Un "AASM" avec un réacteur aurait une configuration différente d'une BGL propulsée, comme la JDAM.

https://air-cosmos.com/article/kratos-et-boeing-signent-un-protocole-d-accord-pour-motoriser-les-munitions-jdam-66941

Pour avoir un guidage plus complexe, on se rapproche des solutions MBDA avec ses "Smart" et RC. La discrétion, l'emport en nombre sous Rafale et en soute vont dans ce sens.

 https://air-cosmos.com/article/salon-du-bourget-2023-la-future-arme-aerienne-de-mbda-65335

Le booster de l'Aster 30 est conçu pour la formation de trajectoire avec une forte accélération. Est-ce compatible, avec quelle charge et portée ? Bon, au moins, le corps propulsif existe...

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, BPCs a dit :

Avec le nouveau propulseur à réacteur prévu sur l'aasm et les booster dispo (notamment celui de l'astér 30, ce devrait ztez facile de proposer quelque chose.

Absolument rien, mais alors rien, ne dit pour l'instant que ce nouveau propulseur serait doté d'un réacteur.
Bien au contraire, pour des questions de stockage, maintenance, manipulation, emport, qualification et largage, Safran aurait tout intérêt à conserver une propulsion à poudre, mais en l'améliorant (dual impulse, peut-être ?). A moins de vouloir vraiment différencier sa gamme, notamment pour l'export, mais je suis dubitatif.

Prenez vos distances avec le papier de EDR. Je connais l'auteur, il lui arrive parfois de se mélanger les pinceaux. Déjà, le 150-200km, c'est son interprétation. Ensuite, ça se base sur les chiffres de l'AASM 250, pas sur ceux d' l'AASM 1000.

Bref, prudence et patience.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
il y a 1 minute, pascal a dit :

Il faut que l'avion soit câblé avec le bus kivabien

Si le câble est assez long, on peut laisser le bus sur le parking de l'aérodrome ...

Je sais, je sors, mais j'ai pas pû m'en empêcher .... C'est comme le Scorpion sur le dos de la grenouille 

spacer.png

Clairon

Edited by Clairon
  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Là où il nous faudrait un budget conséquent, un chef de programme, quatre tampons, six signatures de la DGA avec moult essais en vol, les Ukrainiens avec l'aide des entreprises concernées l'ont fait plus rapidement.

Avec la guerre, il n'y a pas le temps et le loisir de finasser...

Quelques explications:

https://www.opex360.com/2024/03/16/kiev-confirme-que-les-mig-29-fulcrum-sont-capables-demporter-des-bombes-a2sm-fournies-par-la-france/

Les kits de guidage et leurs nombres ne sont pas précisés.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, clem200 a dit :

Nous avons également fait des choses très rapides en Afghanistan

L'intégration de la JDAM-ER a été très compliqué, bien plus que prévu. Ça a peut être servi à intégrer plus rapidement l'AASM. En même temps le machin semble intégrer des antennes avant et arrière ... peut être pour de l'alerte radar.

L'intéressant c'est l'attaque du petit tanker ... à coup d'AASM et pas de SCALP pour vendu un peu partout sur Twitter.

Link to comment
Share on other sites

Le 17/03/2024 à 21:58, g4lly a dit :

L'intégration de la JDAM-ER a été très compliqué, bien plus que prévu.

Sur la photo du MiG avec AASM, on remarque que ce sont les mêmes pylônes modifiés que ceux utilisés pour tirer la JDAM-ER (ou en tous cas un modèle très proche). Il est effectivement probable que le terrain ait déjà été défriché, facilitant l'intégration de l'AASM.

Perso, je me demande surtout à quel point on peut utiliser l'arme en contexte de brouillage GPS. L'AASM est de base assez résistante à ça, grâce à une excellente centrale inertielle. Mais je ne sais pas à quel point l'INS de la bomba a pu être interfacé à la centrale inertielle de l'avion, ni même si c'est absolument indispensable (l'INS de l'AASM peut-elle fonctionner de manière autonome pendant tout le vol de l'avion?), ni même si les modifs appliquées pour les JDAM-ER ont pu ou non aider en ce sens.

Bref, les AASM c'est très très bien. Mais les exploiter à 100% (ou même 80%) de leur potentiel, c'est mieux. Et ça, c'est encore difficile à dire.

 

Le 17/03/2024 à 21:58, g4lly a dit :

L'intéressant c'est l'attaque du petit tanker ... à coup d'AASM et pas de SCALP pour vendu un peu partout sur Twitter.

Tu fais référence à quoi ? J'ai rien vu passer

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...