Philippe Top-Force

Aéronavale et l'avenir

Recommended Posts

Sortie de piste du M16 suite

un petit scoop de tonton Pascal

Il pleuvait à verse, pas moyen de s'arrêter après l'atterrissage.

Une camionnette se pointe sur la route

Le pilote voyant ça préfère s'éjecter

Finalement l'avion stoppe après avoir traversé la route

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sur, si il voit qu'il risque de rentrer contre un véhicule.... Normal quoi, il a rien de particulier à ce reprocher de ce point de vue là. Mauvais temps, la faute à personne. Heureusement, il n'a rien.

@+, Arka

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sortie de piste du M16 suite

un petit scoop de tonton Pascal

Il pleuvait à verse, pas moyen de s'arrêter après l'atterrissage.

Une camionnette se pointe sur la route

Le pilote voyant ça préfère s'éjecter

Finalement l'avion stoppe après avoir traversé la route

Rafale vs J7 ?! ... c'est pas moins risqué de rester bien sanglé dans la cellule que de s'ejecter ? y a un gros risque d'explosion armenent et kero ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le risque majeur, c'est un gros incendie avec le pilote coincé à l'intérieur du cockpit. Le risque d'explosion est infinitésimal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les douze Rafale M-F2 actuellement en service vont subir une mise au stantard F3 et les neuf Rafale M-F1 sont arrêtés de vol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces "bons vieux Super-Etendard" rendent toujours d'immenses services =). Au faît à quelle date ceux qui restent en service seront-ils tous portés au standard "SEM-5" ? (c'était pas 2009 ?). Est-il prévu un standard "SEM-6" ?

   

En attendant, pour les beaux yeux du chien de Bruno, une petite dédicace vidéovisuelle.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/Rafale%2BMarine/video/x5cagc_aviation-embarquee-les-marins-du-ci_sport

Bon vol à tous

http://www.dailymotion.com/cecmed/video/x5iwo0_avia-3-rafale1-hawkeye-exercice-reu_news

Nos 3 Rafale + un E2C sur le USS HS TRUMAN. ces jours-ci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les hawkeye contre les narco-trafiquants : "Deux avions de guet aériens E-2 C Hawkeye, de l'aéronautique navale, doivent quitter la semaine prochaine la France pour gagner la zone Antilles / Caraïbes. Durant un mois, ils opèreront depuis Fort-de-France et Curacao, notamment au profit l'entité internationale chargée de la lutte contre le narcotrafic dans cette région. Pour cela, ils bénéficieront des infrastructures de la base américaine de Curacao, qui dispose des équipements nécessaire à l'entretien des Hawkeye, type d'avion également mis en oeuvre par l'US Navy."

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=107671

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh oui il faut bien continuer d'entraîner les pilotes et les équipages...Malgré tout

Vous avez dit PA2?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le risque majeur, c'est un gros incendie avec le pilote coincé à l'intérieur du cockpit. Le risque d'explosion est infinitésimal.

Rafale en alerte de police du ciel donc canon chargé et missiles bon de guerre, + pétrole et vapeurs dans les réservoirs internes et le ventral...

Contre un J7, çà risque de faire un gros boum...

L'éjection es alors la seule solution raisonnable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

collectionneur: oui près de Cherry point bagley field un nom dans ce style

un pont de Tarawa pour l'entraînement des pilotes de AV 8 des Marines

Pour la sortie de route du 16 les traces monrent qu'il a suivi la piste jusqu'au bout et que la barrière visible en arrière plan ne s'est pas déclanchée...

Quelle barrière? Sur la photo, on voit les antennes de l'ILS. Et si barrière il y avait, elle ne serait pas si près de la fin de la bande. Pas de barrière à Landi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est chez les marins c'est un brin d'arrêt (les deux cahutes sont visibles tout en haut de la phot) en bout de piste qui selon un post chez Merchet avait été démonté pour revision qq jours avant suite à une prise de brin musclée par un SEM en aquaplanning...

Le jour ou le M 16 a aquaplanné il a baissé sa crosse mais il n'a pu prendre un brin... qui n'existait pas...

Le bas c'est l'ILS effectivement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contre un J7, çà risque de faire un gros boum...

Il faut plus qu'un malheureux J7. Déjà qu'un crash suffit à moitié...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut plus qu'un malheureux J7. Déjà qu'un crash suffit à moitié...

Un K6 plutot..... ;) ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

un article dans l'air &cosmos du 30 mai

Des hlicoptères en location pour la marine.

L'état-major de la marine étudie plusieurs hypothéses pour palier, d'une part la faible disponibilité de ses Dauphin et, d'autre part, le retard du NH90. Dans les deux cas des locations sont envisagés : trois Dauphin N3 pour équiper ses détachements de service public (SAR) et autant d'EC225, dans le cas ou des problèmes techniques majeurs seraient découverts sur les Super Frelon avant l'arrivée des permiers NH90, au mieux fin 2009. Reste aux marins à trouver un statut juridique pour ce type d'opération, avec des officiers aux commandes d'appareils civils pour des missions à caractèr parapublic ou des vols de maintien de compétences

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben il serait temps.... 

Les "Pingouins" rois de la bricole, vont se débrouiller pour en faire un truc opérationnel.

Ils sont capables de nous sortir un hélico HUS / CSAR à moitié prix.... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon le Télégramme de Brest :

Le 3 juillet prochain devrait être annoncé le plan de restructuration des armées. L’heure des grandes manœuvres a sonné. Ces derniers jours, les élus défilent au ministère de la Défense et autres secrétariats d’Etat pour savoir à quelle sauce ils risquent d’être mangés.

D’autres viennent plaider le bien-fondé de cette vaste réforme... mais pas chez eux ! Il y a encore ceux qui négocient déjà des compensations. Nous voilà dans la dernière ligne droite, celle de toutes les tractations et des derniers arbitrages.

Rennes sur la liste des bases de défense

Si tout n’est pas encore figé, on sait que la région Est va subir de plein fouet ces restructurations et verra un nombre record de fermetures de garnisons et autres régiments. Le grand Ouest ne serait pas épargné : Nantes pourrait perdre près d’un millier de militaires liés à l’armée de Terre. Pour ce qui est du sort de la Bretagne, des pistes se précisent. Rennes devrait être inscrite sur la liste des bases de défense qui doivent se mettre en place. L’Ille-et-Vilaine pourrait perdre des services administratifs qui seraient transférés à Nancy.

La base de Lann Bihoué confortée

Dans le Morbihan, selon de bonnes sources, la base de Lann Bihoué serait confortée. En revanche, Lorient devrait perdre le Gerbam (Groupe d’études et de recherches en balistique armes et munitions) qui pourrait fermer ses portes en 2012. L’école de formation de la DGA (Délégation générale à l’armement) à Lorient (une douzaine d’emplois) pourrait aussi fermer. L’Ecole du Commissariat de l’armée de Terre (près de 100 militaires, plus de 1.000 stagiaires chaque année) pourrait rejoindre Saint-Cyr-Coëtquidan. A Brest, le départ du Gesma (Groupe d’études sous-marines de l’Atlantique) pour Toulon serait toujours dans les tuyaux. On attend les dernières décisions.

Par ailleurs, la Bretagne et notamment les bassins de Brest et Lorient souffriront des choix faits dans le cadre de la loi de programmation militaire : un porte-avions qui tombe à l’eau et des frégates multi-missions revues à la baisse (10 ou11 au lieu de 17), cela se traduirait par la perte de 3.000 emplois, dont de nombreux sous-traitants

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lorient / Lann-Bihoué, c'est kif kif à 5 km près. Du moment que les Fuscos restent labas, ça parait assez logique de ne pas y toucher.  Surtout que les Commandos, sont censés pouvoir être projectés rapidement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Philippe, n'empêche que l'Avia a quand même un superbe ratio, 235 aéronefs presque 600 pilotes pour 7000 personnels...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème c'est le manque de personnel au sol pour l'entretien. Toutes les spé techniques sont déficitaires

Share this post


Link to post
Share on other sites

Copiez collé d'une réponse à un article du journal Air & Space Power Journal - en français - de l'Académie de l'USAF.

Et si les porte-avions étaient ''as been'' dans 20 ans, une flotte de drones type Neuron remplacant les Rafales, d'ou la ''report'' du PA 2 pour voir si cela est réalisable ? 

Voici l'article sur un ''avion porte-avions'' :

Combler la lacune d’intervention à l’échelle planétaire grâce à un aéronef porte-avions :

http://www.maxwell.af.mil/au/cadre/aspj/apjinternational/apj-f/2005/hiv05/kramlinger.htm

Et la réponse :

Combler la lacune d’intervention à l’échelle planétaire

du colonel George D. Kramlinger (ASPJ en français, hiver 2005).

L’article du colonel George D. Kramlinger intitulé Combler la lacune d’intervention à l’échelle planétaire présente dans ses grandes lignes une idée intéressante relative à l’intervention à l’échelle planétaire applicable à court terme. En fait, son article suggère une solution encore meilleure utilisant des véhicules aériens sans pilote (Unmanned Aerial Vehicles – UAV) de la future génération. Cela dit, dans l’avenir plus lointain, la nanotechnologie fera revenir l’idée du colonel Kramlinger à son point de départ où elle redeviendra un moyen efficace d’intervention à l’échelle planétaire.

Des avions de combat sans pilote (Unmanned Combat Aerial Vehicles – UCAV) à long rayon d’action associés à des avions ravitailleurs eux aussi sans pilote pourraient établir une présence permanente sans nécessiter l’utilisation d’aéronefs porte-avions lourds, vulnérables et coûteux. Nous pourrions placer ces UCAV en orbite continue pendant des périodes extrêmement longues dans le voisinage immédiat de la région cible ou à n’importe quel autre endroit dans la mesure où ils n’auraient plus besoin d’atterrir pour changement de pilote et où des avions ravitailleurs sans pilote pourraient les ravitailler en combustible. Un tel système offrirait la flexibilité nécessaire pour disperser la force et la rendre ainsi moins vulnérable et visible pendant la durée des hostilités. Pour être efficace, l’attaque d’un objectif continuerait à exiger l’application du principe de masse mais nous n’aurions besoin de produire l’effet de masse qu’au moment précis de l’attaque. Nous pourrions par ailleurs masser délibérément la force d’UCAV à long rayon d’action pour établir une présence en force comme nous le faisons aujourd’hui avec les porte-avions.

Dans l’avenir lointain, la nanotechnologie – associée aux armes basées sur les effets – pourrait permettre à des UCAV légers à long rayon d’action de lancer des nano armes ou nano plateformes. Ce concept applique un principe d’avion gigogne semblable à celui présenté dans ces grandes lignes par le colonel Kramlinger, la seule différence étant que l’avion gigogne serait un UAV léger à long rayon d’action. Néanmoins, les armes spatiales pourraient supprimer complètement d’ici là le besoin de plateformes aériennes.

Ne soyons pas timides. Une force d’UCAV à long rayon d’action pourrait remplacer le porte-avions océanique dans la mesure où l’objectif qui est derrière tous ces concepts, aussi bien actuels que futurs, est l’application des effets appropriés – contrôlés et réalisés via l’espace aérien par n’importe quel moyen. (Voir la page 2 de mon compte-rendu de recherche inédit intitulé « Véhicules aériens sans pilote : la plateforme du guerrier parallèle dans les forces armées d’après-demain » (Newport, Rhodes Island: U.S. Navy War College, octobre 1998].)

Colonel Russell M. Gimmi, USAF

Randolph AFB, Texas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si les porte-avions étaient ''as been'' dans 20 ans, une flotte de drones type Neuron remplacant les Rafales, d'ou la ''report'' du PA 2 pour voir si cela est réalisable?

Il n'y a pas de raison fondementale pour qu'a emport équivalent un avion sans pilote a bord soit beaucoup moins couteux, et necessite beaucoup moins de maintenance et de ravito qu'un avec pilote, a par les limites dudit pilote.

Sauf a utiliser des drone jetable type planeur kamikaze ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce que semble penser l'auteur de l'article; Si quelqu'un à le coût horaire d'un Prédator pour comparer avec un Rafale (sans compter le fait que faire des avions volant des SEMAINES necessitent des moteurs extrémement solides)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,041
    Total Topics
    1,363,839
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries