Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'artillerie de demain


max
 Share

Recommended Posts

Ah la batterie Sol air... Voila voila.

Le spectre polymorphe de la menace évolue, ainsi que sphère d'auto protection pour tout dispositif. Je pense que ça ne fait que commencer, parce que le "drone" a cette particularité d’être dans le "ici et maintenant" omniprésent sur le théâtre, et aussi finalement parce que si peu cher au regard des enjeux "en face". Ceci implique un décloisonnement de pas mal de choses émergentes, et selon moi c'est tant mieux.

Dans un autre registre, concernant le Kaézarre, et sur sa spec' "vite partout et pas cher" en 155 mm, je pense qu'on doit encore s'en regorger à plus soif dans les chancelleries occidentales. Tant mieux aussi. Mais alors demain, chez nous et sur nos terres, on reste donc sur une dotation de pièces auto-tractées à la servitude paléolithique ?

Je fais partie de ceux pour lesquels on a choisi à tort de prioriser des éléments sur le versant des valeurs ajoutées du court terme. Paf les salves partout , et pof les RETEX  induits des chefs de pièces(au passage en redécouvrant l'usure du tube de pièce). A la lumière des préco' constructeur...

Voila voila, St Barbe et son artilerie d’assaut s'en retourne dans sa tombe. Demain sera un autre jour, forcément. Nous avons par exigence volontairement ignoré l"unité de feu et ses corollaires de volumes et de maintenance. A la va vite.

Trinquons donc a ses artilleurs qui ont assuré récemment une constance extraordinaire et un engagement peu commun, le dépassement.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Très beau message, même si je pense que se qui a fait la qualité de l'artillerie française fut la période où cohabiter TRF1 et AUF1, en ayant nos vieux 105 HM2 et le mortier de 120, enfin à l'époque chez les régiments pros et semi pro d'artillerie avait du 120 mm, jusque là réservé aux SML de l'infanterie. Je pense que c'était logique que le 120 mm soit carrément affecté aux artilleurs. On avait aussi vu arriver les LRM

Je n'oublie pas que le TRF1 ont été au top et fait le travail dans le Golfe en 1991 avec la division Daguet , et que nos AUF1 ont étaient au top en Bosnie avec la FRR. 

Donc il n'y avait pas disons d'incohérence pour moi car c'était une vraie boîte à outil l'artillerie. Le Caesar a apporter autre chose, une capacité qui apporte de la plus value en terme de capacité de déploiement en étant plus un canon en mode attelé. Je pense que l'option reste cohérente, car il offre une souplesse pour des missions qui sont toute différente et selon le théâtre. Au Sahel ou en Irak, on reste dans un format qui reste cohérent, et chose intéressante on a pas hésité à garder les mortiers de 120 mm avec les Caesar. Ça offre une souplesse et des perspectives. Tout comme cela a était le cas en Afghanistan. J'espère qu'on verra aussi nos 120 mm au Sahel être employer en mode raid mortier de 120 mm via chinook comme cela fut le cas en Afghanistan. 

Maintenant mon regret et de voir que l'on a rien prévu pour remplacer l'AUF1, enfin en terme de type de pièce sous casemate et chenillé. Pour moi dans le contexte brigade blindée, un "AUF1 newage" serait de mise, restant cohérent pour le haut intensité en appui des BB. On observe que le 155 mm en mode urbain peut aussi être un sacré outil pour démonter des bâtiments, complétant aussi les 120 mm des chars Leclerc, donc sur des zones urbaine avec de grandes avenues , un tir direct au 155 AUF1 aurait eu un grand Effet sans se mettre en danger. 

Alors quid de demain, si une grosse affaire, vu qu'il n'y a plus que du Caesar... Alors on pourrait se dire que les marines US n'ont pas de paladin, et qu'ils sont encore plus à en mode préhistoire, déjà à l'époque où nous avons reçu les TRF1 nous étions en pointe, et même jusqu'à l'arrivée du Caesar, la où les US via les marines et leur brigade légère type 82e et 101e airborne, Marines ( mais c'est la que je vais y revenir) , australiens, canadiens qui ont adopter du M777 ( et la c'est carrément le paléolithique) . Alors leur optique reste la capacité d'être héliporté, les pays cité plus haut possédant du Chinook et pour les marines du CH53. 

Donc nous sommes avec le Caesar dans une vision spécifique, qui est bien plus proche de l'optique expéditionnaire des marines que de l'US Army, en prenant en compte la grosse spécificité de l'USMC qui est son cœur de métier, et l'amphibie, qui chez nous est plus axée sur un mode expéditionnaire, tout en ayant 

Donc nous sommes dans un entre deux, qui pourra s'intégrer à une force US axé US Army, enfin travailler avec , mais avec plus de confort que l'USMC via nos matériels, mais ils  arrivent à organiser un mode combat blindé/mécanisé comme en 2003, tout en restant autonome et sans jamais perdre de vue leur vocation première, l'assaut amphibie. 

Alors on pourrait pensé que je m'écarte du sujet, mais est-ce que tout cela n'a pas conditionné aussi le choix de perdre cette capacité AUF1, qui plus est quand on a aussi réduit le nombre de régiments d'artillerie. On a fait un effort dans la reconstitution de l'infanterie, mais L'artillerie... Nada... Et encore moins de projet pour le remplacement de l'AUF1 via un autre AUF1 new age. 

Alors est-ce que le fait qu'on ne remplace pas l'AUF1, est-ce que cela invalide le Caesar ? Non je ne le pense pas même si je vais me répéter il est vraiment dommageable qu'on abandonne le concept AUF1. Je pense qu'il ne faut pas mettre à mal le concept du Caesar en le voyant comme un concurrent qui serait mal conçu par rapport à du concept AUF1 ( on les oppose à tord, c'est mon humble conviction) , mais plutôt se demander comment on a put voir se faire évincer l'AUF1, entre les coupes de budget, les réductions d'effectifs dans l'artillerie, les influences contraignante précité qui ont put conditionné les chefs en ayant plus de marge , avec certains qui ont eu une vision perçue comme innovante sur l'artillerie de demain, et misant sur le Caesar comme compromis, soit ne y croyant fermement ou par peu d'option, seul le projet Caesar était de mise, miser sur le pognon juste dispo. Il y a aussi le fabricant, qui a du aussi peser mais la on n'est plus dans l'optique ou cela induit forcément que le concept du Caesar était mauvais, il a juste eu l'image du "méchant" et bien malgré lui qui aura évincé l'AUF1. 

Enfin voilà, je pense que le Caesar ne démérite pas, au contraire, mais qu'il a chopper l'image du méchant auquel on va trouver des trucs qui ne vaudraient pas un système de type AUF1 en ayant en tête l'emploi haute intensité. Mais si on ne peut que rester dans l'incompréhension sur l'abandon de l'AUF1, on ne peut pas observer le Caesar comme archaïque quand on observe qu'il est quand même en pointe par rapport à des M777 US, et même du Paladin vu son système de chargement, portée de tir malgré son concept sous casemate et les chenilles. 

Pour l'usure des tubes, soutien etc... C'est que l'on a surtout vu un matériel moderne être mis en place dans une époque où un tas de facteurs ont vu réduction d'effectifs et de régiments, de budget, résultat des courses du matos neuf mais en étant au service minimum le temps de sa mise en place, sans surplus, taillé au plus juste...heureusement on avait encore nos TRF1 et les AUF1, mais bon de facto l'optique de l'arrivée du Caesar ne pouvait qu'être en mode faiblesse, trop de pile poil sur la mise en dotation tout en étant dans l'optique de réduction des quantités prévue au départ qui ont régulièrement évoluée à la baisse... La le résultat c'est les dividendes de la paix... Ou la professionnalisation à servie à redistribuer de l'argent ailleurs mais pas dans la défense, résultat on a put bénéficier d'un stock de VAB via les régiments qui ont fermé, mais du neuf en mode mise en dotation plus longue, et se réduisant au fur et à mesure des années dans le nombre qui devait être livré au départ. Si on aurait garder le budget d'avant la professionnalisation, on aurait été rapide et sans retard sur les livraisons, tout en permettant de ne pas sacrifier nos AUF1, on aurait eu de quoi faire question budget pour lancer un programme qui n'aurait pas été en compétition avec le Caesar. La professionnalisation c'était forcément une réduction de la taille de nos Armées, mais en ne cherchant pas à réduire au plus juste en personnels et matériels, et avec un budget qui n'aurait pas du bouger comme dit plus haut. 

Enfin voilà, je pense que l'AUF1 a surtout était victime de la calamiteuse arrière pensée qui a vu la professionnalisation comme un moyens de faire de la politique politicienne, entre la fin du service militaire perçu comme positif ( se qui se comprend) , et de l'argent pour d'autres ministères, et un concept fumeux des dividendes de la paix... Alors que nous avons vu arriver d'autres crises, le mur de Berlin étant à peine tomber  par terre... 

Je pense qu'il aurait fallu restait sur se format AUF1 new age, Caesar et le 120 mm, et pensait pour la lutte anti-drone le retour du 20 mm, enfin du 25 mm avec des munitions diverses mais adaptée monter sur un classique GBC ou VLRA , avec une capacité moderne pour faire du tir précis et de la détection . Ne cherchons pas à avoir un véhicule hyper blindée. Alors après il reste aussi le problème de savoir qui est légitime dans la défense sol-air, puisque l'armée de l'air aussi est dans l'optique défense sol-air. 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

On 7/6/2019 at 2:54 AM, Gibbs le Cajun said:

Alors après il reste aussi le problème de savoir qui est légitime dans la défense sol-air, puisque l'armée de l'air aussi est dans l'optique défense sol-air.  

On pourrait aussi retirer a la marine sa défense sol-air pour pas concurrencer l'armée de l'air ...

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Ciders a dit :

Beaucoup trop lourd et trop cher. Si on doit acheter de l'automoteur potable, il faut se tourner vers le K9 sud-coréen.

En soi il y a un projet franco-allemand en cours visant à produire une caisse chenillée. À voir ce que les pays participants au programme décideront ensuite de développer comme dérivés au départ de ladite caisse.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, g4lly a dit :

On pourrait aussi retirer a la marine sa défense sol-air pour pas concurrencer l'armée de l'air aussi ...

Je ne fais que soulever une problématique qui a était mise en avant, je ne fais qu'un constat, qui peut aussi être un problème ( pas pour moi, je n'aborde que le sujet) , mais pour les patrons des armées de Terre et de l'Air, je dis ça vu déjà le dilemme des drones... Donc du factuel... 

Tu n'avais pas besoin de présenter la preuve par l'absurde , mais j'ai du mal présenté la chose ... 

Entre les mistral et le retour d'un canon de 25 mm monté sur camion, on reste dans le créneau normal pour l'armée de Terre. La question est plutôt faut il une capacité 25 mm dans chaque régiments d'une brigade et le complément avec d'autres 25 mm au côté des mistral du régiment d'artillerie , ou simplement au sein du régiment d'artillerie d'une brigade au sein d'une batterie. Ou l'option création d'un régiment d'artillerie sol air pour l'armée de Terre. Je n'ai aucun avis spécifique, juste des pistes. 

Mais pour des moyens plus gros via du missile au dessus du Mistral , je pense que c'est plus cohérent que ceux-ci soit attribué à l'armée de l'Air non ? Nous on doit avoir des moyens qui suivent aisément la brigade et protège contre les hélicos, drones, avions d'attaque air/sol, et qui peuvent servir aussi pour du tir sol-sol. 

Pour du plus gros en moyen sol-air, je pense que pour l'entraînement c'est bien plus pratique d'être dans un milieu d'aviateurs, amenant à du travail plus approfondi via se que peuvent apporter les pilotes qui peuvent ainsi aussi bénéficier de ces capacité sol-air pour travailler le risque DCA, et donner de l'info sur leur façon de gérer le risque DCA auprès des aviateurs gérant les capacités sol-air qui pourront mieux travailler et donc anticiper, à l'inverse aussi. Chose plus facile à géré entre aviateurs, plutôt que comme dans le passé ou l'on avait des régiments de missiles Hawk dans l'armée de Terre. Je ne pense pas qu'il y avait une capacité d'échange avec les pilotes ou des personnels de l'armée de l'air. De plus les moyens plus lourd gèrent la maîtrise du ciel en complément de la chasse. Donc un étage au dessus de la mêlé en radada qui fait de l'air sol via du drone, hélicos ou avion d'attaque au sol. 

Je ne sais pas si je suis plus explicite avec se message. 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Je ne fais que soulever une problématique qui a était mise en avant, je ne fais qu'un constat, qui peut aussi être un problème ( pas pour moi, je n'aborde que le sujet) , mais pour les patrons des armées de Terre et de l'Air, je dis ça vu déjà le dilemme des drones... Donc du factuel... 

Tu n'avais pas besoin de présenter la preuve par l'absurde , mais j'ai du mal présenté la chose ... 

Entre les mistral et le retour d'un canon de 25 mm monté sur camion, on reste dans le créneau normal pour l'armée de Terre. La question est plutôt faut il une capacité 25 mm dans chaque régiments d'une brigade et le complément avec d'autres 25 mm au côté des mistral du régiment d'artillerie , ou simplement au sein du régiment d'artillerie d'une brigade au sein d'une batterie. Ou l'option création d'un régiment d'artillerie sol air pour l'armée de Terre. Je n'ai aucun avis spécifique, juste des pistes. 

Mais pour des moyens plus gros via du missile au dessus du Mistral , je pense que c'est plus cohérent que ceux-ci soit attribué à l'armée de l'Air non ? Nous on doit avoir des moyens qui suivent aisément la brigade et protège contre les hélicos, drones, avions d'attaque air/sol, et qui peuvent servir aussi pour du tir sol-sol. 

Pour du plus gros en moyen sol-air, je pense que pour l'entraînement c'est bien plus pratique d'être dans un milieu d'aviateurs, amenant à du travail plus approfondi via se que peuvent apporter les pilotes qui peuvent ainsi aussi bénéficier de ces capacité sol-air pour travailler le risque DCA, et donner de l'info sur leur façon de gérer le risque DCA auprès des aviateurs gérant les capacités sol-air qui pourront mieux travailler et donc anticiper, à l'inverse aussi. Chose plus facile à géré entre aviateurs, plutôt que comme dans le passé ou l'on avait des régiments de missiles Hawk dans l'armée de Terre. Je ne pense pas qu'il y avait une capacité d'échange avec les pilotes ou des personnels de l'armée de l'air. De plus les moyens plus lourd gèrent la maîtrise du ciel en complément de la chasse. Donc un étage au dessus de la mêlé en radada qui fait de l'air sol via du drone, hélicos ou avion d'attaque au sol. 

Je ne sais pas si je suis plus explicite avec se message. 

 

Thales va peut être équiper la marine avec son RAPIDFire, on a vu une proposition pour  l'air/sol, donc plutôt que du 25 du 40CTA ce ne serait pas possible ?

https://www.meretmarine.com/fr/content/thales-semble-bien-parti-pour-vendre-son-rapidfire-la-marine-francaise

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Ciders a dit :

Beaucoup trop lourd et trop cher. Si on doit acheter de l'automoteur potable, il faut se tourner vers le K9 sud-coréen.

Ce n'est pas censé être une part d'une division blindée ?

Si tu veux du léger, prend le M777...

Pour @Gibbs le Cajun , la France se concentre sur une armée expéditionnaire et semble avoir abandonné la chenille

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, kotai a dit :

Ce n'est pas censé être une part d'une division blindée ?

Si tu veux du léger, prend le M777...

Et quand ta division blindée sera cantonnée sur trois autoroutes par pays parce que ses automoteurs ou ses chars frôleront les soixante-dix tonnes et ne pourront passer nulle part, tu sortiras la carte Maginot "siouplé passez par là, là on peut pas venir vous voir" ?

Le PZH est un mastodonte inutilisable sur la plupart des théâtres d'opérations. En Afghanistan, ils ne sortaient même pas de leurs camps - trop gros. Mais même en Europe, ils ne peuvent pas utiliser tous les axes majeurs - là encore, trop gros. Accessoirement, il n'y a plus beaucoup de divisions blindées dans ce bas monde.

Le K9 est un meilleur compromis taille/encombrement, sans sacrifier à la puissance de feu. Et il est nettement moins cher. Même les Estoniens en achètent.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Ciders a dit :

Et quand ta division blindée sera cantonnée sur trois autoroutes par pays parce que ses automoteurs ou ses chars frôleront les soixante-dix tonnes et ne pourront passer nulle part, tu sortiras la carte Maginot "siouplé passez par là, là on peut pas venir vous voir" ?

Le PZH est un mastodonte inutilisable sur la plupart des théâtres d'opérations. En Afghanistan, ils ne sortaient même pas de leurs camps - trop gros. Mais même en Europe, ils ne peuvent pas utiliser tous les axes majeurs - là encore, trop gros. Accessoirement, il n'y a plus beaucoup de divisions blindées dans ce bas monde.

Le K9 est un meilleur compromis taille/encombrement, sans sacrifier à la puissance de feu. Et il est nettement moins cher. Même les Estoniens en achètent.

Trop gros pour passer ou pour préserver les infrastructures en temps de paix ?

Devrait-on tenir le même raisonnement avec les MBT du coup ?

Link to comment
Share on other sites

Trop gros dans les deux cas. Si on doit perdre plus de temps à sortir les véhicules de la boue ou des trous sur le bitume, on finira par se retrouver comme les Allemands sur le front russe à devoir abandonner du matériel coûteux dans des fondrières.

Pour les MBT, le Japon tient déjà ce raisonnement avec sa nouvelle génération de chars. Je ne dis pas qu'il faut aller impérativement au small is beautiful mais au-delà de soixante-dix tonnes, ça devient compliqué de manœuvrer partout. Et le PZH 2000 souffre véritablement de sa masse.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, kotai a dit :

Ce n'est pas censé être une part d'une division blindée ?

Si tu veux du léger, prend le M777...

Pour @Gibbs le Cajun , la France se concentre sur une armée expéditionnaire et semble avoir abandonné la chenille

 

Non, elle n'a pas tout sacrifié puisque le char Leclerc reste de mise même si je me désole de la perte de l'AUF1. 

Et si on observe l'USMC, on est dans une certaine proximité, donc ça reste cohérent même pour du haut intensité, le Corps des marines a montré des capacités via l'inter-armes et l'inter-armées, mais aussi en combat urbain. 

il y a 35 minutes, kotai a dit :

Il est donné à 55 tonnes, c'est le poids d'un MBT...

Tu vas pas envoyer une division motorisé voir en plus expéditionnaire contre une division blindée ou mécanisée?

 

Ça ne prouve rien se que tu dis... 

Les mercenaires russes et les syriens ont essayé de déboulé avec du char et du BMP contre une petite force légère de marines, FS et kurdes. Ils ont utilisé leur missile AC, et eu l'appui aérien, artillerie... Ils ce sont fait laminé... Et on a d'autres exemple comme avec la dernière guerre au Liban où une force fortement blindée et mécanisée sur chenilles, appuyée par l'artillerie et l'aviation et qui a morflé face à des mecs qui n'avaient ni aviation, ni tank... Certes le terrain a aidé mais cela ne fair pas tout non plus... Les israéliens ont appris, et ils ne miseront pas tout sur les chars ou l'aviation, vu qu'ils ont opéré une réorganisation qui voit le rôle d'unité légère revenir sur le devant de la scène... Donc se n'est pas celui qui a le plus de blindaille qui va forcément gagner... 

Donc tout ne se défini pas sur un rapport de force 

Et pour le léger, le M777 n'est pratique que pour faire du transport sous élingues par hélicos, pour le reste il reste très long à mettre en batterie... Et encore plus long pour le remettre en mode disposition de route... Et il peut vite être gêner par la longueur de l'attelage sur des zones où devra se déplacer ( le désert c'est pas partout...) Ils ont eu aussi des pb de tube qui chauffe plus tôt que prévu alors qu'il n'avait pas atteint les limites d'usure, c'était en Irak. 

Tu ne vis qu'au travers du matos US ou allemand, pensant que le tout blindage et chenilles n'est pas l'alpha et l'oméga quand on observe le sort qu'on connu certaines unités de se type... Et pas face à d'autres tanks ou VCI à chenilles... 

 

Les saoudiens sont des nuls, et pourtant ils ont du VCI chenilles et des chars US and Co, des supers canons, des avions ... Ils en ont abandonné un paquet contre les Houtis au Yémen, des mecs en sandalettes qui savent manier les armes AC et utiliser le terrain ... Alors c'est sur, en face ils ont des saoudiens.. Ça facilite les choses... Mais bon faut quand même avoir des cojones pour aller combattre une force même nulle qui possède des moyens lourd... 

C'est celui qui emploi le mieux ses moyens à sa disposition qui gagne ... 

Nous on est dans une option expéditionnaire, mais notre côté force médiane nous évite un format US Army qui ne s'adaptera pas à nos besoins dans nos zones d'influence tout en étant capable de faire du haut intensité à l'instar des marines US, qui ont eu la capacité de gérer en mode mécanisé et blindé via du matos prévu pour l'assaut amphibie via leur AAV... C'est pas un hasard si ils ont très tôt adopté du LAV... Donc tu sous estime beaucoup l'armée française qui a gardé du char, mais trouvé du compromis via le Leclerc, le VBCI, le Griffon,le Serval, le Jaguar et le Caesar même si on a via se que j'ai déjà expliqué ( plusieurs facteurs et conjonctures) perdu la capacité des AUF1, se qui est dommage, mais on a aussi une capacité aérienne et hélicoptères de combat qui restent dans la boucle. 

Et quand je vois qu'on a du point de vue armes des capacités allant du 120 mm char, 40 mm, 25 mm, 155 mm, LRU, 120 mm mortier, missile MMP, des armes légères nouvelle via HK 416 F , MAG, LG 40 mm et capacité grenade à fusil , minimi, HK417, AT4 etc... On est pas non plus si à la ramasse que ça... Même si on a des améliorations a faire, on reste quand même dans la course... 

On reste cohérent. 

Alors pour revenir à l'artillerie car on est parti à la dérive, je pense que le retour d'un canon type AUF1 sera de mise ( alors bien évidemment pas demain, mais je reste persuadé qu'il reviendra) , mais avec des capacités techniques et évolution technologique qui permettra d'avoir  un canon sous casemate sur chenilles, mais qui ne sera pas trop lourd. Car il faut prendre en compte les évolutions techniques et technologiques qui sont en cours, mais pas encore au point. 

En attendant, le Caesar, le LRU qui est toujours sur chenilles ( on a tendance à l'oublier) , le mortier de 120 mm nous offre un panel loin d'être dégueulasse. 

https://www.defense.gouv.fr/terre/equipements/materiels-specifiques/artillerie/lanceurs/lru-lance-roquettes-unitaire

 

 

Pour un pays comme la France, qui n'est plus une puissance comme par le passé, je pense que si on doit agir pour nos intérêts, on a de quoi faire pour faire très mal, et dans un contexte interallié sur une grosse affaire tenir une place prépondérante dans un dispositif ou l'évidence verra forcément les US leader. En 1991 on a pas déployé du lourd via les mécanisés sur AMX10P,  artilleur sur AUF1 car on avait des conscrits dans se type d'unités . Mais on s'est quand même bien démerdé, en prenant en compte qu'on était dans un cadre interallié et inter-armes, interarmées. 

Si demain on envoie une division Daguet bis dans une grosse opération interallié , elle aura des capacités de Feu et de puissance, de précision de haut niveau... 

Les allemands eux font dans le lourd... Mais on ne les verra pas à nos côtés... Ni au côté des US... Quand on voir leur automoteur de 155, le remplaçant du Marder est un monstre qui coûte la peau des fesses avec un compartiment pas adapté à la morphologie du soldat qui est plus grand , ils ont oublié ça ... Seul le char léopard reste cohérent... 

Enfin bref, une division Daguet avec du LRU, Caesar, Leclerc, Jaguar, VBCI et Griffons, Serval etc... Ça impose quand même le respect tout en offrant la capacité à passer du haut intensité à du contrôle de zone sans qu'on soit obligé de faire des programmes en mode urgence comme ont du le faire les US en Irak... Ou je le rappel ils ont du blindé en mode bricolage leur hummer, claquer des plaques sur leur camion, poser des sacs de sable au fond de la caisse... Et voir finir en puzzle leur gars via les IED... Alors que nos VAB ont bien été utile en Afghanistan... Chris Hernandez qui a travaillé avec les français à bien apprécier le VAB, en comparaison du hummer blindé... 

Donc avant que les MRAP arrivent, les moyens lourd n'ont pas put être employable après l'offensive terrestre pour géré le contrôle de zone... Si quand il y a besoin de passer à l'action en mode bataille de Fallujah. Donc avec nos VBCI et Leclerc ont reste dans la course... Tout étant apte à géré la suite sur une phase contrôle de zone... 

Enfin voilà, c'est pas la 1ere fois que je démontre qu'on est pas à la ramasse même si on peut toujours améliorer, tout en montrant les faiblesses des US sur certains points. 

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour le Liban, le bilan est d'une dizaine de chars sérieusement endommagés et pas plus de cinq char détruit. Il est loin de ton bilan avec une déroute du lourd...

Quand à la Syrie, il y a une sacré disproportion dans la puissance de feu américaine, j'ai des doutes qu'un avant poste français puisse avoir les même moyens.

Un Hummer n'est pas un transport de troupe comme le VAB, c'est le stryker qui joue ce rôle.

Et enfin la plupart des conflits que la France est impliqué se trouve en Afrique, un continent pauvre en terme de valeur militaire.

Link to comment
Share on other sites

10 hours ago, kotai said:

Un Hummer n'est pas un transport de troupe comme le VAB, c'est le stryker qui joue ce rôle. 

En fait non ...

... les US n'ont pas de transport de troupe dans leur unité motorisé ... sauf les ancien M113.

A la base les motorisé sont baladé en camion ... ou en véhicule "léger" à 5 places.

Les Stryker unit sont des unité spécifique ... qui sont le cul entre deux chaises entre les mécanisé et les motorisé. Les Stryker servant au combat contrairement a des simple engin de transport.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

On 7/6/2019 at 5:32 PM, mehari said:

Un mortier de 120mm en tourelle sur remorque tracté par l'équivalent russe du BvS-206. Pense Patria NEMO en container sur remorque de BvS-10

Le porteur DT30 il me semble est beaucoup plus gros que le chenillé Hagglund ou même STK.

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Vityaz_(ATV)

Voir DT30... D'une ptac de 60t... Avec capacité amphibie.

Link to comment
Share on other sites

Quelque part, l'artillerie chenillée a du sens dans l'optique d'une brigade blindée, où tous les éléments sont aussi chenillés. Cet argument est encore plus intéressant aujourd'hui alors que des châssis lourd universels (Armata par exemple) apparaissent, dont pourraient dériver MBT, IFV lourds, SPH, ARV, SPAAG, AVLB, etc. pour former la version chenillée lourde de la brigade Stryker.

Ainsi, on pourrait imaginer une brigade blindée équipée de MBT, IFV, SPH, ARV et SPAAG tous basés sur le même châssis, avec des masses équivalentes, etc. Cette brigade n'aurait pas pour objectif d'être trimbalée à l'autre bout de la planète (difficile avec des véhicules de ce poids)

Alternativement, dans une brigade pleinement à roue, équipées cette fois-ci principalement de véhicules sur châssis blindé 8×8 avec de nouveau Tank Destroyer 120mm, IFV, SPAAG, ARV, etc. auquel pourrait s'ajouter un 8×8 équipés de 155mm avec l'Artillery Gun Module. Cette brigade aurait des visions plus expéditionnaires, étant notamment transportable par A400M. Cependant, vu que la transportabilité est l'objectif principal ici, on peut éventuellement se dispenser d'un châssis blindé 8×8 pour quelque chose de plus simple et léger et avoir le CAESAR. Dans ce cadre, le CAESAR prend donc tout son sens. Il n'est certes pas blindé, ne possède pas de tourelle, n'utilise pas le même châssis que d'autres mais il est aussi plus simple, plus léger probablement moins cher que l'alternative.

Reste la question de l'artillerie aéroportée et de montagne. Dans ces deux cas, le plus léger est probablement le mieux mais léger à quel point? 105mm? 155mm? Tracté ou auto-propulsé? Des équipements comme un analogue au Hawkeye équipé du LG1 pourraient être intéressants.

Le truc est qu'il faut pouvoir décider. Si la France avait encore une dizaines de divisions on pourrait éventuellement justifier tout ça mais en l'état actuel des choses, c'est plus douteux. Du coup, que choisir? L'Auf1 est trop lourd pour être aérotransportable, même par A400M. Son utilisation dans des unités centrées sur l'AMX-10RCR et le VBCI fait donc tâche. Le CAESAR est donc un meilleur choix. Bien qu'un petit peu lourd, il peut aussi satisfaire les unités légères qui, si elle pourraient justifier l'achat de canon de 105 tracté pour répondre à leurs impératifs, ne pourraient pas justifier l'achat ou le développement d'un système autopropulsé entièrement séparé.

Du coup, ce n'est peut-être pas le meilleur système pour tout le monde, mais c'est le système qui satisfait le mieux tout le monde...

Après, il faut se poser la question de la coopération avec les allemands? Si on reproduit un système 155mm chenillé, basé par exemple sur le même châssis que le MGCS et acheté de part et d'autre du Rhin (au moins), il pourrait y avoir quelque chose qui justifierait le retour de cette capacité dans les deux brigades blindées tandis que le CAESAR resterait en service dans les 4 autres divisions.

 

En attendant, le CAESAR est probablement le meilleur choix pour une armée de la taille et aux ambitions de celle de la France (taille moyenne, orientation expéditionnaire).

4 hours ago, g4lly said:

Le porteur DT30 il me semble est beaucoup plus gros que le chenillé Hagglund ou même STK.

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Vityaz_(ATV)

Voir DT30... D'une ptac de 60t... Avec capacité amphibie.

Je sais, c'est marginalement plus gros. Je voulais juste tracer un parallèle.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, kotai a dit :

Pour le Liban, le bilan est d'une dizaine de chars sérieusement endommagés et pas plus de cinq char détruit. Il est loin de ton bilan avec une déroute du lourd...

Quand à la Syrie, il y a une sacré disproportion dans la puissance de feu américaine, j'ai des doutes qu'un avant poste français puisse avoir les même moyens.

Un Hummer n'est pas un transport de troupe comme le VAB, c'est le stryker qui joue ce rôle.

Et enfin la plupart des conflits que la France est impliqué se trouve en Afrique, un continent pauvre en terme de valeur militaire.

Tu plaisantes au sujet du Liban j'espère ? 

Se n'est pas que du matériel qui a été cassé, mais des pertes humaines en tués et blessés importante selon le critère pas simple à gérer pour l'opinion vu que la démographie est pas la plus importante. Pourquoi les israéliens ont cherché la protection maximal en sortant du merkava and Co? La priorité en protection. Que crois tu qu'on pensait les israéliens en voyant des merkavas être détruit... Plus l'image de chars indestructibles... 

Du point de vue commandement, se fut le bordel, la troupe employé le terme plasma leader ou un truc comme ça, le commandement étant trop vissé sur leurs écrans d'ordinateur. L'emploi des réservistes à montré des lacunes en matos, armement... Commandement pas à niveau ... Entraînement pas régulier... Les pauvres mecs ont été envoyé au carton... Des réservistes se sont même cotisé pour équipé d'un parle balle, godasses dans un surplus militaire civile... 

Les unités se tirer dessus mode friendly fire , ne voyant même pas les types du Hezbollah, ne sachant même pas si ils avaient tué des gens du Hezbollah.

Des généraux qui ont été éjecté... 

Désolé mais si pour toi c'est une victoire d'Israël... 

Tient 2 vidéos qui montrent bien la réalité, et vu le debriefing où ça se fait dans l'ambiance on se parle franchement avec le Général... Tu vas vite déchanté en regardant les 2  vidéos... Enfin si tu as l'honnêteté de les regarder... 

Bon reportage français récupéré par un fan boy du Hezbollah vu le titre. Mais c'est pas de la propagande. On y voit dans la première des gars de l'active, des commandos, et dans la 2ème les réservistes. J'adore quand un des reservistes tankiste demande si le commandement sait combien de soldats ennemis ont été tué... Il est repris par le Général qui lui dit non de ne sont pas des soldats mais des terroristes, le tankiste blasé lui répond si tu veux .. Un autre tankiste reprend le Général et lui dit, tu sous estimes l'ennemi, ce ne sont pas des terroristes mais bien des soldats qui savent se battre, nous ont tendu des pièges, nous on a du vieux matos... Le Général a était bien gêné ( il sera suspendu par la suite...). 

 

 

Mon exemple pour la Syrie reste valable, une petite force sur le terrain peut profiter d'appui, quand bien même en face il y a du lourd... Et tu tente de noyer le poisson, au Liban le Hezbollah était en mode léger sans aviations ni tank, mais un paquet de lance missile et lance roquette... Ils ont pris le dessus en utilisant bien plusieurs lance missile pour taper un char. Et ils ont put en détruire. Pour les tankistes israélien, la prudence s'imposera, donc tension et stress supplémentaire en se disant que le tir combiné de plusieurs missile, ça pouvait détruire un merkava... 

Donc l'ascendant moral il était pas côté israélien. Depuis ils ont eu une tonne de retex à étudié... Pour ne pas recommencer les mêmes erreurs... 

Pour la France, arrête tes conneries avec le ton de suffisance que tu emplois a chaque fois que tu parles de l'expérience de l'armée française... Qui ne connaîtrait que l'Afrique... Et pas le haut intensité... Quand les blindés AmX30B2 ont été déployé en 1991, les équipages étaient très bien formé, et se qu'ils avaient appris dans nos camps de manœuvre, étaient du concret quand ils sont passé à l'action. Et il en était de même pour les autres unités de la division Daguet. Les US étaient serein de nous avoir à leur côté. 

Idem en Afghanistan, va lire le blog de Chris Hernandez, un Texan qui a combattu au côté des français, idem les observations des US et anglais qui ont vu nos capacités au Mali. 

Le blog de Chris avec qui j'échange de temps en temps via FB. Plusieurs billet sur son expérience avec les français. 

https://chrishernandezauthor.com/2013/07/09/working-with-the-french-army/

Et quitte à avoir un avis éclairé, je préfère celui de Chris que le tient... Lui il est américain, du Texas qui a bossé avec les camarades en Afgha ... Pas Kotai qui tourne en rond sur le forum air defense... Avec toujour la même obsession, du lourd... Et du French bashing... 

Et question blindé Chris lui il connait bien... 

Idem via l'avis de l'ex général Mattis, il commandait en Irak en 2003, et lui il ne nous sous estime dans nos capacités... Pas comme toi... 

Ou en Somalie,  tient les US ont eu la chute du faucon noir, nous on a eu aussi une grosse journée mais sans les moyens US... Et on a dominé... Pas mal pour des petits français. 

https://lavoiedelepee.blogspot.com/2013/10/mogadiscio-1993-loryx-et-le-faucon-noir.html?m=1

Renseigne toi sur les visites très intéressé d'officiers de l'US Army ou des marines dans nos camps de manœuvre spécialisé, gérant la formation pour du haut, moyen et basse intensité... Comme le Centac, le Cenzub, notre camps de Canjuers pour l'inter-armes à munition réelle... 

Quand les US ont été déployé dans la 1ere Guerre du Golfe, aucun n'avait connu du haut intensité, idem pour les français, anglais... 

Et pourtant, US, français, anglais ont très bien géré, tout simplement parce que l'entraînement était de qualité. Et il s'est encore plus amélioré depuis... 

Donc c'est de la merde ta vision sous entendant qu'au vu de nos opex concentré sur l'Afrique nous prédispose à être inapte au combat haute intensité... C'est de la connerie ta vision... Mon exemple de la non expérience du combat haute intensité réel de la majorité des forces US, française et anglaise était une réalité, la différence s'est l'entraînement qui compte. 

Donc encore une fois, tu es malhonnête... Avec 3 lignes qui n'apportent aucun argument concret... 

Enfin bref...

Prend du recul, et tu verras que tes préjugés sur nos capacités et complètement à côté de la plaque... Le US comptent sur qui en Europe, les français et les anglais... 

Oui il y aura toujours des améliorations , erreurs comme l'abandon de l'AUF1, mais je pense qu'on y reviendra un jour. 

Enfin bref... 

C'était sûrement la Saint Kotai pour que je te fasse la fête aujourd'hui... 

Allez je me tire ailleurs... 

Link to comment
Share on other sites

Pour le Liban,

à l’instant, Gibbs le Cajun a dit :

Et on a d'autres exemple comme avec la dernière guerre au Liban où une force fortement blindée et mécanisée sur chenilles, appuyée par l'artillerie et l'aviation et qui a morflé face à des mecs qui n'avaient ni aviation, ni tank... Certes le terrain a aidé mais cela ne fair pas tout non plus... Les israéliens ont appris, et ils ne miseront pas tout sur les chars ou l'aviation, vu qu'ils ont opéré une réorganisation qui voit le rôle d'unité légère revenir sur le devant de la scène... Donc se n'est pas celui qui a le plus de blindaille qui va forcément gagner...  

et tu dis cela,

à l’instant, Gibbs le Cajun a dit :

Pourquoi les israéliens ont cherché la protection maximal en sortant du merkava and Co? La priorité en protection. Que crois tu qu'on pensait les israéliens en voyant des merkavas être détruit... Plus l'image de chars indestructibles... 

Du point de vue commandement, se fut le bordel, la troupe employé le terme plasma leader ou un truc comme ça, le commandement étant trop vissé sur leurs écrans d'ordinateur. L'emploi des réservistes à montré des lacunes en matos, armement... Commandement pas à niveau ... Entraînement pas régulier... Les pauvres mecs ont été envoyé au carton... Des réservistes se sont même cotisé pour équipé d'un parle balle, godasses dans un surplus militaire civile... 

Les unités se tirer dessus mode friendly fire , ne voyant même pas les types du Hezbollah, ne sachant même pas si ils avaient tué des gens du Hezbollah.

Des généraux qui ont été éjecté... 

Donc ils ont bien utilisé des chars car elle apportait la protection et de plus ce n'est pas la première fois que des merkava ont été détruit, ceci dit la destruction d'un de ses chars qui a conduit à cette guerre. Le bilan matériel ne laisse pas de doute, les blindées ont remplies leurs rôles et permis de sauver des vies.

Enfin l'exemple de la Syrie n'est transposable pour le France par manque de moyen. A moins que la France fasse un effort important dans l'aquisition de drone, de bombardier stratégique, de gunship etc....

Il y a eu un sujet récement sur une invasion de l'Europe et la réponse fut sans appel, il n'y a pas les moyens de faire une guerre de haute intensité actuellement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, kotai a dit :

Pour le Liban,

et tu dis cela,

Donc ils ont bien utilisé des chars car elle apportait la protection et de plus ce n'est pas la première fois que des merkava ont été détruit, ceci dit la destruction d'un de ses chars qui a conduit à cette guerre. Le bilan matériel ne laisse pas de doute, les blindées ont remplies leurs rôles et permis de sauver des vies.

Enfin l'exemple de la Syrie n'est transposable pour le France par manque de moyen. A moins que la France fasse un effort important dans l'aquisition de drone, de bombardier stratégique, de gunship etc....

Il y a eu un sujet récement sur une invasion de l'Europe et la réponse fut sans appel, il n'y a pas les moyens de faire une guerre de haute intensité actuellement.

Rien de contradictoire dans se que je dis, l'emploi des blindés n'a pas offert la victoire à Israël, tu n'as même pas regardé le reportage français en 2 vidéos que je t'ai partagé... Donc tu es de mauvaise foi... Comme d'habitude... 

Pour tuer une mouche, tu utilises quoi, un marteau piqueur ? 

Non... Ben là même principe... L'emploi des chars aurait dû être conditionné par un rôle d'appui à de l'infanterie légère , et non une vison ou les chars étaient en mode peloton... 

Ils ont commis la même erreur que l'US Army à Okinawa, qui a envoyé un bataillon de Sherman équipé d'un système de mine installé sur le pourtour du char, optique mine à effet dirigé déclenché depuis l'intérieur du char pour balayer au plus près du char les soldats japonais qui tenteraient de se faire exploser ou déposé la charge, et compenser les limites de l'armement du char, canon et mitrailleuses limité à tirer au plus près.

L'idée était de neutraliser la menace des fantassins japonais qui en mode suicidaire attaqué les charges en y déposant des charges explosives. 

Le résultat c'est que le système fut vite saturé, via le nombre de japonais qui partait à l'attaque des tanks, et donc une fois que les mines avaient été toute employé, et il y en avait pas non plus un paquet... Les chars ont été détruit... 

Alors que les marines ont toujours opté pour l'appui de chars détaché au profit des fantassins à pieds... 

La différence avec l'affaire au Liban c'est que la se ne sont pas des combattants qui tentaient l'approche pour détruire les chars, mais l'emploi de missile via plusieurs poste de tir, saturant les moyens de détection des tanks... Donc sans détruire tout un peloton de chars, la pression a était de mise faisant perdre toute coordination et capacité de réaction pour répliquer. Résultat des courses, trop de stress, et quand bien même ils n'ont pas perdu beaucoup de chars et autres, la saturation de missiles AC à désorganisé et mis la pression. 

La protection n'est pas l'alpha et l'oméga si elle fini par devenir l'unique raison. Donc au final il y a quand même eu un nombre important de morts et de blessés coté  israéliens, tout ça parceque l'optique était d'être dans un emploi tactique où les chars n'étaient pas l'appui de fantassins légers, mais un rôle en mode combat blindé et mécanisé... La protection pour faire du combat face à un adversaire ayant les mêmes capacités via du char et VCI  ( mais aussi interarmées  ) à été rendu nul face au Hezbollah qui a su désorganisé son adversaire et lui mettre la pression. 

Donc le poing blindé, ça a des limites. Même en face d'une force équivalente, car dans l'équation il y aura aussi la qualité d'une artillerie qui tire loin et avec précision, l'aviation et les hélicos d'attaque, tout cela en maîtrisant la coordination. 

Alors qu'on oubli pas qu'il y a aussi le haut intensité à ne pas délaisser, est une chose, se faire peur avec la Russie alors qu'elle a aussi des limites via un parc qui a certes du récent mais aussi pas mal de vieux matos, qu'elle aura des limites sur de l'action en profondeur. En Géorgie on est resté sur du limité, offrant une démonstration de moyens, mais quid pour une action vers l'ouest ou l'ampleur sera bien supérieur et prêtera les flancs car pas aussi compartimenté qu'en Georgie, en sachant que dans une telle affaire l'aviation sera un facteur pour freiner, les géorgiens n'ayant pas bénéficié de capacité aérienne... 

Alors c'est même pas une question de sous-estimé les capacités russes, mais faut pas non plus la sur estimé... Les grosses manœuvre c'est bien pour faire de l'effet de masse bien mis en avant par les photos ou les vidéos de communication vers les médias, mais en général on met en avant le matos le plus récent, quid des régiments du reste de l'armée russe... 

Alors qu'on ne baisse pas la garde est une chose, mais se faire peur car on est dans un jeu de tension, ou au final on en est arrivé au limite à ne pas dépasser, chacun marquant son territoire comme un chien marquera le sien... De part et d'autre on agit de la sorte pour de la politique intérieur, chacun ayant des données géostrategique, pour les russes garder l'accès à la mer noire et la Méditerranée, le canal de suez, tout comme les US ont des points géostrategiques qu'ils ne lâcheront pas, tout comme la France ou la GB

Mais on en est plus à de l'invasion, alors ont peut entendre que les ex pays du pacte de Varsovie soient dans l'optique de méfiance vu le passif à charge contre les russes qui ont dominé chez eux, mais quand on regarde l'Ukraine c'est divisé via du pro russe et du pro occidental contrairement aux autres pays de L'est. Les russes titillent pour garder une tension, mais je les voit mal envahir des pays qui seront ingérable en cas d'invasion et d'occupation russe... Ils sont pas con les russes... S'installer chez des gens qui ne peuvent pas les encadrer et qui finiront par être soutenu, je vois mal la Russie nous jouer le retour de la déportation au goulag de population comme à l'époque des soviétiques.... Quel intérêt quand la Russie sait qu'elle a une place dans le concert des grands comme puissance...

On a atteint les limites de friction, les russes vont surtout s'attacher à verrouiller les acquis en Ukraine, Crimée, et titillé tant que cela ne sera pas acté pour tout le monde... Comme il faut digérer la chose côté occidental, sans perdre la face, on est dans une phase où chacun montre les muscles, grogne en montrant les crocs... Une fois que l'idée pour les occidentaux de montrer qu'il n'y aura plus de recul sans perdre la face, les russes ayant déjà atteint tout leurs objectifs depuis le début, ils savent très bien que les occidentaux ne peuvent pas perdre la face ... Donc puisqu'ils ont se qu' ils veulent, ils n'ont aucun intérêt à grignoter plus sous peine d'une trop longue continuation de la tension... Donc comme tout est acté... La limite bien marqué, ça finira par une baisse de tension. Comme les US l'ont fait par le passé, moins visible mais important stratégiquement avec évolution via des garanties, comme au Panama, profitant du jeu et des deviances des dictateurs pour se pointer avec la bonne image de démocratie tout ça... Comme en Irak ... Cuba via Guantanamo ou c'est acté, ils en bougeront plus jamais...Ben oui la politique du fait accompli c'est pas réservé aux russes... La différence c'est qu'en Ukraine les russes avaient une partie d'Ukrainiens proche de la Russie... Pour les US, à Panama ou à Cuba ( je ne suis pas fan de ces dictatures, je fais un constat à froid) le gringo avait mauvaise image... Et on a vu que cela a était aussi de mise en Irak... 

Enfin bref... 

J'en arrête la, je ne vais pas pourrir plus le file en mode hors sujets... Donc pas la peine de relancer le HS, tu resteras buter malgré les éléments factuels que je mets en avant... Donc conforte toi comme à ton habitude sur ta vision du monde... Et laissons tranquille se file qui parle de L'artillerie de demain. 

@max

Désolé pour le HS, je ne réponds plus à Kotai même si il me relance, et je vais me concentrer sur les canons, magnifique outil, servi par des supers gars, les artilleurs ! 

Cul rouge bordel ! 

Je me suis demandé si pour le retour d'un AUF1, la technologie qui evolue vite va pouvoir apporter un bon compromis, via du blindage moins lourd mais très protecteur, des chenilles non métallique mais en "caoutchouc" , enfin un truc du genre. Je ne sais pas si il y a des travaux qui vont dans se type de piste de réflexion. Enfin voilà, ça peut paraître des questions simpliste, mais bon ça avance vite l'évolution via de nouveaux alliages, technologie etc... 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 

Pour ceux qui ne connaissent pas, voici le site le plus complet que je connaisse sur l'artillerie. 

Il est intéressant je pense pour voir se que sera l'artillerie de demain avoir une vue d'ensemble très détaillé de se que sont les artilleurs français , leur histoire, leurs matos depuis qu'existe l'artillerie française, l'organisation passé et récente, même si le site n'est pas à jour, on parle de Serval. 

Des infos d'ordre technique, des opérations menées. 

Voici le lien :

http://www.artillerie.asso.fr/basart/index.php

 

Mais qui sont les artilleurs, quelles sont leurs qualités et défauts ! 

On pourra rajouter que l'artilleur à aussi les qualités et défauts des Armes selon si il est Artilleur, Artilleur de Marine, Artilleur de Montagne, Artilleur d'Afrique ! 

Mais toujours artilleur ! 

http://www.artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=218

http://www.artillerie.asso.fr/basart/rubrique.php3?id_rubrique=77

À Serval :

http://www.artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=1534

N'oublions pas cette devise en latin, Ultima ratio regum, le dernier argument des rois. 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ultima_ratio_regum

Devise gravé sur les canons à une époque, aimé par Richelieu ( créateur de l'état moderne, donc besoin d'une armée bien adaptée) qui avait aussi créé en 1622 l'ancêtre des Troupes de Marine, Arme qui affectionnera l'optique interarmes très tôt. 

L'artillerie de demain devra être dans cette vision, être l'assurance vie des camarades au contact, mais aussi l'image de puissance de la France, que ce soit en capacité de destruction, ou comme l'un des moyens ( l'aviation est arrivée entre temps) pouvant disons peser diplomatiquement juste par sa présence. 

Les artilleurs auront des moyens moderne, mais ils garderont aussi cette rusticité, des moyens plus traditionnel car il est important de toujours de connaître ses racines. 

Voilà, je tenais à rendre hommage à tous les artilleurs de France et de Navarre , moi l'ancien artilleur de Marine. Comme le disait la devise de mon ancien régiment, le 11ème RAMa ( devise de l'ex 1er RAMa qui a était malheureusement fermé comme tant d'autres...). 

Alter Post Fulmina Terror, l'autre terreur après la foudre. 

Dédicace à @max,  qui nous démontre sur le forum que l'artilleur, il a beaucoup de qualité, et que l'artillerie n'a pas la place qu'elle mérite, mais c'est peut être notre côté humble, conciliant qui nous a perdu parfois, quand des politiques ont sabrés dans la défense sous de faux prétexte !

Voilà, bonne lecture à tous ! 

Et par Sainte Barbe, vive la Bombarde ! *

* tradition ici de la Sainte Barbe ici :

http://www.artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=908

Edit, j'allais oublier :

Un billet sur l'artillerie en combat urbain via un lien que j'ai partagé ici dans cet autre file axé combat urbain :

 

 

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Espèce de vieux pirate. Honte à toi de venir chatouiller les plates-bandes de ma sensibilité aux gargousses.

Excellent ce RETEX en lien, avec son corollaire sur la pertinence de la munition guidée. Ainsi les bouches à feu auraient aujourd’hui encore une place dans l’appui en agglo, mais au prix…… du prix. Je retiens donc comme axes une carence avérée des munitions guidées sur nos pièces, une usure des tubes impliquant une gestion fine des potentiels. De même une coordination des feux de semonce (tir de harcèlement) et de destruction (munitions guidées) et une nécessaire prise en compte de la planimétrie des objectifs (cf immeubles).

L’employabilité des pièces d’artillerie sol-sol implique une forte notion de moindre dispersion des points de chute pour les tirs sur objectifs. Le point moyen devient donc la référence et les écarts probables doivent être à minima. D’où j’imagine l’appel à la solution Excalibur.

Il semblerait que les tirs de voisinages n’aient été que du fait de nos pièces, et que la comunication à fait défaut avec les forces locales…

Merci bien Gibbs de ce doc’, mais tu n’es qu’un espèce de vieux pirate quand même !

32431643617_6ca67e22bf_b.jpg

  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,798
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...