max

L'artillerie de demain

Recommended Posts

On 5/2/2020 at 3:25 PM, Rescator said:

il réfléchit avec KMW à un machin "entre le Caesar et le PZH2000" On aura du en savoir plus à ES...

Une tourelle sur roulette? Ou une sorte de casemate sur chenille?

On 5/4/2020 at 11:29 PM, kotai said:

Et la Chenille pour la montagnes?

Sur les rocher les chenille métal c'est pas terrible ... et fragile. La roue est un peu moins fragile mais surtout ça peut conserver du grip même sur rocher mouillé avec la bonne gomme.

Avec des chenilles en élastomère c'est différent ... mais la techno est limité en masse. Je ne sais pas si c'est problématique pour la masse envisagé du système en question.

Idéalement en montagne il faudrait du 105 tracté/aéroporté ... - avec la polyvalence des feu indirect direct - ça peut même se portée a "dos d'homme" en plusieurs fardeaux ... il y a eu des manœuvre de la sorte en Afghanistan. Sinon le Caesar et ses 18t  semble faire le job la ou la route le supporte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

Une tourelle sur roulette? Ou une sorte de casemate sur chenille?

Nexter a conservé dans ses cartons le projet d'automoteur blindé à roues conçu avec Bofors. Est-ce que ça plaira à KMW?????

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 02/05/2020 à 17:09, Rescator a dit :

En fait les données fondamentales d'entrée sont le trio portée/précision/cadence que l'on veut atteindre. Si les US partent sur du 58 calibres, Rh sur du 60 (à voir?), on ne peut pas être à la traine tout en disant qu'on a raison. c'est un jeu subtil entre marketing et technique. Comme je le disait dans un précédent post tirer loin n'est pas un exploit.

0n a une estimation des "parts de marché" que récupérerait un système d'artillerie de ce calibre doté d'obus de précision par rapport aux autres options disponibles (LRU, soutien aérien) ?

Il me semble avoir lu une répartition de ce type à travers l'action de la Task Force Wagram ?

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le missile PrSM, (500km de portée, 4 par MLRS) devrait évoluer avec une version avec un autodirecteur et plus de portée (700km):

 

Plus ça avance et plus je me dis que remplacer nos M270 par des HIMARS avec PrSM et GMLRS ce serait sympa. Ou alors faire développer l'équivalent par MBDA. Vu le format on peut en rentrer un par lanceur A70.

Edited by hadriel
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon avis sur les capacités des types d'obus, de la capacité en portée vu que depuis quelques temps c'est un sujet qui revient souvent. 

On a des capacités en portée pas dégueulasse, on a besoin de types varié d'obus, explosif, éclairant, fumigènes etc... 

Pour la portée, qu'on arrive une bonne portée pas de soucis, mais méfiance à l'effet tunnel et course à l'échalote avec d'autres pays avec du "je tire le plus loin" ...

Une artillerie c'est aussi un emploi tactique ( donc pion qui se déplace aussi) et qui peut se déplacer et porter aussi ces feux plus loins et cela dans le contexte inter-armes et interarmées , et sur du conflit ou en face c'est réactif question artillerie, ben faudra aussi bouger rapidement. 

On prend l'exemple de l'Irak ou de l'Afghanistan, mais ça ne sera pas forcément l'alpha et l'oméga des prochaines opérations ou là ça ne sera plus en ambiance installation sur une FOB ou on se relève tout les 6 mois en laissant les canons ou idem sur une position préparée comme en Irak ou on ne bouge quasiment plus. 

Alors évidemment, on peut avoir en visu que tirer une roquette à 500 km et l'employer pour du tir à 70 km serait du gâchis, mais ça devient du gâchis selon la cible traitée. Si c'est pour traiter 10 gus, oui ça fait cher mais si on traite une compagnie, là ça devient complètement différent. 

Oui en Irak et en Afghanistan ça a été souvent démesuré par rapport à l'efficacité et le rapport/coût pour de petites cibles, il en a été de même aussi avec les bombes guidées de l'aviation. 

Mais se type de conflit auront eu le mérite de permettre de gérer des cibles minuscules, parfois bien planquée, donc quelques part ça a permit de mieux formater les artilleurs, observateurs et JTAC, qui ont du faire de l'hyper précis au plus près de troupe au contact aussi. Et dans cette recherche de se remettre à fond dans le combat inter-armes et interarmées, ben on a vu que l'on devait être aussi en mode comptable en effectif déployé, trouvait un équilibre selon la volonté du politique. 

On a aussi privilégier tout ça pour limiter les pertes qui restent un loup de mer pour les politiciens quand ils engagent les militaires et qu'ils craignaient la réaction de l'opinion publique ( mais je pense qu'ils la sous-estime beaucoup). 

Alors l'idée est pas d'envoyer à la boucherie la troupe, mais à un moment il y aura un seuil qui restera atteignable car inévitable. 

Alors ces conflits ont coûter cher en munition, mais d'un côté ça a été formateur, permis de travailler la précision et amener des évolutions technique et technologique. Maintenant ça reste limité en terme d'intensité. 

Si on observe les capacités qui ont été mise en place via tout les moyens disponible pour une toute petite force face à une très grosses force Blindée et Mécanisée, je pense que pour de la grosse affaire, les moyens qu'on utilisera seront aisément rentabiliser, car la on ne sera plus dans la destruction de 10 types en sandalettes dans la montagne, ou d'une bagnole suicide, pick up armé. 

Au final les guerres que l'on a dû gérer ne sont que des intermèdes, et qui je pense doivent servir à cumuler du retex et de l'expérience, tout cela avec des contraintes spécifiques lié au politique et sa gestion de l'opinion, limité parfois sur un format dans les déploiements, mais où on y a des capacités qui ont un coût. Donc au final j'observe que pour le moment, ben oui ça coûte et on est pas des américains, mais je me dis que le jour venu, on sera utiliser à bonne escient nos capacités et en ayant des cibles qui ne seront plus des entités isolée, mais des cibles de tailles bien plus importante qui ne pourront pas jouer au jeu de la petite guerre tel qu'on la vu en Afghanistan. Pour l'Irak autre contexte via l'urbain. Alors on a put y voir des capacités développé par les islamistes, qui se rapprochait du contexte plus " classique", mais ça restait gerable et au final plus proche dans l'idée ou on a put traiter autres choses, plus proche disons de se que l'on pourrait traitait avec des entités organisée et équipée, mais pas encore du niveau blindé/mecanisé et ses appuis. 

Quand on observe les capacités d'appui pour une petite force devant gérer une menace blindée et mécanisée comme ici dans cette bataille de Khoucham on peut estimé qu'une force équivalente à celle de l'adversaire aurait pas eu forcément besoin de autant d'appuis, mais qu'il y aurait eu gestion et plus de sérénité, et une rentabilité des moyens et munition, que ce soit les obus et roquettes d'artillerie, les bombes d'aviation, des hélicos complétant les feux direct d'une unité de même taille que l'adversaire. 

Même la, si je peux tirer des roquettes qui ont une capacité de 500 km sur une cible à 70 km, pour moi ça restera très rentable du moment que l'on détruit une force importante, peu importe que je n'utilise pas la portée maximale en me disant que je ne devrais que concentrer cette capacité roquette qui tire à 500 km sur d'autres cibles , pour moi seul comptera l'efficacité sur un instant T sur une force adverse en force ou de taille égale à mes éléments d'infanterie/cavalerie. Là on ne jouera plus dans l'optique je cherche l'ennemi en sandalettes et son AK47. 

Moi je vois que si on a du LRM et nos Caesars ( et peut être un jour un AUF2 new age), nos 120 mm ( et vu l'optique montée sur Griffon pour le cadre blindé /mecanisé ), l'important est d'avoir au final la marge maximale et minimale de portée de tir, et que tout se qui entre dedans pourra être traiter par tout les moyens feux, 120 mm, 155 Caesar et LRM ont aura justement pas a se limiter à des rôles selon lequel on se limitera au rôle d'une pièce ( 120, 155, roquette) et de sa portée pour une mission. L'artillerie c'est l'art de gérer la puissance et la convergence des feux, sans limite ou restriction, ou avec un choix judicieux selon le besoin et les capacités de l'une de nos type de pièces, obus ou roquette. 

Alors ne nous laissons pas piégé par le contexte de ces guerres récente qui sont gérée selon plusieurs critères qui vont aussi coûter cher, mais porteuse de retex et d'apprentissage et mise en pratique qui seront très utile demain en ayant plus les mêmes carcans politique , car ce sera contre un adversaire qui n'aura plus rien à voir avec nos adversaires d'Afghanistan ou d'Irak. D'ailleurs l'Irak se fut un appui au profit d'une armée irakienne pour du siège d'une ville , mais sans que l'on soit dans l' appui d'un outil complet d'une force française déployée avec tout ses moyens infanterie/cavalerie etc... En Afghanistan on était dans le contrôle de zone et tout cela en devant maîtriser le risque de perte et dans des formats limité au niveau effectif. De facto ça limite le tactique et la mobilité de l'artillerie qui reste il faut le rappeler aussi un outil qui pense tactique tout en étant mobile, et sera aussi une force de proposition. 

Voilà en gros mon avis sur le sujet. 

 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Khoucham

Sinon le contrôle des tubes au 68e RAA

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/05/2020 à 12:06, hadriel a dit :

Plus ça avance et plus je me dis que remplacer nos M270 par des HIMARS avec PrSM et GMLRS ce serait sympa. Ou alors faire développer l'équivalent par MBDA. Vu le format on peut en rentrer un par lanceur A70.

Et on arriverait à une alliance improbable AdT/MN indépendante de l'Air Power, avec une continuité des deux entre les tirs via les Sylver des Frégates, puis un relais par les M270 montés sur le pont des BPCs/PHA, finalement descendus  à terre pour appuyer au sol une force terrestre en compagnie des Caesar.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, BPCs a dit :

Et on arriverait à une alliance improbable AdT/MN indépendante de l'Air Power, avec une continuité des deux entre les tirs via les Sylver des Frégates, puis un relais par les M270 montés sur le pont des BPCs/PHA, finalement descendus  à terre pour appuyer au sol une force terrestre en compagnie des Caesar.

oui ça s'appelle l'USMC

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Rescator a dit :

oui ça s'appelle l'USMC

Ce qui correspond grosso modo à l'effectif et à la mission actuelle de toute  l'armée française et notamment de ses "troupes de marines"...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, BPCs a dit :

Ce qui correspond grosso modo à l'effectif et à la mission actuelle de toute  l'armée française et notamment de ses "troupes de marines"...

Hum, il ne faut confondre selon les effectifs et les points commun via le Terre, Air et Mer , là où les marines font de l'assaut amphibie et nous on est dans l'expéditionnaire du point de vue amphibie via l'armée de Terre. 

À savoir que l'USMC est en train de modifier sa stratégie pour faire face à la menace chinoise et qui va voir l'USMC changer de vision en revenant à des basiques de l'amphibie et l'interdiction maritime avec la capacité à créer des bases avancées sur des îles et des archipels d'où seront installé des bataillons équipé de missiles anti navire terre-mer qui reste à définir ( mais rien de confirmé, car du système missile ça reste trop lourd ) mais surtout via les himmars et des roquettes anti-navire. L'idée étant aussi une capacité hit and run navale en s'installant sur des îles tout en pouvant aisément les quitter après avoir frappé toute force navale et amphibie chinoise bien avant qu'elle ne soit trop proche. 

Mais tout ne sera pas orienté sur cette nouvelle stratégie, ils garderont un minimum pour les affaires courante sur les mers et océans autres que la zone Asie-Pacifique vu que le monde lui va continué à tourner, tout en observant que l'Afrique et le Moyen-Orient reste encore des zones à ressources naturelles par où le transport maritime de nombres de pays dont la Chine est aussi important, et je pense qu'il faudra pour l'USMC être encore capable d'offrir une capacité de prendre une tête de pont pour de l'offensif, et quid si demain des pays plus nombreux soient équipé par la Chine voir la Chine disposer de bases dans ces pays comme on le voit déjà à Djibouti. De facto toute la stratégie de l'USMC ne pourra pas être orienté que sur l'interdiction maritime, et donc que l'adage du terrain qui commande très présent, se qui sera concret en zone Asie Pacifique ne sera pas forcément adapté à d'autres zones maritime dans le reste du monde. Donc vu le rôle de puissance les USA vont juste adapter, et l'USMC avec la Navy vont permettre cette meilleurs gestion face aux nouveaux enjeux, ou la Chine mise sur les grosses opérations amphibie ( ils sont très inspiré par la 2ème guerre mondiale) avec de grosses unités navales, amphibie. L'idée est que à l'heure du missile longue porté, ça va devenir tendu, et l'USMC avec la Navy pour se contexte de préférer une flotte amphibie composé de plus petit navires, qui pourront être plus difficile à repérer mais capable de préparer des zones d'interdiction maritime, bien plus souple que la classique force navale amphibie actuellement en place et qui voit la Chine opter pour se modèle de force navale et amphibie lourde. 

il va y avoir des réduction au niveau hélicos lourd et unités d'infanterie, artillerie, aviation, disparition des chars. 

L'idée est que les marines devront assurer la capture de villes surtout portuaire via des la possibilité des grandes littoraux côtier comme on en voit sur le portour méditerranéen, le Golfe, la mer rouge. Mais cela sera dans un cadre de tête de pont bien polis profonde et sécurisée par leur soins, loin de l'optique ou comme en 2003 ils ont fait du combat Blindés/mécanisés jusqu'à Bagdad, donc une mission qui aurait du être logiquement que dévolue à l'US Army en mode expeditionnaire. Donc l'USMC va revenir à ses prérogatives amphibie et maritime, gestion de prise de villes stratégique portuaire sur le littoral. 

D'ailleurs on observe que le remplaçant du AAV et prévu par l'ACV, un 8x8 amphibie, le LAV25 par un ARV lui aussi sur roues. Les Abrams sont appelaient à disparaître, donc que la chenille n'est plus de mise à l'avenir. L'optique sera au niveau moyen le ACV, Le ARV, le M777 restera l'artillerie 155 légère pouvant être héliportée et le himmar qui est aussi sur roues le complément de puissance de feu via ses roquettes. Mais là on restera dans le cœur de métier de l' USMC, l'amphibie et l'interdiction maritime via des îles et archipel. 

Alors l'optique guerre en zone urbaine va restait de mise, mais avec une approche capture de villes portuaire côtière qui permettra la mise à terre de la force Blindée/mécanisée de L'US Army. Et de facto offrir une tête de pont dans la profondeur ( ne plus être dans l'image tête de pont de la 2e guerre Mondiale en terme de taille) bien protégée. Tout en évitant la destruction trop importante de ces villes portuaires.

Donc une optique qui pourra faire penser à l'opération amphibie de 1991 ou l'USMC à fixé sur Koweït city un paquet de troupe irakienne, et qui avait fortement protégé les plages de la ville, trop de risque de casse pour un assaut amphibie de choc, donc les marines ont au final choisi de quitter la zone et de débarquer plus au sud pour prendre à revers les troupes irakienne installé sur Koweït city et qui avait surtout orienté leur défense face à la mer. 

Voilà a quoi va ressembler le Corps et son retour au base de cette force, l'amphibie et la défense de base avancée ayant un rôle d'interdiction  mais toujours lié au maritime. 

Dans le file USMC dans la partie Marine, USA on en parle beaucoup avec @Fusilier

de cette nouvelle stratégie et moyens qui sont en étude. 

Enfin voilà, je pense que l'exemple n'est pas si judicieux entre format USMC et les armées française. 

J'ai l'impression que l'idée est de crée un entonnoir des la zone Asie-Pacifique au niveau maritime qui empêchera la Marine chinoise d'agir au delà en tant que puissance hégémonique. 

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, BPCs a dit :

Ce qui correspond grosso modo à l'effectif et à la mission actuelle de toute  l'armée française et notamment de ses "troupes de marines"...

exact, les faits sont têtus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, BPCs a dit :

l'armée française et notamment de ses "troupes de marines"...

C'est quoi cet OMNI ?  (objet militaire non identifié)  ^_^ 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Hum, il ne faut confondre selon les effectifs et les points commun via le Terre, Air et Mer , là où les marines font de l'assaut amphibie et nous on est dans l'expéditionnaire du point de vue amphibie via l'armée de Terre. 

À savoir que l'USMC est en train de modifier sa stratégie pour faire face à la menace chinoise et qui va voir l'USMC changer de vision en revenant à des basiques de l'amphibie et l'interdiction maritime avec la capacité à créer des bases avancées sur des îles et des archipels d'où seront installé des bataillons équipé de missiles anti navire terre-mer qui reste à définir ( mais rien de confirmé, car du système missile ça reste trop lourd ) mais surtout via les himmars et des roquettes anti-navire. L'idée étant aussi une capacité hit and run navale en s'installant sur des îles tout en pouvant aisément les quitter après avoir frappé toute force navale et amphibie chinoise bien avant qu'elle ne soit trop proche. 

Mais tout ne sera pas orienté sur cette nouvelle stratégie, ils garderont un minimum pour les affaires courante sur les mers et océans autres que la zone Asie-Pacifique vu que le monde lui va continué à tourner, tout en observant que l'Afrique et le Moyen-Orient reste encore des zones à ressources naturelles par où le transport maritime de nombres de pays dont la Chine est aussi important, et je pense qu'il faudra pour l'USMC être encore capable d'offrir une capacité de prendre une tête de pont pour de l'offensif, et quid si demain des pays plus nombreux soient équipé par la Chine voir la Chine disposer de bases dans ces pays comme on le voit déjà à Djibouti. De facto toute la stratégie de l'USMC ne pourra pas être orienté que sur l'interdiction maritime, et donc que l'adage du terrain qui commande très présent, se qui sera concret en zone Asie Pacifique ne sera pas forcément adapté à d'autres zones maritime dans le reste du monde. Donc vu le rôle de puissance les USA vont juste adapter, et l'USMC avec la Navy vont permettre cette meilleurs gestion face aux nouveaux enjeux, ou la Chine mise sur les grosses opérations amphibie ( ils sont très inspiré par la 2ème guerre mondiale) avec de grosses unités navales, amphibie. L'idée est que à l'heure du missile longue porté, ça va devenir tendu, et l'USMC avec la Navy pour se contexte de préférer une flotte amphibie composé de plus petit navires, qui pourront être plus difficile à repérer mais capable de préparer des zones d'interdiction maritime, bien plus souple que la classique force navale amphibie actuellement en place et qui voit la Chine opter pour se modèle de force navale et amphibie lourde. 

il va y avoir des réduction au niveau hélicos lourd et unités d'infanterie, artillerie, aviation, disparition des chars. 

L'idée est que les marines devront assurer la capture de villes surtout portuaire via des la possibilité des grandes littoraux côtier comme on en voit sur le portour méditerranéen, le Golfe, la mer rouge. Mais cela sera dans un cadre de tête de pont bien polis profonde et sécurisée par leur soins, loin de l'optique ou comme en 2003 ils ont fait du combat Blindés/mécanisés jusqu'à Bagdad, donc une mission qui aurait du être logiquement que dévolue à l'US Army en mode expeditionnaire. Donc l'USMC va revenir à ses prérogatives amphibie et maritime, gestion de prise de villes stratégique portuaire sur le littoral. 

D'ailleurs on observe que le remplaçant du AAV et prévu par l'ACV, un 8x8 amphibie, le LAV25 par un ARV lui aussi sur roues. Les Abrams sont appelaient à disparaître, donc que la chenille n'est plus de mise à l'avenir. L'optique sera au niveau moyen le ACV, Le ARV, le M777 restera l'artillerie 155 légère pouvant être héliportée et le himmar qui est aussi sur roues le complément de puissance de feu via ses roquettes. Mais là on restera dans le cœur de métier de l' USMC, l'amphibie et l'interdiction maritime via des îles et archipel. 

Alors l'optique guerre en zone urbaine va restait de mise, mais avec une approche capture de villes portuaire côtière qui permettra la mise à terre de la force Blindée/mécanisée de L'US Army. Et de facto offrir une tête de pont dans la profondeur ( ne plus être dans l'image tête de pont de la 2e guerre Mondiale en terme de taille) bien protégée. Tout en évitant la destruction trop importante de ces villes portuaires.

Donc une optique qui pourra faire penser à l'opération amphibie de 1991 ou l'USMC à fixé sur Koweït city un paquet de troupe irakienne, et qui avait fortement protégé les plages de la ville, trop de risque de casse pour un assaut amphibie de choc, donc les marines ont au final choisi de quitter la zone et de débarquer plus au sud pour prendre à revers les troupes irakienne installé sur Koweït city et qui avait surtout orienté leur défense face à la mer. 

Voilà a quoi va ressembler le Corps et son retour au base de cette force, l'amphibie et la défense de base avancée ayant un rôle d'interdiction  mais toujours lié au maritime. 

Dans le file USMC dans la partie Marine, USA on en parle beaucoup avec @Fusilier

de cette nouvelle stratégie et moyens qui sont en étude. 

Enfin voilà, je pense que l'exemple n'est pas si judicieux entre format USMC et les armées française. 

J'ai l'impression que l'idée est de crée un entonnoir des la zone Asie-Pacifique au niveau maritime qui empêchera la Marine chinoise d'agir au delà en tant que puissance hégémonique. 

je prends le pari dés aujourd'hui que l'USMC finira par prendre quelques chars légers type MFP Mobile Protected Firepower. Abandon des lourds M1 ok, abandon de l'appui feu direct, je n'y crois pas.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rescator a dit :

je prends le pari dés aujourd'hui que l'USMC finira par prendre quelques chars légers type MFP Mobile Protected Firepower. Abandon des lourds M1 ok, abandon de l'appui feu direct, je n'y crois pas.

Il est un peu tôt pour faire des paris ^_^ faut attendre et voir quelle tête va avoir le Corps après réorganisation.  Déjà ils vont éliminer des bataillons d'infanterie et transformer 3 régiments d'infanterie en unités spécialisées "bases avancées" 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Rescator a dit :

je prends le pari dés aujourd'hui que l'USMC finira par prendre quelques chars légers type MFP Mobile Protected Firepower. Abandon des lourds M1 ok, abandon de l'appui feu direct, je n'y crois pas.

Je ne pari jamais, donc on verra bien la suite.

Néanmoins je ne serais pas aussi sûr pour l'idée d'un autre tank même léger, vu que l'optique appui feu direct sera toujours cohérent via le 30 mm qui sont apparemment prévu sur le ARV remplaçant du LAV25 et de l'ACV pour le AAV. Et pour l'antichar ils restent outillé au niveau weapons company. Tout comme l'organisation du groupe de combat des marines prendra en compte cette capacité gestion de drone , tout en gardant sa puissance de feu mais en pouvant mieux être appuyer en renseignant mieux. 

L' optique va être aussi le drone à divers degrés, donc on va aussi voir l'optique maîtrise des appuis indirect au niveau weapon coy, et toujours une capacité artillerie classique via le M777 et le Himmar. 

L'USMC a vocation ne plus aller gérer une bataille optique Hué en 1968 ou Falloujah dans les années 2000. Donc elle va augmenter des appuis via du 30 mm là où avant hormis les LAV25 avec du 25 mm géré un type de combat tel qu'était défini le rôle aux unités sur LAV. 

Bon maintenant je me base sur les programmes ACV et ARV qui sont déjà une réalité au niveau de l'ACV, et l'arc bien parti . Et vu les besoins de mettre en place les unités de base avancées avec la transformation de 3 Régiments d'infanterie, je pense que le budget va aussi être dans un équilibre à gérer vu les nouveaux besoins qui seront nécessaire pour ces 3régiments via d'autres capacités. Je me demande si la dissolution d'unité d'artillerie aussi prévu ne va pas voir une forme de réorganisationqui verra fusionner des éléments artillerie et infanterie afin de gérer les nouveaux armements dédié à l'interdiction maritime en zone Asie Pacifique, et je suppose aussi des moyens de défense sol-air. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Rescator said:

je prends le pari dés aujourd'hui que l'USMC finira par prendre quelques chars légers type MFP Mobile Protected Firepower. Abandon des lourds M1 ok, abandon de l'appui feu direct, je n'y crois pas.

Il y a aussi la possibilité de mettre des 105 ou 120mm sur superAV. À mon sens, c'est la solution la plus sensée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Gibbs le Cajun a dit :

Je ne pari jamais, donc on verra bien la suite.

Néanmoins je ne serais pas aussi sûr pour l'idée d'un autre tank même léger, vu que l'optique appui feu direct sera toujours cohérent via le 30 mm qui sont apparemment prévu sur le ARV remplaçant du LAV25 et de l'ACV pour le AAV. Et pour l'antichar ils restent outillé au niveau weapons company. Tout comme l'organisation du groupe de combat des marines prendra en compte cette capacité gestion de drone , tout en gardant sa puissance de feu mais en pouvant mieux être appuyer en renseignant mieux. 

L' optique va être aussi le drone à divers degrés, donc on va aussi voir l'optique maîtrise des appuis indirect au niveau weapon coy, et toujours une capacité artillerie classique via le M777 et le Himmar. 

L'USMC a vocation ne plus aller gérer une bataille optique Hué en 1968 ou Falloujah dans les années 2000. Donc elle va augmenter des appuis via du 30 mm là où avant hormis les LAV25 avec du 25 mm géré un type de combat tel qu'était défini le rôle aux unités sur LAV. 

Bon maintenant je me base sur les programmes ACV et ARV qui sont déjà une réalité au niveau de l'ACV, et l'arc bien parti . Et vu les besoins de mettre en place les unités de base avancées avec la transformation de 3 Régiments d'infanterie, je pense que le budget va aussi être dans un équilibre à gérer vu les nouveaux besoins qui seront nécessaire pour ces 3régiments via d'autres capacités. Je me demande si la dissolution d'unité d'artillerie aussi prévu ne va pas voir une forme de réorganisationqui verra fusionner des éléments artillerie et infanterie afin de gérer les nouveaux armements dédié à l'interdiction maritime en zone Asie Pacifique, et je suppose aussi des moyens de défense sol-air. 

 

je partage totalement mais le besoin d'un gros canon pour foutre en l'air à courte distance des trucs que les moyens calibres ne peuvent pas détruire sera toujours prégnant. A l'image des Stryker 105. Je ne dis pas qu'il en faut des milliers mais un peloton par bataillon au sein de la compagnie d'appui...Et puis entre nous, l'ACV avec sa tourelle MCT30 fait 4 mètres de haut. Pour s'approcher d'un point fort ennemi en terrain merdique sur une île pourrie du Pacifique, on doit trouver mieux. Sans rejouer Tarawa bien sûr.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Rescator said:

Et puis entre nous, l'ACV avec sa tourelle MCT30 fait 4 mètres de haut.

Tu ne veux pas dire 3? La conque du super AV ne fait que 2.3m de haut.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, mehari a dit :

Tu ne veux pas dire 3? La conque du super AV ne fait que 2.3m de haut.

l'ACV n'est pas le superAV, il en est dérivé mais la caisse a été réhaussée pour tenir les mers force 3 et l'augmentation de masse.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, Rescator said:

l'ACV n'est pas le superAV, il en est dérivé mais la caisse a été réhaussée pour tenir les mers force 3 et l'augmentation de masse.

Je l'ignorais, merci

Dans ce cas, c'est vrai que ça fait beaucoup et ça explique le fait qu'ils ne reprennent pas forcément le même véhicule pour l'ARV (même si ils pouvaient reprendre la base superAV).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 8 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Je me demande si la dissolution d'unité d'artillerie aussi prévu ne va pas voir une forme de réorganisationqui verra fusionner des éléments artillerie et infanterie afin de gérer les nouveaux armements dédié à l'interdiction maritime en zone Asie Pacifique, et je suppose aussi des moyens de défense sol-air. 

 Que les unités "base avancée" soient interarmes" (ou une forme hybride) c'est une bonne hypothèse, De fait, s'ils doivent mettre en oeuvre des missiles anti-navires et antiaériens les compétences artillerie seront nécessaires. 

 

Edited by Fusilier
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 hours ago, Fusilier said:

 Que les unités "base avancée" soient interarmes" (ou une forme hybride) c'est une bonne hypothèse, De fait, s'ils doivent mettre en oeuvre des missiles anti-navires et antiaériens les compétences artillerie seront nécessaires.

De la même manière on utilise aussi l'artillerie canon classique pour défendre les abords... Les Russes disposent toujours d'artillerie côtière canon constamment remise a niveau par exemple.

Exemple un obus bonus fait autant de bobo a un petit navire de débarquement qu'à un engin terrestre. Sans qu'on ait besoin d'envoyer des engin ultra coûteux.

Ce qui sera intéressant c'est de savoir si l'artillerie arrivera a garder la main sur les drones kamikaze....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, g4lly a dit :

De la même manière on utilise aussi l'artillerie canon classique pour défendre les abords... Les Russes disposent toujours d'artillerie côtière canon constamment remise a niveau par exemple.

Mais la problématique, telle que posée par la réorganisation des US Marines, c'est moins une "artillerie de côte qui défend contre un débarquement"  qu'une "artillerie navale terrestre" qui vise à l'interdiction maritime.  Même si les deux concepts peuvent se superposer parfois. Les espagnols ont aussi  une artillerie de côte du côté de Gibraltar (et dans d'autres points aussi) Pendant longtemps basée sur des canons en casemates, du 381 / 45 Vickers.  Depuis 2008, le régiment de côte est monté sur du 155 mobile (ils doivent pouvoir taper sur la côte marocaine) 

Là c'est du côté de Carthagène 

spacer.png

Pour en revenir aux Marines,  avec leurs lance-roquettes et des missiles anti-navires ils risquent de rendre difficile la navigation à certains endroits; ^_^ 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'artillerie côtière russe ce sont des canon automoteurs a roue ... dont les batterie sont piloté par radar ou par drone ... avec des obus longue portée dans des zones resserrée et ou le couvert végétal de la cote permet de se planquer ... ça peut rapidement devenir une peste.

Évidement ça n’enlève en rien le besoin d'artillerie missile a plus longue portée ... mais ça l'avantage d’être un outil dual ... capable de taper des engin en mer jusqu’à 50km ... mais aussi les éléments qui auraient déjà débarqué ... à des distance semblable.

L'USA risque de se retrouver de fait dans une posture défensive contre la Chine ... et donc avoir a protéger la cote contre des infiltrations. Avec une guerre un peu hybride ... l'interdiction au large risque de laisser passer du monde ... de la même manière les Chinois peuvent très bien débarquer des force via des sous marin etc.

On en parle rarement mais l'OTAN ne développe pas beaucoup de moyen de défense contre les nageurs de combat par exemple ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,491
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries