Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'artillerie de demain


max
 Share

Recommended Posts

6 minutes ago, Deres said:

Si on commence à généraliser les projectiles guidés GPS ou laser, on pourrait imaginer pour faire le soutien d'artillerie proche des solutions à base de roquettes à relativement courte portée comme le 107 mm ou du 122 mm court au lieu du 68/70 mm occidental venant de l'aérien qui manque clairement de punch et de portée. Les tubes pourraient être mis sur des véhicules non dédiés ou réparti sur les véhicules existants car ils n'ont pas de recul et les véhicules à l'arrière du front pourrait donc faire eux même le soutien des véhicules sur le front. Ce serait une solution beaucoup moins couteuse que de compter sur des MMP plus complexe et ayant besoin d'un ensemble de lancement. Et cette solution éviterait la trop grande centralisation de l'appui feu qui est aussi la vulnérabilité de Scorpion réseau centré si un adversaire est capable de détruire le réseau ou els communications.

Il faut voir si la solution est vraiment intéressante par rapport à un mortier de 120mm, qui a plus ou moins la même portée.

Un 122mm long je pourrais comprendre (ça tape à ~50km) mais de nouveau, on commence à avoir ça avec des 155mm comme l'Excalibur (qui a tiré 46km du CAESAR) et le Katana qui vise les 60km.

 

À mon sens, il vaut mieux disperser une partie des appuis au sein des unités d'infanterie ou de cavalerie (dont les 120mm) d'un côté et de l'autre de leur fournir une capacité munition rôdeuse.

On a discuté précédemment du 120mm en régiment d'infanterie, comme ce que font les US ou les Italiens ainsi que de remplacer les MMP de la compagnie d'appui.

 

Bien sûr, ce faire va déclencher la fameuse guerre de chapelle évoquée à chaque fois qu'on parle de donner à une arme des capacités qui ressemble un peu trop à celles d'une autre mais tant pis.

Link to comment
Share on other sites

D'une manière générale, si on veut anticiper une éventuelle faiblesse de SCORPION via le réseau qui dans les faits cherche à regrouper toute l'artillerie organique à un niveau très élevée, il faut de l'autre côté du spectre renforcer le niveau le plus bas restant car c'est le seul qui continuerait à fonctionner en l'absence totale de communication qui est le talon d'Achille des systèmes réseau-centrés . Et rien ou presque entre les deux.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,748
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...