Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

john
 Share

Recommended Posts

Ce n'était pas du tout moqueur bien au contraire DEFA. Je suis content justement que l'"ancien" F1CR soit équipé du meilleur de la nacelle RECO. Avec le PRESTO c'était déjà une bête de course, là avec la RECO NG l'AdlA a de quoi assuré l'interim avant la montée en puissance du rafale F3. Pour le mirage 2000N c'est une capacité en plus qui est loin d'être négligeable et pour le rafale c'est sa finalité non ?

Oui je regrette l'absence d'un PDL comme le Damoclès sur le Rafale qui mérite d'en être équipé pour être totalement autonome.

Mais en aucun cas je voulais être sarcastique dans ma remarque.

Le problème des post c'est qu'on ne voit pas toujours le ton employé de la personne. ;)

A bon entendeur ...

Link to comment
Share on other sites

Difficile à dire

Ce qui fait la force du RC 400 c'est qu'il est sécable et modulaire et qu'il s'adapte à nombre de chasseurs qui théoriquement ne peuvent pas de par leur dimension emporter de gros radars multifonction... F5 Mig 21 F1

Une partie du RC 400 peut prendre place dans la baie d'équipements derrière le pilote...

C'est un radar conçu pour le rétrofit...

Link to comment
Share on other sites

Un radar développé par thales, sur la base du RDY. Principalement pour le marché export, il est modulable et s'adapte à différents avions. Idéal pour des rétrofits (genre sur des F1 ou des F5).  ;)

Link to comment
Share on other sites

Une petite question. Je suis en train de parcourir les rapports du BEAD Air. Pour ce qui est du 2000D, il est fait référence au MET (Manuel d'Emploi Tactique) mais également aux UCB et CPO. A quoi correspondent ces dénominations ? Sûrement une référence à des manuels de vol, mais je ne trouve pas la signification.

Link to comment
Share on other sites

Pour UCB, il n'y a pas de signification particulière. C'est un code documentaire, pas un acronyme. En l'occurrence c'est le manuel d'utilisation (à usage des équipages), identifié comme tel par la première lettre (U). Le C précise qu'il s'applique à un avion de Combat, et le B ajoute le qualificatif "Bombardement". Mais la correspondance entre une lettre et sa signification tient plus au hasard qu'à autre chose (voire d'un moyen mnémotechnique trouvé à posteriori). La panoplie documentaire d'un 2000D s'étoffe avec les GCB (manuels de maintenance), ACB (tableau de composition illustré), YCB (cartes de travail) et autre MCB (mémento). Pour les "chasseurs", ça sera UCC, GCC, ACC, YCC, MCC, etc, et UCE, GCE, ACE, YCE, MCE pour les avions d'entraînement (liste non exhaustive).

Quant au CPO, il doit s'agir d'un acronyme dont j'ignore la signification.

Link to comment
Share on other sites

Une petite question. Je suis en train de parcourir les rapports du BEAD Air. Pour ce qui est du 2000D, il est fait référence au MET (Manuel d'Emploi Tactique) mais également aux UCB et CPO. A quoi correspondent ces dénominations ? Sûrement une référence à des manuels de vol, mais je ne trouve pas la signification.

CPO : consignes permanentes opérationnelles

Link to comment
Share on other sites

Et pour un avion omnirôle comme le Rafale, cela donne quoi en niveau des appellations de la documentation ?

A moins d'allouer une nouvelle troisième lettre (si le besoin s'en fait sentir et s'il en reste !) pour qualifier le caractère omnirole, la documentation du Rafale ne peut pas être "spéciale". On doit certainement retomber sur la série UCC/GCC/YCC, éventuellement complétée des UCB/GCB/YCB pour les biplaces.
Link to comment
Share on other sites

Pour les 2000 bleus restent en ligne dans l'ADLA

à la louche

2 escadrons à Cambrai sur 2000 C RDI S-5 (une grosse trentaine)

1 escadron à Dijon sur 2000-5 (aux alentours de 20)

1 escadron à Orange sur 2000 B (environ 25 avions)

environ 70 avions

Link to comment
Share on other sites

Les deux escadrons de Cambrai : 40 mirages 2000 C

Dijon : 25 mirages 2000-5

Orange : 20 mirages 2000 B

Djibouti: 7 Mirages 2000 C

Mais dans le même temps les Rafales F2 de l'armée de l'air montent en puissance ( 25 aujourd'hui? )

Link to comment
Share on other sites

Les deux escadrons de Cambrai : 40 mirages 2000 C

Dijon : 25 mirages 2000-5

Orange : 20 mirages 2000 B

Djibouti: 7 Mirages 2000 C

Mais dans le même temps les Rafales F2 de l'armée de l'air montent en puissance ( 25 aujourd'hui? )

Avant le crash d'un Rafale en décembre la BA de St Dizier avait 27 Rafis F2-2 en dotation. On était donc tombé à 26 après c edrame juset avant les vacances de fin d'année.

Vu la cadence d eproduction de 1,5 avions par mois chez Dassault, aujourd'hui l'ADA doit avoir 30 Rafale F2-2 en dotation et fin juillet elle sera à 36 Rafis opérationnels.

Le nombre de Mirage 2000D commandés était me semble t-il de 86, mais après plusieurs crash et vu l'arrêt de la chaîne depuis plusieurs années, je crois avoir compris que 60 sont vraiment en service actif tandis qu'une quinzaine sont en réserve.

   

Link to comment
Share on other sites

Selon toute vraisemblance le 2000 D verra son retrofit porter sur les moyens air sol.

Les capacités air air se limiteront à l'auto défense avec Mica

En clair de nouveau radar

La grosse modif portera si l'Adla a les moyens sur la câpacité à délivrer diférents types d'armement air sol dans une même mision exemple

GBU et Mk82

A l'heure actuelle les calculateurs de l'avion ne permettent pas çà car ils saturent.

Donc la refonte pourrait porter sur les calculateurs (les débarrasser des tables de tir d'engins qui ne servent plus exemple AS 30L ou la BGL française de 1 tonne...) et aussi le cablâge...

Le but sera de faire que l'avion "reconnaisse" différents armements en même temps pour pouvoir les délivrer successivement à la demande durant la même mission chose que savent faire par exemple les Strike Eagle les F16 ET les Harriers GR9 mon cher Rob

Link to comment
Share on other sites

Selon toute vraisemblance le 2000 D verra son retrofit porter sur les moyens air sol.

Les capacités air air se limiteront à l'auto défense avec Mica

En clair de nouveau radar

Ca, ça m'étonnerait fort... Tout au plus s'agira-t-il d'adapter la conduite de tir Magic II au MICA (restreint au LOBL). L'Antilope V ne peut pas faire beaucoup mieux, et comme il fait partie intégrante de l'avionique (suivi de terrain), il est illusoire de vouloir le remplacer à grand frais pour finalement ne pas gagner grand chose.

En ce qui concerne les configurations hétérogènes, j'ai aussi certains doutes. Le 2000D se promène toujours avec ces deux gonades (pour parler poliment), si bien que les armements air/sol sont nécessairement montés sous le fuselage. A partir de là, les configurations dissymétriques ne peuvent pas exister.

Par conséquent, une telle modification va de pair avec une refonte de la mission principale de ces appareils, à savoir quelque chose de plus tactique, à plus courte distance. On vire les gonades pour y mettre l'armement (qui peut maintenant être dissymétrique), quitte à conserver un bidon sous fuselage. Et le M2000 CT est né...

Link to comment
Share on other sites

DEFA

Mon clavier a fourché "en clair pas de NOUVEAU radar"

mon info est bien PAS DE NOUVEAU RADAR pour remplacer Antilope donc là dessus tes réserves sont justes le Mica ne viendra que comme le successeur du Magic II pas d'autre ambition de ce point de vue.

Pour ce qui est des confs il m'a été clairement dit que l'un des buts avoués de cette refonte était justement de reprendre avec le D qq attributions des F1 qui vont disparaître à plus ou moins court terme mais qu'on le veuille ou non jouent encore une rôle de présence assez important.

Néanmoins une chose m'interpelle

Quid des 2000 C "gros numéros" au standard S5 2C qui vont perdre leurs missiles dans qq années...

Une refonte Mica "à la 2000 D" une capacité air sol genre 2000CT ?

C'est important car ces avion représentent un volant de près de 50 machines (en comptant les B RDI S5)

Budgets....

Link to comment
Share on other sites

En ce qui concerne les configurations hétérogènes, j'ai aussi certains doutes. Le 2000D se promène toujours avec ces deux gonades (pour parler poliment), si bien que les armements air/sol sont nécessairement montés sous le fuselage. A partir de là, les configurations dissymétriques ne peuvent pas exister.

Hum... Et pourquoi pas 2 GBU-12 sous le ventre, un PDL sous une entrée d'air, les 2 grosses co..illes sous les ailes, et 3 Mk82 de plus sur les points latéraux de fuselage?

C'était plutôt ça que j'ai compris moi dans le post de Pascal, une capacité GBU-12/Mk82 dans le même vol (ou GBU-24/mk-82 hein!)

Si éventuellement l'Armée de l'Air avait maintenu l'intégration de l'AASM sous le patapouf, on aurait pu avoir un emport mixte GBU/AASM, mais bon, ce sera pas le cas apparemment.

Link to comment
Share on other sites

Les deux escadrons de Cambrai : 40 mirages 2000 C

Dijon : 25 mirages 2000-5

Orange : 20 mirages 2000 B

Djibouti: 7 Mirages 2000 C

Mais dans le même temps les Rafales F2 de l'armée de l'air montent en puissance ( 25 aujourd'hui? )

donc à Orange ils forment les pilotes sur 2000 pour toute l'ada?

Elle doit pas fermer cette base?

Link to comment
Share on other sites

@LBP

La formation 2000 (transformation) est le fait du 2/5 Ile de France à Orange qui pour l'instant regroupe essentiellement la quasi totalité des 2000 B de l'ADLA.

Cà fait environ 20/25 avions.

Les 2000 B (les "bleus") ont deux standards réacteurs.

Les petits numéros (de 501 à 517 ou 18/19 je ne sais plus trop faudrait vérifier) sont équipés du M53-5 qui donne 9 tonnes avec réchauffe. Ces réacteurs équipaient aussi les 2000 C RDM des numéro 1 à 37 qui aujourd'hui ont été retirés (notamment suite à la dissolution du 1/5 Vendée) ou vendus au Brésil.

Les autres 2000

les C du 38 AU 124

les N et les D

les B du 520 au 530

Ont tous le M53 P2 qui pousse 9,7 avec réchauffe.

Dans un soucis d'harmonisation et pour baisser ses couts l'ADLA envisage de se séparer rapidement des derniers B M53-5 pour ne conserver que des M2000 propulsés par M53 P2.

Conséquense il n'y aura plus assez de biplaces (moins de 10). En plus il s'avère que les cellules des biplaces 2000 B ont une carrière plus "fatigante".

L'idée est donc de divertir une quinzaine de 2000 N pour les transformer en avions de transformation opérationnelle.

Plusieurs choses militent pour une telle éventualité.

Les 2000 N (comme les D) ont des commandes de vol à l'arrière

Les gros bataillons de pilotes et de NOSA à former sur 2000 iront vers des escadrons d'assault air sol (N et D)

Ce qui selon moi devrait aboutir relativement rapidement au regroupement des 2000 dédiés à la transfo et à la dissolution d'un à deux escadrons de 2000 N (une est d'ores et déjà prévue en 2009 le Dauphiné aux toutes dernières nouvelles avec à la clef le départ du La Fayette et la fermeture rapide de Luxeuil)

Mais là c'est déjà plus de la propective  =)

Link to comment
Share on other sites

oui les 2000N du 3/4 Limousin doivent être stocké à Châteaudun

Donc d'après ta logique qui est bonne, il y aura un regroupement de 2000B MP53-5 et 2000N.

Mais où? à Orange?

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,911
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Simon Hahn
    Newest Member
    Simon Hahn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...