Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Napoleon 1er est il le plus grand general de tous les temps ?


Charles XII
 Share

Recommended Posts

  • Replies 144
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Napoléon 1e est surement le meilleur généraux de tout les temps, sauf peut être à Leipzig (et encore...).

Waterloo n'est pas vraiment à mettre sur le dos de l'Empereur; Ney, Grouchy et Soult sont les vrai responsable de la défaite.

Généralement, les généraux adverses évitaient les confrontations directe avec l'empereur: durant la campagne de France il fît des miracles en sous-effectif et avec des conscrits.

Donc oui, l'emprereur est le plus grand général de tout les temps.

2 execo: Davout, Desaix, Suchet et Lannes.

Link to comment
Share on other sites

Un général britannique dont je tairais le nom a remporté la totalité des batailles qu'il a engagé...

Enfin malgrè tout Napoléon est sans aucun doute le meilleur général. Par contre je ne suis pas d'accord pour Waterloo: la faute ne peut-être attribué vraiment a personne. Au fond ce n'est qu'un manque de coordination qui a été fatal a l'empereur. Il faut aussi dire que les anglais se sont plus que bien battu (a ce sujet un maréchal a mis en garde Napoléon avant la bataille: même si il avait affronté les anglais il ne l'avait jamais fait en combat singulier. Et ce manque d'expérience lui a été fatal) et les prussien sont arrivé au bon moment.

Link to comment
Share on other sites

Allez une seule réponse possible :

OUI !!!

Mais bon il avait des atouts hors normes :

1 - il était chef d'Etat (et plus exactement dictateur) : il avait donc accès à toutes les informations posssibles et à toutes les ressources (hommes, argent ..) et maitrisait la diplomatie. Rien à voir avec Foch ou avec Turenne par exemple qui n'étaient que des militaires ...ni avec gamelin  :lol:

2 - la France était en 1800 la première puissance d'Europe : aussi peuplée que la Russie et aussi riche que l'Angleterre .. ça donne plus de moyens que la belgique en 1940  re :lol:

3 - la révolution avait détruit toutes les rigidités qui paralysaient encore les armées d'ancien régime (place des familles royales dans le haut commandement, monopole de la noblesse sur les postes d'officiers, absence ed conscription). Il avait donc une liberté d'organisation et d'action plus large que ses adversaires et ses prédecesseurs ...

Donc il faudrait plutôt le comparer à des hommes comme Frédéric II ou Alexandre le Grand ou César ou Trajan ... ou Hitler ou Staline =D

ça fait peu de points de comparaison

Pour revenir à LUI, Je crois qu'il avait l'OEIL : analyse exacte et rapide du théatre d'opération (le terrain, l'ennemi, les forces disponibles), synthèse de du tout, "prévision" des mouvements de l'ennemi (il est vrai peu originaux pendant longtemps), sens de la pris de risque, ...

quelques graves erreurs : sous-estimer l'Espagne et la Russie par exemple ...

Mais Austerlitz et Iéna restent des sommets indépassables de l'art militaire ...peut-être en laissant de côté les exemples antiques (Hannibal qui relèverait sans doute  plus de la razzia que de la stratégie tant ce fut irrationnel...)

D'ailleurs je pose la question : qui peut m'indiquer un livre d'histoire militaire sérieux et fouillé sur Hannibal - avec une explication crédible des échecs romains de 218/216 av JC ???

[

Link to comment
Share on other sites

Mouais à waterloo il commit certaines erreurs qui lui coutèrent peut-être la victoire,comme le choix des commandants,le fait d'attendre 11h avant d'engager la bataille,de donner des ordres assez vagues à Grouchy dans sa poursuite de Blucher après Ligny (d'ailleurs entamée avec assez de retard).

Les anglais se sont très bien battu à Waterloo.Je ne sais plus si c'est à Hougoumont où 2.000 Guards resistèrent toute la journée à plus de 12.000 français.

La défaite finale de Napoléon peut-être en grande partie imputée à lui-même, ses gestions par exemple dans les campagnes d'Espagne et de Russie furent assez mauvaises.

Link to comment
Share on other sites

En comparaison on lui reprocher  un certain manque de stratégie lors de eylau ou il préfera une attaque frontale sans ces grands mouvement qu'on avait connu de lui plus tot .

Mais il reste LE général de l'histoire et pour ceux qui connaissent le plan de bataille waterloo fut un concours de circonstance et d'erreur (Grouchy...) qui peut de quoi rendre amer.Je considère aussi que son choix de faire dmi tour en Russie au lieu se foncer a Saint Pétersbourg fut une grave erreur

Link to comment
Share on other sites

Napoléon a été le premier a utiliser de grande batterie d'artillerie (avec les excellent canon français) par ailleurs il a rendu son armée très mobile en comparaison de sa taille. La coalition n'a atteind un niveau identique que lors de la dernière coalition qui fut fatale a l'empereur.

Link to comment
Share on other sites

Il y quand même pas mal d'exceptions. Nette supériorité numérique au total certes, mais lors de beaucoup de batailles/campagnes le nombre de troupes était assez équilibré et des fois même supériorité pour les français. Mais il est clair qu'à long terme ça allait payer.

Napoleon etait toujours en inferiorité stratégique, c'est grâce à son genie qu'il reussissait à se placer en superiorité numerique dans de nombreuses batailles.

Exemple campagne de 1814

il a 70 000 soldats face à 500 000 coalisées il va reussir à remporter une serie de victoires en concentrant de nombreuses forces sur les point faibles de l'ennemi.

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai...

Mais bizarrement quand les forces étaient plus ou moins équilibrées on dirait que la grande armée avait plus de difficulté à vaincre ou alors avec de fortes pertes (Eylau, Wagram, Moskowa, Lutzen, Bautzen).

Ils se débrouillaient peut-être mieux en infériorité numérique après tout.

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai...

Mais bizarrement quand les forces étaient plus ou moins équilibrées on dirait que la grande armée avait plus de difficulté à vaincre ou alors avec de fortes pertes (Eylau, Wagram, Moskowa, Lutzen, Bautzen).

Ils se débrouillaient peut-être mieux en infériorité numérique après tout.

Disons que sur la fin de l'Empire, la qualité de l'armée impériale allait décroissant avec des effectifs étrangers importants et moins de vétérans causant des difficultés de coordination (les italiens qui tirent sur les saxons à Wagram).

A cela s'ajoute la mise en sommeil de la manoeuvre sur les arrières, tactique favorite de l'empereur. Ce dernier use de sa supériorité en artillerie pour emporter la décision (batterie d'artillerie). C'est moins fin et plus coûteux en vie humaine.

Il est vrai toutefois que c'est lorsqu'il est en infériorité numérique que Napoléon fait des prodiges. La campagne de France en est la preuve.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,809
    Total Members
    1,550
    Most Online
    O.livier
    Newest Member
    O.livier
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...