jeanmi

Marine canadienne

Recommended Posts

Les glaces ne vont pas fondre en un jour. Le Canada pourra assumer un accroissement progressif des moyens de surveillance du grand Nord qui se fera à la mesure des perspectives économiques. Pas besoin de tout claquer immédiatement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Murena,

Pour toi, si les côtes du Nord du Canada sont peu peuplées, alors un autre pays peut venir y asseoir sa souveraineté? On est mal barrés.

Je ne dis pas que le vide démographique pouvais permettre à un pays d'asseoir sa souverainté  :rolleyes:, je pose juste une question. L'ouverture de cette voie commerciale va quand même avoir certaines conséquence, et je m'interroge sur la façon dont le Canada va pouvoir gérer cela.

Pourquoi ressortir la question du Québec? L'indépendantisme se renforce avec la fonte des glaces?

Je ressors la question du Québec car territoire est pas mal concerné par le sujet non ? En cas d'indépendance cela sera surement une problématique majeure non ?

Après je ne suis pas suffisamment caler en droit international pour affirmer quoi que ce soit, c'est pour ça que je pose des questions. Et pour finir, je suis pas assez idiot pour penser que l'indépendantisme se renforce avec la fonte des glaces ... merci de ta réponse quand même ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Murena,

Je ne dis pas que le vide démographique pouvais permettre à un pays d'asseoir sa souverainté  :rolleyes:, je pose juste une question. L'ouverture de cette voie commerciale va quand même avoir certaines conséquence, et je m'interroge sur la façon dont le Canada va pouvoir gérer cela.

Je ressors la question du Québec car territoire est pas mal concerné par le sujet non ? En cas d'indépendance cela sera surement une problématique majeure non ?

Après je ne suis pas suffisamment caler en droit international pour affirmer quoi que ce soit, c'est pour ça que je pose des questions. Et pour finir, je suis pas assez idiot pour penser que l'indépendantisme se renforce avec la fonte des glaces ... merci de ta réponse quand même ...

L'Arctique n'a pas grand rapport avec le Québec...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah comme l'a dit vandoos le Québec sera pas la première province touchée...Territoires du Nord Ouest, Nunavut...sont déjà plus concernées.

Quant à l'interrogation sur le droit international, je n'y suis en rien calé non plus, mais si la zone déserte est marquée "Canada", personne d'autre n'a à s'installer là, même si c'est à 10.000 kilomètres de la capitale et que ça arrange bien l'avide commercant de se poser là, point barre. C'est comme ça que j'ai pris ta remarque dans ton premier post.

Pour l'histoire des "comptoirs commerciaux" -jsais pas si c'est encore d'actualité d'utiliser ce terme-, les nouvelles infrastructures/villes qui se feraient le seraient sous l'égide du pays souverain.

Après, les problèmes sociaux sont pas vraiment en lien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si la question de la souveraineté est si simple. Je te donne l'article qui a éveillé en moins des questions :

LA SOUVERAINETÉ DU CANADA DANS L’ARCTIQUE

INTRODUCTION

La région de l’Arctique figure au premier plan des débats sur la souveraineté canadienne.  Elle suscite un regain d’intérêt en raison des effets qu’y exercent les changements climatiques, en particulier la fonte des calottes glaciaires.  La possibilité de diverses incursions – aériennes, en surface (terrestres et maritimes) et sous la surface (par des sous-marins nucléaires) – dans la partie arctique du territoire canadien continue de poser problème sur le plan stratégique.  Si une telle incursion territoriale devait de produire, on doute que le Canada puisse la déceler, suivre les mouvements de l’intrus et faire respecter sa souveraineté.

D’autres pays, tels que les États-Unis, la Russie, le Danemark, le Japon et la Norvège, de même que l’Union européenne, s’intéressent de plus en plus à la région et font valoir diverses revendications au regard du droit international. Selon nombre d’observateurs, la fonte des glaces entraînera au cours des prochaines décennies une intensification du trafic maritime dans le passage du Nord-Ouest, la voie de navigation qui traverse les eaux arctiques du Canada.  La déclaration du Canada selon laquelle le passage fait partie de ses eaux intérieures (territoriales) est contestée par d’autres pays, dont les États-Unis, qui y voient un détroit international (c.-à-d. des eaux internationales).  L’intérêt que suscite le potentiel économique de la région est tel qu’on parle de la prospection accrue des ressources et de la propriété contestée des ressources sub-superficielles, de la dégradation de l’environnement, de l’affaiblissement du contrôle et de la réglementation du transport maritime, et de la protection des populations nordiques.  Il faut signaler que l’Arctique est un territoire vaste et éloigné extrêmement difficile à surveiller et à réglementer, et qu’y développer des infrastructures représente un énorme défi.

DÉFINIR ET AFFIRMER LA SOUVERAINETÉ DU CANADA

Définir la souveraineté n’a rien de simple, car tous n’accordent pas la même importance aux éléments de contrôle, de compétence et de perception.  La notion de souveraineté étatique fait partie intégrante du droit international, dont elle est un des piliers essentiels.  Depuis toujours, le terme s’entend du droit qu’a tout État à l’administration et à l’intégrité de son territoire et à la non-ingérence des autres États.  « La souveraineté, c’est exercer légitimement le pouvoir suprême dans un territoire […] Cela suppose à la fois la suprématie incontestée sur ses habitants et le droit de ne pas subir d’éventuelles interventions indésirables d’autres États »(1).

Par ailleurs, on définit aussi de plus en plus souvent la souveraineté en termes de responsabilité étatique, à savoir le contrôle et l’autorité qu’exerce l’État sur son territoire et le fait pour les autres États de bien voir ce contrôle et cette autorité.  La souveraineté est donc liée au maintien de la sécurité internationale.  En effet, on attend de plus en plus des États qu’ils assument leurs responsabilités en contrôlant leur territoire et en y exerçant leur autorité de façon manifeste.  L’ancien ministre de la Défense nationale, Bill Graham, a déclaré qu’« être souverain, c’est assumer activement ses responsabilités dans une région »(2)

....

CONCLUSION

De l’avis de certains, compte tenu des difficultés que représente la surveillance d’un territoire aussi vaste, le Canada ne dispose pas des ressources nécessaires pour imposer efficacement sa souveraineté dans la région.  D’autres rétorquent que ces craintes sont exagérées, que les ressources actuellement déployées sont suffisantes et qu’il faut évaluer les orientations proposées en tenant compte d’autres dépenses prioritaires et d’autres menaces(26).  Par exemple, le Canada pourrait se donner une plus grande capacité de surveillance et d’application de ses lois en appliquant diverses stratégies allant de l’acquisition de sous-marins nucléaires et de nouveaux brise-glaces à la mise au point de stations d’écoute sous-marines ou en obligeant tous les navires souhaitant naviguer dans les eaux arctiques canadiennes à l’en aviser à l’avance, comme ils doivent le faire lorsqu’ils approchent des autres côtes du Canada(27).  À l’avenir, il sera donc tout indiqué, dans l’établissement de la stratégie globale de protection de la souveraineté canadienne dans l’Arctique, de définir les moyens les plus efficaces d’y arriver et même d’envisager des mesures potentiellement fort coûteuses.

[Passage à l'origine de mes question sur le lien occupation du territoire/Souveraineté]

L’affirmation de la souveraineté canadienne comporte un autre volet important, celui de l’intendance du territoire, une question qu’ont soulevée les Inuits et les peuples autochtones du Nord.

Plus précisément, pour que le Canada puisse étayer la validité de ses prétentions de souveraineté dans les eaux polaires, il importe que les peuples nordiques du Canada « utilisent et occupent » le territoire(3).

Donc il semblerait bien qu'il y ait un lien entre occupation du territoire et souveraineté

Lien de l'article du Service d'information et de recherche parlementaires :

http://www2.parl.gc.ca/content/lop/researchpublications/prb0561-f.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les Inuits, le Canada les laisse "gérer" -pour ce qu'il y a à gérer- la région du Nunavut (nord-est) je crois. Mais ils restent sous l'égide du Canada.

Pour tout le reste je trouve ça étonnant...en plus c'est un texte officiel.

C'est peut-être un aspect de la conception anglo-saxonne de voir les choses de cette manière, à savoir occuper "activement" (mais alors quel est le palier où l'on peut décerner ce titre) une zone pour la revendiquer, là j'en sais que dalle. Pour ma part, ça me choque un peu.

Mais bon, je pense quand même que face à cette situation, nos amis outre-atlantique sauront accroître correctement leurs moyens (gardes côtes par moyens maritimes, aériens, patrouilles long range etc). Et je ne crois pas qu'ils aient sérieusement besoin de se justifier pour faire ça! Enfin bon, on refait l'état des lieux dans quelques années  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau retard de livraison pour les hélicos "Cyclone" de la marine canadienne

Les 2/3 des 28 commandés devaient être livrés pour l'été 2012, ce qui était déjà un retard par rapport aux délais contractuels initiaux.

Finalement, suite à des difficulté de mise au point du système de mission, Sikorsky et le gouvernement canadien ont conclu un accord selon lequel 6 hélicos d'un standard opérationnel intermédiaire seront remis à la marine canadienne entre novembre 2010 et l'été 2011, les 22 exemplaires supplémentaires seront livrés à partir de l'été 2012 au standard définitif (incluant une version plus puissante des moteurs) tandis que ces 6 premières machines seront rétrofitées à partir de 2013... 

En compensation de ce nouveau retard (3 ans 1/2 sur le planning initial) Sikorsky a consenti une ristourne sur la facture globale, et le Canada pourra bénéficier d'une partie de la valeur de tout contrat export à venir du CH148 Cyclone     

Source : http://www.flightglobal.com/articles/2010/07/28/345477/sikorsky-accepts-concessions-to-canada-after-new-ch-148.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La marine canadienne a demandé à Navantia de proposer un projet pour deux navires de raviataillement. Les navires proposés, seront les BAC Cantabria, modifiés pour être adaptés aux besoins canadiens. Un troisième navire serait en option.

La Norvège a également montré son interet pour ce navire.

http://www.infodefensa.com/?noticia=navantia-prepara-disena-una-nueva-version-del-cantabria-para-canada

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PARIS, 7 janvier (Reuters) - Le Canada a exprimé un "très fort intérêt" pour l'achat de deux navires de la classe Mistral du constructeur DCNS, lit-on vendredi dans La Tribune.

DCNS, contrôlé à 75% par l'Etat et à 25% par Thales (TCFP.PA: Cotation), "est en train de prospecter des chantiers navals, au Québec notamment, pour les associer industriellement au contrat, après le feu vert du gouvernement canadien", écrit le quotidien.

Il précise que les deux navires seraient fabriqués sur place et que le groupe viserait une signature en 2012.

Un porte-parole de DCNS s'est refusé à tout commentaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Treize ans après leur achat, les sous-marins canadiens ne peuvent toujours pas lancer de torpilles

Treize ans après avoir acheter 4 sous-marins peu utilisés par les Britanniques, le Canada n’est toujours pas parvenu à les remettre en état de combattre.

Actuellement, un seul des 4 sous-marins de la classe Victoria est capable de prendre la mer. Aucun ne peut combattre tant que leurs tubes lance-torpilles n’auront pas été convertis pour lancer des torpilles Mk 48 américaines.

Les kits de conversion ont enfin été commandés et ils devraient être installés d’ici 2 ans, si le Congrès américain ne s’y oppose pas. De tous ces déboires, le Canada a appris que les sous-marins sont des bâtiments couteux à construire et à entretenir, même s’ils sont d’occasion.

http://www.corlobe.tk/article23734.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans les milieux où le langage châtié n'est pas la règle, on dirait des Canadiens qu'ils se sont fait avoir. Et bien comme il faut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ferait mieux de les renvoyer à l'expéditeur (enfin encore faudrait-il qu'ils soient capable de traverser l'Atlantique  :lol:) et de commander des Scorènes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autant les ferrailler tout de suite je pense. Vu qu'un seul est en état de naviguer (ou presque)... :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ils ont bien essayé mon pauvre monsieur,

l'un d'eux a raclé le fond.

ESQUIMALT, B.C. — Two sailors suffered minor injuries after a Canadian submarine struck bottom during weekend training exercises off Vancouver Island.

HMCS Corner Brook was conducting submerging manoeuvres Saturday in the vicinity of Nootka Sound, off the west coast of Vancouver Island, at the time.

Pash said the 60-person crew immediately brought the ship to the surface to conduct safety checks.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique, maintenant, il en ont plus aucun en service.

C’est moi ou les sous-marins britanniques ont la poisse depuis quelques temps ?

Retard, incendie, échouage, problèmes techniques multiples, fusillades .... tout va bien, je vois pas pourquoi vous dites ça.  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est moi ou les sous-marins britanniques ont la poisse depuis quelques temps ?

pour ces ex-sous-marins britanniques, ça fait un bon moment qu'ils ont la poisse.   :lol: :lol: :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour ces ex-sous-marins britanniques, ça fait un bon moment qu'ils ont la poisse.   :lol: :lol: :lol:

C’est vrai que cette série particulière ferait passer les Collins Australien pour des navires parfait

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour ces ex-sous-marins britanniques, ça fait un bon moment qu'ils ont la poisse. 

En fait dés le début de leur transfert  :O

Le Chicoutimi à subit un incendie sévère dans l'atlantique  lors de sont transfert en 2004

Il a fallut 1 an de travaux en GB avant sont retour au canada ........

Vraiment la poisse les canadiens avec ces 4 SSK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait dés le début de leur transfert  :O

Le Chicoutimi à subit un incendie sévère dans l'atlantique  lors de sont transfert en 2004

Il a fallut 1 an de travaux en GB avant sont retour au canada ........

Vraiment la poisse les canadiens avec ces 4 SSK

Ils avaient qu'à nous acheter des Rubis comme prévu  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sous-Marins Canadiens tout pourris ! :happy:

Je ne peux pas m'empêcher. Désolé...

La rouille attaque le sous-marin canadien NCSM Windsor

2 août 2011 – 15:32

Pour le moment, le sous-marin canadien NCSM Windsor, de la classe Victoria, a plus à craindre de la corrosion que d’une éventuelle torpille. En effet, selon une note d’information rédigée par le lieutenant-commandant Helga Budden, officier des services d’architecture navale de la marine canadienne, le bâtiment est en train de rouiller.

D’après l’officier, au moins 10 endroits du sous-marin sont concernés par la corrosion. Et aucune des solutions proposées pour remédier à ce problème n’est satisfaisante. Ainsi, l’une d’entre-elles aurait consisté à souder des plaques sur les parties affectées du sous-marin. Seulement, le coût d’une telle intervention, de l’ordre de 3 à 5 millions de dollars, a été jugé trop élevé. Sans compter qu’elle demanderait encore d’immobiliser le NCSM Windsor pendant plus d’un an.

La solution proposée par le lieutenant-commandant Budden est d’appliquer un apprêt sur les parties rouillées et de surveiller ce dernières régulièrement. C’est cette option qui a été finalement retenue. Mais elle présente un désavantage de taille, étant donné qu’elle va limiter la profondeur à laquelle le NCSM Windsor pourra plonger.

La marine canadienne n’a eu que des ennuis avec ses 4 sous-marins de la classe Victoria, acquis en 1998 pour 750 millions de dollars canadiens auprès du Royaume-Uni, qui les avait désarmés quatre ans plus tôt. En 2008, les bâtiments n’avaient navigué que 720 jours, dont 254 seulement furent consacrés à des patrouilles et à des exercices en mer.

A suivre sur :

http://www.opex360.com/2011/08/02/la-rouille-attaque-le-sous-marin-canadien-ncsm-windsor/comment-page-1/#comment-19300

Cher ami Canadien. On dit "cousin", c'est ça ? Dans mon cas oui puisque mes ancêtres ont quitté la France par branches entières au 17ème siècle pour peupler la belle province. Au point que mon nom de famille épaissit les botins Québécoués bien plus que ceux des Frainçoués.  ;)

Je ne me rappelle plus de ton nom. Pardonne-moi. Mais il y a de nombreux mois, quelques années peut-être déjà, j'avais émis l'avis que ces sous-marins Britanniques étaient de la merde en barre. D'ailleurs c'est des Brits qui me l'ont dit.  :lol:

Que n'ai-je lu alors ! Commentaires acerbes et courroucés ! Indignation ! Arrogance toute Frainçouése ! Même pas vrai d'abord !

Toutefois...

Devant l'évidence...

Vous vous êtes bien fait rouler quand même !

Le Commonwealth ? (Wealth ? Pour les Anglois alors...).

Sinon, ces F-35 ? Vous les prenez toujours ?  :oops:

Indécrottables.

Trève de blabla. Parlons business.

Un vieil homme dans mon quartier serait prêt à se séparer se sa BX "Leader". Magnifique engin. Tout en pans inclinés pour améliorer la furtivité face aux radars. Sans compter que vu la vitesse de pointe modeste, tu ne te fais jamais toper au radar... L'arme absolue !

Prix spécial Canada : 400 000.00 Euros. Entre nous, c'est moitié moins que ce que les Anglais vous auraient demandé.

Je vois que vous êtes tentés ?!? N'hésitez pas trop. Je ne vous cache pas que les Chinois sont sur le coup.  :lol:

Image IPB

Image IPB

Pour illustrer l'article de 360 :

HMCS Victoria et HMCS Chicoutimi :

Image IPB

Image IPB

Les sous-marins classiques sont faits pour aller sous l'eau. Les Upholders sont fait pour aller dans les drydocks.  >:(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 262
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    dgf
    Membre le plus récent
    dgf
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 404
    Total des sujets
    1 169 129
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets