Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Algérienne


Recommended Posts

J'imagine que comme pour les bresiliens, il doit y avoir derrière tout un tas de provisions pour les infrastructures, mise à niveau des chantiers, transfert de techno...

par ailleurs ils ont l'air de vouloir prendre des systèmes d'armes américains, y compris pour les eventuelles fremm italiennes

Link to post
Share on other sites

il y a aussi la construction d'un nouveau chantier naval qui va avec le contrat ainsi que la formation des équipages se qui explique en partie le prix , l'Algérie a changer de politique concernant l'achat d'équipement militaire , pour chaque contrat maintenant il y a comme critère la production locale d'une partie de la commande pour un transfère de technologie, l'Algérie a lancer un ambitieux projet pour doté le pays d'une industrie militaire moderne .

pour se qui est des fremm elles ne sont pas encore totalement enterré , nous en saurons plus lors de la prochaine rencontre  entre le président algérien et le président italien dans quelques semaines a Alger .  =)

Link to post
Share on other sites

http://www.lexpressiondz.com/article/2/2009-10-18/68613.html

Le marché de l’armement algérien suscite les convoitises des grandes puissances. L’Algérie ne laisse personne indifférent.

La rumeur s’est répandue comme une traînée de poudre. Dans le cadre de la modernisation de sa défense, l’Algérie veut acquérir de nouveaux équipements militaires, notamment des frégates et des hélicoptères. Depuis, Allemands, Américains, Britanniques, Français, Italiens, et Russes se bousculent au portillon.

C’est à qui décrochera le marché de modernisation de l’Armée nationale populaire (ANP). Ces contrats concerneraient l’achat d’une dizaine de frégates et d’une centaine d’hélicoptères. Certains parlent d’un marché de 2 milliards de dollars.

D’autres avancent le chiffre de 5 milliards de dollars allant jusqu’au chiffre mirobolant de 11,6 milliards de dollars. Des chiffres qui donnent une idée de l’importance de l’enjeu que représente le marché algérien de l’armement au point de faire saliver beaucoup de marchands d’armes et leurs gouvernements, soucieux de faire tourner leur complexe militaro-industriel.

Un pactole suffisamment consistant pour mettre en appétit le français Dcns, l’allemand ThyssenKrupp Marine Systems, le britannique BAE Systems, l’espagnol Navantia, l’italien Fincantieri, sans compter les Russes. Un marché qui ne laisse pas indifférentes les grandes puissances mondiales.

La venue à Alger du ministre britannique de la Défense, Bob Ainsworth, à la tête d’une forte délégation, le confirme. Lors de cette visite, il est attendu la négociation d’un accord pour la fourniture d’hélicoptères pour l’ANP et de frégates pour la marine algérienne. Selon le Sunday Times, l’Algérie négocie actuellement l’achat de 80 appareils de vol dont 40 hélicoptères Merlin pour un contrat de 5 milliards de dollars. Jusqu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, les responsables algériens n’ont fait aucun commentaire sur la question, laissant le soin à la presse spécialisée de spéculer sur le nom de la firme à même de remporté le jackpot.

Certaines sources, proches du dossier, assurent même que l’italien Fincantieri aurait remporté le contrat des frégates provoquant un haut-le-coeur chez les Français. Cette information fait suite à une visite qu’aurait effectuée en Italie une délégation de hauts responsables du ministère algérien de la Défense nationale au mois de septembre dernier.

Au cours de son séjour en terre italienne, la délégation algérienne aurait visité les chantiers de Fincantieri, situés près de Gênes, où sont fabriquées les fameuses frégates Fremm de 5800 tonnes. La délégation se serait aussi entretenue avec Salvatore Reja, un haut responsable de la marine italienne. Selon les mêmes sources, le choix des Italiens se serait fait à la suite de la rencontre entre le Président Bouteflika et le chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, en marge de la 64e session de l’ONU. En outre, et contrairement aux Français, les Italiens seraient prêts à un transfert de technologie. En effet, l’Algérie aurait exigé dans le cahier des charges de réceptionner deux frégates à l’état fini et la construction des deux autres au niveau du chantier naval algérien de Mers El Kebir pour matérialiser le transfert de technologie.

A ce sujet, le quotidien français, La Tribune, rapportait jeudi, que le n°1 mondial des hélicoptères Eurocopter est sur le point de perdre un mégacontrat de plus de 70 appareils en Algérie, au profit du groupe italien AgustaWestland. Interrogée par le quotidien, la filiale d’Eads a reconnu que l’espoir de sortir vainqueur de cette compétition, qui dure depuis plus de deux ans, était mince. Pourtant, les Français veulent croire que les jeux ne sont pas encore faits. Le site français «Mer et Marine» affirme que les Français ne considèrent pas le marché perdu. Hervé Morin, ministre français de la Défense, a réaffirmé, le 8 octobre dernier, que l’Algérie figurait parmi les pays potentiellement intéressés par l’achat de frégates françaises.

Dans l’hypothèse que rien n’a encore été conclu, cela signifie que les autres prétendants, Allemands, Russes, Espagnols, Britanniques, voire Américains, sont toujours dans la course. L’année dernière, l’Algérie a dépensé 2,4 milliards de dollars pour renouveler les équipements de ses forces armées terres-tres. Cependant, toutes ces puissances industrielles, si elles restent prêtes à investir dans l’armement militaire qui leur rapporte de juteux bénéfices, demeurent cependant réticentes sur le plan économique. En effet, les investisseurs étrangers boudent toujours l’Algérie.


http://www.tsa-algerie.com/diplomatie/fregates-les-prix-proposes-et-le-transfert-de-technologie_8067.html

Loin de l’agitation médiatique et des pressions exercées par les lobbys de l’armement, l’Algérie continue d’examiner les différentes offres pour l’acquisition de quatre frégates dans le cadre d’un programme de modernisation de la marine nationale. Aucune annonce ne devrait intervenir avant plusieurs mois, a indiqué à TSA une source algérienne autorisée.

Deux éléments freinent les discussions : les prix et le transfert de technologie. « Les prix proposés par les différents pays sont élevés », explique notre source. Cette dernière n’a pas souhaité fournir d’indications concernant les montants. Mais une source proche des milieux de l’industrie de la défense, interrogée par TSA, a estimé entre 8 et 10 milliards d’euros le montant que pourrait atteindre la commande algérienne. Cette commande comprend l’acquisition de quatre frégates équipées de différents systèmes de dernière génération.

Mais si l’Algérie n’a pas encore choisi de fournisseur, notre source algérienne évoque un penchant pour des gouvernements qui ne poignardent par le pays dans le dos. Une allusion à peine voilée à la France, un pays avec lequel les relations se sont dégradées ces derniers mois. Les commentaires de Nicolas Sarkozy après la relance de l’affaire des moines de Tibéhirine ont été très mal accueillis à Alger. Malgré les explications fournies par Paris, Alger considère toujours les propos du président français comme une provocation à l’égard des militaires.

« Un Etat doit être en mesure de faire taire les menteurs et les manipulateurs », estime notre source. Une allusion aux silences français sur ce qui est considéré à Alger comme une multiplication des provocations en France à l’encontre des institutions de l’Etat algérien. Dans ce contexte, les Français sont loin d’être les favoris pour le contrat des frégates.

Link to post
Share on other sites

Alors G4lly, soit c'est ton empressement de vouloir mettre pleins de messages et là tu ne lis pas ceux de tes camarades de forum qui ont déjà apposé la même information avant toi http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,10428.msg401040.html#msg401040 Ou alors soit tu deviens gâteux  :lol: J'aimerais que nos amis algériens présents sur ce forum nous donnent leur impression, et de savoir pourquoi on nous reproche ceci.  ;)

Mais si l’Algérie n’a pas encore choisi de fournisseur, notre source algérienne évoque un penchant pour des gouvernements qui ne poignardent par le pays dans le dos. Une allusion à peine voilée à la France, un pays avec lequel les relations se sont dégradées ces derniers mois. Les commentaires de Nicolas Sarkozy après la relance de l’affaire des moines de Tibéhirine ont été très mal accueillis à Alger. Malgré les explications fournies par Paris, Alger considère toujours les propos du président français comme une provocation à l’égard des militaires.

« Un Etat doit être en mesure de faire taire les menteurs et les manipulateurs », estime notre source. Une allusion aux silences français sur ce qui est considéré à Alger comme une multiplication des provocations en France à l’encontre des institutions de l’Etat algérien. Dans ce contexte, les Français sont loin d’être les favoris pour le contrat des frégates

Link to post
Share on other sites

J'aimerais que nos amis algériens présents sur ce forum nous donnent leur impression, et de savoir pourquoi on nous reproche ceci.  

Ce sont des reproches liés a notre histoire commune, de la crise de confiance dut a l'embargo sur les ventes d'armements que la France a imposé a d'autres pays contre l'Algérie durant la décennie noire, du soutient inconditionnel de la France aux thèses marocaines au sujet du Sahara-Occidental, le dernier en date étant le refus de la France à ce que le Conseil de sécurité de l'ONU élargisse le mandat du contingent des casques bleus au Sahara occidental pour la surveillance des droits de l'homme, bizarre pour un pays qui n'a de cesse de faire la Moral a certains pays a ce sujet là mais qui bloque une reclamation de l'Algérie ?

On peut y ajouter l'économie, beaucoup de sociétés Françaises quittent le pays au moindre problème, aucuns investissements créateurs d'emplois ou la discrimination a l'égard des Algériens en ce qui concerne l'obtention des Visas, dernièrement les moines de Tiberines, la Loi sur le "Rôle Positif de la Colonisation en Algérie", l'emprisonnement durant plusieurs mois d'un diplomate Algerien pourtant innocenté etc etc etc.

Link to post
Share on other sites

De toutes façons avec l'Algérie on n'aura que des problèmes. Il y a trop de rancœurs accumulées de part et d'autre, et on a surtout un pouvoir à Alger qui, loin de calmer le jeu et de regarder vers le futur, s'ingénie à  instrumentaliser le ressentiment populaire né du passé colonial pour faire oublier sa corruption et son incompétence. Et pourtant on peut parfaitement s'entendre individuellement avec des Algériens. Mais avec ce pouvoir issu du FLN je crois que c'est très difficile. Rien de tel en Tunisie ou au Maroc.

Link to post
Share on other sites

Ce sont des reproches liés a notre histoire commune, de la crise de confiance dut a l'embargo sur les ventes d'armements que la France a imposé a d'autres pays contre l'Algérie durant la décennie noire, du soutient inconditionnel de la France aux thèses marocaines au sujet du Sahara-Occidental, le dernier en date étant le refus de la France à ce que le Conseil de sécurité de l'ONU élargisse le mandat du contingent des casques bleus au Sahara occidental pour la surveillance des droits de l'homme, bizarre pour un pays qui n'a de cesse de faire la Moral a certains pays a ce sujet là mais qui bloque une reclamation de l'Algérie ?

On peut y ajouter l'économie, beaucoup de sociétés Françaises quittent le pays au moindre problème, aucuns investissements créateurs d'emplois ou la discrimination a l'égard des Algériens en ce qui concerne l'obtention des Visas, dernièrement les moines de Tiberines, la Loi sur le "Rôle Positif de la Colonisation en Algérie", l'emprisonnement durant plusieurs mois d'un diplomate Algerien pourtant innocenté etc etc etc.

Tu trouvera la réponse dans les déclarations du représentant du Maroc à l'ONU..

Pour faire de telle demande il faut avoir une certaine légitimité, c'est vraiment pas le cas de l'Algérie ou une partie de la population est morte dans d'attroce souffrance(200/450 000) et sans aucun coupable sous les verrous! Pour les droit de l'homme faudra repasser  ;)

Genève - L'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l'Office des Nations unies à Genève, Omar Hilale a affirmé, jeudi au Conseil des droits de l'homme (CDH) de l'ONU, que la situation des droits de l'homme au Sahara marocain est meilleure que celle de l'Algérie où des violations des droits de l'homme continuent d'être enregistrées au quotidien.

http://www.emarrakech.info/Omar-Hilale-La-situation-des-droits-de-l-homme-au-Sahara-marocain-est-meilleure-que-celle-de-l-Algerie_a25142.html

Link to post
Share on other sites

Béh je suis de la ligne de ceux qui se foutent du passer, mais en attendant ceux qui fouillent le passé pour envenimé les relation sont à Paris et non Alger, Watson a énuméré tout les fait noté. Les messages d'Alger, ne sont là que pour le populisme et le peuple s'en fout royalement. Vaudrais mieux recentrer les débats sur les frégate pour ne pas voir cette section aller en vrille!

Moi personnellement et si j'avais le choix, je ne sais vraiment pas quoi prendre comme frégate, je suis plutôt pour une fabrication d'une vingtaines de corvettes furtives ayant différentes taches suivant le style israeliens.

Link to post
Share on other sites

Moi personnellement et si j'avais le choix, je ne sais vraiment pas quoi prendre comme frégate, je suis plutôt pour une fabrication d'une vingtaines de corvettes furtives ayant différentes taches suivant le style israeliens.

Faut voir que les FREMM c'est quasiment des destroyer ... effectivement l'interet pour l'Algérie est pas super evident, d'autant qu'on peut mettre presque la meme chose dans un GOWIND par exemple, surtout si la cible c'est l'ASM par exemple. Par contre si l'objectif c'est la défense aérienne ...

Le Maroc avec sa facade océanique achetant des Frégates ca a encore un peu de sens ... mais pour patrouiller en méditerrannée l'Algérie pourrait largement se contenté de belles corvettes.

Link to post
Share on other sites

J'aimerais que nos amis algériens présents sur ce forum nous donnent leur impression, et de savoir pourquoi on nous reproche ceci.  ;)

J'aimerais préciser juste comme ca, que le pseudo-journal que tu cite (sans le savoir, je sais ;) ) est tenu en France, par deux personnes expulsés d'Algérie un peu avant la création du dit "journal".

De plus ils ont déjà contactés par le passé des membres du staff de notre forum pour faire les "experts militaires" c'est dire le professionnalisme de ces personnes.

Sans compter que dans le ton général de leurs articles, ils aiment bien les formules tape a l'oeuil et n'y connaissent que dalle en questions de défense comme la majorité des journaleux a leur décharge.

Enfin, l'un des deux fondateurs du journal possède la plupart des sociétés bénéficiaires des publicités qui sont sur leur site, donc l'info pour eux, c'est surtout un bon business qui rapporte des "clics"...

Retour a ta question, je rajoute aussi que la majorité de la population algérienne s'en contrefiche des question de défense, la priorité est ailleurs. Pour le ressentiment vers la france, il n'y pas une famille qui n'a pas eu de victime pendant la guerre le libération, quand je dis victime, je ne parle pas que de morts, mais de blessés aussi.

Sentiment qui est largement ignoré par les nouvelles générations qui n'ont pas connus justement la guerre de libération... Donc les propos de l'article en question sont a tempérer je pense, encore une fois, ces pseudo-journalistes n'ont aucune source "dans le milieux" et vont grappiller leurs infos sur les forums ou chez les concurrents.

Pour le contrat frégates, moi je ne m'intéresse qu'au transfert de technologie, qu'importe soit le fournisseur, cela va former des personnes et crée des emplois, c'est pour moi l'essentiel.

Link to post
Share on other sites

Donc en gros, vous voulez un partenariat/coopération avec un navaliste industriel leader mondial en capacité d'avoir l'accord des hautes autorités et des commissions (Berlin a des réticences) de son pays pour des transferts de technologies. Un navaliste qui propose déjà à 2 autres pays le même type d'arragement (puisque c'est déjà fait avec de nombreux pays) et partenariat (c'est le cas avec plusieurs chantiers étrangers) sur un bâtiment succeptible de vous convaincre, un navaliste qui a dans son catalogue un très bon produit (12 à construire) et qui a déjà vendu beaucoup de frégates type La Fayette 20 unités dans le monde.

En fait, le facteur limitant n'est/ne serait pas un rancoeur politique historique, le deal serait de grè à grè.

Les 2 Présidents se mettraient d'accord sur certains dossiers.

Et Alger et la Capitale Européenne pourrait signer ces accords au même titre que cela pourrait se faire avec 2 à 4 autres pays.

Les 2 capitales ayant déjà signées sur une trentaine de patrouilleurs, parlent la même langue et peuvent par la même occasion faire des échanges et exercices militaires et navals.

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=111062

http://www.dcnsgroup.com/fregates-multimission-fremm--dcns-maitre-dœuvre-du-plus-important-programme-naval-militaire-europeen.html

Un pays qui a déjà aidé plusieurs marines dans le monde arabo-musulman, un pays qui a déjà proposé la formation de marine et la construction de bassins et bases navales de part le monde, un pays qui a déjà vendu beaucoup de bâtiments armés et qui les livrent à ses nombreux clients. Ce pays l'a déjà fait et a donc de l'expérience et du savoir-faire.

Link to post
Share on other sites

Mon résumé est différent, "France is evil and German is best".

Parfaitement d'accord.

Heureusement que ce n'est pas un état d'esprit dominant des deux cotés de la méditerranée...  :P

Sinon DCNS ne serait toujours pas en course pour ce contrat.

Je ne comprends pas pourquoi aujourd'hui des pays comme l'Allemagne et Israël, l'Italie et la Lybie, l'UK et l'Inde parviennent a conclure des accords pour l'achat d'armements et entretenir de bonnes relations, et pas les nôtres.

Des deux cotés de la méditerranée il y'aura toujours des groupes d'influences, minoritaires certes, mais assez influents pour faire capoter toutes tentatives de rapprochement. C'est peut être un début de réponse ?

Alors "German is best" ou pas , c'est le plus pragmatique qui remportera ce contrat, le "réchauffement" de nos relations avec les Allemands comme tous les autres pays en course sont assez récentes.

Qui aurait dit il y'a 10/15 ans que ces pays seraient en course pour remporter un gros contrat juteux avec transfert de tech en Algérie ?

Link to post
Share on other sites

Phexo,

le "France is evil and German is best" est ce qui ressort de ma lecture de quelques topic sur forcedz, après c'est mon appréciation et je peux me tromper et je ne sais pas si c'est représentatif.

Et puis même sur AD certains de nos membres ne jure que par "German is best", cette seconde maxime n'est pas une tare.

Link to post
Share on other sites

ca reste hyper cher même en prenant en compte le transfert de technologie, le prix de 4 FREMM ne devrait pas dépassé 3 Mds en ajoutant histoire de grossir les chiffres 2 mds pour le transfert et les installations on est encore loin des 10 mds, ou alors c'est que le prix a été grossierement augmenté dans quel but??  :rolleyes:

Link to post
Share on other sites

Si on remonte aussi loin que possible, on trouve que la marine algérienne a toujours été aidé par l'Italie et surtout le Royaume Uni coté transfert technologique à qui nous devons la totalité de notre fabrication navale, c'est un point très importe qu'il faut souligner.

Bon pour le truc Evil et best, béh oui je crois que les allemands sont les best car ils n'ont pas rechigner à fabriquer des autos ici(des Mercedes! rien que ça! et APC et éventuellement des IFV) l'histoire commune (béh oui que pensé du pays qui a failli annihilé ma famille en la bombardant avec des T-6 et du napalm et qui a poursuivi mon grand père 100km plus loin pour le buté?? et ils l'ont fait en plus) C'est le même raisonnement que celui de certains membre de FDZ et je comprend ce que tu veux dire P4.

Mais il ne faut pas occulter le fait que la marine algérienne a passée sa plus grande commande en terme d'unités il y a 2 ans en France avec 22 ou 23 vedettes rapides Ocea qui vont constitué le seul outil opérationnel de nos gardes cotes, il ne faut pas occulter le fait que tout nos navires sans exceptions ont des systèmes GPS de chez Dassaut, ce qui confirme le fait que la marine n'opte plus pour un matériel donnés suivant des données politiques mais plutôt technique, le contras des frégates comme l'a souligné phexo n'est toujours pas finaliser et le meilleur va gagner c'est sur, si les Fremm sont meilleures que les autres en termes techniques et que la proposition de transfert de technologie, notamment la fabrication sur place de certaines unités est meilleures et bien elles seront choisies. Essayons au moins d'outre passé ce genre de raisonnement entre nous, les politiques peuvent se foutre je ne sais quoi sur la gueule, mais dans quelques jours ils seront tous cote à cote sur une tof du G20 ou de l'ONU riant jusqu'aux oreilles et faisant des accolades.

Les chiffres données ça et là, les déclarations d'officiels ou je ne sais quel spécialistes ne sont que des conneries journalistiques rien de plus.

Autre truc, je n'aime pas les Meko allemande et encore moins la proposition britannique, j'aime pas les missiles subsonique utilisés sur les Fremm françaises et italienne quand aux russes, ils n'ont rien sortis de potable de leurs chantiers!  :-\

Link to post
Share on other sites

l'important a mon avis c'est la production locale , je m'en fout du prix l'important ces de développé notre industrie militaire et d'avoir a terme une indépendance en équipement de défense !

ça prendra du temps mais ça vos le coup  =)

Je ne pense pas que l'Algérie ait les moyens de développer une industrie de l'armement multicapacitaire. Peut-être qu'elle s'oriente plus vers une spécialisation navale et/ou autre (modernisation d'anciens matériels à l'image de l'Afrique du Sud par exemple).

C'est Mers El Kébir qui s'agrandira lorsque l'on parle de la création d'un chantier naval dans ce contrat?

Link to post
Share on other sites

Mon résumé est différent, "France is evil and German is best".

Tu n'es pas en train de vendre des SSK ou des Berlines sportives, mais des navires armés et des systèmes de combat, et là la maxime c'est France is the best.

DCNS/THALES/MBDA/EADS sont assez compétitif et conquérants pour placer leurs fleurons.

Link to post
Share on other sites

Tu n'es pas en train de vendre des SSK ou des Berlines sportives, mais des navires armés et des systèmes de combat, et là la maxime c'est France is the best.

DCNS/THALES/MBDA/EADS sont assez compétitif et conquérants pour placer leurs fleurons.

Oui mais pas en Algérie, je te laisse participer à ForceDz et tu verras le ressentiment extrêmement fort qu'il y a.

@Fulcrum: tu m'enlèveras pas de l'idée que à chaque débat sur l'équipement européen, le matos français se fait sérieusement bashé face à du matos anglo ou allemand à chaque fois parfait avec un fort sentiment de "Tout sauf France".

Link to post
Share on other sites

Tu n'es pas en train de vendre des SSK ou des Berlines sportives,

Tu connais l'attrait des berlines (sportives) Allemandes sur la frange masculine et les conclusions générales qui en découle quand à la qualités de leurs produits manufacturiers.

Tu rajoutes la légalisation des bordels en 2002(toujours bon pour le biz, comme en Chine).

Et tu obtient "made in Germany"="German is best".

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,135
    Total Topics
    1,388,224
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...