Bruno

Bombardier "CSéries" : nouvelle famille d'avions de 110 à 149 places

Recommended Posts

Bilan deuxième trimestre 2017 et avenir de cet avion.

Livraison:  6 séries C

Commande: 0

Avenir:

 La production augmentera jusqu'à environ 30 livraisons d'avions de la série C. Les livraisons d'avions de la série C devraient s'intensifier graduellement au cours du second semestre. A suivre.

Source:

http://www.bombardier.com/en/media/newsList/details.binc-20170728-bombardier-reports-second-quarter-2017-results.bombardiercom.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'info date, mais est intéressante et n'a pas été relayée ici.
 

Citation

Bombardier casse les prix pour placer son C-Series

Le constructeur canadien a enregistré une commande ferme de Delta portant sur 75 C-Series (+50 options) qui lance réellement ce programme. Mais pour y parvenir, l'avionneur a accordé un rabais qui approcherait avec les 75%.

La commande ferme de Delta pour 75 C-Series CS100 (+50 autres en option) constitue évidemment une très bonne nouvelle pour ce programme qui peine à séduire les compagnies aériennes mais aussi pour l'ensemble de la branche aéronautique de Bombardier qui ne tient plus que par son activité d'aviation d'affaires et qui a été sauvée de la faillite l'automne dernier par un prêt de un milliard de dollars accordé par le Québec.

Un tel nombre d'avions commandés par la plus grande compagnie aérienne du monde permet de lancer véritablement ce programme ambitieux qui a multiplié les déboires depuis son lancement industriel en 2008. Avec désormais 300 commandes au compteur, l'avion qui va entrer en service au sein de la flotte de Swiss en juin, peut espérer attirer d'autres contrats. Peut-être d'Air Canada qui a déjà promis d'acheter 45 C-Series 300 (130 sièges, contre 110 pour le C-Series-100).

Mais à quel prix ? Pour séduire Delta, Bombardier a semble-t-il casser les prix de manière significative. Le rabais s'élèverait selon l'agence Reuters à 75% par rapport catalogue, alors que les plus grosses ristournes avoisinent 50%.

Lire ici : Dans les coulisses des commandes d'avions

Selon certains analystes, le prix unitaire payé par Delta se situerait entre 17 et 20 millions de dollars, contre ....71,8 millions de dollars au prix catalogue. Bombardier était obligé de casser les prix. L'an dernier, Boeing avait remporté la bataille de la campagne de United avec un prix autour de 22 millions de dollars par appareil.

"Nous nous attendions à devoir être plus agressifs pour relancer le programme et c'est précisément ce que nous avons fait", a déclaré le directeur général du constructeur, Alain Bellemare, lors d'une téléconférence avec des analystes.

Les compagnies attendent de voir le comportement de l'avion en opération. Elles ont été jusqu'ici très prudentes concernant cet appareil qui présente plusieurs innovations. A la fois sur la cellule avec une grosse de dose de matériaux composites, le design avec des moteurs sous les ailes alors que le groupe canadien les positionnaient jusqu'ici à l'arrière de l'avion, mais aussi en choisissant le moteur Geared turbofan (GTF) de Pratt & Whitney, lequel a du plomb dans l'aile avec les pépins rencontrés sur l'A320Neo.

Pour autant, "cette commande de Delta redonne du crédit à ce moteur", explique un expert.

Ces 75 appareils sont destinés à remplacer la flotte d'Embraer E190 et de CRJ 200 de Delta. Pour remplacer sa flotte de MD88, Delta pourrait recourir aux C-Series-300 (130 sièges). La compagnie américaine pourra en effet changer de version le jour où il débouclera ses options. Selon certains analystes, cette modification sera possible sans frais.

LaTribune.fr

 

Modifié par Kiriyama

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.aircosmosinternational.com/airbus-and-bombardier-announce-c-series-partnership-101749

"Airbus and Bombardier announce C Series partnership

Airbus is acquiring a majority stake in the C Series Aircraft Limited Partnership (CSALP), the Bombardier/Investissement Québec entity that manufactures and sells the C Series aircraft.

Airbus and Bombardier have signed a partnership agreement on the C Series aircraft programme. Under the agreement, Airbus will provide procurement, sales and marketing, and customer support expertise to the C Series Aircraft Limited Partnership (CSALP), the entity that manufactures and sells the C Series. Airbus is acquiring a 50.01% interest in CSALP. Bombardier and Investissement Québec (IQ) will own approximately 31% and 19%, respectively.

Comments by Airbus officials make it clear that the move is a first step to ultimately acquiring full ownership of the programme.

CSALP’s headquarters and primary assembly line and related functions will remain in Quebec. Airbus ’ global industrial footprint will expand with the Final Assembly Line in Canada and additional C Series production at Airbus’ manufacturing site in Alabama, U.S.

The Alabama production move comes in the midst of a Boeing campaign to block C Series sales in the U.S. The U.S. Commerce Department recently announced huge tariffs on C Series aircraft sold to U.S. airlines on the grounds that the aircraft are unfairly subsidised.

Ranging from 100 to 150 seats, the C Series nicely complements Airbus’ existing single-aisle aircraft portfolio (150-240 seats). The sales, marketing and support networks that Airbus brings into the venture are expected to strengthen and accelerate the C Series’ commercial momentum. Additionally, Airbus’ supply chain expertise is expected to generate significant C Series production cost savings.

The Board of Directors of CSALP will initially consist of seven directors, four of whom will be proposed by Airbus, two of whom will be proposed by Bombardier, and one of whom will be proposed by IQ.  Airbus will be entitled to name the Chairman of CSALP

The transaction has been approved by the Boards of Directors of both Airbus and Bombardier, as well as the Cabinet of the Government of Quebec. Completion of the transaction is currently expected for the second half of 2018."

il y a 4 minutes, Bechar06 a dit :

Il va être intéressant de voir  les conséquences et l'évolution de cet accord:

- Pour les marchés  des avions régionaux à réacteurs ( CS, Embraer... ) : en terme géographique ( USA, autres marchés américains, Asie, Europe... )  ?

- Pour les avions régionaux de taille taille inférieure à 100 pax ( Série CRJ  et concurrents, notamment Embraer )  ?

- Pour les autres produits Avions Turbopropulsés ( Série Q de Bombardier, face à ATR,   et par zone géographique )  ?

- Pour les avions d'affaires ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"En installant une deuxième chaîne d'assemblage de CSeries à Mobile, en Alabama, près de sa chaîne d'assemblage d'A320, Airbus pourrait faire d'une pierre trois coups : augmenter la productivité du site de Mobile, conçu à l'origine pour accueillir une chaîne d'A330 ; réduire les coûts de production des CSeries ; et peut-être aussi contourner l'obstacle des droits de douane punitifs, en produisant des CSeries made in USA."


En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/030731340689-airbus-prend-les-commandes-du-cseries-de-bombardier-2122793.php#P2MxBBRQk6AZ3gbg.99"

 

"Une ligne d'assemblage de C-Series à Mobile

Une fois la transaction conclue, Airbus disposera d'une participation de 50,01% dans le programme tandis que Bombardier et la province du Québec conserveront respectivement environ 31% et 19%. Si aucune contribution en cash n'est prévue de la part des partenaires lors de la conclusion de la transaction, l'accord donne à Airbus le droit d'acquérir à l'avenir 100 millions d'actions Bombardier de classe B. Le siège du programme et la ligne d'assemblage primaire resteront basés à Québec, au Canada. Une seconde ligne d'assemblage de C-Series sera établie à Mobile, en Alabama (au sud des Etats-Unis), où, depuis deux ans, Airbus assemble des A320. Ce qui pourrait permettre du coup de contourner les taxes à l'importation. L'accord est bénéfique aux deux parties. Ceci est un accord gagnant-gagnant pour tout le monde!", a déclaré le président exécutif d'Airbus, Tom Enders. "Je n'ai pas de doute que notre partenariat avec Bombardier va gonfler les ventes et la valeur de ce programme.""

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/coup-de-tonnerre-airbus-s-allie-a-bombardier-face-a-boeing-754403.html

Modifié par Bechar06
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

INFO RECHAUFFEE:   ça date un peu, peut-être, mais cela montre que les options étaient ouvertes... Le resteront  t elles dans le nouveau contexte ?

"baptisé CS500 et d’une capacité de 160 à 180 places qui viendrait titiller Airbus et Boeing sur le terrain de leurs monocouloirs favoris, l’A320neo et le 737 MAX."

http://www.air-journal.fr/2015-05-25-bombardier-pense-a-un-cs500-5144601.html

Modifié par Bechar06

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5150
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    (.....)
    Membre le plus récent
    (.....)
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20192
    Total des sujets
    1109340
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets