Marechal_UE

[Union Européenne] nos projets, son futur

Recommended Posts

http://www.euractiv.fr/innovation-enterprise/la-fronde-des-senateurs-francais-news-532683 (10 janvier 2014)

 

« La fronde des sénateurs français contre les négociations transatlantiques »

 

http://www.euractiv.fr/transport/lallemagne-compte-toujours-faire-news-532678 (10 janvier 2014)

 

« Le gouvernement allemand souhaite mettre en place un péage routier moins cher pour les Allemands que pour les autres ressortissants européens. La Commission européenne rejette ce projet qu'elle estime discriminatoire. »

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.tagesspiegel.de/politik/verteidigungsministerin-von-der-leyen-will-familienfreundliche-bundeswehr/9319810.html (12 janvier 2014)

 

La ministre de la défense Ursula Von der Leyen veut améliorer la compatibilité de la vie de soldat et de soldate avec la vie de famille, en créant des crèches pour les enfants et en aménageant des congés parentaux.

 

Une telle information peut sembler relativement banale. Mais je trouve au contraire qu'elle dit beaucoup de choses. La déclaration a beau provenir de Ursula von der Leyen - qui était Ministre de la famille avant d'avoir été récemment placée au poste de Ministre de la Défense et qui en abordant la question parentale et familiale espère certainement pouvoir gagner des points auprès de l'électorat - cela ne donne pas vraiment l'impression d'une armée qui se soucie de sa rapidité d'intervention et de son opexabilité. Enfin, il faudra voir les propositions concrètes, mais les points esquissés dans l'article me laissent dubitatif : temps partiels sur demande, jours disponibles pour s'occuper de jeunes enfants ou de parents âgés, etc... Ce n'est pas que je sois foncièrement contre - bien évidemment - mais je me demande comment concilier cela avec les exigences d'une armée contemporaine.

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites

temps partiels sur demande, jours disponibles pour s'occuper de jeunes enfants ou de parents âgés, etc... Ce n'est pas que je sois foncièrement contre - bien évidemment - mais je me demande comment concilier cela avec les exigences d'une armée contemporaine.

 

Faut être plus pragmatique dans l'analyse: faire de la politique de la famille dans l'armée rapporte rien en Allemagne à un politicien, ça ne fera pas bouger le curseur de vote d'un iota, même si c'était mis en exergue dans une politique d'image spécifique. Et si c'était inscrit dans une politique d'image globale (cad avec d'autres lieux et sujets d'application que l'armée), ça nécessiterait beaucoup d'investissement (TRES cher) pour obtenir une efficacité politique assez aléatoire, à moins que tout d'un coup la famille soit devenur LE sujet d'investissement et de campagne majeur de la CDU-CSU, devant tout autre sujet (pas ce qui focalise le plus en ce moment, même en Allemagne où c'est une patate chaude), ce qui n'est pas le cas.

Résultat, cette politique n'est pas électoraliste/idéologique: il s'agit bien d'une mesure de gouvernance, centrée sur l'armée.... Et quand on se replonge dans les problèmes de l'armée allemande actuelle, son premier problème, loin devant une opexabilité assez peu fondamentalement recherchée (sauf pour une portion très minoritaire des forces, donc une sur laquelle on peut concentrer les ressources d'entraînement et d'équipement et les nécessités de "readiness status") vu la politique extérieure allemande post Afghanistan..... C'est d'avoir une armée: de recruter en somme, et de garder du monde, et du monde un peu moins démotivé que ce qu'on peut entendre ici et là. L'armée allemande n'a pas une grande attractivité en Allemagne, et a eu plutôt le moral dans les chaussettes ces dernières années, voire un certain ras le bol, peut-être plus prononcé qu'ailleurs dans l'OTAN. Ce genre de mesures, assorti d'autres dans un tas de "petits" domaines (notamment l'arrêt des valses de garnisons), peut être un des signes d'un certain niveau de "stabilisation" (effectifs, emplacements....) que le gouvernement essaie d'établir. C'est aussi sans doute en partie du à une plus grande féminisation des effectifs et à la situation particulière des femmes qui travaillent en Allemagne, très mal vues (se voit dans la démographie) quand elles ont aussi des enfants et pour qui bien peu de choses sont faites dans la vie courante (notamment les crèches). Ce dernier aspect rejoint plus généralement les évolutions économiques et sociales; il y a aussi nombre de pères célibataires, de couples où les deux conjoints doivent travailler (moins courant en Allemagne qu'en France quand il y a des enfants) étant donné l'évolution des revenus à la baisse....

Share this post


Link to post
Share on other sites

PARIS (Reuters) - François Hollande a proposé mardi d'oeuvrer de concert avec l'Allemagne pour une convergence économique et fiscale et prôné la création d'une grande entreprise franco-allemande pour l'énergie sur le modèle d'Airbus et d'EADS.

 

Suite : http://fr.news.yahoo.com/hollande-parle-d-39-initiatives-franco-allemandes-pour-175607764.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.eubusiness.com/news-eu/bulgaria-romania.suy (14 janvier 2014)

 

Joachim Ruist, économiste à l'université de Göteborg, a calculé l'impact de l'immigration roumaine et bulgare en Suède et dans les divers pays d'Europe de l'Ouest depuis 2007, et conclut que ces immigrés sont des contributeurs nets aux économies.  Dans le cas de la Suède, ils contribuent 30% plus qu'ils ne reçoivent de prestations sociales ou de services publics. Ce bilan est encore plus fort au Royaume-Uni et en Irlande qui sont des pays dont la langue est connue et où les prestations sociales et les services publics sont faibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut être plus pragmatique dans l'analyse: faire de la politique de la famille dans l'armée rapporte rien en Allemagne à un politicien, ça ne fera pas bouger le curseur de vote d'un iota, même si c'était mis en exergue dans une politique d'image spécifique. Et si c'était inscrit dans une politique d'image globale (cad avec d'autres lieux et sujets d'application que l'armée), ça nécessiterait beaucoup d'investissement (TRES cher) pour obtenir une efficacité politique assez aléatoire, à moins que tout d'un coup la famille soit devenur LE sujet d'investissement et de campagne majeur de la CDU-CSU, devant tout autre sujet (pas ce qui focalise le plus en ce moment, même en Allemagne où c'est une patate chaude), ce qui n'est pas le cas.

 

Je suis assez régulièrement en Allemagne et je peux te dire que les questions familiales sont en train de prendre une réelle importance dans la politique. La thématique a dans un premier temps été lancée par la gauche, et notamment le SPD. Le nombre de places de crèches est d'ailleurs devenu dernièrement un argument de campagne, ce qui est plutôt nouveau. Mais, même à la CDU-CSU, la thématique gagne en importance. Et Ursula von der Leyen fut d'ailleurs l'une des pionnières de ce bouleversement dans la droite allemande. Elle a défendu une politique familiale que beaucoup auraient considéré auparavant comme une politique familiale de gauche ou du moins largement opposée à ce que pouvait attendre la droite traditionnelle. Pourtant, Ursula von der Leyen a gagné du crédit crédit, à gauche comme à droite. Sa politique a été très favorablement reçue à gauche et sa famille (7 enfants + sa fonction de ministre) lui offre une certaine légitimité pour défendre cette politique face à la droite traditionnelle.

 

Cette montée en puissance de la question familiale en politique cache bien évidemment des craintes démographiques. Surtout que malgré une politique familiale coûteuse, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Les Allemands sont en train de s'apercevoir qu'il ne suffit pas de mettre de l'argent sur la table pour voir les taux de natalité remonter. C'est bien plus complexe que cela. Lors des débats, on peut parfois voir les politiciens les plus traditionalistes - mais qui restent néanmoins très pragmatiques d'un point de vue économique - se poser des questions sur le modèle traditionnel de la famille qu'ils ont pu défendre. Il faudrait sans doute néanmoins faire une différence entre politiciens de la CDU et de la CSU, plus traditionalistes encore.

 

Certes, l'armée a besoin d'attirer davantage et il existe des arguments rationnels à une telle évolution (comme tu as pu les exposer) mais Ursula von der Leyen n'a sûrement pas évoqué cette question de la vie de famille de manière neutre. Elle a été désignée comme Ministre de la Défense le 17 décembre 2013 et dans sa première déclaration d'importance après la prise de fonction, elle évoque cette thématique familiale, en des termes qui sont d'ailleurs travaillés : elle ne parle pas de la nécessité d'une armée plus attractive en premier lieu (la thématique de la défense est d'ailleurs tout à fait secondaire dans le propos) mais bel et bien d'une armée plus "familienfreundlich" (plus "family-friendly" si l'on devait passer par l'anglais pour traduire le plus fidèlement possible le terme). Autrement dit, elle applique à l'armée ce qu'elle a défendu pour l'ensemble de la société et des secteurs économiques. Cette évocation de la question familiale dans les armées, dès la première déclaration d'importance dans la fonction, est pour moi loin d'être un hasard. Beaucoup d'analystes politiques ont d'ailleurs considéré cette nomination d'Ursula von der Leyen au poste de Ministre de la Défense comme une rampe vers un statut de future candidate de la droite à la chancellerie, Angela Merkel ayant laissé entendre qu'elle ne se représenterait plus. D'ailleurs, l'une des principales critiques adressées à Angela Merkel - et pas seulement à gauche - c'est de ne pas s'être assez impliquée, de ne pas assez avoir soutenu la politique familiale. Oui, je le réaffirme, la question familiale prend une importance nouvelle et Ursula von der Leyen compte bien en tirer profit.

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé, j'ai jamais dit que la question familiale n'était pas devenue un débat en Allemagne, et j'ai lu la bio de Mme la ministre: je connais sa plate forme et son image. Mon point était de souligner qu'avoir une politique familiale dans l'armée allemande n'est pas un moyen de marquer des points politiques/électoraux, en tout cas pas de poins "rentables" au regard du coût, rien de plus, et qu'en conséquence, le but principal de cette politique précise est plus de gouvernance (cad faire un truc utile, ou au moins visant à l'être) que de politique proprement dite (assez notable pour qu'on le signale quand ça arrive, vu les tendances de comportement des élites politiques), en l'occurrence rendre l'armée plus attractive et rétentive pour les individus qu'elle cible ou veut cibler dans son recrutement.

Que la famille soit (enfin!) un objectif politique du débat allemand, c'est certain, mais c'est pas l'armée qui va être un moyen de marquer des points dans ce domaine; ceci dit, j'attends quand même, au-delà de la rhétorique, de voir où vont aller les gros sous budgétaires (dans la mesure des marges de manoeuvre disponibles) avant de voir si c'est LE sujet chaud pour les Allemands.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'office humanitaire de la Commission européenne (ECHO, European Commission Humanitarian Office) est-il menacé ? La multiplication ou l'amplification, en 2013, des crises (Mali, Syrie, Centrafrique, Philippines…) a eu des conséquences très directes pour son équilibre financier. La rumeur d'un risque de faillite court depuis qu'une consigne administrative a invité les agents de cet organe, début janvier, à vérifier le degré d'urgence des projets soumis, en vue d'une probable réduction des budgets. Une catastrophe pour un grand nombre d'organisations non gouvernementales, car ECHO, l'un des principaux bailleurs de fonds de l'aide humanitaire dans le monde, travaille avec quelque 200 partenaires dans 140 pays.

 

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/01/15/l-agence-humanitaire-de-l-ue-en-difficulte-financiere_4346334_3214.html#xtor=AL-32280515

 

Le ministre des finances britannique, George Osborne, demande à l'Union européenne de se réformer, faute de quoi le Royaume-Uni en sortira à l'issue du référendum promis par Londres d'ici à 2017. « L'intégration de la zone euro est nécessaire pour que l'euro survive, mais la protection des droits des membres de l'Union européenne n'ayant pas l'euro est absolument nécessaire pour préserver le marché unique et faire que (Londres) puisse rester », a-t-il insisté lors d'une conférence organisée par deux organisations eurosceptiques, Open Europe et Fresh Start Project., en évoquant notamment la protection de la City de Londres.

 

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/01/15/londres-flatte-les-eurosceptiques-les-industriels-menacent_4348465_3214.html#xtor=AL-32280515

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.independent.co.uk/news/science/the-james-webb-telescope-in-pictures-building-a-machine-to-see-the-beginning-of-the-universe-9064583.html (16 janvier 2014)

 

Le télescope James Webb construit en coopération entre la NASA, l'ESA et l'agence spatiale canadienne vient de franchir une étape de sa feuille de route avec l'achèvement du dernier des 18 miroirs qui le composent. Il sera lancé en 2018.

 

http://www.independent.co.uk/voices/editorials/a-resurgent-british-car-industry-offers-lessons-in-how-to-improve-other-areas-of-our-economic-output-9056172.html (13 janvier 2014)

 

L'industrie automobile britannique est sur le point de regagner son niveau de... 1972 autour de 2 millions de véhicules par an, portée par le luxe (Bentley, Rolls, Land Rover) et aussi BMW, Toyota, Nissan, Honda, General Motors.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.euractiv.com/europes-east/moldova-eu-commission-clarifies-news-532785 (16 janvier 2014)

 

L' Accord de libre-échange complet et approfondi entre la Moldavie et l'Union Européenne est applicable à la Transnistrie. Il incombe aux autorités transnistriennes de le mettre en application, a précisé la commission européenne face aux critiques de Moscou. La Transnistrie fournit d'ores et déjà 40% de ses exportations à l'UE et 30% à la Moldavie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Israël a vertement répliqué vendredi aux condamnations européennes de la colonisation, s'engageant dans une rixe diplomatique avec son principal partenaire commercial, trois jours après celle qui a éclaté avec son allié stratégique américain.

Les ambassadeurs britannique, français, italien et espagnol ont été convoqués au ministère des Affaires étrangères, au lendemain de la convocation d'ambassadeurs israéliens dans ces mêmes pays en réponse à l'annonce il y a une semaine de plans de quelque 1.800 nouveaux logements dans les colonies.

 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait déjà accusé l'Union européenne (UE) d"'hypocrisie" après la convocation de ses ambassadeurs "à cause de la construction de quelques maisons", lui reprochant de ne pas faire de même pour les "appels à la destruction d'Israël" de la part de personnalités palestiniennes.

 

Cette passe d'armes avec l'UE se produit alors que la crise avec les Etats-Unis provoquée par la charge du ministre de la Défense Moshé Yaalon contre le secrétaire d'Etat John Kerry risque de laisser des traces, selon les commentateurs israéliens.

 

http://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-chamaille-l-39-ue-colonisation-121813567.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.the-american-interest.com/blog/2013/11/15/meet-the-man-greens-hate-more-than-climate-change-deniers/ (15 novembre 2013)

 

Selon le statisticien danois Bjørn Lomborg, les projets de politiques climatiques européens envisagés actuellement ne permettent pas d'espérer mieux que pour chaque euro dépensé dans les politiques environnementales, l'Union européenne évite 10 centimes de dommages climatiques.

 

Cet auteur indique ( http://www.project-syndicate.org/commentary/bj-rn-lomborg-on-how-political-choices-make-bad-climate-change-policies-even-worse ) que 38% des réductions de CO2 effectuées dans l'Union Européenne correspondent à des produits qui seront délocalisés à l'extérieur de l'UE où ils peuvent être fabriqués en émettant du CO2, puis importés dans l'UE sous la forme de produits finis.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent article: d'ailleurs on ne compte plus les canaux creusés qui coutent des milliards, pour justifier des gains environnementaux se chiffrant en millions (en multipliant le CO2 en moins son prix à la tonne donné par la taxe carbone). Et c'est comme cela partout où il y'a des politiques écologistes, qui sont menées en dépit de tout bon sens et de toute gestion économique un minimum responsable. L'universitaire Remy Prud'homme est par exemple une source sur le sujet, parmi d'autres. D'ailleurs la rentabilité des investissements a posteriori n'est jamais analysée par l'Etat, le rapport cout/bénéfice n'est jamais traité dans le discours public des politiques, qui curieusement ne parlent jamais que des bénéfices comme ces investissements étaient gratuits ou presque, alors qu'ils se chiffrent en dizaines de milliards... Les politiques veulent absolument des mesures "écologiques", peu importe le prix et leur efficacité (on devrait plutôt dire inefficacité) réelle.

 

Cela me fait penser à ces pays africains qui ont construit d'immenses complexes d'aciéries paumées au milieu de nulle part, sans route et raccordement électrique et qui n'ont jamais sorti la moindre barre d'acier, juste car le dirigeant local voulait absolument pousser son projet chéri sur lequel il batissait sa carrière politique (en manipulant des comissions occultes d'autant plus élevées que le projet est couteux), peu importe le cout final.

Quoique il me vient à l'idée une encore meilleure comparaison avec l'écologie: les pays qui s'inventent un ennemi imaginaire, dont il est de bon ton d'exagèrer au delà de toute mesure la dangerosité et la méchanceté, en affirmant bien fort qu'un immense catalysme immiment se produira si rien n'est fait (invasion par des hordes étrangères sanguinaires, atomisation de la région, déluge et nuage de sauterelles, départ de ta femme, etc.). Afin de pouvoir engager d'énormes dépenses militaires et déclarer une guerre inutile. L'Histoire est remplie de ce type de phénomène: la "guerre contre le terrorisme" n'est que le dernier en date.

Edited by aqva

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aqva ta comparaison est pour le moins hasardeuse : le réchauffement climatique est un ennemis réel et pas inventé; c'est uniquement au niveau  du traitement qu'on brasse de l'air tout en faisant des conférences inutiles

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.theguardian.com/politics/2014/jan/18/british-exit-eu-scare-foreign-investors-vince-cable (18 janvier 2014)

Le secrétaire britannique aux Affaires, Vince Cable dit : « Ce que je veux dire [aux entreprises], c'est que le risque que nous quittions l'UE est très, très bas et je rassure juste les entreprises sur ce point. »

Un sondage donne 52% pour quitter l'UE contre 34% qui veulent y rester.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.theguardian.com/politics/2014/jan/18/british-exit-eu-scare-foreign-investors-vince-cable (18 janvier 2014)

Le secrétaire britannique aux Affaires, Vince Cable dit : « Ce que je veux dire [aux entreprises], c'est que le risque que nous quittions l'UE est très, très bas et je rassure juste les entreprises sur ce point. »

Un sondage donne 52% pour quitter l'UE contre 34% qui veulent y rester.

 

 

 

    Marrant ça, de voir ce gouvernement europhobe inquiéter ses entreprises nationales qui elles a l'inverse du populo britannique, ont clairement besoin du cadre européen ...

 

  Moralité, elles pourront toujours venir en France si la course a l'échalote europhobe de Cameron le piège lui même au point qu'il soit forcé d'aller vers un référundum, et c'est bien ce qui risque d'arriver car l'extrême droite britannique va marteler marteler et encore marteler la question référundaire et Cameron va se retrouver dans une position délicate ou si il refuse tout sa politique populiste anti-europe n'aura alors servi a rien pour tenter de contrer a la prochaine échéance électorale nationale une très forte saignée a l'extrême droite qui donnera probablement les clés du parlement a nouveau au Labour (a moins que la droite de Cameron s'allie avec l'extreme droite)

 

    S'il accepte : C'est mort de chez mort, la réponse sera clairement oui et la il provoquera une catastrophe qui aura de lourdes répercutions pour les entreprises britanniques ...

 

  Voila ce que c'est que de jouer au jeu du "je me crois + malin" avec le populisme europhobe non assumé : Il est en train de saper sa propre reprise chez lui du fait qu'un climat de sorti de l'Europe n'aidera clairement pas les entreprises britanniques ...

 

 

   Elles pourront toujours trouver refuge en France si ça devait arriver   (pan dans les dents ...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.theguardian.com/politics/2014/jan/18/british-exit-eu-scare-foreign-investors-vince-cable (18 janvier 2014)

Le secrétaire britannique aux Affaires, Vince Cable dit : « Ce que je veux dire [aux entreprises], c'est que le risque que nous quittions l'UE est très, très bas et je rassure juste les entreprises sur ce point. »

Un sondage donne 52% pour quitter l'UE contre 34% qui veulent y rester.

 

 

Tiens, j'aimerai bein voir la geule des Brits des s'ils sortent de UE. Moi j' etudie en Angleterre là, et pas une seule personne ne comprend que le R-U sera foutu, s'ils sortent.

Si ils sont toujours vivants c'est grace à l'UE. C'est vrai que a chaque fois ou ca va bien economiquement, le R-U se fout de nous, du genre "on ferait mieux sans eux, etc.".

Sauf que a chaque crise, ils reviennent à genoux, voulant du fric qu'on est obligé de leur donner.

Il y a une raison que tout les gouvernements du R-U ne sortent pas de l'UE, meme si 54 pourcent veulent partir.

Edited by Kuznetsov

Share this post


Link to post
Share on other sites

le plus intéressant ça va être la réaction américaine... si le R.U. sort de l'U.E. tu vas voir les américains se trouveront un autre pays à utilisé comme porte d'entrée.

Edited by Conan le Barbare

Share this post


Link to post
Share on other sites

le plus intéressant ça va être la réaction américaine... si le R.U. sort de l'U.E. tu vas voir les américains se trouveront un autre pays à utilisé comme porte d'entrée.

 

C'est drole, car les Anglish me balancent tous à la tete: 'ouais, mais les USA sont notre premier partenaire commercial. Pas la France ou l'Allemagne.'

Moi je leur réponds:' bah quand meme, si, l'UE sont en tout les premiers.'

 

Et la je me réjouis en pensant que les US vont les laisser tomber si ils partent. Ils vont pas comprendre leur erreur.

Voila pourquoi le R-U ne quittera pas, tant que l'UKIP ne sera pas a la tete du R-U. Et meme la, il faudrait vraiment le plus taré d'entre eux (déja qu'ils le sont assez) pour quitter, tant ils comprenneront leur faute.

Share this post


Link to post
Share on other sites

....En matière de coopération militaire, l’idéal est bien évidemment de trouver un partenaire avec qui l’on partage une vision commune. C’est ce qu’avait expliqué le chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Guillaud, en juin dernier, lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

“Nous pouvons développer une coopération globale avec d’autres pays que le Royaume-Uni, mais pas forcément avec les États importants auxquels on pense habituellement. (…) Il faut d’abord une vision stratégique commune” et “en dehors du cas spécifique de la Pologne (…), le seul autre grand pays avec lequel nous partageons une vision stratégique commune est l’Espagne”, avait-il affirmé....

 

 

http://www.opex360.com/2014/01/18/la-brigade-franco-allemande-devrait-etre-prochainement-deployee-au-mali/

 

C’est une lettre d’un lecteur publié par le Guardian aujourd’hui. Le lecteur n’est pas n’importe qui. Il s’agit de Glenys Kinnock, ancienne ministre délégué à l’Afrique et ministre délégué à l’Europe dans le gouvernement Blair. Ancienne eurodéputée, aujourd’hui à la Chambre des Lords et membre du groupe sur le Soudan, Glenys ne mâche pas ses mots. « Le fantôme du Rwanda plane sur la République centrafricaine (RCA), et de nouveau l’ONU a mis en garde contre le danger de génocide » (...) « Il est urgent de donner à la proposition faite par Cathy Ashton du déploiement rapide d’une force, de la taille d’un bataillon (EUFOR RCA Bangui), pour soutenir les soldats de la paix africains et français dans leurs efforts pour rétablir la sécurité en RCA. »

http://www.bruxelles2.eu/zones/tchad-soudan/le-fantome-du-rwanda-plane-sur-william-hague-glenys-kinnock.html

 

Un hommage devrait être rendu aux deux agents de EUPOL Afghanistan, décédés dans l’attentat de vendredi à Kaboul lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ce lundi 20 janvier à Bruxelles.

La Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Catherine Ashton, devrait ainsi, à l’ouverture de la réunion, dédier quelques mots aux deux victimes et répéter ses condoléances aux ministres danois et britannique des Affaires étrangères.

 

 

 http://www.bruxelles2.eu/styles/breves/hommage-aux-2-agents-deupol-afghanistan-decedes.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis la plus grave menace pour le RU en cas de sortie de l'UE, ce serait de voir un éclatement de celui-ci fasse au ras le bol des autres nations devant la politique anti-UE du RU dictée par des intérêts purement anglais. D'ailleurs l'annonce d'un référendum pour l'indépendance en Ecosse a été, il me semble, annoncé au moment même ou on entendait parler de referendum sur la sortie de l'UE du RU.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,246
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries