Marechal_UE

[Union Européenne] nos projets, son futur

Recommended Posts

il y a une heure, Alexis a dit :

L' "alliance transatlantique étroite" construit un "mur sûr". C'est donner la priorité à la protection américaine, et renouveler la confiance allemande en cette protection. Un choix comme un autre, même si je ne suis pas sûr que je partagerais cette confiance si j'étais allemand.

L'expression est assez bizarre : comment est-ce qu'un océan peut être un mur ? Alors oui, je comprends, c'est une métaphore de la protection, de la sécurité. Mais moi ça me fait penser à un autre mur : la ligne Maginot, qui n'a pas été complètement inutile, mais qui n'a pas suffi, parce qu'en retard d'une technologie.

L'Alliance atlantique rend service, mais si on n'y prend pas garde, elle risque d'être dépassée par d'autres stratégies, non militaires : l'économie et la culture. Le numérique, le cybermachin. Le fait aussi que l'Europe s'effondre d'elle-même, de l'intérieur, comme dans l'« étrange défaite » racontée par Marc Bloch.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Wallaby said:

L'expression est assez bizarre : comment est-ce qu'un océan peut être un mur ? Alors oui, je comprends, c'est une métaphore de la protection, de la sécurité. Mais moi ça me fait penser à un autre mur : la ligne Maginot, qui n'a pas été complètement inutile, mais qui n'a pas suffi, parce qu'en retard d'une technologie.

Un petit peu aussi parce qu'elle couvrait pas tous les bons endroits:dry:. L'aurait fallu la mettre sur roues pour pouvoir la bouger. 

Edited by Tancrède
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Alexis said:

De deux choses l'une :

- Soit Kramp-Karrenbauer propose un quatrième siège européen au Conseil de sécurité, après les deux sièges français et britannique et celui que l'Allemagne demande pour elle-même... ce qui va commencer à faire un peu beaucoup :happy:

- Soit c'est le retour de cette lubie allemande comme quoi la "mise en commun" du siège de la France au Conseil de sécurité aurait le moindre sens

En fait, la mise en commun du siège permanent de la France a bel et bien du sens mais seulement dans un cadre et c'est celui qu'AKK semble avoir rejeté plus haut: le fédéralisme européen. Si on crée des États-Unis d'Europe/Fédération Européenne/... et que cette entité cesse d'exister, la France cesse d'être un état souverain indépendant pour devenir une partie des USE. Elle n'a donc plus de politique étrangère et l'intérêt d'un siège au Conseil de Sécurité devient nul. Cependant, les USE ont eux besoin d'un siège et il devient logique que le siège français revienne aux USE.

Cependant, tant que la politique étrangère n'est pas strictement fédéralisée, la France gardera son siège. Ce sont deux faces d'une même pièce et c'est l'erreur allemande...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Alexis a dit :

grâce à l'alliance transatlantique étroite

J'ai vraiment très hâte que Trump demande à l'Allemagne de payer "cost +50%" pour Ramstein, Landstuhl, et les autres.

Il y a 6 heures, Alexis a dit :

la communautarisation des dettes, l'européanisation des systèmes sociaux et le salaire minimum seraient la mauvaise approche.

C'est énoncé comme un dogme. Ce serait une mauvaise approche. Pourquoi ? Parce que ! La convergence, mais sans la solidarité. Demerdensiesich. Et tant pis si ça ne fait qu'augmenter la montée du nationalisme eurosceptiqu dans les pays qui souffrent justement d'une forte dette et de la concurrence des bas salaires.

Il y a 6 heures, Alexis a dit :

'Union européenne doit d'urgence améliorer sa capacité d'action en matière de politique étrangère et de sécurité. Nous devons rester transatlantiques tout en devenant plus européens. À l'avenir, l'UE devrait avoir un siège commun permanent au Conseil de sécurité des Nations unies.

Pourquoi faire ? Si l'Europe reste transatlantique, elle a déjà la majorité absolue des sièges permanents à ce conseil de sécurité : USA, UK, et France. Comment ça, USA c'est pas l'Europe, et UK est en train de brexiter ? Et alors ? L'Europe est transatlantique, donc l'Europe, c'est les USA. Un siège pour l'Europe ne se justifie que si l'Europe compte suivre une politique étrangère différente de celles des Etats-Unis, et c'est pas avec l'obsession atlanticiste d'AKK que ça va se faire.

En plus, pour avoir un siège permanent au CSONU, il faudrait commencer par avoir un siège tout court. Et pas un siège d'observateur à titre d'organisation internationale  comme peuvent en avoir tout un tas d'autres trucs et machins. Le siège permanent pour l'Organisation Internationale de la Francophonie, c'est quand ?

Problème problème, pour avoir un siège d'état membre, il faut être un état. Ah, mais "l'étatisme européen" est une mauvaise approche. Dont acte. Le siège permanent au Conseil de Sécurité est une mauvaise approche, madame Bossu-Carrossier, c'est vous-même qui l'avez dit.

Il y a 6 heures, Alexis a dit :

Mais cela peut aussi signifier concrètement que l'ouverture de notre marché aux produits agricoles africains et le démantèlement de nos nombreuses réglementations et subventions dans ce domaine ne doivent plus être tabous.

Supprimer la PAC et les réglementations phyto-sanitaires au prétexte d'aider le développement de l'Afrique, il fallait oser.

Il y a 6 heures, Alexis a dit :

Il s'agit notamment de la concentration du Parlement européen sur Bruxelles

Quand il s'agit de faire avaler des couleuvres aux Français, elle n'y va décidémment pas de main-morte.

Et un peu après elle dit que les élites de Bruxelles ne doivent pas rester entre elles...

Au passage, le coût du déménagement permanent à Bruxelles du Parlement Européen a déjà été calculé comme n'en valant vraiment pas la peine, car le bâtiment Spaak est vétuste et sous-dimensionné. S'il faut faire un déménagement permanent du PE, alors que ce soit à Strasbourg. La proposition d'AKK ne se justifie que si l'on veut emmerder la France.

Edited by Kelkin
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Alexis a dit :

Bien sûr, il y a des choses à améliorer. Notamment, il n'est pas acceptable que les membres de l'UE aient une politique étrangère différente de celle définie par la France au Conseil de sécurité. Le problème peut être simplement résolu : il suffit qu'ils s'engagent à s'aligner. C'est bien ce que suggérait Madame la Future-Chancelière :tongue: ?

La Future Chancelière explique surtout qu'il nous faut rester transatlantiques : "Wir müssen transatlantisch bleiben und gleichzeitig europäischer werden" (vous aurez noté la fameuse version allemande du "et en même temps"). L'alignement semble donc se concevoir à un autre niveau que celui que tu imagines. A ce train-là, autant renoncer à tout siège au Conseil de Sécurité de l'ONU.

Edit : Ah ben, je n'avais pas encore lu le message de Kelkin... mais la teneur est la même. Peu d'intérêt à obtenir un siège au Conseil de Sécurité de l'ONU si c'est pour s'aligner.

Edited by Skw
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Skw a dit :

A ce train-là, autant renoncer à tout siège au Conseil de Sécurité de l'ONU.

Ben non, il est important que le futur siège européen soit entièrement aligné sur les Etats-Unis et non confié à ce trublion pas fiable avec des velléités d'indépendance qu'est la France.

Le 10/03/2019 à 07:27, Alexis a dit :

Emmanuel Macron s'est adressé dans une lettre ouverte à l'ensemble des habitants de l'Union européenne afin de proposer un ensemble de réformes à l'UE - après avoir largement échoué à faire avancer de telles réformes au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement.

===> L'Allemagne répond

De façon générale, j'ai l'impression qu'on est en train de détricoter la mise en scène d'Aix-la-Chapelle qui était une réaffirmation du du couple franco-allemand, correspondant à des débats secrets entre la France et l'Allemagne, qui aboutissent à une position commune franco-allemande qui est ensuite imposée au reste de l'Europe.

Mais là c'est le contraire. On a l'impression redoublée depuis l'affaire du gazoduc Nord Stream 2, que la France et l'Allemagne lavent leur linge sale en public, ce qui fait très mauvais effet et ne donne pas du tout l'impression d'un couple uni.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Kelkin a dit :

C'est énoncé comme un dogme.

Normal elle énonce justement le dogme de la CDU/CSU pour les années à venir.

 

Il y a 22 heures, Kelkin a dit :

Pourquoi faire ? Si l'Europe reste transatlantique, elle a déjà la majorité absolue des sièges permanents à ce conseil de sécurité : USA, UK, et France. Comment ça, USA c'est pas l'Europe, et UK est en train de brexiter ? Et alors ? L'Europe est transatlantique, donc l'Europe, c'est les USA. Un siège pour l'Europe ne se justifie que si l'Europe compte suivre une politique étrangère différente de celles des Etats-Unis

Là pour le coup je suis d'accord. Un siège à l'ONU pour l'Europe c'est en cas ou une politique étrangère et une Europe de la défense deviennent vraiment concrète. Sinon effectivement l'OTAN ayant une politique très intégré tout le monde est déjà représenté.

Le 10/03/2019 à 07:27, Alexis a dit :

Emmanuel Macron s'est adressé dans une lettre ouverte à l'ensemble des habitants de l'Union européenne afin de proposer un ensemble de réformes à l'UE - après avoir largement échoué à faire avancer de telles réformes au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement.

===> L'Allemagne répond

Annegret Kramp-Karrenbauer, chef de la CDU le parti de Merkel, a publié une tribune dans Welt am Sonntag "Faire l'Europe maintenant". Ce n'est pas Angela Merkel qui se charge de la réponse, et c'est assez logique puisque Kramp-Karrenbauer ("AKK") est son successeur désigné, qui sera probablement chancelière à terme pas trop lointain et en attendant a la haute main sur le parti et le groupe parlementaire - donc une influence majeure et peut-être directrice sur la politique de la chancelière actuelle.

Elle appuie certaines propositions de Macron, en repousse fermement d'autres et en ajoute de son cru. Quoi qu'on en pense, il me semble que c'est un important discours d'orientation générale.

(j'ai marqué les passages qui me semblent particulièrement notables. Et oui, il y en a pas mal. Ce discours est riche, encore une fois qu'on soit d'accord ou pas)

 

Il y a un grand absent dans ce discours : le traité d'AIX n'est jamais nommé. Et pourtant c'est de lui qu'on parle tout du long.

De toute façon soyons clair quelque part AKK met bien le siege de la France à l'ONU dans la balance, ce qui veut dire que Macron a bien réussi a hameçonner les allemands qui évidemment ne vont pas remettre en cause leur appartenance à l'OTAN sans contrepartie.

Je rappel également que sur la table il y a la participation allemande à l'effort nucléaire français. Ce point n'est pas non plus dans le discours d'AKK.

Edited by herciv

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Wallaby a dit :

Ben non, il est important que le futur siège européen soit entièrement aligné sur les Etats-Unis et non confié à ce trublion pas fiable avec des velléités d'indépendance qu'est la France.

Je n'ai peut-être pas été assez clair, mais c'était peu ou prou le sens de mon propos : (1) réclamer à ce que le siège français devienne un siège européen ; (2) soutenir l'alignement européen sur une posture transatlantique ; (ma conclusion) dans ces conditions, autant que l'on renonce, côté français, à notre siège à l'ONU. Cela va vraiment dans l'idée de faire perdre un pouvoir à la France plus que d'en un attribuer un nouveau à l'UE, ai-je l'impression.

 

il y a 12 minutes, herciv a dit :

Normal elle énonce justement le dogme de la CDU/CSU pour les années à venir.

Avec un tel discours en matière européenne, et les blocages qu'une telle ligne risque d'entrainer en matière de structuration européenne, elle peut surtout se présenter comme candidate de l'AfD.

Par ailleurs, l'aile conservatrice de la CDU soutient un retrait anticipé de Merkel pour laisser la chancellerie à Kramp-Karrenbauer. Seulement, deux tiers des Allemands souhaitent que Merkel aille au bout de son mandat. Autrement dit, même pas sûr que cette idée soit majoritaire au sein de l'électorat CDU-CSU (sachant qu'il n'est pas improbable - c'est une lecture personnelle - que nombre des électeurs AfD se soient prononcés en faveur de ce retrait anticipé de la chancellerie pour Merkel) : https://www.welt.de/politik/deutschland/article190092399/Kanzleramt-Konservative-in-der-Union-fordern-Merkel-zum-Ruecktritt-auf.html

 

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/03/2019 à 08:25, Alexis a dit :

L'idée peut sembler intéressante à des Etats qui ont une conception de la séparation des religions et de l'Etat moins exigeante que celle de la France. Même pour ces Etats, je ne vois pas tellement l'avantage à créer de telles chaires d' "islam compatible avec la tolérance" au niveau européen plutôt qu'au niveau d'un pays... ne serait-ce que pour question de langue !

Elle est catholique, mais elle a une notion finalement très protestante de la religion : les pasteurs doivent être loyaux au prince de Saxe, de façon à être "compatibles avec le prince de Saxe" et non dépendants de tel ou tel pape étranger ou de prophètes autoproclamés.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Luther#Les_appuis_politiques

En avril 1525, en des termes très durs, Luther se prononce pour une répression impitoyable de la révolte. Il y aura en tout plus de 100 000 morts. Pour Luther, se révolter contre son souverain équivaut à se révolter contre Dieu lui-même : Dieu a donné à certains le « privilège » de gouverner et, même quand ils se révèlent injustes, Dieu n'a pu se tromper. Si le peuple est gouverné par un souverain cruel, il s'agit d'une punition divine.

Edited by Wallaby
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Wallaby said:

que la France et l'Allemagne lavent leur linge sale en public, ce qui fait très mauvais effet et ne donne pas du tout l'impression d'un couple uni.

Rien à voir avec le couple franco-allemand ici. Le couple franco-allemand, c'est l'entente entre les chefs d'États et de gouvernement des deux pays: pour le moment Macron et Merkel. AKK n'est qu'une leader de parti, en campagne qui plus est.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/03/2019 à 08:25, Alexis a dit :

Cette idée de proposer "à la carte" aux Etats de contribuer soit à la politique de co-développement, soit à la protection des frontières, soit à l'accueil des réfugiés me semble intéressante.

Il faut quand même savoir, comme l'explique assez bien Stephen Smith dans son livre, que c'est le développement qui génère les migrations et non l'inverse. On peut souhaiter participer au développement de l'Afrique pour toutes sortes de raisons, mais si l'on veut réduire les flux migratoires, c'est contre-productif.

Il faudrait d'urgence que quelqu'un envoie à AKK une copie du livre de Stephen Smith, La ruée vers l'Europe

http://www.lefigaro.fr/international/2018/04/16/01003-20180416ARTFIG00263-immigration-les-theses-a-rebours-de-stephen-smith-l-africaniste-cite-par-macron.php (16 avril 2018)

Contrairement à ce qui est régulièrement avancé, l'aide au développement ne limite pas l'immigration. Au contraire, elle la favorise, estime Stephen Smith. Selon lui, «les pays riches se tirent une balle dans le pied. En effet, du moins dans un premier temps, ils versent une prime à la migration en aidant des pays pauvres à atteindre le seuil de prospérité à partir duquel leurs habitants disposent des moyens pour partir et s'installer ailleurs. C'est l'aporie du ‘codéveloppement', qui vise à retenir les pauvres chez eux alors qu'il finance leur déracinement», écrit-il dans son ouvrage.

Smith s'appuie notamment sur la migration européenne vers les Etats-Unis au XIXe siècle qui a eu lieu à une époque où l'Europe était dans une phase de de développement et de croissance économique.

il y a 4 minutes, mehari a dit :

Rien à voir avec le couple franco-allemand ici. Le couple franco-allemand, c'est l'entente entre les chefs d'États et de gouvernement des deux pays: pour le moment Macron et Merkel. AKK n'est qu'une leader de parti, en campagne qui plus est.

AKK répond à Macron. Pour éviter l'effet de lavage de linge sale, Macron aurait du faire écrire son article qui a déclenché la réponse d'AKK par un second couteau, et non le signer lui-même.

AKK, tu as raison, ce n'est pas le gouvernement allemand. Par contre Macron c'est le gouvernement français.

Le 10/03/2019 à 08:25, Alexis a dit :

AKK : "Le centralisme européen, l'étatisme européen, la communautarisation des dettes, l'européanisation des systèmes sociaux et le salaire minimum seraient la mauvaise approche".

Imaginons un instant qu'elle dise le contraire, à savoir que tout cela est la "bonne approche". Dans ce cas est-ce qu'elle ne risque pas de se faire dépasser sur sa droite par l'AfD ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Wallaby said:

AKK répond à Macron. Pour éviter l'effet de lavage de linge sale, Macron aurait du faire écrire son article qui a déclenché la réponse d'AKK par un second couteau, et non le signer lui-même.

AKK, tu as raison, ce n'est pas le gouvernement allemand. Par contre Macron c'est le gouvernement français

Peut-être. Mais l'opinion de Macron reflète l'opinion que Macron compte défendre en tant que président français. D'une certaine façon, ce que Macron écrit représente ce que l'état français pense. Cependant, ce qu'AKK écrit n'engage qu'elle ou, au plus, la branche dominante de la CDU (qui ne représente pas forcément la majorité de la CDU).

L'opinion d'AKK n'a ici de l'intérêt que parce qu'elle reflète l'opinion actuelle de la potentielle future chancelière et potentiellement, le programme de la CDU pour les européennes. Cependant, beaucoup de choses peuvent changer en 2 ans...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, mehari a dit :

Peut-être. Mais l'opinion de Macron reflète l'opinion que Macron compte défendre en tant que président français.

Il faut voir là un changement d'époque. Autrefois les présidents français ne "reflétaient pas leur opinion" avant de les avoir validées avec le chancelier ou la chancelière allemande. Autrefois, lorsqu'un président français s'exprimait en public, c'était pour dévoiler des points d'accord dûment négociés et finalisés avec l'Allemagne.

Edited by Wallaby
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Wallaby a dit :

Il faut voir là un changement d'époque. Autrefois les présidents français ne "reflétaient pas leur opinion" avant de les avoir validées avec le chancelier ou la chancelière allemande. Autrefois, lorsqu'un président français s'exprimait en public, c'était pour dévoiler des points d'accord dûment négociés et finalisés avec l'Allemagne.

C'est vrai, et c'est nouveau.

Je suis tenté d'y voir la conséquence du refus du gouvernement allemand des propositions de réforme de l'Union européenne adressées aux autres gouvernements européens, et en priorité à l'allemand, par Emmanuel Macron depuis le début de son mandat. Le président français change d'approche, parce que sa première tentative a échoué.

Et elle a échoué en grande partie parce que l'Allemagne a refusé.

C'est un fait, entre un gouvernement allemand attaché au statu quo qui lui réussit si bien et un président français qui sait qu'il ne dispose que de cinq ans - trois, maintenant - pour mettre en place un changement majeur de la stratégie économique européenne afin - l'espère-t-il - que l'euro en vienne à bénéficier à tous les pays plutôt qu'à quelques-uns... il ne peut y avoir d'entente que de façade. L'un tire à hue, l'autre résiste à dia.

Je me demande combien de temps durera le rapprochement franco-allemand mis en scène pour le public.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Alexis said:

C'est vrai, et c'est nouveau.

Je suis tenté d'y voir la conséquence du refus du gouvernement allemand des propositions de réforme de l'Union européenne adressées aux autres gouvernements européens, et en priorité à l'allemand, par Emmanuel Macron depuis le début de son mandat. Le président français change d'approche, parce que sa première tentative a échoué.

Et elle a échoué en grande partie parce que l'Allemagne a refusé.

C'est un fait, entre un gouvernement allemand attaché au statu quo qui lui réussit si bien et un président français qui sait qu'il ne dispose que de cinq ans - trois, maintenant - pour mettre en place un changement majeur de la stratégie économique européenne afin - l'espère-t-il - que l'euro en vienne à bénéficier à tous les pays plutôt qu'à quelques-uns... il ne peut y avoir d'entente que de façade. L'un tire à hue, l'autre résiste à dia.

Je me demande combien de temps durera le rapprochement franco-allemand mis en scène pour le public.

Dans cette optique d'une Allemagne attachée au statu quo qui la place au sommet, seule et de loin, que penser de cette étude, vite contestée et débattue? 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/02/27/20002-20190227ARTFIG00101-selon-une-etude-allemande-l-euro-aurait-particulierement-nui-aux-francais.php

http://www.leparisien.fr/economie/pourquoi-l-etude-sur-les-grands-perdants-de-l-euro-fait-polemique-01-03-2019-8022705.php

https://www.ladepeche.fr/2019/02/28/passage-a-leuro-les-francais-auraient-perdu-56-000-euros-de-pouvoir-dachat-en-vingt-ans,8042921.php

https://www.bfmtv.com/economie/adopter-l-euro-sans-reformer-son-economie-a-coute-cher-a-la-france-1640540.html

(Où on constate aussi que le "manque de réformes" est souvent invoqué en réponse, en partie justement, mais surtout au point de présenter la chose comme une faute de la France de ne s'être pas alignée sur l'Allemagne)

Cette étude est-elle juste un objet médiatique? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Alexis a dit :

Le président français change d'approche, parce que sa première tentative a échoué. 

Donc il s'adresse directement à l'opinion, de façon à faire gagner ses idées aux élections européennes.

Cela suppose qu'il a des alliés dans chacun des pays européens.

Je m'étais imaginé que le parti de Macron viserait le leadership du groupe des libéraux au parlement européen. Mais qui trouve-t-on dans ce groupe, on trouve les libéraux allemands du FDP qui sont encore plus dur sur la ligne "pas d'étatisme" "l'Allemagne ne paiera pas les dettes des pays du sud", que toutes les AKK et toutes les Merkel de la CDU. Le FDP est très proche de l'AfD. Mais c'est cohérent avec le fait de s'intituler "libéral".

Donc je suis complètement perdu sur cette stratégie par l'opinion, et donc par une victoire électorale espérée.

Où sont les alliés étatistes de Macron dans les autres pays ?

Donc cet article de presse publié dans les 28 pays, c'est un peu une bouteille à la mer, donc il y a lieu de craindre que personne ne la trouvera échouée sur la plage.

Edited by Wallaby
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, Wallaby said:

Donc il s'adresse directement à l'opinion, de façon à faire gagner ses idées aux élections européennes.

Cela suppose qu'il a des alliés dans chacun des pays européens.

Je m'étais imaginé que le parti de Macron viserait le leadership du groupe des libéraux au parlement européen. Mais qui trouve-t-on dans ce groupe, on trouve les libéraux allemands du FDP qui sont encore plus dur sur la ligne "pas d'étatisme" "l'Allemagne ne paiera pas les dettes des pays du sud", que toutes les AKK et toutes les Merkel de la CDU. Le FDP est très proche de l'AfD. Mais c'est cohérent avec le fait de s'intituler "libéral".

Donc je suis complètement perdu sur cette stratégie par l'opinion, et donc par une victoire électorale espérée.

Où sont les alliés étatistes de Macron dans les autres pays ?

Donc cet article de presse publié dans les 28 pays, c'est un peu une bouteille à la mer, donc il y a lieu de craindre que personne ne la trouvera échouée sur la plage.

MR/openVld en Belgique, le VVD et les D66 aux Pays-Bas et le DP au Luxembourg, bref les parti libéraux du BeNeLux. Après, j'en sais rien. Ciudadanos en Espagne peut-être?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/03/2019 à 07:27, Alexis a dit :

AKK : "En ce qui concerne les États membres d'Europe centrale et orientale, il faut respecter leurs approches et leur contribution spécifique à notre histoire et à notre culture européennes communes. Et pourtant, il ne doit y avoir aucun doute sur le noyau non négociable de valeurs et de principes".

Les empires coloniaux souvent valorisent la culture des peuples colonisés qu'ils se proposent de civiliser. Il n'y a qu'à voir l'exposition coloniale parisienne de 1931.

Ou les documentaires chinois sur le folklore tibétain ou ouighour qui montrent à quel point les ouighours sont heureux et tout sourire d'appartenir à l'ensemble chinois :

Le 12/08/2018 à 15:28, numidiadz a dit :

Je pense que la Chine est l'un des pays le plus multiculturel au monde, et c'est une richesse à encadrer soigneusement, je suis tombé sur cette vidéo qui montre que la zone de l’extrême ouest avec sa diversité ethnique, vêtements traditionnels...etc 

à 2.42 :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon résumons quelques peu :

La réponse d'AKK : c'est la réponse d'une présidente d'un parti important allemand à l'instant T, ce n'est en rien une prise de position officielle allemande. C'est un peu comme si en 2015-16 Cambadélis, président du PS d'alors, avait répondu à une lettre ouverte sur une nouvelle Europe publiée par Angela Merkel .... Où sera la CDU pour les prochaines élections, quelle sera la position d'AKK, ... On a bien vu en France combien les partis politiques "installés" pouvaient être balayés en quelques mois.

Néanmoins cette réponse a le mérite d'exister, par rapport aux longs silences gênés de la Chancelière après le discours de la Sorbonne où d'autres prises de position françaises.

Voyons cette réponse, sur les points essentiels :

1) La présence de l'Europe au sein du Conseil de l'ONU : remplacer la France par l'Europe, pourquoi pas, mais dans ce cas là il faudra une véritable Europe nettement plus intégrée en terme politiques, monétaires, diplomatiques, militaires, financiers, .... Complètement irréaliste d'exiger d'un côté ce changement sans accepter une Europe plus élargie dans bien des domaines, dont la communautérisation des dettes, c'est à la limite une provoc grossière. On aurait eu : "nous prenons notre part de la dette des autres états Européens, mais dans ce cas les Pays les plus endettés (comme la France) doivent céder leur place à l'Europe à l'ONU, ça aurait fait mal, mais cela pourrait se discuter, si cela se fait avec toute une série d'autres intégrations plus poussées (qui ne ferront sans doute pas du bien et pas plaisir à la France), on tombe dans un "donnant-donnant" pouvant peut-être virer au "gagnant-gagnant".

Petit détail qu'on oublie : il y a d'autres membres à l'ONU et au conseil permanent, qui ont peut-être aussi leur mot à dire sur un changement du "membership", ce que semble pleinement oublier AKK. Il faudrait peut-être passer vers un autre modèle incorporant plus de pays (Allemagne, Japon, Brésil, Inde, ...) à côté des 5 actuels, avec une nouvelle règle de  veto (par exemple l'obligation d'avoir au moins 2 vetos sur un conseil comportant 9 membres)

Si l'on arrivait vers une solution "Europe politique intégrée et présente à l'ONU", quelle devrait-être son organisation politique ? sans doute différente de celle actuelle, et plusque probablment pas selon un modèle présidentiel français, modèle unique, inexistant ailleurs en Europe, > On pourrait lancer un fil la-dessus ? Quelles institutions publiques (Chambre et Sénat), quelle représentation ?,  quel mode de vote ?; ....

2) Le PA Européen (et j'y lie Strasbourg) : là désolé, le deal est pour moi immédiatement trouvé : "chiche" on lance la construction de Porte-avions Européens (et plus que 1, il en faut min 4 à 5, CDG compris) asap, et dès la prochaine législature plus de sessions à Strasbourg ... Perso entre avoir une véritable force aéronavale Européenne et ravaler mon orgueil français pour 5 sessions par an le long du Rhin, mon choix est immédiatement fait. D'autant plus que c'est une énorme opportunité pour l'industrie militaire française, la seule a maitriser toute la chaine de conception et d'utilisation de porte-avions. Même en offrant de réaliser ces 4 portes-avions en dehors de France, la France pourrait avoir des retombées de 40 à 50 % de la valeur de ces PA (Rafale embarqué, catapultes, ingénierie générale, ...). Je trouve même que cette proposition est une véritable porte ouverte pour lancer une vraie défense Européenne.

3) Les autres intégrations : en effet en France on pense un peu trop que tout doit être identique de Brest à Strasbourg, de Lille à Nice, la TVA, le SMIC, le nombre d'élèves par classes, la durée des congés,  .... Perso une Europe intégrée ne veut pas dire tout identique partout, aux USA il existe d'énormes différences fiscales d'Etat à Etat, ou des différences judiciaires fondamentales (peine de mort ou non par ex), cela n'empêche pas qu'il y ai une "Union" parlant d'une seule voix sur la scène internationale. Se battre pour avoir des taux d'impositions identiques partout est idiot, avoir des convergences, des seuils minimum oui, mais pas la peine de tomber dans cet "égalitarisme" très fréquent chez nous, où c'est la même chose pour tout le monde ... 

Clairon

Edited by Clairon
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme d'habitude on fait tout a l'envers. Créer les instruments de puissance pour un ensemble qui n'a pas les attributs ou la nature pour les exercer.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Nicks a dit :

Avec qui on fait le SCAF déjà ? :dry:

Les mêmes avec qui on a commencé un char en commun dans les années 1960 et un avion de combat en commun dans les années 1980, pourquoi :happy: ?

Char très réussi d'ailleurs, puisqu'il s'est décliné en deux versions, l'AMX-30 et le Leopard. De même que l'avion s'est décliné en deux versions, le Rafale et l'Eurofighter :tongue:

 

il y a une heure, Clairon a dit :

Complètement irréaliste d'exiger d'un côté ce changement sans accepter une Europe plus élargie dans bien des domaines, dont la communautérisation des dettes, c'est à la limite une provoc grossière.

Oui. Et tu es encore gentil d'écrire «à la limite»

 

il y a une heure, Clairon a dit :

 

Il faudrait peut-être passer vers un autre modèle incorporant plus de pays (Allemagne, Japon, Brésil, Inde, ...) à côté des 5 actuels, avec une nouvelle règle de  veto (par exemple l'obligation d'avoir au moins 2 vetos sur un conseil comportant 9 membres)

Pas de problème... il suffit de convaincre États-Unis, Chine et Russie d'abandonner leur droit de veto :tongue:

 

il y a une heure, Clairon a dit :

2) Le PA Européen (et j'y lie Strasbourg) : là désolé, le deal est pour moi immédiatement trouvé : "chiche" on lance la construction de Porte-avions Européens (et plus que 1, il en faut min 4 à 5, CDG compris) asap, et dès la prochaine législature plus de sessions à Strasbourg ... Perso entre avoir une véritable force aéronavale Européenne et ravaler mon orgueil français pour 5 sessions par an le long du Rhin, mon choix est immédiatement fait.

Je comprends le raisonnement, et de toute façon le «parlement» européen n'a guère de pouvoir.

Le problème de moyens militaires communs entre pays européens, c'est le commandement. S'il faut attendre que tout le monde soit d'accord avant d'utiliser ces porte-avions, ils ne feront pas grand chose et n'auront pas d'effet dissuasif. La brigade franco-allemande, quel intérêt a t elle sinon d'être un «symbole» qui coûte cher ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.spiegel.de/politik/deutschland/annegret-kramp-karrenbauer-europa-zuletzt-a-1257273.html (11 mars 2019)

Néanmoins, nous devons être reconnaissants à Annegret Kramp-Karrenbauer : Contrairement à Merkel, elle documente clairement sa position et celle de sa CDU-CSU. Un SPD qui élirait cette politicienne comme chancelière, non seulement capitulerait, mais aussi abandonnerait l'objectif d'une Europe sociale et solidaire.

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,715
    Total Topics
    1,249,308
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries