Marechal_UE

[Union Européenne] nos projets, son futur

Recommended Posts

On 6/30/2020 at 9:11 AM, Boule75 said:

Réflexion de la Commission en ce qui concerne le Cobalt et les terres rares, cette fois-ci impliquant la Pologne ; l'article fournit des indications sur les plans en cours:

 

Je doute qu'on soit capable de produire suffisamment de Cobalt pour subvenir à nos besoins. L'essentiel des réserves et de la production reste au Congo. Le recyclage pourrait aider mais c'est hypothétique et la croissance du marché des batteries est considérée comme exponentielle.

Ceci dit, le Li-Ion est aussi dans un impasse avec une impossibilité d'obtenir des énergies spécifiques supérieures. Cependant, il existe d'autres technologies comme le Li-Sulfure. Celle-ci n'utilise que du Lithium, du Souffre et éventuellement du Graphite tout en ayant une énergie spécifique deux fois supérieure à celle du Li-Ion. Exit donc le nickel, le cobalt ou le manganèse. Du à la réduction d'usage de métaux lourd (il reste encore du cuivre mais en quantités moindres), l'impact environnemental est aussi bien plus faible.

Enfin, le Souffre est un des éléments les plus abondants sur la planète et les risques sur son approvisionnement sont considérés comme mineurs par l'UE. Après, reste la question du Lithium et du graphite. Ce dernier peut être synthétisé mais c'est plus cher donc l'exploitation de graphite naturel est toujours intéressant. Les fabricants Li-Ion mélangent pour l'instant souvent du graphite nature et artificiel. Ce dernier produit de meilleur résultat mais le mixer avec le graphite naturel moins efficace permet de faire baisser les coûts. Le graphite reste cependant un matériaux jugé "critique" par l'UE, tout comme le Cobalt, le premier producteur (et de loin) étant la Chine. Les réserves principales sont elles réparties entre Turquie, Chine et Brésil.

Du côté du Lithium, la production par saumure ou spodumène est très faible en Europe et se concentre au Chili, en Australie, en Chine et en Argentine. Le Chili a de loin les plus grosses réserves. Cependant, de nouvelles pistes d'exploitation sont explorées pour l'instant avec la piste géothermique qui vient de faire l'objet d'un partenariat de l'UE pour un projet en Allemagne.

 

Il reste des problèmes cependant et la durée de vie des batteries Li-S doit être sérieusement améliorée pour être compétitive. Cependant, si ça passe, ça devrait complètement remplacer la Li-Ion.

L'Union Européenne a complété l'année passée le projet ALISE qui visait le TRL 4. Le projet LISA, toujours de l'UE, devrait créer un prototype au TRL 8 ou 9.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.eurotopics.net/fr/243835/l-irlandais-paschal-donohoe-elu-chef-de-l-eurogroupe?zitat=243811#zitat243811 (10 juillet 2020)

Fallait-il un dirigeant issu d'un paradis fiscal ?

Si l'on veut vraiment renforcer les intérêts européens, il y a de quoi s'interroger sur la nomination d'un chef de l'Eurogroupe irlandais, déplore El País dans son éditorial :

«Car l'Irlande rejette toute forme d'harmonisation du droit fiscal. Elle s'oppose à une taxe, aussi infime soit elle, sur les multinationales américaines du secteur des nouvelles technologies (la 'taxe Google', à laquelle est favorable une majorité des pays de l'UE) - des groupes qui ont pour la plupart leur siège social européen en Irlande. Elle promeut de surcroît l'adoption d'un impôt minimal sur les sociétés. Il s'agit donc d'un pays où règnent des conditions semblables à celles d'un paradis fiscal - ce qui a pour conséquence de fausser la concurrence.»

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 7/10/2020 at 2:35 PM, Desty-N said:

'étais le premier à redouter que la Pologne ne remplace le RU dans son rôle de fauteur de trouble au sein de l'UE, mais Varsovie n'a rien pu faire pour bloquer une réglementation qui l'affectera directement. A ce rythme-là, d'ici Noël la commission européenne va proposer un règlement pour rendre coup pour coup aux USA quand ils décideront souverainement de sanctionner nos entreprises (comme l'amende à la BNP pour ses relations avec Cuba , ou encore la pression US liée à leur dénonciation unilatérale de l'accord sur le nucléaire iranien) !!! 

À mon avis, ça vient surtout du fait qu'il s'agit de quelque chose devant être voté à la majorité qualifiée: si les contestataires ne peuvent réunir la minorité de blocage nécessaire, ils sont foutus.

 Ce serait très différent si on se trouvait dans un scénario où l'unanimité est la règle comme les réformes de l'UE, le financement ou la politique étrangère.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/07/2020 à 18:29, mehari a dit :

À mon avis, ça vient surtout du fait qu'il s'agit de quelque chose devant être voté à la majorité qualifiée: si les contestataires ne peuvent réunir la minorité de blocage nécessaire, ils sont foutus.

Dans le cadre des votes à majorité qualifiée, les anglais excellaient à réunir autour d'eux suffisamment de pays pour obtenir une minorité de blocage et faire obstruction. Je ne porte pas trop nos voisins d'outre Manche dans mon cœur, mais il faut être honnête et reconnaître à leurs services diplomatiques une habileté bien au dessus de la moyenne.
Dans le cas de la réforme du transport routier, l'affaire ne me paraissait pas gagnée d'avance. La plupart des pays de l'est de l'Europe allaient en pâtir, alors on pouvait craindre qu'ils se liguent pour faire échouer le projet. Visiblement, il leur a manqué un fédérateur. :wink:

Et je n'en démordrai pas: je considère qu'il s'agit d'une bonne chose. Je préfère qu'on ait plus le Foreign Office à l’affût pour bloquer certaines initiatives en profitant de la moindre maladresse des diplomaties françaises ou allemandes. Déjà que même dans ces conditions Paris et Berlin réussissent à  faire capoter certaines de leurs décisions :  

Citation

Si l'on veut vraiment renforcer les intérêts européens, il y a de quoi s'interroger sur la nomination d'un chef de l'Eurogroupe irlandais, déplore El País dans son éditorial :

L'article cité par @Wallaby me fait cependant un peu sourire. D'abord parce que le candidat qui avait l'appui de la France et de l'Allemagne était le ministre espagnol. On peut donc avoir un petit doute sur l'impartialité de l'article d'El Pais... Et ce d'autant plus que la critique du journaliste porte sur la fiscalité ... qui ne dépend pas de l'Eurogroupe! 

Alors même si je pense qu'il faudra un jour aborder la question de l'harmonisation fiscale (et sociale) au sein de l'UE, je crois aussi qu'il faut établir ses priorités et bien choisir ses batailles (comme à la guerre :smile:
En ce qui me concerne, je trouve que le plus urgent consiste à faire adopter le plan de relance, en le liant au respect de l'état de droit

Citation

Lier le versement d’argent aux pays membres de l’Union européenne (UE) au respect par ceux-ci de l’Etat de droit : cette idée, celle de la « conditionnalité », n’est pas totalement nouvelle. Elle est évoquée depuis 2018 par la Commission de Bruxelles, lassée par le manque d’effet concret des nombreuses procédures qu’elle a lancées contre la Hongrie et la Pologne. Jamais, pourtant, ce projet n’avait été endossé par le président du Conseil européen, et certainement pas dans le cadre d’une discussion complexe et houleuse sur le futur budget 2021-2027 de l’Union, couplée à celle, non moins difficile, sur le fonds de relance « post-pandémie ».  (...)
https://www.lemonde.fr/international/article/2020/07/11/l-ue-se-divise-sur-le-respect-de-l-etat-de-droit-pour-le-fonds-de-relance_6045932_3210.html 

Comme il s'agit d'un projet budgétaire, les nations l'adopteront à la majorité qualifiée. Est-ce que c'est vraiment le bon moment pour se lancer dans une bataille contre l'Irlande dans la domaine de la fiscalité et risquer de la braquer? J'ai un gros doute.

Personnellement je considère qu'il est plus facile de faire évoluer une démocratie qu'un état autoritaire, même dans des domaines comme la fiscalité, et que le dumping social de l'Est ne vaut guère mieux que le dumping fiscal, mais c'est mon avis de citoyen (que j'hésiterais sûrement à exprimer dans un régime autoritaire :happy: )

Si on doit faire pression sur l'Irlande, je préférerais que ce soit pour qu'elle adhère à Schengen. J'ai déjà expliqué mon raisonnement ailleurs dans ce forum : avec la libre circulation des personnes jusqu'en Irlande - y compris l'Irlande du Nord, de facto - les anglais se retrouveront obligés de coopérer avec l'UE et de surveiller leur frontière dans cette zone, faute de quoi, les passeurs s'adapteront et les clandestins déferleront  en GB (sans doute avec la bénédiction intéressée de l'Ira). Accessoirement, ça permettrait de soulager Calais...

Pour la réforme de la fiscalité, actuellement décidée à l'unanimité, il faudra attendre une éventuelle réforme de l'UE et une généralisation du vote à majorité qualifiée. Mais ça, je pense que ce n'est pas pour demain.

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://theshiftproject.org/article/ue-declin-approvisionnements-petrole-2030-etude/ (23 juin 2020)

fig40.jpg

L’UE risque de connaître une contraction du volume total de ses sources actuelles d’approvisionnement en pétrole pouvant aller jusqu’à 8 % entre 2019 et 2030

Les rythmes potentiels maximum de cette contraction sont supérieurs au rythme de décrue de la consommation pétrolière que connaît depuis 2010 l’Union européenne (laquelle, malgré cette décrue, importe aujourd’hui plus de brut que la Chine ou que les Etats-Unis).

La production de la Russie et celle de l’ensemble des pays d’ex-URSS, qui fournissent plus de 40 % du pétrole de l’UE, semblent être entrées en 2019 dans un déclin systématique. La production pétrolière de l’Afrique (plus de 10 % des approvisionnements de l’UE) paraît promise au déclin au moins jusqu’en 2030.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/07/15/la-justice-europeenne-annule-la-decision-sommant-apple-de-rembourser-13-milliards-d-euros-a-l-irlande_6046257_3234.html

La justice européenne a annulé, mardi 15 juillet, la décision de la Commission, qui avait sommé Apple, à l’été 2016, de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux jugés indus.

https://www.challenges.fr/economie/fiscalite/pascal-saint-amans-face-a-apple-l-europe-n-a-pas-utilise-le-bon-outil_719552

Pascal Saint-Amans :

De toute façon, cette procédure sur les aides d'Etat n'est pas adaptée : elle inflige aux multinationales des amendes, payées aux Etats qui les attirent en acceptant des montages fiscaux très avantageux. Alors que les profits transférés dans ces pays auraient dû être taxés là où les multinationales réalisent leur activité, notamment en Europe et aux Etats-Unis.

De façon paradoxale, je pense que cette décision peut au contraire accélérer la lutte contre l'évasion fiscale. Dans une tribune au Financial Times, le commissaire aux Affaires Economiques Paolo Gentiloni a affirmé que l'Union sera plus répressive et va renforcer sa lutte contre les paradis fiscaux. Mais il va falloir changer le droit. Car en l'état de nos règles juridiques, on ne peut rien faire contre un schéma d'optimisation fiscale très agressif comme celui d'Apple en Irlande.

https://www.lesechos.fr/monde/europe/paolo-gentiloni-les-pratiques-des-uns-ne-doivent-pas-eroder-les-recettes-fiscales-des-autres-1223871

Vous défendez aussi un « impôt minimal effectif » pour les sociétés. A quel niveau le fixer ?

Paolo Gentiloni :

Les discussions sont en cours à l'OCDE. On y évoque 12,5%. Ma mission est claire : défendre en priorité une solution au niveau mondiale, qui faciliterait à la fois la tâche de l'UE et la vie des entreprises. Mais, comme pour la taxe Gafa, si aucun accord n'est trouvé d'ici la fin de l'année, nous proposerons une solution européenne dès 2021.

 

  • Confused 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon article, plutôt factuel, sur les enjeux du sommet européen qui commence aujourd'hui : 

Citation

Après deux mois de préparation intenses, les 27 leaders européens se retrouvent à Bruxelles, vendredi  (...) , pour deux jours d'un sommet marathon. Une occasion historique s'offre à eux de valider un plan de relance de 750 milliards d'euros  (...) pour faire face à la crise  (...) et jeter les bases d'une croissance  (...) écologique et numérique. (...)

En fait, les discussions préalables ont (...) permis de faire converger les points de vue. Désormais, même Sebastian Kurz, le chancelier autrichien, et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte ne remettent pas en cause le principe des subventions du fonds de relance. Charles Michel, dans sa proposition, a repris la répartition de la Commission entre  (...) prêts (250 milliards d'euros) et  (...) subventions (500 milliards d'euros). Reste à savoir si cette balance survivra aux tractations du week-end. (...)

Comment financer le grand emprunt de la Commission ? Charles Michel propose de créer quatre nouvelles taxes  (...) : une taxe sur les plastiques non recyclables à mettre en place dès 2021, une taxe carbone aux frontières, une taxe sur les transactions du marché du carbone européen (dit « ETS ») et une taxe numérique. La Commission est invitée à faire des propositions  (...) dès le premier semestre 2021 afin que ces différentes sources de revenus soient en place avant 2027… Un chemin très escarpé quand on connaît l'aversion de certains pays pour l'instauration de ressources fiscales européennes.  (...) 

Enfin, il reste une question délicate d'un point de vue politique : les frugaux, tout comme la France et l'Allemagne, ont soutenu une conditionnalité liée au respect de l'État de droit. Viktor Orban, le Premier ministre hongrois, ne veut pas en entendre parler. La Pologne, dont le système judiciaire est attaqué en raison de sa partialité, n'est pas non plus très enthousiaste… On va donc jouer au maximum sur les mots (...) . La notion d'État de droit sera restreinte à son acception la plus strictement liée à la « bonne gestion financière » des fonds. Si un État membre rompt avec des principes qui pourraient compromettre la « bonne gestion financière » (comme l'indépendance des juges), alors la Commission proposerait au Conseil de constater, à la majorité qualifiée, une « défaillance généralisée de l'État de droit », ce qui suspendrait les paiements… Il se peut que la discussion de cette clause du fond de relance demande de longues heures de négociations et que les 27 décident de prolonger les discussions le dimanche 19 juilletpour aboutir.  (...) 

https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/ce-sommet-ou-les-27-leaders-ont-rendez-vous-avec-l-histoire-17-07-2020-2384586_1897.php

A priori, le budget se votera donc bien à la majorité qualifiée, mais pour le financer, il faudra de nouvelles ressources fiscales, qui elles se votent à l'unanimité. Je ne peux m’empêcher de me demander si les positions autrichiennes et néerlandaises ne relèvent pas d'une tactique de négociation? Les deux pays semblent accepter le principe du plan de relance, mais ne veulent sans doute pas signer un chèque en blanc. Cela pourrait permettre de faire passer plus facilement auprès de la Pologne et de la Hongrie la nécessité de respecter l'état de droit. 
Maintenant, on ne devrait peut-être pas trop se réjouir non plus: la justice de l'Union européenne a allumé la France un certain nombre de fois, on pourrait aussi finir par recevoir des injonctions de la commission. Par exemple, j'ai un vague souvenir d'une réforme du code de procédure pénale pour tenir compte de la jurisprudence de l'UE, voici une vingtaine d'années. On avait trainé les pieds à l'époque, cela risque de devenir plus compliqué à l'avenir. :dry:

La taxe carbone aux frontières me semble particulièrement intéressante. Les USA et la Chine qui utilisent beaucoup les énergies fossiles en général et le charbon en particulier risquent de ne pas apprécier. Cela pourrait constituer un atout pour lutter contre certaines délocalisations, mais il faudra veiller à éviter certains écueils. En caricaturant un peu : trop faible, la taxe ne rapportera pas grand chose; trop forte, elle poussera à la fraude; trop compliquée, les entreprises vont gaspiller des moyens pour s'y conformer. Comme on dit, le diable est dans les détails ...:wink:

Edited by Desty-N
Mise en page pour meilleure lisibilité
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Desty-N a dit :

Bon article, plutôt factuel, sur les enjeux du sommet européen qui commence aujourd'hui

Oui, le premier article est très clair: Merci !  mais ... Quelle Source ?   Le second ( sourcé: le point ) est plus confus

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 13 heures, Bechar06 a dit :

Oui, le premier article est très clair: Merci !  mais ... Quelle Source ?   Le second ( sourcé: le point ) est plus confus

En fait il s'agit d'un seul et même article. Désolé, mais hier j'ai posté depuis mon smartphone, vite fait pendant une pause. Je n'ai pas pu soigner la mise en page :blush:, mais je viens de corriger :combatc:

Sinon, à la fin du premier jour, ça coince: 

Citation

Le projet d'un plan massif pour relancer l'économie de l'UE après le coronavirus s'est heurté vendredi à l'inflexibilité des pays dits "frugaux"  (...)
M. Rutte réclame que les plans de réforme de chaque Etat soient validés à l'unanimité des 27, et non à la majorité qualifiée. En d'autres termes, il veut un droit de veto, une demande qu'il est le seul, selon plusieurs sources, à formuler.   (...) 
"Ce que demandent les Pays-Bas est légalement impossible et politiquement difficile à avaler", a renchéri un   (...) diplomate.

Selon une source (...), le président du Conseil européen, Charles Michel, a proposé,  (...) un mécanisme permettant à un pays ayant des réserves sur (...) un (...) Etat d'ouvrir un débat à 27. Mais cette idée a braqué plusieurs participants.
Si les autres "frugaux" n'ont pas suivi M. Rutte sur le droit de veto, ils conservent leurs réticences, en particulier sur l'enveloppe des subventions, qu'ils veulent réduire.

Autre sujet délicat: le lien entre le versement d'argent et le respect de l'Etat de droit, inscrit pour la première fois dans un budget de l'UE. (...)
La Pologne et la Hongrie, qui font l'objet de procédures de l'Union en raison d'atteintes à l'indépendance de la justice ou aux droits fondamentaux, freinent des quatre fers. (...)
https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/le-plan-de-relance-de-l-ue-bloque-par-les-etats-frugaux-4c159610ea2149ac5f186ecd632b03e8 

Pour le moment, je ne suis pas inquiet. Les sommets de l'UE connaissent toujours une phase où chacun montre ses muscles pour intimider les autres. Il semble que les deux points d'opposition tournent autour des conditions pour attribuer l'argent : réserves des pays donateurs vs liberté d'action des pays utilisateurs. L'histoire de l'UE montre bien qu'on finit(le plus souvent) par trouver un compromis surtout que maintenant la GB n'est plus pour mettre le souk.

Edited by Desty-N
orthographe
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien à voir avec le sommet en cours, mais bien intéressant et qui résume un peu ce que l'on pense / dit sur les relations UE / USA présentes et à venir, ici ou là ...

https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/point-de-vue-la-fin-du-reve-americain-de-l-europe-6909684

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Repost du fil guerre commerciale:

https://www.politico.eu/article/eu-looks-to-target-big-tech-in-trade-war-with-america/

L'UE cherche de nouvelles armes pour les guerres économiques en cours :

Actuellement, les règlements de l'UE ne prévoient que des représailles et surtaxes sur les produits (physiques).
Ce qui laisse les GAFA complètement à l'abri de sanctions.
(et du coup, elles seraient en 1ère ligne pour réclamer des représailles commerciales contre l'UE).

Il y aurait une unanimité du parlement européen pour élargir les sanctions au domaine des services et de la propriété intellectuelle (brevet, données), ce qui serait plus dissuasif à l'ère numérique.

A suivre

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'épidémie de covid-19 aurait resserré les relations UE-Australie, selon cet article:

https://www.politico.com/news/2020/07/13/australia-china-european-union-360428

L'Australie avait appelé à une enquête de l'OMS sur l'origine de l'épidémie, et s'était pris des grosses représailles chinoises en retour.

L'UE aurait accepté de les sortir de ce guêpier, via une résolution d'un tiers "neutre" , et en convainquant 62 autres pays de la supporter (en gros, la même résolution, en enlevant toute mention de Chine ou Wuhan)...
Et ce, sans se fâcher d'avantage avec Trump ou la Chine.

Histoire difficilement vérifiable, mais recoupements partiels ici:

https://www.sbs.com.au/news/australia-backs-new-eu-motion-for-an-investigation-into-china-s-coronavirus-response

https://www.abc.net.au/news/2020-05-17/coronavirus-inquiry-world-health-assembly-china-covid-19/12256910

 

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien... Par contre chez nous en EU c'est le pitchi  :dry: 

https://www.liberation.fr/planete/2020/07/19/un-echec-peut-deboucher-sur-la-sortie-de-la-zone-euro-de-plusieurs-pays_1794718

Les bataves et consœurs commencent sérieusement à me tapper sur le système ... :dry:

https://www.lefigaro.fr/politique/macron-sort-de-ses-gonds-face-au-blocage-du-plan-de-relance-de-l-union-europeenne-20200720

Vas-y Manu, renverse la table ! :biggrin:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, c'est fait dans la douleur mais l'UE avance et existe toujours ... Solidaire et dette commune, c'est une première !

Citation

Il aura fallu quatre jours et quatre nuits de sommet marathon et de multiples discussions pour que les Vingt-Sept parviennent à un accord historique. Les chefs de l'État et de gouvernement européens se sont finalement mis d'accord au petit matin de ce mardi 21 juillet sur le plan de relance ambitieux post-coronavirus de 750 milliards, basé pour la première fois sur une dette commune, afin d'affronter une récession sans précédent.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/plan-de-relance-europeen-les-vingt-sept-parviennent-a-un-accord-historique-20200721

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, jojo (lo savoyârd) a dit :

On est quand même dans la négociation de marchands de tapis. Des subventions accordées certes, aux pays du sud mais contre des baisses de contributions futures au budget de l'union pour les frugaux.

Et un mécanisme de contrôle des plans de relance nationaux par le Conseil à la majorité qualifiée, autant dire le terreau pour de futures bastons entre cigales et fourmis.

Le compromis est un message rassurant envoyé aux citoyens (et aux marchés), merci! que nous puissions finir l'été un peu serein sur ce front là, mais les divergences de fond ont l'air bien vivaces.

On appréciera quand même la patte écologique de la relance, ça aussi je suis curieux de voir comment ça va se concrétiser.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, debonneguerre a dit :

On est quand même dans la négociation de marchands de tapis. Des subventions accordées certes, aux pays du sud mais contre des baisses de contributions futures au budget de l'union pour les frugaux.

Cette logique de rabais est absolument désastreuse. Elle induit des comportements aux niveaux interétatiques et intraétatiques absolument néfastes. Elle donne une image absolument déplorable aux populations. J'ai comme de sérieux doutes quant au futur de l'Union Européenne. Alors que je suis, sur le fond, un européen convaincu.

Edited by Skw
  • Like 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que les Scandinaves et les Autrichiens soient près de leurs sous je peux le comprendre encore, mais les Pays-Bas qui donnent des leçons de "bonne gestion" alors que c'est juste un paradis fiscal qui parasite ses voisins, j'ai du mal à m'y faire. 

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Kiriyama a dit :

Que les Scandinaves et les Autrichiens soient près de leurs sous je peux le comprendre encore, mais les Pays-Bas qui donnent des leçons de "bonne gestion" alors que c'est juste un paradis fiscal qui parasite ses voisins, j'ai du mal à m'y faire. 

Le paradis fiscal c'est pas plutôt le luxembourg ? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thierry Breton le commissaire Français faisait remarquer ce matin sur France Info que les pays du sud avaient  consacré beaucoup plus de budget pour la défense du flanc sud de l'UE dont ils avaient aussi à s'occuper, que ceux du nord.

"les pays du sud en charge de la défense du front sud et Dieu sait qu'il y a du travail à faire,   les pays du sud ont payé 2000 milliards d'Euros depuis la création de la zone Euro ; les radins, avec l'Allemagne n'ont payé que 1000 milliards d'Euros..."

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/direct-crise-du-coronavirus-plan-de-relance-regardez-l-interview-du-commissaire-europeen-thierry-breton-au-lendemain-du-sommet-de-bruxelles_4051193.html

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Lezard-vert a dit :

Thierry Breton le commissaire Français faisait remarquer ce matin sur France Info que les pays du sud avaient  consacré beaucoup plus de budget pour la défense du flanc sud de l'UE dont ils avaient aussi à s'occuper, que ceux du nord.

"les pays du sud en charge de la défense du front sud et Dieu sait qu'il y a du travail à faire,   les pays du sud ont payé 2000 milliards d'Euros depuis la création de la zone Euro ; les radins, avec l'Allemagne n'ont payé que 1000 milliards d'Euros..."

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/direct-crise-du-coronavirus-plan-de-relance-regardez-l-interview-du-commissaire-europeen-thierry-breton-au-lendemain-du-sommet-de-bruxelles_4051193.html

J'aime !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,535
    Total Members
    1,550
    Most Online
    perso69man
    Newest Member
    perso69man
    Joined
  • Forum Statistics

    20,966
    Total Topics
    1,341,152
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries