Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Avenir de la légion étrangère


Boubsi
 Share

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Rémy a dit :

AMHA, il faudrait revenir à ce que la Gendarmerie était auparavant, cad un truc plus mili et détaché du Min Int. La situation actuelle vient du fait que Bruxelles n'aime pas trop le concept de gendarmerie et qu'on a voulu commencer à harmoniser avec les voisins mais on se retrouve avec un gendarme plus assez gendarme à son goût, sur fond de rivalités avec le flic qui commence à se rappeler sérieusement avec le mouvement GJ, qu'il a un moyen de pression sur l’exécutif affolé à l'idée de se prendre une charge de manitou dans la cour de l'Elysée.

Une gendarmerie à la chinoise, plus nombreuse et à mi chemin entre le soldat et le gendarme français actuel, serait peut-être une piste. On a aussi un réservoir de forces mobilisables plus facilement qu'une garde nationale floue. 

Pour revenir à la Légion, j'avais vu certains commentaires qui disaient en substance que ce serait bien que ces hommes récupèrent des moyens en propres style tubes de Caesar... Est-ce une bonne idée ? Un genre de RIAOM ?

Bonsoir (depuis Mayotte)

ouais, mais on n'en prend pas la route !

250 000 policiers et gendarmes (150 000 d'un coté et 100 000 de l'autre)

les gendarmes à la campagne, les flics à la ville...

seulement, les flics ont à gerer 80% de la population et les gendarmes 20%

A Toulouse, par exemple, la périphérie de la ville est tenue par les gendarmes ; les enqueteurs, dans la cité, ont environ 1 000 dossiers par tete à enqueter, à gerer, et, en plus doivent faire du flagrant délit

Les gendarmes, qui font le meme travail en brigade, n'ont pas cette densité, cette charge de travail.

 

Donc, la gendarmerie, façon royauté, sur les arrieres des troupes pour fusiller les déserteurs, c'est un peu d'un autre temps ; il n'est pas normal que certains croulent sous le travail alors que d'autres en aient beaucoup moins, sous pretexte d'un changement de corps.

Et je ne te parle pas des salaires, des avantages en campagne............... quand on fait le meme travail ! (ce n'est pas pour rien que les gendarmes freinent

De meme, la période guerre froide où la gendarmerie servait à récuperer les civils en cas de mobilisation générale, c'est fini (donc, la gendarmerie à la chinoise, qui n'est pas ce qu'on peut appeler une démocratie, pas pour ici, merci). Et tes gendarmes chinois, ils serviraient à quoi ???

 

l'Europe ne veut plus de troupes militaires pour le maintien de l'ordre ; c'est pour cela qu'il y a eu changement de corps en Belgique, changement de ministere pour emploi chez nous.

 

 

https://www.pressreader.com/france/marianne-magazine/20190111/281638191349778

cliquer sur "refondre le systeme actuel" (merci)

Edited by christophe 38
Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, christophe 38 said:

 l'Europe ne veut plus de troupes militaires pour le maintien de l'ordre ; c'est pour cela qu'il y a eu changement de corps en Belgique, changement de ministere pour emploi chez nous. 

Encore un "choix" doctrinal douteux ... et pas forcément bien fondé.

C'est pas comme si les intérêt de l'union et ceux des états étaient identique ... ils sont même souvent concurrents.

C'est d'ailleurs amusant de voir l'union monter des unité de "police" militaire ... pour aller mater les ploucs hors UE ...

C'est toujours très savoureux cette géométrie variable.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, christophe 38 a dit :

les flics ont à gerer 80% de la population et les gendarmes 20%

C'est globalement vrai. Mais la périphérie toulousaine c'est loin d'être désert. Toulouse 490 000 hb vs aire urbaine de Toulouse 1,3 million (même si certaines villes de périphérie, auparavant zone de gendarmerie, sont passées zone police) Ceci dit , Gendarmerie c'est 90 % du territoire et plutôt 40 % de la population

Par ailleurs, la Gendarmerie conduit des missions spécifiques : Garde, Gendarmerie Maritime, de l'Air,  Gen des transports aérien, Gend de l'armement, Prévôté,  nucléaire mili et nucléaire civil, protection des tribunaux  (mais peut-être guéguerre polices , la police vient de récupérer la protection de du palais de batignolles , 300 flics affectés...)  l'outremer. Puis il y a les formations aéro (Hélicos) Pour les ambassades sais pas si c'est 50 /50 avec la police . Gend de montagne  environ 300 pax , les CRS de montagne c'est plutôt 150.  (encore une curiosité nationale, deux forces pour le sauvetage en montagne...) 

 

Edited by Fusilier
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Fusilier a dit :

C'est globalement vrai. Mais la périphérie toulousaine c'est loin d'être désert. Toulouse 490 000 hb vs aire urbaine de Toulouse 1,3 million (même si certaines villes de périphérie, auparavant zone de gendarmerie, sont passées zone police) Ceci dit , Gendarmerie c'est 90 % du territoire et plutôt 40 % 

Par ailleurs, la Gendarmerie conduit des missions spécifiques : Garde, Gendarmerie Maritime, de l'Air,  Gen des transports aérien, Gend de l'armement, Prévôté,  nucléaire mili et nucléaire civil, protection des tribunaux  (mais peut-être guéguerre polices , la police vient de récupérer la protection de du palais de batignolles , 300 flics affectés...)  l'outremer. Puis il y a les formations aéro (Hélicos) Pour les ambassades sais pas si c'est 50 /50 avec la police . Gend de montagne  environ 300 pax , les CRS de montagne c'est plutôt 150.  (encore une curiosité nationale, deux forces pour le sauvetage en montagne...) 

 

bonsoir

 

disons que je vois la Gendarmerie en 2 composantes :

l'une est militaire (par exemple, la gendarmerie maritime ou la prévoté)

et l'autre, qui remplit les memes missions que la police (je pense à la gendarmerie départementale, aux brigades territoriales, à la mobile (dans le role qu'ont les CRS), la gendarmerie des transports aeriens (au moins pour une partie réalisée par la police aux frontieres), les tribunaux, c'est aussi une mission police nationale, la gendarmerie autoroute..

Pour les ambassades, les gendarmes en tiennent plus que la police..

 

Je pense donc qu'il pourrait etre possible de scinder en deux, entre ceux qui restent militaires (ralez pas, au fond : je sais que certains ne les considerent pas comme des mili... mais le sujet n'est pas là) et la partie qui est pour emploi au Min Int qui realise les memes missions que la PN

 

au niveau répartition, j'ai l'habitude d'entendre que la police gère 80% de la population (donc la Gie les 20% restants) et, pour le terrain, la Gie gère 80% du territoire et la police 20%

(je n'insiste pas sur le fait que nos camarades gendarmes gèrent 20% de la population répartie sur 80% du territoire et que les flics gèrent 80% de la population sur 20% du territoire, pour seulement 50% de personnel en plus)

Edited by christophe 38
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, christophe 38 said:

Je pense donc qu'il pourrait etre possible de scinder en deux, entre ceux qui restent militaires (ralez pas, au fond : je sais que certains ne les considerent pas comme des mili... mais le sujet n'est pas là) et la partie qui est pour emploi au Min Int qui realise les memes missions que la PN

Quel interet de casser un truc qui marche?!

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

Donc, la gendarmerie, façon royauté, sur les arrieres des troupes pour fusiller les déserteurs, c'est un peu d'un autre temps

De meme, la période guerre froide où la gendarmerie servait à récuperer les civils en cas de mobilisation générale, c'est fini 

Qui te dit que c'est fini tout cela ? 

Par chinoise, je n'entends pas les méthodes, que je leur laisse volontiers mais plus l'entraînement très fantassin, du moins de ce qu'on en voit en vidéo. On est sur une sorte de soldat lambda qui se différencie seulement par une composante antiterro marquée par rapport au reste de l'armée. Une solution serait au contraire de les remilitariser davantage, pour que tu n'aies plus à penser que ce ne sont plus vraiment des bidasses.

Sinon, je suis d'accord sur le profil commun, de certaines missions faites par les deux corps. De là, à ratiboiser la gendarmerie...

Edited by Rémy
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

bonsoir

 

au niveau répartition, j'ai l'habitude d'entendre que la police gère 80% de la population (donc la Gie les 20% restants) et, pour le terrain, la Gie gère 80% du territoire et la police 20%

(je n'insiste pas sur le fait que nos camarades gendarmes gèrent 20% de la population répartie sur 80% du territoire et que les flics gèrent 80% de la population sur 20% du territoire, pour seulement 50% de personnel en plus)

Moi j'ai l'impression de voir des gendarmes partout en ville en campagne sur les routes et autoroutes sur les manifs sur la protection des sites. Par contre la police à part quelque patrouilles en ville j'ai pas l'impression qu'il soit aussi disponible.          

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, g4lly a dit :

Quel interet de casser un truc qui marche?!

A le faire marcher mieux ?  en repartissant mieux soit les secteurs pour que les camarades gendarmes prennent en compte une plus grande fraction de population, soit en integrant dans le Min Int ceux qui font le meme travail que la police (la gend. départementale, le GIGN ???? (ne ralez pas, ne tirez pas, l'idée ne vient pas de moi, ni LES idées)

je reprends les chiffres : les gendarmes sont sur 80% du territoire et ils "gèrent" 20% de la population (j'avais envie d'écrire "que" 20%).

 

Citation

Moi j'ai l'impression de voir des gendarmes partout en ville en campagne sur les routes et autoroutes sur les manifs sur la protection des sites. Par contre la police à part quelque patrouilles en ville j'ai pas l'impression qu'il soit aussi disponible.

Mdr, moi, c'est absolument l'inverse :

(des gendarmes en ville ???? ils sont compétents dans des villes qui ont moins de 20 000 habitants )

d'une part, à la suite du mouvement de protestation de 2001, où les gendarmes revendiquaient plus de temps libre, les brigades ont été regroupées en communautés de communes ; ce qui nous fait une patrouille pour 3, 4-5 communes ou plus et des secteurs tres étendus.

Le fonctionnement n'est pas le meme : en police, police secours est dehors à H24, sauf la partie rédaction quand il y a PV, interpellation ou pause. (apres, qu'il n'y ait pas assez de PS est un autre souci)

En Gendarmerie, ils sont dehors en cas d'appel ! mieux !! ceux de service, à 18h00 rentrent au domicile ; tu as un souci ? tu appelles les gendarmes ? ils sont bippés par le standard, s'habillent, reviennent au service, prennent les infos et montent dans la voiture.

Dans mon ile, le délai, entre l'appel et l'arrivée sur les lieux n'est jamais inferieur à 45 minutes, apres 18h.... et mon ile fait 3 km de coté.

et, coté traitement, ils sont tres bons footballeurs : ils shootent en touche ; ils font ce qu'il faut pour ne pas traiter. Consignes ou pas, mais, se faisant, ils laissent la voie libre aux pénibles et aux délinquants et donnent un tres mauvais signal.

 

@ Remy : que penses tu de la lecture du lien que j'ai mis hier soir, de l'article de Marianne ??

Coté mili des gendarmes, j'en ai parlé à des camarades militaires, ici (des marins, des alpins sur Mayotte et autres)... disons qu'ils ne les considerent pas comme eux, entre les missions et le crapahut, les engagements etc..

Edited by christophe 38
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Teenytoon a dit :

Dernièrement à Grenoble, en ville dans un quartier sensible, pas dans le trou du c-- du monde , pompiers agressés violemment (combat à coups de poings et de pieds), un pompier à terre, plus d'un mois d'arrêt, côtes cassées etc... Message d'urgence relayé immédiatement au CIC police, arrivée de la première patrouille 40 min après...

Il y a 6 mois déclaration publique du procureur de la république de Grenoble, pour avoir un effet réel sur le trafic de drogue à Grenoble, il faudrait 180 agents dans le service des stupéfiants. Je connais un mec dans le service, ils sont 11.

Nan t'as raison, on est large au niveau effectif de police :sleep:

Pour reprendre une ville que tu connais, sur l'agglo grenobloise ils gèrent Meylan, Corenc, Pont de Claix, Eybens, Sassenage, Saint Egrève, Seyssinet, Seyssins, etc, qui sont toutes à moins de 20.000 habitants, certes, mais qui toutes ensembles en représentent plus de 100.000... en gros toute la ceinture de l'agglo.

j'ai bossé, sur Grenoble de 1982 à 1996... j'y ai fait de la police secours et j'y ai été canin, aussi (et j'ai "reçu" mes 40 et quelques points d'invalidité)

Link to comment
Share on other sites

7 hours ago, Teenytoon said:

Il y a 6 mois déclaration publique du procureur de la république de Grenoble, pour avoir un effet réel sur le trafic de drogue à Grenoble, il faudrait 180 agents dans le service des stupéfiants. Je connais un mec dans le service, ils sont 11. 

La question a ce poser c'est qu'elle intérêt de faire la chasse au Stup' ... alors qu'on sait pertinemment que ca ne sert a rien ... techniquement c'est du gâchis idéologique.

7 hours ago, Teenytoon said:

Nan t'as raison, on est large au niveau effectif de police :sleep:

Je le répète la France n'est pas moins doté que les autres pays européen ... ça peut te paraître bizarre mais c'est comme ça.

Peut etre que les policier sont occuper a des taches différente en France et ailleurs ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Teenytoon a dit :

Je pense qu'on se trompe de combat, de ce que j'en vois depuis mon CODIS vous êtes aussi débordés les uns que les autres et les délais d'intervention ne sont pas mieux d'un côté comme de l'autre (il y a une semaine, les PAM gendarmes percutés par un mec ivre en voiture, après ça plus de patrouille sur le secteur concerné pendant plusieurs heures...). 

Après il y a quelque chose que personne n'a relevé et qui explique que le statut militaire des gendarmes perdure et perdurera longtemps à mon avis, c'est qu'en statut militaire, les 35h/semaine, RTT, récupération, etc... n'existent pas. Si besoin le gendarme fera 70h sur sa semaine et s’assiéra gentiment sur ses heures supp'. 

On le voit en secours en montagne, l'effectif du PGHM Grenoble est bien inférieur à celui de la CRS Alpes pour exactement les mêmes missions (ils alternent la garde une semaine sur deux avec les mêmes exigences de réponse opérationnelle et d'entrainement). C'est pour ça aussi qu'on ne cherche même plus à récupérer le secours en montagne niveau pompiers, c'est intenable financièrement parlant.

heu,

en police, en commissariat comme en PAF, nous sommes à un peu plus de 1600 heures annuelles.

Nos congés représentent 5 fois la durée du travail hebdomadaire (en cycle, cela correspond à 18 jours, en hebdo 25 jours)

le copain en cycle a 116h de crédit ferié..... car il bosse les week end et les feriés ; il a aussi 25h12 de Réduction du temps de travail cyclique...

En travaillant en cycle, il a une pénibilité qui se monte, en gros à une centaine d'heures par an quand il ne bosse que le jour, et celui qui bosse jour et nuit en marque environ 250 (heures)

l'hebdo, travaillant 39h, a 16 jours de RTT.

 

en gros, nous avons droit jusqu'à 50% de congés

Nous avons aussi en gros 10% de blessés ou de malades.

Dans une section de 30, tu as, en moyenne moins de 10 personnes qui sont dehors (le reste, c'est les gardes à vue, le tel, le chef etc... (et les 15 absents))

 

donc, les heures supp, la police en fait https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/police-le-casse-tete-des-heures-supplementaires_2832921.html ; les commissariats sont ouvert H24.

quelqu'un qui m'est cher vient de passer ses 1600 heures supp et a dans les 130 jours sur le compte épargne temps (qui a servi, dans un premier temps, à absorber le trop plein d'HS.... mais, le premier est gelé et le second est bloqué à 60 jours) ; tout ceci te donne, en gros, 1600 h à 8h par jour, 200 jours ouvrable, soit 40 semaines, ou en gros 10 mois + le compte epargne temps de 130 jours, soit 6 mois et quelques... bref, s'ils devaient etre pris, on est autour des 20 mois de congés (et, ces deux dernieres années, elle "marque" une heure sur trois ou quatre... cadeau pour le reste)

Edited by christophe 38
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...

Intéressant, en se qui concerne le rappel que la Légion recrute aussi des français, et que le recrutement Légion va axer aussi en direction dnun effort vers les français en terme de communication pour attirer des français . On y met en avant que le profil français sera traité comme les autres ( logique) et qu'il aura la possibilité d'évoluer au niveau carrière si bien évidemment il est motivé. 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 06/03/2019 à 10:16, Gibbs le Cajun a dit :

Intéressant, en se qui concerne le rappel que la Légion recrute aussi des français, et que le recrutement Légion va axer aussi en direction dnun effort vers les français en terme de communication pour attirer des français . On y met en avant que le profil français sera traité comme les autres ( logique) et qu'il aura la possibilité d'évoluer au niveau carrière si bien évidemment il est motivé. 

 

Pour ça il faut commencer à recruter des français qui savent lire et écrire... parce que force est de constater qu'on est en minorité. Va falloir aussi qu'il songe à la grosse fuite des cadres sous-officiers à venir... parce que dans l'état actuel des choses on va bien rigoler d'ici 3 ans.

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Hilariovespasio a dit :

Pour ça il faut commencer à recruter des français qui savent lire et écrire... parce que force est de constater qu'on est en minorité. Va falloir aussi qu'il songe à la grosse fuite des cadres sous-officiers à venir... parce que dans l'état actuel des choses on va bien rigoler d'ici 3 ans.

et qui ont le gout de l'effort, qui peuvent dormir dans des zones blanches (yapa d'rezo), qui peuvent etre rustiques...

c'est pas gagné

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Hilariovespasio a dit :

Pour ça il faut commencer à recruter des français qui savent lire et écrire... parce que force est de constater qu'on est en minorité. Va falloir aussi qu'il songe à la grosse fuite des cadres sous-officiers à venir... parce que dans l'état actuel des choses on va bien rigoler d'ici 3 ans.

Pour le niveau d'écriture et de lecture j'ai pas d'avis, mais les français ne sont pas nombreux à l'engagement à la Légion, il me semblait que ça devenait compliqué l'histoire du binôme du 1 français + 1 ou 2 étranger à depuis longtemps déjà vu 1 français pour plusieurs étranger durant les classes. 

Pour le départ des sous-officiers d'ici 2 à 3 ans, ceux-ci ne sont pas majoritairement français, donc le problème vient d'ailleurs. J'ai vu que la formation et le temps était réorganiser, est-ce que s'est lié au fait que le système d'avant était trop sujet à faire partir des jeunes recrues ne supportant plus les isolement prolongé ? 

J'ai vu ça dans un reportage récent, le temps à la ferme était pas géré aussi longtemps, avec une formation progressive après la remise du Képi blanc au bout de 1 mois ( ou 2). 

Donc je suppose que c'est le choc de génération qui pose  problème au fond, la gestion des nouvelles générations étant plus compliqué via l'évolution des sociétés civiles. 

il y a 47 minutes, christophe 38 a dit :

et qui ont le gout de l'effort, qui peuvent dormir dans des zones blanches (yapa d'rezo), qui peuvent etre rustiques...

c'est pas gagné

Je pense qu'il ne faut pas non plus généralisé , cette problématique elle existe aussi dans d'autres pays, et même chez les étrangers qui arrivent à la Légion. Après j'ai pas la proportion exacte, mais dans un documentaire d'il y à quelques années, en RCI il y a un rassemblement section, et la un des gus, un étranger à son téléphone qui sonne, bon ben le caporal lui fait faire des pompes en lui collant une claque sur la nuque ( classique, baffe de bon fonctionnement) en rappelant que c'était pas normal de rappelé qu'il faut que les téléphones soient éteint... 

Donc voilà, la problématique elle n'est pas franco française, mais plutôt générationnelle... 

 

Link to comment
Share on other sites

glop

 

Bonjour à tous

 

la problematique est générationnelle, ej suis bein d'accord.

Elle est aussi une question d'éducation, de politesse, mais, surtout, elle est ! (elle existe et il faut la prendre en compte : entre ceux qui quittent parce qu'ils découvrent que les conditions sont spartiates ou qu'il y a de la discipline, ceux qui pleurent tout seuls dans le noir, loin de papa-maman ou de la petite cherie  (bref, les erreurs d'aiguillage) et ceux qui se rendent compte qu'ils ne supporteront pas les contraintes, voire qu'on peut en mourir..)

il y a de l'enjeu !

Link to comment
Share on other sites

le problème des français dans la LE a toujours existé, sauf dans les années 70, même si beaucoup ne finissaient pas leur contrat initial. Sinon, l'avenir de la LE est rose, c'est le rêve des gestionnaires RH..... tu as besoin de troupes tu ouvres le robinet, tu n'as plus besoin tu fermes le robinet. Le dispositif OM n'est pas figé, quant à Sentinelle c'est toujours mieux que Vigipirate (ou moins pire, au choix) :dry:

il y a 9 minutes, Algerino a dit :

Selon la ministre, "il n'y a pas d'obstacle juridique" pour avoir des femmes dans la Légion. Avis ?

il n'a jamais eu d'obstacle juridique, mais plutôt du bon sens......tu veux finir avec la LE, tu admets les filles.

Edited by vet327
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,830
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Tyrex
    Newest Member
    Tyrex
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...