Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Appel d'offre brésilien


Darkjmfr
 Share

Recommended Posts

copie de  l'article payant des Echos en ligne de ce matin / cela s'agite dans le bocal ! :lol:

http://www.lesechos.fr/info/aero/020210459680-rafale-au-bresil-premiere-officialisation-de-la-decision-prevue-pour-la-mi-decembre.htm

Rafale au Brésil : première officialisation de la décision prévue pour la mi-décembre

[ 09/11/09  ]

  Deux mois après la visite du président de la République, Nicolas Sarkozy, le Brésil n'a toujours pas officialisé la préférence dont le président Lula avait alors gratifié le Rafale dans l'appel d'offres portant sur l'achat de 36 avions de combat. Mardi dernier, alors que le ministre de la Défense, Hervé Morin, était sur place, une rumeur laissait entendre que l'armée de l'air brésilienne allait remettre son rapport d'évaluation de manière imminente, pour une annonce formelle de l'entrée en négociation exclusive cette semaine. « L'annonce est plutôt attendue pour fin novembre, voire mi-décembre. La décision est très lourde à prendre puisqu'elle engage le pays pour des dizaines d'années », estime-t-on de sources proches du dossier.

En attendant, à Paris, on agit pour tuer dans l'oeuf tout ce qui pourrait nuire à l'avion français. Dernier exemple en date, la polémique sur le prix. Dassault a dû démentir que le GIE Rafale aurait été contraint de casser la facture de 40 %. Dans le camp français, on y voit la main de la concurrence et on rappelle que, lors de sa visite, Nicolas Sarkozy s'est engagé à vendre les Rafale à un prix comparable à celui de l'armée de l'air française (à configuration technique équivalente). « Le dossier est piloté depuis le début par l'Elysée et Dassault connaît évidemment la teneur de l'engagement pris par le président », confirme-t-on.

Le transfert de technologie

Autre fausse rumeur : le Rafale comprendrait un certain nombre de composants d'origine américaine, ce qui empêcherait la France de tenir sa promesse d'un transfert de technologie total. Une question clef pour les Brésiliens qui veulent pouvoir construire leur propre appareil dans le futur. C'est d'ailleurs ce qui avait amené le président Lula à indiquer sa préférence pour le Rafale. Interrogé à ce sujet mardi par la presse brésilienne, Hervé Morin s'est montré catégorique. Prenant exemple sur le contrat des sous-marins, assorti là aussi d'un très vaste transfert de technologie, le ministre de la Défense a réaffirmé que Paris n'était entravé en rien dans son engagement. Engagement réitéré par l'amiral Edouard Guillaud, le chef d'état-major particulier du président, dans une interview au quotidien brésilien « O Globo ».

ALAIN RUELLO, Les Echos

Link to comment
Share on other sites

Toujours au Brésil, et toujours dans les Echos.

ça je trouve que c'est du bon lobbying Franco-Bresilien qui mise sur la jeunesse de ce pays et le partage d'une culture commune dans le domaine de l'aviation.( en plus de Santos-Dumont).

http://www.lesechos.fr/depeches/culture-art-de-vivre/afp_00199651-le-petit-prince-se-pose-au-bresil-le-temps-d-une-exposition.htm

Link to comment
Share on other sites

Il y a quelqu'un qui parle portugais ?

J'ai cru comprendre que Jobim toujours pas confiant avec les ToT des USA, que les FAB devaient d'abord vérifier la véracité des ToT français avant de passer à une autre solution (SH surtout, le Gripen n'est pas cité) si ces ToT n'étaient pas ce qu'ils prétendaient être, et que le prix ne viendrait qu'en dernier critère de sélection ( "on n'achète pas des jouets " ????).

Vrai ou méchant appel du pied vers les US

Quelqu'un sait traduire ?

http://www1.folha.uol.com.br/folha/brasil/ult96u649973.shtml

09/11/2009 - 20h37

Jobim diz que caças não são "jujubas" e transferência de tecnologia é mais importante que preço

Publicidade

MÁRCIO FALCÃO

da Folha Online, em Brasília

O ministro Nelson Jobim (Defesa) reafirmou nesta segunda-feira que a proposta da Boeing para a licitação aberta pelo governo para a compra de 36 caças enfrenta problemas devido à falta de tradição dos Estados Unidos com transferência de tecnologia. Jobim afirmou que o governo está atrás de capacitação tecnológica e não de um objeto.

O ministro disse que a proposta norte-americana evoluiu nessa questão, mas que o governo ainda avalia o que as três empresas que participam da disputa classificam de capacitação tecnológica. Estão na disputa F-18 Super Hornet da Boeing, o Gripen NG da sueca Saab e o Rafale da francesa Dassault.

"O que eu vi em determinado momento é que os Estados Unidos mudaram. É que eles fariam transferência necessária de tecnologia. Os franceses fariam transferência irrestrita de tecnologia. O que eu quero saber é o que significa em termos de proposta essa transferência de tecnologia e que está sendo examinado pela força aérea, que dará as informações necessárias.

Questionado se alguma empresa teria reduzido o valor da proposta, Jobim ironizou e disse que o governo não está comprando jujuba. "Se o primeiro elemento [aeronave] a gente ver que não presta, se a força aérea disser que não presta, não vamos nem analisar. Vencido essa etapa, nós vamos analisar os outros requisitos. Agora, preço, não adianta oferecer por um real e não oferecer transferência de tecnologia. Não faz sentido, não estamos comprando jujuba", disse

Durante uma palestra nesta segunda-feira para a cúpula das três forças militares, Jobim voltou a sinalizar que o governo não tem simpatia pela proposta da Boeing por causa da transferência de tecnologia.

Jobim já afirmou outras vezes que os americanos estavam em desvantagem porque o governo identificou em outras situações que a tradição americana não era favorável. No final do ano passado, o Brasil e França firmaram um acordo para fornecimento de quatro submarinos à Marinha brasileira, sendo que as negociações também envolveram Estados Unidos, Israel e Rússia.

"As empresas estão se degladiando na imprensa. Nós estamos assistindo essa brigalhada toda, mas o que interessa para nós é basicamente o desenvolvimento de tecnologia. Eu estive com representantes do governo norte-americano e fui claro que eu não era oficial, não era general, era um advogado e um juiz com um sério defeito. Todo juiz e advogado trabalha com jurisprudência e pelos embargos excessivos de transferência até vocês [americanos] mostrarem outra postura a situação é essa", afirmou.

Segundo o ministro, serão levados em consideração quatro fatores para a escolha do vencedor da licitação --sendo que a preferência política do governo declarada publicamente é pelos franceses.

"É a capacidade operacional de cada uma dessas, que tipo de ciência e tecnologia estão sendo propostas pelas três, o comprometimento com a capacitação nacional e o quarto é o preço de equipamento e logística. São esses quatro elementos que vão decidir", disse.

Link to comment
Share on other sites

MÁRCIO FAUCON

de la Feuille Online, à Brasília

Le ministre Nelson Jobim (Défendue) a réaffirmé ce lundi que la proposition de Boeing pour la licitation ouverte par le gouvernement pour l'achat de 36 chasses affronte à des problèmes dû au manque de tradition des États-Unis avec transfert de technologie. Jobim a affirmé que le gouvernement est derrière qualification technologique et non d'un objet.

Le ministre a dit que la proposition américaine a évolué dans cette question, mais que le gouvernement encore évalue ce que les trois des sociétés qui participent de la dispute classent de qualification technologique. Ils sont dans la dispute F-18 Superbe Hornet de Boeing, le Gripen NG de la Suédoise Saab et le Rafale de la Française Dassault.

« Ce que j'ai vu au certain moment est que les États-Unis ont changé. C'est qu'ils feraient transfert nécessaire de technologie. Les Français feraient transfert sans restriction de technologie. Ce que je veux savoir est ce qui signifie dans des termes de proposition ce transfert de technologie et que c'est examiné par l'Armée de l'air, qui donnera les informations nécessaires.

Interrogé si quelque société aurait réduit la valeur de la proposition, Jobim a ironisé et a dit que le gouvernement n'achète pas jujuba. « Si premier élément [avion] les gens voir qu'il ne prête pas, si l'Armée de l'air il dit qu'il ne prête pas, ne allons pas ni analyser. Perdant cette étape, nous allons analyser les autres conditions. Maintenant, prix, n'avance pas offrir un Réal et ne pas offrir transfert de technologie. Il ne fait pas sens, n'achetons pas jujuba », a dit

Pendant une conférence ce lundi pour la coupole des trois forces militaires, Jobim a signalé à nouveau que le gouvernement n'a pas de l'affection par la proposition de Boeing à cause du transfert de technologie.

Jobim a déjà affirmé autres fois que les Américains étaient dans désavantage parce que le gouvernement a identifié dans d'autres situations que la tradition américaine n'était pas favorable. À la fin de l'année passée, le Brésil et France ont affermi un accord pour approvisionnement de quatre sous-marins à la Marine brésilienne, en étant que les négociations aussi ont impliqué des États-Unis, Israël et Russie.

« Les sociétés sont si degladiando dans la presse. Nous assistons cette brigalhada toute, mais ce qui intéresse pour nous est basiquement le développement de technologie. J'arrime avec des représentants du gouvernement américain et ai été clair que je non ère officielle, ce n'était pas général, était un avocat et un juge avec un sérieux défaut. Tout juge et avocat travaillent avec jurisprudence et par les embargos excessifs de transfert jusqu'à vous [américains] montrer à autre position la situation est celui-là », a affirmé.

Selon le ministre, seront pris dans considération quatre facteurs pour le choix du gagnant de la licitation --en étant que la préférence politique du gouvernement déclaré publiquement est par les Français.

« Est la capacité opérationnelle de chacun de celui-là, que type de science et technologie sont des propositions par les trois, la compromission avec la qualification nationale et la chambre est le prix d'équipement et logistique. Sont celui-là quatre éléments qui vont décider », a dit.

(Traduction par systran.net)

Link to comment
Share on other sites

C'était le 10 septembre.

Hervé Morin : "La vente des Rafale au Brésil est bien partie, mais pas encore acquise" (vidéo)Le ministre de la Défense répondait jeudi matin aux questions de Jean-Michel Aphatie. Il est revenu sur la confusion régnant au Brésil après le choix de ce pays en faveur du Rafale pour moderniser son aviation. Hervé Morin a indiqué que la vente de trente-six avions de combat était "bien partie" mais pas encore "acquise", précisant qu'il faudrait en tout état de cause "au moins huit à neuf mois de discussions". Mercredi, le gouvernement brésilien a fait savoir que le processus des négociations n'était pas clos, tempérant ainsi l'optimisme des Français

http://www.rtl.fr/fiche/5928191116/herve-morin-la-vente-des-rafale-au-bresil-est-bien-partie-mais-pas-encore-acquise-video.html

Link to comment
Share on other sites

Un article curieux venant d'une agence chinoise:

http://news.xinhuanet.com/english/2009-11/11/content_12434378.htm

Deux choses m'ont paru importantes, d'abord l'annee de la France au Bresil se terminerait ce Dimanche, j'espere que nous n'apprendrons pas Lundi que le contrat va a Saab ou Boeing...

Plus important est cet appel a la France, une demande pour regarder a travers ses yeux sud-americains, est ce un appel ou l'expression d'une deception?

Link to comment
Share on other sites

l'expression d'une deception? :-[

Il y aurait une déclaration de Lula dans le lien qui suit qui ne m’inspire fort peu…..

http://spanish.peopledaily.com.cn/31617/6809701.html

Brasil pide a Francia asumir su lado sudamericano 

El presidente de Brasil, Luiz Inácio Lula da Silva, dijo el día 10 que Francia no ha sabido "sacar provecho" de su presencia en América del Sur, en alusión a la Guyana Francesa, territorio francés de ultramar fronterizo con el norte brasileño.

Durante su participación este martes en el Foro de Innovación Francia-Brasil, realizado en Sao Paulo, el mandatario destacó que ambos países no tienen sólo una relación económica y cultural, sino que comparten proyectos estratégicos.

"Francia precisa asumir su lado sudamericano, mirar para la Unión Europea, para los países del Este europeo y tener una mirada para América del Sur, continente del cual Francia también es parte", afirmó.

El líder brasileño resaltó que Francia debe participar de las discusiones sobre la Amazonia, en una invitación implícita a que se sume al grupo integrado, además de Brasil, por Bolivia, Perú, Ecuador, Colombia, Venezuela, Guyana y Suriname.

"Francia aún no aprendió a trabajar políticamente de forma correcta, explotando el hecho de ser el único país europeo con participación en la biodiversidad de la Amazonia", agregó.

traduction:

"La France n'a toujours pas appris à travailler politiquement de manière correcte, en exploitant le fait d'être le seul pays européen avec la participation de la biodiversité de l'Amazonie, at-il dit.?" :-[

Una reunión de los países de la cuenca amazónica fue convocada para fin de este mes por iniciativa de Da Silva para discutir una posición común hacia la Conferencia de Copenhague sobre Cambio Climático.

El 7 de septiembre pasado, el presidente francés Nicolás Sarkozy fue invitado de honor en la fiesta de la Independencia de Brasil, ocasión en que fueron suscritos importantes acuerdos de cooperación militar.

Francia vendió al país sudamericano cuatro submarinos de ataque, participará de la construcción de un submarino nuclear con propulsor brasileño, y de 50 helicópteros de transporte militar.

Los presidentes anunciaron una alianza estratégica en el área aeonáutica, que podrá resultar en el desarrollo y contrucción de equipamientos a ser vendidos en el futuro a terceros países.

El gobierno brasileño anunció además, en una opción con implicaciones políticas, la decisión de Brasil de entrar en negociaciones con la empresa francesa Dassault para la adquisición de 36 cazabombarderos Rafale.

Pour finir avec les salutations distinguées de « nos amis les anglais » :-[ :-[ :-[

http://www.janes.com/news/defence/jdw/jdw091111_1_n.shtml

Saab's Gripen bid to win F-X2 contest   

By Gareth Jennings

11 November 2009

The UK government is pushing the Saab JAS 39 Gripen NG to win Brazil's F-X2 competition to provide the country's air force (Força Aérea Brasileira - FAB) with 36 next-generation fighter aircraft.

Speaking in London on 4 November, Tony Ogilvy, Vice-President, International Marketing for Gripen, said that the UK government decided to throw its weight behind the Swedish company's bid when the Selex Galileo active electronically scanned array (AESA) radar, which is being developed in Edinburgh, Scotland, was chosen for the new platform.

With Selex providing the radar, the UK will be responsible for producing 25 per cent of every Gripen sold to Brazil, Ogilvy said. He added that with France and the US offering wholly indigenous products (with the Dassault Rafale and Boeing F/A-18E/F Super Hornet respectively), the Gripen NG is essentially a Swedish/UK hybrid.

Sweden and the UK have no real history in Latin America, which Ogilvy claimed is seen as an advantage by the Brazilian government.

He also said there would be no technology export approval problems despite having two countries in the mix. "We have no approval issues whatsoever with any of the component parts that we have looked at. It is not an issue," he said.

With regard to the Gripen NG's AESA radar, Air Marshal Nigel Maddox of the UK Royal Air Force (RAF) said that the UK will have an E-Scan requirement for its Eurofighter Typhoon force at some point in the future and that "any programme that de-risks the UK radar has to be fantastic".

"It's win win," he added.

Link to comment
Share on other sites

@Tmor

Croit bien j’en ai les plus sincères regrets  :-X

Il faut également prendre en compte que le énième report concernant l’annonce du vainqueur pour……mi-novembre, n’est pas non plus à notre avantage.

Avec l’élection présidentielle au Brésil en 2010, même si le Rafale est déclaré vainqueur avec "la parole de Lula", tant que l’encre de la signature du contrat ne sera pas sèche, rien ne sera réellement acquis.

Et je ne pense pas qu’il serait réellement judicieux, d’attendre son successeur pour boucler cette affaire.

Bref c’est un contre la montre….. :-[

Link to comment
Share on other sites

tiens philippe, ton lien nous amene sur les news janes ou il y a juste qques lignes d'accessibles mais interessantes:

http://jdw.janes.com/public/jdw/americas.shtml

ou il y a ca :

Saab expresses concern over chances of F-X2 success

Saab has "won the battles but is in danger of losing the war" with regard to the Brazilian F-X2 fighter competition, a company spokesperson ...

et ca

France is to modernise 10 of the Argentine Navy's Super Étendard aircraft to Super Étendard Modernisé standard as part of a series of defence

info que j'ai pas vu passé

question HS mais quand même : equipement prélevé sur nos avions ou pas et quel std?

Link to comment
Share on other sites

Décidément, le Brésil est très courtisé...

http://www.cyberpresse.ca/international/amerique-latine/200911/10/01-920388-peres-appelle-le-bresil-a-exprimer-une-voix-claire-contre-liran.php

"Auparavant, Shimon Peres, qui a été fait citoyen d'honneur de Brasilia, a rencontré le ministre brésilien de la Défense Nelson Jobim. A l'issue de la rencontre, celui-ci a déclaré à la presse qu'il y avait de la place «pour une grande participation» d'Israël à la modernisation des forces armées brésiliennes.

Mais il a prévenu que le Brésil, comme ce fut le cas lors de l'achat d'hélicoptères et de sous-marins à la France, souhaitait faire d'amples transferts de technologie.

M. Peres est accompagné d'une importante délégation d'entreprises israéliennes, notamment du secteur de l'électronique, de l'avionique et de l'armement tel Elbit Systems ou Israel Aerospace Industries et Rafael Advanced Defense Systems."

Link to comment
Share on other sites

l'expression d'une deception? :-[

Il y aurait une déclaration de Lula dans le lien qui suit qui ne m’inspire fort peu…..

http://spanish.peopledaily.com.cn/31617/6809701.html

rien que de l'amical il me semble.

With regard to the Gripen NG's AESA radar, Air Marshal Nigel Maddox of the UK Royal Air Force (RAF) said that the UK will have an E-Scan requirement for its Eurofighter Typhoon force at some point in the future and that "any programme that de-risks the UK radar has to be fantastic".

il est pas en train de dire qu'il est content que les Brésilens essuyent les platres là ?  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Lula bientôt à Paris à l'invitation de Sarkozy (Climat & avions de chasse)

Cela fait suite aux déclarations de Lula sur l'implication jugée molle de la France sur le climat et ses retombées sur le bassin de l'Amazone. Cela va aussi dans le sens de l'"adoubement" du Brésil par la France à une conférence placée sous l'égide de l'ONU. Certes, on n'est pas encore au Conseil de Sécurité, il y a quelques étapes de manifestation de confiance mutuelle à assurer, si vous voyez ce que je veux dire.....

Donc, le 14 novembre, juste un jour avant l'ouverture de Dubai airshow; hé bé ça chauffe !!!!!!

http://www.alemtemporeal.com.br/?pag=negocios&cod=4817

11/11/09 19:02

Lula marca encontro com Sarkozy em Paris para discutir clima e caças

Atendendo a um convite do presidente da França, Nicolas Sarkozy, o presidente Luiz Inácio Lula da Silva desembarca no próximo sábado em Paris. A viagem foi combinada nesta quarta-feira durante um telefonema que durou quase dez minutos.

Segundo interlocutores do presidente Lula, Sarkozy está interessado em discutir a proposta brasileira para a Conferência do Clima da ONU (Organização das Nações Unidas) em Copenhague, no mês que vem. A licitação brasileira para a compra de 36 aviões caça também deve entrar na pauta.

Nos últimos dias, o presidente Lula tem aumentado o tom das críticas às propostas dos países ricos para a conferência.

Link to comment
Share on other sites

rien que de l'amical il me semble.

Je ne parle pas la langue mais il me semble qu'il est surpris que la France ne soit pas plus impliquée dans le développement de l'Amérique du Sud alors que l'on a la Guyane.

C'est vrai que ce territoire a un statut particulier. Cela doit étonner les Brésiliens mais cela ne me semble pas un problème pour l'instant.

il est pas en train de dire qu'il est content que les Brésilens essuyent les platres là ?  :lol:

Tout a fait! :lol:

Link to comment
Share on other sites

C'est ça qui est extraordinaire avec le Gripen NG; c'est un avion de papier, un laboratoire virtuel, un patchwork soutenu par trois pays (Suède, UK et Israël) qui cherchent à le vendre en pièces détachées au Brésil qui serait alors chargé de jouer au Meccano et d'essuyer effectivement les plâtres de l'intégration de tous ces systèmes.

Ouaaa, bon courage !!!! Dans leur volonté d'apprendre comment faire naitre un chasseur "from scratch", ils risquent de passer leur temps à tuer les bugs de conception, d'intégration, etc.... bref à jouer au puzzle impossible et au final à part se casser les méninges pour réussir à limiter les dégâts, ils n'auront strictement RIEN appris d'utile sur le plan technologique.

Bilan de l'opé: le Bresil n'aura été que l'accoucheur d'un projet mort-né, aura un truc bancal, aura perdu dix à quinze années de savoir-faire et ne pourra plus prétendre  devenir un acteur viable du secteur: Good Job ! Mission accomplie pour ceux qui le conduisent dans ce piège.

Bref c'est le F-35 du "pauvre" avec les mêmes ficelles, les mêmes carottes et...les mêms intentions des promoteurs du projet. D'autant (coup double) que cela aiderait peut-être à mettre DA dans l'incertitude.

Les brésiliens ne sont pas des benêts , et Lula en tant qu'homme d'État visionnaire pour son pays, doit maintenant faire passer le message et s'affranchir des intérêts personnels des évaluateurs (on est quand même dans le secteur de la défense et en Amérique du Sud, il ne faut pas l'oublier !).

Bref je suis confiants !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...