Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Gladio


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

Merci je le lirais à tête reposé mais je crois bien l’avoir et en français. Pour Gladio et consort les caches d’armes les radio enfouie sous un tas de foin et les hommes graissant leurs fusil en attendant les rouges.

Je n’y crois pas trop d’abord des stocks d’armes et d’explosifs cella s’entretient vous faites comment pour vous débarrasser des pains de TNT ou de plastique périmés ne parlons même pas des cartouches.

Par contre que certains officiant de ces réseaux se soient amusés à instrumentaliser des mouvement gauchistes ou d’extrême droite aucun doute il faut que je retrouve un livre écrit au moment des années de plomb en Italie.

Maintenant l’utilisation de gros bras tendance mafieuse par les politique c’est toujours fait en France nous avions à une époque le SAC pour les autres pays je ne sais pas mais il devait y avoir l’équivalent   

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour les stocks d'armes, c'est confirmé dans de nombreux pays (Suisse en autre) mais d'après un rapport belge des années 90, du moins dans ce dernier pays, les réseaux de communications était à ''la ramasse'' et en cas d'invasion n'aurait vraisemblablement pas pu jouer le rôle prévu à l'origine.

Link to comment
Share on other sites

Faut surtout pas voir Gladio comme une organisation, avec un comité central et un réseau de communication total: ça c'est de la science-fiction. Pour mettre les choses à leur place, Gladio, c'est de l'informel: c'est juste le nom de dossier global d'un dispositif non centralisé constituant une mesure de préparation à un cas de figure hypothétique, à savoir l'occupation de l'Europe par les Soviétiques.

Il s'agit en fait d'une multitude de réseaux avant tout nationaux dont seuls les dirigeants se connaissent d'un pays à l'autre. Réseaux d'amitiés locales, groupes politiques voire paramilitaires, réseaux de divers spécialistes et professionnels dans les services secrets, la police, l'armée, l'administration, les grandes entreprises.... La particularité de l'opération Gladio (et non du réseau) est d'avoir recensé ces réseaux via les services US, de les avoir étendu, de les avoir financé parfois, de leur avoir filé du hardware, des adresses, des planques, des contacts, d'avoir créé des dépôts, d'avoir favorisé la carrière de certaines personnes.... Bref, d'avoir établi des réseaux humains multiples et quelques moyens de les interconnecter tout en leur donnant une capacité d'organiser une résistance, de la faire durer dans le temps et d'être capable de communiquer avec le commandement interallié.

En bref, de faire de ses réseaux une ligne de plus à mettre dans l'actif de l'OTAN. Et il y a eu du fric, du temps, des moyens et des hommes investis dans cette activité, et ces réseaux, en l'absence d'une invasion, n'en ont pas moins existé comme tant d'autres ententes: corruption et copinage, mais aussi vraies mafias organisées ou groupes idéologiques violents, activités politiques ou groupements intellectuels, tous ont eu diverses orientations. On sait que les milieux mafieux ouest allemands en furent directement issus: de bandes éparses, ils sont devenus des grosses PME du crime organisé de cette façon. En Italie, on connaît les ravages de ces réseaux d'amitiés dans la sphère du pouvoir, autour de la Démocratie Chrétienne.

Mais bien sûr, beaucoup de ces ententes, réseaux, groupes ou mouvements existaient bien avant Gladio; l'action des services US les a mis en contact à grande échelle, leur a donné une nouvelle gamme de moyens, a créé de nouveaux réseaux, en a protégé certains (notamment des mouvements d'extrême droite et/ou mafieux en Italie ou en Turquie qui se sont ainsi payés des protecteurs)....

Les caches d'armes n'ont rien d'un bien grand mystère, et les soviétiques en avaient eux-mêmes en Europe de l'ouest aussi  ;): la conservation de certains produits périssables n'est pas un gros problème, surtout quand on peut renouveler, mais ces caches ne sont vraiment qu'anecdotiques. Le vrai point était d'avoir surtout des moyens, en cas d'invasion, de rapidement évacuer des stocks de dépôts militaires vers des emplacements secrets et d'organiser des filières de contrebande avec l'extérieur, pour les hommes, les infos et le matériel.

Ca s'est fait dès juin 40 en France et dans les 2 premières années de Pétain: évacuation des stocks d'armes légères et lourdes vers des dépôts ruraux, des entrepôts commerciaux, des grottes ou des caves, organisation d'une réerve militaire malgré la limitation officiele des effectifs à 100 000h....

Et les Allemands n'avaient pas fait moins après 1919.

Gladio, c'est juste la même chose à une plus grande échelle. Faut pas non plus y rechercher la rigueur d'une organisation militaire pour une "armée de l'ombre" organisée, structurée, équipée et hiérarchisée à l'échelle de l'Europe. Même s'il y a des communications et des moyens, des contacts et beaucoup de monde, Gladio, ça fait dans le feutré: il s'agit de gens extrêmement différents ayant tous d'autres activités, légales ou non, idéologiques ou professionnelles.... Pour la plupart sauf les éventuels chefs de réseaux, on ne fait qu'un entretien et on donne un ou deux contacts; Faut pas imaginer des camps d'entraînement paramilitaires façon milices cubaines anticastristes dans le Sud des USA. Y'avait aussi de ça dans Gladio, mais à petite échelle car ce n'était pas le point principal.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 8 years later...
il y a une heure, collectionneur a dit :

Un serait un gendarme de l'unité Diane (connaît pas)

C'est l'ancêtre de l'Escadron Spécial d'Intervention, créée après la prise d'otage des JO de Munich: une sorte d'unité d'intervention d'élite. Cette unité, à lire certains témoignages dans la presse, comptait alors un certain nombre d'éléments... douteux, flirtant tantôt avec le banditisme, tantôt l'extrême-droite, dont ce gendarme qui fréquentait les milieux d'extrême-droite à Alost.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Bat a dit :

C'est l'ancêtre de l'Escadron Spécial d'Intervention, créée après la prise d'otage des JO de Munich: une sorte d'unité d'intervention d'élite. Cette unité, à lire certains témoignages dans la presse, comptait alors un certain nombre d'éléments... douteux, flirtant tantôt avec le banditisme, tantôt l'extrême-droite, dont ce gendarme qui fréquentait les milieux d'extrême-droite à Alost.

En effet, équivalent belge né à la même époque que le GIGN suite aux mêmes évènements ... A noter que la présence d'éléments "douteux" dans les unités d'intervention de l'époque fut aussi le cas en France (P. Barril par ex.)

Clairon

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

À noter qu'aujourd'hui, l'unité s'appelle DSU (Direction des Unités Spéciales). Il s'agit des types en gris qu'on a souvent vu à la télé ces derniers temps. Ceux-là

Ils ont par ailleurs gardé l'insigne de l'ancien groupe Diane.

 

Ils ont également plusieurs rôles et l'unité intègre, en plus des unités "d'interverntion", l'unité d'identification des victimes (DVI), etc.

Plus d'information sur le site de la zone de Police Haute-Senne (Braine-le-Comte/Soignies, Hainaut) qui est plus complet sur le sujet que celui de la Police Fédérale: http://www.policelocale.be/5328/actualites/95-cgsu-unites-speciales-de-la-police-federale

NB: L'article est un rien dépassé: en 2015 l'unité s'appelait CGSU mais a retrouvé son ancien nom de DSU entre temps. Le reste devrait être correct cependant.

 

 

Par rapport aux tueurs du Brabant en eux-mêmes, cette info confirmerait donc deux pistes: celle de la Gendarmerie et celle de l'extrême-droite flamande (le gars vient d'Aalst (Alost) en Province de Flandre Orientale).

Edited by mehari
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Il y a 16 heures, Rob1 a dit :

heu il y une grosse erreur a 8:08 minutes toute l’Allemagne et occupé par les soviétique

Edited by LBP
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
6 minutes ago, collectionneur said:

@mehari Concernant les tueurs du Brabant, l'enquête repart au niveau ''fédéral'' avec une trentaine d'enquêteurs :

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_tueurs-du-brabant-christian-de-valkeneer-se-retire-du-dossier-au-profit-du-parquet-federal?id=9832689

Encore cette histoire? Je suppose que cette piste a vraiment retourné des trucs.

Pour le niveau "fédéral", c'est parce que l'affaire était gérée par le procureur du Roi d'un parquet "local", celui d'un des arrondissement judiciaire du pays. Ici, le parquet fédéral, compétent pour les crimes les plus graves (comme le terrorisme ou le grand banditisme) a pris le relais.

Si le parquet fédéral n'avait pas été saisi plus tôt, c'est probablement parce qu'il a été créé après l'affaire Dutroux et que l'affaire des Tueurs du Brabant ayant longtemps été une simple histoire qui ressortait de temps à autres dans les journaux (pour l'essentiel pour dire que tel enquêteur allait se mettre à fouiller tous les lacs d'une certaine zone pour la xème fois), il paraissait inutile de transférer la chose. Les derniers développement de l'affaire font que les choses changent. Une bonne chose qu'ils aient gardé la même juge d'instruction cependant.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Je viens de tombé à l'instant sur un livre Kindle - peut-être que l'on en a déjà parlé - :

Hervé Hasquin

Le soi-disant « Gladio belge »

https://www.amazon.fr/gp/aw/d/B01KORIHZS/ref=mp_s_a_1_1?__mk_fr_FR=ÅMÅZÕÑ&qid=1523681252&sr=1-1&pi=AC_SX236_SY340_FMwebp_QL65&keywords=9782803105526&dpPl=1&dpID=51jWZ8UJPXL&ref=plSrch

Quelqu'un connaît ?

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,938
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...