Recommended Posts

Le problème de l'ultime croisade, ils ont essayés de concurrencer star trek,  ca n'a pas marché, ils auraient du rebondir sur babylon 4, 10000 ans dans le passé, pour continuer la guerre contre les ombres.

Edited by zx
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un complément sur "Au service de la France", inspiré OSS117 mais avec des personnages plus premier degré.

Si vous êtes nostalgiques de la grandeur de la France, passez votre chemin, c'est Jean-François Halin (ex des Guignols et des films OSS117) qui est au commande

 

http://television.telerama.fr/television/au-service-de-la-france-dezingue-les-annees-de-gaulle,132895.php 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je viens de voir les 3 premiers épisodes de la saison 6 de The Walking dead ,sa envoi du lourd ! 

Bon je suis un fan ( s'est peu dire )  donc je ne peux être disons objectif mais il est intéressant de voir l'évolution des personnages depuis le début de cette série ,la trame de l'histoire aussi et le fort potentiel psychologique qui se dégage .

Enfin voilà j'ai était mordu par un rôdeur pour être aussi fan de cette série :amusec: 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je viens de voir les 3 premiers épisodes de la saison 6 de The Walking dead ,sa envoi du lourd ! 

Bon je suis un fan ( s'est peu dire )  donc je ne peux être disons objectif mais il est intéressant de voir l'évolution des personnages depuis le début de cette série ,la trame de l'histoire aussi et le fort potentiel psychologique qui se dégage .

Enfin voilà j'ai était mordu par un rôdeur pour être aussi fan de cette série :amusec: 

J'ai adoré le pilote, j'ai modérément apprécié la saison 1 et 2 (et l'ambiance assez vase clos de celle-ci), j'ai attendu qu'il se passe quelque chose de dingue dans les saisons 3 et 4, et j'ai lâché mi saison 5. C'est vrai que la série a un bon potentiel, (j'aime beaucoup les premiers tomes de la BD jusqu'à la prison) mais il y a un moment trop c'est trop, trop de nouveaux personnages, les anciens un peu transparents et suivant toujours le même schéma. Mais je comprends qu'on puisse s'accrocher.
Perso ce qui a fini par me lasser c'est vraiment la répétition du schéma narratif : construction d'une dynamique de groupe, péripétie, choc, méditation, fausse résolution, re-choc, divagation et on recommence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai adoré le pilote, j'ai modérément apprécié la saison 1 et 2 (et l'ambiance assez vase clos de celle-ci), j'ai attendu qu'il se passe quelque chose de dingue dans les saisons 3 et 4, et j'ai lâché mi saison 5. C'est vrai que la série a un bon potentiel, (j'aime beaucoup les premiers tomes de la BD jusqu'à la prison) mais il y a un moment trop c'est trop, trop de nouveaux personnages, les anciens un peu transparents et suivant toujours le même schéma. Mais je comprends qu'on puisse s'accrocher.Perso ce qui a fini par me lasser c'est vraiment la répétition du schéma narratif : construction d'une dynamique de groupe, péripétie, choc, méditation, fausse résolution, re-choc, divagation et on recommence.

 

Effectivement ton point de vue est intéressant .

Pour les nouveaux personnages la chose intéressante s'est qu'il y a un facteur qui me motive s'est que du groupe de départ de la 1°saison on n'a plus grand monde  ,seul reste Rick , Karl , Glenn Carole et Daryl  ,et un hors groupe Morgan .

Mais on observe quoi ,certes de nouveaux personnages mais pour pas mal d'entre eux voir presque tous la mort au bout de certains épisodes .

Le groupe dans la saison 6 au niveau des personnages sont de moins en moins transparent , il faut dire que le "choc" culturelle avec les habitants d'Alexandria permet de relancer cela .

Certes on pourrait trouver qu'on est dans le même schéma narratif avec les anciennes saisons , mais je pense que dans l'optique chaotique de fin du monde il était logique d'avoir ce genre de processus , peut-être répétitif mais n'oublions pas que l'idée de quête avec un objectif clair très compliqué à avoir vu que le bout du chemin n'est jamais concret dans ce "nouveau monde" .

Dans la saison 6 j'observe qu'on a fini ce processus ,le groupe de Rick après moult aventures qui ramené à une situation de départ à enfin un véritable point de départ pour lequel le choix est fait ,tenir Alexandria car il n'y a plus d'autres alternatives après avoir vécu les aléas des autres saisons .

Pour moi la saison 5 était la fin d'un cycle , la saison 6 étant le point de départ de la seconde vie de cette série .

Enfin voilà mon humble avis .

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

CBS va lancer une nouvelle série Star Trek: http://variety.com/2015/tv/news/star-trek-new-series-cbs-all-access-1201631410/

Ils ne diffuseront librement que le 1er épisode, pour voir les autres, il faudra s'abonner à leur nouveau service de VOD.

La démarche me semble habile : les fans de Spock & cie constituent un groupe -relativement- restreint mais très motivé. Si le pilote leur plait, ils n'hésiteront pas à rejoindre le service de VOD. Et cela aiderait CBS à se constituer rapidement une masse critique d'abonnés pour sa nouvelle offre à la demande.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé la saison 3 de Braquo en DVD et c'est vraiment sympa. J'aime beaucoup cette ambiance nerveuse et sombre.

L'intrigue de cette saison tient aussi mieux la route que celle de la précédente. C'est vraiment une très chouette série.

Nicolas-Duvauchelle-Theo-Wachewski-Josep

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Les 4 premiers épisodes de la série VERSAILLES viennent de sortir... et c'est une excellente série même s'il s'y trouve de nombreux anachronismes, rajout et passages bizarres. N'étant pas sectaire sur la vérité historique j'ai passé outre car il s'agit évidement d'une série, pas d'un documentaire.

L'acteur jouant Louis XIV est celui qui jouait Athelstan dans Vikings.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce moment je suis The Affair (saison 2 en cours) et j'attends voir The Man in The High Castle (très librement adapté du Maître du Haut Château de Philip K. Dick, uchronie où les USA ont perdu la 2e guerre mondiale et sont séparés en zones d'occupation japonaise et allemande).

Edited by Rob1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce moment je suis The Affair (saison 2 en cours) et j'attends voir The Man in The High Castle (très librement adapté du Maître du Haut Château de Philip K. Dick, uchronie où les USA ont perdu la 2e guerre mondiale et sont séparés en zones d'occupation japonaise et allemande).

Vu le pilote et le 2ème épisode de The man in the high castle: c'est bon, c'est riche, c'est bien écrit et bien réalisé, c'est raisonnablement intriguant.... Le seul bémol pour moi est que le rythme est un peu trop lent, mais c'est subjectif et ce genre d'impression varie avec l'humeur. L'histoire individuelle des personnages compense en partie. 

 

Les 4 premiers épisodes de la série VERSAILLES viennent de sortir... et c'est une excellente série même s'il s'y trouve de nombreux anachronismes, rajout et passages bizarres. N'étant pas sectaire sur la vérité historique j'ai passé outre car il s'agit évidement d'une série, pas d'un documentaire.

L'acteur jouant Louis XIV est celui qui jouait Athelstan dans Vikings.

Vu le début du 1er épisode, j'y reviendrai ce soir. C'est pas qu'un peu d'anachronismes et d'erreurs historiques, c'est complètement à côté de la plaque et tellement loin de la réalité que c'est de la fantasy déguisée avec quelques noms et apparences issus de l'histoire de France: on prend la chose ainsi et on regarde, ou on dégage à grande vitesse. Pour moi, la première option est difficile tellement l'histoire fait partie de mon logiciel, mais bon, comment résister à une série en costumes avec des moyens et, semble t-il, de l'ambition. 

Parce que côté authenticité, bon.... Ce Louis XIV est une tête à claque aigrie, qui a une relation forte avec son frère (déjà deux erreurs), et on est en 1667: à ce stade, Louis XIV était maître incontesté et incontestable, le fromage de tête absolu du pays. Déjà du temps de Mazarin, l'essentiel était fait, et en 1661 (pour les amateurs, y'a un grand film de Rossellini sur cette année charnière), il le fait savoir sans la moindre ambiguité, montrant qu'il est le patron de tous les réseaux de pouvoir dans le pays (point culminant de l'oeuvre accomplie par Richelieu/Louis XIII, puis Mazarin/Louis XIV). Et là, dans la série, on a une semi fiotte à qui même son majordome et ses gardes du corps n'obéissent pas, et dont les ministres régentent la vie et l'activité, se posant comme le vrai pouvoir. Seul point se rattachant à l'histoire, Monsieur (frère du roi) porte comme il se faut très mal son titre, et devrait être appelé Madame, quoiqu'on ne le voit pas s'adonner à son principal plaisir, aller et venir en robes (quand il partait en campagne militaire -où il s'est avéré très bon-, il était dur de l'empêcher d'aller diriger une armée ainsi). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment pour voir des choses différentes il faut aller sur le net. A la télévision j'ai l'impression qu'il n'y a plus que Castle, Esprits Criminels et NCIS qui passent en boucle sur toutes les chaînes.

Je suis souvent bien content de tomber sur une série française pour changer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment pour voir des choses différentes il faut aller sur le net. A la télévision j'ai l'impression qu'il n'y a plus que Castle, Esprits Criminels et NCIS qui passent en boucle sur toutes les chaînes.

Je suis souvent bien content de tomber sur une série française pour changer. 

Si tu parles de VERSAILLES, ce n'est pas français, même s'il y a une actrice française (Amira Casar) et que ce soit en partie produit par Canal+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le pilote et le 2ème épisode de The man in the high castle: c'est bon, c'est riche, c'est bien écrit et bien réalisé, c'est raisonnablement intriguant.... Le seul bémol pour moi est que le rythme est un peu trop lent, mais c'est subjectif et ce genre d'impression varie avec l'humeur. L'histoire individuelle des personnages compense en partie. 

Vu le début du 1er épisode, j'y reviendrai ce soir. C'est pas qu'un peu d'anachronismes et d'erreurs historiques, c'est complètement à côté de la plaque et tellement loin de la réalité que c'est de la fantasy déguisée avec quelques noms et apparences issus de l'histoire de France: on prend la chose ainsi et on regarde, ou on dégage à grande vitesse. Pour moi, la première option est difficile tellement l'histoire fait partie de mon logiciel, mais bon, comment résister à une série en costumes avec des moyens et, semble t-il, de l'ambition. 

Parce que côté authenticité, bon.... Ce Louis XIV est une tête à claque aigrie, qui a une relation forte avec son frère (déjà deux erreurs), et on est en 1667: à ce stade, Louis XIV était maître incontesté et incontestable, le fromage de tête absolu du pays. Déjà du temps de Mazarin, l'essentiel était fait, et en 1661 (pour les amateurs, y'a un grand film de Rossellini sur cette année charnière), il le fait savoir sans la moindre ambiguité, montrant qu'il est le patron de tous les réseaux de pouvoir dans le pays (point culminant de l'oeuvre accomplie par Richelieu/Louis XIII, puis Mazarin/Louis XIV). Et là, dans la série, on a une semi fiotte à qui même son majordome et ses gardes du corps n'obéissent pas, et dont les ministres régentent la vie et l'activité, se posant comme le vrai pouvoir. Seul point se rattachant à l'histoire, Monsieur (frère du roi) porte comme il se faut très mal son titre, et devrait être appelé Madame, quoiqu'on ne le voit pas s'adonner à son principal plaisir, aller et venir en robes (quand il partait en campagne militaire -où il s'est avéré très bon-, il était dur de l'empêcher d'aller diriger une armée ainsi). 

Interview du conseiller historique de la série:

Versailles, la nouvelle série de Canal +, tient-elle la route du point de vue de l’Histoire ? (...)

Le trait est forcé dans les deux premiers épisodes, la caricature n’est pas loin. Puis la série prend de l’ampleur et gagne une vraie intensité dramatique, malgré une dilution de l’intrigue à travers la foule de personnages. Mais avec quelles libertés prises vis-à-vis de la réalité?

Docteur en histoire, directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles depuis 2010, Mathieu Da Vinha a joué le rôle de conseiller historique sur la série. Sollicité par Capa dès 2009, il a suivi toutes les étapes de l’écriture auprès de scénaristes (...) S.  Mirren et D. Wolstencroft (...) S'il a accepté, c'est pour deux raisons, (...): «Parce que le budget autoriserait une production très correcte (...) Et parce que c’était une fiction, et pas un docu fiction». Il publie Versailles, enquête historique (Taillandier). Entretien.

Quel était concrètement votre rôle, pendant l’écriture ?
Simon et David me posaient des questions très précises. Par exemple: comment rasait-on le roi ? (...) Mon rôle, c’était que ce soit vraisemblable. Ils sont partis de grands cadres historiques,(...) : la recherche de noblesse, le problème protestant, les problèmes diplomatiques avec la Hollande, la construction du château… Ensuite, tout est imaginé. Ils ont joué avec la chronologie, les faits, le langage. L’idée n’est pas de raconter la vie au jour le jour. C’est une fiction. (...) Il fallait moderniser la série, on n’allait pas les faire parler en vieux français. (...) A partir du moment où ça aurait pu se passer comme ça, cela m’allait.

Cette position ne doit pas faire l’unanimité parmi vos confrères…
On m’a dit : « pourquoi tu vas te fourvoyer là-dedans ? ». (...) Je n’ai pas du tout vendu mon âme, comme le pensent certains. (...) Je l’ai fait le plus honnêtement possible. J’ai lâché sur certaines choses et eu gain de cause sur d’autres. Au début, les scénaristes faisaient de Bontemps [le 1er valet de chambre du roi, un rôle important dans la série] un homosexuel. Or j’ai écrit un livre entier sur Bontemps. Je me suis dit que dans le microcosme dans lequel j'évolue, si je laissais passer ça, je n’aurais plus jamais aucune crédibilité. Par ailleurs, sur la relation entre Louis XIV et Monsieur, qui était au début très manichéenne, mon rôle fut d’apporter des nuances (...)

Nous n’allons pas « fact-checker » toute la série. Mais que dire de la personnalité de Louis XIV, présenté ici comme très paranoïaque, à la fois craint et respecté mais vulnérable ?
Sa paranoïa fut un point d’achoppement avec les scénaristes, car si tout le monde se fiche de lui quand il décide en 1661 de se passer de premier ministre, en 1667 son pouvoir est déjà bien avancé. Mais l’objet de la série étant de montrer la construction d’un roi, ils ont joué sur l’exagération, pour le colorer. On sait qu’il était d’une grande vulnérabilité, profondément secret, il n’a jamais montré ses émotions. Il a brûlé tous ses papiers personnels avant de mourir. Si on retient aujourd’hui la figure ultra-charismatique, il faut l'imaginer plus jeune, quand il était timide, lisait beaucoup de romans et était féru de poésie, qu’il utilisait pour draguer.

Pour les historiens, que reste-t-il à connaître du quotidien de Versailles ?
Beaucoup de choses. (...) On a dit pendant longtemps qu’il n’y avait pas d’hygiène à Versailles: c’est simplement que les baignoires n’ont pas été conservées. Aujourd’hui les champs de recherche portent sur les écrits des visiteurs étrangers, car ce sont eux qui notaient ce qui ne leur était pas coutumier. Arthur Young, un visiteur anglais sous Louis XVI, est éberlué que l’appartement du roi soit ouvert au public, avec tous ces observateurs aux « têtes de galérien », écrit-il.

http://www.20minutes.fr/culture/1729783-20151116-versailles-serie-canal-epreuve-faits-historiques 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Viens d'essayer une nouveauté: Into the badlands. Surprenant: une sorte de monde de type féodal dans un univers étasunien qu'on suppose post-apocalyptique, sorte d'improvisation sur la pas terrible série Revolution, mais sans la méta-intrigue sur la technologie et avec une bien meilleure qualité d'écriture, des personnages mieux créés, et beaucoup plus de moyens employés avec de bien meilleurs goût et jugement. Une histoire qui part sur des prémisses connues: le jeune prodige-qui-sait-pas-pourquoi-il-est-un-prodige-et-ne-contrôle-pas-son-don se retrouve embringué dans l'univers des barons des badlands, 7 seigneurs qui règnent sans partage sur cette région qui constitue l'univers entier pour les gens qui y habitent, dont la quasi totalité sont des serfs au service des barons, ceux qui ne le sont pas étant leurs troupes, les "clippers" (une forme argotique pour dire "tueur"), des soldats surentraînés et conditionnés depuis leur enfance, les enfants de serfs étant tous astreints à passer par une période de sélection pour devenir clipper, un job qui garantit évidemment des conditions de vie bien meilleures. Le "baron en chef" (Marton Csokas, décidément éternellement astreint à des rôles de salaud), Quinn, voit son règne fragilisé par ses 6 pairs/rivaux qui acceptent mal sa tutelle, particulièrement "la Veuve" (excellente Sarah Bolger, venue notamment de The Tudors et Once upon a Time), qui consacre beaucoup d'efforts à la poursuite du jeune héros/perso principal, pour son "don" particulier sans doute, mais aussi peut-être pour l'étrange symbole qu'il porte autour du cou, symbole dont un autre personnage éminent a un exemplaire.... L'assassin et garde du corps en chef du big boss, un terrible combattant qui porte très mal son nom Sunny (= "ensoleillé", littéralement, "joyeux" plus prosaïquement). 

Ce début d'histoire n'a en soi rien de très original, et on pourrait dire que l'univers tel qu'il est posé non plus, mais le tout est plutôt bien mené, bien décrit, avec un pilote qui fait la part belle à ce qu'il ne dit pas, laissant donc une place importante à tout ce qu'on ne sait pas, mais qu'on se prend à avoir envie de savoir précisément parce que la réalisation rend ce cocktail suffisamment intrigant. Guerres d'alcôves autour du trône et dans la maison même du grand patron, grandes injustices partout, un univers bien méchant et dur avec les nécessaires milligrammes de tendresse/humanité pour lui donner vie, un bon coup de caméra et de très bonnes prises pour les beaux décors façon Midwest, quelques reliquats de technologie (motos et voitures, tourne-disques.... Le tout en très vintage années 30-40), et une grande importance accordée aux combats, dont les chorégraphies et la façon de filmer semblent plus courants dans de bonnes productions ciné que dans les séries, même de luxe (à part quelques trucs comme le récent Daredevil). Univers garanti sans armes à feu, donc ça se bastonne à l'arme blanche dans des séquences qui ne dépareraient pas dans Matrix ou Tigre et Dragons question qualité et ambition; évidemment, faut aimer ce type de combats visuellement (amateurs de réalisme s'abstenir, mais c'est 1000 fois mieux que le très habituel "Kung fun", cartoon fighting ou les pseudo MMA/streetfighting qu'on voit dans toutes les séries, même les plus récentes), mais ça se lâche bien sur les impacts bien méchants (de l'articulation qui saute/se retourne, des os qui craquent, toussa). 

Bonne surprise: c'est pas la révolution de l'année, mais un bon goût de reviens-y. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous avez regarde Occupied hier soir sur Arte?

J'ai bien aime les deux premiers épisodes, bonne ambiance, j'en aurais bien vu un ou deux de plus. Ça se met en place tranquillement, l'engrenage implacable qui emmène a l'invasion sans autre possibilité ou presque.
Mais pour l'instant, a part la prise d'une plateforme de forage par 1 Mi-8 + 2 Ka-52, on ne sent pas trop la pression militaire.
On sent la petite histoire dans la grande, les futurs résistants vs les futurs collaborateurs et les "indifferents", la manipulation par les services etc.

Edited by aviapics
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa effectivement, même si l'on peut regretter un peu le manque de moyen (si invasion russe il y a, on sera loin de "Tempête rouge" niveau déballage de matos...) et la focalisation sur un trop petit nombre d'acteurs (au sens de protagonistes). 

Reste la fenêtre sur une société plus ou moins idéalisée dans notre contrée (le mythe du modèle scandinave) et un pitch assez osé.

Attendons jeudi prochain pour la suite ;-)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

VERSAILLES

Sont sortis les épisodes 5, 6 et 7. Et bien ça confirme ce que je pensais de cette série, elle est vraiment bien et les intrigues sont rythmées... le duc de Cassel c'est bien fait avoir par la Montespan.
J'aime beaucoup la façon dont les scénaristes traitent le duc d'Orléans, ils en font quelqu'un d'extrêmement intelligent et d'un excellent militaire, plus clairvoyant que son frère mais manipulé par le chevalier de Lorraine.

Superbe série pour l'instant.

Edited by Suchet
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Versailles On peut voir les 10 épisodes sur Canal plus à la demande.

Occupied sur Arte le jeudi, 2 épisodes par semaine. La Norvège est riche elle a mis sur les 2 premiers épisodes, 2 C130J Super Hercules, les plates formes pétrolières attaquées par Kamov Ka-52 Alligator, et Mi14 Mi8, les commandos russes armés de HK MP7A1, la garde Royale en HK416, policier et garde du corps armé de Glock 17, hélicoptère H135/EC135.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors malgré quelque incohérence dont le complot qui se déroule simultanément avec la mort d'un personnage: la vérité historique est que le complot conduit par (spoiler) se déroule normalement quatre ans après la mort de (spoiler). La personne meurt en 1670 alors que le complot se déroule en 1674.

Mais peu importe, scène série est vraiment géniale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

The Expanse 

http://www.imdb.com/title/tt3230854/ 

Une nouvelle série de SF à suivre pour ceux qui aiment la "hard sci-fi" avec de la mécanique orbitale, de la thermodynamique, des "belters", des "martiens" et plein de zéro-G. Au stade du pilote pour l'instant, en espérant que ça continue et qu'on remette enfin un peu de science dans la science-fiction.

C'est un peu confus et déroutant pour un premier épisode mais c'est néanmoins rafraîchissant. 

https://www.youtube.com/watch?v=yP2BoUMSK-0 

http://bcove.me/fhckom3a 

Edited by proxima
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je suis occupé avec la saison 3 de Strike Back. Vraiment du lourd, comme d'habitude même si cette histoire d'IRA est assez foireuse. Cette organisation qui n'existait déjà plus au moment où la saison a été tournée est un peu comme un cheveu dans la soupe.

Sullivan-Stapleton-and-Philip-Winchester

 

 

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une série sympa : Tower Prep.

Ian Archer est un adolescent exclu de son lycée après une bagarre, même s'il défendait un autre élève. Le jeune homme se réveille dans un établissement scolaire particulier appelé Tower Prep, mais ce dernier n'a aucune idée sur la façon dont il est arrivé là. Il découvre que chaque élève à un potentiel unique, c'est-à-dire un don comme Suki qui peut prendre la voix des autres ou Gabe qui est très persuasif. Le groupe essayera par tous les moyens de s'évader mais aussi de découvrir les secrets qui entourent Tower Prep...

Le pitch de départ est vraiment original, ça change des séries photocopiées qui passent actuellement, surtout que ce sont toujours les mêmes. J'aime bien aussi l'idée du lycée fantastique, les acteurs et personnages sont vraiment sympas. Bref ça se regarde avec plaisir pour moi.

tower-prep01-06.jpg

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sarah Bolger

 

Damn, sa performance m'avait sacrément marqué dans les Tudors, bon ben moi qui errais sur cette terre à me remater les 7 saisons de Buffy the Vampire Slayer (qui sous les apparences d'une série pour ado, bon ok c'est une série pour ado, mais elle est vraiment bien faite et bien écrite) je vais aller m'intéresser à Into the Badlands !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,774
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries