Sign in to follow this  
SPARTAN

Scenario de politique fiction (quoi que...)!!?

Recommended Posts

Certain d'entre vous veulent ils participer a un scenarion de poitique fiction?

Voila le cadre :année 2000, suite au conflit du KOSOVO, radicalisation d'un pays de l'est (Putch en Ukraine par exemple, la Russie serait trop "gros") vers le "Communisme:nationalisme" qui entraine d'autre ex pays du pacte de varsovie (pologne, hongrie...) dans une nouvelle aliance communiste (par influence politique, économique, pressions et menaces, infiltration). La création de ce nouveau "bloc" menace l'Europe de l'ouest (directement, et indirectement) si elle n'arrete pas son imperialisme économique....de plus l'Ukraine renforce ses alliances à l'étranger (Cuba, Corée du nord, moyen orient, vénézuéla...en leur fournissant matériel militaire,et aide en tout genre) ces pays menaçant les possessions françaises de façon plus ou moins explicite....Enfin dernier participant USA qui reste un peu en observateur pour le moment n'ayant pas de menaces directe à leur encontre.

Voila apres ça quelles sont a votre avis les réactions de la France de l'Allemagne (politique étrangere, armement, intervention militaire ou pas etc...)en gros le comportement de l'occident d'aujourd'hui devant une nouvelle guerre froide (symetrique, et assymetrique)...en restant "réaliste", les plus pros d'entre vous seraient les bienvenus!

Share this post


Link to post
Share on other sites

quand j ai vu le titre du sujet, j ai cru que ça allait etre un putsch de l armée française contre sarko , ton scénario...

Share this post


Link to post
Share on other sites

quand j ai vu le titre du sujet, j ai cru que ça allait etre un putsch de l armée française contre sarko , ton scénario...

Exact, moi aussi  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

idem  =D

pas crédible ton scénario car trop fourre tout (je crois pas à un retournement hongrois ou polonais dans le giron du grand frère russe bien au contraire ....)

tu veux un scénario de blocs ?? : rapprochement biélorussie - russie avec absorption de la première par la seconde (possibilité d'une alliance stratégique avec la serbie en sus bien que les dernières elections suggèrent le contraire mais un president serbe pouvant très rapidement traverser inconsciemment sur la trajectoire d'une balle de 7.62 et les nationalistes pro mais très pro russes étant à l'affut)

intégration de l'Ukraine dans sa totalité à ce bloc (ou alors dans sa partie russophone après desordre voire guerre civile)

liens privilégiés avec l'arménie/l'ossétie

pressions voir tensions avec la géorgie (leur president est un crétin braillard) et les pays baltes (pour la minorité russophone)

extension de l'aire d'influence russe en amérique du sud bolivarienne (venez/bolivie/nicaragua...) et moyen orient (iran)

Cuba c'est mort, ils ne tournent plus qu'avec une revolution d'opérette

la CDN est une cours de jeu chinoise, inutile d'esperer y toucher

reste 2 ou 3 miettes en afrique (et encore influence chinoise oblige) et plus du tout en Asie (ouaip si peut le Laos et le VietNam)

de toute façon on est pas si loin que cela de la réalité et si jamais on devait revenir a ce type de bloc en version retour du mechant communiste, primo les USA ne resterons pas isolationnistes (better dead than red)

secundo entre l'axe Paris-Londres-Berlin-Bruxelles on fera comme d'hab : on tergivesera, on appelera une europe de la defense chacun a sa façon, on fera tout/rien et son contraire et chacun continuera ses petites affaires economiques dans son coin

de toute façon si ça arrive, ce sera pas la priorité de l'Europe ni des USA (ils ont d'autres hats à fouetter avec la Chine et le containment de la russie est deja en jeu depuis quelques années ....)

Share this post


Link to post
Share on other sites

quand j ai vu le titre du sujet, j ai cru que ça allait etre un putsch de l armée française contre sarko , ton scénario...

Moi aussi... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allons effectivement vers le sens Russie/bielorussie...alors comme l'a suggeré Akhilleus scenario plus facile peut etre sur le meme timing: année 2000, serbie kosovo et tout çà...!

Par contre scenario de putch armée française contre le président pourquoi pas... :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors faut le faire vite ce putsch: à la vitesse où ça va, flics et gendarmes auront bientôt de meilleurs véhicules et de meilleures armes.

Mais le coup d'Etat est simple:

- parachutage de 2 Cies devant l'appart de Carla Bruni où réside le couple, entre 20H et 10H du matin, heures de présence confirmées du Pdt

- 2 ou 3 sections de fantassins à l'Elysée, pour embarquer les énarques tarés (genre E. Mignon)

- 1 escadron de Leclerc, 1 Cie mécanisée, 1 section du Génie, 1 section de mortiers 120, 1 de Caesars et 1 section AA autour du Fouquet's, lieu de la victoire psychologique

- 1 GTIA blindé pour boucler Neuilly

- répartition de 4 RI en sections de chasse d'intervention rapide (réquisitionnant le max d'hélicos, y compris civils) pour saisir des personnages clés: Bouygues, Lagardère, Dassaut (père et fils), Arnaut, Pinaut, Leclerc.... mais aussi Clavier et Jack Lang (à enfermer d'urgence, par pitié et au nom des droits de l'homme et du spectateur) et quelques autres.

- oubli d'explosifs dans les sièges de quelques partis (au hasard, choisissez les cibles  :lol:)

- expulsion, manu militari, de Jacques Chirac de l'appartement où il réside, dont le proporiétaire devrait répondre de corruption et association de malfaiteurs. l'ex-président sera relogé dans l'horreur le Musée du Quai Branly, s'il l'aime tant que ça.

- Ségolène Royale sera assignée à résidence dans son appartement de Boulogne; le dispositif de surveillance l'aidera ainsi à le préserver de nouveaux "cambriolages"  :lol:

- le 2ème REG sera chargé de la démolition de certains bâtiments suspects: Opéra Bastille, Arche de la Défense, siège du PC (je l'aime pas: les trucs de Niemeyer me dépriment  :lol:), tours de Beaugrenelle, Tour Montparnasse.... Y sont trop louches

- le 7ème BCA sera envoyé pour se saisir de la FFF et en arrêter la direction pour l'assigner à résidence à l'hôpital Ste Anne. D'urgence.

- 2 Brigades blindées et 1 BLB feront mouvement sur Bruxelles dès que possible, appuyés par 2 escadrons d'attaque et un RHC, et précédés par des commandos-berserkers d'agriculteurs, de marins-pêcheurs et de routiers.

- la 1ère Cie du 1er RPIMA devra s'emparer d'urgence de bâtiments potentiellement dangereux et malsains: sièges de chaînes de TV, McDos, IUFM, usines de fromages pasteurisés....

Voilà: ajoutez, critiquez  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors faut le faire vite ce putsch: à la vitesse où ça va, flics et gendarmes auront bientôt de meilleurs véhicules et de meilleures armes.

Mais le coup d'Etat est simple:

- parachutage de 2 Cies devant l'appart de Carla Bruni où réside le couple, entre 20H et 10H du matin, heures de présence confirmées du Pdt

Alors là, je ne pense vraiment pas !

à 20h, Sarko est à TF1 ou France 2 ou Fance 3 ou BFM TV où soit il participe au JT, soit il le dirige ...

à 20h45, il est au restau, un 4*,

à 0h, après 2h d'avion, il est à IBIZA,

à 6h, de retour, et en attendant 8h, d'aller faire un saut à l'Elysée pour passer un coup de fil à Fillon pour lui dire que c'est un nul, il est aux putes,

à 9h, il est en cérémonie de remise de la légion d'honneur à tous ses potes du show bizz et au DJ d'Ibiza qui a passé un disque sur lequel il a réussi à emballer

à 10h, il traite de pauvre con, le premier type qu'il croise dans la rue en allant réveiller Carla après sa nuit de sommeil, et en profite pour se refaire un rail ...

Va falloir que le renseignement soit sacrément bon pour envoyer les para au bon endroit ...   

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pourquoi la DRM est arrivée avec un plan vachement astucieux: on demande au Président où il sera à une heure donnée, parce que 3 ou 4 photographes ultra-célèbres veulent l'y prendre "spontanément" avec Carla. Physiologiquement, il ne pourra pas résister et nos paras pourront opérer. En fait, vaut mieux laisser les paras devant l'appart, au cas où, et envoyer quelques équipes du 2ème RH ou du 13 monter l'embuscade et opérer la capture: ils se camoufleront dans l'environnement, déguisés en poubelles, en vespasiennes, en contractuelles ou en lampadaires, embusqués à 15 dans des kiosques à journaux, par fournées derrière chaque bouche d'égouts, prêts à débarouler par grappes depuis les toits....

Y'a pas à dire, c'est des tronches à la DRM. Des photographes de modes, c'est un appeau à NS. Il y a eu des débats pour savoir s'il fallait foutre une gourmette Rolex ou deux par terre, mais ils se sont dit que ça ferait trop.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas oublier de faire péter une bombe de type IEM près de Bercy pour mettre à 0 tous les comptes d'apothicaires du Mordor. >:(

On infiltre un commando juste après pour injecter une nouvelle mouture du budget de l'Etat dans les ordinateurs, avec augmentation de la Défense à 2,5% du PIB. On aura naturellement fait avaler à tous nos Orques de Bercy une décoction qui provoque un oubli total des chiffres.  =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le cadre d'un retournement de situation a l'est (Russie ou ailleur) combien de temps pour réagir en France (en hommes et équipements) mettant de coté le NUC, dans le cas ou nous ayont des responsables un peu "prevoyant"?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est juste, revenons au sujet.

Dans le sujet de base, le retournement de pays tels que le Pologne ou la Hongrie (je signale au passage que la Hongrie était passée à l'économie de marché en 1982, tout en restant nominalement communiste et pleinement dans l'orbite de Moscou) est tellement improbable qu'on pourrait dire que c'est impossible dans les faits. Pour l'Ukraine, c'est très improbable. D'une manière générale, le retour du communisme n'est pas vraiment possible.

En revanche, Spartan, on peut évoquer un retournement nationaliste/radical à l'est, dans le genre panslaviste, suite à des circonstances exceptionnelles; je suppose que le but de ton post initial est d'évoquer le retour d'une menace sérieuse à l'est. Pour être crédible, ce scénario ne peut qu'inclure la Russie. Parce que si c'est l'Ukraine qui devient méchante, honnêtement, les préparatifs militaires n'ont pas de raison de grimper.

Le scénario de base devrait plutôt être du genre résurrection panslaviste, replaçant, d'une manière ou d'une autre, l'Ukraine et la Biélorussie dans l'orbite de Moscou dans le cadre d'un Etat ultra-nationaliste.

Les réactions?

- les pays de l'Est ralliés à l'UE se serrent les coudes, particulièrement les pays baltes, et battent le rappel de l'Alliance atlantique; les USA rappliquent au galop

- les prix du pétrole et du gaz explosent; les pays occidentaux cherchent à réorienter leurs approvisionnements, mais sans les pipe-lines venus de Russie, il ne reste que la Turquie. Le reste des appros ne peut venir que de la mer, ce qui veut dire des quantités moindres, donc des prix en délire.

- l'Europe occidentale en crise booste les centrales nucléaires et les énergies alternatives; les stocks stratégiques de carburants sont multipliés par 10.

- la Chine subit l'explosion du coût des hydrocarbures, mais négocie vraissemblablement des accords privilégiés avec la Russie, échangeant une neutralité relative contre des prix plus calmes. La limitation des exportations de pétrole vers l'Europe permet à la Russie d'offrir cet effet quantité et de compenser son manque à gagner.

- La Russie accélère sa préparation militaire en surfant sur la vague ultranationaliste; les bénéfices pétroliers et gaziers sont concentrés sur l'effort d'armement.

- l'Europe occidentale, en proie à la crise, ne peut que se ressaisir via des commandes massives d'Etat, d'abord dans le domaine énergétique et dans celui des infrastructures, puis dans un accroissement du niveau de préparation militaire. Les pays de l'Est procèdent, eux, à un accroissement net des moyens de leurs armées, en hommes et en matériels. Le niveau d'intégration des armées européennes est accru par la volonté politique: l'OTAN est au coeur de l'effort

En France, la réaction serait d'abord économique; la menace à l'est obligerait à réorganiser totalement les circuits d'approvisionnements, les infrastructures.... Dans un premier temps et vu les moyens dispos, la seule marge de manoeuvre pour l'armée serait un accroissement important de la MCO et de l'entraînement, une petite accélération marginale des programmes d'armement (afin que les lignes de production soient capables d'accélérer leurs cadences) et peut-être une réorganisation de la réserve: utilisation de la réserve active (ceux ayant quitté le service depuis moins de 5 ans) et de cadres d'active pour organiser des brigades supplémentaires (vraissemblablement pas plus de 2 ou 3).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca ressemble furieusement aux passage d'un conflit larvée à celui de guerre totale.

Une étincelle suffirait pour que tout parte en couille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouaif, mais je crois pas beaucoup à celui-là; à l'avenir, la Russie aura trop de problèmes à affronter (économie de rente, démographie en chute libre, crainte de la Chine surmultipliée) pour envisager ça. Pour une hypothèse de guerre sur sol européen, j'ai un scénar bien plus velu que je posterai peut-être un de ces quatre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La pire hypothése que je voie, c'est la renaissance d'un partie néo-nazie à l'échelle de l'europe.

Imagine si l'europe se construit sur une base identitaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème est qu'elle ne se construira pas sans une forte base identitaire bien étayée et bien assimilée par tous; ça n'en fait pas un modèle fermé. Mais à force de le nier par lâcheté, par hypocrisie, par abus du politiquement correct, par idéalisme mal placé (multiculturalisme relativiste et autres joyeusetés absurdes à la mode), nos chers eurocrates et diverses classes politiques boboisantes vont entraîner une réaction opposée dans une bonne part de la population, réaction accrue par la prolétarisation d'une part de l'Europe en raison de la polarisation des richesses. Et cette réaction identitaire sera obtuse et sans doute violente. On peut en voir des germes dans tous les pays d'Europe qui ne sont plus liés seulement au recrutement habituel des extrêmes droites. A l'opposé du spectre politique, on trouve cette même réaction trouver un autre exutoire, plus idéologique et moins territorial, mais tout aussi radical, avec la floraison des extrêmes gauches radicales (écolos, alter-mondialistes, cocos-trotskos, anarchistes....). Les extrêmes sont de moins en moins marginales et, dans pas mal de cas, se rejoignent sur certains points (voir des mecs comme Alain Soral rejoindre LePen....). Entre une gauche et une droite devenus les détaillants du même grossiste, l'UE, et les extrêmes, on voit l'arène politique changer: la ligne de fracture peut être de moins en moins entre gauche et droite trop peu différentes, mais entre populares et optimates, comme à Rome, comme dans les années 30, comme chaque fois que les conditions économiques sacrifient objectivement une part très significative de la population.

Là t'as un bon germe de guerre civile qui éclaterait si un changement économique, social, environnemental, politique, international.... brutal intervenait.

Mais c'est pas mon scénar; le mien est plus méchant  >:(.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Citation Tancrede : voir des mecs comme Alain Soral rejoindre LePen...

Moi ca ne m'étonne pas tant que ça. Le PCF n'a été marxiste et internationaliste que superficiellement au niveau des slogans.

Les rallièments de courants "radicaux" du PCF à des positions "nationalistés" est presque une constante.  Jules Guesde en 14/18 ; Le Parti ouvrier et paysan français de Marcel Gitton  rallié à Vichy. Les premières campagnes "fabriquons français", datant des années 70, sont l'oeuvre du PC ; ils ont assez bien contribué a créer la base élective du FN.

Ceci dit je suis d'accord avec toi.  "La perte de sens" ou de "perspectives claires" fait émerger des courants radicaux (faut quand même pas tout mettre dans le même sac....)  D'ailleurs, une de mes craintes, est que chez nous ça finisse en "bordel généralisé". On voudrait l'organiser (le bordel) on s'y prendrait pas autrement ......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Citation Tancrede : voir des mecs comme Alain Soral rejoindre LePen...

Moi ca ne m'étonne pas tant que ça. Le PCF n'a été marxiste et internationaliste que superficiellement au niveau des slogans.

Les rallièments de courants "radicaux" du PCF à des positions "nationalistés" est presque une constante.  Jules Guesde en 14/18 ; Le Parti ouvrier et paysan français de Marcel Gitton  rallié à Vichy. Les premières campagnes "fabriquons français", datant des années 70, sont l'oeuvre du PC ; ils ont assez bien contribué a créer la base élective du FN.

Ceci dit je suis d'accord avec toi.  "La perte de sens" ou de "perspectives claires" fait émerger des courants radicaux (faut quand même pas tout mettre dans le même sac....)  D'ailleurs, une de mes craintes, est que chez nous ça finisse en "bordel généralisé". On voudrait l'organiser (le bordel) on s'y prendrait pas autrement ......

C'est vrai mais l'autre versant existe aussi: les sabotages internationalistes dans nos usines d'armement en 1939-40, le Komintern, la guerre d'Espagne, le soutien à l'URSS systématique jusqu'au 22 juin 1941, etc. Mais le sentiment national est si fort qu'il vient brouiller cette greffe mentale internationaliste et qu'on se retrouve avec des tendances opposées qui coexistent dans la même entité, comme dans tout être humain d'ailleurs.

Je suis d'accord avec le désamour envers l'Europe de Bruxelles qui libéralise trop et protège peu, et qui est donc perçue comme dangereuse sur le plan économique. Le charme des années 60/80 est rompu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une guerre civile européenne entre les pro-rouge et les pro-nationaliste, ce n'est pas méchant.

Je pense que cela seras une bonne base identitaire, car j'ais l'impression que l'europe devient une "pute" pour le tiers-monde et les dictatures rouges. La politique européenne consite d'abord à se vendre à tous sauf  à nos alliées américains.

Je pense pour ma part qu'un regime nationaliste vaux mieux qu'un régime rouge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu veux dire, il vaut mieux un régime fasciste que communiste.

Dommage que la plupart des élites européennes aient pensé la même chose dans les années 30...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense pour ma part qu'un regime nationaliste vaux mieux qu'un régime rouge.

  :O :O

si je puis me permettre faudrait penser à la greffe de neurones ........ (et pourtant dieu sait que j'ai pas d'amour perdu pour les regimes "socialistes" tels que concu pendant la guerre froide

<mais c'est HS merci de revenir au sujet>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,497
    Total Members
    1,550
    Most Online
    kodiak
    Newest Member
    kodiak
    Joined
  • Forum Statistics

    20,871
    Total Topics
    1,309,480
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries